sombre
-24%
Le deal à ne pas rater :
LG OLED55CX6 – TV OLED UHD 4K – 55″ (139cm)
1099 € 1447 €
Voir le deal


    :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

A thin line feat. Kwak Bora

Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Yeo Raon
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Song Joongki aka ur favorite song.
Crédits : all souls = vava // ice & fire = sign
Messages : 673
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t8913-yeo-raon-i-hate-adult-life#31http://www.shaketheworld.net/t8960p50-yeo-raon#1003570http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
A thin line feat. Kwak Bora | Sam 11 Avr - 22:52
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | Attendant à la sortie du métro, Raon gardait un œil attentif sur les personnes qui sortaient de la station. C’était que se retrouver un vendredi soir, à Hongdae, à la sortie la plus fréquentée n’était pas forcément la chose la plus simple pour se retrouver. Il espérait réussir à apercevoir Bora au milieu de toutes ces personnes qui se bousculaient et se saluaient. Le coréen était un peu partagé vis-à-vis de cette sortie avec la jeune femme. Depuis ces dernières semaines, ils s’étaient rapprochés, et il pouvait la désigner comme une amie sans aucune hésitation. Mais c’était justement là que son hésitation se faisait, elle lui plaisait et à chaque fois qu’il semblait vouloir le lui faire comprendre, Bora était sur la réserve. Il était donc partagé entre l’idée que cette sortie soit un rencard ou un simple rendez-vous entre amis. Ne restait au coréen que de passer ses intentions sans pour autant la repousser dans ses retranchements, ignorant si c’était ce qu’elle souhaitait ou non. Finalement, Bora arriva, et il lui sourit alors qu’elle montait les dernières marches de la sortie de métro et parcouru les quelques mètres qui les séparaient. D’un geste de la main, Raon la salua avant de sourire en coin. « Je vois que madame a décidé de se faire désirer. » Haussant légèrement un sourcil, il finit par lâcher un petit rire avant de faire signe à la jeune femme pour l’inviter à le suivre et ainsi quitter la foule compacte devant de point de rendez-vous. « Si ça peut te rassurer, le restaurant est dans un coin beaucoup plus calme. » Comme pour illustrer ses propos, Raon entra dans une rue plus étroite et plus calme, prenant la direction d’un restaurant affichant fièrement un drapeau italien. Durant ces quelques semaines, les deux jeunes gens étaient passés au tutoiement et connaissaient les informations principales les concernant mutuellement, du moins, de ce que Raon croyait. « T’es dans le mood pour les meilleures pasta de ta vie ? » Lui demanda-t-il en poussant la porte et d’entrer dans ce restaurant à l’ambiance définitivement latine.  
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Kwak Bora
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : won jin ah
Crédits : alcuna licenza. (avatar)
Messages : 411
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t14374-kwak-bora-ain-t-nobody-gonnahttp://www.shaketheworld.net/t14451p40-kwak-borahttp://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Lun 20 Avr - 3:37
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


en ce vendredi soir, il n'est pas étonnant de voir les étudiants se ruer vers les stations de métro. certains ont déjà commencé les festivités quand d'autres se sont apprêtés pour l'occasion. pour le coup, je fais plutôt de la deuxième catégorie. j'ignore si ma sortie doit être considérée comme une soirée galante ou que sais-je. à vrai dire, j'ai préféré ne pas mettre de nom sur ma future rencontre avec raon dans l'angoisse de faire demi-tour ou de ne pas sortir de mon appartement. je me sens un peu idiote d'être nerveuse et finalement, ce ressenti traduit mes pensées. à deux doigts de poser mon front contre la barre de la rame, je suis bousculée par un étudiant d'une vingtaine d'années. prendre le métro pour se diriger vers hongdae était certainement la chose la plus folle pour une nana de ma taille mais cela me rappelle mes années universitaires. il m'est impossible de ne pas afficher un seul sourire à cette pensée. enfin, au bout d'un quart d'heures, il est temps pour moi de respirer à nouveau. je prends les grands escaliers, musclant à la fois mes cuisses, mes mollets et mon petit fessier. je laisse la majorité de la masse passée devant moi, espérant avoir l'occasion de repérer raon le plus rapidement possible. montant les dernières marches, mon sourire s'agrandit quand je le vois faire un geste de la main pour que je puisse le remarquer. je ne vois pas pourquoi je me suis inquiétée. il dégage un charme naturel qui nous invite à le regarder automatiquement. " madame a surtout essayé de survivre. " je le gratifie d'un nouveau sourire. " et comme je parviens à te parler, je crois que j'ai réussi ma mission. " mais combien de temps ? je me demande où il va vouloir m'embarquer cette fois-ci.  je suis ensuite le jeune homme et nous nous éloignons peu à peu de l'agitation. " ah oui ? tu ne me sens pas capable de tenir le coup en boîte de nuit ou tu n'as pas juste envie de croiser tes petits étudiants ? " je lui fais un clin d'oeil et fais ensuite face à un restaurant. un drapeau italien figure sur celui-ci. je rigole. " je vais finir par croire que tu travailles à l'ambassade italienne. " nous rentrons ensuite dans le restaurant avec une décoration très sympathique. " quand est-ce que je vais pouvoir entendre ton accent italien, signore ? " à peine arrivés, le serveur nous invite à nous installer à une table, celle qui me parait être la meilleure de ce que j'ai pu observer. moi qui ne voulais pas mettre un nom sur cette sortie, les lieux et le romantisme italien m'invitent presque à sauter le pas. chassant cette idée aussitôt, je me ventile légèrement le visage avec la carte. " tu as passé une bonne journée ? "
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Yeo Raon
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Song Joongki aka ur favorite song.
Crédits : all souls = vava // ice & fire = sign
Messages : 673
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t8913-yeo-raon-i-hate-adult-life#31http://www.shaketheworld.net/t8960p50-yeo-raon#1003570http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Ven 8 Mai - 22:32
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | Les nombreux échanges que les deux jeunes gens avaient eu ces derniers temps avaient donné une nouvelle dynamique à leurs échanges. Si au début ils étaient hésitants, maintenant, Raon ne se gênait pas pour taquiner la jeune femme. C’était aussi un moyen de tester le terrain. C’était le moyen pour lui de voir où se tenaient les lignes et s’il pouvait les franchir ou non. Ce fût donc avec un léger sourire en coin qu’il répondit aux taquineries de Bora. « C’est que ça va être compliqué de repousser toute une horde d’étudiantes folles de moi après avoir enflammé le dance floor, tu te sens de te battre avec ? » Aurait-elle seulement envie de le garder pour elle ou de le protéger ? Raon ne se posa pas vraiment la question puisque ce soir-là il était question de restaurant italien et non d’une nuit passée à danser au milieu de la foule. Ils arrivèrent d’ailleurs au restaurant en question, et le coréen se retourna vers la jeune femme avec un léger sourire en coin. « Ah, je te laisse l’honneur des accents ils te vont beaucoup mieux qu’à moi. » Il était vrai que l’accent de la jolie créatrice était très faible, en soit, il ne s’entendait que rarement sur certains mots ou sur certaines intonations. Mais à croire que l’aîné des Yeo y était plus sensible ou plus attentif, il l’entendait à chaque fois et en appréciait (peut-être un peu trop) le son. Installés à la table, Raon était en train de faire signe à un serveur pour qu’on leur ramène les menus, reportant son attention sur la jeune femme en entendant sa question. « Une journée qui ressemblait aux autres. » Répondit-il simplement en haussant les épaules. Il n’avait passé ni une bonne journée, ni une mauvaise journée, elle avait été terriblement banale, comme le reste de son existence, et c’était bien là le problème. Le piquant de ses semaines était les fois où il voyait Bora pour un café ou comme ce soir-là, manger ensemble. Ce petit jeu entre eux redonnait du piment à ses jours, jusque-là, plutôt morose. « Mais la soirée s’annonce bien plus agréable. » Ajouta-t-il en se penchant légèrement, non sans afficher un de ses fameux sourires en coin qu’il ne semblait réserver qu’à la jeune femme ces derniers temps. Le serveur leur apporta les menus, en bon gentleman, Raon tendit le premier à Bora avant d’en prendre un pour lui. « Et toi comment été ta journée ? J’espère ne pas être ta seule sortie aujourd’hui. » Au fil des conversations, bien qu’elle ne l’ait clairement jamais dit, il semblait avoir compris qu’elle passait beaucoup de temps chez elle. D’abord pour créer, évidemment, mais il y avait aussi comme une sorte d’isolement qu’il ne saurait expliquer puisqu’il était rare qu’elle refuse une de ses invitations. « De ce qu’on m’a dit, les pizzas laissent à désirer mais leurs pâtes sont à tomber par terre. Juste ne pas prendre celles al carbonare, ils y mettent des brocolis. » Et il leva les yeux au ciel, quelle hérésie. Il n’était peut-être jamais allé en Italie, mais ça ne l’empêchait pas de connaître les bases et même cet excellent restaurant faisait des faux pas. « Oh ! » S’exclama-t-il en pensant à quelque chose, levant le doigt, sûr de tenir une bonne idée (non sans un amusement déjà certain quant à la chute). « On a qu’à prendre les pâtes avec les boulettes de viande, comme dans le dessin animé là... Tu seras la belle et moi... » Sa voix perdit en intensité, alors que cela faisait de lui le clochard. Il grimaça en secouant légèrement la tête. « Non oublie ça. » Et par-dessus son menu, il continua de regarder la jeune femme, espérant au moins l’avoir fait rire.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Kwak Bora
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : won jin ah
Crédits : alcuna licenza. (avatar)
Messages : 411
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t14374-kwak-bora-ain-t-nobody-gonnahttp://www.shaketheworld.net/t14451p40-kwak-borahttp://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Lun 18 Mai - 3:33
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


depuis que j'ai rencontré raon, un vent nouveau avait soufflé dans ma vie. ce même souffle avait fait envoler ma culpabilité naissante au fil des semaines. alors que je viens de finir mon ascension, je ne parviens pas à calmer mon excitation à l'idée de le retrouver. initialement, le séduisant trentenaire me permettait de sortir, de renouer avec ce que l'on appelle communément la vie sociale. toutefois, je ne peux pas résumer notre relation à cela. je ne voudrais pas le froisser en le qualifiant de guide touristique ou presque d'escort boy. à vrai dire, je suis curieuse de découvrir ses nouvelles taquineries à mon égard. son égo faussement surdimensionné m'amuse également. tous ces éléments sont la base du flirt, je l'aurais presque oublié. le gratifiant d'un sourire, je plaisante sur le concept de la survie à hongdae un vendredi soir. " quel arrogant. " je secoue brièvement la tête et surenchéris avec un sourire en coin sur les lèvres. " si toi tu ne parviens pas à te libérer avec tes gros bras musclés, c'est déjà peine perdue pour moi... et puis, peut-être que je deviendrais folle de toi en voyant ton déhanché. " ce n'est pas une option à négliger même si j'ai quelques années supplémentaires à mon compteur. en attendant, nous nous dirigeons vers une ruelle plus étroite et surtout plus calme. je suis ravie de ne pas devoir en arriver aux mains pour avoir le droit à toute l'attention de l'agent administratif. et puis, mon petit doigt me dit que je n'ai rien à craindre. après tout, il est celui à l'origine de cette soirée. un point pour bora, zéro pour les petites étudiantes en chaleur.  en parlant de température, celle-ci risque de grimper s'il est question d'accent. " et qu'est ce que tu en sais d'ailleurs ? " je sais que je devrais le prendre comme un compliment mais je ne peux pas cacher ma petite déception. j'aurais été vraiment curieuse de l'entendre parler italien. enfin. nous finissons par entrer dans l'établissement et nous installer à une table. les échanges se font alors plus sommaires mais raon trouve encore les mots pour me flatter. un léger sourire apparaît sur mon visage, ne sachant pas trop quoi lui répondre, hormis lui annoncer que c'était réciproque. toutefois, quelque chose m'en empêche sans que je puisse le comprendre. " non, non.. je suis sortie un petit peu et j'ai découvert une friperie avec plein de trésors. " je ne sais pas pourquoi je me sens obligée de me justifier. j'aurais aimé qu'il ait une autre image de moi, celle d'une femme curieuse et loin d'être casanière. pourtant, je devrais comprendre que je n'ai aucune raison de me cacher auprès du jeune homme. nous sommes deux adultes avec une démarche honnête, excepté vous savez quoi. " mais c'est très bon les brocolis ! " je fronce les sourcils avant de comprendre où raon voulait en venir. si on mange des pâtes, c'est pour éviter les légumes. portant de nouveau mon regard sur le menu, je pense m'orienter vers des lasagnes mais raon m'interrompt. je lève le menton et le regarde d'un air curieux. pendant un instant, un silence prend place avant que j'éclate sincèrement de rire. je pose ma main sur mon ventre comme si rire aussi fort pourrait décomposer mes abdominaux non visibles à l'oeil nu. une fois calmée, je ne peux pas m'empêcher de le taquiner. " et toi le clochard ? c'est ça ? après, en dehors de ce nom peu flatteur, il est très courageux et un peu rebelle. c'est juste qu'il devait trouver quelqu'un pour guérir son petit coeur et qu'on l'aime pour ce qu'il est. " vais-je vraiment débattre sur un disney ? je hausse les épaules. " mais rassure-moi. tu as pris une douche avant de venir ? " je lui fais un clin d'oeil. "je vais prendre des lasagnes mais ne crois pas que je rejette ta proposition. " je pouffe une nouvelle fois. " est-ce qu'on se prendrait une bouteille de vin rouge pour accompagner le tout ? " et pourquoi pas, après tout. on devrait peut-être demander conseil au serveur. d'ailleurs, celui-ci finit par nous rejoindre et repart aussitôt dés que nous avons passé commande. " hm. j'ai quelque chose pour toi au fait raon. " je me penche pour récupérer mon sac à mains et esquisse un sourire gêné. à vrai dire, je ne sais pas pourquoi j'ai tenu à lui offrir un cadeau. " ce n'est pas grand-chose, rassure-toi. j'ai juste pensé à toi. " pendant que je travaillais et à ma plus grande surprise. je manque de m'étouffer et lui tends une boîte qui est évidemment cachée par du papier cadeau. l'avantage, c'est qu'il ne pourra pas l'ouvrir maintenant vu nos usages. s'il est peut-être rebelle comme notre petit clochard international, je doute qu'il puisse m'infliger une telle souffrance. en tout cas, quand il rentrera chez lui, raon pourra découvrir un bracelet (pour homme) que j'ai fait à son attention. j'ignore si c'est son style mais j'ai trouvé que celui-ci pourrait lui correspondre. c'est sûrement ma façon de le remercier de me donner quelques bribes de ce qu'est le bonheur. " tu me diras tout de même ce que tu en penses. n'oublie pas ! " je ris entre l'amusement et une petite dose de malaise.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Yeo Raon
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Song Joongki aka ur favorite song.
Crédits : all souls = vava // ice & fire = sign
Messages : 673
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t8913-yeo-raon-i-hate-adult-life#31http://www.shaketheworld.net/t8960p50-yeo-raon#1003570http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Ven 5 Juin - 4:11
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | S’il y avait bien une chose sur laquelle Raon et Bora semblaient être d’accord, c’était que leurs sorties ne passaient jamais par les boîtes de nuit. Ils se refusaient à dire que c’était parce qu’ils étaient à présent trop vieux pour ça, en soit, ils ne l’étaient pas. C’était surtout parce qu’ils semblaient aspirer à des ambiances plus posées et cosy. Et le coréen devait bien avouer qu’il aurait du mal à imaginer la jeune femme dans un tel environnement. Peut-être l’avait-il idéalisée, mais elle lui apparaissait presque trop réservée pour ça. Cela venait peut-être de l’idée qu’il avait d’elle, cette jeune femme qui ne sortait pas assez, selon lui. Ce n’était pas un jugement, si c’était réellement ce qu’elle désirait, mais il avait l’impression... Il avait sans doute lu trop de poésie (en avait-il lu un jour ?) mais elle semblait parfois comme un oiseau sauvage qu’on avait coincé dans une volière. C’était une sensation qui s’était accrue au fil des rencontres avec Bora et dont il n’arrivait plus à se défaire. « Plein de trésors ? » Il regarda la jeune femme, le sourcil levé, néanmoins content de voir qu’elle avait passé une bonne journée. « Vous trouvez toujours des métaphores pour justifier vos excès en shopping. » Par « vous », il désignait bien évidemment les femmes. C’était dit sans réelles moqueries, ça l’amusait surtout beaucoup, ses sœurs avaient tendances à faire la même chose. Il se demandait si elle ferait des éloges similaires au repas une fois sortis du restaurant, quelles métaphores aurait-elle ? Parler par image n’était pas son fort à lui en tout cas, vu la comparaison qu’il avait faite. Bon, c'était relativement volontaire, et il fût récompenser par les rires de Bora qu’il avait espérés. Il se fendit d’un sourire à son tour. « Du coup, toutes les qualités de Clochard que tu viens de citer, elles me correspondent aussi selon toi ? » Il posa son menton dans sa paume, s’avançant doucement sur la table. « Ça voudrait dire que je suis propre, courageux et un peu rebelle ? » Il sourit un peu plus avant de se redresser pour de nouveau se pencher sur le menu, sans la regarder, il hocha doucement la tête. « Les lasagnes me semblent un bon choix. » Il partait, pour sa part, vers un risotto. « Oh du vin rouge carrément ? Je suis pour. » Ce n’était pas tous les jours qu’il pouvait se permettre une telle « folie ». Il ferma son menu et fît signe à un des membres du personnel qui passait, ils placèrent leurs commandes et n’eurent plus qu’à attendre. Raon fût légèrement surpris de la voir lui offrir quelque chose, il inclina légèrement la tête sur le côté. « Aux dernières nouvelles, ça n’était pas mon anniversaire. » Mais qui était-il pour refuser une marque d’attention ? Une nouvelle fois, les rouages dans sa tête tournèrent, il se posa mille questions à la fois dont il n’aurait pas les réponses ce soir-là non plus. Prenant la dite-surprise, Raon secoua doucement le paquet à côté de son oreille, plissant les yeux en essayant de deviner ce qui pouvait bien se trouver à l’intérieur. Finalement, il posa délicatement l’objet sur la table, résistant difficilement à l’envie de l’ouvrir. « C’est cruel de me le donner maintenant ! Je vais devoir attendre toute la soirée avant de pouvoir l’ouvrir ! » En réalité, si Bora avait le malheur de s’éclipser pour les toilettes à un moment donné, il ne garantissait pas de ne pas l’ouvrir pour discrètement regarder ce qu’il y avait dedans. « Je devine que c’est une de tes créations ? » Pour qu’elle demande son avis, c’était ce qu’il comprenait. Il lui sourit franchement en touchant le paquet du bout des doigts. « Merci. » Il plissa les yeux, plus espiègle. « C’est donc ça de se sentir entretenu ? » Il sourit doucement. « Tu vas payer pour le repas aussi ? » Et il se pencha un peu plus vers elle. « Et tu espères que je te remercie en finissant au lit avec toi ? » Il fît jouer ses sourcils quelques instants avant de se mettre à rire. Il jouait avec le cliché des jeunes femmes qui se faisaient entretenir, mais pour le coup, ça l’amusait de mettre Bora dans cette position. « Tu veux être la sugar mommy et moi le sugar baby ? » Et il lui lança un regard amusé en faisant un léger « non » de la tête, comme si elle le décevait.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Kwak Bora
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : won jin ah
Crédits : alcuna licenza. (avatar)
Messages : 411
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t14374-kwak-bora-ain-t-nobody-gonnahttp://www.shaketheworld.net/t14451p40-kwak-borahttp://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Lun 6 Juil - 4:17
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


glissant ma main dans ma chevelure, je secoue brièvement la tête quand il commente mon occupation de la journée. je prends ensuite une mine faussement offensée comme si raon venait de dire la pire des idioties: " parce que c'est tout simplement la vérité. ils sont peut-être différents, les uns avec une série impressionnante de zéro quand les autres sont composés d'excellents tissus à un prix complètement abordables. ils sont tous des trésors. n'as-tu jamais eu la sensation d'être tombé sur une merveille, un jour ? " quelque chose d'exceptionnel. peut-être pas à l'égard des autres mais pour lui. quelque chose qui chérissait suffisamment pour être comblé de bonheur quand il peut enfin mettre la main dessus. personnellement, c'est mon cas quand je découvre de nouvelles matières à travailler. cependant, je ne préfère pas lui signaler. je ne voudrais pas que raon pense que je vis pour le travail. déjà qu'il doit se poser des questions sur mon rythme de vie. enfin, nous venons à discuter du choix du repas. nous avons l'embarras du choix vu la longueur de la carte mais je ne compte pas faire preuve d'originalité. or, raon semble vouloir me surprendre avec une comparaison qui est quand même douteuse mais je m'en amuse bien rapidement. trouvant des compliments à redire sur ce personnage d'un dessin animé, ces derniers ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd. c'était son plan depuis le début ? cet homme est vraiment un petit filou, c'est ce qui me plaît le plus chez lui. son humour aussi et je suis certaine qu'il le sait vu à quel point il en joue. " eh bien, je ne sais pas. je ne connais pas encore tout de toi. " je me cache derrière la carte en affichant un sourire en coin. la soirée ne faisait que commencer, et pourtant, je me sens déjà revivre. arrêtant finalement mon choix sur les lasagnes, nous sommes rejoins par un membre du personnel pour qu'il puisse prendre nos commandes. je profite de cette petite distraction pour récupérer un cadeau dans mon sac à main. je me redresse une fois le serveur reparti afin de l'offrir à raon. il est évidemment surpris par mon geste. " vous les hommes, il vous faut toujours un jour particulier pour faire plaisir. " celui-ci se met ensuite à secouer le cadeau près de son oreille, ce qui me pousse à prendre un air indigné. " mais je vois ça ! ne commence pas à tricher sinon je le récupère. "  un sourire satisfait se dessine sur mes lèvres. " je n'ai pas souvenir que la belle soit aussi sadique... " je ris de nouveau. " non. je voudrais juste savoir si le contenu t'a plu. " et merde. il avait deviné... c'était presque frustrant mais je garde malgré tout mon calme. c'est que je prends plaisir à jouer aux devinettes avec lui. je lui offre un sourire quand il me remercie, appréciant peut-être trop entendre ce mot sortir de ses lèvres. serait-ce dû au ton de sa voix ? pourtant, je l'ai déjà vu plus entreprenant, plus sulfureux. suis-je bête. " tu penses ? mais ce n'est pas le travail des escorts boy ? " je vais me sentir offusquée moi aussi... " rassure-moi, ce n'est aucune de mes amies qui t'a employé ? non parce que j'ai clairement pas besoin de ça. " je le gratifie d'un sourire malicieux avant d'ajouter : " que ça soit d'un escort ou de t'acheter un cadeau pour que tu puisses me remercier. "  coupez-moi la langue. qu'est-ce que je viens de dire ? je sens que mes joues vont trahir une once de honte. heureusement, le serveur revient en toussotant et à nous ramenant nos entrées, ou du moins nos salades. un moyen pour occuper les clients mais apparemment raon et moi, nous n'avons pas besoin de ce genre d'artifices. " finalement, tu es peut-être un petit peu rebelle. " dis-je sans croiser son regard. il faut que je reprenne contenance. nos verres de vin rouge remplis, je lève le mien. " comment dit-on santé en italien ? "
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Yeo Raon
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Song Joongki aka ur favorite song.
Crédits : all souls = vava // ice & fire = sign
Messages : 673
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t8913-yeo-raon-i-hate-adult-life#31http://www.shaketheworld.net/t8960p50-yeo-raon#1003570http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Lun 5 Oct - 4:39
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | Levant les yeux au ciel, Raon n’avait rien répondu en écoutant la jeune femme parler de shopping, ne sachant que trop bien qu’elle trouverait des excuses pour justifier ses achats. Tout comme il ne répondit rien lorsque, une fois installés dans le restaurant, elle avait fait la remarque qu’il fallait toujours une raison aux hommes pour offrir des cadeaux. Tristement, elle avait raison, peut-être était-ce quelque chose qu’il devait changer à l’avenir. Pour le moment, il préférait appliquer un « no comment » de sécurité. Son attention était, de toute façon, davantage tournée sur la boîte qu’il venait de ranger suite à la menace de Bora. « Promis, je te contacte dès que je l’ouvre. » Il était terriblement curieux mais prendrait son mal en patience. En attendant, la soirée continuait, ils attendaient leurs plats alors qu’on leur servait leurs verres de vin. Il lâcha un léger rire au jeu que jouait la jeune femme, et il calqua son sourire malicieux sur le sien. « Tu n’as pas besoin de ça ? Je me démène pour rien, c’est ça que tu me dis ? » Allait-il trop loin en sous-entendant que bien qu’il accepte que cela ne soit que de la simple amitié, il persistait quand même encore un peu ? Il poussa un soupir exagéré, faisant mine de se prendre la tête dans les mains. « Je savais bien que tu te servais de moi. » Puis il releva la tête, souriant espiègle. « C’est que je suis plutôt un joli accessoire moi aussi.  » Puis riant à sa propre stupidité, il s’arrêta lorsque leurs plats furent déposés sur leur table. Il leva son verre, imitant ainsi Bora. « Mmh... Sparta ? » Il tenta de garder son sérieux alors qu’il prit sa première gorgée de vin, poussant un petit son de satisfaction. « Les vins européens, quel délice. » Il n’était pas un fin connaisseur, mais il les trouvait toujours plus riche et savoureux, à croire qu’il aimait l’exotisme, pour tout. Il prit un air presque grave. « On a un problème par contre. » Il prit sa fourchette en soupirant légèrement. « Je ne sais pas dire Bon Appétit. » Allaient-ils pouvoir commencer à manger sans ça ? « Comment on dit en malaisien ? » Il était vraiment intéressé par les origines de Bora, persuadé que cela faisait partie intégrante de sa personnalité aussi particulière. « D'ailleurs, j’attends toujours que tu me prépares un plat de là-bas tu sais ! » Avec l’espoir que cela se passe chez elle, car à part la fois où il était allé récupérer le cadeau de Risae dans son atelier, il n’avait plus remis les pieds chez elle. Et il aurait aimé avoir encore un peu plus accès à son monde...
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Kwak Bora
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : won jin ah
Crédits : alcuna licenza. (avatar)
Messages : 411
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t14374-kwak-bora-ain-t-nobody-gonnahttp://www.shaketheworld.net/t14451p40-kwak-borahttp://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Mer 21 Oct - 2:42
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


raon se démenait-il pour rien ? cette simple question me fait longuement hésiter. si le jeune homme mettait la main sur mon alliance, il serait peut-être le premier à s'échapper mais en cachant cette vérité, je ne me contente peut-être pas seulement de lui laisser me faire la cour. et c'est d'autant plus vexant pour lui. j'ai beau de ne pas le considérer comme un accessoire mais j'en viens à me demander, parfois, si je me ne sers pas de lui pour flatter mon égo meurtri. c'est honteux, très honteux. sa présence solaire et charmeuse me fait un bien fou mais nos rendez-vous pourraient franchir les limites au fil de l'eau. j'ai beau souffrir des infidélités de woo young. j'ai beau avoir envie de me venger de lui, je ne suis pas sûre de vouloir faire comme lui. j'ignore si c'est de la stupidité ou de la maturité mais le résultat était le même. je me retrouve dans un restaurant italien en excellente compagnie, à parler avec un homme qui n'était pas mon mari mais mon regard d'envie était braqué sur lui. ce sentiment est à la fois déconcertant et m'empêche de lui répondre. je voudrais bien lui dire qu'il n'avait pas besoin de me débourser, de dépenser tout son argent pour m'inviter dans des restaurants chics ou que sais-je. je n'avais jamais eu besoin de cela jusqu'à présent mais qu'attendait-il de moi ? je l'observe avec un fin sourire, me demandant pourquoi j'étais aussi hésitante sur presque tout. les années passants, rien ne s'était amélioré si ce n'est pas l'inverse qui s'était produit. soudain, le serveur fait de nouveau son apparition pour nous ramener la salade. je prends le temps de le remercier avant de demander un cours de langue à raon. en toute politesse. " spartacus ? " je fronce les sourcils. je crois avoir entendu ce nom quelque part. de toute façon, les connaissances de raon restent limitées sans vouloir le vexer. il n'est pas natif de là-bas et pourtant voilà qu'il offre son expertise en matière de vins européens. " ils ont toujours eu une excellente réputation, oui. " ma réponse prouve que je n'avais pas vraiment d'avis sur la question. " il est très bon. " finis-je par souligner après avoir bu une fine gorgée. " oh eh bien dans certaines cultures, ce n'est pas très poli de le dire. " je hausse les épaules. c'était loin d'être dramatique. je prends un instant pour me rappeler mes souvenirs mais j'ai bien envie de lui dire une sottise. " awak cantik. " j'attends avec impatience son accent et surtout ce compliment déguisé. cette phrase n'avait rien en commun avec la nourriture. non, c'était plutôt une phrase à dire à une jolie demoiselle. " comment ça, tu attends toujours ? ce n'est pas la première fois que tu me demandes ça ? " franchement, ça ne me revient pas vraiment à l'esprit. " toi, tu m'invites dans un restaurant... mais moi je dois mettre la main à la pâte ? petit macho... va ! " je secoue la tête. je serais en mesure d'y arriver bien qu'à la maison, c'est plutôt woo young, le roi des fourneaux. " je vais y réfléchir mais tu sais déjà ce qui te ferait plaisir. salé ou sucré ? " je lève les yeux au ciel en rigolant. je pense qu'il peut se mettre un doigt dans l'oeil. " tu veux aussi que je prépare tous tes repas lorsque tu travailles ? "
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Yeo Raon
Pseudo, pronom(s) : Lena
Célébrité : Song Joongki aka ur favorite song.
Crédits : all souls = vava // ice & fire = sign
Messages : 673
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t8913-yeo-raon-i-hate-adult-life#31http://www.shaketheworld.net/t8960p50-yeo-raon#1003570http://www.shaketheworld.net/t20800-lena-to-die-will-be-an-awfully-big-adventure#top
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Jeu 22 Oct - 22:26
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | La ligne délimitant les plaisanteries amicales et les petites tentatives de drague était très fine. Raon marchait dessus mais il savait qu’il finirait par tomber, et par tomber du « mauvais » côté. Il ne savait pas si Bora serait un jour réceptive ou non, il s’en contenterait. Être ami avec la jeune femme était suffisant, vraiment, ils passaient de bons moments ensemble. Mais il ne parvenait pas à s’empêcher de tendre ce genre de perches, c’était plus fort que lui. Probablement parce que Bora saisissait certaines de ces perches. Alors ce repas dans un restaurant italien, ce vin posé sur la table, tout pouvait avoir l’air d’un rendez-vous romantique, et ça ne l’était pas, pas vraiment tout du moins. Comme ça chaque fois, Raon essayait d’en apprendre un peu plus sur la jeune femme, ses origines et son passé. Parce que malgré les moments de complicité qu’ils pouvaient partager, certains aspects d’elle étaient complètement cloisonnés, elle refusait de lui montrer. Mais il ne pouvait le lui reprocher, il faisait pareil dans un certain sens. Souriant doucement en entendant Bora parler sa langue natale, il se concentra sur le son et le mouvement de ses lèvres. À son tour il répéta « awak cantik » son ton montant légèrement, comme une interrogation, et il la regardait avec une certaine attente, comme s’il cherchait un compliment. Il se demandait aussi si les plats qu’elle préparait étaient nuancés par ses origines. Il était curieux de goûter sa cuisine et ne parvint pas à retenir sa remarque. « Macho ! Tout de suite les grands mots ! » Il prit un air offusqué, posant sa main sur son cœur comme s’il était profondément blessé. Puis il laissa de nouveau un sourire étirer ses lèvres. « Mais ça ne veut pas dire que je ne pourrais pas cuisiner pour toi en retour ! Je ne suis pas un cordon bleu, mais je me débrouille. » Il avait bien fallu qu’il apprenne par la force des choses. « Et les deux évidemment. Je veux le repas complet, plat et dessert. Quoi ? Je suis trop gourmand ? » Il lâcha un petit rire, adressant au passage un clin d’œil à la jeune femme. « Il y a pire qu’avoir une jolie femme qui nous attend à la maison après le travail. Et s’il le faut, je suis prêt à m’appliquer à mon devoir conjugal tous les jours pour montrer ma gratitude. » S’il utilisait des mots qui pouvaient sembler macho, ce n’était pas vraiment ce qu’il était, de par la façon dont il avait grandi avec son père mais surtout que ses sœurs l’auraient tué s’il l’avait vraiment été. Il prit enfin sa fourchette, presque un peu maladroitement tant c’était un outil qu’il avait peu l’habitude d’utiliser. « On devrait manger avec que ce soit froid. » Il prit enfin une gorgée, hochant doucement la tête comme pour confirmer que c’était très bon. Il reprit une nouvelle portion sur sa fourchette et la tendit à Bora. « Tu veux goûter ? » Il lui sourit en coin. « Promis, tu ne seras pas déçue. » Et il approcha la fourchette de la bouche de la jeune femme, l’invitant à prendre cette bouchée, ignorant le fait que ce geste, d’un œil extérieur, se voulait intime et romantique.  
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Kwak Bora
Pseudo, pronom(s) : omoi.namida
Célébrité : won jin ah
Crédits : alcuna licenza. (avatar)
Messages : 411
Âge : 33
 http://www.shaketheworld.net/t14374-kwak-bora-ain-t-nobody-gonnahttp://www.shaketheworld.net/t14451p40-kwak-borahttp://www.shaketheworld.net/t20786-omoi-namida-et-ses-enfants#905110
Re: A thin line feat. Kwak Bora | Dim 25 Oct - 6:20
Citer EditerSupprimer


|
A thin line ;
Bora & Raon


ces derniers temps, j'ai eu le regret de constater que mon niveau en malais avait diminué. je n'ai pourtant pas perdu contact avec ma famille proche mais comme mes parents étaient ceux à l'initiative de notre départ pour le pays du matin calme, eux aussi avaient pris l'habitude de parler coréen. cependant, quand raon me demande une petite leçon, je choisis volontairement de peser mes mots. aura t-il la curiosité de vérifier l'information ? je n'en sais rien mais le sourire amusé que j'ai aux lèvres devrait lui donner un indice. or, le jeune homme tombe dans le panneau sans demander son reste. je dois avouer que cette confiance aveugle à mon égard n'est pas pour me déplaire. je souris un peu plus quand je lis son attente dans son regard. et moi aussi, je ne me fais pas prier pour le satisfaire. " c'est parfait. " c'était encore plus flatteur que je ne l'aurais crû. cachant une certaine malice, je l'observe montrer son jeu d'acteur. pour le coup, je ne pourrais pas le complimenter comme j'ai pu le faire avant mais il parvient à toucher son public. j'imagine que raon possède ce type d'aura. cet air charmeur et taquin ne me déplaît pas et m'avait clairement poussé à faire ce déplacement ce soir, à me lancer tout court. je pose mes coudes sur la table et entremêle mes doigts avant de glisser délicatement mon menton sur mes mains. j'esquisse un sourire. " tu te débrouilles ? je veux en savoir plus. " je prends également mes grands airs pour surenchérir et le trentenaire n'en démord pas. " la gourmandise n'est pas forcément un défaut. il vaut mieux trop en demander et en avoir assez que l'inverse. " je hausse les épaules tandis que je semble offrir une nouvelle perche à l'apprenti italien. " tu as le sens du sacrifice. c'est bien. " jusqu'au jour où il sera trop rincé par le travail pour remplir son devoir. je hoche la tête et l'imite. attrapant la fourchette, je me sers une part de lasagnes. un vrai délice... raon n'avait pas menti. ce restaurant prépare des plats succulents. d'ailleurs, j'aurais du mal à refuser sa proposition quand il me tend une bouchée à l'aide de sa fourchette. j'écarquille légèrement les yeux, frappée par la surprise durant des microsecondes. je regarde autour de moi et glisse mes mèches de cheveux derrière mes oreilles, histoire d'éviter le drame. " je te fais confiance. " je m'approche de lui avant de croquer dans la bouchée. je ferme délicatement les yeux et savoure le moment. " hm. je crois que c'était trop petit pour me faire un avis sur la question... " j'affiche un sourire taquin. " et comme nous partageons le même centre d'intérêt pour la gourmandise, tu ne peux pas dire non ! " je rouvre la bouche, attendant mon dû avant de prendre la peine de rajouter entre deux signes d'impatience. " promis. je te ferai goûter mes lasagnes. " on aurait presque crû voir une enfant. sauf que pour le coup, je ne suis pas sûre de vouloir partager. c'est que je le cherche, à ma manière..
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


________________________________

someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Contenu sponsorisé
 
Re: A thin line feat. Kwak Bora | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas