Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 6f74065477f1211cc615d258db51e2c8A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Tumblr_pgawnfyL9u1vzztm0o1_400A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 OriginalA thin line feat. Kwak Bora - Page 2 A2bdbaacc8eff56cbfed0f3acd60d0e1f9329143
-40%
Le deal à ne pas rater :
Ravensburger- Labyrinthe Junior – Jeu d’enfant
13.99 € 23.22 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae
Aller à la page : Précédent  1, 2

A thin line feat. Kwak Bora

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Dim 8 Nov - 20:57


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | Loin d’être un homme parfait, Raon savait qu’il avait, malgré sa capacité à se foutre de tout et son apparente désinvolture, des qualités qui pouvaient plaire et séduire la gente féminine. À commencer par le fait qu’il savait cuisiner et n’avait pas de réelles difficultés à effectuer les tâches ménagères. C’était un trait de caractère assez rare chez les hommes de leur pays, ses sœurs pouvaient s’enorgueillir d’avoir réussi à faire de lui un bon petit homme d’intérieur. Pas qu’elles aient fait quelque chose de particulier, c’était qu’à vivre si nombreux dans un espace réduit, ils avaient tous appris à y mettre du leur. Mais comptez sur Raon pour faire sonner cela comme quelque chose d’extraordinaire. « Tu veux en savoir plus ? Quelle est ma spécialité et ce genre de chose ? » Il afficha un sourire en coin. « Mais ça il faut le mériter ma petite dame, surtout pour y goûter... » Il lâcha un petit rire avant de se mordre la lèvre et boire ensuite une gorgée de son verre de vin, il fallait qu’il cesse ces commentaires ambigus. Mais à croire que c’était plus fort que lui. « Ne dit-on pas que la vie de couple demande des sacrifices, je suis un homme dévoué. » Mais finalement, il se mit à rire à sa propre remarque, ne parvenant pas à se prendre au sérieux. Pour éviter qu’il ne mange froid, le coréen se décida finalement à goûter son plat, mais la saveur qu’il eût en bouche appela au partage et sans vraiment réfléchir, proposa une bouchée sur sa propre fourchette à Bora. Il s’attendait presque à un refus mais fût agréablement surpris de la voir manger. Un sourire se dessina sur ses lèvres en la voyant apprécier. « Je vois... » Il eut un léger rire. « Je ne douterais plus lorsque tu me parleras de ta gourmandise. » Mais il s’exécuta, et présenta une nouvelle bouchée à la jeune femme, plutôt satisfait de savoir qu’il avait bien choisi son plat. « J’espère bien que tu me feras goûter. Je vais sortir d’ici en ayant faim si tu manges nos deux plats. » Il reprit sa fourchette, reprenant une bouchée de son propre plat. Il hocha la tête. « Mais je te comprends, c’est vachement bon. » Il n’était pas peu fier de l’avoir amené ici. « Tu vois, je crois que si pour le restant de ma vie je ne devais manger qu’un seul plat, ça serait celui-là. » Il fît une légère moue. « Bon, à la fin je ne marcherais plus mais je roulerais mais je crois que ça vaudrait le coup. » Et comme pour ponctuer, il plongea sa bouchée dans son plat une nouvelle fois, il allait falloir se faire violence pour ne pas complètement inhaler son plat et le savourer. « Et toi ? Si tu ne devais manger plus qu’une seule chose pour le reste de ta vie, qu’est-ce que ça serait ? » Un moyen aussi pour savoir quel était son plat préféré et savoir, dans la foulée, s’il était capable ou non de le cuisiner. Continuant la dégustation, Raon pensait déjà à l’après. C’était un peu triste de juste manger et se quitter alors que la soirée était à peine entamée. « Je sais pas si ça t’intéresse, il y a une galerie qui a inauguré une nouvelle exposition de portraits. Le photographe a fait le tour de Corée pour capter les différents visages du pays. » Autant dire que le coréen appréciait la démarche et était curieux de voir le travail du photographe professionnel. « J’ai eu l’occasion d’échanger avec le photographe via les réseaux, ça peut être sympa. » Il avait déjà parlé à quelques reprises de son intérêt relativement nouveau pour la photographie avec Bora. « Ça te dit ? »
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Dim 27 Déc - 19:03


|
A thin line ;
Bora & Raon


mon regard fixe le jeune homme qui laisse planer un certain mystère sur ses compétences culinaires. il n'avait pas pu satisfaire ma curiosité avec sa réponse et j'imagine qu'il prend un certain plaisir à me faire mariner. je voudrais donc lui poser une nouvelle question mais j'imagine qu'il ne me laissera aucun indice. goûter sa cuisine est apparemment une récompense et j'ignore quoi faire pour l'obtenir. légèrement frustrée, j'ai tendance à croire que mon interlocuteur bluffe. j'affiche un sourire en coin. " peut-être que tu mens aussi. tu n'es peut-être pas aussi bon que tu le prétends. " j'arque un sourcil bien qu'au fond, je pense que raon est une personne plutôt honnête. malheureusement, les expériences de chacun démontrent aussi qu'on peut se faire de fausses idées sur les autres. " mais c'est mignon de ne pas vouloir me décevoir. " je l'observe boire sa gorgée de vin avant de me contenter de sourire à sa réplique. la vie de couple demande des sacrifices, bien plus qu'on ne pourrait l'imaginer. les concessions font également partie de la routine. acceptant la bouchée qu'il me tend, je dissimule mon plaisir du mieux que je peux. ce met est délicieux et je ne suis pas sûre de pouvoir m'en contenter, ce qui correspond tout à fait à la gourmandise de raon. " mais je ne fais pas que t'en parler. je te la démontre à l'instant ! " j'esquisse un sourire satisfait quand le jeune homme imite son geste précédent. je reprends une nouvelle part de son plat tandis que sa remarque finit par me faire rire. heureusement, j'ai eu le temps d'avaler ma bouchée. raon m'en voudrait si j'osais gaspiller son plat préféré. " tu penses ? si tu fais du sport à côté... mais bon.. c'est sûr que ce n'est pas très équilibré à la longue ! " je hausse les épaules, ne pouvant pas trouver des arguments pour le motiver à se lancer. " des roti canai !! c'est pas sorcier mais c'est tellement bon. parfois, la simplicité ne fait pas de mal. " je reprends mes lasagnes, n'invitant pas le jeune homme à en prendre une partie. elles sont délicieuses et j'ai envie de le faire courir moi aussi. toutefois, le jeune homme évoque un autre sujet de conversation. " bonne idée. je n'ai pas vraiment eu l'occasion de faire le tour du pays. ça sera un moyen de le faire, d'une autre façon, certes mais tout de même. tu n'auras plus qu'à me raconter l'histoire de ton pays. " je le gratifie d'un sourire. " comment tu as découvert cette exposition ? c'est une de tes connaissances ou des réseaux sociaux ? " dis-je, curieuse de savoir comment raon a pu mettre les pieds dans le domaine de la photographie. " oh mais j'ai oublié de te poser la question la plus existentielle... c'est quand ? " je saute sur l'occasion pour passer du temps avec lui et je ne sais même pas si je serais disponible ce jour-là.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Mer 6 Jan - 19:23


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | C’était étrange, bien que se contentant tout à fait de cette amitié que la jeune femme lui offrait, Raon ne parvenait à s’empêcher de tenter des promesses et autres tentatives sous-entendant peut-être plus. Il était partagé entre sa propre attirance pour Bora et le fait qu’il aimait séduire en général. Parce que le fait de s’inviter chez eux mutuellement pour cuisiner, cela pouvait être absolument sans engagement tout comme cela pouvait sous-entendre de passer la nuit l’un chez l’autre. Le coréen n’en tirait aucune hypothèse, aucune conclusion, il ne voulait pas non plus y voir d’ouverture, mais très certainement une tentation (du moins, pour sa part). Quoiqu’il en soit, il tirait une certaine satisfaction à voir que sur la gourmandise, ils s’entendaient parfaitement, bien que cela soit un fait établi depuis longtemps. Ils savouraient donc leurs plats avec un plaisir non dissimulé, appréciant les saveurs qui étaient peu communes dans leur pays. Et comme Raon le dît si bien, il pourrait manger cette nourriture tous les jours, bien que cela représentait le risque de finir par rouler plutôt que de marcher. Heureusement, il n’était pas du genre à être à cheval sur les calories. « Ah mais pour que le sport soit efficace, le mieux c’est d’avoir quelqu’un avec qui en faire régulièrement... » Il la regarda en coin, tout comme l’était son sourire et si un sous-entendu se cachait là-dessous, ce n’était probablement pas volontaire, probablement. « Roti canai ? » Il la regarda avec une curiosité sincère, toujours intéressé par les origines de Bora et par le monde en général. « Qu’est-ce que c’est ? » Parce qu’il n’était pas du tout familier avec cette gastronomie. « Souvent, ce sont les plats les plus simples les meilleurs. » Il lui sourit d’un air sûr de lui. « Par exemple ma grand-mère a une recette de soupe aux mandu fabuleuse. Il n’y a rien de meilleur que les bonnes vieilles recettes, les plus efficaces. » Et il en était convaincu. Le repas continuait dans la bonne humeur et comme à son habitude, Raon envisageait déjà leur prochaine sortie. Il avait l’impression que s’il n’était pas celui qui lançait le mouvement, la jeune femme aurait du mal à se décider. Il ne saurait expliquer pourquoi ce ressenti et pourquoi cette retenue qu’elle pouvait encore avoir, ils étaient amis après tout. « Ça peut être un moyen de repérer les lieux où tu voudrais aller aussi. » Était-ce là une proposition d’y aller aussi ? Même lui ne saurait le dire, mais en tout cas, c’était un bon moyen d’ouvrir ses horizons et planifier de nouvelles découvertes. « Mmh non, j’ai découvert cette expo via les réseaux. J’ai échangé avec le photographe à quelques occasions, il est plutôt sympa. » Il reprit une bouchée, espérant avoir convaincu Bora, mais elle semblait plutôt emballée. « Hmm... » Il réfléchit tout en mâchant sa bouchée. « L’exposition est ouverte pour les trois semaines à venir, je suis disponible à peu près tous les soirs de semaine après 18h et on peut se fixer ça un samedi ou dimanche après-midi. Je suis plutôt libre. » À condition de le prévenir assez en avance pour qu’il ne planifie pas une soirée avec des amis ou ses sœurs. « Madame Kwak a-t-elle une petite place dans son emploi du temps ou dois-je prendre un rendez-vous ? » Demanda-t-il avec un sourire en coin. « Profites-en parce qu’après, je vais être assez occupé au boulot, on inaugure de nouveaux bâtiments après les incendies d’il y a quelques années... Bref. Ça va demander de l’organisation, de l’énergie et surtout prendre beaucoup de temps. » Et pour ponctuer tout cela, il poussa un soupir, déjà épuisé rien que d’y penser. « Si jamais ça te branche, tu pourras venir à l’inauguration, ça sera vers le mois d’octobre je crois. » Et tout en prenant une bouchée, il la regarda l’air de rien. « Tu pourrais être ma +1... » Et après avoir déglutit, il dédramatisa la formulation. « Enfin, je risque d’être occupé ce soir-là et pas de très bonne compagnie. » En soit, il n’était pas certain que cela soit une bonne idée, mais Raon ne cessait de tendre des perches à Bora comme pour réellement poser les limites de ce qu’il pouvait dire ou faire et ce qu’il ne pouvait pas.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Lun 8 Mar - 21:00


|
A thin line ;
Bora & Raon


le concept de la séduction échappe à la jeune femme. elle n'est pas innocente et devine les sous-entendus de son interlocuteur. malheureusement, elle ne saurait y répondre. pour quelles raisons ? premièrement, elle a perdu la main depuis plusieurs années. deuxièmement, sa confiance en elle s'est dégradée sévèrement. troisièmement, la situation est bien complexe. parfois, elle voudrait que raon soit moins direct bien que ses propos tendent à être ambigües. en réalité, n'importe quoi pourrait troubler la jeune femme, ce qui explique ses réactions assez lunatiques. si elle apprécie sa façon de lui faire la cour, une part d'elle se questionne sur les volontés du garçon. bora ne souhaite pas lui donner des faux espoirs mais peut-être que les attendus du trentenaire ne sont pas aussi évidents. bien que la conversation leur permette de se découvrir, la bijoutière ne sait pas sur quel pied danser. elle ignore quelles limites elle veut s'imposer, ni lui imposer. profiter du moment devrait être une résolution mais elle ne savait pas, elle ne savait plus faire. bora se trouve frigide. or, quand on connaît son histoire, elle a sûrement des raisons légitimes. " hm, ça sera pas très vendeur. c'est un simple pain qui a une forme de crêpe. généralement, on le mange avec du curry ! " elle ne peut qu'approuver ses dires. les plats les plus simples sont souvent les meilleurs. " s'ils sont préparés avec soin, c'est certain ! "  la demoiselle continue de savourer son plat tandis que raon lui suggère d'assister à une exposition. " pour être honnête, je crois que tu vas devoir passer commande, oui. " la kwak se met à rire. " je n'ai pas mon agenda avec moi mais un soir dans la semaine me correspondrait plus. " elle ne saurait dire une date précise mais l'invitation était notée dans un coin de sa tête. de toute façon, ils pourront en discuter plus tard. si l'exposition dure trois semaines, rien ne presse sauf si le jeune homme est impatient. malheureusement, il devra sûrement faire l'inverse pour être complice avec bora. " ça fait tellement longtemps que je n'ai pas les pieds à la fac. je ne suis pas sûre que ça soit dans mes projets même si les toasts risquent d'être succulents. " puis, elle arque un sourcil et rajoute : " donc tu seras de mauvaise compagnie avec un discours barbant, si tu veux m'assommer, fais-le directement. " elle pose ensuite sa fourchette pour boire du vin. une fois le verre vidé, la jeune femme se concentre de nouveau sur lui. " mais dis-moi, avec tout ce qui se passe au sein de la yonsei, ce n'est pas trop compliqué de continuer à travailler là-bas ? c'est qu'elle n'a plus aussi bonne réputation qu'avant. d'après les on-dit, la directrice est assez... particulière ? ça doit avoir des conséquences sur ton travail ? " en attendant, elle regarde l'assiette de son voisin. " c'est dingue. tu as fini ton assiette le premier alors que tu es si bavard... je ne sais pas si je dois avoir peur ou si je dois être impressionnée. tu comptes te lancer dans un record mondial ? " certes, c'est dans les habitudes des sud-coréens mais elle tient à le souligner, juste pour le taquiner.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Dim 28 Mar - 20:55


|
A thin line ;
Bora & Raon


Wearing | Bien que les choses puissent parfois être ambigües entre eux, les conversations étaient en général faciles. Ils allaient d’un sujet à l’autre sans trop de difficulté, Raon prenant simplement garde de ne pas franchir certaines lignes, ignorant s’il en avait le droit ou non. Quoiqu’il en soit, d’un point de vue conversationnel, discuter avec Bora restait quelque chose de relativement simple, et le coréen appréciait les longs échanges qu’ils pouvaient parfois avoir, appréciant l’esprit et l’humour de la jeune femme. Il sourit à Bora, curieux dans savoir plus sur le pays où elle avait grandi. « Ce que tu me décris me fait penser aux naans indiens. » Son sourire se fît plus espiègles. « Oh mais ça se mange avec les mains alors ? C’est plutôt sensuel alors ? » Et il lâcha un petit rire, passant la langue sur ses lèvres dans un geste inconscient avant de continuer à manger son propre plat, qui, il fallait bien l’avouer, était particulièrement bon. Finalement, avant même que ce rendez-vous soit terminé, ils parlaient déjà du prochain. Evidemment, en toute neutralité. Raon hocha la tête, prenant bien en compte ce qui arrangerait le plus la jeune femme. Il lui enverrait un message dans la semaine pour lui proposer quelques dates. Lui proposer d’être sa +1 à l’inauguration des nouveaux bâtiments de l’université était osé. Il y avait quelque chose d’assez officielle dans cette invitation. C’était le franchissement d’une certaine ligne dans un sens. Il lâcha un rire. « Loin de moi l’idée de t’assommer, surtout que j’ai l’impression que tu as la tête dure... » Ce qui, en fait, était plutôt un compliment venant du coréen. Il afficha un sourire en coin. « Mais je prends note que tu préfères que je te dédie ma compagnie plutôt que de profiter de toasts et champagne à l’œil. C’est plutôt flatteur. » Prenant une gorgée de son verre, il prit le temps de réfléchir à la question de Bora. Lui dire que ça n’avait pas d’impact sur son travail serait lui mentir. « On va dire que je n’avais jamais autant fait de damage control comme dit dans le jargon... » Il poussa un soupir. « Ce qui m’ennuie, c’est que la responsabilité est souvent mise sur les étudiants, sans regarder ce que fait la direction et autres mécènes de l’université. Mais je n’ai pas vraiment mon mot à dire et je n’ai ni envie ni besoin de perdre mon job. » Vraiment ? Ce qu’il ne disait pas c’était que l’idée lui traversait de plus en plus l’esprit avec les filles qui devenaient de plus en plus indépendante. Seule Rin avait besoin d’un soutien financier entier. Rian et Risae ayant toutes les deux des rentrées d’argent régulières. « Après, je ne m’attendais pas à un job excitant et qui changerait le cours de ma vie quand j’ai postulé à la fac il y a... » Il fronça les sourcils, il ne se souvenait même plus. « Trop longtemps. » Conclut-il avec un rire. « Tu verrais quel job plus sexy pour moi ? » Et avec un sourire en coin, il prit la dernière bouchée de son plat, ce fût bien trop court, il était presque déçu d’avoir déjà fini. Il lâcha un rire. « Ou alors ça veut dire que je suis mal poli et que je parle la bouche pleine ? » Il la regarda, toujours avec un air espiègle. « À croire que le thème de la soirée c’est bien la belle et le clochard. » Il espérait que là-dedans, elle comprendrait davantage qu’elle était la belle que lui n’était le clochard. « Mais compte sur moi pour t’encourager pour que tu finisses ton assiette ! Je peux même te motiver en te faisant penser au dessert. Un tiramisu ou une bonne panna cotta ! » Oui, il avait clairement encore faim et clairement encore de la place.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty Dim 2 Mai - 19:31


|
A thin line ;
Bora & Raon




Bora aurait effectivement pu citer un autre plat connu par le beau brun, en guise de comparaison. Dans tous les cas, l'artiste n'aurait pas pu anticiper ses connaissances sur les plats indiens. Elle lui offre un sourire amusé. " Oui, c'est dans le même esprit. " La seconde question l'étonne bien que le jeune homme n'est pas à son premier coup d'essai pour faire dans l'ambiguïté et une nouvelle fois, la demoiselle décide d'en jouer. Elle ne voudrait pas calmer toutes ses ardeurs, elle tient seulement à découvrir ses meilleures inspirations. Sans vouloir l'offenser, elle le sent capable de faire beaucoup mieux mais serait elle en mesure de garder la tête froide ? Souhaite t-elle imiter son mari alors qu'elle décrie son comportement ? Ils s'avancent tous les deux vers une relation plutôt platonique, à voir si c'est son objectif final. " Hm, avoir du gras ou du curry sur les mains, c'est sensuel pour toi ? " Elle est épuisée par ses bêtises mais heureusement pour lui, le restaurant propose des plats de qualité. Bora ne s'apprête pas à fuir. Puis, elle hausse les épaules à sa requête. " Rien ne m'empêche de profiter de ta compagnie et du champagne à l'oeil non plus ? " Elle le gratifie d'un sourire amusé avant de prendre une nouvelle part de son plat. Vient ensuite une conversation un peu plus sérieuse sur le métier de Raon. Il est vrai que son poste n'est pas extrême et entraîne sûrement une routine. Ses nerfs ont été mis à rude épreuve vu les échos qu'elle a déjà pu avoir de son ancienne faculté sans qu'elle ait besoin d'y mettre les pieds. Elle craint que les étudiants non concernés voient un diplôme peut-être dévalorisé. Le renom est ancré dans la culture coréenne. Elle pousse un soupir. " On se sent souvent désarmé dans ces situations, voire même très seul. Entre nos moeurs et le besoin de remplir le frigo, il y a un choix à faire. " Parfois, ils pourraient se demander ce que font leurs supérieurs. Bora est soulagée d'avoir son entreprise. Elle doit rendre des comptes à personne sauf à elle-même. Ce n'est pas non plus que des avantages. Si elle ne fait pas l'effort de se concentrer, la jeune femme verrait son chiffre d'affaires baisser aussitôt. Il faut de la rigueur et comme la demoiselle a tendance à s'enfermer dans son travail depuis des mois, l'équilibre n'est pas trouvé. Elle remercie le trentenaire de l'amener par-ci par-là. Elle a l'impression de profiter un petit peu de sa vie au lieu de rester cloitrée dans son bureau. Peut-être qu'elle finira par le regretter un jour. Si son métier est sa passion, la belle devrait faire l'effort de s'en découvrir d'autres. Qui sait ? Raon pourrait être la clé. " Ce n'est pas un défaut de vouloir un métier stable. Prendre des risques, c'est plus une exception qu'une généralité. " Si elle n'avait pas été mariée, Bora n'aurait peut-être pas eu le courage de le faire. " Un job sexy... Je dirais préparateur de roti canai ? " dit-elle pour le charrier. Puis, elle lui fait remarquer que son assiette était déjà vide. " Ou que tu gobes la nourriture au lieu d'en profiter ? " La créatrice lui fait un clin d'oeil et agite sa main pour le motiver à poursuivre dans cette voie. " Un tiramisuuuuu. " Elle accélère le mouvement et mange une bonne partie de son assiette. Elle manque d'ailleurs de s'étouffer sur le final. " Wow. Je ne pourrais pas te faire concurrence. Sers-moi du vin s'il te plaît. " Ses yeux deviennent tout rouges et Bora éclate de rire. " Je.. Je crois que j'ai bien mérité 2 tiramisus ? " Aussi gourmande que le jeune homme ? Non, beaucoup plus.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: A thin line feat. Kwak Bora A thin line feat. Kwak Bora - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Vent nouveau sur Yonsei
Ce qui devait arriver... Arriva. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu à maintes reprises par notre langue de vipère du campus ou par les visites des sponsors dans vos dortoirs. Et oui, oui, bye bye les dragons, les colibris, les panthères et les requins ! Vous allez nous manquer, mais il est temps de faire place à nos quatre nouvelles fraternités toutes neuves, toutes belles (/◕ヮ◕)/ Venez vite les découvrir par ici ~
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum