Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésite donc pas à les rejoindre, si tu le souhaites !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Tumblr_ojodsnl9St1v9xzvvo8_250✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 7ZpBM9w✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 7ZpBM9w✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 7ZpBM9w
-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam
Aller à la page : Précédent  1, 2

✦ Fascination | SaHwan [II] ✦

Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Lun 30 Déc - 18:52
Embarrassé, son changement d’humeur le percute de plein fouet. Fragile, il ne sait plus comment cacher cette brèche dans son regard. L’a-t-elle remarqué ? Il s’y refuse, pour la première fois il n’ose croiser ses yeux marron, restant concentré sur ses gestes. Minutieux, attentifs, Hwan ne sait se détacher de cette manie, de cette chose devenue routinière, voir obsédante. Comme tout homme qui se respecte, il a ses failles… l’origami en est une. Depuis tout petit il y attache de l’importance, un symbole d’une liberté, d’une accalmie après des tempêtes menaçantes. Totalement fou, après la disparation de ses parents, il en faisait des vingtaines par jour, à toujours recherché la perfection. Un moyen pour lui de passer sa tristesse sur ces bouts de papiers. Lors de ces assassinats il ne déroge pas à la réglé. Toujours dans son monde, rien qu’à lui coupé de toute réalité. Ce n’est que lorsqu’il ferme la boîte qu’il se réveil, sort de cette torpeur pour revenir à ce qui l’entoure. Le prendrait-elle pour un fou ? Il se sent apeuré, lui qui maitrise toutes ses émotions. Alors comme de coutume, il canalise sa frustration sur cette feuille. L’accompagnant dans ses gestes, il en oublie tout ce qui l’entoure. Même elle… plus rien ne compte, si ce n’est ces pliures, cet animal qui prend forme. Mais il se laisse surprendre par cette main qui le quitte pour venir se déposer sur sa joue. D’un geste il s’arrête, percuté à nouveau par la douceur de sa paume. Il relève les yeux vers elle. Son regard plongé dans le sien, il se noie doucement quand elle lui souffle ces quelques mots. Ça n’a plus rien d’attrayant, aucun désir dans cette pensée. Juste une sincérité, qui le fait suffoqué et l’apprivoise. Dans un autre moment, il lui aurait dit de le faire ou il aurait pris la liberté de le faire. Mais c’est trop fort pour lui. Trop pudique, il n’oserait gâcher ce moment. Il la regarde se détacher, troublé par ce qu’ils viennent d’échanger. Un vrai instant qui n’existe que dans les livres qu’il lit… Il détourne le regard, laissant les minutes s’écouler sans s’en apercevoir. Dans leur petit monde, il regarde ses mains, admirent ses gestes nouveaux qu’elle apprend. Du coin des lèvres il sourit, la trouvant subitement touchante et enfantine. « Merci. » souffle-t-il. Son cœur s’apaise, pourtant sa tête crie au désespoir de se voir sombrer. Il le sait, il est touché… c’est trop tard désormais. Il ne pourra plus jamais faire marche arrière. Pourtant, il prend l’origami, reniant sa raison pour le regarder et sourire un peu plus. Il n’est pas parfait, tout comme ils ne le sauront jamais. Un reflet de leurs deux cœurs peut-être… il n’en sait rien, mais il le garde précieusement dans sa poche. « Je vais vous en montrer d’autres. Un peu plus compliqué cette fois. » Sa voix est douce, ses gestes tendres alors qu’il se met à plier à nouveau un papier. Hwan est capable de rester des heures à faire ça, et sans s’en rendre compte il impose son rythme à Sawan. Une heure, voire deux à se perdre dans des explications, des sourires quand elle se trompe et une patience dont il fait preuve. Il aime la voir s’appliquer, tout comme il aime partager ce moment avec elle. Finalement, c’est après plusieurs essais, la table remplie de feuilles pliées et froissées, qu’il ose relever à nouveau les yeux vers elle. Le temps s’est arrêté… « Nous pourrons recommencer une prochaine fois si vous le souhaitez. » puis il lève la main vers le serveur, l’interpelle pour payer. « Voulez-vous qu’on aille manger quelque part ? » il craint qu’elle ne refuse. Qu’elle mette fin à cette soirée qu’ils partagent. Peut-être en veut-il trop… car il meurt d’envie que la nuit s’éternise avec elle. 

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Lun 30 Déc - 19:08

Cet instant semblait tout à coup intemporel. Bien loin de Gangnam. Bien loin de Seoul. Bien loin des autres. Il n’existait plus qu’eux. Que lui. Elle levait son regard vers son visage ne pouvait se détacher de ses traits délicats. Il lui plaisait, vraiment, bien plus depuis qu’elle avait vu passer sur son visage cette expression qu’elle n’aurait pas été certaine de savoir déchiffrer. Il l’avait touché, en plein cœur, et il ne semblait même pas le remarquer. Pendant un court instant Sawan avait, sans le vouloir, frapper de toutes ses forces sur le mur derrière lequel Hwan se protégeait. L’aurait-elle refait si elle l’avait su ? Très certainement, car cette seconde de flottement entre eux avait été l’un des moments le plus intense qu’ils avaient alors ressenti jusqu’ici. Le premier étant pour elle, l’instant où elle a croisé son regard alors qu’il la protégeait de la pluie sous sa veste. Hwan était de toute évidence une rencontre particulière. De celle qu’elle ne voudrait pas oublier. Elle se surprenait à se sentir bien. Tout lui paraissait simple et sans surprise. Sans mauvaise surprise. Pour une fois la jeune femme se sentait l’esprit libre. Elle oubliait même de jouer. Ils s’étaient tourné autour de longues minutes mais n’auraient pu tenir ainsi indéfiniment. Ils jouaient toujours à un jeu, mais avait laissé tomber certaines … barrière. Elle appréciait sa proximité, se moquant du reste. Des regards sur eux. De leur tasse de café vide ou froide. Sawan s’amusait, réellement, pliant ces feuilles avec un intérêt certain et non feint. Elle riait, le taquinait, le poussait parfois avec un petit air fâché quand il se moquait d’elle. Seul ses cheveux qui ne cessait de tomber sur son visage la gênait, tout du moins jusqu’à ce qu’il se penche vers elle pour venir glisser sa mèche rebelle derrière son oreille d’un geste délicat. Troublant aussi, il fallait l’admettre, car le cœur de Sawan s’emballa soudainement alors qu’elle releva la tête vers lui, croisant son regard. Un nouveau moment de flottement et son esprit s’emballe à nouveau. Tout ça ne pouvait être faux pas vrai ? Il ne jouait plus ? Et la voilà à douter, car elle, enfant sincère, craignait qu’il ne joue de ses émotions. Sawan rougit légèrement. Suffisamment pour qu’il le remarque mais pas assez pour l’embarrasser. Elle se plait à leur échange, de regards, de rires. Apprécie la manière douce et attachante qu’il a de prendre soin d’elle. Elle se surprend même à pencher la tête vers ses doigts fins pour en savourer le contact alors qu’il relâche comme à regret cette mèche. Un dernier regard dans lequel elle se noie et la voilà à détourner son attention vers ce bout de papier pour canaliser ses émotions. Elle déglutit et plie une dernière fois son pliage bien plus complexe que les précédents. « J’ai réussis ! » glapit-elle elle-même surprise de voir que son origami tenait bien la route et ce avec beauté. Elle rit fière d’elle et se laisse aller contre lui pour lui donner un petit coup d’épaule. « Merci Hwan. » souffle-t-elle et quand il lui propose de recommencer une prochaine fois elle acquiesce simplement avec son sourire en gage de promesse. Evidemment qu’ils recommenceront. Elle le voulait, plus que tout. Posant son regard sur son téléphone pour aviser l’heure elle s’exclame « Déjà ?! » se trahissant, trahissant le plaisir qu’elle prenait à être avec lui, le plaisir qu’elle prenait à ne pas voir le temps passer. « Je dois avouer que je meurs de faim. » souffle-t-elle en amorçant déjà un geste pour se lever. Elle tire alors son portefeuille qu’elle serre contre elle et souffle « Invitez moi à manger, je vous paye ces cafés. » et ce n’était pas une question, ni un compromis. Pas vraiment un ordre non plus mais le garçon n’aurait pas le choix. Elle esquisse un sourire ravie et se détourne, faisant voler ses cheveux gracieusement et s’en va déjà de son pas assuré vers la caisse pour payer. Pour la première fois les voilà séparer et cette distance soudaine la rend étrange. Comme si elle avait hâte de le retrouver rapidement, ne voulant même pas le quitter le temps de passer aux toilettes. Non, elle voulait profiter du maximum de temps possible avec lui. Elle lui lance d’ailleurs un petit regard par-dessus son épaule pour espérer croiser le sien, comme si lui aussi craignait qu’elle ne disparaisse si elle se soustrayait à son regard … ou mieux encore, que sa présence lui manque déjà et que ses courbes le rendent assez fou pour qu’il la dévore du regard de loin … elle sourit et reporte son attention sur le cassier sans s’apercevoir que le serveur se penchait vers Hwan pour récupérer les tasses vide. « Bonne soirée Monsieur. » dit-il avec un sourire entendu. Sawan revint alors rapidement vers lui et ramassa les origamis qu’il avait fait. « Je vais pouvoir le ranger avec l’autre. » dit-elle plus pour elle que pour réelle info avant de glisser les nouveaux origamis avec celui qu’elle avait un jour trouvé à la table d’un café et qui lui avait alors donné envie de se mettre au pliage. Combien de chance avait-elle de tomber sur l’homme qui l’avait alors réellement fait ?
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Lun 30 Déc - 20:08
Le temps s’est arrêté, comme lors de cette rencontre. Un instant, juste une journée qui a finalement changé le court de l’histoire. Jusque-là Hwan ne savait pas qu’une femme pouvait autant le troubler. Certes, il partage sa vie avec sa sœur, mais Miso n’est pas de celles qui fait battre son cœur comme en cet instant. Ces sensations étranges et déroutantes l’envahissent de toutes parts. Il n’arrive plus à se raisonner, ni à jouer. Ce n’est plus aussi amusant, c’est une goutte d’eau qui se pose sur sa peau, délicate et pourtant brûlante. Elle le consume, y laisse sa trace pour venir se répandre et l’engloutir. Il aurait dût lui dire non, fier c’était lui qui devait payer ces cafés. Une guerre d’égo à laquelle il ne se donnera pas. Pas ce soir en tout cas, car il aime cette force qu’il découvre chez elle. Pourrait-il se faire dompter ? Lui l’animal qui tourne en rond dans sa cage dorée… perturbé, il la regarde s’éloigner tandis qu’un frisson le fait trembler. Déjà il la trouve trop loin, si parfaite, si inatteignable. Pourquoi existe-t-elle ? Si ce n’est pour être là à ses côtés. Il est perdu, complètement hypnotisé par elle et ses courbes qu’il revoit avec plaisir. Il garde un soupir pour lui, l’un de ceux qui s’échappe quand votre cœur ne supporte plus. Et il en est déjà là, à ne plus savoir gérer ces émotions. Il a chaud, tremblant alors qu’elle détourne les yeux. Le serveur vient se mêler à son histoire, la sienne… la leur. Il fronce les sourcils, serre les dents en écoutant cette remarque déplacée. Croit-il qu’ils pourraient être complices d’un sous-entendu ? Croit-il vraiment que Hwan ait aussi accessible ? Le poing serré, il s’apprête à lui attraper le col sans réellement s’interdire de céder. Ce n’est que la présence de la jeune femme qui le calme. Se ravisant pour lui offrir un regard noir. Il le fusille, lui refusant de prendre cette liberté. Personne ne peut juger Sawan de cette façon. Possessif et oppressant, il se relève en faisant grincer sa chaise. D’un geste assuré, il récupère la veste de la jeune femme et lui met sur ses épaules. Parce qu’il sait que ces hommes porteront des yeux trop curieux sur elle, il se poste à ses côtés, de façon à ce que sa silhouette à lui les dissuade de poursuivre leurs explorations. Se prendrait-il déjà d’affection pour elle ? Sur un malentendu il avouerait que oui, dans un moment de lucidité il dirait que non. Mais il se laisse porter, cette rage au creux de son ventre. Une fois à l’extérieur, il se permet de lui dire « Est-ce que vous me faites confiance ? » une question sorti de nulle part qui est pourtant lourde de sens. Puis il ajoute « Venez avec moi. » et il se saisit de sa main, pour venir l’emmener avec lui. Hwan est un garçon surprenant, ne sachant pas lui-même de quoi il est capable. Plus léger peut-être, ou juste jaloux, il se cache derrière cette surprise pour pouvoir se l’accaparer. S’arrêtant devant un traiteur italien, il lui propose alors de prendre quelque chose à emporter. « Nous pouvons commander et aller à ma voiture. » Ce n’est pas une vraie question, il partage son plan sans attendre qu’elle le refuse. Et tandis qu’il choisit son plat, il lui souffle à l’oreille « Je refuse de vous partager… » Lui avouant sans crainte parce qu’il est franc. Trop peut-être, alors qu’il commande l’air de rien. Son portefeuille en main, il la regarde du coin de l’œil, malicieux avant de sourire presque enfantin. Se pourrait-il qu’il laisse son arrogance de côté… il se perd un peu dans ce jeu qui n’est plus. Cette barrière qui s’est écroulé le trouble vraiment, pourtant il n’a pas envie de se débattre. Juste se laisser aller à ce naturel trop souvent oublié.

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Lun 30 Déc - 21:53




Une fois dehors elle inspire une grande bouffée d’air pour se réveiller et sortir de sa transe. La soirée continue mais elle doit pouvoir se montrer en éveil. Elle ne peut pas se laisser avoir aussi facilement. Il n’a pas le droit de se montrer aussi parfait, de l’envoûter d’un regard. Quelle soirée atypique et unique. Comment a-t-il pu, à l’aie d’un simple bout de papier la faire sienne aussi facilement … ? Car ce n’était pas son corps qu’il avait capturé, mais l’essence même de son intérêt pour lui … Dieu qu’elle le voulait, lui tout entier. Elle rêvait de le dévorer en entier, comme elle le faisait de ses livres. Tricher et lire la fin pour savoir si leur fin serait heureuse ou désastreuse. Avait-elle-même droit à un chapitre dans sa vie … ? Avaient-ils droit à leur histoire ? En apercevant leur reflet dans la vitrine d’une boutique fermée Sawan afficha un sourire. Ils en avaient déjà l’allure. Elle se tourne vers lui, trébuche légèrement contre lui quand il l’entraine. Si elle avait confiance en lui ? Etrangement, oui. Ce soir elle le suivrait les yeux fermés. Aimait-elle jouer avec le feu ? Hwan représentait tous les dangers qui finirait de la briser … mais ce soir il était beau, un délice qu’elle convoitait beaucoup trop pour s’en détourner. Elle voulait lui faire confiance, croire que ce soir serait aussi magique qu’elle l’imaginait. Leur rendez-vous dépassait dès lors toutes ses attentes. Ils étaient unique ensemble. Tout était atypique. Mais tout était doux, étrangement insensé et cette folie lui allait. Levant ses yeux, ayant arrêté de réfléchir pour se laisser porter par le garçon, Sawan avise la devanture du restaurant italien avec un immense sourire. Ravie de ce choix elle accepte en le suivant à l’intérieure. C’est naturellement qu’elle s’accroche à son bras puis glisse, avec une timidité masquée, sa main dans celle du garçon. Elle lève alors son regard vers le sien comme pour s’assurer que cela ne le dérangeait pas. Complice comme toujours. Avait-il l’air d’un couple ? Très certainement. Pourtant, tout était pur dans cette rencontre. Chaste. Sawan regarde alors le menu et souffle un plat qu’elle souhaitait manger, se corps pressé contre celui de Hwan elle avise alors le regard d’une femme sur le jeune homme. Un regard insistant. Le regard d’une femme qu’il avait alors très certainement connu. Etait-ce de la jalousie ? Peut-être, ou bien était-ce un sentiment de possessivité ? Sawan n’appréciait guère cette joute de regard. Cette sensation qu’elle avait en voyant cette femme se lever, prête à venir le saluer. Qu’elle audace avait-elle là. D’un mouvement, qui paraitrait sûrement des plus étranges à Hwan, Sawan se glisse soudainement face à lui, attrapant sa nuque pour l’attirer à elle plus encore. Elle glisse ses lèvres jusqu’à son oreille pour murmurer « Je dois avouer que je déteste aussi l’idée de partager mon bel inconnu ce soir. » Ses doigts marquent la peau de sa nuque alors qu’elle le griffe délicatement. Leur bulle de douceur a éclaté pour laisser place à une fougueuse féline qui reprenait les rennes. La trouverait-il folle ? Hystérique ? D’agir de la sorte pour une simple femme dont il avait probablement oublié le prénom. L’avait-il jamais su ? Elle redresse son visage pour croiser son regard, frôlant son nez du sien. Etait-ce la chaleur des lieux ? La jalousie qui lui serrait la poitrine, ou bien cette attirance qu’elle ne cessait de repousser, mais Sawan s’était soudainement montrée insolente et démone. Elle esquisse toutefois un sourire alors qu’elle pose son regard sur le miroir pour aviser la silhouette de la jeune femme se rassoir à sa place l’air pincée. Bien. Sa main glisse hors du col du col roulé du garçon et elle murmure « Je ferais mieux de vous attendre dehors … » Parce qu’elle savait que si elle restait une seconde de plus, à inspirer son souffle chaud, elle craquerait et l’embrasserait. Tout lui avait paru lent et contrôlé, mais ce changement fougueux ne lui avait pris que quelques secondes, laissant un Hwan sonné et pantelant. Tout de moins c’est ce qu’elle pensait percevoir. Elle sort rapidement dehors pour calmer ses ardeurs et fait glisser sa veste sur la moitié de ses bras pour que le froid la glace. Elle pousse un léger râle la tête retombant en arrière. Il la tuerait. Elle avise sa voiture non plus et décide de s’y rendre d’un pas lent. Ils avaient le temps. Leur commande ne serait pas prête tout de suite. Sawan laisse échapper un rire nerveux et amusée. Que lui avait-il prit de vouloir ainsi marquer son territoire et sa dominance. Elle mordille sa lèvre, ne pouvant chasser de son esprit l’expression de son visage et l’intensité de son regard … dieu qu’elle aurait pu l’embrasser ainsi, craquant sans remord … Mais elle voulait attendre, attendre que leur envie atteigne le paroxysme de leur frustration. Quelques pas lui suffisent pour qu’elle vienne s’asseoir sur le capot, une jambe repliée – le talon coincé sur la plaque d’immatriculation pour ne pas abîmer la carrosserie – et la tête rejetée en arrière, sa veste tombant sur une épaule, Sawan l’attendait. Elle inspirait lourdement l’air et laissait l’air se changer en vapeur à chacune de ses expirations. Elle dû se retenir de sortir le livre qu’il lui avait prêter pour ne pas se gâcher la surprise et rouvrit doucement les yeux, les deux mains appuyées en arrière. « Quelle est donc cette magie … ? » murmure-t-elle pour elle-même en pensant à l’attraction qu’elle éprouve pour Hwan, usant cette citation de son livre préférée pour ajouter une pointe d’humour à ce qu’elle vivait. N’étaient-ils séparés que depuis quelques minutes à peine ? Pourtant il lui manquait déjà et elle guettait les portes du restaurant pour les voir s’ouvrir sur lui. Lorsqu’elle devina sa silhouette elle rebascula la tête en arrière comme une enfant malicieuse ne voulant pas se faire prendre sur le fait accompli et fit mine de l’attendre en se prélassant sur ce capot glacée qui ne manquerait pas de donner des idées indécentes au garçon. Il ne pourrait le nier, elle-même en avait.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Jeu 2 Jan - 22:09
C’est un geste soudain qui le fige. Un regard, sans comprendre à quoi elle vient jouer subitement. Ce revers de situation, cette attitude déplacée le grise pourtant alors qu’il ne décroche plus ses yeux des siens. Il sent lentement ses ongles s’enfoncer dans sa peau, un geste évocateur mais possessif. Un sourire s’applique sur sa bouche. Incompréhensible certes, mais il aime cette prise de risque nouvelle tout comme ses mots. Elle lui avoue, cette même passion qui l’habite. Inconnu, ils le sont encore et pourtant quelque part il rêve déjà de tout savoir d’elle. Fou, c’est ce qu’il dirait être si il ne se maitrisait pas. Son attitude le rend étrange, presque débousollé il la laisse le fuir sans comprendre ce qui vient de se passer. Il est désorienté, la suit des yeux tandis qu’elle sort d’ici. Il ne sait pas à quoi elle joue, son jeu semble plus torride que le sien et pour la première fois Hwan perd pieds. Il se tourne à nouveau vers le vendeur. Il paye ce repas, récupère les sacs et décide d’aller la rejoindre. Avant il prend le temps, observe son reflet dans un miroir et se redonne une contenance. Hwan a besoin de dominer, il se sent perdu. Cette fille le tourmente… peut-être pas complètrement mais assez pour qu’il se demande ce qu’il fabrique. Devrait-il prendre la fuite ? Partir n’est pas encore trop tard. Il pourrait être lâche pour une fois… mais il s’y refuse, électrisé il veut savoir. Connaitre ce qu’elle lui réserve. Et il n’est pas déçu… la scène qui lui fait face le rend fou. Lui qui d’ordinaire déteste qu’on touche à sa voiture, il la laisse faire, se délectant du spectacle. Il n’est plus en mesure de réfléchir correctement. Elle va trop loin, abaissant toute sa volonté. Le violentant mentalement, il ne sait plus quoi faire. Résister, la fuir, ou alors accepter et y aller. Il se débat quelques secondes tout au plus avant de céder. Aussi facile cela soit-il, il n’y peu rien. Il n’est qu’un homme après tout. Hwan aime les femmes et surtout celles qui ont l’audace de lui faire face. Alors il s’avance, d’un pas assuré et déjà prédateur. Il ne s’attarde pas, passe son bras autour de sa taille et se presse contre elle. Son visage si proche du sien, qu’il pourrait y céder. Se donner à elle, la posséder ici devant tout le monde. Est-il fou ? Incandescent, il laisse son bassin se pressé au sien dans un geste indécent. Son souffle courant sur sa bouche, il ne peut plus faire marche arrière. Elle l’a provoqué, il ne sait quoi répondre alors il se laisse avoir. Elle n’attend que ça, il le sent et il aime la voir suffoquer. Etre à ses pieds, le suppliant de l’embrasser comme ils le désirent. Mais son regard s’égare, quelques secondes alors qu’une berline noire passe à leur côté. Une voiture qu’il connait trop bien. Celles de son clan… un signe, celui qui gâche tout. Le rappelant à la réalité ! Il n’est pas aussi libre qu’il aime à lui faire croire. Pas aussi important non plus… il obéit, reste enchainé à cette famille. Tout bascule, il détourne les yeux. Se cachant même de ces individus qu’il connait avant de coller son front au sien. Il soupire, ferme les yeux doucement et retrouve une lucidité « Je ne peux pas… » il veut, mais il n’a pas envie de faire ça ici. Pas comme ça… il n’a pas envie de jouer avec elle. Pas de la même façon qu’il le fait avec les autres. Les femmes il les enchaine, sans jamais n’avoir aucun respect. Mais Sawan… lui fait perdre la tête. Elle l’intrigue, à tel point qu’il ne sait plus. Il n’est pas le même Hwan que d’habitude, alors il s’éloigne. La soulève juste assez pour la redresser « Montez. » un ordre, ferme presque alors qu’il veut s’échapper d’ici. Il cherche du regard cette voiture, se presse à l’intérieur de la sienne pour s’en aller. Il dépose les plats, retrouve ses esprits comme il peut. Conscient que son attitude devient étrange, il tourne la tête vers elle et sourit « Je vous emmène dans un endroit où on pourra être seuls. » ailleurs, loin des regards. Ils ne veulent pas partager, alors il s’exécute, s’éloignant d’ici pour aller à l’un de ses endroits préférés. 

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Dim 16 Fév - 16:03

Sawan se laisse totalement porter parce qu’il lui fait vivre. Elle l’a cherché mais elle n’aurait jamais cru pouvoir le trouver aussi facilement. Presque, comme une évidence … il était certain qu’elle n’avait pas envie de réfléchir et que l’attraction évidente entre eux était rares. Mais elle en avait peur. Parce que Sawan savait que Hwan l’avait trouvé à la pire période de sa vie et que derrière ses sourires et ses airs fières elle s’accrochait à lui car elle sombrait. Elle ne voulait pas répéter la même erreur. Encore et encore … et pourtant … elle savait que ce soir elle n’avait pas envie que ce soit différent et que si elle faisait une nouvelle fois la même erreur en accordant son cœur à un homme elle le faisait avec délice. Il ne restait de toute évidence pas grand-chose à casser alors … elle ne risquait rien. Tout du moins c’est ce dont elle se convainquait. Elle n’avait pas envie de faire les choses mal cette fois, elle voulait tenter quelque chose de différent mais Sawan ne connaissait que le sexe et la destruction. Le sexe comme sensation d’appartenance et de tendresse, la destruction car un bonheur ne vient jamais seule et que le revers de la médaille frappe toujours quand on s’y attend le moins. Alors qu’elle se donnait à lui sans plus de cérémonie elle le voit se reculer. Peut-être pour mieux sauter, mais étrangement la jeune femme s’en sens soulagée. Comme s’il faisait ce qu’elle n’avait pas été capable de faire : se tenir. Elle marque une pause, retrouve ses esprits alors qu’il la soulève pour la poser au sol. Elle valait mieux que ça. Il lui faisait comprendre. Elle lève son regard vers lui et le suit docile. Avant qu’elle ne comprenne réellement le garçon roule déjà vers un endroit que lui seul connait. L’ambiance est alors chargé d’une tension qu’elle n’aurait su décrire. Elle n’en n’était ni gênée, ni inquiète. Ce n’était là que le juste rééquilibre que ce qu’ils avaient ressentie sur ce capot de voiture. Sawan faisait n’importe quoi, Hwan avait été sa raison. Lui rappelant qu’ils n’étaient pas … que ça. Ils ne s’étaient même pas encore embrassé malgré l’attirance évidente. Elle sortit une feuille de son sac et se mit à la plier comme le lui avait appris Hwan. Ils semblaient tous deux dans leur bulle et Sawan voulait lui prouver, lui montrer qu’elle ne s’était pas offusquée de son geste bien au contraire. Quand elle eut fini de le plier, elle se pencha vers lui et le glissa au travers du volant pour déposer le petit origami sur le tableau de bord. Elle en profite aussi pour venir se blottir contre son bras en posant sa tempe sur son épaule. Profitant d’un feu rouge, certaine d’avoir ainsi son attention, elle murmure « Merci Hwan … » elle marque une pause et ajoute en relevant son minois vers lui, posant son menton sur son épaule « J’ai oublié comment faire … » elle pince ses lèvres et murmure « Je n’ai jamais connu que ça … » avoue-t-elle se confiant à lui pour la première fois. « Sexe et destruction. » elle dépose un baiser sur sa joue et revient poser sa joue contre le bras du garçon. « Et si on faisait autrement cette fois … ? »
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty Hier à 7:55
Envie, séduction, provocation… Hwan aimait les femmes qui savaient y faire. Tout chez elle l’aurait conduit à fauter ce soir, même si la nuit était encore longue, quelque chose le retenait. Supplice qu’il avait su laisser de côté. Signe d’un destin qui n’était pas encore prêt à les accueillir. Il ne regrettait rien, blessé surtout, Hwan pensait à sa vie. Celle qu’il lui cachait… serait-il possible qu’elle prenne peur ? Pour la première fois de sa vie, Hwan n’avait pas envie de jouer. D’être celui qu’il n’était pas. Il craignait que la vérité ne la fasse fuir. Esprit perturbé de questions, il fronce les sourcils sur cette route qu’il connait par cœur. Palpitation, mains moites il évite pourtant de repenser à tout ça. Quelque chose ne va pas dans son esprit. Il le sait, mais il ne parvient pas à savoir quoi. Alors il se tourne vaguement vers elle, lui jette un regard et sent sa vie lui filer entre les doigts. Il ne maitrise rien, affronte des démons qui ne sont pas les siens. Que lui arrive-t-il ? Jamais une femme ne lui a fait cet effet-là. Il s’en veut, quelques secondes avant de sombrer à nouveau dans cette atmosphère qui leur appartient. Regard tourné vers la route, il la sent s’approcher, écoute sa voix si douce, si troublante alors qu’elle se confie à lui. Gêné surement, il n’ose pas la regarder… pareil confession qu’il pourrait lui faire. Il ne connait la douceur que grâce aux mains de sa sœur. Alors il se sent mal à l’aise, troublé aussi, mais à la fois flatté. Sawan lui ferait-elle assez confiance pour lui dire ces mots ? Il ose tout de même croiser son regard. Cette lueur dans ses yeux le fait chavirer. Il reste pourtant distant en lui glissant « Je suis d’accord. » il n’a pas besoin de lui dire que lui aussi ne connait que cette rage folle. Qu’il ne connait ni la tendresse, ni les sentiments… Hwan n’aime qu’une seule femme, il est prêt à tout pour elle. D’un amour aussi destructeur que beau, il donnerait sa vie pour Miso. Il détourne à nouveau les yeux, vibrant d’une envie de l’embrasser, il se remet pourtant en route. Poursuit son chemin et ne dit rien. Hwan est perturbé, il n’a jamais connu ça. Il se rend compte avec dépit qu’il ne maitrise rien. Sawan a sur lui un pouvoir captivant. Pourtant, il se surprend à aimer sa douceur. La sentir aussi proche de lui, ne le gêne pas. Au contraire, il s’imprègne d’elle, de sa chaleur. Ce n’est que lorsqu’ils finissent par arriver sur les lieux, qu’il se permet à nouveau de la regarder. Attrapant les plats il lui propose de sortir pour avoir une meilleure vue. Chose qu’il ne ferait avec personne, Hwan l’invite à s’assoir sur son capot. Il en fait de même, installe la nourriture entre eux et tente de calmer ses tremblements. Il a peur tout à coup… peur de partir trop loin et de ne plus jamais revenir. « Parlez-moi des hommes qui ont fait votre vie Sawan… » Voix sombre et à la fois rassurante. Hwan est curieux, il se fout de savoir qui sont les femmes de sa vie, mais il s’intrigue à vouloir connaitre les autres. Trouverait-elle sa question étrange ? Il veut en savoir plus, connaitre ceux qui n’ont pas su lui apporter ce qu’elle mérite. Baissant les yeux, il prend son repas, en mange une bouchée tout en observant devant lui. Puis quelques secondes plus tard, il finit par annoncer « Je n’ai jamais su être patient… je prends et je jette sans réellement prendre le temps… » Révélation qui pourrait lui faire peur. Hwan est un homme à femme, mais peut-être s’en doutait-elle. « J’aime les femmes seulement pour une nuit… mais… » Il cache une gêne, derrière son allure assurée et son visage fermé. « Je pourrais vous mentir, vous dire ces choses que vous voudrez entendre. Mais je ne peux pas… pas cette fois… » Regard qu’il relève vers elle, sombre et pourtant si sincère. Pourrait-elle déjà lire en lui ? Il n’en sait rien, reste figé à l’observer. Attiré, troublé… « Apprenez-moi Sawan… » Ce qu’est la douceur, ce que ça fait de vouloir retrouver quelqu’un. D’avoir envie de lui parler, de la serrer contre lui… 

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ ✦ Fascination | SaHwan [II] ✦ - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !