Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Flashback| We can make friend - Hye Mi Tumblr_pa4dqsassI1wdheayo7_250Flashback| We can make friend - Hye Mi 8I2aGTmFlashback| We can make friend - Hye Mi 8I2aGTmFlashback| We can make friend - Hye Mi 8I2aGTm
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé

Flashback| We can make friend - Hye Mi

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Lun 24 Fév - 6:46
« Je vais aller la voir… je pense que ça sera bien. » je lui adressais un sourire, pourtant un peu nerveux à l’idée de me rendre une nouvelle fois là-bas. Je n’avais pas envie d’y retourner, mais je voulais le faire pour Hye Mi. Je savais aujourd’hui qu’elle avait une séance de rééducation. Même si Ye Won m’avait proposé de m’accompagner, j’avais gentiment refusé. Je crois que c’était à moi de le faire. Avec ce qui s’était passé j’avais réalisé certaines choses… tout allait un peu mieux entre Ye Won et moi. Heureusement, le Japon avait fini par être bénéfique. Pourtant je n’avais toujours pas eu le courage de lui dre ce que je ressentais vraiment. Je me souviens de cette nuit-là, de celle de l’accident. J’avais pensé avec force que je lui dirais, que j’oserais lui avouer ce que j’avais sur le cœur. Mais rien n’y avait fait. Lorsqu’on j’étais venu dans sa chambre, tout avait été tendu… et je n’avais le courage de rien. Finalement elle s’en était sorti alors pourquoi lui dire ? Le Japon avait mal commencé, mais il se finissait bien. Alors je restais sur ces notes positives. Qu’importe ce que nous étions actuellement. Je préférais me concentrer sur ce qu’elle me donnait. Et puis je pensai souvent à Hye Mi. Elle et moi n’avions jamais été de vrais amis. Elle ne m’avait pas toujours beaucoup aimé en vue de ce que j’avais fait vivre à Ye Won. Et je la comprenais… malgré tout, l’accident m’avait fait réalisé que je perdais mon temps à l’éviter. J’avais compris que cette fille méritait surement qu’on la connaisse. Je les avais sortis de là, je crois que ça finis par rapprocher les gens, pas vrai ? Alors aujourd’hui, j’allais me rendre à sa séance, pour savoir comment elle allait et peut-être aussi lui montrer que je n’étais pas indifférent. Je voulais savoir ce qu’elle devenait, comment les choses se passaient pour elle. Même si Ye Won pouvait me le dire, c’était mieux que j’y aille moi. Devant les grandes portes, j’inspirais doucement avant d’entrer et chercher sa silhouette. Elle était là ! A juste quelques mètres de moi. Instinctivement je la revoyais encore cette nuit-là… son visage tuméfiée, ce sang… j’avais eu si peur pour elle et Ye Won… chassant ces idées de ma tête, je m’approche d’elle, un peu nerveux. « Salut Hye Mi… Ye Won m’a dit que tu étais ici. » Elle devait être surprise de me voir là. « Je voulais prendre… de tes nouvelles. » et si elle n’avait pas envie ? J’avais un peu peur brusquement que Ye Won lui ait raconté tout ce qui était arrivé au Japon avant qu’on ne rentre ensembles.

Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Mer 26 Fév - 17:47
Et encore une séance de rééducation. Je ne les compte plus. Bloquée le plus clair de mon temps dans ce fauteuil roulant qui m'énerve, je suis victime du temps qui passe et pour une fois, qui ne passe pas assez vite. Ma soeur a beau me consoler. Elle a beau me sortir de jolis mots. Rien n'y fait. Alors oui je suis toujours en vie. Mais est-ce vraiment une vie, ce que je vis ? J'espérais vraiment m'en sortir. J'avais la sensation de n'arriver à rien.

On peut brusquement se retrouver là où on aurait jamais cru finir. Parfois c'est agréable parfois ça demande un temps d'adaptation. On sait que de toute façon il faut faire avec et qu'il y a toujours quelque chose à prendre. Mais on va quand même se coucher en pensant au lendemain, on essaye de tout prévoir, on fait des plan et on espère que quelque soit les imprévus qui nous attendent on en sortira heureux, pour une fois... Tu en sortiras heureuse, Hye Mi.

Elle peut être philosophe, quand elle veut. Mais ses mots ne m'aident vraiment pas. Je soupire et essaie de rester positive. Je l'ai promis à Ye Won avant qu'elle ne s'en aille. Mais voilà qu'une voix m'interpelle et ce n'est pas n'importe qui. Notre sauveur comme j'aime si bien l'appeler, désormais. Je lui souris doucement. Je suis surprise mais assez contente de le voir, finalement.

- Eh bien, je vais bien. Enfin.. C'est un peu comme si j'étais dans un train qui roule à 300 km/h. Ce serait vraiment, vraiment très chouette de descendre et de rester sur le quai une petite minute, dis-je en riant légèrement.

J'ignorais s'il allait comprendre le sous-entendu de cette réponse mais qu'importe. Seule Ye Won en a toujours été capable, jusqu'à maintenant. Alors, je ne lui en voudrais pas s'il ne comprenait pas vraiment ce que je voulais lui dire. J'ai toujours eu du mal à mettre des mots sur mes sentiments et émotions sans passer par des... phrases plus mystérieuses, on va dire.

- Mais... Tu sais... Si c'était seulement pour prendre de mes nouvelles, tu aurais pu m'appeler ou m'envoyer un message. Ou même passer par Ye Won. Vous étiez ensemble au Japon, non ?

J'ai été si absorbée par ma rééducation et ce fauteuil que je voulais quitter au plus vite que je ne m'étais pas vraiment montrée présente pour Ye Won lors de son séjour à l'étranger. J'espérais que tout se soit bien passé. Elle ne m'en avait pas vraiment parlé non plus, il faut dire. Très certainement, parce qu'elle ne voulait pas m'occuper l'esprit plus qu'il ne l'est déjà. Mais je sais qu'elle me fera très vite un compte rendu. Dans peu de temps. Et j'espérais sincèrement que ce voyage s'était bien passé entre eux. Sinon, fauteuil ou pas, il allait morfler.




If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Mer 4 Mar - 8:50
La voir ici était un soulagement, bien qu’en réalité Hye Mi n’était pas en plus grande forme. Mais ce n’était rien comparé à l’état dans lequel je l’avais trouvé. Il m’arrivait souvent d’y repenser, d’être un peu choqué par ces images d’elles. C’était dur parfois de faire comme si de rien n’était… comme si tout devait reprendre son chemin. J’avais envie d’être là, même si je savais qu’au fond c’était un peu difficile pour elle. L’observant, je finissais par rire à ce qu’elle disait, bien qu’au final ça soit un peu pesant pour elle. Mais au moins, ça me permettait de me sentir plus à l’aise. Un peu moins sur la réserve, j’haussais les épaules et lui réponds simplement « J’avais peut-être envie de voir ta petite tête. » petit sourire au coin, je préférais être léger avec elle et amical. Finalement, on se connaissait depuis longtemps sans jamais vraiment rien connaitre de l’autre. Enfin, tout ce que je savais c’était Ye Won qui me l’avait raconté. Et je supposais l’inverse… malheureusement pour moi je n’étais surement pas dans ses petits papiers les plus précieux. Je n’osais pas imaginer tout ce qu’elle avait pu lui raconter… mais Hye Mi avait surement être là lorsque j’avais décidé d’abandonner lâchement celle que j’aimais. Petit soupire que je gardais coincé entre mes lèvres, je décidais de venir m’assoir sur l’un des bancs à ses côtés. « Plus sérieusement, je trouvais ça mieux de venir te voir. Plutôt que de demander à Ye Won. » Je n’étais plus un gosse qui devait se cacher derrière les autres. Même si au fond j’aurais très bien pu me reposer sur elle. Par crainte, ou simple peur que Hye Mi ne puisse m’accepter vraiment dans sa vie. « J’aurais voulu te prendre une boisson. Mais je ne sais même pas ce que tu préfères boire. » Une petite moue sur les lèvres, je l’observais du coin de l’œil l’air un peu désolé. Même ça je n’étais pas capable de le faire. Je trouvais ça triste finalement. Comment avions-nous pu se croiser, s’entrevoir sans jamais prendre le temps de parler ensembles ? Surtout que je savais l’importance de Hye Mi dans la vie de Ye Won. Cela serait presque comme si elle n’avait jamais porté d’intérêt à Kitae mon meilleur ami. Cette simple idée m’agaçait… j’étais un crétin. « Est-ce que tu veux qu’on aille prendre un truc ? Avant ta séance ? » Au moins on pourrait prendre un peu l’air. Je détestais me retrouvais ici, je repensais à cette nuit. A ce que j’avais vécu et toutes ces heures d’attentes… Me redressant, je finissais par aller derrière elle, lui demandant si ça ne la gênait pas que je pousse son fauteuil jusqu’à la cafeteria de l’hôpital. En chemin, j’avais un peu des craintes concernant ce que Ye Won aurait pu lui dire au sujet du Japon. Alors finalement, je décidais de prendre les devants « Est-ce que Ye Won t’as parlé du Japon ? Je veux dire… je pourrais te montrer des photos si ça te dit. » Encore un pas que je faisais vers elle. Je ne voulais pas l’ennuyer avec ces choses-là, mais j’espérais peut-être lui changer les idées. La pauvre elle devait rester coincer sur son fauteuil. Peut-être rêvait-elle de voir autre chose que ces foutus couloirs et kinés. Arrivé à la cafet, je lui lançais « Tu prends quoi ? Je t’invite. Je sais je suis généreux. » Je plaisantais bien entendu. Le café ne devait pas couter bien cher et c’était là tout l’art de ma blague foireuse. Mais au moins je détendais l’atmosphère et j’espérais lui montrer quelque chose de différent. Me tournant vers la serveuse, je commandais les boissons, avant de demander à Hye Mi « On va s’installer là-bas ? ».

Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Mar 17 Mar - 22:36
Je souriais doucement. Il était évident qu'il faisait des efforts et qu'il souhaitait réellement se montrer présent. Je ne pouvais pas le repousser continuellement. Il est vrai qu'entre Ye Won et lui, c'est assez compliqué. Et forcément, ça l'a été entre lui et moi également. Mais, finalement, je lui dois la vie. Je sais qu'il est celui qui nous a sorti de la voiture. S'il ne l'avait pas fait, s'il n'avait pas pris l'initiative de gérer notre prise en main, peut-être que je ne m'en serais pas sortie. J'étais dans un état très préoccupant. J'ai conscience que j'ai échappé de peu à la mort et si, aujourd'hui, je me bats pour me remettre à marcher, c'est grâce à lui. Je ne dois pas l'oublier. Bien entendu, si je venais à apprendre qu'il recommençait ses erreurs avec Ye Won, il risquait de me voir me mettre en colère. Mais avant tout, il est et restera mon sauveur. Et pour ça, je me dois de faire des efforts lorsqu'il se montre si intéressé. Je serais impolie sinon.

- Lorsque tu ne sais pas, prends une bouteille d'eau. Tout le monde boit de l'eau.

Je ris doucement. Amusée. Il faisait des efforts. C'était indéniable. Cela m'amusait mais surtout, cela me touchait.

- Oui, allons-y !

Un effort de ma part. Il m'a invité et j'ai accepté. En temps normal, je lui aurais demandé de me laisser tranquille mais ma précédente prise de conscience m'en empêche. Finie, la femme renfermée qui repousse sans arrêt. Je le laisse, donc, pousser mon fauteuil jusqu'à la cafétéria.

- Nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous voir. Dis-je, en faisant la moue. Mais si tu as des photos, je ne dis pas non !

Cela nous permettra de discuter et de pouvoir détendre l'atmosphère quelque peu tendue qui existe entre nous. Nous ne sommes toujours pas amis. C'est peut-être l'occasion d'arranger ça.

- Je vais prendre une petite bouteille d'eau !

Je ris de nouveau, une nouvelle fois amusée. La bouteille d'eau ? C'est pour lui faire comprendre ce que j'ai voulu lui dire, tout à l'heure. Je finis par acquiescer et nous allons, nous installer. Je ne tarde pas à le remercier de sa présence mais aussi pour l'achat de cette bouteille d'eau.




If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Lun 23 Mar - 9:17
Hye Mi avait un franc parlé. Du moins, c’était l’idée que je m’en faisais. Elle avait l’air d’être assez directe. Et je ne m’étais jamais senti à l’aise avec elle. Il faut dire que je n’avais rien pour moi. J’avais abandonné sa meilleure amie… seulement, ça ne voulait pas dire que je l’avais fait sans le regretter. J’imaginais qu’elles avaient dût beaucoup discuter toutes les deux. Je ne savais pas non plus ce qu’elle pensait de mon retour dans la vie de Ye Won. Je supposais qu’elle devait voir ça d’un mauvais œil. En réalité, je n’avais que cette nuit-là pour moi. Le simple fait de l’avoir sorti de là, me donnait peut-être le droit de lui parler aujourd’hui. Et je préférais voir ça d’un œil amusé, plutôt que de me sentir triste. Repenser à l’accident, me torturait souvent l’esprit. Je m’imaginais ne pas arriver à temps, ou même simplement ne pas être là. Je ne pensais pas être celui qui les avait sauvé, juste avoir été là au bon moment. J’avais pris des risques, je n’avais pas réfléchis… et aujourd’hui, je me retrouvais là, devant Hye Mi. Il nous avait fallu toutes ces années pour enfin oser se parler. Même à l’époque où tout allait bien entre Ye Won et moi, nous n’étions pas vraiment proches. Je n’étais pas toujours là et je l’admettais, quand je revenais sur Séoul c’était surtout pour ma petite amie et ma famille. Alors soit… aujourd’hui, j’avais envie de faire des efforts. Et d’apprendre à connaitre cette fille qui partageait la vie de Ye Won. Je ne doutais pas qu’elle devait avoir des qualités, et son humour en était un. Je souriais à sa remarque sur l’eau et laissais échapper un petit rire. Au moins, elle me mettait à l’aise. Sur ce, nous étions parti en direction de la cafeteria. Là encore je tentais d’être plus avenant en l’invitant à boire quelque chose. Puis je lâchais un nouveau rire en l’entendant prendre de l’eau. Lui donnant sa bouteille, j’allais m’installer un peu plus loin à une table. Mon café en main, je le déposais avant de relever les yeux vers elle. Au moins j’avais une longueur d’avance sur Ye Won. Sur le simple fait qu’elle ne lui ait pas parlé du Japon. J’avais peur qu’elle lui raconte tout, dans les moindres détails. La seule chose la plus important restait que nous étions de nouveau proches aujourd’hui. Du moins c’était ce que je pensais. Sortant mon téléphone, je m’approchais d’elle avant de fouiller dans mes photos. Il fallait que je fasse le tri, il y en avait tellement. Mes préférées restaient surement celle de Ye Won et moi lorsque nous étions partis en escapade en vélo tous les deux… mais je préférais garder ça pour moi. Alors je lui montrais les paysages « On a été au festival de Sapporo. Tu as déjà été au Japon ? » Peut-être que Hye Mi était une grande voyageuse. Je n’en savais rien après tout. Moi, ce n’était pas mon cas. A part la Corée, je n’avais pas voyagé beaucoup. Je voulais parler de sujets légers, de choses plus futiles. Attrapant mon café, j’en buvais une gorgée, avant de l’observer. « On a beaucoup skié aussi. Et on s’est pas mal cassé la figure. » Autant faire de l’humour et c’était vrai. D’ailleurs c’était même devenu un défi pour nous. Nous avions passé un bon moment tous ensembles, malgré les hauts et les bas. Je ne savais pas si Hye Mi connaissait Min. Je supposais que oui, vu qu’il était l’un des amis les plus proches de Ye Won. Je me mettais à les imaginer tous les deux et me détester. D’ailleurs sur certaines photos on voyait bien mon œil au bord noir que m’avait fait Min durant le séjour. Et lui aussi en avait un beau… quand j’y repensais, je trouvais ça presque drôle. Mais comment lui en vouloir ? Je n’avais pas toujours été réglo avec Ye Won. Sans réellement savoir ce que je voulais, ni même ce que je ressentais. Alors oui, je le savais Min avait toute la raison de me détester…et pareil pour Hye Mi… alors peut-être était-ce le moment de lui dire enfin « Hye Mi je suis désolé… pour tout ça. » pour toutes ces années. Pour tous ces moments où elle avait surement dût consoler Ye Won à cause de moi. Je le pensais vraiment. Mais j’étais déterminé à ce que ça change. Entre nous les choses allaient mieux. Enfin sans parler de couple évidement. Me frottant l’arrière de la tête, j’osais « Est-ce que, je peux te demander comment se passe ta rééducation ? Tu en as pour longtemps ? » pouvions-nous parler de ces choses-là. Je l’espérais.

Janggok Hye Mi
Janggok Hye Mi
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty Ven 27 Mar - 0:36
Je le laisse me montrer les photos et écoute par la même occasion ses récits. J'agite négativement la tête lorsqu'il me demande si je suis déjà allée au Japon. J'aimerais pourtant. J'aimerais vraiment voyager, une fois mes études terminées. Je souris doucement en regardant les photos défiler. Ye Won semble heureuse lorsqu'elle pose dessus. Quant à lui.. Je dois bien admettre que... J'avais du mal à le cerner. À lui faire confiance. La confiance est un combat de chaque instant que ce soit pour trouver des personnes en qui on peut avoir confiance ou faire confiance à des personnes qui feront de mauvaises choses. Mais faire confiance à son coeur est la chose la plus risquée. À la fin, la seule personne en qui on peut avoir confiance, c'est soi-même. Et je l'ai très bien compris. Voilà pourquoi malgré la présence de trois ou quatre personnes de confiance dans mon quotidien, je m'obstinais à rester seule. J'aimais sincèrement la solitude. Le calme. La routine que pouvait prendre ma vie, jour après jour. Elle avait un côté très rassurant.

- Il va falloir chérir ces souvenirs !

Je ne sais pas si quelqu'un d'autre l'a remarqué : ce qui sépare les gens, ce sont les mots. Même les petits mots de rien du tout, ça peut produire les pires maux. Il y a des mots blessants, et puis des mots qui tuent. Ainsi l'amour peut commencer sur un signe et finir par un mot, un mot de trop. Peut-être bien qu'on habille la réalité avec des mots parce qu'on a peur de la voir toute nue. Peut-être bien aussi qu'il vaudrait mieux se taire plus souvent. Apprendre à contempler. Rien dire. Rester dans le silence. Mais pas n’importe quel silence ! Il y a toute une gamme de silences : des graves, les aigus, des intenses. Il y a le silence qui cache l’absence et le vide ; il y a le silence parce qu’on n’ose pas ; il y a le silence parce qu’on ne veut rien dire, ou qu’on s’en fiche ; il y a le silence parce qu’on ferme les yeux et qu’on ne veut pas s’occuper de ce qui ne nous regarde pas : tout ça, ce n’est pas des beaux silences. Moi, je parle des silences à étoiles, des silences à deux, avec des signes et des messages et des sculptures de connivence, un silence moelleux et rond comme de la tendresse, et grisant comme de l'amour. Un silence dense, la danse d'un silence.... Les amoureux, par exemple, n’aiment rien tant que le silence. C’est drôle : c’est quand ils ne disent rien qu’ils s’entendent le mieux. On reconnaît l’amour véritable à ce que le silence de l’autre n’est plus un vide à remplir, mais une complicité à respecter.

C'est en suivant cette image que j'ai décidé de garder le silence. Bien entendu, nous ne sommes pas amoureux lui et moi. Mais c'est le même principe. Faire comprendre à l'autre, l'essentiel. Le fait de mieux nous entendre. Le fait de mieux nous cerner. Ma façon de transmettre un message, difficile à décrire avec des mots. Tout simplement. Et lorsque il eut fini de me montrer les photos, qu'il poursuit ensuite son discours sur des excuses, alors, et seulement à ce moment là, je pris de nouveau la parole.

- J'aimerais que tu me fasses une promesse. Promets moi de veiller sur elle et sur son sourire à partir de maintenant. J'ai besoin d'avoir confiance en toi et de savoir que... Quoi qu'il puisse m'arriver... Elle aura toujours quelqu'un pour prendre soin d'elle. Tu me le promets ?

J'avais conscience qu'il m'avait posé une toute autre question ensuite. Je n'oubliais pas qu'il prenait de mes nouvelles et s'inquiétait de ma rééducation. Mais j'avais un sujet plus important à aborder. Ye Won. Celle qui unissait.




If you can see the future in a dream.Hye Mi
by Laxy Dunbar
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Flashback| We can make friend - Hye Mi Flashback| We can make friend - Hye Mi Empty

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !