Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Sam 10 Jan - 18:51


☆ I was tryin' to escape this shit,
when I found you ☆
ft. Oh Junno
Tenue

Jeudi. Bo Won détestait le Jeudi, à l'inverse du Mardi où elle finissait à 15h. La raison pour laquelle elle détestait le Jeudi était simple: la fin des cours lui semblait toujours trop loin le matin quand elle arrivait à 8h. Oui, elle finissait à 18h, et elle n'avait pas un trou pour souffler dans la journée. Alors, quand 18h sonna, la belle brune des Pyobeom prit son sac et quitta l'amphithéâtre parmi les premiers, le pas pressé. Et comme toutes les fins de journée, le rituel se présenta: elle allait devoir passer devant la vie scolaire, où à chaque fois, un ou deux surveillants l'attendaient de pied ferme pour la faire rattraper toutes les heures de colle qu'elle avait séchées depuis le début de l'année. Et comment la louper, aujourd'hui... Mademoiselle s'était perchée sur des bottines aux talons de 6cm et, de plus, on l'entendait arriver de loin.

Elle passa donc devant les bureaux comme une flèche, mais cela ne suffit pas. Un pion se lança à ses trousses et voilà que Bo Won fut contrainte de courir sur ses talons, traverser la FAC et ses bâtiments en espérant le semer. Hors de question qu'elle sorte à 20h ce soir-là, elle était vraiment trop épuisée pour utiliser ne serait-ce qu'une infime partie de son cerveau. Elle trouva finalement cachette au bâtiment des Arts. Enfin, le surveillant n'était pas bien loin, et ce fut une véritable partie de cache cache qui débuta. Durant 5 minutes, la vice-présidente des roses avait essayé d'être la plus discrète possible pour lui échapper en tournant dans à peu près tous les couloirs, jusqu'à s'appuyer contre une porte mal fermée. Et voilà qu'elle manqua de tomber à la renverser. Un petit AH! de surprise passa ses lèvres, et aussitôt, elle posa une main sur sa bouche, refermant la porte avec le verrou. Elle souffla, et profita du silence présent dans la salle, avant de finalement se tourner, et de reconnaître, assis à une table non loin d'elle, Junno. Oh. Désolée. Hé oui, tout était si calme, et voilà que la miss avait foutu un bordel pas possible en l'espace de 2 secondes. J'ai été un peu bruyante, non? Un rictus crispé étira ses lèvres alors qu'elle tourna la tête vers la porte. Elle n'entendait pas de bruits de pas, ce qui signifiait sûrement qu'elle avait réussi à échapper au surveillant.



CODE BY KRISTEN
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Sam 10 Jan - 23:26

Un dernier coup de crayon et Junno venait de terminer ce qu'il qualifiait d'oeuvre d'art. Il observa quelques instants la feuille de papier qui se trouvait juste sous ses yeux et il constata qu'il n'avait fait aucune erreur. Il fit carrément une auto-critique de son travail : le jeu d'ombres était parfait, le visage de la jeune femme qu'il a dessiné était lumineux et rempli de vie comme il l'avait imaginée. Lui qui a habituellement du mal à tracer les yeux, cette fois-ci il ne leur trouvait aucun défaut. Ils sont bien proportionnels et ils ressemblent en tout point à ceux de son modèle. Bae Bo Won.. On pourrait penser qu'il la stalke, mais en réalité c'est pour des raisons totalement artistiques. Depuis quelques mois maintenant, l'artiste prend plaisir à dessiner la silhouette et le visage de la demoiselle sans jamais se lasser de dessiner les mêmes courbes. Pour lui, elle incarne la perfection, la beauté. D'ailleurs, ceux qui ont réussi à feuilleter son carnet à dessins se sont vite rendu compte que la belle y figurait au moins sur les trois quarts des pages. Les autres, ce sont des portraits de ses proches ou des filles qu'il souhaite appâter avec ses talents. Parfois on y trouve des dessins de manga aussi, mais il préfère les séparer de ses portraits parce que ce sont deux choses différentes pour lui. Tout à coup, un bruit lourd fit sursauter Junno, qui une fraction de seconde plus tôt était en extase face à sa création. Le bruit en question, c'était un cri féminin suivit d'une porte qui se ferme. Le pyobeom tourna rapidement la tête, haussant un sourcil. Il lui fallut quelques secondes avant de comprendre qu'il s'agissait de la vice-présidente de sa confrérie, et qu'il ferait mieux de sortir d'ici s'il ne voulait pas casser le mythe de la fille gentille. C'est vrai quoi, il l'idéalise peut-être et si c'est une peste il perdrait sa source d'inspiration. Oh Junno ne dessine pas les garces, non mais. Soudain, il repensa au dessin qui se trouvait sur la table et d'un air totalement paniqué il tenta de le cacher en plaquant la feuille de papier contre son torse. « Oh.. Huuuuuh.. Juste un peu, pas de soucis. » Rapidement, il se releva et prit soin de remettre sa chaise en place avant d'attraper son sac. Il se dirigea vers la porte pour sortir, et il l'invita à rester ici si elle en avait envie. « De toute façon j'allais partir, alors je te laisse le local si t'as besoin de travailler. » Malheur, la feuille de papier lui glissa des doigts et se retrouva au sol. Par réflexe, Junno posa rapidement son pied sur celle-ci afin de cacher le visage qu'il a dessiné mais il fallait se mettre à l'évidence : elle avait certainement vu qu'il l'avait représentée.

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Dim 11 Jan - 2:03
 Oui, pour la discrétion, on repassera. Elle se sentait franchement coupable d'avoir perturbé le jeune homme dans un moment de tranquillité si parfait. Surtout qu'il semblait occupé à dessiner, ce qui fit sourire Bo Won, qui n'était pas étrangère au monde du dessin puisqu'elle-même dessinait souvent. Et d'ailleurs, elle n'avait pas pensé prendre cette voie là pour son avenir. Cependant, elle ne regrettait pas non plus les sciences politiques. C'était son milieu, après tout.

Quand elle vit Junno cacher son dessin contre son torse, Bo Won haussa les sourcils. Et en l'espace de quelques secondes seulement, le voilà qu'il avait tout plié, sac sur le dos, prêt à laisser la salle de dessin pour Bo Won, toute seule. Il avait été si rapide que la brune n'eut seulement le temps de lâcher un Mais... avant qu'il ne fasse tomber ce qu'il cachait contre son torse. Elle n'eut pas le temps de voir ce qu'il y avait dessus, mais maintenant, sa curiosité était piquée au vif. Elle voulait voir ce qu'il y avait dessus. Il lui semblait avoir vu le portrait d'une fille mais elle n'était pas sûre du tout.

Je ne voulais pas la salle pour moi toute seule tu sais... Je ne suis que de passage en fait. Lança-t-elle alors que ses yeux se posèrent au sol, sur la feuille de dessin sur laquelle il avait posé le pied. C'est dommage, il avait l'air beau ce dessin... Elle grimaça et leva les yeux vers lui. Je peux le voir? Elle déporta son regard un court instant sur la porte. Elle vit alors un visage derrière la fenêtre de la porte, et aussitôt, Bo Won tira sur le poignet de Junno pour l'éloigner. Elle avait totalement oublié le dessin avec ça. YAH, c'est le surveillant qui me cherche! Il faut que je me cache... Vite. Elle partit vers le fond de la salle et se cacha dans le placard. Juste à temps puisqu'elle entendit la voix du surveillant retentir dans la salle et avoir une brève discussion avec Junno. Le temps de quelques secondes, le voilà reparti, et la miss put sortir de sa cachette. Fiou. J'ai eu chaud.

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Dim 11 Jan - 9:16

Tout s'est passé extrêmement vite, à tel point que Junno n'eut pas le temps de comprendre la série d’événements qui venait d'arriver. L'intrusion de la jeune femme dans le local de dessin, son portrait au sol et son pied cachant le visage de la belle. La seule chose qu'il pouvait espérer, c'est qu'elle n'ait pas eu le temps de voir ses traits de crayon. Il n'était pourtant pas timide avec ses dessins, il était réellement confiant quant à son travail et il n'aurait pas hésité à lui montrer si elle n'avait pas été concernée par celui-ci. Il se sentit soulagé lorsqu'il comprit qu'elle n'avait pas eu le temps de le voir, et quand il s'apprêtait à lui répondre par la négative, quelque chose vint le sauver de cette situation stressante. Apparemment, Bo Won cherchait à fuir quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Lorsque la porte de la classe s'ouvrit, elle avait déjà disparu dans l'une des armoires de la salle. Junno se retrouva nez à nez avec un surveillant qui lui demanda s'il n'avait pas vu une fille du nom de Bo Won. Junno posa son index contre son menton et il plissa les yeux pour faire mine de réfléchir. C'est dans un haussement d'épaules qu'il répondit, poliment. « Bae Bo Won ? Hum.. Ça ne me dit rien, désolé. » Suite à sa réponse, son vis-à-vis lui fit remarquer qu'il l'avait entendu parler avec une autre personne. Il continua simplement de mentir. Junno n'était pas du genre à inventer des mensonges qui n'étaient pas bénéfiques pour lui, mais en tant que gentleman il se devait de protéger les belles femmes. N'est-ce pas ? « J'étais au téléphone. » L'homme le remercia de son honnêteté et il quitta immédiatement la pièce pour laisser l'artiste à l'intérieur. Il reprit vite son dessin, toujours au sol, pour le fourrer dans son sac tel un vulgaire déchet. Et voilà que le fruit de son dur travail venait d'être gâché à cause de sa fichue curiosité : Il comptait bien la questionner. Une fois le sac reposé sur l'un des bancs, il se dirigea vers l'armoire où elle était toujours cachée, un sourire amusé étirant légèrement ses lèvres. « Alors Bo Won, pourquoi tu te caches ? »

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Dim 11 Jan - 11:47
 Une main devant la bouche pour étouffer sa respiration, elle écoutait la conversation qu'avait Junno avec le surveillant. Et elle retint un rire. Comme quoi, elle avait bien fait de mettre la main devant la bouche, grâce à ça, elle passa inaperçue. Et put écouter le jeune homme des Pyobeom la couvrir, mentir afin de faire croire au surveillant qu'elle n'était même pas là.

Un sourire prit place sur son visage, un sourire qui eut du mal à quitter ses lèvres. Et quand elle sortit du placard, elle l'avait encore. Bon, elle était aussi soulagée de voir sa soirée à l'université s'écourter. Et d'ailleurs, elle allait remercier Junno pour le coup de main. Mais d'abord, il fallait répondre à sa question. Forcément, n'importe qui aurait été curieux de savoir pourquoi la miss était partie se cacher aussi rapidement dans l'armoire. Ah... Ca. Elle esquissa un petit sourire en le regardant. J'ai des heures de colle à rattraper et les surveillants me font rester tous les soirs jusqu'à 20h. Elle prit finalement place sur une chaise, non loin d'elle, et bailla. Sauf que je suis trop fatiguée là. Alors j'ai fui et je me suis caché ici. Elle marqua une pause, avant de se souvenir de quelque chose. Ah et, au fait, merci de m'avoir couvert! Je te revaudrai ça. Bo Won esquissa un nouveau sourire, plus prononcé, avant de se souvenir de leur discussion avant qu'ils soient interrompus. Alors... Ca fait longtemps que tu dessines? Si le pauvre voulait s'enfuir, c'était mal barré...

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Dim 11 Jan - 14:24

Des heures de colle à rattraper ? Aaaah, qu'est-ce qu'il la comprenait. Junno passait son temps à faire des bêtises quand il se trouvait à l'université : bataille de boules de papier, chansons d'anime à pleins poumons, course-poursuite dans les couloirs, pistolet à eau.. Un vrai enfant, mais c'est le genre de choses qui l'amusaient et dont il ne pourrait jamais se passer. Du coup, il connaissait bien la situation de la rose et s'il avait été à sa place il aurait fait exactement la même chose. « J'te comprends, rester si tard c'est pas le pied. » C'est même une horreur. Juste en y pensant, un frisson le parcourut de toute part. Lorsqu'elle le remercia pour son aide, Junno secoua les mains pour lui faire comprendre que ce n'était pas nécessaire. Après tout, il ne faisait que son devoir. « Non, ne me remercie pas. Je n'aurais jamais laissé une si jolie femme dans la détresse. » Ce genre de répliques, il ne pouvait pas s'empêcher de les sortir dès que l'occasion se présentait. Grâce à ça, les femmes avaient l'image d'un homme courtois et gentleman une fois qu'elles pensaient à lui. Pourtant, même si Bo Won était une très jolie fille et qu'elle avait les atouts nécessaires pour se retrouver dans sa liste de dames avec qui il voudrait sortir, il avait nullement l'intention de la draguer. Elle était son modèle, point, basta. Il voulait rien d'autre comme relation, même une amitié le mettrait mal à l'aise. Et pourtant elle l'intriguait et en un sens il avait envie d'apprendre à la connaître. « Huuuuuuuh.. Ça fait quand même un gros paquet d'années ouais. Je peux te montrer.. Enfin, je veux dire, non rien. » Il avait gaffé, et il espérait vivement qu'elle changerait de sujet. Maintenant qu'il avait proposé, ce serait difficile de faire marche arrière.

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Lun 12 Jan - 0:08
 Pour elle, le simple fait d'entendre "heure de colle" lui mettait les frissons. Combien de fois elle avait pété le câble, prenant son sac et ses jambes à son coup pour sécher ses heures de colle depuis la rentrée? Trop de fois. A tel point qu'elle se retrouvait coincée à la FAC tous les soirs depuis bientôt 2 semaines. Alors elle expliqua son problème à Junno qui semblait la comprendre. Tiens, peut-être qu'il était comme elle?

En tout cas, elle sourit, gênée, quand il lui glissa un petit compliment dans sa phrase. Ses joues légèrement rosies prouvaient que finalement, elle n'était pas si imposante que ça après une journée de 10 heures de cours. Elle n'avait pas envie de jouer les comédiennes. Alors elle le remercia de son sourire, avant d'enchaîner sur le sujet des dessins. Et ce qu'elle attendait avec impatience se présenta à elle. Junno lui proposa de voir ses dessins, et même s'il était revenu sur sa décision, la jeune femme ne comptait pas passer à côté de cette occasion. Je veux bien voir! Enfin, sauf si tu te rétractes... Elle se tourna pour chercher son téléphone dans son sac et regarder l'heure qu'il était. Ouais, elle avait bien du temps à lui consacrer, surtout s'il dessinait. Il était la première personne qu'elle rencontrait ici qui partageait ce même amour pour cet art. Je peux comprendre en fait que tu refuses de me les montrer. C'est un peu comme ton jardin secret. Non? Bo Won lui fit de nouveau face et finit par appuyer son menton sur la paume de sa main, le regard ne quittant pas celui du jeune homme. Hé mais... Ton visage me dit quelque chose. Elle se redressa vivement. Je sais! Tu as intégré les Pyobeom il y a peu, non?
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Mar 13 Jan - 14:26

Junno, qui habituellement avait le langage facile, semblait quelque peu gêné de parler à la jeune femme. Il était mêlé entre ce sentiment de vouloir la connaître et cet embarras inutile qui l'avait envahi depuis son entrée dans la pièce.  Pour la première fois depuis des semaines, il avait l'impression d'être en pleine fraude et de risquer gros si elle découvrait qu'il l'utilisait comme modèle. Il voulait à tout prix éviter d'avoir à lui dire la vérité, et plus il se cherchait des excuses, plus il avait l'impression que sa part de naturel s'envolait. « Hum.. Un jardin secret ? C'est pas vraiment ça ! Bon attend, je vais voir si j'ai quelque chose de potable avec moi.. » Il rouvrit son sac d'un geste rapide, chercha longuement son carnet à dessins pour commencer à le feuilleter à la recherche d'un dessin qui ne la concernait pas.. Le plus discrètement possible et hors de la vue de la jeune femme. Tout à coup, le sourire de Junno prit place sur son visage alors qu'il lui lança un regard pétillant. « AAAAAAH. JE PENSAIS PAS QUE TU TE SOUVENAIS DE MOI. Fin de ma tête ou.. AH MAIS. Je pensais que j'étais discret et que personne me remarquerait. » Et voilà, Oh Junno était désormais revenu à son état normal. Moins sérieux, plus bruyant, moins stressé. Il prenait plaisir à découvrir que les femmes n'oubliaient pas facilement sa bouille, et quand Bo Won lui a fait comprendre que son visage lui était familier, il ne put s'empêcher d'exposer sa joie dans ses mots. Même si au final, elle devait l'avoir remarqué uniquement à cause de son manque de discrétion. Junno qui court partout dans le dortoir, Junno qui regarde la télévision (DBZ ces jours-ci) à fond même pendant la nuit. Junno qui se chamaille avec Suah. Junno qui crie comme un attardé et qui chante le générique de ses animes préférés. Junno qui joue à des jeux vidéo et qui essaie de corrompre tous les pyobeom aux mangas. Un tel spécimen, qui ne s'en souviendrait pas ? Finalement, il finit par retrouver un dessin de paysage qu'il avait réalisé au sommet de la tour Namsan. Il avait rendez-vous avec une femme qui lui avait posé un lapin. Finalement il avait craqué pour la beauté de la capitale et il a entièrement retracé ce qu'il voyait avec quelques petits défauts bien cachés. En regardant son dessin, on avait l'impression de s'y trouver et il était vraiment fier de lui. « Oh, voilà. C'est un dessin que j'ai fait il y a quelques mois. » Il lui tendit, sans stress, son carnet à dessin. Il n'avait plus qu'à espérer qu'elle ne tourne pas les pages, sinon il serait vachement dans la merde.

Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Jeu 15 Jan - 22:02

C'est fou ce qu'elle était contente quand Junno lui dit qu'il allait fouiller dans ses dessins pour lui montrer ce qu'il avait pour elle. Elle arbora alors un sourire de satisfaction avant d'étudier avec insistance le visage du jeune homme qui lui disait quelque chose. Pour mettre un terme à ses doutes, elle lui posa directement la question, et la réaction de Junno la surprit un peu, la faisant sursauter.

Le jeune homme pensait être passé inaperçu au sein des Pyobeom. La vice présidente secoua alors la tête lentement en le regardant dans les yeux, un petit sourire malin accroché à ses lèvres. Une vice présidente n'oublie aucun visage. Hé oui, que la personne soit discrète ou non, la brune arrivait aisément à retenir un visage. Pour le cas de Junno, elle avait entendu parler de lui par Suah, cet amoureux des mangas et des jeux vidéos, le genre de truc que Bo Won détestait. Enfin, non, elle ne détestait pas ça, mais elle n'était pas très branchée tout ça, c'est tout. Elle y avait joué durant une période de sa vie, quand elle avait 10 ans, mais ça n'avait pas duré. Depuis, elle n'avait pas retouché une manette, si ce n'est la manette Wii pour les soirées just dance. Alors oui, elle le trouvait original et à la fois différent d'elle, mais aujourd'hui, elle se rendait compte qu'ils avaient quelque chose de très important en commun: le dessin.

Il fouilla dans ses dessins et finit par lui tendre son carnet, ouvert sur la représentation du paysage de la capitale vu depuis la tour de Namsan. Subjuguée par le dessin, Won resta un moment la bouche entrouverte de surprise alors qu'elle étudiait chaque trait du dessin. Elle passa un doigt dessus et finit enfin par lever les yeux vers lui, avant de reprendre la parole. Mais... Tu dessines tellement bien. Elle reposa les yeux sur le croquis et l'admira. Elle pouvait presque s'imaginer à ce même endroit. Pas étonnant que le jeune homme ait craqué pour cette vue. Il n'y avait peut-être pas plus beau dans la capitale. Elle était curieuse de voir les autres dessins, mais ce serait vraiment déplacé de sa part, alors elle lui rendit le carnet. Si je peux te donner un conseil, ne t'arrête jamais de dessiner. Elle rangea une mèche derrière son oreille sans le quitter des yeux. Un silence s'installa alors qu'elle le regardait inlassablement. Il y avait quelque chose chez Junno qui plaisait un peu trop à Bowon. Son visage aux traits enfantin, sûrement. Bon alors dis-moi, tu te plais chez les Pyobeom? Elle afficha un air amusé. Ben oui, il fallait qu'elle se soucie du bien-être des nouveaux membres. L'intégration n'a pas été difficile j'espère...?
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty Mer 28 Jan - 12:53

Finalement, il s'était fait du souci pour rien. Il craignait qu'elle soit le total opposé de ce dont il s'imaginait mais elle se rapprochait assez bien de l'image qu'il se faisait d'elle. Bo Won semblait s'intéresser au dessin et à son talent artistique, ce qui enjouait Junno puisqu'il était assez fier de son coup de crayon, et qu'on le complimente ne faisait que le rendre plus confiant. En plus d'être jolie, la vice-présidente de sa confrérie semblait être d'agréable compagnie et si au départ il n'avait pas réellement envie de la rencontrer, il a fini par désirer en apprendre plus sur elle et sur ce qu'elle aime. Elle a été son modèle pour ses portraits pendant une longue période et si elle venait à l'apprendre, elle le prendrait certainement pour un fou, voire un psychopathe qui passe son temps à l'espionner. Junno se sentirait certainement mal à l'aise si elle apprenait qu'il avait déjà un certain attachement à elle avant leur rencontre. Il avait finalement feuilleté son carnet à dessins afin de lui montrer celui d'un paysage qu'il avait fait à la tour Namsan. Son sourire ne quittant pas son visage, Junno se sentit complètement enjoué lorsqu'elle complimenta son travail.  « Tu l'aimes bien ? Je te le donne alors. Comme ça tu n'oublieras jamais qui est Oh Junno. » Ce n'est pas comme si elle pouvait l'oublier de toute façon. Il est assez bizarre pour qu'on se souvienne de lui. Il arracha délicatement la page pour lui tendre, ne lui laissant pas le choix d'accepter ou de refuser. Si elle le trouve encombrant, il lui suffira de le jeter de toute façon. Il voulait faire bonne impression face à la jeune fille qu'il dessinait avec tant de passion et finesse, il voulait qu'elle le trouve sympathique et qu'elle parvienne à voir au-delà de ce garçon enfantin et parfois trop enjoué. Même si parfois son enthousiasme prenait le dessus. « Les Pyobeom c'est le top, je regrette pas du tout d'y être. Mais tu sais, je suis quelqu'un d'assez sociable donc j'ai jamais de problèmes avec les autres en général. » Parfois, ça arrivait qu'il se dispute avec certains membres de la confrérie mais Junno c'est un peu l'idiot de la bande. Il rit pour rien, il boude pour rien, il est légèrement capricieux quand il ne peut pas regarder ses programmes à la télé, il passe son temps à jouer aux jeux vidéo et à faire des farces, parfois de mauvais goût.. On pourrait penser qu'il n'a rien en commun avec les Pyobeom mais il s'est tout de même fait une place parce que mine de rien, il est envahissant mais attachant.  « Si tu veux pas te faire prendre, on devrait partir d'ici non ? S'ils apprennent que je t'ai couverte, ils vont me le reprocher pendant des mois ! » Et se taper une heure de colle juste pour ça, c'était hors de question. Connaissant le surveillant, il lâchera pas l'affaire et il continuera à chercher Bo Won tant qu'il ne sera pas certain qu'elle est partie alors mieux vaut partir tant qu'il en est encore temps. «  Tu veux pas qu'on aille manger une glace ? J'en ai fort envie !! » Junno, le seul mec capable de bouffer une crème glacée quand les degrés frôlent les moins dix dehors. Un vrai phénomène ce mec.

Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
I was tryin' to escape this shit, when I found you. ♥ Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !