Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Hi brother (feat.lim corvus) O1jeHi brother (feat.lim corvus) O1jeHi brother (feat.lim corvus) O1jeHi brother (feat.lim corvus) O1je
Le Deal du moment : -57%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
14.99 €

 :: Le reste du monde :: Séoul
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Hi brother (feat.lim corvus)

Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Dim 5 Jan - 23:04



Hi brother



Disparu. Le sweat de son défunt jumeau avait tout simplement et tout bonnement disparu. Ce sweat Orion y tenait comme à la prunelle de ses yeux, car c'était avec celui avec qu'il avait pris l'habitude de dormir, son frère n'étant plus là pour le prendre dans ses bras une fois la nuit tombée. Il s'agissait alors du dernier souvenir qu'Orion avait encore de Corvus, ce jumeau qu'il avait involontairement entraîné vers sa propre mort. Il avait alors accusé tous les étudiants présents dans le dortoir, avant de fouiller tous les recoins de la résidence sans succès. Finalement, après de longues heures de recherche il avait abandonné l'idée qu'il pourrait le trouver ici. La tête entre les mains le jeune tueur à gages tentait de retenir ses larmes en vain. Il avait perdu son frère et voilà qu’il venait aussi d'égarer la seule chose le reliant encore à lui. Pourtant Orion n’était pas dingue, il savait que lui seul avait accès à sa chambre, et surtout qu'il était le seul à savoir où trouver ce fameux sweat. Rien n’était logique, absolument rien et ceci rendait Orion nerveux depuis quelques jours déjà. Il sentait que quelque chose n’allait pas, que quelqu’un chose était entrain de lui échapper,lui qui pourtant avait l’œil vif était entrain de passer à côté de quelque chose d’important.

Il était alors resté assis sur ce lit en silence durant de longues minutes avant de se redresser pour s'approcher de son bureau. Il hésita quelques instants avant d'ouvrir celui-ci s'emparant de ce qu'il semblait être une clé. Il était tard mais Orion avait besoin d'être sûr, il s'agissait du dernier endroit qu'il n'avait pas fouillé. Leur ancien appartement. Il enfila rapidement sa veste avant de sortir de sa chambre et très vite du dortoir des students, dans le but de se rendre à leur appartement situé à une bonne demi-heure d'ici. Cela faisait plusieurs semaines qu'il ne s'y était pas rendu et autant vous dire que le simple fait d'y retourner lui tordait furieusement l'estomac. Sur la route Orion ne pipa point un mot, se contentant d'observer les séoulites entrer et sortir du métro à chaque arrêts. Ce fut alors après un temps de trajet assez conséquents qu'Orion quitta la station de métro, lorsqu'il en ressortit le soleil s'était déjà coucher depuis bien longtemps déjà et ce simple fait lui arracha un soupire. Il allait sûrement rester dormir là-bas tout compte fait.

Il prit finalement la route et pendant un court instant l'ancien gumiho  se laissa  porter par le doux sond des nuits à Séoul. Progressivement il s'éloigna du centre, s'engageant dans des rues plus calmes jusqu'à ce que plus un seul bruit ne vienne rompre le silence. Pendant un court instant le jeune homme en oublia presque les affreuses semaines qu'il venait de passer. Honnêtement entre son renvoi des gumihos, la perte de ce sweat si précieux à ses yeux et c premier anniversaire qu'il avait fêter seul, Orion ne savait plus vraiment où donner de la tête... Tout était entrain d'aller pour le pire à ses yeux. Mais alors qu'il était complétement perdu dans ses pensées, un bruit sourd attira subitement son attention.  L’oreille aux aguets il s’était rapidement retourné, fronçant les sourcils alors que sa voix rauque s’éleva dans la rue « Qui est-là ? » questionna-t-il bêtement, restant un long moment à observer les lieux avant de reprendre la marche.

Mais quelque chose n’allait pas, il le savait, il le sentait. Ainsi, il avait rapidement accéléré la cadence tentant de garder une attitude calme et posée mais pour la première fois de sa vie Orion se sentait inquiet. Il bifurqua soudainement dans une ruelle pour se coller au mur le plus proche et sortir son couteau de sa cachette. Il attendit alors quelques secondes avant de finalement apercevoir une silhouette, un corps fin qu’il fut rapide à attraper par le bras profitant de l’obscurité pour le prendre de court. Il le plaqua ensuite au mur, plaçant son avant bras sur la gorge de ce qu’il devinait être un homme, et quel ne fut pas son agacement à la vue du déguisement du garçon. « Aish, qu’est-ce que vous avez tous à vous déguiser comme ça. Vous savez que vous êtes encore moins discret comme ça ? » questionna-t-il avant de venir retirer son bras et venir déposer le couteau près de sa gorge dans le but de le dissuader de faire une grosse bêtise. D’un geste vif et rapide il ôta la casquette du garçon, puis par la suite son masque. Mais, le visage qu’il découvrit éclairé par la lune lui fit perdre tout moyen, « Corvus. » fut alors le seul mot qui fut capable de prononcer tandis qu'au même moment ses doigts lâchèrent le manche de son couteau qui s’effondra au sol dans un bruit sourd.




panic!attack
Lim Corvus
Lim Corvus
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Mar 7 Jan - 16:44
the truth is this, every monster you have met or will ever meet, was once a human being with a soul that was as soft and light as silk. someone stole that silk from their soul and turned them into this. so when you see a monster next, always remember this. do not fear the thing before you. fear the thing that created it instead. (@nikita gill // beerus)
brothers war
☆ corvus & orion ☆

Cela faisait quelques jours que Corvus avait introduit la chambre étudiante d'Orion pour y voler son propre sweat. Autant dire qu'il reprenait son bien puisque le morceau de tissu lui appartenait déjà. Il ne comptait plus les fois où il était allé voler des choses à son frère sans même que celui-ci ne le remarque. Cette fois-ci, en cherchant bien et un peu trop longtemps, il avait découvert la pépite d'or. Avec ça, impossible que son précieux jumeau ne pète pas un câble. Il avait beau l'aimer plus que tout au monde, il le détestait aussi plus que tout au monde. Il voulait le faire souffrir comme il l'avait fait souffrir cette nuit-là. Il voulait aussi le chérir et le protéger, mais il n'y arrivait jamais. Chaque fois qu'il pensait à lui, une guerre se déclarait dans sa tête et il ne pouvait rien faire pour l'empêcher d'exploser ses neurones. Maintenant, il se contentait de suivre son double dans la plus grande discrétion. Il devait dire que de le voir ainsi troublé par ce simple vol l'emplissait d'une joie malsaine.

Dans la pénombre qui commençait à s'épaissir, Corvus avançait, aussi silencieux que la nature pouvait le lui permettre. Son visage recouvert d'un masque noir et sa tête recouverte d'une casquette de la même couleur, il se contentait de le suivre en se questionnant sur sa destination. Ce n'est que lorsque plus un son de la ville ne vint perturber les environs qu'il comprit qu'Orion allait à leur ancien appartement. Sérieusement? Il avait encore la clé de cet endroit? Déjà que l'aîné devait combattre son angoisse pour pouvoir suivre son jumeau, s'il devait en plus se retrouver sur le lieu de son accident, il allait complètement criser. C'est probablement cette pensée qui le fit dévoiler sa présence. Son pied était allé heurter un banc et il avait perdu son équilibre. Il décide de se laisser aller au sol pour rouler hors de la vue d'Orion. Son palpitant s'était emballé - surtout lorsque la voix de son jumeau s'éleva. Le plus vieux resta au sol un long moment en sachant parfaitement que sa moitié resterait immobile un bon moment à observer tout alentour. Ils n'étaient pas jumeaux pour rien.

Après un moment, Corvus se redressa et continua de le suivre tout en remarquant que la cadence était accélérée. Lorsqu'il le vit disparaître au détour d'une ruelle, un sourire étira ses lèvres cachées sous le masque. Il savait pertinemment ce qu'Orion avait derrière la tête. Pourtant, au lieu de s'arrêter et de rebrousser chemin, il continua et se fit attraper par le bras. Il sentit de la douleur dans son corps alors qu'on le plaquait contre le mur. Le bras contre sa gorge lui rendait la respiration un peu plus difficile. Par contre, à la remarque, il eut de la difficulté à retenir son hilarité. S'il s'était ainsi recouvert le visage, c'était uniquement pour que son frère ne le reconnaisse pas immédiatement.

La lame sur sa gorge le rendit un peu nerveux même s'il avait anticipé la possibilité de se retrouver dans cette position. Il se demandait si Orion devait absolument lui retirer sa casquette et son masque pour le reconnaître. Pour sa part, Corvus aurait pu deviner que c'était son jumeau simplement en regardant ses yeux si leurs positions avaient été inversée. Toutefois, il prenait en compte le fait que la pénombre se faisait doucement plus dense, donc il ne fut pas surpris d'être soudainement dépouillé des deux accessoires camouflant son identité. Ses lèvres étaient toujours étirées en un sourire narquois, alors que son double découvrait ses traits. Le choc qui se lisait sur son visage était presque palpable alors qu'il appelait son prénom. La lame claqua sur le sol et l'aîné passa l'une de ses mains sur son cou avec un soupir de soulagement.

- Orion.

Il ne savait pas s'il croirait tout simplement qu'il est le fruit de son imagination ou non. Car oui, il était bien au courant de ses hallucinations.
Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Mar 21 Jan - 23:17



Hi brother



Dans la pénombre Orion n'aperçoit rien d'autre que les yeux de l'inconnu, en temps normal il aurait reconnu son frère rien qu'à sa façon de marcher, mais son cerveau refusait cette possibilité. La possibilité qu'il soit encore en vie, ainsi il nie le fait se contentant d'attendre que son stalkeur ne s'approche pour mettre un visage sur cette silhouette. Rapidement, le garçon se retrouve plaqué contre le mur, l'avant bras du tueur à gages contre sa gorge et une lame non loin de lui. Orion était d'ores et déjà prêt à le tuer si les réponses de celui-ci ne parvenait pas à lui convenir. Mais avant ça il décide de lui arracher sa casquette et son masque, cherchant inconsciemment à se rassurer sur l'identité de son vis-à-vis, mais le visage qui se dessine dans la pénombre lui glace le sang. Il lâche alors sa lame qui s'écrase au sol dans un bruit sourd, tandis qu'un nom s'échappe de ses lippes rosées et abimées par le froid. Corvus. Voilà tout ce qu'il dit, le regard éprit entre bonheur, peur et tristesse. Il ne peut pas être là, c'est impossible se dit-il tandis qu'il se recule soudainement lorsque celui-ci prononce son nom. Sous la rapidité il manque de trébucher, se retient de justesse alors que ses membres se mettent à trembler « C'est ... C'est impossible. Il ..; Il est mort...Corvus est mort. » murmure le tueur à gages en portant sa main à sa chevelure pour commencer à se tirer les cheveux « Il est mort Orion ... ça peut pas être lui, c'est ... c'est impossible. C'est juste ... juste ... » commence-t-il sans jamais terminer sa phrase, à nouveau dos à Corvus, Orion se fait silencieux, seule sa respiration sifflante vint rompre le silence alors que petit à petit les images des derniers jours défilent sous ses yeux ... Jusqu'à aujourd'hui. Ce moment où sa main était entré en contact avec la peau de l'inconnu ... « Chaud ... » dit-il en retirant ses mains de ses cheveux, pour se tourner vers ce qu'il avait un temps cru être ce fantôme qui n'avait de cesse de l'accompagner. « Ton corps ... Il ... Il est chaud. Co...Comment c'est possible. Il ... Il est toujours froid d'habitude. Tu te moques de moi ? Tu crois que c'est drôle imbécile ! » hurle-t-il en s'approchant rapidement de Corvus, pour agripper son col entre ses mains et l'attirer à lui, il entrouvre alors les lèvres prêt à prendre la parole mais c'est une toute autre voix qui s'élève dans la ruelle. « Orion ... C'est pas moi ... Ce n'est pas toi. » annonce le jeune homme en déposant sa main sur l'épaule d'Orion « Ce n'est pas toi. Pas cette fois. » tente d'expliquer Corvus, tandis que sa main remonte lentement sur le visage du tueur à gages. « Froid... » murmure-t-il, en tournant sa tête vers le propriétaire de cette main. « Ce n'est pas toi. » dit-il tandis que ses doigts relâchent le col du pauvre jeune homme et que son regard d'ores et déjà brillant de larmes se dépose sur le doux visage de son jumeau. « Corvus ... Mon Corvi. »




panic!attack
Lim Corvus
Lim Corvus
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Ven 24 Jan - 22:46
the truth is this, every monster you have met or will ever meet, was once a human being with a soul that was as soft and light as silk. someone stole that silk from their soul and turned them into this. so when you see a monster next, always remember this. do not fear the thing before you. fear the thing that created it instead. (@nikita gill // beerus)
brothers war
☆ corvus & orion ☆

Aaaaah, l'heure de la confrontation a déjà sonné. Si Corvus est heureux d'enfin se montrer à son jumeau, il éprouve aussi une certaine haine qu'il peine à retenir. De l'avoir face à lui et de pouvoir scruter ces prunelles identiques aux siennes le rend mitigé entre agressivité et tendresse. Entre haine et amour. Il y a un moment que l'aîné marche sur ce fil extrêmement mince entre l'amour et la haine et parfois, il vacille d'un côté ou de l'autre. Tout dépend des journées et de son humeur. Devant lui, Orion commence à divaguer comme il en a l'habitude maintenant. Et ça, ça ne laisse pas Corvus de marbre. La culpabilité vient le ronger jusque dans ses os, mais sa rationalité - du moins, ce qu'il en reste - lui rappelle que son frère l'a détruit en premier. Et qu'il ne lui pardonnera probablement jamais. De vivre dans cette réalité est terriblement difficile pour lui, pour eux, parce qu'à tous moments, l'aîné est partagé entre l'envie de le prendre dans ses bras et de le frapper de toutes ses forces. La paix, c'est surfait; ça n'existe plus pour lui depuis ce jour fatidique où il a bien failli mourir. Et elle n'existe probablement plus pour son frère adoré. Les jumeaux sont-ils condamnés à vivre ainsi dans le désespoir que les choses puissent finir par s'arranger un jour?

Nul ne le sait.

Alors qu'Orion prend lentement conscience qu'il s'agit bien là de son véritable frère, Corvus se contente d'attendre sagement. De toute façon, ainsi empoigné, il ne peut pas faire grand chose. Les doigts finissent par relâcher leur prise et il est enfin libre de pouvoir décider ce qu'il fait. L'enlace-t-il? Le frappe-t-il? Le choix est difficile pour lui, mais c'est son identique qui choisit pour lui en l'appelant Corvi. Il y a des mois entiers qu'il n'a pas entendu ce surnom et il n'avait pas réalisé que ça lui avait manqué à ce point. En premier lieu, c'est donc son poing qui s'abat durement contre la joue de son précieux jumeau et il le regarde s'effondrer sans broncher. Il ne veut pas voir ces larmes dans ses yeux. Parce qu'il n'a pas le droit. Il n'a pas le droit de se mettre à pleurer, parce que c'est lui qui a tout déclenché! Mais il ne veut pas les voir aussi parce que ça lui fend le coeur. Il n'aime pas voir cette figure de force s'abaisser aux rivières de larmes.

Il y a quelques secondes qu'il est au sol avant que Corvus ne s'élance vers lui pour l'enlacer et le serrer dans ses bras comme s'il n'aurait plus jamais la chance de le faire un jour. Il le déteste, mais il l'aime à s'en écorcher vif. Pourquoi son esprit tourne-t-il si rapidement? Pourquoi ne peut-il pas simplement lui pardonner et continuer de l'aimer comme avant? Pourquoi? Malheureusement, il n'a pas la réponse à cette question silencieuse, alors il se contente de le tenir contre lui fermement et s'évertuant de ne pas pleurer. La joie et la colère se côtoient trop intimement dans son coeur en ce moment et il n'arrive pas à le faire taire.

- Shhhht, c'est moi Orion, c'est Corvi, je suis bien vivant.

Comme s'il tentait de se convaincre par la même occasion, les paroles lui échappent. Il l'aime à en mourir, il ne veut pas le voir dans cet état. Orion, c'est son âme-soeur, il n'est rien sans lui, mais il voudrait aussi le voir disparaître. Si seulement les choses n'étaient pas si compliquées...
Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Sam 1 Fév - 0:18



Hi brother



Si il y avait bien quelque chose qu’Orion n’aurait jamais deviné ce fut bien la violence de son jumeau envers lui, celui-ci n’avait jamais levé la main sur sa personne, tout comme Orion ne l’avait jamais fait. Au contraire, ils veillaient tous les deux à panser les blessures de l’autre, même si Corvus était des deux celui qui l’avait fait le plus souvent envers son jumeau. Ainsi, lorsque Corvus abat durement son poing contre sa joue Orion s’effondre au sol sous la violence du coup. Sa tête ayant basculé sur le côté il reste de longues secondes sans bouger, tandis que son corps se met finalement à trembler et que les images de ce père qu’il avait tant détesté s’imposent à son esprit. Tout aussi vite des larmes s’écoulent sur sa joue meurtrie alors qu’il vient déposer délicatement sa main sur cette joue que Corvus avait frappée. C’est donc de ses doigts tremblants qu’il caresse alors sa joue sans un mot, peut-être pour l’apaiser ou alors simplement pour se rendre réellement compte de la chose. Finalement, alors que ça ne fait que quelques secondes qu’il est au sol il entend Corvus s’approcher de lui, il ne le regarde pas, n’osant pas affronter son regard. A-t-il peur ? Possiblement, son frère ne l’avait jamais frappé avant. Ainsi, lorsque celui-ci s’abaisse à sa hauteur et que ses bras viennent se glisser autour de son corps, le tueur à gages a alors un sursaut de peur qu’il ne peut contrôler. Il ferme les yeux et ses larmes s’écoulent plus vite encore tandis qu’il entrouvre les lèvres pour murmurer d’une petite voix, brisée par les pleures « Pour…Pourquoi ? » demande-t-il presque suppliant, sa question recouvrant un questionnement plus grand encore que ce simple excès de douleur. « Pour.. Pourquoi t’as fais ça ? » répète-t-il les yeux larmoyants et emprunt d’une émotion que Corvus n’avait jamais eu l’occasion de voir avant … La peur. « Cor…Corvi j’ai…j’ai mal… Je… » tente-t-il de s’exprimer avant de s’effondrer dans une énième cascade de pleures tandis qu’il se laisse retomber sur l’épaule de son jumeau pleurant de plus en plus fort sous le trop plein d’émotions. Il était perdu, à la fois heureux et triste il ne savait pas poser un nom sur cette émotion qui était en ce moment même entrain de lui tirailler les entrailles. Cette émotion grandissante entre peur et angoisse. Cette angoisse d’être complètement fou et de se rendre compte bien trop tard que non, cet homme qui l’enlace à l’instant même n’était que le fruit de son imagination ; un énième mirage qui disparaitra aussi vite qu’il était un jour venu.



panic!attack
Lim Corvus
Lim Corvus
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Dim 16 Fév - 19:58
the truth is this, every monster you have met or will ever meet, was once a human being with a soul that was as soft and light as silk. someone stole that silk from their soul and turned them into this. so when you see a monster next, always remember this. do not fear the thing before you. fear the thing that created it instead. (@nikita gill // beerus)
brothers war
☆ corvus & orion ☆

Cela ne prend pas longtemps avant que Corvus ne soit frappé par son propre geste envers son jumeau et que la culpabilité ne prenne le pas sur toute autre émotion. Il n'avait jamais levé la main ainsi sur Orion et l'image horrifiante de son paternel s'imposa à lui. Est-il en train de devenir comme cet homme indigne? Non. Non! Il ne veut pas être comme lui. Il n'est pas comme lui. Jamais il ne deviendra un être aussi abject. Sauf que la violence qu'il ressent dans ses tripes le pousse à agir impulsivement face à ce jumeau qu'il adore à l'en détester. Il veut que tout redevienne comme avant; que tout s'arrange comme par magie. Alors il n'aurait pas à voir la peur dans les yeux de son frère cadet. Une émotion qui le frappa de plein fouet pour sa rareté chez Orion. L'aîné ne pensait pas qu'un jour il verrait la peur dans le regard de son identique.

Mais ce qui le détruisit le plus, c'était la réalisation que c'était de lui dont il avait peur. Pour l'avoir frappé. Il a bien remarqué le sursaut effrayé qu'avait eu Orion lorsqu'il avait passé ses bras autour de lui. Et le simple fait de comprendre tout ça lui faisait réaliser toute la gravité de son geste. Il s'en voulait, bordel qu'il s'en voulait en ce moment-même. C'est probablement ce qui déclencha ses propres sanglots incontrôlables. Ça et la voix brisée par les pleurs de son précieux jumeau. Pourquoi? Pourquoi Corvus avait-il levé la main sur lui? Pourquoi avait-il instauré cette peur et ses larmes chez la personne qu'il aimait le plus au monde? Son frère qui s'effondre en sanglotant de plus belle dans ses bras lui laisse un arrière-goût amère dans la bouche et redouble ses propres larmes. Son coeur se déchire en lambeaux face à cette situation et il serre son Orion de plus belle.

- Je suis désolé, Orion! J'voulais pas... J'vou...

Sa voix se brise à cause des larmes. Je ne voulais pas te frapper. Pourquoi n'arrivait-il pas à le dire? Probablement parce qu'il le voulait au final. Une petite partie de lui-même avait bel et bien voulu le frapper, mais il préférait le nier. Parce que c'est plus facile de nier que d'avouer.

- Pardonne-moi, Orion, j'voulais pas... J'recommencerai pas, c'est promis... S'il-te-plaît... Je... Je t'aime, Orion...

C'était la vérité, aussi déchirante pouvait-elle être pour celui qui avait prononcé ces paroles. Non, pas parce qu'il ne les pensait pas, bien au contraire. Car cet amour le rongeait maintenant de l'intérieur sans qu'il ne puisse y faire quoi que ce soit. Corvus s'agrippe à son jumeau comme si sa vie en dépendait dans l'espoir que celui-ci cesse de trembler sous cette peur pourtant justifiée.
Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Mar 25 Fév - 23:18



Hi brother




A cet instant même Orion n’était plus qu’un enfant apeuré et perdu, sursautant lorsque son jumeau le prit dans ses bras il lui fallut bien quelques secondes avant de comprendre qu’il ne lui voulait pas de mal. Il savait pertinemment que Corvus ne lui ferait jamais du mal, mais pourtant le geste que celui-ci venait d’avoir à son encontre avait fait voler ses certitudes en éclats. Désormais, il ne savait plus à quoi se fier et la douleur sur sa joue ne fit que renforcer sa perdition dans les limbes de ses souvenirs. Sous le flux des émotions il éclata alors en sanglots sans réussir à s’arrêter, son corps se mit à trembler et il osa enfin demander la raison de son geste à son frère. Mais sa réponse resta en suspend et des lèvres d’Orion ne s’échappa que ces quelques mots « Tu l’as fais … » lui dit-il d’une voix pleine de tristesse mais teinté d’une accusation certaine. Il venait de le frapper et quand bien même il ne l’avait pas voulu Orion ne pouvait pas laisser passer une telle chose. Les larmes redoublant sur ses joues, il vint alors enfouir son visage dans le cou de Corvus, il renifla bruyamment inspirant son odeur et tentant de se calmer tandis qu’il murmura « Ne deviens pas comme lui … » lui dit-il dans un murmure à peine audible, ses mots se perdant dans ses sanglots tandis qu’il vint à son tour passer ses bras autour du corps de son identique. « Ne recommence plus je … je n’aime pas ça…ça fait mal... » lui dit-il avant de se reculer légèrement pour venir emprisonner le visage de Corvus entre ses doigts. « Je t’aime Corvus … Je t’aime à en crever. Ne pars pas. Reste avec moi je t’en prie. » lui dit-il en référence aux disparitions incessantes du fantôme de son jumeau « Ne pars plus comme tu le fais toujours. Reste avec moi s’il te plait…Ne me laisse pas seul … J’ai peur sans toi. » avoue finalement le tueur à gages tandis qu’il vient essuyer maladroitement ses larmes « Reviens Corvus. Reviens à la maison. » la réalité qui se dessine aux yeux de l'américain … Les jumeaux se retrouvent et Orion ne désire qu’une chose … Retrouver sa moitié longtemps perdu.



panic!attack
Lim Corvus
Lim Corvus
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Dim 8 Mar - 19:38
the truth is this, every monster you have met or will ever meet, was once a human being with a soul that was as soft and light as silk. someone stole that silk from their soul and turned them into this. so when you see a monster next, always remember this. do not fear the thing before you. fear the thing that created it instead. (@nikita gill // beerus)
brothers war
☆ corvus & orion ☆

Pourquoi doit-il être ainsi partagé entre amour et haine? Tout ne peut-il pas être simple? Il voudrait dire à son coeur que ce n'est pas grave, qu'il peut l'aimer et lui pardonner, mais celui-ci ne veut rien entendre. Sa tête comprend, mais pas son coeur. La rancune lui dévore déjà le corps trop intensément pour simplement oublier. Parce qu'à ses yeux, ce qui est arrivé est impardonnable. Pourtant, en ce moment, il souffre qu'Orion ne lui rende pas totalement son étreinte. Ne peut-il pas le serrer contre lui en retour? Est-ce que le fait de l'avoir frappé lui a retiré le droit d'être aimé par son jumeau? Il a peur d'avoir tout gâché alors que quelques heures auparavant, il souhaitait le voir disparaître. Les mots le blessent comme un couteau tranchant et ses larmes redoublent d'intensité à l'idée de devenir comme son père. Qu'a-t-il fait pour mériter toute cette souffrance et cette peur? Jamais dans sa vie il n'a fait quoi que ce soit pour nuire aux autres jusqu'à ce qu'il soit renversé par cette voiture. C'est à partir de ce moment-là que toute sa vie a basculée. Cependant, les bras qui se serrent autour de lui réussisse à le réconforter un peu. Non, il n'a pas encore tout détruit entre eux, puisque Orion l'accepte encore.

Corvus ne voit plus rien à cause des larmes qui coulent à flots sur ses joues, mais lorsqu'il sent les doigts de son frère lui emprisonner le visage, ses sanglots s'arrêtent net. Il ne le discerne toujours pas très bien, mais le simple fait de poser ses mains sur ses joues suffit à le calmer. Pourtant, les paroles qu'il prononce lui donne envie de verser encore plus de larmes. Ça lui déchire le coeur de devoir lui avouer qu'il ne réussira jamais à lui pardonner d'avoir dit ces paroles. Mais peut-il le faire en ce moment? Alors qu'ils viennent à peine de se retrouver? L'aîné ne peut toutefois pas lui promettre un mensonge. C'est à son tour de glisser ses doigts fins sur les joues de son adoré jumeau. Le simple fait de pouvoir le toucher ainsi lui serrait le coeur. De tristesse, mais aussi de joie.

- Je ne partirai pas, Orion... Jamais! Tu es mon univers, mais...

Reviens. La supplique lui fait fermer les yeux une seconde, chassant le surplus de larmes qui s'était accumulé dans ses yeux. Car ce qu'il s'apprêtait à dire ne plairait pas à Orion. Il n'avait pas envie de le lui dire maintenant, mais il le devait. Il lui devait la vérité en ce moment précis. Ses prunelles se posent alors sur son visage mouillé, tentant au mieux de se préparer mentalement à la réaction de son identique.

- Mais je ne peux pas revenir tout de suite... Tu sais, je ne te pardonnerai jamais pour... pour ce que tu m'as dit, ce jour-là... Laisse-moi juste... le temps de... mettre de l'ordre dans mon esprit...

Avec ses pouces, il chasse les larmes qui coulent encore sur les joues d'Orion.

- Pour l'instant, n'habitons pas encore ensembles... mais voyons-nous quand même. Je ne peux pas partir, je ne t'abandonnerai pas, mais je ne peux pas revenir tout de suite...

Il espérait que celui-ci comprenne, mais Corvus avait quelques doutes qui lui nouaient l'estomac douloureusement.
Lim Orion
Lim Orion
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Mar 10 Mar - 23:50



Hi brother



A peine les mots eurent-ils passé la barrière de ses lèvres qu’Orion les regrette déjà. Il ne voulait pas dire ça et pourtant les souvenirs de ce père violent se bousculent dans son esprit, et tout naturellement Corvus se substitue à l’image de cet homme dont Orion avait si peur. Ne devient pas comme lui … Voilà ce qu’il lui dit et ce qu’il regrette à l’instant même, tandis que son corps se crispe en sentant les bras de son identique se refermer sur lui. Auparavant jamais Orion n’aurait eu peur de son jumeau, et plus encore jamais il n’aurait hésité à lui rendre son étreinte, et pourtant aujourd’hui la peur et la confusion l’empêchent de faire tout mouvement. Il attend alors de longues secondes avant de finalement rendre son étreinte à Corvus, pour l’instant suivant éclater en sanglot en le suppliant de ne plus jamais partir. « Ma galaxie. » complète-t-il un fin sourire aux lèvres alors que sa main se dépose sur celle de Corvus, ayant pris place sur sa joue. « Tu es mon univers, tu es ma galaxie. » répète-t-il en reniflant bruyamment, tentant vainement de calmer ses sanglots. Des sanglots qui redoublent à l’instant même où son âme-sœur reprend la parole. « Non, non … Tu …. Tu peux pas me laisser. T’as pas le droit de me laisser. Pas encore. » pleurniche-t-il en secouant la tête de droite à gauche pour appuyer ses dires. « Reviens à la maison, s’il te plait. Reviens à la maison. J’ai besoin de toi, de nous … Pardonnes moi … Recommençons tout à zéro. Je serai gentil je te jure, je ferai tout ce que tu veux, absolument tout. Mais s’il te plait ne reste pas loin de moi, pas plus longtemps. J’ai besoin de toi Corvus. J’ai besoin de … j’ai besoin …. » tente-t-il de dire ses mots étant malheureusement entrecoupés par ses sanglots bruyants « J’ai besoin de … de … Ne pars pas. Ren…Rentre avec…avec mo…moi. » hurle-t-il en repoussant contre toute attente ses mains pour venir agripper sa chevelure entre ses doigts et commencer à tirer dessus. « Je…Peur…Je … Corv… » commence-t-il avant de subitement s’arrêter lorsque sa respiration s’affole et qu’il se met à suffoquer, son état de tristesse ne faisant qu’empirer son état.



panic!attack
Lim Corvus
Lim Corvus
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty Lun 23 Mar - 22:50
the truth is this, every monster you have met or will ever meet, was once a human being with a soul that was as soft and light as silk. someone stole that silk from their soul and turned them into this. so when you see a monster next, always remember this. do not fear the thing before you. fear the thing that created it instead. (@nikita gill // beerus)
brothers war
☆ corvus & orion ☆

C'est la descente aux enfers pour Corvus, alors que son précieux Orion n'accepte pas ses paroles. De le voir ainsi le supplier, ça le brise en mille morceaux. Réellement, comment peut-il survivre à cette démonstration de douleur intensive? Une douleur qui fait écho à la sienne, qui plus est. Il ne peut tout simplement pas. Le voir s'effondrer le rend coupable et impuissant, alors qu'il ne pourrait que dire quelques petits mots réparateurs. Lui dire oui. Lui dire qu'il le pardonne. Lui dire qu'il revient à la maison. Qu'ils vont tout reprendre de zéro. Honnêtement, il veut absolument tout lui donner, mais les paroles n'arrivent pas à franchir la barrière de ses lèvres tremblantes. Lui-même finit par s'effondrer sous la douleur qui lui coupe presque le souffle. Une main vient même agripper son sweat au niveau de son coeur tant il souffre. Il voudrait mourir sur-le-champ si ça peut le soulager de cette douleur lancinante. Il ne pourrait pas souffrir plus.

Quelle erreur de sa part que de penser ainsi. Son opinion change rapidement lorsque son jumeau repousse ses mains pour s'empoigner les cheveux et les tirer. Cette image le laisse pantelant et incapable de reprendre son souffle. Il est sidéré par l'état extrême de son frère. Puis l'évidence le frappe: c'est sa faute. C'est lui qui l'a mis dans cet état en faussant sa mort. La culpabilité le happe de nouveau, mais avec beaucoup plus de force cette fois-ci. Sa tête se met à tourner et il est convaincu de s'évanouir dans les instants qui suivent. Cependant, il y a une seule chose qui l'empêche de se faire envelopper par le néant: son jumeau qui commence à suffoquer. Tout de suite, le monde cesse de tanguer autour de lui et son regard se focalise sur Orion. Corvus se jette presque sur lui pour encadrer son visage identique au sien de ses mains.

- Orion! Orion!

On peut entendre la panique dans sa voix, alors qu'il l'interpelle pour ramener son attention sur lui.

- Orion! Regarde-moi! Orion!

L'aîné serre les dents et tente de capter son regard, en vain.

- Orion, c'est d'accord! C'est d'accord, tu entends? Pour cette nuit, celle de demain, c'est d'accord! S'il-te-plaît, calme-toi, Orion!

Il l'attire contre lui pour le serrer aussi fort qu'il le peut, mais avec la tendresse d'un frère, d'un aîné qui tente de calmer le plus jeune.

- Je reste, Orion. Je reste! Je ne t'abandonne pas! Pitié, Orion! Pitié...

La vie veut le punir pour une raison qu'il ignore, mais elle le punit très bien.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Hi brother (feat.lim corvus) Hi brother (feat.lim corvus) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !