Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ O1je✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ O1je✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ O1je✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ O1je
-30%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 30% sur les chaussures Nike Air VaporMax 2019
133 € 190 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦

Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 13:44

Elle ne sait pas comment elle avait eu la force de se trainer jusqu’à l’université. Son corps endolorie la faisait grimacer à chacun de ses pas. Il était encore très tôt. Son mari était parti travailler, mais lui avait confisqué son téléphone. Il avait appelé l’université pour les prévenir que sa femme serait absente plusieurs jours car même s’il détestait qu’elle puisse reprendre ses cours, il ne laisserait rien entacher son paraitre. Sa femme était un trophée qu’il devait exposer, sa beauté ne suffirait qu’un temps. Il la voulait cultivée, diplômée. Il n’avait accepté ces cours de danses que parce qu’il voulait pouvoir infiltrer le monde de l’industrie de l’entertainement, fructueuse au possible ces dernières années. Avec la carte Wen Yi, il savait qu’il pourrait s’ouvrir des portes. Toutes les décisions qui faisait la vie de la jeune femme ce qu’elle était aujourd’hui, n’était dû qu’à son mari. Si elle dansait c’était grâce à lui. Si elle suivait des cours ici c’était grâce à lui. Si elle sortait de chez elle, c’était seulement parce qu’il lui avait autorisé. Wen Yi n’avait plus aucun contrôle, ni sur ses choix, ni sur ses envies. Elle respirait quand il lui disait de respirer et elle avait fini par se plier à toutes ses exigences, par dépit, se complaisant dans une vie factice et douloureuse. Mais depuis qu’elle avait croiser son chemin elle ne pouvait que remettre en question ses propres décisions. Pire encore, elle brûlait pour Jed et n’arrivait plus à lutter contre ce besoin pressent de le retrouver, toujours, rien qu’une seconde, de le voir, de l’entendre. Ils n’avaient même pas besoin d’interagir pour la combler. Etait-elle pathétique ? Cette adolescente qui attendait au détour d’un couloir 30 minutes dans l’unique but de croiser celui qu’elle aime par hasard une demi seconde … Mais Wen l’aimait encore et elle ne pouvait s’empêcher de repenser à leur soirée. Ils avaient de toute évidence couché ensemble mais elle n’arrivait à s’en souvenir, craignait que les images qui lui reviennent ne soit qu’un doux rêve. Tout lui paraissait beaucoup trop … beaucoup trop parfait. Alors elle avait voulu le rassurer, malgré tous les signes d’alertes et de danger, elle avait tenu à lui dire qu’elle ne le fuyait pas … qu’elle l’avait déjà fait au petit matin et qu’elle regrettait … elle s’était glissée dans les couloirs de l’université aux aurores et comme une habitude déposa dans le casier du garçon un mot qu’elle avait soigneusement plié. Puis elle avait rejoint, de son pas boitant, sa tour d’ivoire.
 
" Je serais absente quelques jours, je suis malade. Je ne voulais pas que tu crois que je te fuis. Pour être honnête je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé entre nous vendredi ... j'ai quelques flashs, mais ... je ne regrette rien tu sais … Si ce n'est le fait d'être partie comme une voleuse le lendemain ... tu n'as rien fait de mal Jed. J'ai passé une merveilleuse soirée. Merci. On se voit bientôt. Wen. "
 
Une semaine avait passé depuis et la jeune femme avait espéré qu’il puisse se contenter de ce mot. Mais comment le pourrait-il ? Elle était revenue en cours le lundi suivant, elle ne voulait le manquer pour rien au monde, au contraire, elle s’était inscrite la première pour enseigner aux membres du club de danse quelques pas et une chorégraphie à leur niveau. Cette initiative venez du professeur qu’elle assistait, et elle adorait l’idée d’échange et de partage. Elle était passée à côté de Jed et lui avait offert un sourire doux et timide, glissant une mèche de cheveux derrière son oreille. Sa bouche avait eu le temps de cicatriser, mais le reste de son corps étaient encore, malheureusement, couvert d’hématome. Et alors qu’elle posait ses affaires, sûrement perdu dans ses pensées, elle senti une poigne d’homme lui tirer le bras pour la tourner. Elle grimaça de douleur et se tourna surprise vers son compagnon de danse. Elle afficha un petit sourire d’excuse à sa réaction et déglutit en acquiesçant à sa remarque. Il était doux et avec un sourire joviale, elle n’avait eu aucune raison de réagir ainsi mais le garçon ne sembla pas s’en offusquer. Il voulait juste danser avec elle pour les exercices. Elle ne sut quoi lui dire et acquiesça simplement sans quitter son haut à manche longues. Elle dansa, s’arrangeant la plupart du temps, sans le vouloir ou tout du moins sans en avoir conscience, qu’elle se plaçait toujours près de Jed. Les gens du club semblaient satisfait de leur travail et Wen affichait un sourire factice, fatiguée. Elle n’avait donné que 30% de ses capacités aujourd’hui, son visage était palot et son corps plus raide qu’à l’accoutumée. Si elle avait dansé avec Jed il aurait senti la différence et elle craignait les questions … Alors quand tout le monde quitta la salle, la jeune femme prit le temps, plus que nécessaire, pour rassembler ses affaires et quitta la pièce en dernière, s’enfuyant discrètement aux douches du deuxième étage qu’elle savait vide à cette heure-ci. Elle ne voulait pas qu’on voit son corps et qu’on se pose des questions. Que des rumeurs commencent à circuler sur elle. elle s’était cru discrète Wen Yi mais il avait toujours un œil sur elle.  


We're dancing in the red light, I can do it all night. It's our addiction, we don't need a reason — JedWen.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 14:30
Seul face à son reflet, ses images le hantent, font frissonner sa peau encore meurtri de leurs ébats… il pince ses lèvres, inspire doucement. Sans savoir, comprendre ce qu’il ressent. Elle est partie, si vite… depuis il ne l’a pas vu. Il n’a eu aucun signe de vie. Perturbé, il fronce les sourcils, sent ses épaules s’alourdir sous le poids des remords. Et s’il finissait par regretter ce qui s’était passé ? Il avait été honteux, s’était empressé de débarrasser ses draps en rentrant l’après-midi avec Ewen. Comme pour masquer ce secret, l’empêcher de savoir que sa propre mère était là. Son cœur se serrait quand il regardait le petit garçon. Apeuré, inquiet à l’idée d’avoir commis une faute… Je suis désolé mon bébé… Papa fait des bêtises… mais il le regardait toujours les yeux emplie d’amour, lui racontait sa vie comme si il vivait de folles aventures. Tandis que son père lui, se laissait aller… Douce voix qui s’élevait, poussait la porte de la salle de bain. « Je suis prêt ! » fier de lui, d’avoir boutonné sa chemise tout seul, il se montre à son père, lui sourit amusé en tirant sur le tissu. Jed rit, car aucun des boutons ne va avec l’autre et ça l’attendrit. S’agenouillant devant son fils « Presque. » il rit, les défait pour venir lui remettre correctement. Il est toujours patient, toujours amusé par les exploits de son petit bout. Il est fier, malgré les maladresses tendres d’Ewen. Lui passant une main dans ses cheveux, il lui ébouriffe avant de l’inciter à aller à l’entrée. Ce matin-là, il prend le temps de l’emmener à l’école. Il a du temps, se lasse d’être toujours absent. Avec cette promesse de venir le rechercher ce soir, quoiqu’il arrive. Il sera là. Sourire sur les lèvres, faut semblant, avant qu’il ne le laisse seul avec ses interrogations… il perd ce rictus, retrouve son air soucieux, cette ride au milieu de son front. Son regard perdu, et son cœur lourd. A l’université, il n’est pas plus enthousiaste que ça. Ces images ne cessent de lui hanter l’esprit. Il aimerait lui parler, savoir pourquoi elle a fui. Mais Wen n’est pas là… Dépité surement, il finira par trouver ce morceau de papier dans son casier. Un message de sa belle… sans savoir ce qu’il doit retenir de ce mot. Le fait qu’elle ne le fuit pas ? Qu’elle soit désolée ? Ou qu’elle ne se rappelle de rien ? Il serre les dents… reste partagé entre toutes ces interrogations. Quelque chose ne va pas… il le sait. Et il peine à croire ce qu’elle lui dit. Comme si il savait qu’elle lui cachait quelque chose… et il n’en démord pas. Reste campé sur ces idées, les jours passent sans la voir. Le quotidien reprend ses droits. Il pourrait l’oublier. Mais Jed est trop perturbé. Il a fauté… il a couché avec elle. Ce n’est pas rien. Pas une simple nuit… pour lui c’était important. Il pourrait lui en vouloir, la détester… mais son sourire suffit à raviver cette flamme trop fragile. Il ne la quitte pas des yeux, l’observe sans oser vraiment aller lui parler. Ce cours il avait envie de le faire, il pensait à autre chose, se concentrait sur ce qu’il aimait faire. La danse… mais il ne pouvait repousser cette habitude, de la voir. De la chercher du regard… Elle était là, si proche… les souvenirs encore frais de leur nuit à deux. Comment faire semblant que rien n’avait existé ? Plusieurs fois il était perturbé, son regard s’égarant dans sa direction. Il s’excusait plusieurs fois auprès de sa partenaire. Tiquant sur des détails, des choses qui le dérangeaient. Jed était troublé… plus que de raison. La fin du cours sonnait, lui rassemblait ses affaires. Jetant un regard à Wen qui semblait trainer aujourd’hui. Une occasion pour lui d’aller lui parler, mais il ne voulait pas la brusquer. Alors il attendait, sortant avec les autres, sans pour autant lâcher l’idée qu’il la trouvait étrange. Il fronça les sourcils en la voyant prendre une autre direction. A l’opposé de la leur… partir seule dans son coin. Que faisait-elle ? Question qui lui restait en tête alors qu’il se douchait, se changeait et s’empressait de grimper à l’étage pour l’attendre. A peine sortait-elle du vestiaire des femmes qu’il lâchait « Tu faisais quoi ? » elle ne s’attendait peut-être pas à le voir là. Avait l’air surprise. Il se redresse, observe derrière elle les vestiaires sans trop savoir ce qu’il cherche. Baissant son regard sur elle « Je t’ai vu partir toute seule. Pourquoi tu t’es pas douchée avec les autres ? » Il devenait trop suspicieux il le sait. Mais il ne peut s’empêcher de repenser à des détails… des signes qui l’interpellent. Jed devient peut-être fou. Il ne sait pas vraiment… tout ce confond dans son esprit. « Tu t’es blessée ? » il relève les yeux vers elle, lui fait un signe en direction de son poignet. « Je t’ai vu grimacer touta à l’heure. » et cette fois, il a l’air différent. Son regard plus insistant, plus sombre aussi. Jed à cet instinct, cette chose qui le tracasse. Ça le prend aux tripes quand il la voit. Comme un signal d’alarme qu’il ne cesse d’ignorer. Peut-être se fait-il des idées… mais il ne se sent pas bien. 

Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 16:34

Wen Yi se faufila rapidement dans les douches et choisis celle la plus au fond, celle où elle se sentirait le plus à l’abris des regards. Elle ne veut pas perdre de temps. L’eau n’est pas sa meilleure alliée depuis quelques jours. Elle grimace, tente de réduire l’eau chaude pour qu’elle ne brûle pas davantage ses plaies douloureuses. Certaine peinent à cicatriser et elle a beau se soigner régulièrement, son mari ne témoigne d’aucune compassion et se moque bien de rouvrir certaines plaies par des gestes trop brusques. Elle ne s’en plaignait jamais, faisait la plupart du temps profil bas. Elle ne voulait pas l’énerver plus encore. Elle voulait surtout ce souvenir de cette soirée. Elle restait parfois allongée dans son lit pendant des heures sans trouver le sommeil forçant son esprit à rejouer, encore et encore, leur soirée. Elle les revoyait rire au restaurant, elle pouvait parfois sentir ses mains sur son corps, ses baisers … mais elle était incapable de savoir si cela venait d’un vrai souvenir, ou si elle s’en fabriquait à force de penser et repenser à cette nuit. Elle aimerait pouvoir lui demander, lui demander ce qu’ils ont fait mais elle trouvait ça si blessant de n’avoir su garder aucun souvenir. Peut-être même qu’elle se fait des idées mais … il n’avait pas eu l’air … distant qu’elle l’a embrassé, au contraire, en y repensant, son sourire lui retourne le cœur. Avaient-ils avancés tous les deux … ? Qu’avait-elle pu lui confier ? Lui dire … Elle craignait de le revoir car elle craignait d’en avoir trop dis … sur elle, sur ses blessures. Heureusement qu’elle n’en portait aucune, qu’aurait-il dit comme énième mensonge ? Elle était fatiguée de mentir Wen mais céder maintenant c’était faire tout exploser … Elle savait dans le fond qu’elle devrait juste quitter la vie de Jed, mais elle y était attirée encore et encore. C’était trop dur de rester loin de lui. Trop dur … Elle passe une main sur sa nuque douloureuse et pose un regard sur son corps en grimaçant. Comment Jed pourrait l’aimer s’il savait tout ça … il serait fou. Fou de douleur, de rage. Cet homme avait brisé sa poupée, mais pire encore, elle l’avait laissé faire … Jed ne semblait pas comprendre le sens de son sacrifice, mais il n’avait ni toutes les informations, ni la réalité de sa vie … Elle ne lui en voulait pas dans le fond de lui en vouloir encore … mais ce baiser. Il n’avait plus l’air de la détester, plus tellement … Elle s’agace, coupe l’eau. Voudrait se souvenir. Voudrait guérir. Sortir de cet enfer. Elle attrape sa petite trousse de soin dans le fond de son sac et panse les quelques plaies rouvertes. Elle se rhabille, veille à bien tirer les manches de son pull. Dans son cou, la trace de son suçon disparaissait doucement, pourtant à l’école elle ne cherchait pas à le cacher, peut-être qu’elle voulait lui faire comprendre qu’elle n’avait pas honte de ce qu’ils avaient pu faire … Elle sort, persuadée d’être seule et sursaute en le voyant adossé au mur. Il l’attendait ? Pourquoi ? Non, elle mentait, elle savait pourquoi. Jed je t’en prie … ne cherche pas à comprendre. Ses questions s’enchainent, elle ne répond rien, elle voit bien qu’elle l’agace. Il veut comprendre, elle le voit dans son regard. Il est insistant, il n’est pas menaçant mais il a besoin de réponse … Elle pince ses lèvres et reprends sa route en passant à côté de lui. Wen Yi, bon sang, réponds-lui. Ne vois-tu pas qu’il s’inquiète ? « Je vais bien. » ment-elle dans un soupire discret pour le rassurer. Elle sait que ça ne suffira pas, alors elle se stoppe et se tourne vers lui « Tu penses qu’il a apprécié ce suçon Jed ? » demande-t-elle en penchant son cou pour qu’il voit la trace encore apparente que ses canines ont laissés sur sa peau. Elle secoue la tête et remonte son sac sur ses épaules. « Je voulais juste me doucher rapidement sans attendre et sans que les autres me piquent toute l’eau chaude. » ment-elle à nouveau avec une facilité déconcertante en plantant son regard dans le sien. Elle marque une pause et souffle « T’as eu mon mot ? » elle comprend que oui et ajoute alors « Alors t’as tout ce que tu dois savoir Jed. » sa voix est plus ferme qu’elle ne le voulait. Elle déglutit et se dit que c’est le mieux, qu’ils s’éloignent quelques temps. Que son mari laisse passer l’orage et les suspicions … Elle était blessante, comme s’il ne méritait qu’un vulgaire mot pour faire taire leur nuit … Comprends moi Jed je t’en prie …


We're dancing in the red light, I can do it all night. It's our addiction, we don't need a reason — JedWen.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 17:10
« Je vais bien. » mensonge qu’il redoutait, soupire qu’il garde derrière ses dents serrées. Jed l’observe, lui donne une seconde chance. Sans réellement savoir ce qu’il attend d’elle. Il ne sait pas vraiment. Wen Yi est étrange, mystérieuse même et ça le rend fou. Impatient, il tente de prendre sur lui. Il ne veut pas s’énerver. Il s’inquiète, la regarde lui montrer cette marque encore sur son cou. Doit-il se sentir coupable ? Responsable de quelque chose ? Il n’est pas certains de comprendre. Evidemment, il n’aurait pas dut. C’était stupide… est-ce que son mari se doute de quelque chose. D’une relation extra conjugale. Bon sang, il réalise la porter de ses pensées. De ce que cette nuit pourrait représenter. Son mari est un homme de pouvoir et après ? Jusqu’où est-il capable d’aller. Tant d’interrogations qui se bousculent dans sa tête. Le garçon cède à ses craintes… serrent le poing, pour rester stable. Ça sonnait presque comme un reproche. Et il ne sait plus vraiment s’il doit s’excuser. Pour ce suçon, cette nuit… ou pour simplement l’avoir aimé. Il se tord l’esprit, malgré son air impassible, il se sent perdu. Jed est décontenancé. Comme toujours Wen, trouve une façon de détourner son attention. Il reste droit, écoute encore un de ses mensonges, et détourne le regard. Incapable de lui faire face. Elle s’obstine, à lui balancer toutes ces idioties. Le prend-telle pour un idiot ? A-t-elle donc aussi peu d’estime pour lui ? Il se braque finalement, croise ses bras sur son torse, son ton est plus ferme. Et il le sait, elle veut couper court à cette discussion. Alors il a le choix, la laisser lui échapper ou lui rendre sa liberté. Et il hésite, quelques secondes. Avant de finalement opter pour lui barrer la route. « Je pensais que tu serais enfin un peu honnête avec moi… après… » Cette nuit merveilleuse qu’elle lui avait offerte. Il se ravise, la regarde sans trop oser s’approcher. Il n’est pas renfermé. Il tente de lui laisser le bénéfice du doute. Elle n’a peut-être pas confiance en lui ? Ou alors… cache-t-elle quelque chose de trop gros pour elle ? Ou … il n’en sait rien en fait. Il est prêt à lui accorder une seconde chance. A se dire qu’elle ne fait pas ça contre lui. Mais peut-être est-il juste stupide, ou trop… amoureux. Et ça le tue de penser ça, de devoir admettre qu’elle le trouble. D’autant plus après cette nuit. Cette question aussi lui brûle les lèvres. Ne se souvient-elle vraiment de rien ? Il avait pris le risque, mais une part de lui rêvait secrètement qu’elle puisse se rappeler de ce qu’ils avaient partagé. Il avait été bête… car celui qui souffrait aujourd’hui c’était lui… « Alors c’est ça ? Tu vas juste m’écrire des petits mots pour me parler. » Elle croit que ça lui suffit ? Qu’il peut se contenter de ça ? Il pense mériter mieux. Mais il se trompe peut-être. « Tu… tu… » Il relâche ses bras, se tend un peu plus. Il sait bien que la colère le guette. Seulement parce qu’il ne comprend pas. Et ce qu’il est incapable de saisir le rend fou. Il pousse un soupir, canalise ses émotions avant de lui lancer « On dit ce qu’on veut sur du papier. Moi je veux que tu me le dises en face. » Est-ce qu’elle comprend cette nuance ? Ce besoin qu’il a qu’elle lui parle. « Putain Wen. J’en ai assez de ces colères, de ces rancœurs… je peux ne pas jouer au gamin contrarié toute ma vie. Parle-moi ! » Il se passe une main nerveuse dans ses cheveux rouges, détourne le regard, pousse un nouveau soupir exaspéré. Il est contrarié ! Il est patient ! Et il sait, qu’il prend sur lui. Bon sang, ne voit-elle pas qu’il fait des efforts ? Qu’il ne cède pas à la colère aussi facilement. Il a compris, que quelque chose ne va pas. Alors qu’elle arrête de faire semblant. Tout ce qu’elle lui a déjà dit, n’a fait que le mettre face à ses pièces de puzzles. Tout est en miette devant lui, mais il est incapable de reformer ce tableau. « Tu ne me fuis pas ? Alors tu joues à quoi ? Pourquoi tu es aussi dure avec moi ? » et cette fois, il est prêt à s’avouer vaincu encore une fois. Parce-que ça le ronge ce qu’ils ont vécus ensembles. Il ne cesse d’y penser… ne voit-elle pas qu’il est différent ? « Wen arrête de me mentir ! J’en peux plus. Si t’es pas capable de me le dire…. Alors… alors bordel, j’en sais rien, fais moi comprendre. Montre-moi !!! » 

Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 18:07


We're dancing in the red light, I can do it all night. It's our addiction, we don't need a reason — JedWen.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 18:56
Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Ven 17 Avr - 19:58


We're dancing in the red light, I can do it all night. It's our addiction, we don't need a reason — JedWen.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Lun 20 Avr - 15:33
Bang Wen Yi
Bang Wen Yi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Lun 20 Avr - 16:41


We're dancing in the red light, I can do it all night. It's our addiction, we don't need a reason — JedWen.
Jung Jed
Jung Jed
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty Mar 21 Avr - 10:04
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ ✦ ETERNAL LIE - JEDWEN [VI]✦ Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !