Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 O1je✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 O1je✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 O1je✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 O1je
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO (version téléchargeable)
8.99 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2

✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Mer 15 Avr - 14:35

Sawan l’écoutait, elle fixait devant elle, parce que les mots avaient plus d’impact ainsi. Parce que les secrets étaient plus à savourer sans le regard pesant. Les yeux sont la fenêtre de l’âme. Il était difficile de pouvoir tout avouer quand on était aussi mis à nu … elle était néanmoins touchée qu’il puisse ainsi lui parler de sa sœur. Etrangement elle savait que ce n’était pas quelque chose d’anodin pour le garçon. Peut-être parce qu’elle arrivait à comprendre sous ses silences ce qu’il n’osait dire. Le temps de réflexion, le choix de ses mots. Forts et intenses. La relation qui les liaient était bien plus forte que pouvait l’imaginer Sawan. Elle ne prenait doucement conscience. L’écoutant, chacun de ses souffles, chacun de ses silences, lui parlait. Sa voix, son intonation, l’émotion qu’elle pouvait percevoir était tout autant d’indications que la jeune femme décryptait avec soin afin qu’il ne soit pas obligé de trop en dire pour qu’elle comprenne. Le lourd passé qui les liait, ce lourd passé qu’il portait, Sawan pouvait le deviner et n’oserait jamais lui en demander plus. Chacun avait sa part de secrets. Elle la première. Ce n’était pas un manque de confiance qui les poussait à garder le silence sur certains aspects de leur, mais une peur. La peur de laisser l’autre entrer dans sa vie. La peur de tout perdre. De souffrir aussi même ce soir leur cœur les poussait à croire que tout irait toujours bien entre eux. Mais rien ne vas jamais toujours bien. Rien. Elle peut sentir son corps se tendre, son souffle se couper, elle peut sentir ce changement d’attitude et la jeune femme se laisser porter par ce qu’il dégage. Elle veut aller à son rythme, comprendre ce que sa vie à faire de lui. Sans jugement, sans regret, sans l’accuser. Elle n’est pas certaine d’être capable de faire ce qu’il fallait réellement pour le soutenir, mais elle voulait s’y employer à 200%. Sawan n’était pas idiote, elle savait que ce n’était pas le moment de se lancer dans une telle histoire. Elle était enceinte et ne lui avait toujours pas annoncer. Dieu qu’elle avait peur de le perdre … et si son secret à elle pouvait tout faire exploser ? C’était même certain. Elle se redresse en le sentant faire et tourne son visage surpris vers lui. Pourquoi s’excuser ? Elle caresse sa joue tendrement et sourit tristement. « Ne me demande jamais pardon pour ça … » parce qu’il aurait été hypocrite de sa part de lui demander le contraire. « A ton rythme, tu te souviens ? » elle vient déposer un baiser sur sa joue et souffle « Vous avez de la chance d’être ainsi à deux. Votre relation est forte. » elle acquiesce puis sourit « Miso est un très jolie prénom … » elle marque une pause et lance avec un petit air espiègle « Miso et Hwan. » des jumeaux. Elle semblait vouloir assimiler l’information avec un petit air amusé. Miso et Hwan. Et comme si elle voulait lui donner elle aussi des informations, bien que moins impactant, lui souffla « Je suis fille unique moi. » Mais ce n’était clairement pas à la hauteur de ce qu’il avait pu lui confesser, elle le sentait. Alors, poussée dans un élan pour qu’ils aient au fond d’eux, la même complicité murmurant « C’est ma mère … c’est ma mère que je suis allée voir au centre. Elle y est internée depuis quelques années. Pour démence … » elle esquisse un petit sourire triste et détourne le regard. Puis, pour qu’il comprenne qu’elle n’était pas encore prête à tout raconter sur sa mère souffla avec un sourire plus doux « Tu as mangé … ? » l’eau du bain, bien que délicieuse, commençait à se refroidir et la jeune femme frissonna en mordillant ses lèvres.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Mer 15 Avr - 15:15
Qu’il ne lui demande pas pardon… elle et lui se comprenaient. Ils n’avaient pas besoin de mots. De rire des mêmes choses que les autres. Hwan avait trouvé cette femme unique. Elle s’était greffée à sa vie, il n’avait rien vu venir. Si Miso était son tout, Sawan s’ancrait dans sa tête. Faisait renaitre les pulsations de son cœur trop longtemps éteint… il se sent fragile face à elle. Malgré la délicatesse de ses mots, de ses gestes, Hwan est perdu. Il aimerait être différent pour elle… et s’il avait eu cette vie qu’il avait tant espérée. L’aurait-il rencontré ? Et s’il n’avait été qu’un simple étudiant ? Il penche la tête, la regarde, lueur douloureuse dans les yeux. Il prend conscience quand elle prononce ces deux noms que c’est impossible d’oublier… désormais Sawan en sait déjà trop. Il aimerait lui dire à quel point Miso compte pour lui. Qu’elle passera toujours avant le reste et même lui… mais il se tait. Sait déjà qu’elle comprend… devine à ses gestes et ses regards tout ce qu’il ne sait pas dire. Et il la regarde, se perd à nouveau dans la contemplation de cette femme qui le bouleverse. Paroles qu’elle prononce au sujet de sa mère, de leur rencontre… il crispe ses doigts, voit que le sujet la blesse. Et pourtant il se sent privilégier… libre de garder ce secret pour lui. Il se sent triste à son tour, parce-que tout ce qui la touche, le blesse au centuple. Il sait ce que ça fait de vivre sans l’amour de ses parents, mais il n’a pas la moindre idée de ce qu’elle ressent vraiment. Sa mère est là, sans être là il suppose… enfermée derrière ces murs. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même… tout comme son ami, qu’il aimait et auquel il s’était attaché. Des jours remplis d’espoir, d’autre plus difficile… et il voudrait lui dire qu’il est désolé. Mais il ne le fait pas, se contente de répondre à sa question futile. « Non, je n’ai rien mangé de la journée. » Hwan saute souvent des repas, ne sait plus toujours l’heure qu’il est. Lui qui est habitué à vivre la nuit. Il n’a pas le même rythme que les autres. Il déteste manger avant ses longues soirées… et l’après, il n’a jamais très faim. Il baisse les yeux sur Sawan, remarque ces frissons qui lui parcourent la peau. Il se rince, en fait de même avec elle, avant de se redresser et sortir de la baignoire. Il récupère le premier une longue serviette pour venir s’approcher d’elle et la laisser s’enrouler dedans à sa sortie. Hwan est perturbé par sa révélation, il n’a pas envie de la brusquer… de lui poser ces questions. Il lui adresse un petit sourire, détourne les yeux pour venir se sécher à son tour. Il repense à cette soirée, cette rencontre si particulière. Ce simple regard, qui la conduit jusqu’ici ce soir… étrange sensation qui le submerge alors qu’il s’approche d’elle. Il replace une mèche de ses cheveux, trouve le haut de sa serviette noué pour venir lui défaire. Geste qu’il mesure, avant qu’il ne vienne l’agripper pour la soulever. L’incitant à nouer ses jambes autour de lui, il ancre son regard au sien, incapable de détourner les yeux. Insistant, perturbant… il la conduit jusqu’à sa chambre et malgré que leurs intimités se touchent, il ne fera rien. Ne provoquera aucune caresse déplacée… Arrivé près du lit, il la laisse retomber sur le matelas, la surplombe tout en se collant à elle. Hwan n’est pas fou, il ne veut rien d’elle… juste sa chaleur, son corps contre le sien. Se rassurer, de sa présence, tout comme il veut lui offrir ce qu’il peut offrir… il n’est pas ordinaire, qu’il utilise des mots, des gestes pour réconforter. Et tandis qu’il repense à son propre passé et à sa confession… il relève le regard vers elle, les yeux brillants « Tu es la plus belle chose qui me soit arrivé Sawan… » Et il sait la fragilité de cet aveu. Tout ce que ça cache, tout ce qu’il ne dit pas derrière. Il laisse sa main glisser le long de son cou, jusqu’au creux de ses seins. Caresse délicate, il touche à sa poupée… « Ne me laisse jamais tomber. » et sa voix est plus ferme peut-être. Presque une mise en garde… il ne sait pas. Mais il ne peut imaginer sa vie sans elle désormais. Il est prêt à tout lui donner… alors elle ne doit pas se jouer de lui. Ni l’abandonner… il ne supporterait pas.

 
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Mer 15 Avr - 15:57

Elle se laisse guider, ses sens sont décuplés, et le moindre de ses souffles la fait frissonner. Son toucher, son regard, son parfum. La façon qu’il a de prendre soin d’elle. De la porter. Elle sait qu’elle peut se reposer sur lui. Alors peut-être qu’il ne prendra pas peur ? Peut-être qu’il ne l’abandonnera pas ? Peut-être que leur addiction réciproque et non consommée le fera rester … Elle espérait temps Sawan … Elle ne regrettait pas la venue de ce bébé, ne pouvait que remarquer ce timing manqué. Que ce jeu de destin douloureux et injuste. Elle se rapproche de lui, le laisse l’enrouler dans cette serviette qu’elle utilise alors pour se sécher. Et c’est toutes ces petites attentions qui charment la jeune femme. Elle pourrait lui donner le monde pour ce regard qu’il pose sur elle … Le souffle court, elle le laisse lui replacer cette mèche de cheveux délicatement. Elle est suspendue à son souffle, à son regard. Au moindre de ses gestes. Elle frémit quand la serviette tombe à ses pieds. Elle peut sentir le tissu frôler sa peau. Il la soulève et elle se laisser porter avec agilité. Elle en oublie qu’elle est enceinte et que son secret peut à tout moment être perçu par le garçon … mais son ventre si plat ne laisse aucun indice. Elle déglutit en s’accrochant à sa nuque, son regard ancré au sien plus rien n’existe autour d’eux. Il pourrait l’emmener en enfer qu’elle le laisserait faire … Quand son dos rencontre le matelas elle espère qu’il ne s’éloigne pas. Elle laisse échapper un soupire d’aise en sentant leur corps si intime et si sage à la fois. Bien sûr que le désir était là. Elle pouvait le ressentir entre ses cuisses mais ce n’était pas ce qui l’hypnotisait. Son corps chaud contre le sien, la façon qu’il avait de murmurer ces mots. Ses mots. Elle crispe son visage tant la douceur la heurte. « Je ne veux pas te briser Hwan … » gémit-elle craignant que son secret à elle ne les achève … « Tu m’es si précieux … » confesse-t-elle à bout de souffle. Elle retint un hoquet en caressant sa joue alors que la paume de l’homme qui la surplombe lui caresse le cou puis glisse jusqu’au creux de ses seins. Elle se tend vers lui, pour ne rien manquer de la chaleur de sa paume. Son souffle se perd entre ses lèvres entrouvertes alors qu’elle ferme les yeux, sa tête basculant légèrement en arrière. Elle voulait qu’il laisse son empreinte sur elle … qu’il fasse ce qu’aucun amant n’avait pu lui faire. Etait-ce étrange qu’elle ne veuille pas faire l’amour avec lui, mais qu’elle veuille s’enivrer de sa présence ? Elle le désirait, de toute évidence, et la pointe durcie de ses seins ne laissait place à aucun doute. Mais elle voulait enivrer ses sens. Que son parfum la hante … elle suffoque légèrement et le pousse à glisser jusqu’à sa hanche alors ses cuisses se relèvent pour s’accrocher à ses hanches. Un mouvement qu’elle méprend sûrement lui faire rouvrir les yeux et craignant qu’il ne s’éloigne sa voix cassée laisse couiner un « reste je t’en prie … » noué mais remplie d’une envie certaine. Elle passe ses deux mains dans les cheveux du garçon, glisse dans sa nuque, suit la ligne musclée de ses épaules avant de venir caresser du bout du doigt ces clavicules marquées. Ses paumes viennent alors épouser ce torse, comme si elle traçait dansa sa mémoire la courbe de son corps pour s’en délecter chaque fois qu’elle fermerait les yeux. Ses lèvres tracent un sillon de baiser du creux de son cou, au creux de ses clavicules. Elle inspire son parfum comme pour ne jamais l’oublier et vint coller sa poitrine à sa peau brûlante. Se rallongeant dans le lit jusqu’à enfoncer un peu plus sa tête dans le matelas elle l’attire à elle. Entremêle leur jambe, embrasse son épaule alors qu’elle se blottit contre lui et laisse échapper un gémissement de bien-être. Ses mains fines et délicates s’enroulent alors sur le dos du garçon et l’emprisonne dans son étreinte. Elle reste ainsi sans bouger. Ecrasé par ce corps imposant, lié à lui, Sawan ne s’était jamais senti aussi bien … sombrant dans une quiétude qui n’appartient qu’à eux, ils se font l’amour sans jamais franchir la barrière de cette intimité et c’était bien plus fort que tout ce qu’elle avait connu jusque-là … elle picorait de ses lèvres cette peau à porte de bouche et pressait par endroit son corps pour ne jamais plus ressentir ce manque et ce vide en elle. Ils auront le temps de s’éloigner plus tard, de manger, de reprendre le cours de leur vie, à cet instant, Sawan ne voulait que se blottir contre lui et sentir la moindre parcelle de son corps … ils n’avaient plus besoin de mots pour se comprendre. Un silence qui fut alors pour la première fois depuis bien longtemps, rassurant.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Jeu 16 Avr - 10:24
Menace qu’il cachait sous cet air inatteignable. Brisure qu’il ne voulait lui montrer, alors qu’il était incapable de lui dire ce qu’il ressentait. Pourtant Hwan souffrait… d’un éventuel départ. D’un abandon de la part de Sawan. Sous ses airs impassibles et dangereux, il restait un garçon anéanti par la vie. Il craignait de s’attacher aux autres… s’était toujours protéger comme il le pouvait. Et la seule personne en dehors de sa sœur à qui il tenait vraiment avait perdu la tête et se retrouvait enfermer derrière des murs trop épais… même pour lui. Peur qui s’immisçait au creux de son ventre alors qu’il la regardait avec toute cette sincérité. Nouveau frisson qui lui parcours la peau, son souffle se coupe en l’écoutant lui dire ces quelques mots… il souffre déjà, sans savoir pourquoi. Se martèle d’avoir eut l’affront de lui donner une place dans cette pauvre existence qu’il mène. Je suis désolé Sawan… tu mérites tellement mieux… qu’une vie cachée, qu’un type comme lui. Qui tue pour un rien, pour un ordre… les vies il les prend comme de vulgaire paquet qu’on jette. Et il s’en ronge les sangs, se rends compte qu’il serait prêt à lui dire quelque chose qu’il pourrait regretter. Elle aussi à ses secrets, il le devine, le lit dans son regard. Mais il n’insiste pas, il s’en fiche… elle est là. Près de lui… et ça le bouffe, tandis qu’il l’observe se mouvoir sur le matelas. Il se mordille l’intérieur de la joue, se délecte de ce spectacle qu’il trouve à la fois enivrant et envoutant. Terrible attraction qui l’envahie tandis qu’il commence à avoir peur. Il n’a pas envie de la prendre comme toutes ces filles. De lui écarter simplement les cuisses pour la faire sienne. Sawan il veut… la combler. Sentir sa peau contre la sienne, s’imprégner d’elle… et c’est là toute la différence. Cette chose qui le fait hésiter alors qu’ils sont trop proches. Un regard qu’ils échangent… il ne doit pas avoir peur. Elle veut la même chose que lui. Il en est certains, alors il reste… ferme les yeux à sentir sa bouche sur sa peau. Lâche un soupir de bien-être. Elle est belle sa Sawan, habile… délicieuse… il caresse ses courbes, avec délicatesse. Suis leurs traits, les observes avec cette pointe d’envie qui nait en lui. Il la trouve parfaite… à son contraire. Si Hwan a parfois une haute opinion de lui-même ce n’est qu’une façade. Il se sent laid la plupart du temps… déteste sa propre image dans ce miroir, celle d’un tueur… d’un garçon dévasté… ses mains le brûlent, son corps entier porte les stigmates d’une vie qu’il n’a pas choisi… et si d’ordinaire il est fier de les offrir aux femmes. Avec Sawan il se sent presque honteux… il soupire un peu plus fort, se laisse prendre à ce jeu déjà grisant. Séduction, sans aucune provocation. Ses gestes sont doux, mais font naitre en lui un désir qu’il ne peut lui échapper. Il laisse ses mains toucher son corps, enfoui son visage dans son cou pour gémir contre sa peau… La raison se perd doucement, lentement. Sensation forte qui le crispe, alors qu’il laisse glisser ses doigts jusqu’au cou de la jeune femme. Et dans un geste qu’il ne mesure pas vraiment, il serre sa prise d’une poigne ferme alors qu’il approche son visage du sien. Lueur sombre dans ses yeux, dents serrées, Hwan est prêt à se jeter sur sa vulgaire proie… et sa propre image lui revient de plein fouet. Surprit par ce qu’il fait, il la lâche soudainement « Désolé Sawan. » sa main le répugne, tout ce qu’il est. Alors il se redresse brusquement, tente déjà de la fuir. La jeune femme le retient, il se perd quelques secondes dans ses yeux mais il n’y arrive pas. Il ne sait pas faire ces choses-là… il n’a jamais connu la douceur et la tendresse. « Je… je peux pas… je suis désolé… » et il retire main de son bras, d’un geste un peu dédaigneux. Mais ce n’est pas contre elle… contre lui. Hwan se hait, il détourne le regard, prends des affaires dans son armoire et se change rapidement sans lui accorder le moindre regard. Il ne se sent pas bien, ses mains tremblent alors qu’il sort de la pièce sans savoir ce qu’il veut vraiment. Perdu, déconcerté, il lâche un soupir et fuit dans la cuisine… il déteste ce qu’il est. Cet homme si impur, si dur… il n’était qu’un gosse avant. 

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Dim 19 Avr - 15:05

Elle ne se serait jamais offusqué d’un tel geste. Leur proximité, leur intimité encore pure, lui enivrait chacun de ses sens. Elle aurait pu lui demander tellement plus à cet instant. Parce qu’elle le désir qu’elle ressentait pour lui avait une telle force qu’elle aurait pu y succomber, comme l’enfant soumise qu’elle était face au plaisir. Alors quand elle le sent se tendre, se laisser doucement posséder, elle soupire plus chaude, et cette main qui glisse lentement sur son corps jusqu’à son cou ne l’effraie pas. Pas plus que ses doigts qui s’enroulent autour de son cou et qui, soudainement, la serre. Jamais Sawan n’aurait pu lui en vouloir d’un tel geste. Elle avait laissé des hommes le lui faire sans jamais ressentir autour de passion et d’envie … Parce qu’il se laissait succomber à cette folie que cette bulle d’abandon leur offrait. Si elle avait pu prévoir cette peur dans les gestes de son amant, elle aurait aimé pouvoir le retenir, lui faire comprendre qu’elle n’avait pas eu peur, qu’elle ne trouvait pas ça … dérangeant. Au contraire. Sawan avait aimé cette lueur dans son regard, cette façon si sombre qu’il avait de la dominer. S’il avait pu la considérer comme une vulgaire proie l’espace d’un instant, elle avait apprécié cette façon qu’il avait de la surplomber. Elle aussi devait apprendre à rendre les choses plus douces. Elle n’était pas certaine de savoir comment lui apprendre réalisa-t-elle soudainement. Parce que tout dans ses soupires, dans la façon dont son corps se cambrait et le cherchait, l’avait incité à venir saisir cette gorge gracile et délicate. Elle n’était qu’une jolie poupée qui ne demandait qu’à être brisée de toute évidence et pourtant … il y avait une certaine beauté dans cet abandon qu’elle lui offrait. Ce n’était ni vulgaire, ni effrayant. C’était grisant, avec un sentiment serein de sécurité … Pourtant, il prend peur, s’écarte brusquement, dans un souffle où il s’excuse. Non ! a-t-elle envie de lui dire, alors elle se redresse maladroitement, attrape son poignet. « Je t’en prie … » gémit-elle. Ne fuis pas, je vais bien ! Regarde, voit, comme je te veux Hwan. Je n’ai pas peur de toi … Mais le garçon retire sa main d’un geste sec, brusque. Sawan regarde sa main vide quelques secondes avant de porter son regard sur le jeune homme qui s’habille rapidement avant de quitter la chambre. Elle baisse les yeux tristement car pour la première fois elle ne sait pas comme l’atteindre dans sa forteresse. Trouver les mots ne semblaient pas toujours évident pour la jeune femme. Elle prit de longues minutes pour réfléchir, mais aussi pour lui laisser un répit, loin d’elle. Elle avait conscience qu’il devait surtout maitriser ce qu’il ressentait. Faire le vide, le tri … Elle attrape un t-shirt trop grand pour elle qu’elle enfila et lui empreinte un caleçon long qu’elle noue sur sa hanche pour s’éviter de le voir tomber. Elle déglutit en sortant de la chambre. Elle n’y arrive pas, à le laisser seul, elle ne peut s’y résoudre, elle est déjà en manque de son parfum, de son odeur … de son touché qu’il soit délicat, maladroit ou brusque … elle réalise, jour après jour, que son attraction pour le garçon est de plus en plus difficile à canaliser. Elle devrait se focaliser sur ses problèmes, les gérer et pourtant … c’est à cet homme, qu’elle trouve enfin dans la cuisine, qu’elle veut tout lui donner … elle est morte de trouille Sawan, morte de trouille qu’il disparaisse à jamais. Qu’il ne soit plus là. Que ferait-elle, elle habituée à sa présence, il n’était pas le genre de drogue dont on pouvait se sevrer et dans la pire de ses folies, elle se persuadait qu’il ressentait la même chose qu’elle … Elle s’approcha délicatement de lui, avec un pas léger et discret pour ne pas le brusquer. Et lentement elle vient glisser ses mains sur son torse pour lui prodiguer des caresses rassurantes, collant sa joue à ce dos si tendu. Elle se hisse sur la pointe des pieds, lentement, assez pour venir déposer des baisers tendres dans le creux de sa nuque. Lui arracher quelques frissons aussi, elle le sait. Qu’il se perde dans ce contact pour qu’il ose lui faire face. Regarde-moi … elle le berce contre elle, veut lui faire oublier ce geste déplacé qui n’avait pourtant rien de condamnable à ses yeux. Elle fredonne une mélodie qui trotte dans sa tête chaque fois qu’elle est avec lui. Lentement elle recule, attrapant le bras du garçon pour qu’il lui fasse face et le fait marcher jusqu’au milieu de sa cuisine. Elle apprécie qu’il n’ait pas allumé la lumière et que seul la lumière de la rue les éclaire. Elle caresse sa joue, se rapproche, si délicate, si belle. Elle caresse sa bouche de son pouce et ne quitte jamais un sourire doux qu’elle ne voudrait réserver que pour lui … Elle attrape les mains de Hwan et les glisse sur ses hanches. Pas un mot n’est nécessaire, il se laissera guidé elle le sait. Elle vient nouer délicatement ses mains sur sa nuque et le rapproche, suffisamment pour que leur souffle se mélange, mais pas suffisamment pour frôler sa bouche. La dernière barrière à leur pacte de douceur. Elle se rapproche plus encore, se laissant porter par une mélodie qui n’existe que pour eux. Elle vient enfouir son visage dans le creux du cou du garçon et se blottit ainsi, appréciant la chaleur de ses bras. D’une main elle l’invite à nouer ses avant-bras dans le creux de ses reins. Je te montre ce qu’est la douceur. Voilà tout ce que ceci représentait. Une danse, pour que le temps ne s’arrête que pour eux … elle se met doucement à osciller, de droite à gauche, poussant un soupire d’aise en se laissant aller contre lui. Délicieux instant, flottement, que Sawan voulait lui faire vivre … pour l’apaiser, lui montrer qu’elle ne fuira jamais … jamais devant ce qu’il était.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Lun 20 Avr - 14:09
L’esprit troublé, le regard perdu, Hwan reste figé en fixant la fenêtre. Soupir qu’il garde cacher derrière ses lèvres, tandis que son dos s’endolori. Tendu, il n’ose plus regarder en arrière, ni attendre sa présence. Il se sent triste quelque part, désolé d’être celui qu’il est. Il s’est perdu en chemin, sur cette route sinueuse qu’ils ont pris lui et sa sœur. Et parfois… il lui en veut. Lui reprocherait presque de l’avoir conduit à être celui qu’il est. Mais il se ravise, se rappelle à quel point il l’aime. Se dit qu’au fond, peu importe tant qu’il est avec elle. Il s’est soumis à elle, à ses volonté car c’est la seule qui lui reste… la seule qui compte encore à ses yeux. La vie n’a pas été tendre avec eux, alors il s’arrange pour la rendre meilleure à ses côtés. Ne croyant pas un instant qu’il finirait comme ça… il connait ses démons, ses propres peurs, mais ne sait plus rien de ses limites. Quelque part il pense que sa vie ne vaut pas le coup d’être vécu. Ce garçon qu’il était… qui rêvait d’une meilleure existence auprès de ses proches. Il n’existe plus… ce gamin qu’il cache derrière des placards fermés, dans ces livres qui l’évadent… il se sent fragile et à la fois si puissant. Baissant ses yeux sur ses propres mains, il n’aime pas cette sensation. Ça n’a rien de grisant de savoir qu’il a déjà tué avec elles, qu’il n’avait pas toujours besoin d’une arme pour les serrer… et il tremble doucement, lentement alors qu’il se perd dans ses manies rassurantes. Sawan perturbe sa vie, son quotidien. Et ce soir il savait que c’était sa faute. Il n’aurait jamais dut lui demander de venir finalement. Car il n’y arrive pas, ne peut se sortir cette idée de la tête… il aimerait retrouver le calme, ses habitudes pour se rassurer. Lâcheté qui le prend, alors qu’il repense à elle dans cette chambre… et si ça lui plaisait qu’elle soit là. Si sa présence pouvait l’apaiser… il n’en sait plus rien, et se crispe en sentant cette silhouette derrière lui… elle est là, déjà son parfum l’enivre. Et il pourrait se perdre sous ses caresses, sous ces baisers qu’elle lui donne… d’une tendresse infinie, à laquelle il n’est pas habitué. Il frissonne, ferme les yeux quelques secondes… il a peur… peur de s’attacher, peur d’imaginer une vie avec elle. Cette folie le perdra, il le sait. Rien d’ordinaire n’est possible avec elle, et pourtant il a envie d’y croire. Se tourne vers elle pour chercher son regard... et il déraille, sombrant un peu plus dans cette euphorie naissante au creux de son ventre. S’il s’écoutait il se jetterait dans ses bras, lui dirait des mots qui le dépassent… il trésaille à son contact, se laisse emmener où elle veut. Il n’est pas capable de la repousser. Déjà trop accro, il se laisse porter, apprécie sa douceur… elle le berce d’une tendresse sans faille, qui le rend plus fragile encore. Cette mélodie qu’elle fredonne, il l’écoute, tente de voir ses yeux dans cette pénombre. Hwan n’est pas de ces garçons qui prennent un moment pour les autres. Il ne sait jamais être là quand il faut, ni même faire confiance… et pourtant face à elle, il n’hésite pas vraiment. Se laissant bercer par ses mouvements, cet instant de douceur. Une danse à deux, quelque chose qu’il ne fait jamais. Loin de la musique entrainante, des silhouettes mouvantes et moites à laquelle il est habitué. C’est plein de tendresse… il la serre un peu plus contre lui, la blottit de peur qu’elle ne fuit. Qu’un jour elle ne veuille le laisser… cette idée l’effraie. Il a peur qu’elle ne soit plus là. Qu’elle ouvre les yeux sur ce qu’il est… Perdant son visage dans ses cheveux, il hume son parfum s’en imprègne un peu plus. Terrible attraction qui le ronge, cette femme a tout fait basculer dans sa vie. Il se croyait à l’abri de ces choses-là. Des sentiments, des émotions… il pensait que son expérience l’aiderait à passer au-dessus. A s’en éloigner… mais il s’est déjà brûlé les ailes à la frôler. A ses côtés il a l’impression que tout devient plus facile. D’une douce illusion il se nourrit, sans être capable de pouvoir tout laisser tomber. Il veut apprendre… mais il sait que le chemin sera long. D’un geste il se recule un peu, juste assez pour chercher son menton et relever son visage vers le sien. « Pourquoi tu ne pars pas Sawan ? » pourquoi tu restes ? Pourquoi tu prends ce risque d’être là. Est-ce qu’elle n’a pas peur de souffrir. D’avoir mal avec lui ? Pas peur de sombrer ? « Je ne suis pas fait pour ces choses-là… » Et elle le sait, tout comme lui. Pourtant il n’a pas l’air en cet instant. Comme si il était capable de lâcher prise… seulement pour elle. Mais il craint que ces moments soit trop furtif. Ephémère pour eux… « Tu n’as pas peur de moi ? » et tandis qu’ils bougent un peu, la lumière de l’extérieur révèle son visage doux, ses yeux brillants. Sawan est belle, si envoutante dans cette pénombre. Son élégance lui fait rater un battement de cœur, alors qu’il se perd dans son regard troublant. Se stoppant dans leur danse, il laisse son autre main replacer une mèche de ses cheveux. Caresser sa joue… « Et si ça ne durait qu’un moment ? Si j’étais incapable d’apprendre… » Vraie question qui nait dans cet esprit torturé. De ses mains souillées, il se sent presque interdit de la toucher. Si belle, si innocente… il se sent comme le bourreau. Celui qui s’apprête à lui faire du mal et l’exécuter. « J’ai… j’ai peur Sawan… peur de te faire du mal et de te blesser… »… il tremble, nouveau spasme qui le prend. Sa mâchoire se crispe… il déglutit, le regard baissé sur ses lèvres, son cou… se rapprochant d’elle, il hésite. N’ose pas dire ce qu’il a sur le cœur. Et pourtant ça le ronge, ça l’effraie. Mais il a peur d’en dire trop. Peur de se dévoiler… il détourne le regard, attrape sa main pour venir la prendre dans la sienne. Regarder ses doigts fins… puis dans un geste délicat, il embrasse sa paume avant de murmurer « Tu m’obsèdes… » Et il sait que cette confession n’a l’air de rien. Il ne sait pas si elle pourra comprendre la porter de ses mots. Mais Hwan est fou… ensorcelé par cette femme. Imprégner d’elle… il veut tout savoir. Tout connaitre. « Ce que je ressens pour toi… je l’ai jamais ressentie avant… » Il relève les yeux vers elle, la laisse y voir cette sincérité derrière la noirceur de son âme torturée. Et pourtant il sait qu’il va trop loin. Il baisse à nouveau les yeux sur sa main, s’amuse à tracer leurs lignes en frôlant sa peau… Son geste est doux, et pourtant ronger par ces incertitudes. Sans vraiment le mesurer, il referme brusquement sa main « Des hommes, tu en as connu pleins… » Il pêche Hwan. L’orgueil, la crainte, lui font avoir ce geste. Se refermer sur lui. Les hommes dans sa vie, il en vue quelques-uns. De loin, à l’observer, la regarder… dans son passé il en a trouvé. Alors il a peur… peur que tout ça ne soit qu’un jeu. « Dis-moi si je t’obsèdes autant. » se reculant un peu plus « Est-ce que mes bras te manquent quand je ne suis pas là ? Mes yeux ? Ma bouche ? » Il ne sait pas ce qu’il fait, maladroit surement, il garde un ton ferme, presque froid alors qu’il la regarde une lueur étrange dans les yeux « Tout me manque chez toi. Ton sourire, cette légère fosette au coin de ta joue, tes yeux… ton parfum… juste le son de ta voix… Je pourrais te garder ici, enfermée pour que tu ne sois plus jamais loin de moi. » Et ça pourrait sonner comme une belle phrase romantique. Mais dans la bouche de Hwan cette phrase prenait une autre saveur. Au point qu’il se sentit d’ajouter « Et je ne plaisante pas. » il a l’air distant soudainement. Presque menaçant dans sa voix. Mais Hwan veut lui faire comprendre, qu’il n’est pas celui qu’elle pourrait imaginer. Qu’il ne suffit pas de lui apprendre pour qu’il devienne quelqu’un de bien. « Et ça, ça te fait pas peur ? » cherche-t-il à la repousser ? à lui faire du mal ? Il n’en sait rien. Paniqué, il se cache derrière ces mots, ces révélations pour qu’elle puisse se rendre compte. Que tout ça n’est pas un jeu. Qu’il est déjà trop tard pour lui ! 

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ PRESIDENTE ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Lun 20 Avr - 14:56
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty Lun 20 Avr - 23:47
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ ✦ QUIET NIGHT KEEPS SECRETS AWAY | SAHWAN [III] ✦ - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !