Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésite donc pas à les rejoindre, si tu le souhaites !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Your night - Ye Won Tumblr_ojodsnl9St1v9xzvvo8_250Your night - Ye Won 7ZpBM9wYour night - Ye Won 7ZpBM9wYour night - Ye Won 7ZpBM9w

 :: Digital City :: Centre Ville :: Résidences :: Appartement de Jung Jed

Your night - Ye Won

Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Lun 10 Fév - 14:43
Assit à ses côtés, il observe le petit garçon par-dessus son épaule. D’un regard curieux, presque un peu fier il voit se dessiner un bonhomme sous ses yeux ébahit. Sourire aux lèvres, il s’agenouille à sa hauteur et désigne la feuille de ses doigts fins « C’est qui ça ? » « Papa ! » évidement, qui cela pouvait-il être d’autre. Il le savait, mais il avait envie de l’entendre de la bouche de son fils. Ewen a grandit, maintenant il parvient à dessiner seul et des formes plus figuratives. Ça le rend heureux, d’une simple feuille qu’il lui tend pour lui offrir en cadeau. Jed est content, prend son fils dans ses bras et lui donne un baiser sur la joue. Ce soir il se sent bien. A l’abri de tout enfin chez lui. Rare sont les soirées où il peut être là avec lui. D’ordinaire il traine ci et là dans les rues de la capitale à dealer pour de l’argent. Aucun regret n’effleure cependant son esprit. Lui qui voudrait offrir une belle vie à son enfant. Il n’en parle à personne, tout comme il ne dira pas que cet appartement ce n’est pas lui qui le paye. D’ailleurs un message pop sur son téléphone. Il dépose son fils, lui demande de continuer à dessiner tandis qu’il attrape l’appareil. Un simple texto « Rappelle-moi. » d’une femme à la chevelure brune et au regard de braise… Su Miso. Digne esclave de son envie et de ses pensées, Jed déteste quand elle a besoin de lui. Alors il soupire, s’éloigne de l’innocence et reste dans un coin de la pièce pour lui téléphoner « Qu’est-ce que tu me veux ? » impoli, Jed n’avait pas envie d’être dérangé ce soir. Elle rit, se moquant surement de sa mauvaise humeur. « J’ai besoin de toi. » phrase qu’il connait que trop bien. Il jette un coup d’œil à son enfant, soirée qui s’annonçait tranquillement en sa compagnie. Il détourne les yeux, agacé « Pas ce soir. » et raccroche brusquement. Caractère de feu, Jed n’aime pas se faire marcher sur les pieds. Chose que Miso a compris et surement qu’elle aime chez lui. Il n’est pas comme les autres à lui obéir et accourir. Et parce qu’il n’a pas envie d’être dérangé par cette femme, il décide de fourrer son téléphone ailleurs, dans une pièce qu’il oubliera bien vite pour profiter de cette fin de journée avec Ewen. « On regarde un dessin animé ? » proposition qui plait au petit garçon. Installé devant la télé, il prendra le temps de rester avec lui, tandis qu’Ewen s’endormira trop vite devant ces jolies images. Accaparé par l’histoire, l’américain reste devant l’écran, soudainement perturbé par une sonnette. Surprit il sursaute d’abord avant de dégager lentement le corps de son fils endormis sur lui. D’un pas léger et pourtant perturbé, il a peur d’approcher de la porte et d’y entendre la voix de Miso. Il ouvre, le souffle en suspend quand soudain il aperçoit une autre silhouette. Sourire aux lèvres, soulagement surement « Ye Won. » il ne s’attendait pas à elle. Mais il se sent plus en confiance en voyant son amie.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Lun 10 Fév - 18:14
ootd// Deux jours se sont écoulés depuis cette soirée. Deux longues journées à tenter de se souvenir ce qu’il s’est passé, sans y parvenir. Un trou béant à la place de ces longues heures partagées, avec lui. Et elle ne sait toujours pas quoi penser, ne sait pas comment interpréter ces photos qui traînent encore sur son téléphone. Qu’elle a longtemps observé, à s’en brûler la rétine. Mais aucune réponse à ses questions ne lui est venue, bien malgré elle. Les heures sont passées si lentement, sans réussir à penser à autre chose. Ses derniers mots à son égard tournent en boucle dans sa tête, alors que son coeur saigne un peu plus à chaque fois. Se demandant inlassablement si elle a prit la bonne décision ou non. Si elle aurait eu la force de passer outre, se forçant à croire qu’elle n’y serait pas parvenue. Un moyen de se rassurer, certainement. Une façon comme une autre de croire qu’elle a fait le bon choix. Même si elle peut encore sentir cette blessure, plus vive encore, la remplir d’une tristesse certaine. A lui tordre le ventre, à la laisser plantée dans ce tourbillon de souffrance dont elle semble ne pas être capable de sortir. Incapable de sortir les soirs d’après, la peur que tout ça ne recommence, qu’elle ne tombe à nouveau sur lui, sans être capable de se maîtriser, ni même de s’en rappeler. Elle est restée enfermée deux soirs de suite au dortoir, dans sa chambre, sans pour autant trouver le sommeil. Son regard planté pendant de longues heures sur cette lune qui orne désormais son poignet, ainsi que celui d’Il Kyang. Mais ce soir, elle n’a plus le courage d’affronter la solitude de sa chambre. Elle a besoin de se changer les idées, sûrement. De poser des mots sur ce qu’il s’est passé, aussi. Alors elle a fini par prendre le volant, rouler un moment, pour finalement se retrouver en face de chez Jed. Ils ont tellement partagé de choses ensemble, ont réussi à remonter la pente plusieurs fois, tous les deux. Et face à ce qu’il se passe, elle a le sentiment qu’il pourrait l’écouter, ce soir. Elle sait qu’elle peut lui faire confiance, elle n’a aucun doute à ce sujet, alors qu’elle l’a vu dans de bien pires états que les siens. Pourtant, elle hésite encore un instant, garée dans la rue. Son regard se reporte une fois de plus sur ces clichés qu’elle laisse défiler sur l’écran de son téléphone. Ils avaient l’air si heureux, cette nuit là. Même si elle sait que l’alcool et la drogue y étaient pour beaucoup. Une larme qu’elle essuie avant de laisser échapper un long soupire, et elle se décide enfin, sortant de son véhicule pour s’engouffrer rapidement dans l’immeuble. Les marches qu’elle monte deux par deux, son souffle qui se fait plus faible lorsqu’elle arrive devant la porte de son appartement, et elle toque. Ses yeux sont encore humides, malgré tout ce qu’elle pourrait faire pour tenter de l’effacer. Son téléphone qu’elle glisse dans la poche de son jeans, ses cheveux qu’elle tente de réajuster, juste avant que la porte ne s’ouvre enfin devant elle. « Jed. » un souffle, un soupire. Une façon de dire qu’elle a besoin d’aide. Qu’elle n’a plus assez de force pour affronter tout ce qui lui arrive. Et son regard qui capte au loin le corps endormi d’Ewen sur le canapé. « Je … J’suis désolée, j’voulais pas déranger. Je repasserais t’inquiètes pas. » Une main qui passe sur son visage, alors qu’elle s’apprête déjà à repartir. L’impression toujours présente que son monde s’effondre autour d’elle, et que de toute manière, rien ni personne ne pourra l’aider à se sortir de ce cercle vicieux, auquel elle essaie encore de mettre fin.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Mer 12 Fév - 7:27
Il ne considérait pas Ye Won comme quelqu’un de nocif à sa vie. Au contraire, elle était celle qui l’avait à de nombreuse fois maintenu debout. Désespéré après le retour de Wen, il savait parfaitement qu’il aurait dût avoir le courage d’affronter ses peurs et ses tourments. Mais il n’y parvenait pas… alors passer du temps avec Ye Won le réconfortait. Qu’ils soient sobres ou non, ils se comprenaient finalement. Ce soir il ne s’attendait pas à la trouver sur le pas de sa porte. D’abord surprit, mais bien vite apaisé, il perçut dans ses yeux humides une lueur bien trop triste. Surement avait-elle vu Ewen allongé sur le canapé, car elle se sentait déjà trop. A peine avait-elle tourné le dos que Jed attrapa son poignet d’un geste mesuré. « Non ! Reste. » pas besoin de lui en dire plus. Ye Won ne le dérangeait jamais. C’était surement l’une des rares à pouvoir débarquer au plein milieu de la nuit et avoir son attention. Elle avait bien trop fait pour lui. Petit sourire réconfortant au coin de ses lèvres, il l’attire un peu vers lui, afin de l’inviter à entrer. « Viens, je vais coucher Ewen. » parce qu’il sait qu’elle n’est pas là pour simplement lui demander des nouvelles. Il le voit à son regard, à son attitude et ses lèvres qui tremblent un peu. Refermant la porte derrière elle, il va au salon pour éteindre la télé et s’approche doucement de son fils endormi. Ewen n’est pas un petit garçon embêtant. Endormi profondément, il n’a pas à prendre de grosse précaution pour le porter. Une fois dans ses bras, il accorde un nouveau sourire à Ye Won. D’un petit signe de tête il l’invite à entrer dans le salon et s’assoir. « Je reviens vite. » murmure-t-il avant d’aller dans la chambre de son fils et le coucher. Petit rituel qu’il prend toujours, lui déposer un baiser sur son front avant de lui offrir une caresse sur sa peau encore douce. Pas un jour il ne regrette ce qui s’est passé avec Wen. C’est d’ailleurs la seule chose qu’elle a fait de bien. Au début douloureux, il avait du mal à poser ses yeux sur ce fils qui lui rappelait la présence de cette femme qu’il avait trop aimé. Mais avec le temps il avait su oublier. Ewen n’était responsable de rien. D’un geste il allume sa veilleuse, se redresse et quitte la pièce avec douceur. De retour dans le salon, il avise la silhouette de Ye Won. Son cœur se serre lentement alors qu’il imagine déjà les pires scénarios. Il savait que ces derniers temps sa vie partait un peu en vrille. Comme la sienne d’ailleurs. Le retour de Wen les avait aussi bouleversé chacun de leur côté. Mais Ye Won avait surement bien plus de problèmes que lui… entre le retour de son frère et de son ex… a cette idée il eut un frisson. « Je vais préparer une boisson chaude. » bon réconfort selon lui. Thé ou chocolat il hésite quelques secondes et opte pour la seconde. Lorsqu’il revient, il dépose les tasses sur sa table basse. S’approchant d’elle, il se laisse tomber sur le canapé à ses côtés. Petit silence qu’il savait d’or avant de devoir lui poser cette question qui la ferait peut-être craquer. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » d’un geste tendre il dépose sa main sur sa jambe. L’air subitement inquiet car il déteste la voir ainsi. Pour une fois il aimerait que quelque chose de bien lui arrive. Ye Won subit trop, depuis déjà beaucoup d’année. Il se demande même comment elle fait pour tenir.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Mer 12 Fév - 18:04
Elle a cette impression funeste d’être au bout du rouleau, de ne plus être capable d’encaisser davantage encore. Qu’un petit rien pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle perd pieds, depuis trop longtemps. Trop submergée, elle est prête à se noyer, pour espérer un moment de paix. Jamais, elle n’aurait pensé tomber aussi bas. Jamais elle n’aurait cru un jour souffrir autant qu’à cet instant précis. Tout se bouscule, tous ces retours dans sa vie, toutes ces erreurs qu’elle continue de commettre. Elle est à bout de souffle, et même si elle déteste cette idée, elle sait qu’elle a besoin d’aide. Pas seulement de Hye Mi, qui combat elle-même ses propres démons, mais d’une autre personne, qui pourrait certainement comprendre, la détresse que peut provoquer des retours aussi brusques dans sa vie. La seule personne qui lui est venue à l’esprit, c’est Jed. Parce qu’il y a eu ces fois ou sa douleur faisait écho à la sienne. L’abandon, ils l’ont vécu tous les deux. Les retrouvailles, ils les encaissent aussi. Il est le seul qu’elle pourrait réveiller en pleine nuit lorsqu’elle en a besoin. Et c’est ce qu’elle fait ce soir, malgré cette impression de déranger, alors qu’elle voit au loin le petit garçon endormi sur le canapé. A l’orée de la nuit, Ye Won est trop faible pour se débattre, penser une nouvelle fois qu’elle fait une erreur de plus, alors elle se laisse entraîner dans l’appartement, alors que son ami s’éloigne déjà pour aller mettre au lit son enfant. Ses yeux brillants sondent les murs, qu’elle connait pourtant bien. Elle frotte ses mains l’une contre l’autre, à la recherche d’un peu de chaleur, d’un peu de lumière. Elle hésite un instant à fuir, se ravise lorsque Jed revient dans le salon. Son corps s’effondre sur le canapé, d’une fatigue certaine, d’un essoufflement de l’âme, de ce chemin sinueux qu’elle n’arrive plus à affronter seule. D’un geste las, elle se frotte à nouveau le visage, sans un mot, le laisse préparer des boissons, sans dire un mot. La gorge nouée, elle n’est même pas sûre de pouvoir exprimer tout ce qu’elle ressent, même s’il le faudra bien. Et elle reste là, sans bouger, en attendant qu’il s’installe à côté d’elle, deux tasses de chocolat chaud devant eux. Se redresser lui demande un effort considérable, trouvant le peu de force qui lui reste dans ce contact amical qu’il lui offre. Et une question, à laquelle elle s’attendait, sans avoir réussi à trouver le moyen d’y répondre. « Je sais pas… » peine-t-elle à souffler, alors que ses lèvres se pincent, et ses yeux deviennent plus humides. Quelques secondes de silence, avant de finalement tourner la tête vers son ami. Et tant pis s’il peut voir toute la détresse dans son regard. Tant pis s’il peut voir à quel point elle se sent détruite, elle n’est plus capable de le cacher, d’enfiler un soir de plus cette carapace qu’elle avait pourtant réussi à se construire ces dernières années. « C’était… La semaine dernière. J’suis sortie, j’crois que j’ai un peu trop poussé sur l’alcool. Ou le reste, je sais pas… » Elle a du mal à remettre ses idées en place, coince une mèche de cheveux derrière son oreille pour tenter de se concentrer. « Bref, j’me suis retrouvée avec Il Kyang dans … une chambre d’hôtel, sans me rappeler de ce qu’il s’est passé. » Elle déglutit à cette idée, alors que quelques jours avant ça, elle avait encore l’envie et l’espoir de croire qu’ils pourraient reconstruire quelque chose ensemble. Elle laisse sa tête tomber dans ses mains, cherchant le courage de ne pas craquer une fois de plus. « J’peux pas Jed. J’peux pas en sachant qu’il a passé deux ans à se taper cette connasse. Qu’il se la tapait encore en revenant dans ma vie… » Une larme qui perle sur sa joue, qu’elle essuie rapidement, qu’elle tente de cacher. « Mais putain, j’arrive pas à l’oublier. » Une vérité qui lui tord le coeur. Alors qu’elle sait, qu’il ne réclame que lui. Que jamais elle n’a réussi à passer à autre chose, à tirer un trait définitif sur cette histoire. Et même à cet instant précis, son coeur saigne de repenser à ces derniers mots qu’elle lui a dit.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Ven 14 Fév - 10:03
Il déteste la voir aussi fragile. Il tient à elle, comme il sait qu’elle tient à lui. De si nombreuses fois ils se sont retrouvés à partager les mêmes peines et parfois les mêmes craintes. Sans elle il aurait trop vite abandonné. A cette époque où Wen était parti, il n’était plus rien. Démuni, détruit il ne restait plus rien d’eux… si ce n’est leur fils. Et il le détestait tellement… c’était triste à dire mais pourtant si vrai. Sans elle il aurait surement mit plus de temps à s’en remettre, encore plus à l’accepter. Sans Ye Won il aurait été perdu. Alors il s’en fichait, qu’elle débarque à n’importe quelle heure. Qu’elle ne vienne pour rien dire, juste avoir une compagnie ou encore qu’elle l’ignore si elle en avait besoin. Il acceptait tout venant d’elle. Avec lui elle trouverait un allié, il ne voulait pas forcer les choses, mais il voyait qu’elle n’était pas bien. De quoi s’agissait-il ? Peut-être de son frère… de son ex… il ne la jugeait pas. Jamais ! Il ne voulait que son bien. Et visiblement il trouvait que les personnes l’entourant n’étaient pas aussi bienveillantes que lui. Un peu inquiet, il attendait… le cœur serré alors qu’elle semblait perdue. Puis ce qu’elle lui dit, il ne s’y attendait pas. Il n’est pas étonné pourtant, vu les nuits qu’ils passaient parfois tous les deux. Il ne peut rien dire, il se retrouve dans des états pires que les siens. Il fait la moue, embêté mais surtout triste pour elle. Une part de lui se sent un peu en colère malgré tout. Il Kyang… son ex… il déteste ce type. Depuis son retour dans sa vie il voit bien que rien ne va. Même si elle avait déjà perdu pied avant, il restait cet espoir qu’elle parviendrait à se reconstruire. Il aurait été là pour elle… mais depuis qu’il était revenu, il avait tout ébranlé. Et tout ça pour quoi ? Ni l’un ni l’autre ne pourrait le dire. Il Kyang était le genre de garçon à foutre la merde partout où il passait. Jed ne l’avait jamais aimé. Il n’avait jamais compris pourquoi Ye Won s’obstinait avec lui… entre ses addictions et son égoïsme, il n’avait pas grand-chose pour lui. Déjà à l’époque lorsqu’ils étaient ensembles, il le jugeait trop durement. Il ne s’obstinait pas cependant, surement parce-que Ye Won avait été là pour lui. Et il n’avait pas envie de se disputer avec elle pour ces choses-là. Elle n’arrive pas à l’oublier… Silencieux, il se laisse surprendre par l’émotion. Voir son amie dans cet état ne lui plait pas, alors il s’avance vers elle, passe un bras autour d’elle pour venir la réconforter. Un peu de chaleur humaine ne lui fera pas de mal, il le sait. Lui qui s’est senti si souvent seul face à ses doutes et ses craintes. « Ye Won… je suis désolé. » parce qu’il le pense vraiment, même si il sait que ça ne changera rien. La peine qu’elle ressent est différente que celle qu’elle pouvait ressentir avant. Est-ce finalement pire de revoir les gens qu’on aime revenir ? « Te blâme pas toi. C’est pas ta faute. » Parce qu’elle se sent surement coupable d’être retombée dans ses bras. Mais qui résisterait à ces belles promesses et ses beaux sourires ? Il Kyang est un idiot ! Si souvent il se fait passer pour un gentil garçon, mais Jed ne l’a jamais cru. Ce type sait parfaitement ce qu’il fait. «  Il t’a dit quoi lui ? Il était conscient ? » Il a déjà une pointe d’amertume dans sa voix. Mais il n’y peut rien. Dans n’importe quelle situation Jed prendra la défense de Ye Won. « Je suis sûr qu’il veut que tu lui pardonnes. Mais c’est pas possible, pas après ce qu’il a fait. T’as pas à t’en vouloir Ye Won. Le seul responsable de tout ça c’est lui. Il savait parfaitement ce qu’il faisait quand il s’envoyait en l’air avec cette fille. » Bien sûr qu’il le savait. Il aura beau trouver toutes les excuses du monde rien ne pourra effacer ce qu’il a fait. Se reculant doucement, il prend sur lui, inspire et tente de ne pas avoir des mots trop brusques. « Je… je déteste te savoir mal à cause de lui. Il ne le mérite pas. » Il est certain qu’en ce moment Il Kyang doit s’amuser avec ses potes, peut-être même qu’il recolle les morceaux avec cette garce. Alors oui, il n’est pas tendre avec lui. Mais il tente quand même de calmer le jeu « Tu l’as revu depuis cette soirée ? ».

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Dim 16 Fév - 19:26
Les mots lui manque, alors qu’elle se retrouve face à Jed. Elle n’arrive plus à cacher tous ces sentiments qui la submergent, qui l’emprisonnent dans ce tourbillon de tristesse. Elle n’arrive plus à s’en défaire, ne saurait comment surmonter ça. Son coeur saigne, tellement qu’elle a l’impression qu’il pourrait arrêter de battre à n’importe quel instant. Parce qu’elle sait, elle a compris à travers les semaines, que ses sentiments envers Il Kyang n’ont pas changé. Que malgré son abandon, son coeur est resté sien, qu’importe ce qu’elle a tenté de faire pour l’oublier. Et malgré les épreuves qu’ils ont du traverser depuis qu’il est revenu dans sa vie, elle avait gardé espoir, au fond d’elle. Un espoir qui s’est brisé en mille morceaux, lorsqu’elle a découvert l’existence de cette autre fille. Parce qu’elle a compris, qu’il a réussi à refaire sa vie, loin d’elle. Qu’il a su tourner la page sur leur histoire. Et elle, elle est restée au même point, tout ce temps. Elle n’a jamais réussi à passer à autre chose, malgré les efforts qu’elle a pu faire pour ça. Elle a longtemps pensé qu’elle serait capable de trouver quelqu’un d’autre, qui ne la laisserait pas livrée à son propre sort. Pourtant Il Kyang a créé en elle une crainte qui l’a éloignée de tous ceux qui ont osé s’approcher d’elle pendant ces années. Elle n’a su voir que les peurs, les craintes. Que tout ne recommence. Elle n’a su offrir sa confiance à personne depuis, et à cet instant précis, elle s’en mord les doigts. Si elle avait eu le courage de passer outre, elle n’en serait pas là, à pleurer un amour qui s’est fané il y a bien longtemps, et qu’il a réduit en miettes à ces simples aveux. Et cette nuit passée avec lui, même sans s’en souvenir, c’est penser au fait qu’elle a été faible face à lui, face aux mots qu’il a su trouver malgré leur état déplorable. Elle s’en veut, à tel point qu’elle n’arrive plus à croire qu’elle pourrait se relever réellement. Reprendre le cours de sa vie, en laissant tout ça de côté. Un instant, elle se perd dans cette étreinte que lui offre son ami. Elle n’a plus la force de lutter, ni même de pleurer. Elle l’a bien trop fait ces derniers jours, à passer tout ce temps à observer cette lune sur son poignet, ces photos qu’il lui a envoyé. Elle se raccroche alors aux mots de son ami, aimerait tellement être capable de le croire. Pourtant, elle garde encore la sensation que tout est de sa faute, qu’elle a certainement fait quelque chose de mal pour qu’il l’abandonne de la sorte, revienne dans son quotidien pour tout détruire à nouveau. Et même en repensant à tout ce qu’ils ont vécus, elle se sent perdue, ne sachant plus quoi penser. « Je sais pas. Je me souviens de rien… J’crois qu’on a vraiment déconné ce soir là… » Un soupire, alors qu’elle essaie encore de se souvenir de ce qui a pu se passer pendant ces quelques heures en sa compagnie. Même ses amis l’ayant accompagnée n’ont cessé de lui dire qu’elle avait simplement disparu, sans un mot. « Y’a juste le lendemain ou … J’ai mis un terme à tout ça. » C’est ce qu’elle se dit, ce qu’elle a envie de croire, malgré toute la douleur que cela provoque en elle. « Il m’a dit qu’il s’en foutait d’elle mais j’ai pas réussi à le croire. Alors, j’ai fini par partir. Je… Je lui ai dit qu’il devait aller la retrouver, parce qu’il a tiré un trait sur moi avec elle et… » Une larme qui perle sur sa joue, signe qu’elle regrette ces mots, parce qu’à y repenser, ils laissent la tristesse l’envahir un peu plus encore. « et que j’pouvais pas rivaliser avec elle. Qu’elle a gagné, que moi j’ai plus d’intérêt dans sa vie… » Elle déglutit, ses propres mots la détruisent davantage encore. Elle aurait préféré que tout ça ne soit qu’un cauchemar, que rien de tout ça ne se soit produit. Pourtant, elle doit vivre avec désormais, alors que son regard se pose sur cette lune tatouée sur sa peau. Une perle d’eau supplémentaire qui glisse sur sa joue, même si elle tente de la retenir. Elle qui pensait avoir versé toutes les larmes de son corps se rend compte qu’elle n’en a pas fini. Que ce chagrin d’amour est bien trop intense pour n’être que passager. « Je sais plus quoi faire Jed… J’ai besoin de l’oublier mais j’y arrive pas. Comme si j’avais cherché tout ça. C’est trop dur. » arrive-t-elle a souffler entre ses lèvres rougies par la peine qu’elle accumule. Une question qui lui tord le coeur, alors que depuis plusieurs jours, elle tente de ne pas trop traîner dans les couloirs, de peur à chaque fois de le croiser. Elle se fait invisible dans cette maison, alors qu’elle y vis depuis cinq ans déjà. Et même si ça peut paraître stupide, c’est le seul moyen qu’elle a trouvé pour tenter un tant soit peu d’échapper à sa simple vision. « Je l’ai croisé une ou deux fois, j’ai pas eu le courage de lui parler mais… » Elle laisse un silence s’installer un instant, une boule au ventre, sa tête qui retombe entre ses mains pour effacer ces larmes qui ruissellent sur ses joues. « A chaque fois que je le vois, j’ai beau le détester pour ce qu’il a fait, j’ai juste envie de le retrouver… Et je déteste ça. » Un aveu qu’elle ose exprimer à voix haute, qu’elle ne peut plus garder pour elle. Même si quelque part, elle a peur que son ami ne comprenne pas, ces sentiments qui sont bien plus puissants qu’elle ne l’aurait cru.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Mar 18 Fév - 11:28
L’entendre parler de Il Kyang l’agaçait un peu. Jamais il n’avait réellement comprit pour Ye Won s’attachait autant à ce type, tout comme elle ne pouvait pas comprendre pourquoi lui s’attachait autant à Wen. Il avait beau vouloir mentir et dire qu’il s’en fichait, elle était la première à voir son attitude changer depuis son retour et à savoir réellement ce qui le tracassait. C’était pire que ce qu’il imaginait, en réalité il se maudissait. Parce qu’il savait qu’un rien pouvait le faire replonger. Alors oui, il le savait, il était mal placé pour parler. Ye Won avait l’air aussi accro que lui pouvait l’être. Malheureusement, elle avait fini par l’accepter. Lui était encore dans le déni… il reste à son écoute, ne l’interrompt pas malgré que parfois ses révélations le titille un peu. Il doit mettre sa rengaine de côté. Il le sait, il ne peut pas toujours prendre un plaisir à insulter Il Kyang. Mais l’état dans lequel il la mettait le rendait fou de rage. Avait-elle vraiment réussi à mettre un terme à tout ça ? Il en doutait... non pas qu’il n’avait pas confiance en elle, mais il se doutait qu’elle pourrait facilement retomber dans ses bras. Il prend sur lui, jusqu’à ce qu’elle parle encore de Sawan. Aussitôt, il lâche un râle « Il s’en fout ? Mais… si il s’en foutait vraiment, il l’aurait pas baisé pendant deux ans. » Rire désabusé qu’il lâche. Il n’est pas tendre avec lui, mais il le déteste pour tout le mal qu’il fait à son amie. Il déteste ça, il la prend pour une idiote. Quand on se fiche d’une personne on ne reste pas deux ans avec. C’était aussi simple que ça pour lui. Alors évidemment, il pensait qu’Il Kyang se moquait de Ye Won. Il serre les dents, il n’aime pas quand elle se dénigre. En réalité ça aurait dû être elle qui gagnait. Ye Won avait tout pour elle, alors que cette Sawan. Il ne la connaissait pas, mais vu les bruits de couloirs sur elle, il n’avait pas envie de la connaitre. Il se tend un peu, devient presque triste face à la détresse de son amie. Elle est au bord du gouffre, devant une impasse… et il n’a rien pour l’aider. Aucune solution qui l’aiderait à passer outre cette souffrance. Il se mord la lèvre, laisse son bras autour d’elle dans un geste réconfortant. Il sait que trop bien ce qu’elle ressent en vérité… lui aussi est plongé parfois dans ces pires démons. Etre aussi accro à quelqu’un c’est dur. « Ye Won… je t’en prie pleure pas pour lui. Il le mérite pas. » Mais c’est trop difficile et il le sait mieux que personne encore une fois. « T’as rien cherché. C’est lui qui a jamais été clair avec toi. Il t’a abandonné, il revient dans ta vie, et il te jette à nouveau. » C’est quoi son problème à ce type ? Ça l’amuse de jouer avec elle ? Qu’est-ce qu’il cherchait à revenir dans sa vie ? Car pas une seule fois il n’avait cru entendre qu’Il Kyang avait donné une vraie raison. C’était flou ! Il tenait à elle ? Si c’était le cas, il ne l’avait jamais dit franchement. Il n’avait pas jugé, il n’avait rien dit mais leur relation était complexe. Un peu malsain parfois. « T’as pas à t’en vouloir d’être autant… accro à lui… après tout, il a rien fait pour t’aider à l’oublier. » Non au contraire ! Jed reste persuadé qu’il savait tout ce qu’il faisait. Il était prêt à l’attendre… ça le faisait rire, à l’attendre tant qu’il était dans les bras d’une autre. « J’ai pas de solution à ce qui te hante… mais tu peux pas le laisser te pourrir la vie comme il le fait. Est-ce qu’il a essayé de te parler au moins ? Est-ce qu’il a déjà été honnête avec toi ? Jamais ! Pas une seule fois. » Il est un peu plus dur, pas contre elle. Mais il voudrait qu’elle se rende compte qu’il n’est pas toujours celui qu’elle croit. « Je fais pas ça pour te blesser Ye Won. Mais tu sais que je tiens à toi. Et j’ai pas envie de te mentir en te disant que les choses vont s’arranger. » Parce-que Jed est ainsi. Il aime trop cette fille pour se jouer d’elle. Il Kyang s’est déjà assez moquer d’elle comme ça. « Il t’a menti. Pas qu’une fois… pour la drogue, pour Sawan… c’est grave ce qu’il a fait. Et il sait pertinemment que tu craqueras à nouveau. Alors il en profite. » Est-il trop dur ? Il a peur de l’être, alors il s’empresse d’ajouter. « Toi et moi on vit trop dans le passé… il faut qu’on avance. Et tu sais que tu peux te reposer sur moi. Pour n’importe quoi ! » Il est un soutien pour elle. Une personne qui ne la lâchera jamais. Jed est ainsi avec ses amis. Ils sont un peu comme sa famille, lui qui n’a jamais eu personne quand il était gamin. « Montre lui que tu peux avancer sans lui. Ça le rendra fou, il essayera surement encore de t’avoir mais… te laisse pas faire. Reste ferme devant lui, et tu pourras craquer… avec moi. » Parce-que lui aussi passerait surement par cette phase. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty Jeu 20 Fév - 17:54
C'est douloureux pour elle, de tenter de se rappeler de cette soirée. Malgré cet énorme trou noir, elle se souvient de ce lendemain difficile. Au fond d'elle, elle aurait certainement préféré l'oublier aussi. Ca aurait peut-être été plus simple de cette manière. Elle n'aurait pas à penser constamment aux mots qu'elle a osé prononcer, à cette fin qu'elle a annoncé, mais qu'une part d'elle regrette. Elle n'aurait pas à retourner cette scène en boucle dans sa tête, avec toujours le même resultat : des perles d'eau ruissellant sur ses joues, qu'elle n'arrive finalement pas à contrôler. Si seulement elle était plus forte, elle n'en serait pas là. Mais son quotidien se déchire lentement, l'impression que son futur devient plus sombre. Que l'espoir que tout s'arrangera disparaît peu à peu, et qu'elle se perdra dans ce tourbillon de tristesse qui l'enveloppe un peu plus à chaque fois. « C'est ce que je lui ai dit la dernière fois... » arrive-t-elle tout juste à murmurer. Cette autre nuit, lorsqu'elle a appris que Sawan l'a forcé à prendre de la drogue. Ces longues heures à retomber dans ce cauchemar, à veiller sur lui, la peur au ventre. Depuis ce jour, elle maudit cette fille, d'avoir pris le risque de le faire resombrer dans ses vieux démons. De l'avoir forcée à revivre ces heures de calvaire. D'avoir ruiné le peu qu'ils avaient réussi à reconstruire. Une forme de colère qui ne la quitte plus, qui lui rappelle aussi, comment lui a réussi à passer à autre chose, et quelles en sont les conséquences aujourd'hui. « J'y arrive pas Jed... Il est tout le temps là, à la fac, au dortoir... Même quand je sors il est là ! » Elle en a eu la confirmation, se doutant pertinement que si cette nuit-là, elle a fini avec lui, c'est parce qu'ils se sont retrouvés dans le même bar, une fois de plus. « J'aimerais tellement croire qu'il est honnête mais... A chaque fois, il y a autre chose qui nous tombe dessus... A chaque fois, j'apprend quelque chose qui me terrifie un peu plus. » Et elle n'arrive plus à le gérer. Elle ne sait plus comment encaisser, ces vérités qui ont éclaté devant elle. Le deal, Sawan. Ces disputes, cette promesse de lui donner du temps et qu'il n'a finalement pas tenu. « J'vois même plus comment je pourrais avancer s'il est toujours là. » Il est bien là le problème. Elle n'arrivait déjà pas à l'oublier totalement en ayant disparu de sa vie, comment pourrait-elle faire alors qu'il est non loin d'elle, à chaque instant ? Ca lui semble insurmontable, impensable même, tant qu'il sera là. « Des fois je me dis que... j'aimerais juste qu'il ressente exactement ce que je ressens. Qu'il pourrait enfin comprendre à quel point ça fait mal. Mais je sais même pas s'il pourrait le réaliser... » Elle se trouve cruelle de penser ça, mais elle aurait aimé qu'il puisse comprendre, que ses sentiments sont toujours présents, que les mensonges n'ont rien arrangé entre eux, au contraire, et qu'elle en souffre, à chaque fois un peu plus. Elle aurait aimé qu'il comprenne, qu'avec un peu plus de temps devant elle, et sans la présence néfaste de Sawan, ils n'en seraient pas là. Elle ose croire qu'ils auraient pu reconstruire quelque chose, mais que tout s'est évaporé en fumée face à ces non-dits. Son regard qui se pose sur Jed, encore perdue, les yeux embués par ces journées qui la font sombrer davantage encore. « J'aimerais tellement être plus forte que ça, mais j'y arrive pas. » Triste réalité.


left you my tears, remember?
i die everytime you
walk away
, don't leave me alone with me, see, i'm
afraid
of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be
okay
.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Your night - Ye Won Your night - Ye Won Empty

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !