Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Cheonglyong.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
I've found  someone special (eren ♡ )  Tumblr_pa4dqsassI1wdheayo7_250I've found  someone special (eren ♡ )  8I2aGTmI've found  someone special (eren ♡ )  8I2aGTmI've found  someone special (eren ♡ )  8I2aGTm
Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé

I've found someone special (eren ♡ )

Yeo Risae
Yeo Risae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Mar 25 Fév - 21:54

“ eren & risae : I've found someone special .” & La découverte est le maître-mot de cette soirée. Peu habituée à ces événements, son envergure me paraît colossal bien que la simplicité de la décoration devrait me faire penser le contraire. Fascinée par le jeu de lumières et les rires des convives, je suis de nouveau plongée dans un univers méconnu. Cette soirée est dédiée au sport, domaine qui n'est pas inscrit sur ma liste de passions, au point de se demander comment je fais pour avoir une telle silhouette. Les mauvaises langues me pointeront du doigt en criant aux substances illicites quand je défendrais ma position en évoquant mon régime alimentaire. Or, je ne pourrais pas en dire autant concernant la personne qui m'accompagne. Son sourire illumine la pièce mais c'est simplement dû à sa joie d'être ici. Le pauvre a vendu son âme au diable pour recevoir ces deux magnifiques invitations et pour être honnête, nous étions plutôt bien situés pour le match. Au rythme des sifflements, j'ai appris au fil de l'eau les règles du basket. Si un questionnaire devait avoir lieu pour gagner un voyage, je serais certainement capable de remporter le lot haut la main. Mais, je ne sais pour quelle raison, je doute que ça soit le genre de la maison. N'écoutant plus les propos de mon ami, malgré moi, je me demande pendant un instant pourquoi il a pensé à moi pour ce gala sportif. De nombreuses questions sont posées pour ne recevoir aucune réponse en retour.

Fronçant doucement les sourcils à ses excuses marmonnées, je l'observe se diriger seul vers des mecs qui font trois fois sa taille. Il a toujours rêvé de devenir un joueur professionnel. Son talent est peut-être sans limite selon ses dires mais il reste un homme qui n'a malheureusement pas dépassé la frontière des 1 mètres 70. Je n'arrange pas son cas en portant ces talons hauts. D'ailleurs, ne cherche t-il pas à se venger en me laissant seule comme une potiche ? En 2017, l'amalgame entre potiche et mannequin ne devrait plus exister. Je jette un coup d'oeil autour de moi et utilise le buffet comme bouée de sauvetage. J'attrape mon téléphone dans la pochette de mon sac et décide de faire une selfie pour marquer l'événement. Je ne vois pas pourquoi je devrais me sentir gênée, c'est monnaie courante dans notre pays. Esquissant un léger sourire involontairement timide, le focus se fait la malle avec l'agitation d'à côté. Disons que je n'ai pas choisi le meilleur endroit pour mes passes-temps. Un groupe de mecs se divertit librement et l'un d'eux vient justement de me bousculer un peu. Je lâche mon smartphone sur le sol et lâche un petit cri de surprise. Je me soucie peu du matériel mais je suis toujours étonnée de voir à quel point ma maladresse est toujours ancrée après toutes ces années. " Oh. "
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Jeu 27 Fév - 18:18

“ risae & eren : I've found someone special .” & aujourd'hui, c'était un jour plutôt spécial. on aurait pu dire un jour comme les autres, si j'étais rentré chez moi, retrouver su ah, en passant dire salut aux gars. mes journées habituelles après les entraînements de basket, c'est souvent ça. ça ne me déplaît pas, mais je dois avouer qu'un changement de planning ne fait pas de mal. cela faisait déjà un bon mois qu'on en parlait, avec les gars de l'équipe. une sorte de gala je ne sais quoi, mais j'avais retenu que c'était en notre honneur, donc sportif. à la fin d'un de nos nombreux entraînements au stade, le coach était venu me voir alors que je me changeais dans les vestiaires. « fiston, j'aurais besoin d'une confirmation immédiate pour l'organisation de l'événement, à savoir si tu viens ou pas. » je l'ai regardé silencieusement, stoppant toute activité. et même si je ne bougeais pas mon regard du coach, je sentais celui de min me transcender de toute part depuis l'autre bout du vestiaire. tiens, il a l'ouïe fine celui-là. « je viendrai, coach. » il a acquiescé avant de partir pendant qu'un cri plus grave qu'un ours a résonné dans la pièce. une tape dans le dos et un levé de voix à nouveau. « ça c'est le vrai eren que je connais ! ça c'est mon pote. » j'ai esquissé un sourire, avant de ricaner légèrement. « faut pas se demander pourquoi t'y vas toi. » « alleeez, me dis pas que les filles, ça t'intéresse pas. c'est une création de dieu, on va pas se mentir. » « c'est un gala sportif, pas un club de rencontre. » et puis ensuite, min est partit dans une tirade pendant une demie-heure sur comment le gala pouvait te ramener la femme de ta vie. en y repensant, je me souviens ne pas l'avoir trop écouté.

le jour est venu. shin, toujours présent à mes matchs, était là aussi ce soir. à chaque fois que je voyais son visage souriant dans les tribunes, c'était comme un fort message d'encouragement. pas très loin de lui, il y avait toujours ma bande de mecs un peu paumés, qui réussissaient tout juste à remplir une feuille de calculs correctement, mais qui étaient les meilleurs pour se rendre disponible pour moi. en clair, tout s'annonçait très bien. et tout s'est finalement bien passé. nous avions gagné, et ça nous faisait facilement cinq victoires d'affilées. de quoi bien motiver toute l'équipe. min a passé son bras plein de sueur autour de mes épaules pendant que nous nous dirigions vers les vestiaires. « va te doucher mon gros, tu sens plus fort que mon chien quand je l'ai pas lavé depuis deux semaines. » min m'a regardé d'un air, tu as raison c'est pas comme ça que je vais attraper de la nana, et a filé vers les douches aussi rapidement que s'il avait le feu aux fesses. si je m'entends bien avec min, c'est surtout parce qu'il a vraiment un grain, et qu'il ressemble un peu à ma bande de potes, à toujours m'entraîner dans des coups foireux. mais ce n'est pas pour me déplaire.

« et alors, à ce moment-là, je l'ai dribblé, d'une puissance ! mais tu m'as vu ?! franchement j'espère que le président m'a bien regardé, si je pouvais avoir une augmentation je.. » trente minutes. mais c'était déjà trop. trente minutes que min divaguait un peu avec l'alcool, et ne faisait que de me resservir. nous nous étions disposé en cercle, nous discutions avec des voix fortes de gars un peu éméchés. le principal était que nous étions toujours debout dans nos costumes noir flambant neufs. shin observait min en riant, et se moquait de lui à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, puis, échangeait avec moi, un regard complice. au début de la soirée, shin avait eu un coup de coeur pour une femme qu'il avait vu pendant quelques secondes. elle était accompagnée d'un gars d'assez petite taille comparé à nous, et shin m'avait chuchoté qu'il espérait que ce n'était pas son petit-ami, car elle était plus grande que lui et que c'était clairement la honte. quand il m'a montré celle qui lui plaisait discrètement, mon regard noir s'est posé sur elle. pour ne s'en aller que quelques secondes plus tard, réveillé par les grands gestes de min. le temps avait paru s'arrêter pour moi. un peu comme dans les dramas à l'eau de rose qui passent à la télévision. heureusement, shin ne l'avait pas remarqué. mais merde, qu'est-ce qu'il a de bons goûts. à ce moment-là, mon cerveau a verrouillé cette inconnue, et je me suis juré de ne pas la regarder de nouveau durant toute la soirée. après tout, des femmes, il y en a partout.

mais à croire que le destin en avait décidé autrement. ou l'alcool. je pense avoir bu un ou deux verres de plus de soju légèrement fort, et j'ai l'impression d'avoir la parole plus facile. j'ai l'impression aussi que les blagues de min sont drôles. ah, j'ai peut-être un peu trop abusé alors. « min, dis au coach d'arrêter sa tournée, ou je ne vais pas assumer dem- » j'avais levé mon verre d'un geste trop brusque et je m'étais reculé d'un pas sans regarder derrière moi. en sentant que je venais juste de bousculer quelqu'un et entendant le bruit d'un téléphone tomber au sol, je me suis mordu la lèvre. avant de faire quoique ce soit d'autre, mes yeux ont croisé ceux de shin en face de moi, qui avaient l'air de briller d'une forte lueur que je connaissais bien. alors si je me retourne.. bingo. la jolie inconnue d'il y a quelques minutes venait de crier légèrement de surprise et avait lâcher son smartphone sur le sol. je l'ai observé légèrement surpris moi aussi pendant que les autres gars, à part shin, n'avait rien remarqué, l'alcool jouant pas mal pour tout le monde dans cette situation. « je.. sorry. ça va ? je peux être brusque parfois quand j'ai bu. » génial, eren. on notera donc que cette conversation démarre de manière mémorable. en plus tu mélange l'anglais avec ton accent américain avec la langue coréenne. c'est super. je me suis baissé rapidement pour ramasser son téléphone et le lui rendre. shin finit par détourner les yeux en souriant malicieusement. « j'espère qu'il n'est pas cassé. je peux t'en reprendre un, si tu le souhaites. » avais-je finit par dire d'un ton grave mais gêné. maintenant que je savais que shin n'en était plus trop préoccupé (pour le moment), je la regardais plus précisément. tout à l'heure, je l'avais vu de loin, mais elle est encore plus jolie de près. si jolie que j'en perdrais mes mots si je n'avais pas des grammes en trop. et sûrement aussi, à cause de l'alcool, j'en avais presque oublié shin. j'ai finis par lui afficher un doux sourire avant de feindre de regarder autour de moi, toujours un peu gêné. cette fois-ci, contrairement à la première fois, elle était seule. « où est-ce qu'il est passé ton garde du corps d'1 mètre 65 ? » ah, mais avec l'alcool encore une fois, j'avais parlé trop vite. cette interrogation signifiait très clairement que je l'avais déjà observé avant. quand on boit, on se sent vite plus fort que lorsqu'on est sobre. et on fait des choses que normalement, on ne fait pas ou on fait différemment. là, en l’occurrence, sobre, je me serais sûrement excusé, lui aurait rendu son téléphone, demandé si ça allait, et j'aurais repris ma discussion. eren, qu'est-ce que tu fous toujours retourné en face d'elle ? quelque chose m'intriguait, elle avait un visage doux et élégant à la fois, et des yeux magnifiques. elle était intrigante, et une petite voix dans ma tête me disait d'y aller, sans penser à mon meilleur ami. après tout, je voulais simplement la connaître, non ? « comment tu t'appelles ? moi c'est eren. » oui, moi c'est eren, et même si je ne devrais pas, j'aimerais bien entendre ton prénom. juste pour voir s'il est aussi beau que tes yeux.

 
code by solosands


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©️crack in time
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Sam 29 Fév - 23:58

“ eren & risae : I've found someone special .” & je n'aurais jamais pensé être abandonnée aussi rapidement. mon ami m'avait convié à cette soirée, et pourtant, il a sauté sur la première occasion pour me tourner le dos. j'ignore si la défaite de son équipe préférée avait joué sur son humeur ou si mon comportement l'avait dérangé durant le match. comme dit précédemment, je méconnais les règles du basket. j'ai beau avoir cherché à faire des efforts dés le premier coup de sifflet donné par l'arbitre, mes commentaires s'étaient surtout arrêtés sur le physique plus ou moins avantageux des sportifs. mes propos avaient été envahis par un caractère superficiel, qui, me fait froncer légèrement les sourcils quand j'y songe à nouveau. devrais-je avoir honte ? en même temps, seojun n'aurait pas dû espérer mieux. j'apprécie sa compagnie autant que lui apprécie la mienne mais il aurait dû réfléchir avant de se lancer dans une telle proposition. je le regarde s'éloigner alors que ses épaules bougent dans un mouvement qui traduit sa nervosité. j'aurais peut-être dû le suivre afin de rencontrer du beau monde moi aussi. mais en y réfléchissant, je n'ai plus envie de parler de basket pendant au moins une demie-heure. je préfère donc voir ce moment de solitude comme une véritable aubaine, une source de liberté.

vaquant finalement à des occupations qui me sont propres, je me dirige naturellement vers le comptoir pour prendre une photo de l'assemblée. bien sûr, je compte également y montrer le bout de mon nez. j'ai toujours apprécié prendre des clichés bien que je n'ai jamais eu l'ambition de devenir photographe. poser devant un appareil, défiler, ces passions m'animent depuis le début de mon adolescence. c'était un fait y compris pour le plus ignare des voisins du quartier des yeo. cependant, depuis la mort de ma mère, mon père et ma grand-mère avaient toujours pris soin de prendre un maximum de photos pour qu'on puisse se souvenir d'un moment ou d'une photo. sa mort a pu confirmer à quel point sa démarche était la bonne. il m'arrive parfois d'ouvrir l'album de famille et d'avoir un pincement au coeur pour ne pas dire plusieurs quand je vois le visage de mon père. les années passent à une vitesse folle. enfin, cette pensée m'étourdit un peu. seojun n'est bien sûr pas encore revenu. je l'embêterais sûrement plus tard pour lui réclamer ma photo, quitte à me faire trucider plus tard. à force de jouer devant mon miroir, faire les yeux doux est devenu machinal. faire fondre les hommes avec était forcément la première règle de ce jeu dont je ne suis pas la créatrice. d'ailleurs, voilà que j'affiche cette expression pour mon cliché avant que la surprise envahisse ce même visage, deux secondes plus tard.

un jeune homme vient de me bousculer, manquant d'achever mon téléphone. si raon était témoin de cette scène, il aurait certainement été pris d'une crise de panique. l'argent ne coule pas à flots dans notre famille contrairement au thème de la soirée. en effet, après m'être accroupie en même temps que le damoiseau pour ramasser mon téléphone, les mollets du faux agresseur se retrouvent dans mon champ de vision. si je devine sa musculature, je remarque également le tissu de son costard. je ne connais pas son identité mais il a très bon goût, c'est évidemment pour la férue de mode que je suis. je me redresse finalement, l'entendant marmonner des choses qui semblent correspondre à des excuses. " si votre démarche est sincère, la mienne ne le sera peut-être pas. j'ai peut-être tout intérêt de dire qu'il est cassé, non ? " dis-je, d'un ton amusé. je me permets de lancer cette plaisanterie car d'un simple mouvement, je constate que mon téléphone n'est pas aussi perturbé que moi. il faut dire que je fais désormais face au visage du jeune homme et qu'il est difficile de rester stoïque devant un tel regard. j'ajoute, après avoir repris contenance. " il fonctionne. " malheureusement, je vais devoir reprendre depuis le début si je souhaite ajouter un nouveau selfie dans ma galerie mais c'est sans compter sur le jeune homme qui me prend un peu de court avec sa question sortie de nul part. arquant un sourcil, j'échappe un rire, ne réalisant pas tout de suite ce qu'il sous-entendait. " eh bien, apparemment, il n'est plus motivé à jouer ce rôle. " il a l'habitude de se faire taquiner pour sa taille mais de la part d'un inconnu, cela sonne étrange. je le regarde d'un air perturbé et me demande si les deux peuvent se connaître. alors, au lieu de mener l'enquête, je lui pose directement la question. " vous connaissez seojun ? " cela expliquerait potentiellement pourquoi il utilise un ton informel pour m'adresser la parole. toutefois, une petite voix dans ma tête s'agite plus fortement à l'entente de son prénom. " oh eren. " ça fait tilt. je comprends mieux son accent et son comportement maintenant. les étrangers sont moins pointus vis-à-vis des notions de politesse de notre pays. ce n'est pas un défaut. toutefois, je ne voudrais pas qu'il se sente catalogué aussi rapidement bien que je vais avoir du mal à contrôler ma curiosité. " je m'appelle risae. enchanté. " je penche ensuite légèrement la tête et gratifie le sportif d'un sourire. difficile de ne pas reconnaître l'équipe de basket qui a joué ce soir. " alors, eren, j'attends toujours vos excuses. comment vous allez pouvoir vous rattraper ? " je n'arrive pas à abandonner le vouvoiement, n'ayant pas eu l'opportunité de boire plusieurs verres d'alcool pour me mettre en confiance. " félicitations pour votre match, au fait. mon ami m'a dit que vous enchaînez les victoires ces derniers temps. je vois que vous en profitez à fond. " j'échappe un rire, me demandant pourquoi j'ai précisé la nature de ma relation avec seojun. quelle idiote. je retiens finalement un soupir et reprends la parole d'un ton léger : "  vous avez un charmant accent. hm, j'ai l'impression de l'avoir déjà entendu dans les audios ... de mes cours d'anglais. je me trompe ? "
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Lun 16 Mar - 1:02

“ risae & eren : I've found someone special .” &  il n'y avait pas que sa beauté qui pouvait me faire perdre mes mots. finalement, lorsqu'elle a levé la voix pour me répondre sur un ton amusé, j'ai esquissé un fin sourire. le genre de sourire qui vient plus vite avec quelques grammes en trop, le genre de sourire que je lance lorsque je sens que la personne en face de moi est plus qu'intéressante. elle a l'air d'avoir du répondant malgré tout, et c'est quelque chose qui, de la part d'une si jolie femme, pouvait rapidement me faire perdre mes moyens. la jeune inconnue finit par me dire que son téléphone fonctionnait, fort heureusement. cependant, si ça avait pu être une raison pour la revoir ailleurs, je l'aurais saisi, sans hésiter. mais alors que je continuais de l'observer, j'avais envie d'en savoir plus sur l'homme qui l'accompagnait quelques minutes plus tôt. depuis quelques brèves secondes, je jetais des regards autour, comme si je le cherchais du regard. comme si, était finalement en trop. je le cherchais bien du regard. sous ma question un peu familière (trop assurément, mais qui s'en rend compte avec plusieurs verres de vin dans le sang ?), elle a arqué un sourcil avant de laisser s'échapper un rire cristallin qui ne me faisait que plus fondre sur place. plus motivé à jouer ce rôle ? ce fut à mon tour d'arquer un sourcil, mon verre de champagne toujours dans ma main droite et ma main gauche tranquillement enfouie dans la poche de mon costard. je n'ai pas eu le temps de dire autre chose qu'elle me questionna d'un air perturbé. « non, je ne le connais pas le moins du monde. » et puis, c'est là qu'une petite ampoule est apparue au-dessus de ma tête. depuis que je lui ai adressé la parole, je lui parle de manière informelle.. comme j'avais toujours l'habitude de le faire aux etats-unis. aish, et cette manière de parler revient à chaque fois que je suis bien alcoolisé.. sa question devient tout de suite plus pertinente et plus logique face à mon comportement. lorsque je me suis présenté, impatient de savoir si son prénom égalerait la beauté insouciante de ses yeux, elle l'a répété, comme si elle se souvenait. ce n'est que lorsqu'elle entrouvrit de nouveau ses lèvres que j'ai appris qu'elle répondait au doux prénom de risae. elle s'inclina légèrement avec politesse et m'adressa un nouveau sourire. risae.. son prénom continue de résonner au creux de mes oreilles. je n'ai pas l'habitude de m'attarder sur des prénoms, mais là c'est comme... différent. l'alcool doit bien me monter à la tête, parce que j'ai l'impression que ses yeux m'hypnotisent. eren, reprends toi. sous son vouvoiement, j'ai cligné des yeux plusieurs fois, légèrement surpris. déjà que je suis familier avec elle, en plus j'ai bu pas mal.. par conséquent mon cerveau ne comprend pas cet écart de familiarité. j'ai finis par lâcher de nouveau un rire gêné en me grattant doucement les cheveux. « s'il fonctionne toujours, est-ce que je pourrais vous offrir un verre ou deux ? » mon cerveau a finit par calquer le vouvoiement que j'aurais dû appliquer dès le départ, même avec mes verres en trop. alors que je m'étais tourné vers la table pour lui remplir un verre de champagne, elle continua la conversation, pour mon plus grand bonheur. mon ami ? je l'ai observé du coin de l'oeil, prenant mes précautions pour ne pas remplir le verre à ras bord et le faire déborder tellement j'étais perturbé. intéressant tout ça. si ce n'est que son ami.. j'ai senti une sorte de soulagement s'emparer de moi, mais évidemment, mélangé à l'alcool, j'ai cru très clairement avoir imaginé cette soudaine sensation. elle riait de nouveau, avant de reprendre la parole d'un ton délicat. à l'entente de ses mots remplis de curiosité, je n'ai pas pu m'empêcher de lui adresser un large sourire. « oh jeez, on dirait bien que je suis démasqué. » en même temps, mon accent revenait beaucoup plus avec l'alcool, et ça, je ne le savais que trop bien. ce n'était pas la première fois que je l'entendais. je lui ai tendu son verre de champagne. « enchanté, risae. j'apprécie le compliment, je rajouterais que votre regard est aussi charmant que peut l'être mon accent. » puis, j'ai montré du doigt un homme plus loin en costume qui avait l'air d'être très intéressé par la nourriture copieuse du buffet. c'était mon coach. « c'est mon coach là-bas. ce que je viens de vous dire reste entre vous et moi, je n'ai pas le droit de flirter comme ça en tant que sportif pro. » mais qu'est-ce que je raconte ? eren, arrêtes le champagne pour ce soir.. sérieusement, j'avais l'impression que les mots sortaient tout seuls, et ce que je disais ne me ressemblait simplement qu'à moitié. mes deux pupilles noires continuaient de la regarder ou plutôt de la dévorer, mais je faisais réellement de mon mieux pour le cacher. pas sûr que, dans l'état dans lequel je me trouve actuellement, cette technique ait beaucoup de succès. quand je repensais aux yeux pétillants de shin, je comprenais bien ce qu'il lui trouvait. et j'avais eu beau essayer de m'éloigner le plus possible d'elle, c'est comme si inconsciemment, mon corps en avait décidé autrement. risae était seule, et je n'avais aucune obligation de rester avec min, shin et les autres. pourquoi ne pas en profiter pour apprendre à la connaître ?

sentant la température monter peu à peu dans mon corps, et ayant de base déjà le sang chaud, j'ai proposé à risae de m'accompagner à l'extérieur, sur le balcon de la grande salle dans laquelle nous nous trouvions. pour le gala, les organisateurs n'avaient pas fait les choses à la légère. nous avions été convié dans une salle à l'intérieur d'un domaine assez conséquent, donnant une jolie vue, depuis le balcon, de la capitale sud-coréenne, encore bien éveillée à l'heure actuelle. l'air était frais, et je me suis accoudé sur le bord, tout en continuant de la regarder. « je me sens mieux dehors, j'ai l'impression que le vin redescend un peu. » fêter la victoire, ça je sais le faire. mais parler à une femme aussi resplendissante, c'est autre chose. d'ailleurs, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai rencontré risae ce soir. je sais juste que ce n'est que le début de quelque chose de fort, et je ne saurais pas expliquer d'où me vient ce sentiment. j'ai posé mon verre de champagne à moitié rempli sur le balcon. décidément, ce sera sûrement mon dernier verre. j'ai reposé mon regard sombre sur risae, comme si j'essayais de sonder chaque partie de son âme. « si ce seojun n'est qu'un ami à vos yeux, je peux vous emprunter pour le restant de la soirée ici ? » lui ai-je demandé accompagné d'un sourire malicieux. en réalité, j'aimerais qu'elle me réponde oui. quelque chose la rend intrigante, un je ne sais quoi qui me pousse à suivre mon instinct, mon instinct qui me répète en boucle de continuer de lui parler, sans penser à shin.


 
code by solosands


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©️crack in time
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Ven 20 Mar - 21:20

“ eren & risae : I've found someone special .” & si je pouvais supporter l'abandon temporaire de mon partenaire de la soirée, je ne pourrais pas être aussi conciliante vis-à-vis de mon téléphone. je n'aime pas avouer mon addiction à ce sujet mais la technologie fait partie intégrale de ma vie. habituée à surfer sur toutes les applications au monde, je comptais profiter de l'absence de mon ami pour me retrouver un petit peu avec lui. pourtant, je suis convaincue que les invités sont intéressants à découvrir et qu'à rester dans ma bulle, je perds quelque chose. malheureusement, je n'aime pas spécialement faire le premier pas. et puis, il suffit de voir le groupe d'amis à même pas un mètre de moi. leurs rires forts ne donnent pas spécialement envie de les déranger bien que leur capitale sympathie a sûrement attiré le regard des autres convives. toutefois, l'un d'entre eux était à l'origine de cette chute et cela change la donne. en effet, alors que je vérifie l'état de mon téléphone, mon regard se pose sur les chevilles avant de remonter jusqu'au visage du pseudo agresseur. si mon objectif n'était pas de le regarder de la tête au pied, je dois avouer que l'observation avait été bien plus qu'agréable. me jouant de ses excuses, ma discrétion s'envole naturellement en la présence d'une tierce personne. quant à lui, c'est sa politesse qui semble avoir trouvé refuge ailleurs. il m'en faut beaucoup plus pour me sentir offusquée. cela ne m'empêche pas d'afficher une mine surprise quand il évoque seojun. je ne comprends pas spécialement sa réponse mais je ne préfère rien dire. qu'est-ce que je suis censée interpréter ? se moquait-il des autres invités avec sa petite bande ? même ivre, je suppose qu'il aurait eu l'intelligence de ne rien dire. alors, je ne m'imagine pas le pire et me contente de lui adresser un sourire. c'est bien la première personne à qui je parle depuis que j'ai rejoint ce gala. je serais même à deux doigts de lui sauter au cou, car pour une fois, personne n'évoque du basket. et dire que je serai la première à le faire... " commençons par un premier verre, si vous voulez bien. " je le gratifie d'un sourire alors que le bel homme ne perd pas une seule seconde pour me tendre une coupe de champagne. je le remercie d'un signe de tête avant de prendre des pincettes pour évoquer son accent. je ne voudrais pas qu'il se vexe alors que je trouve ça plutôt... mignon. oui c'est le mot bien que je serais prête à changer d'avis à la remarque d'eren. j'ai tout intérêt de croire que son accent est le plus charmant au monde. ainsi, je pourrais signer des contrats avec plusieurs agences de mannequinat d'un simple regard. j'aimerais posséder à un tel pouvoir... je devrais peut-être m'entraîner sur lui ou prendre exemple. je dois avouer qu'il ne me laisse pas indifférente. c'est un beau mec et à tous les coups, il doit être bien au courant. je trouve que la confiance en soi rend un homme très sexy, et ça l'est encore plus pour une femme ! pourtant, je sens mes joues rosir légèrement à l'entente de son compliment. j'ai encore des progrès à faire en la matière mais je ne décourage pas. m'apprêtant à surenchérir, c'est finalement eren qui prononce quelques mots. échappant un rire, je dois avouer que j'ai du mal à le prendre au sérieux pour le coup. depuis quand un sportif n'aurait pas le droit de flirter ? ai-je manqué un épisode ? " je ne vous crois pas une seule seconde mais... " décidée à reprendre les devants et à chasser ce rougissement, je lui réponds avec caractère après l'avoir laissé languir un peu, histoire qu'il soit suspendu à mes lèvres. " si laisser échapper un compliment est déjà du flirt, que puis-je faire pour vous ? " je hausse les épaules avant de boire une gorgée de ce champagne frais. vraiment bon. cela change des vieilles bouteilles que mon frère ramène pour la nouvelle année. comment seojun a réussi à nous faire venir ici ? je me le demande.

suivant les pas d'eren vers l'extérieur, j'ai l'impression que l'alcool lui monte à la tête. ainsi, il ne doit pas se sentir suffisamment en forme pour continuer notre conversation plus loin. et puis, avec l'agitation autour de nous, je ne suis pas contre un peu de calme. encore faudrait-il que sa présence ne me provoque pas une légère excitation de mon côté. si le jeune homme n'est clairement pas à sa première coupe, cela ne m'empêche pas de m'amuser. il me rend terriblement curieuse. le fait qu'il soit aussi séduisant joue également en sa faveur alors j'aurais clairement dû passer mon chemin. qu'a t-il en réserve, lui et sa franchise qui le rend presque maladroit ? de plus, je compte bien élargir mon cercle d'amis. les autres ne se gênent pas de le faire. je dois vraiment mettre un coup de pied dans cette fourmilière. créer des contacts est pratique pour mon ambition. je suis clairement au bon endroit ce soir et eren m'offre une belle opportunité en me laissant une petite place pour occuper sa soirée. l'air frais est agréable et ce n'est sans compter sur la magnifique vue qui s'offre à nous. m'approchant du balcon, je ne m'appuie pas sur celui-ci. je préfère me perdre en regardant le paysage et cherche à reconnaître quelques endroits connus de la capitale. cependant, eren captive une nouvelle fois mon attention. je tourne mon visage vers lui, toujours en dessinant ce doux sourire sur mes lèvres. " peut-être que vous devriez ralentir le rythme alors. ça serait dommage d'oublier l'objet de vos festivités. " dis-je d'un ton calme. il est bien sûr libre de faire ce qu'il veut. c'est simplement un conseil qu'il est libre de ne pas suivre. je ne lui en tiendrais pas rigueur. pourtant, mon sourire s'agrandit quand je le vois poser son verre sur la rambarde du balcon. j'apprécie le fait de pouvoir découvrir le basketteur  sans aucun subterfuge. je prends un temps de réflexion bien que la réponse est évidente. est-ce que je ne viens pas de le suivre jusqu'ici ? n'est-ce pas un moyen de flatter son égo ? " la réponse est pourtant devant vos yeux. ne suis-je pas avec vous ? " puis, je jette un coup d'oeil derrière moi et taquine eren. " par contre, vous n'êtes pas censé demander l'autorisation à votre coach ? ce n'est pas vraiment discret de vous éloigner avec une jeune fille. " je rigole devant sa contradiction. mais qu'il ne s'inquiète pas, je ne compte pas cafter même sous la menace ! " mais rassurez-vous. je ferai semblant d'être une de vos supportrices. vous avez marqué combien de points ? " histoire que je puisse jouer mon rôle correctement. je pouffe encore de rire et reprends mon sérieux. " d'ailleurs, vous me devez une photo. " je récupère mon téléphone dans ma poche et le tend au jeune homme. le paysage est d'autant plus sympa ici qu'à l'intérieur.  je compte bien en profiter. je m'appuie sur le balcon, m'apprêtant à prendre la pose. " si vous arrivez à prendre une photo nette, je vous donne une chance de me poser une question sur n'importe quel sujet ! mais une question qui s'apprête à une vraie réponse, cette fois-ci. " je lui fais un clin d'oeil et lève ma coupe. " ensuite, je vous inviterai à trinquer avec moi. " j'attends sa réponse avant de le suivre, peu importe son choix. encore une fois, ce champagne est excellent. si je suis d'avis qu'il se calme sur le vin, eren ne peut refuser une telle invitation à ne pas gaspiller ou autre...  mais après réflexion, je me demande si je ne devrais pas l'interroger en premier. après tout, et j'ignore pourquoi, j'ai l'impression qu'il en sait déjà plus que moi. cela provient sûrement de sa réflexion sur mon camarade. je finis donc échapper : " qu'est-ce que je dois savoir sur toi, eren ? " la politesse n'est plus de mise après avoir partagé un verre, non ?
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Dim 22 Mar - 3:36

“ risae & eren : I've found someone special .” &  elle avait accepté la coupe de champagne, et rien que ça me faisait plaisir. dans un sens, vu qu'elle ne partait toujours pas, cela voudrait-il dire qu'elle souhaiterait aussi faire connaissance ? shin est apparu pendant quelques secondes dans mes pensées avant de s'en aller aussi vite qu'il était arrivé. à vrai dire si je fais simplement connaissance, je ne fais rien de mal, n'est-ce pas ? même si au fond, mon esprit alcoolisé veut très clairement signifier autre chose depuis tout à l'heure et ne s'en cache pas pour le faire. d'ailleurs je viens de la complimenter sur ce qui me fascine depuis quelques minutes, son regard que je ne me lasse pas de contempler. je ne sais vraiment pas si c'est l'effet de l'alcool mais à des moments je me sens partir dans ma bulle comme si mes yeux d'habitude si fascinants eux-mêmes n'arrivaient pas à sortir des siens. qu'est-ce qu'il m'arrive ? aurais-je vraiment trop forcé sur la boisson ? bah, après tout, c'est une série de victoires que l'on fête, alors autant bien la fêter. et en si bonne compagnie, je ne pouvais pas espérer mieux. par la suite, ma voix a évoqué mon coach, se remplissant la panse à l'autre bout de la salle. elle a ri une nouvelle fois, et j'ai cru un instant m'accrocher à ses lèvres. j'ai cligné du regard comme pour me réveiller. elle rougissait légèrement. et ça, j'étais pratiquement sûr et certain de l'avoir vu. elle marqua une pause dans sa phrase qui me fit languir encore plus. puis, elle continua. j'ai penché la tête sur le côté légèrement à sa remarque en souriant. elle n'avait pas tort. mais vu que je racontais absolument n'importe quoi, il n'y avait pas grand chose à retirer de ma logique ce soir. pourtant, habituellement, je suis plutôt doué.

une fois arrivé au balcon, j'ai constaté avec une certaine joie qu'elle m'avait suivi. en réalité si j'avais décidé de prendre l'air, c'était surtout pour l'alcool certes, mais pas que. si je suis loin de shin, je me sens moins coupable. j'ai peur qu'il me regarde de temps à autre, et si j'ai envie qu'on soit tranquilles, le balcon, loin des regards est le meilleur des moyens. risae s'en est approchée aussi, mais contrairement à moi et mes 1m85, elle ne s'y est pas appuyée. je l'observais perdre son regard dans le paysage derrière moi. j'ai soudain exprimé que je me sentais mieux et c'était vrai: prendre l'air frais ne m'avait jamais autant de bien. risae me conseilla alors de ralentir le rythme sur le vin et le champagne, et je pense honnêtement suivre son idée. c'est bien de célébrer et je suis plutôt fort pour ça et pour les soirées, mais.. si j'ai surtout envie de faire connaissance avec cette femme qui a attiré mon regard, il vaudrait mieux que j'évite de trop partir. comme ça c'est très bien. pas plus. puis, quelques secondes plus tard, je l'ai questionné, en insistant une nouvelle fois sur le fait que cet autre homme n'était que son ami. je voulais savoir si je pouvais la garder avec moi, du moins, le temps de la soirée. elle aurait pu avoir un empêchement ou autre, que sais-je encore. la réponse est devant mes yeux.. je l'ai regardé intensément. « oui, et si je puis me permettre, j'aime beaucoup cette réponse. » eren, tu m'avais caché ces talents d'orateur.. ce que je lui avais répondu pouvait se comprendre de deux façons, je lui laissais simplement le choix de prendre la signification qui lui conviendrait le mieux en lui adressant un sourire charmeur. risae se mit à observer derrière elle et je suivis immédiatement son regard. ah oui, le coach. certes, c'était carrément contradictoire.. j'ai passé ma main dans mes cheveux en soupirant, me rendant compte de la situation assez drôle, qui par ailleurs, faisait bien rire ma nouvelle connaissance. mais ce fut à mon tour de lâcher un rire sincère en entendant la suite de ses paroles. décidément, en plus d'être une beauté sans pareille, elle est intelligente et a le sens de l'humour. j'ai l'impression que mes yeux brillent mais évidemment, je mets toujours ça sur le compte de l'alcool. bah oui, c'est plus facile. « le coach a l'air plutôt trop occupé à savoir s'il va y avoir une deuxième tournée de toasts au saumon. je ne m'inquiète pas trop pour mon sort. sinon oui, je ferai semblant de vous signer un autographe. » j'ai laissé un léger rire s'échapper de mes lèvres, cette femme m'apaisait et me faisait me sentir bien. et quand elle me questionna sur le nombre de points que j'avais marqué pour se mettre clairement dans son rôle, j'ai mis deux secondes à m'en souvenir. j'avais été un des marqueurs principaux. je n'en étais pas peu fier. « 16 points, 8 paniers. notez bien, je risque de vous faire un interrogatoire après et toute réponse mauvaise vaudra une gorgée de champagne en plus. » j'ai affiché un sourire malicieux avant d'écouter sa douce voix une nouvelle fois. une photo ? mon cerveau imbibé de vin a réfléchit à vive allure, c'est-à-dire qu'il a mit quand même 6 bonnes secondes à comprendre et à se souvenir. pendant ce temps-là, risae a eut le temps de sortir son téléphone et de me le tendre innocemment. je l'ai pris avec douceur, levant les yeux vers sa silhouette élégante qui s'appuyait sur le balcon non loin de moi. en positionnant le téléphone pour avoir la meilleure des photos possibles, je l'ai dévoré de mes yeux noirs à travers l'écran de son smartphone. elle allait prendre la pose et mon cerveau de mec n'était absolument pas prêt pour ça. et alors que je la mangeais du regard, une idée me vint soudainement en tête. j'ai esquissé un sourire taquin, tout en restant silencieux. pouvoir lui poser une question sur n'importe quel sujet me tentait au max, mais l'idée qui venait de fleurir dans ma tête me tentait encore plus. le clin d'oeil qu'elle me lança finit par m'achever intérieurement. son invitation à continuer de trinquer ensemble, je ne pouvais décidément pas la refuser. « ça me paraît être un deal plutôt intéressant. je vais prendre les meilleurs photos de votre vie. » je ne suis pas photographe, mais pour elle, il est évident que dans la seconde, je le deviens. j'ai pris quelques clichés, toujours ébloui par la beauté et le charisme qu'elle dégageait, sur les photos mais aussi en vrai. des questions commencèrent à traverser mes pensées mais je restais silencieux à ce sujet. je n'avais qu'une envie; mettre mon plan à exécution. elle me questionna alors en première, faisant disparaître le vous qui nous tenait toujours à distance l'un de l'autre. j'ai fais mine d'hausser un sourcil, innocemment et de m'intéresser profondément à la photo que je venais de prendre mais que secrètement, j'avais déjà eu le temps d'admirer. « ce que tu dois savoir sur moi... » ni une, ni deux, je me suis déplacé rapidement à côté d'elle, passant un bras autour de ses épaules légèrement, sans trop la coller ni la brusquer et j'ai appuyé sur le mode selfie. la photo était prise aussi vite que j'étais arrivé auprès d'elle. au passage, son parfum a une odeur exquise. sur le selfie, elle devait faire une tête surprise, et j'avais sûrement un sourire malicieux affiché sur le visage. mais pour moi, c'était une grande réussite. « ce que tu dois savoir sur moi, c'est que je ne fais jamais les choses à moitié. » avais-je murmuré en la regardant, assez perturbé cependant par la proximité soudaine de nos visages. j'ai finis par enlever délicatement mon bras pour lui montrer le selfie que je venais de prendre. « le basketteur et sa supportrice. c'est le meilleur cliché de cette soirée. » avais-je lancé avec humour, les yeux pétillants. plus je regardais la photo, plus j'avais envie de l'avoir moi aussi. après lui avoir rendu son téléphone, je me suis adossé de nouveau contre le balcon, à ses côtés, les mains dans les poches. j'ai levé la tête vers le ciel, les étoiles commençaient à apparaître. « alors.. j'attends l'avis de l'experte. est-ce que les photos sont assez nettes pour que je puisse apprendre à te connaître ? » je lui ai jeté un regard curieux. la manière qu'elle avait de me répondre, avec cet humour féminin et malicieux, me plaisait de trop. du coin de l'oeil, dans la salle, j'ai remarqué shin qui semblait me chercher. là je vous le dis. dieu créa la femme mais dieu m'a surtout mit dans un sacré pétrin.




 
code by solosands


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©️crack in time
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Dim 22 Mar - 15:59

“ eren & risae : I've found someone special .” & nous quittons les autres convives pour prendre place dans un endroit beaucoup plus calme avec une vue surprenante sur la capitale. pour la personne discrète que je suis, j'apprécie de pouvoir lui parler librement sans avoir crié pour qu'il puisse m'entendre. il faut dire qu'il existe un véritable brouhaha permanent à l'intérieur, ponctué par de la musique. celle-ci se transforme en fond sonore alors que le sportif ouvre une nouvelle fois le bal et prend la parole. ses questions m'amusent. il semble avoir besoin que l'on explicite la situation pour une raison que j'ignore. soit cela rend le tout nettement plus agréable à ses yeux, soit il ne parvient plus à analyser la situation normalement à cause de l'alcool. c'est pour cette raison que j'avais invité le beau gosse à ralentir le rythme. connaître ses limites le rendra bien plus responsable et je ne remettrais pas en cause sa virilité car il n'a pas pu finir une coupe de champagne sans se rendre malade. me plongeant dans son regard, je me demande comment je fais pour ne pas piquer le plus gros fard de ma vie. son regard ne m'avait pas semblé si perçant tout à l'heure. je suppose que les lieux et cette nouvelle intimité me poussent à le regarder différemment. et s'il s'agissait de son plan, alors je serais obligée de lui dire qu'il fonctionne à merveilles. malgré toutes les émotions provoquées par son regard, je décide de le taquiner. il sera plus simple pour moi de rire et d'évacuer toute cette tension dans mon corps. cette tension n'est pas dû à un éventuel stress mais plutôt à une attirance physique que j'aurais du mal à démentir. " 16 points ? ce n'est pas beaucoup, si ? " je le taquine avant de dire d'un ton plus boudeur. " quelle idée ! vous souhaitez juste m'enivrer. " je secoue la tête avant d'attraper mon téléphone. suite à la maladresse du jeune homme, je n'avais pu prendre une photo de moi lors de cet événement. il y a peut-être plus urgent mais j'avais pris cette habitude. en plus, j'avais passé une bonne heure dans la salle de bain pour me sublimer. je refuse que mes efforts soient vains, soient dans les oubliettes. pourtant, vu comment il avait pu complimenter mon regard, je suis certaine qu'eren a su l'apprécier à sa juste valeur. lui prêtant mon téléphone, je pose mon avant-bras sur la rembarre du balcon avant de fixer l'objectif. dans un premier temps, je tente d'avoir une apparence élégante et glamour. dans un second temps, je laisse un sourire se dessiner sur mes lèvres. je sens qu'il cherche à s'appliquer et qu'il souhaite répondre à mes attentes. j'apprécie sincèrement cet effort, et je pense que mon sourire n'est pas aussi innocent.

une fois ma séance photo terminée, je questionne eren sur sa vie en générale. je me demande comment il pourra répondre à ma curiosité à son égard. toutefois, il laisse sa phrase en suspens, me laissant juste l'opportunité de le regarder encore et encore. mon téléphone est toujours dans ses mains quand il se dirige rapidement vers moi. je n'ai pas vraiment le temps de rebondir bien que ma peau frissonne légèrement au contact de son bras qu'il passe derrière mes épaules. ce que j'apprécie dans cette proximité, c'est qu'eren continue de me respecter. s'il venait de réduire la distance qu'il nous séparait à lui seul, il ne me l'imposait pas. depuis que nos chemins se sont croisés, il a toujours fait attention à savoir ce que je pensais. ses questions pouvaient paraître idiotes mais au fond, je crois que ça lui permettait de savoir où étaient ces fameuses limites, celles que j'évoquais précédemment, quand il était encore question de responsabilité. ce constat rendait le moment plus agréable bien que trop court. son bras est toujours derrière mes épaules quand il m'adresse la parole. relevant naturellement le menton, notre différence de taille n'est pas impressionnante. je fais 1m78 de mon côté, ce qui rend automatiquement nos visages plus proches. pendant un instant, et peut-être dû à l'euphorie du moment, je ne fais pas le lien avec ses propos précédents. ne sachant pas quoi rajouter ou ayant le souffle coupé, je sens son bras s'envoler à l'image de son parfum. je reviens à la réalité et récupère mon téléphone pour regarder le résultat. je prends un certain temps alors que j'observe notre photo. " j'ai vraiment une tête surprise dessus, ça le fait. " je ricane et décroche mon regard de l'appareil pour observer eren. " tu prends drôlement soin de tes fans toi. " je mets ensuite mon doigt sur l'écran tactile afin de faire défiler les photos. " je dois avouer que tu t'es vraiment bien débrouillé mais sache que je t'ai facilité la tâche. mais merci." j'arque un sourcil, me donnant un air faussement hautain et lui fais étrangement, ou non, signe de revenir près de moi. je n'ai pas eu le temps de goûter réellement à ce contact et même si je suis contente de pouvoir respirer librement, je serais ravie de sentir quelques bribes de son parfum. à moins que cela soit ses cheveux qui sentent aussi bons ? décidément, cet homme sait prendre soin de lui, j'en suis convaincue. " comme tu n'es pas spécialement doué pour les questions, je vais t'aider un peu. " si je connaissais naturellement sa passion, j'ai bien envie d'illustrer mes propos et quoi de mieux que de partager la mienne à présent ? nous venons de mettre un pied dedans sans le savoir. " viens voir, eren. " je mets le téléphone entre nous deux et lance la galerie de ma photo. je vais paraître narcissique mais c'est mon travail. j'ai effectivement un album rempli de clichés que j'ai pris lors des rares séances de mannequinat que je fais à ce jour. on y retrouve plus d'une centaine de clichés pour ne pas dire le reste, ni le chiffre exact. " ces photos sont tout de même plus nettes. qu'en penses-tu ? " j'avais envie qu'il puisse voir mon travail, y compris s'il n'est pas connaisseur. la mode fait partie de ma vie, c'est un fait indéniable alors autant lui montrer ? " certaines font partie de mon book. j'aspire à devenir mannequin. pour l'instant, j'ai eu quelques contrats mais rien de bien grandiose. on commence toujours quelque part, non ? " j'espère juste qu'il ne me verra pas comme une fille superficielle. c'est idiot à dire mais à force d'entendre certaines réflexions, je dois avouer que j'appréhende un peu les réactions des gens. toutefois, je me dis qu'il a dû en voir des vertes et des pas mûres en tant que sportif, sans vouloir tomber dans le cliché, bien entendu. " laquelle est ta préférée ? " je le gratifie d'un sourire en coin, curieuse. finalement, c'est moi qui lui pose des questions. " et je te taquinais tout à l'heure. tu peux poser ta question. j'avais juste envie qu'on parte d'un pied d'égalité. après tout, j'ai un coup d'avance grâce au match. " je n'aurais jamais pensé m'amuser autant ce soir. finalement, je crois que j'ai fait le meilleur choix de ma vie en venant ici... je me sens bien à ses côtés, en confiance. c'est la première fois que je ressens une telle chose.
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Jeu 26 Mar - 3:41

“ risae & eren : I've found someone special .” &  risae c'était tout de même un si beau prénom. léger, simple donc peu de difficultés pour s'en souvenir. mais vu comment je suis actuellement perturbé par ma nouvelle rencontre, même si j'ai 6 grammes, je ne risque pas de l'avoir oublié demain matin. et en plus d'être jolie, elle a ce côté taquine que j'aime beaucoup. à chaque fois que ce côte d'elle ressort, j'ai envie de la taquiner moi aussi, encore plus. et au vu de mon taux d'alcoolémie, la jeune femme s'était vite rendue compte que je n'étais plus très logique dans mon discours. elle ne s'était donc pas priée pour me le faire remarquer, ce que j'avais trouvé particulièrement drôle et léger. elle riait et plus elle riait, plus je me perdais dans ses yeux. ça faisait un moment que ça ne m'était pas arrivé ce genre de choses, ce genre de situation avec quelqu'un. j'en ai rencontré des nanas, mais risae, c'est une femme qui semble se distinguer pleinement des autres. et même si je suis un homme, j'ai toujours ce côté curieux enfantin qui me pousse à vouloir en savoir plus sur elle. chaque minute de chaque seconde. ou bien c'est plutôt le contraire. j'ai haussé un sourcil en l'entendant minimiser mon résultat du match passé. eh bien, si je peux marquer plus dans le futur, je le ferai. ça me motive encore plus. mais en entendant la suite, je n'ai pu refréner un sourire, ne sachant plus comment je m'appelais devant cet air boudeur adorable. « mince, démasqué une seconde fois dans la même soirée. je serais bête de ne pas vouloir vous enivrer juste un tout petit peu. » et puis, nous sommes passés à la séance photo. comme je m'y étais attendu en la voyant se déplacer vers la rembarre du balcon, elle se débrouillait à merveille pour poser devant un objectif. c'était dingue et déjà que je la trouvais belle, alors là, elle était tout simplement magnifique. mais même bourré, ce serait difficile de lui avouer comme ça, de but en blanc. le but était tout de même de faire connaissance, eren, ne l'oublie pas. ne t'écarte pas trop...

mais j'avais tout de même envie de lui faire une surprise, et j'étais d'humeur farceur ce soir. j'en ai donc profité pour me faufiler rapidement auprès d'elle, pour que l'on prenne une photo ensemble. (c'était secrètement pour être plus proche d'elle, mais on ne dira rien de plus) si j'avais agis par surprise, je n'avais pas non plus voulu trop forcer, ce n'est pas du tout mon genre, loin de là, alors j'avais décidé d'enlever mon bras dès que j'avais déduis que nos visages étaient tout de même un peu trop proches pour ma santé mentale. inutile de vous dire qu'à ce moment, je pensais en russe et aurait été capable de sortir une phrase en portugais sans en savoir un seul mot. une chose que j'avais pu néanmoins remarquer avec ce rapprochement rapide fut la différence de taille entre nous deux. j'étais grand pour un homme coréen, mais au fond de moi, quelque chose m'a toujours dit que mon sang américain de mon père, y jouait quelque chose. quant à risae, elle tendait plus sur les plus d'1m75 facile. je ne saurais dire exactement combien, mais elle était grande, et moi, j'adorais ça. étant moi-même plus grand que la moyenne des coréens, ne pas devoir trop me pencher ou baisser la tête pour lui adresser la parole était un sacré soulagement. et ce parfum... j'ai essayé de concentrer mon esprit sur autre chose mais j'avais la forte impression que c'était peine perdue. risae sentait si bon.. quand je me suis écartée d'elle pour lui montrer la photo surprise que je venais de prendre, étrangement, j'avais envie de revenir vers elle. ses yeux se posèrent dans les miens. j'ai ricané doucement à mon tour en l'écoutant blaguer légèrement. mais en l'entendant dire que je m'étais bien débrouillé pour les photos, j'ai failli sortir un "yes" digne des plus grands sportifs américains avant de me retenir en voyant son air faussement hautain qu'elle se donnait volontairement. j'ai détourné les yeux vers la salle en ricanant à nouveau. « jusqu'à quel point peux-tu être aussi intrigante ? » me rendant compte que j'avais murmuré à voix haute, j'ai affiché une grimace avant de me racler la gorge pendant une demie seconde, l'air de rien mais pas discret non plus, il faut bien se l'avouer. décidément, quand t'as bu eren, t'oublie même ta discrétion... mes yeux la fixèrent intensément comme je savais le faire lorsqu'elle me fit signe de.. revenir ? je continuais de la fixer, comme si je n'étais pas sûr de bien comprendre. je ne voudrais pas avoir rêvé ou avoir imaginé volontairement la scène à cause de ce fichu verre d'alcool. j'ai jeté un regard mauvais rapide à la coupe de champagne posée sur la rembarre du balcon non loin, elle prenait l'air. quand risae reprit la parole, j'ai réfléchi à vive allure. des questions pour toi, j'en ai pleins.. mais je ne sais pas vraiment dans quel ordre les poser, mais tu me rends tellement curieux que je mourrais d'envie de savoir les réponses à toutes mes questions dans la seconde qui suit. quand elle m'exprima de vive voix de venir à nouveau la rejoindre, j'étais certain de ne pas l'avoir imaginé cette fois. je ne me fis pas prier deux fois et une seconde après, l'odeur de son parfum revint rejoindre elle aussi mon odorat. risae, cette femme qui me mettait dans tout mes états, mit son téléphone entre nous deux, et lança sa galerie photos. mes yeux noirs s'arrondirent comme deux billes. en effet, ces photos sont plus nettes que celles que je viens de prendre. et risae est si.. « wow. » je n'ai pas les mots. je l'écoutais attentivement pendant qu'elle faisait défiler les photos de mannequinat qu'elle avait et qui rendaient les choses plus claires dans ma tête. sur chaque photo, elle dégageait quelque chose. je n'en revenais pas. enfin ça ne me surprenait pas finalement, tant elle me faisait quelque chose, qu'elle soit mannequin. sa beauté, sa taille, son élégance, son goût pour la mode, les photos, tout s'expliquait plus clairement dans mon esprit. elle me faisait penser un peu à moi, quand j'avais débuté dans le monde pro du basket. elle a l'air si déterminée à réaliser ses objectifs. « si tu es si déterminée pour devenir mannequin, tu le seras dans peu de temps. j'aime beaucoup cet état d'esprit, ça me ressemble. » bien sûr que j'aime bien. risae commence à me plaire de plus en plus, et j'ai l'impression de ne plus savoir où je suis ni ce que je fais là. lorsqu'elle me demanda curieuse, laquelle photo était ma favorite, j'ai cligné des yeux plusieurs fois. la vérité c'est que je les aimais toutes. j'avais envie de les choisir toutes. « euh je.. tu es.. » j'ai regardé ailleurs, gêné de me mettre à nu, tout d'un coup. j'ai fais défiler rapidement les photos en faisant mine de ne pas trop regarder (alors qu'en fait je les avais toutes très bien vu), avant de m'arrêter sur la septième photo, prise apparemment en hauteur d'une ville. elle tenait une veste en jean comme si elle venait de l'enlever et l'expression de son visage était sublime, il y avait quelque chose de presque caractériel dans son regard, ça me fascinait et ça me rendait fou, mais je me le gardais bien pour moi. j'ai continué de regarder sur le côté, feignant de trouver la rembarre tout d'un coup plus qu'intéressante. « celle-là, c'est.. ma préférée. » je m'en étais douté que tout à l'heure, elle m'avait taquiné. je me suis raclé la gorge à nouveau, me grattant les cheveux, pour essayer de faire partir ma gêne survenue soudainement. « ta passion me fait penser à la mienne. je trouve que tu as du talent, ne lâche rien. » j'ai reposé mes yeux noirs sur elle, continuant de la fixer. ma gêne était partie aussi rapidement qu'elle s'était installée en moi, alors ça me soulageait un peu. à mon tour, de poser des questions. j'ai affiché un sourire charmeur. « ma première question c'était de savoir si justement tu étais mannequin mais tu m'as devancé alors.. » shin nous remarqua alors. ah, il va sûrement venir- « est-ce que tu.. as quelqu'un dans ta vie ? » eren eren eren eren bon sang ! « non alors tu vois.. par quelqu'un je voulais dire des gens qui te poussent dans tes projets, une bande de potes tu vois ! » j'ai affiché une petite grimace en voyant shin se rapprocher de nous. mais qu'est-ce qui m'a prit de lui demander ça ? est-ce parce que j'ai vu shin et j'y ai pensé ? j'ai finis par changer de sujet, essayant tant bien que mal d'effacer ma propre bourde. j'ai affiché un nouveau sourire, plus tranquille, ignorant shin qui arrivait, le plus possible. je venais d'avoir une idée lumineuse, alors j'ai sortis mon téléphone sous les yeux de risae. « la photo de nous deux, j'aimerais bien avoir un souvenir de ma supportrice, aussi. » tu vois l'expression se mettre dans de beaux draps ? eh bien, les beaux draps, ce sont les draps dans lesquels tu t'es mis depuis un moment, ahn eren. bonne chance.





 
code by solosands


J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©️crack in time
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty Hier à 22:02

“ eren & risae : I've found someone special .” &
je pourrais en rire. des compliments que j'avais pu entendre durant le long de ma vie, être considérée comme intrigante n'en avait jamais fait partie. je suppose que ce n'est pas anodin, surtout avec cette dynamique entre nous. dynamique qu'on pourrait juger de  flirt. je prends un malin plaisir à jouer avec le mystère afin d'attiser sa curiosité. pour être honnête, ce n'est pas dans mon tempérament et je me surprends à chacune de mes répliques. je ne suis pas pour autant une novice avec les hommes mais disons que les relations que j'avais pu entretenir avec certains d'entre eux, étaient nées bien différemment. échangeant un regard avec eren, celui-ci est donc à l'origine de mes changements. il s'était éloigné quelques secondes et voilà que je réclamais déjà sa présence près de moi. mon téléphone en mains, je lui fais part de ma passion pour le mannequinat. balayant d'un geste l'affichage de mon écran, les photos défilent sans être trop rapide. autant le laisser apprécier mon travail correctement. sinon ? tout ceci serait une véritable perte de temps. à chaque nouvelle photo qui apparaît, je le surveille du coin de l'oeil. je guette sa réaction pour voir laquelle correspondrait le plus à son style. ces photographies correspondent au contenu du book que je cherche à enrichir de jour en jour. je veux montrer ma polyvalence pour plaire aux directeurs d'agence et bien sûr, c'est loin d'être facile. la concurrence est rude. j'esquisse un sourire à la première réaction d sportif. c'est flatteur bien que je suis certaine de pouvoir faire mieux. " ça te ressemble ? c'est-à-dire ? " bien entendu, je comprends où le jeune homme veut en venir mais je ressens également le besoin d'en savoir plus, de connaître une de ses anecdotes en tant que basketteur. je suppose qu'il a dû faire quelques sacrifices pour en arriver à un tel niveau. il ne doit pas compter ses heures d'entraînement à tous les coups. lui demandant ensuite quel est son cliché préféré, c'est bien la première fois que je le vois aussi hésitant ce soir. dans une vision plutôt sombre de la chose, je pourrais croire qu'il n'arrive pas à se décider car la série est merdique mais vu sa réaction antérieure, je me dis que c'est finalement une bonne nouvelle. je le fixe, impatiente de connaître sa réponse. celle-ci met du temps à se faire entendre. eren n'avait pas à s'inquiéter. il n'y avait ni de bonnes réponses, ni de mauvaises réponses. comme dit précédemment, je voulais en connaître davantage sur ses goûts. c'est chose faite ! écarquillement légèrement les yeux, je manque  ensuite d'échapper un rire devant ses airs gênés. le jeune homme semblait avoir eu quelques excès de confiance jusqu'à présent, et maintenant, je fais face à une toute autre vision de lui. je l'observe se gratter la tête, ou devrais-je dire ses cheveux doux... c'est peut-être con à dire mais c'était toujours aussi agréable à regarder. de toute façon, aucune demoiselle ne pourrait contester le charme de cet homme voire même aucune personne. quoi qu'il en soit, eren était terriblement craquant quand il semblait gêné. comment je fais pour être encore aussi surprise ? j'esquisse un sourire, tentant de rester sereine malgré ce mélange d'émotions. qu'est-ce que je raconte... " ce n'était pas dans mes intentions. " j'en rêve depuis des années. je ne compte pas relâcher mes efforts, ni m'arrêter en si bonne route. " merci pour ton compliment. " dis-je alors que mon regard croise de nouveau le sien. d'après le sportif, je dégage une aura de mannequin. bien. c'est forcément appréciable vu les circonstances. lui laissant l'opportunité de poser finalement sa question, je dois avouer que je manque de m'étouffer avec ma salive. c'était si ... direct. il n'était pas à son premier coup d'essai mais cette formulation... je ne sais trop comment réagir et je me sens subitement intimidée. après, il est vrai que ce type de questions est monnaie courante dans notre pays mais tout de même...j'ai du mal à cacher mon soulagement quand eren approfondit sa question. " oh ! eh bien, mes amis proches n'ont pas les mêmes ambitions. ma meilleure amie m'y encourage mais ce n'est pas le cas de tous. je ne peux pas leur reprocher certains arguments. je pense qu'ils sont simplement inquiets à mon sujet. j'aimerais juste qu'ils puissent me faire confiance. les clichés ont la vie dure, si je peux le résumer ainsi. " je hausse les épaules, pensant subitement à mon frère aîné dans de telles circonstances. parfois, j'aimerais bien qu'il me laisse vivre. j'échappe un bref soupir avant de le voir sortir son téléphone à son tour. doit-il contacter quelqu'un ? j'arque un sourcil, me demandant pendant un centième de secondes s'il continue de m'abandonner à son tour. toutefois, et d'après ses dires, nous avons apparemment le même tempérament quand il s'agit de nos ambitions. le mot est peut-être un peu trop fort pour la situation actuelle. je ris. " tu veux une preuve ? une preuve de m'avoir rencontré, moi future grande mannequin sud-coréenne. " je lui fais un clin d'oeil, loin d'être sérieuse. " mais c'est parti.. " je sors de nouveau mon téléphone à mon tour pour l'enregistrer dans mes contacts. " donne-moi ton numéro, je vais te l'envoyer de suite. " si cette phrase ne démontre pas mon envie de pouvoir garder contact avec lui, je ne sais plus quoi faire... mon dieu. je ressens comme une once d'excitation alors que j'appuie machinalement sur le clavier virtuel. sauf que je suis surprise en pleine manœuvre par une voix masculine. cette fois-ci, ce n'est pas un vilain coup de la part d'eren. non, un autre homme se tient devant nous. je le zieute et sens qu'il s'agit d'un sportif également. un coéquipier ? un silence s'installe et je ne saurais en expliquer la source. j'attends juste que l'intrus se justifie. bien sûr, nous n'avons pas privatisé le balcon mais peut-être qu'il voulait fumer une clope. mais un sportif qui fume ? ça existe réellement ? je me le demande bien... heureusement, je finis par avoir une petite réponse. " eren ? je te cherchais partout. " si je pensais qu'eren allait devoir contacter quelqu'un et partir, finalement, ses obligations se traduisent tout autrement.
 
code by solosands




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: I've found someone special (eren ♡ ) I've found  someone special (eren ♡ )  Empty

Rejoins les dragons !
Les Cheonglyong sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !