Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 O1je[♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 O1je[♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 O1je[♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 O1je
-39%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
229.99 € 379 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2

[♥︎7] the other side of the moon - il kyang

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Jeu 30 Avr - 6:58
Son cœur se serre dans sa poitrine, lentement. Elle repense à ces choix qu’elle a fait, ces mots qu’elle a osé prononcer parfois. Ella aurait aimé que tout se passe autrement, c’est indéniable. Il lui arrive encore trop souvent de penser à ce qu’aurait pu être ce présent si elle avait pris d’autres décisions. Mais son psychologue a raison, elle referait le monde avec des ‘et si’. Elle pourrait sans hésitation se croire la plus heureuse des femmes, ou pire encore, déjà enterrée six pieds sous terre. Mais elle est encore là, son cœur continue de battre et son esprit reste embué par les épreuves que la vie lui inflige. Jamais elle n’aurait cru en arriver là. Jamais elle n’aurait pensé qu’un jour, elle puisse se sentir aussi seule et faible, se détester autant. C’est une autre montagne à franchir devant elle, un autre coup du sort qu’elle se doit désormais d’affronter. Pourtant, elle a encore peur d’en être incapable, de flancher et se laisser tomber, définitivement. Bien sûr qu’elle a ses amis sur qui se reposer mais elle en a marre de leur faire subir toutes ces choses à eux aussi. Ils n’y sont pour rien dans ses mauvais choix, ses addictions qui l’ont trainée au sol pendant tant de mois. « T’as peut-être raison… » Murmure-t-elle, peu convaincue d’elle-même. Elle aimerait que tout soit plus simple, que ce ne soit qu’un livre à écrire ou elle pourrait tout effacer si cela ne lui convient pas. Un chapitre qu’elle pourrait tourner pour en dessiner un nouveau, plus joyeux, moins morne. Elle serait son propre destin, et effacerait ses peines sans encombre, si cela était possible. Mais au lieu de ça, elle subit, une nouvelle fois. Elle subit tout ce négatif qui découle encore de ces épreuves, toute la contradiction de ses sentiments face à ce qu’elle vit. Et dans des nuits comme celle-là, elle se demande parfois si tout quitter et tout recommencer ailleurs ne serait pas la meilleure des décisions à prendre. Si ça pourrait l’aider réellement à avancer. La vérité pourtant, est juste devant ses yeux. Sur cette silhouette si proche et à la fois si loin d’elle. Qu’importe la distance qui pourrait les séparer, elle continuera malgré tout de l’aimer. Elle en a eu la preuve, trois ans durant, et elle sait qu’avec ces autres souvenirs créés, il sera bien plus difficile encore de faire taire son amour pour lui. Ses yeux continuent de le scruter à travers la nuit, ses lèvres se pincent dans un geste fin, avant qu’elle ne détourne son regard une fois de plus. « C’était pas grand chose… Tant que ça te permet d’avancer… » Souffle-t-elle, l’envie de croire en ses mots mais de ne pas s’y raccrocher. Pourquoi est-ce encore si dur de lui faire face ? Pourquoi n’arrive-t-elle pas simplement à fuir une fois de plus. Elle se le demande, ces questions qui tournent en boucle dans son esprit. Elle doit arrêter de penser autant à lui, d’avoir autant besoin de lui. Prisonnière de ses propres sentiments, elle reste au milieu, bloquée entre l’envie de le retrouver, et celle de s’enfuir. Ye Won ne sait plus ce qu’elle veut, et sa présence n’aide en rien. Mais d’ici peu, tout changera. D’ici quelques mois, une nouvelle vie l’attendra. Et peut-être bien qu’il ne lui faudra plus que ça, cette vision de lui dans ce nouveau quotidien, pour réussir à passer à autre chose, enfin.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Ven 1 Mai - 10:32
Est-ce qu’elle sourira à nouveau ? Est-ce que je pourrais entendre à nouveau son rire ? Ye Won… tout ça me manque terriblement si tu savais. Je sais que tu es comme moi, blessé, abattu par tout ce qui nous ait arrivés. Mais j’ai envie de croire qu’on s’en sortira. Toi et moi, on vit la même chose, pour des raisons différentes. Et j’ai beau retourné dans tous les sens cette histoire, la conclusion nous a détruite. Et pourtant. Je n’aurais jamais cru qu’on en arrive là, à se parler presque normalement. Je ne suis pas dupe, je sais que l’un comme l’autre gardons des choses pour nous même. Mais c’est préférable ainsi je crois. Je ne sais pas ce que j’attends, ni même comment nous serons demain. Je n’ai plus la force de me projeter aussi loin. C’est devenu trop difficile. Je reste juste aux aguets, de sa peine, de ce qu’elle peut ressentir. Et j’aime à croire que je pourrais peut-être un jour l’aider… je garde sur elle un regard bienveillant, mais terriblement frustré. J’aimerais pouvoir foutre en l’air ces barrières qui nous séparent. Mettre de côté toute la peine qui nous ronge et qui nous assomme. Je voudrais l’aimer… comme elle le mérite. Me perdre contre elle, dans ses bras… tout ça me dévore. Et pourtant je reste impassible. Je subis en silence les causes de mes crimes. Et j’en paye le prix, le plus cher je crois. Le plus dur c’est d’être à ses côtés. Sans pouvoir avoir un geste dans sa direction. En me disant que tout est vraiment terminé. Je n’avais jamais cru au conte de fée, mais aujourd’hui je vois bien qu’ils sont faux. Il ne suffit pas d’aimer pour être heureux… c’est plus compliqué. Plus tordu encore. Et j’aurais aimé être inconscient de ces choses-là. En rester encore loin. Pourtant aujourd’hui, j’assume pleinement, en étouffant cette douleur que ça me procure. Je détourne le regard sur le ciel, je me souviens de cette fois où nous étions en camping sauvage tous ensembles. Elle et moi nous étions isolés pour regarder les étoiles. On les voyait beaucoup plus que ce soir. Et j’aimais à me plonger dans ce souvenir, me rappeler du son de ses rires, du touché de sa peau contre la mienne… on était heureux ce soir-là. Et on le sera surement encore à nouveau, mais pas ensembles… « Mes parents sont les seuls qui n’ont pas répondus… » Je ne sais pas pourquoi je lui parle de ça soudainement. Surement parce-que ça me pèse sur le cœur. Que je n’ai jamais osé parler de ma famille à qui que ce soit. Kitae est au courant, mais il est toujours maladroit. Je tourne le visage vers elle, un sourire au coin des lèvres « Peut-être qu’ils ne l’ont même pas lu. » si ça venait de moi il y avait une chance pour qu’ils l’aient rangé. Je ne les avais pas revus depuis mon exclusion. Juste une fois à la volée pour aller récupérer quelques affaires. Mais depuis… nous n’avions jamais eu une vraie conversation. Dans cette lettre je leur demandais pardon à eux aussi. Pour avoir fait des bêtises, pour ne pas avoir été le fils qu’ils espéraient… et je leur disais que je les aimais… c’était bien la première fois que je le faisais. Mais il faut croire que mes mots ne les intéressaient pas… « Ye Won… je suppose que ta famille, n’est pas plus présente que la mienne. » pourtant avec ce qui lui était arrivé. J’aurais espéré que son père réalise la chance qu’il avait d’avoir une fille comme elle. Se rendait-il compte de la valeur qu’elle avait ? Sur ces idées, je détournais les yeux, brusquement attristé par nos deux familles. Je ne savais pas laquelle des deux étaient la pire finalement. « Ça m’agace, parce qu’on devrait s’en fiche de leurs avis non ? » mais elle sait mieux que personne, que c’est impossible. En réalité, on a besoin d’avoir une base solide pour se reconstruire. Et je sais malheureusement que je ne peux pas compter sur eux. Tout comme elle ne pourrait le faire. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Ven 1 Mai - 13:02
Sa cigarette qu’elle termine, sa tête qui se pose sur ses genoux, Ye Won attend les effets de cette pilule qui ne viendront jamais. Peut-être que la présence d’Il Kyang y joue, peut-être qu’il n’a qu’à être là pour que tout s’envole, le peu d’espoir qu’elle tente de faire naître en elle, le peu d’aide qu’elle tente de se donner elle-même. Le regard tourné vers le ciel, de nouvelles pensées la submergent. S’il ne l’avait pas trouvée sur ce toit ce soir, elle aurait continué de se sentir inlassablement seule, noyée dans cette dépression qui l’enchaîne, sans personne pour lui tendre la main. Et même si ça peut paraître fou, elle ose parfois croire que si leurs chemins se croisent encore si souvent, c’est pour qu’il puisse l’aider, d’une certaine manière. Il a beau être celui qui l’a le plus fait souffrir ces dernières semaines, il semble aussi qu’il devienne celui qui arrivera à la sortir de là. Même si tout est terminé, même si plus rien ne pourra les lier autant qu’avant. Une pensée qui serre davantage son coeur dans sa poitrine, sa voix à laquelle elle se raccroche encore. « T’en as pas parlé avec eux ? » ose-t-elle demander. Elle sait depuis longtemps, qu’Il Kyang connait lui aussi les affres d’une famille dysfonctionnelle. A croire que ce genre de problèmes arrive à n’importe qui, qu’importe le milieu, l’endroit. Un soupire à cette idée, un léger rire qui s’échappe d’entre ses lèvres, ironique face à sa remarque. « Selon mon père, je suis une gamine capricieuse et insolente qui a fait ça pour se faire remarquer… » avoue-t-elle dans un souffle, alors que sa main brise la trajectoire d’une perle d’eau qui glisse sur sa joue. Le problème, c’est qu’elle a tendance à y croire quand tout lui semble trop sombre. Qu’elle aurait voulu qu’il soit plus conciliant pour une fois, se montre à la hauteur de son rôle de père, mais il faut croire que ça aussi, ça n’arrivera jamais. « On devrait mais… On restera toujours leurs gosses, et leur avis comptera toujours, quoi qu’on y fasse. » Une vérité lourde de sens, des actes d’adultes qui marquent l’âme, plus encore lorsque ça provient de sa propre famille. Elle le comprend plus que quiconque en ce moment, alors qu’elle voit sa mère s’éloigner davantage d’elle, son père devenir plus sévère encore. Parfois, elle aimerait simplement qu’ils la prennent dans leurs bras, lui dise que tout finira par s’arranger et qu’ils l’aiment. Mais ce jour n’arrivera jamais, elle en est bien consciente. Et au fond d’elle, cette idée la fait tout autant souffrir que le reste. « T’as pas pensé… aller les voir ? En discuter avec eux ? Peut-être qu’ils ont lu cette lettre mais qu’il ne savent juste pas comment aborder le sujet avec toi ? » demande-t-elle finalement, fébrile à ses propres mots. Elle sait que ce ne sera jamais une situation facile, qu’il faudrait du courage pour affronter ses propres parents. Elle-même devra le faire un jour ou l’autre, elle le sait.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 11:39
Je me suis souvent imaginé aller les voir, leur dire les choses une bonne fois pour toute. Je me voyais être ferme, leur dire tout ce que je ressentais. Colère, désarroi, tristesse… mais surtout à quel point j’avais besoin d’eux. J’en ai marre de devoir me construire seul depuis quelques années. De faire semblant que tout va bien. Redouter chacun de leurs appels et désormais ne plus leur parler que par mail. C’est horrible ! Comment on a pu en arriver là ? Je sais au fond, que le problème de nos familles ne nous aide pas. J’aurais aimé que les choses soient plus faciles, surtout pour elle. Comment ne pouvaient-ils pas être là pour elle après tout ce qui s’était passé ? Une gamine capricieuse, attente-t-elle à sa vie ? Une gamine insolente, sombre-t-elle autant ? Je suis en colère subitement. Mais je ne lui dirais rien. En réalité, je suis contrarié d’entendre ça. Comment ne peuvent-ils pas réagir ? C’est une alarme de détresse, un SOS…. Mais rien. Et je leur en veux de ne pas être là pour elle. Même si ils ne l’ont jamais été, ils auraient pu se rendre compte de qui se passait. De ce qu’elle était… Je ne sais pas si mes parents auraient osés m’ignorer pour un tel acte. Je ne crois pas. Malgré la colère et la rancœur je reste leur fils… du moins je crois. Je lâche un rire désabusé, presque frustré « Pas étonnant venant de ton père. » mais en réalité j’ai envie de crier. Je ne le ferais pas, Ye Won n’a pas besoin de ça. Ce qu’il lui faut c’est quelqu’un qui l’écoute, qui ne la juge pas. Et j’ai beau être son bourreau. J’ai tout de même l’impression d’être celui qui peut l’aider. C’est ironique pas vrai ? Elle a raison, quoiqu’il arrive leurs avis comptent. Et je suis déçu de moi, triste de tout ce que j’ai fait pour en arriver là avec eux. Je leur en veux, même si je sais que j’ai ma part de responsabilité. J’hausse les épaules, ose à peine la regarder « Tu crois ? » je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je ne mets jamais les pieds chez moi. Je lâche un rire, nerveux « J’ai la trouille… » Et je n’ai pas besoin de lui mentir. Ye Won le sait, elle me connait. Je suis lâche parfois et je n’ai plus besoin de faire semblant. Les affronter, c’est une étape importante. Je ne suis pas certains d’être prêt. Pourtant j’y pense souvent. « Je sais qu’ils me détestent… » Et au final, je sais que j’ai surement plus de chance qu’elle. Parce-que mes parents ont toujours été à l’écoute. Malgré nos différents, ils prenaient le temps de comprendre ce que j’étais et ce que je voulais. Ils n’étaient pas d’accords avec mes choix, mais il n’y avait pas de rancune, ni de méchanceté dans leurs actes. Ils m’ont laissés vivres ma vie jusqu’à ce que je déconne complètement. Je n’ai pas le courage de dire à Ye Won que mes parents ne sont pas au courant pour Sawan. Je n’ai pas envie de briser cet équilibre si fragile. Je ne veux pas en parler… pas maintenant. Je sais qu’elle me fuirait encore une fois. « Tu as peut-être raison… je sais que c’est une étape que je dois franchir. Mais… je me sens comme un gosse. » Je ne suis pas certains d’être adulte en face d’eux. J’aurais aimé que Yo Han soit avec moi. Mais ils ne sont pas prêts à le rencontrer. Tout comme je ne peux pas me cacher derrière lui. Il faut que je le fasse seul… 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 13:03
La famille, on ne la choisis pas, alors que les liens du sang resteront jusqu’à la fin. Ye Won avait toujours trouvé ça ironique, surtout en voyant sa famille. Ses parents ne voient que leurs propres intérêts à travers leurs enfants, ont construit une image à l’opposé même de la vérité. Son frère était certainement celui auquel elle s’est le plus raccrochée, l’un des seuls à lui montrer que l’amour d’une famille existe vraiment. Lui et sa grand-mère, tout simplement. Mais Ye Jun a fini par disparaître, et même si lui aussi est revenu, tout est encore trop compliqué. Elle ne saurait comment combattre ses démons pour retrouver ce lien qui les unissait. Parce que la colère gronde toujours en elle à son égard, et qu’elle n’arrive pas à s’en défaire. Elle hausse ses épaules, chasse ses pensées à la remarque d’Il Kyang. Il a raison, il n’y a rien d’étonnant à voir son père agir ainsi après ce qu’elle a fait. Elle le savait au moment même où elle s’était réveillée et avait redouté pendant plusieurs jours sa réaction, lui qui n’a pas daigné venir la voir à l’hôpital. Un soupire qu’elle garde pour elle, alors qu’elle reporte son attention sur Il Kyang. « C’est une possibilité. » qu’elle murmure. Elle sait que lui non plus, n’a pas beaucoup de chance avec ses parents, mais elle ne lui souhaiterait jamais de vivre ce qu’elle vit avec les siens. Et même si elle, elle n’a plus aucun espoir avec sa famille, elle n’aimerait pas qu’il en arrive à ce point lui aussi. « C’est normal d’avoir peur. Mais ils t’aiment, à leur manière. » Pendant longtemps, elle s’est bercée d’une drôle d’illusion avec son père. Elle aimait à croire qu’il l’aimait sans savoir lui montrer. Que cet amour avait beau être lié à ce qu’elle lui apportait, il était là, quelque part. Ça l’a longtemps aidé à supporter cette image qu’elle a toujours du donner. Depuis, sa vision a changé, elle n’y croit plus. Elle aimerait parfois repenser de cette manière-là, peut-être que ça l’aiderait à surmonter cette nouvelle épreuve, se sentir un peu moins seule. Mais rien n’y fait, elle ne voit plus aucun amour en lui, qu’importe ce qu’elle pourrait faire. « Même à cinquante ans, on aura toujours l’air de gosses face à nos parents. » un rire nerveux ponctue sa phrase, elle en a eu la preuve il y a peu. Cette idée la ferait frissonner, mais elle garde le peu de contenance qu’il lui reste, tentant encore de ne pas se faire happer par le regard qu’il lui porte. « Faut le faire quand tu seras prêt, mais ça pourrait peut-être t’aider… » Elle l’espère, surtout. Malgré ses sentiments qu’elle tente encore d’enfouir au fond d’elle, elle veut le voir avancer. Elle en a besoin si elle veut faire de même. Aussi surprenant que cela puisse paraître. Malgré toute la haine qu’elle a pu ressentir à son égard. Parce qu’elle a cette part d’elle qui l’aime encore, et qui souffre de le voir aussi bas. « Tu peux pas savoir tant que t’as pas essayé. » Des paroles qui font écho à ceux de son psychologue, alors qu’elle n’était pas certaine de vouloir ouvrir cette lettre qu’il lui a adressé. Et même si ses mots lui ont par moments fait du mal, ils l’ont aussi aidée. « Tu sais… Au début, quand j’ai vu ta lettre, j’ai voulu la jeter, ou la brûler, ou … ne pas y penser, mais… » Elle grimace, n’est pas sûre d’elle alors que sa voix tremble à cette idée. « Je savais que ça n’allait pas être facile, mais mon psy m’a fait comprendre que c’était une étape à laquelle je devais faire face, en étant prête. Et au final, ça m’a aidé à comprendre certaines choses… » Sa voix se fait plus faible, alors qu’elle détourne son regard. Parfois, elle s’en veut d’être aussi faible face à lui, capable une nouvelle fois de tout lui dire. Comme si, de toute manière, il pouvait encore lire en elle comme dans un livre ouvert.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 13:07
Elle a raison, elle trouve les mots justes je crois. Et je l’écoute, plus que n’importe qui parce-que je sais qu’elle aussi vit des choses difficiles avec sa famille. Est-ce qu’elle a raison ? M’aiment-ils à leur manière ? Je ne suis plus sûr de rien. Avant je le croyais, quand ils me faisaient la morale, quand ils étaient déçu de moi… mais après tout ce que je leur ai infligé, je ne suis plus sûr de rien. Parfois j’ai l’impression qu’ils pourraient craquer, venir me trouver et tout me dire. Puis je me ravise, en pensant que je suis fou. Après tout ça ne doit pas compter puisque que ça fait quatre ans que cela dur. Je grimace, avant de lâcher un petit rire à sa remarque. Oui, je serais toujours un gosse face à eux. Et parfois ça m’agace. Car je sais que justement ils attendent le contraire. Que je sois quelqu’un de bien, un homme qui s’assume et qui fait les bons choix. Mais j’ai envie de croire à ce qu’elle me dit. Quand je serais prêt ? Mais si je m’écoute, je ne le serais jamais. Je n’ai fait que repousser ce moment. Finalement envoyer cette lettre était la première étape. Si j’ai réussi à la franchir, je peux peut-être faire le reste ? Pour l’instant, je ne m’en sens pas capable. Mais je ne veux pas étouffer cette idée. Je veux y penser, la laisser mûrir quelque part dans un coin de ma tête. « Tu as raison… je pourrais jamais savoir si je le fais pas. » si je reste sur mes idées, mes peurs. Je n’avancerais pas. Je l’écoute me parle de ma lettre. M’imaginant peut-être que cela pourrait être pareil… pour eux. J’aimerais croire qu’eux aussi ont besoin de réfléchir. Qu’ils doivent affronter ça de leur côté. Mais je ne sais pas… je suis un peu perdu lorsqu’il s’agit d’eux. Je souffle un « Merci. » sans réellement savoir si j’oserais franchir le cap un jour. Mais elle me rassure à sa manière… « J’ai eu peur que cette lettre te blesse encore plus… d’être encore trop maladroit dans mes mots… et puis cette chanson… » Une fois que je lui avais donné, j’ai presque cru avoir fait une erreur. Je me disais que ce n’était pas bon pour elle. « C’était pas pour te faire du mal. Je me suis juste dit que maintenant qu’elle était finit, on pouvait tirer un trait sur le passé tous les deux. » J’ai envie de lui parler de ça. Parce-que je n’ai pas pu le faire et ce n’était pas quelque chose de malsain ou quoi. Moi ça m’aidait. Savoir que j’avais envie terminé cette chanson c’était pour moi  un moyen de passer à autre chose. De m’ouvrir à d’autre chose aussi… ça faisait des mois qu’elle me hantait. Que je voulais l’arranger, la refaire encore et encore… même quand tout allait mal entre nous je me réfugiais dedans. Alors oui, pour moi c’était une façon d’aller de l’avant… « J’espère que tu ne m’en veux pas pour ça… » Et je souris maladroitement. Sans savoir si ce que je dis cela peut avoir un sens pour elle. La musique me soigne, mais il n’en peut-être pas de même pour Ye Won. Et je le sais… 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 18:13
Parfois, Ye Won aimerait que sa grand-mère soit encore de ce monde. Qu’elle puisse aller la voir, parler de tout ce qui la tourmente. Dans cette famille aux allures parfaites, elle était la seule à laisser ces gosses grandir, évoluer dans l’amour. Ces quelques week end passés chez elle - trop rares au goût de Ye Won - n’étaient qu’une libération, un poids qu’on ôtait de ses épaules pendant un court instant. Sa grand mère avait été une confidente, une lumière vive dans sa vie. Et aujourd’hui, elle en avait terriblement besoin. Elle se devait pourtant de la trouver ailleurs, en une autre personne. Mais aucun autre membre de sa famille n’était capable de lui offrir ça, elle n’avait aucun doute à ce sujet. Ca n’aidait en rien face à ce sentiment de solitude qui grondait encore en elle, bien au contraire. Et c’était sûrement ça, qui la poussait à vouloir voir Il Kyang franchir cette nouvelle étape. Peut-être qu’il en avait besoin autant qu’elle avait eu besoin de cette lettre pour avancer, ne serait-ce que d’un pas. « Elle m’a blessée quelque part, mais … Ce n’était pas ce que t’as écrit, c’est ce que j’ai compris sur moi-même qui a été difficile à encaisser. » Qui l’est toujours. Elle a compris qu’elle avait été égoïste, qu’elle aurait voulu être la seule à pouvoir être à ses côtés. Et c’était stupide, après tout ce temps, après trois ans d’absence. Même encore aujourd’hui, elle se demandait si elle n’aurait pas du partir à sa recherche. Trouver la force et le courage de le retrouver, qu’importe ou il pouvait bien être. Mais s’il était parti, c’était qu’à ce moment là, il ne voulait plus qu’elle fasse partie de sa vie. Alors elle s’était simplement retenue, regretterait presque ce choix ce soir. Mais si tout s’était déroulé ainsi, c’était pour une bonne raison, elle se devait de garder cette idée en tête. « Je sais qu’il faut tirer un trait sur le passé mais … J’ai peur qu’en faisant ça, tous les bons moments qu’on a passé disparaissent aussi. Je sais qu’ils font encore mal, mais j’ai pas envie qu’ils deviennent inutiles. » Qu’elle en oublie le bonheur qu’elle a pu ressentir à cette époque là, qu’elle pense que si désormais ils sont derrière elle, rien de tout ça fera à nouveau partie de son quotidien. Elle a peur de croire qu’elle a vécu tout ça en vain. Parce que ça avait de l’importance, ça en a encore aujourd’hui. Elle veut pouvoir s’en souvenir avec douceur, en parler avec ce sourire nostalgique et heureux sur les lèvres. Le raconter un jour à ses enfants en leur montrant qu’un amour véritable existe, qu’il fait vivre des choses absolument fabuleuses, lorsqu’il est bien vécu. Et c’était ça, qu’ils avaient vécu finalement. Sans se le dire, ils vivaient les plus belles années de leur vie, leurs plus belles émotions. Et même si la fin semble si tragique, elle ne veut pas que ces souvenirs d’eux restent aussi douloureux. Mais elle se persuade encore que tourner la page les laissera ainsi, avec un goût amer. « Je t’en veux pas… » avait-elle soufflé, détournant son regard. « Je crois juste que je m’attendais à une autre fin. Et que la chute est plus difficile à encaisser… » Une fin plus heureuse, à ses côtés. Sans disputes, sans faux-semblants. Sa voix faible trahit encore les sentiments qui la submergent, mais elle n’arrive pas à y faire face, les engouffrer quelque part au fond d’elle.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 18:33
Est-ce que tout s’arrangeait ou alors étais-je fou ? J’avais peut-être besoin d’y croire pour ne pas sombrer. Pour me raccrocher à nouveau à quelque chose. Comment le vivait-elle de son côté ? Se sentait-elle plus apaisé avec moi ? J’avais tellement de questions en tête en la regardant. Je tentais de garder ça pour moi, cependant. Peut-être par peur d’être encore trop brusque, trop pressé en me disant que tout allait mieux. Enfin, c’est un grand mot. C’est surtout une façon de me dire que nous pouvons discuter sans nous crier dessus. Parler de ma lettre c’était peut-être une mauvaise idée, mais elle n’avait pas l’air de se renfermer. Je ne suis pas soulagé de ce qu’elle me dit. En réalité, je sais que c’est dur pour elle. Je détourne les yeux, je n’avais pas envie de l’accabler de reproche, ni même de la pointer du doigt. Cette lettre c’était surtout pour nous, pour qu’on tourne la page. Est-ce que ça lui avait réellement fait du bien de la lire finalement ? Je ne sais pas, c’est compliqué à dire. Je sais qu’elle se croit égoïste Qu’elle pense qu’elle n’a pensé qu’à elle dans tout ça. Mais j’ai du mal à lui dire que c’est vrai. Je le ne pense pas. Je suis le premier à avoir fauté. A m’être éloigné. Et mon cœur se pince doucement en l’entendant évoquer ces souvenirs. Je ne veux pas non plus qu’ils s’oublient. Je voudrais qu’ils restent là quelque part. Pour nous… pour qu’on se souvienne qu’on avait été lié tous les deux. « Tu sais… on sera toujours lié tous les deux. Je l’ai compris… peut-être pas de la façon dont… enfin dont je l’aurais souhaité…. Mais on a vécu trop de choses pour s’oublier. Ça fera partie de nous… » j’ai l’air sûr de moi. Pourtant si elle savait ce que je ressens… ça me bouffe, ça me fait mal. Mais je calme cette rage, cette colère que j’ai contre moi. Je ne peux plus la laisser parler pour moi. Alors je tente d’avoir l’air réfléchis, d’avoir l’air d’accepter. Surement parce-que quelque part je sais que je n’ai plus le choix. « On s’est trop marqué tous les deux… tu resteras ma plus belle histoire Ye Won. » et j’ai mal en disant ça. Je relève les yeux pour la regarder. C’est dur… mais il faut aller de l’avant. Je ne pourrais jamais la remplacer. Elle restera celle que j’ai aimé… la première… et la seule qui m’a autant imprégnée. Est-ce qu’un jour je serais capable de parler d’elle avec une pointe de nostalgie ? Dire aux autres que j’ai connus une belle histoire… j’ai du mal à accepter aussi, mais je me force. Tous les jours je me le redis. Comme une torture que je m’inflige. Ma punition que je dois subir. Cette fin n’est pas heureuse, elle n’a rien à voir avec tout ce que j’avais imaginé. Mais je ne peux plus rien faire, n’est- ce pas. Nous avons tout essayé… et nous n’avons pas su nous comprendre. Finalement je regrette presque d’avoir gâché nos vieux souvenirs. Les plus beaux, les moins tortueux. On n’aurait pas dut réessayer… trop de temps s’était écoulé. Pour qu’on se comprenne, qu’on apprivoise l’autre. Je déglutis, triste de m’en rendre compte à nouveau. « Je te souhaite vraiment que tu sois à nouveau heureuse Ye Won. C’est tout qui m’aidera à aller mieux. » et tant pis si ça mettra du temps. Je ne suis pas pressé d’aller mieux. On y va à notre rythme, on se reconstruit comme on peut. J’ai encore pleins de choses à régler de de mon côté.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 19:46
Elle a du mal à se faire à l’idée qu’ils seront toujours liés, même si elle en vient à se décider à tirer un trait sur leur histoire. Parce qu’elle n’a pas encore fait le deuil de ce qu’ils étaient. Elle reste coincée entre la colère et la tristesse, même si elle tente encore de travailler là-dessus. Ce genre de pensée ne l’aide pas encore, pas avant qu’elle n’arrive à accepter que la fin est déjà arrivée, et qu’il n’y a plus rien qui pourra le changer. « T’as raison… » souffle-t-elle. Elle ne pourra jamais l’oublier, ni lui ni les sentiments qu’elle peut encore avoir à son égard. Elle se pince les lèvres, ferme les yeux un instant en entendant ces paroles. ‘Tu resteras ma plus belle histoire.’ Comment pourrait-il encore le penser, après cette fin désastreuse ? Pourtant une part d’elle se dit la même chose. Sait que jamais, elle ne vivra la même chose avec un autre. Il Kyang est et restera le premier, le seul qui aura autant capturé son coeur. Il aura laissé en elle des traces indélébiles, que personne ne pourra effacer. Et elle ne sait pas comment elle réussira à avancer avec cette pensée gravée au fond d’elle. Elle ne sait pas si elle pourra être un jour aussi heureuse qu’elle ne l’a été avec lui. Alors elle ne dit rien, observe le ciel un instant. Son esprit divague une nouvelle fois, un silence s’installant entre eux. Quelques secondes, avant qu’il ne lui semble pesant, tout en le sachant si près d’elle. « Il Kyang … ? » murmure-t-elle fébrilement. Ses doigts redessinent lentement la lune tatouée sur son poignet, dernier souvenir qu’elle ne pourra jamais effacer. « Est-ce que … » Elle hésite un instant, se demande si cette question qui lui brûle les lèvres ne gâcherait pas tout. Une grande inspiration, et à travers l’obscurité de la nuit, elle plonge son regard dans le sien. « Est-ce que tu peux la chanter ? La chanson que t’as enregistré. » Elle a envie d’entendre à nouveau ces paroles, celles qu’il avait osé écrire pour elle. Des mots qui ont pris un sens, plus encore après ces épreuves, après l’avoir écoutée tout au long de ces derniers jours. Mais s’ils doivent arrêter de se complaire dans ces faux-semblants, s’ils doivent avancer chacun de leur côté, elle veut pouvoir l’entendre de vive voix, une dernière fois. Une autre façon de dire adieu à leur histoire. Qu’importe la peine qu’elle provoquera, elle a besoin d’entendre sa voix. Elle a besoin de repenser à cet instant si particulier, la première fois qu’elle l’a entendue. A ce moment même où elle l’avait vu sur scène. Elle avait compris qu’il avait changé à travers les années, s’était déjà persuadée qu’il n’y avait toujours rien de mauvais en lui. Et elle veut encore y croire ce soir.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty Sam 2 Mai - 20:21
Je suis sûr de ce que je dis et même si ça me blesse je le crois. Je n’ai plus envie de lutter et de devoir l’oublier. J’ai bien compris que ça ne servirait à rien de toute façon. En réalité il faut savoir avancer. Ne pas rester sur ces échecs qi m’ont pourrit la vie. Je n’ai pas fait les choses comme il fallait. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même et désormais avancer. J’ai besoin de ça, puis je n’ai pas le choix. Je ne peux pas toujours revenir sur le passé. Je reste là, à côté d’elle à observer le ciel. Me dire que finalement tout n’est pas si terrible que ça. J’y crois un peu, mais sa voix trouble mes pensées. Je me tourne vers elle, l’observe sans savoir si c’est une bonne idée. Est-elle sûre de vouloir l’entendre ? Et si ça la blessait encore plus ? J’hésite un peu, je ne voudrais pas qu’elle… pleure à nouveau. Ce n’était pas le but de cette chanson. « T’es sûre ? » mais elle n’a pas l’air de changer d’avis. Alors je me lève, repends ma guitare et m’installer à nouveau près d’elle. Un peu plus près cette fois. Cette musique je la connais par cœur. Les notes, les paroles… tout me correspond finalement. Je la regarde quelques secondes, lui sourit presque un peu désolé avant de me mettre à jour sa chanson. Celle que j’ai écrite pour elle et qui parle de nous. J’aurais aimé être capable de lui écrire une meilleure musique. Avec des paroles plus joyeuses quand on était ensembles. Quelques choses qui nous allaient bien. Qui montrait au monde entier qu’on était bien tous les deux. Notre relation était parfaite, elle aurait dût m’inspirer mais j’étais tellement focaliser sur les autres. Je ne voyais pas ce que j’avais sous les yeux. Cette chance de l’avoir dans ma vie, de pouvoir vivre un truc avec elle. Je ne sais pas si notre histoire m’inspira encore. J’aime à croire que oui. Que les belles histoires sont des sources d’inspiration. Que je pourrais écrire sur elle, et me dire avec le sourire que tout n’est pas si horrible. J’aimerais bien mais je suis incapable de savoir. En lui chantant cette chanson, j’ai l’impression de partager quelque chose de nouveau avec elle. Un moment privilégier. Elle est pour elle… c’est pour nous. Pour avancer n’est-ce pas ? Pour qu’on arrive enfin à se comprendre mais différemment. J’y crois vraiment, je me sens presque transporter et je ne la lâche pas des yeux parfois. Ces mots prennent un autre sens, deviennent peut-être moins douloureux avec le temps. Comme une thérapie qu’on s’offre ensembles, pour se soigner. Je veux être là pour elle… 

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [♥︎7] the other side of the moon - il kyang [♥︎7] the other side of the moon - il kyang - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !