sombre
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €


    :: Digital City :: Quartier Sud

askip la bave de chien c'est bon pour la peau | feat. pedo young

Lee Da Young
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Lee Da Young
Pseudo, pronom(s) : kerushirei / she.
Célébrité : lee mi joo. god is a woman.
Crédits : me (ava & signa).
Messages : 486
Âge : 25
 http://www.shaketheworld.net/t20227-lee-da-young-you-want-me-up-http://www.shaketheworld.net/t20249-lee-da-younghttp://www.shaketheworld.net/t27011-kerushirei#1025819
Re: askip la bave de chien c'est bon pour la peau | feat. pedo young | Sam 9 Juil - 18:54
Citer EditerSupprimer


✕ • • •

ASKIP LA BAVE DE CHIEN C'EST BON POUR LA PEAU
young won + da young.


Évidemment que si tu avais la possibilité d'emprunter un chemin un peu moins semé d’embûches pour atteindre tes objectifs de carrière, tu le choisirais. Parce que t'as beau exceller dans tes études et aimer ce que tu apprends, le temps à tendance à paraître extrêmement long lorsque tu le passes assise dans un amphithéâtre. Sans compter tous les changements auxquels vous avez dû faire face ces derniers mois et qui ne sont clairement pas là pour vous faciliter la vie, à vous, petits étudiants. Toutefois, être diplômée de la Yonsei University t'assure pratiquement une carrière et une certaine légitimité. Évidemment, il te faudra également faire tes preuves, comme tout un chacun, mais c'est le petit plus non négligeable auquel tu ne peux décemment pas renoncer. Qui plus est, question de principe pour tous les efforts que tu as dû fournir afin d'entrer dans cette université, tu n'as pas le droit de tout plaquer comme ça. C'est que toi t'as pas eu la chance d'avoir des parents qui roulent sur l'or malgré leur petit restaurant qui tourne plutôt bien. Tu n'es pas « la fille de » et seule une bourse a pu te permettre d'entrer à la Yonsei. Bourse qui ne fut pas des plus facile à obtenir, qu'on se le dise. Alors oui, même si cela t'a déjà traversé l'esprit ces dernières semaines, tout lâcher du jour au lendemain serait très grave pour toi, en plus d'être carrément déraisonnable. « Je n'ai certainement pas fait tout ce chemin pour « tout lâcher » à cause de quelques petits changements... » que tu te contentes donc de répondre au jeune homme, alors que vous approchez du coffee shop. Arrivée sur place, tu ne mets d'ailleurs pas longtemps avant d'aviser une table en terrasse autour de laquelle tu t'installes, ne laissant même pas le temps à Young Won d'en faire de même lorsque tu te mets à le bombarder de ta « petite » commande. Et, contre toute attente, toi qui pensais te recevoir une énième pique de sa part, t'es bien surprise de le voir s'exécuter presque aussitôt pour, finalement, revenir à votre table deux minutes plus tard. Relevant donc la tête de ton téléphone que tu avais sorti entre temps, tu le regardes s'installer en face de toi, avant d'arquer légèrement un sourcil à sa question. « T'es bien mignon, Young Won, et surtout très naïf – ce qui m'étonne assez venant de toi, d'ailleurs – mais, sérieusement, dans quel monde vis-tu ? Celui des Bisounours ? » Laissant échapper un rire, tu poses ton portable sur la table, avant de reprendre la parole. « Devrais-je te rappeler qu'on est en Corée du Sud ?! Peut-être que de l'autre côté de l'océan pacifique, écrire des articles - même de qualité - sur un blog suffit à te donner une carrière de journaliste mais ce n'est pas le cas ici... » Déjà qu'avoir une carrière en tant que femme dans un milieu à dominance masculine tel que le journalisme – et, pire encore, le journalisme sportif car c'est bien dans ça ou dans la musique que tu comptes te spécialiser - n'est pas chose aisé ici alors imagine toi te pointer, toujours en tant que femme, devant ton futur patron avec pour seule ligne sur ton cv « fait des articles sur un blog et a plusieurs dizaines de milliers de followers. ». Pour sûr qu'il te rirait au nez.. « Crois moi, si cela suffisait à me permettre de faire ce que j'ai envie de faire, j'aurais déjà sauté sur l'occasion depuis longtemps. Mais, Dieu merci, il existe encore quelques métiers dans lesquels les compétences et l'expérience priment toujours sur le fait d'être une star des réseaux sociaux... » Esquissant un sourire amusé, ton regard se pose brièvement sur les quelques pancakes trônant au milieu de la table voisine - ce qui, bien évidemment, te met encore plus l'eau à la bouche – et, de nouveau, tu laisses échapper un rire quand Young Won te propose un repas gratuit dans son restaurant en échange d'un post sur ton blog. Une demande loin d'être insolite pour toi. Ce n'est, après tout, pas la première fois que l'on te propose ce genre de deal. Mais, de la part du jeune homme, cela te surprend un peu. Cependant, tu n'as pas le temps de lui répondre, ce dernier ayant été rappelé à l'ordre par votre beeper, et tu accueilles alors tes pancakes et ta part de cheese cake avec un grand sourire sur le visage, même si, devant la quantité de nourriture qui se présente à toi, tu ne peux t'empêcher de penser que tu as peut-être un peu exagéré. Chose que tu t'abstiens toutefois de dire à haute voix, attrapant tes couverts pour commencer ta petite dégustation. Pour autant, tu n'en oublies pas la proposition du jeune homme et, entre deux bouchées de ces délicieux pancakes, tu finis par t'exclamer : « Sinon, pour répondre à ta question, tu te doutes bien que des propositions comme la tienne, j'en ai déjà eu des dizaines... » Et ce n'est clairement pas pour te vanter. Juste un fait... « Malheureusement, tous n'ont pas eu droit à leur publication sur mon blog, pour la simple et unique raison qu'il est hors de question que je propose quelque chose de moindre qualité à mes lecteurs. » Chose que le jeune restaurateur peut totalement comprendre, tu en es certaine. C'est que tu as une réputation à tenir, quand même... « Alors, est-ce qu'un repas gratuit sera suffisant pour que je consacre un post à ton restaurant ? Bien sûr que non ! Tout dépendra de la qualité de ce que tu me sers...  » Évidemment, tu ne demandes pas non plus des plats dignes d'un 5 étoiles. C'est pas le but... « Mais tu m'as l'air plutôt sûr de toi à ce niveau donc ça ne devrait pas poser problème, je suppose... » Avalant une énième bouchée de pancake, tu souris. « Si je viens pendant le service de ce soir, ça te va ? Je n'ai rien d'autre de prévu... »
CODE ♡ AIR DE SPLEEN.

________________________________

I FEEL LIKE CLEOPATRA
fan of myself, i'm stanning myself.
Dam Young Won
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Dam Young Won
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Xu Minghao (The8 ; Seventeen)
Crédits : asa (avatar) / solosands (sign)
Messages : 274
Âge : 26
 http://www.shaketheworld.net/t19397-dam-young-won-begin-again#88http://www.shaketheworld.net/t19422p30-dam-young-won#1027763http://www.shaketheworld.net/t27375-lena-bros-before-hoes#1036282
Re: askip la bave de chien c'est bon pour la peau | feat. pedo young | Mer 23 Nov - 13:03
Citer EditerSupprimer


✕ • • •

ASKIP LA BAVE DE CHIEN C'EST BON POUR LA PEAU
young won + da young.


ootd + Quand il voyait la galère qu'était devenue l'université de Yonsei, Young Won était content d'en avoir fini avec les études. Oh, ce n'avait pas été une partie de plaisir pour lui non plus, il y avait une certaine exigence et le jeune homme se reposait beaucoup sur ses acquis. Il était partisant de « bien » plutôt que de « mieux » ce qui l'avait amené souvent à avoir des résultats passables mais pas bons ni excellents. Il ne rougissait pas de ça, la Corée du Sud était un pays où les contacts foncrtionnaient plus que les résultats alors pourquoi se tuer à la tâche sur les bancs de la faculté. Alors d'un côté, il comprenait la ténacité de Da Young, c'était une jeune femme trop très fière, elle ne se contenterait pas du moindre effort comme lui. D'un autre côté, il avait du mal à comprendre qu'on se donne tout ce mal alors que des chemins de traverse existaient et que les résultats universitaires n'étaient pas une garantie de carrière et/ou de succès. Young Won se disait qu'elle méritait bien un petit-déjeuner, en plus d'avoir accepté plus ou moins de se faire sauter dessus par Asa. Le fait qu'il ne râle pas sembla la surprendre, il revint donc à la table avec un sourire narquois, trop satisfait de son petit effet. « Naïf ou désabusé ? J'ai réalisé aussi que se tuer à la fac ne paye pas forcément non plus. » Il haussa un sourcil en souriant en coin. « Comme tu dis, on est en Corée du Sud, un pays superficiel. Avec le physique que tu as, tu peux obtenir n'importe quelle émission. Evidemment, je ne garantie pas que ce soit des plus galvanisant. » La superficialité de ce pays était quelque chose qu'il avait beaucoup de mal à accepter même si cela faisait des années qu'il était revenu sur sa terre natale. Son idée ne lui semblait pas des plus folles, surtout que Da Young avait un audimat sur la toile, il essaya même d'en profiter mais n'eut pas le temps d'entendre la réponse puisque le beeper annonça que leur commande était prête. Lorsqu'il se leva, Asa leva la tête pour regarder où il allait mais resta sagement couchée à leurs pieds, pas vraiment fâchée de faire une pause.

Young Won arriva avec un plateau chargé, le plus drôle étant qu'il ne serait pas celui qui en mangerait la moitié. Le plateau posé sur la table, il prit sa propre boisson et laissa Da Young se servir. Il fît une petite moue en hochant la tête. « Ah tu refuse la corruption, c'est tout à ton honneur. » Il but une gorgée de sa boisson. « Mais un repas gratuit suffira oui, tu t'en rendras compte toi-même, c'est de la qualité. » Il leva un sourcil dans une expression de défi. Pas besoin de lui faire son discours habituel mais tous les produits étaient vérifiés, sa mère testait toutes les recettes pour s'assurer que les plats et leurs goûts étaient fidèles à ce qu'on pouvait manger à Hawaï. Ils tiraient tous une grande fierté de la qualité de leurs produits et de leurs cuisines. « Et oui sans problème pour ce soir. Le restaurant est ouvert tous les jours. » Eux n'y étaient pas tous les jours, il fallait souffler de temps en temps mais l'équipe était assez solide pour fonctionner sans qu'il soit présent ou sans que sa mère le soit. Il était plus rare qu'ils soient absents tous les deux en même temps. « Par contre, ne dis pas à ma mère qu'on se connait, la conversation deviendrait gênante. » Car celle-ci profitait de toutes les opportunités avec la gente féminine pour essayer de caser son fils. Elle le pensait coincé dans un célibat, ignorant qu'il avait quelques conquêtes, qu'il avait eu quelques histoires mais qu'il ne savait pas les faire durer, c'était pathologique à ce niveau. Avant qu'elles ne refroidissent, il se décida enfin à attaquer ses gauffres et comme Da Young ne partageait pas, hors de question de lui en laisser. « En tout cas profite de ton repas ce matin, ce soir tu pars en voyage dans le pacifique. » Car outre les plats, ils avaient travaillé dur pour que l'ambiance soit un bout de Polynésie et que dès les premiers pas, on ressente le mana. « J'ai profité de mon voyage cet été pour ramener d'autres recettes et prendre contact avec d'autres fournisseurs. Et pour glander aussi. » Il sourit presque fièrement, il y était allé surtout pour passer du bon temps et revoir sa nanny dont la santé n'était pas au beau fixe à ce moment-là.

CODE ♡ AIR DE SPLEEN.

________________________________



 
scratched out ☩
some days it doesn't take much to bring me down, but right now I'm floating above it all. so you can call till your voice is running out but I can't hear you now. i'm somewhere far away where you can't bring me down so I can't hear you now

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas