Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
I wish this last | SAHWAN  JLM0KC9R_oI wish this last | SAHWAN  JLM0KC9R_oI wish this last | SAHWAN  JLM0KC9R_oI wish this last | SAHWAN  JLM0KC9R_o

 :: Le reste du monde :: Les mondes parallèles
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

I wish this last | SAHWAN

Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 16:44
« Le séminaire à lieu demain. N’oubliez pas vos uniformes. » Un pauvre petit tee-shirt blanc avec le logo de leur boîte. Un mug en cadeau et même une casquette. Joie, Hwan s’en approche, récupère le tout en appréhendant la journée. Son collègue avec qui il est en binôme à l’air que peut réjouis. Le sport ce n’est pas son truc. Celui de Hwan non plus d’ailleurs, mais il aime tout de même se défouler. Il grimace, observe les tee-shirts et se motive comme il peut. Le lendemain, c’est réveil à l’aube. Mine un peu fatiguée, il prend son sac à dos, glisse un mot sous le pallier de sa sœur et file au lieu de rendez-vous. Ordre de jour « geste écolo ». Alors c’est transports et virés dans un car électrique. Arrivé sur place, le garçon se faufile à travers les premiers arrivants. Comme il s’en doutait, les voix s’exclament déjà, parle plus fort. Histoire de se faire remarquer. S’installant dans un coin, les manager et les chefs sont déjà là. Eux aussi regroupé par grade alors que son collègue finit par arriver. Se postant devant lui il lève brièvement la main « Salut. Je suis défoncé je suis sortie en boite toute la nuit. » Hwan arque un sourcil, la dernière fois qu’il a été dans ce genre d’endroit il a fini à ramper dans les escaliers de son immeuble. Il ne tient pas beaucoup l’alcool. Pas gros consommateurs, il est plutôt amateur de soda en tout genre et surtout les plus bizarres. Finalement il sent que cette conversation va déjà le dépasser. « J’ai rencontré une meuf. Une bombe. » Super, voilà qu’il allait avoir le droit au détail de la soirée. Et tandis que son collègue s’amuse à parler tout seul, lui détourne son attention vers … Sawan. Qu’il n’avait pas encore vu arriver. Depuis quelques jours tous les deux s’éviter, enfin surtout lui. Il ne sait pas pourquoi, c’est stupide. Il lui en veut… de ne pas faire attention à lui ? De nourrir ses espoirs ? Il n’en sait rien. Mais après l’avoir vu avec son petit ami. Cela a changé beaucoup de choses pour lui. Une façon de se rendre compte qu’il n’avait surement aucune chance. Ce type avait l’air de tout avoir pour lui. Quand à Hwan… il était indéniablement banal et passe partout. Il l’observe de loin, elle semble attendre quelqu’un, ou peut-être son binôme ? Il avait eu envie de lui proposer mais il s’était ravisé en voyant que tous la convoitait. Au final Hwan en avait marre d’espérer. C’était bête de sa part, mais il ne lui en voulait pas vraiment. C’était lui le fautif ! Le seul à avoir cru quelque chose. A ses yeux il n’était le mec sympa et un peu geek. Peut-être même avait-elle pitié de lui et ça… oh ça, ça le tuerait. Mais il devrait surement l’accepter… Se redressant, il guette du coin de l’œil Sawan. Tente de se concentrer sur autre chose. Mais la discussion avec son partenaire ne l’intéresse pas vraiment. « Et toi Hwan ? on te voit jamais avec une meuf. T’es pas gay ? » Il fronce les sourcils. Et même si il l’était qu’est-ce que ça changerait ? Il soupire, sort son téléphone et préfère lire des scans. Son collègue ronchonne, se lève pour aller en voir d’autre. Il faut attendre vingt minutes de plus qu’ils arrivent tous. L’un des manager, se levant pour encourager les troupes. Mais il semblerait que le binôme de Sawan lui avait porté faux bond. Tous allaient se jeter sur l’occasion. Il le savait déjà. Alors il n’avait pas besoin d’espérer… et pourtant, sans réellement comprendre comment il se retrouvait face à elle. « Salut Sawan ! » petit sourire au coin. Alors qu’il jette un regard à son ancien collègue. « Tu veux faire équipe avec moi ? » courage qu’il ne soupçonnait pas. Il s’attendait encore moins à ce qu’elle accepte. Il était même prêt à lui demander de répéter. « Euh… super. Cool. » Lâche-t-il un peu surprit. Puis il sourit en passant devant elle avant de grimper dans le car. Se postant quelques sièges plus loin, il l’invite à s’assoir à ses côtés. Il la laisse passer, puis tend la main pour récupérer ses affaires. « Je vais te les mettre en haut. » et il aurait l’air normal. A croire qu’il n’avait essayé de l’éviter il y a quelques jours. Sawan lui en voulait-elle ? Il se laisse tomber sur son siège, ouvre la tablette devant lui et y dépose son téléphone, sa bouteille d’eau et un livre. Bien qu’il tente de fuir son regard en observant le couloir et les autres. Il bouge la jambe nerveusement. Se demandant bien ce qu’il est en train de fabriquer. Comment lui ai venu ce courage ? Il n’en sait rien du tout. Et ça le perturbe. Peut-être allait-elle le prendre pour un bipolaire… « Sawan je… je voulais te dire désolé. » il dit ça comme ça. Sans réfléchir, se tournant subitement vers elle. Triturant les pages de son livre « Je n’ai pas été très sympa ces derniers temps. » et si tu savais… ce n’est pas ta faute. Je suis juste fou amoureux de toi et toi tu en aimes un autre. « Il m’arrive parfois de me renfermer sur moi-même. » et ce n’était pas si faux. Mais il mentait un peu. Détournant les yeux sur son livre d’où dépassaient plusieurs feuilles de papier.
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 17:12

La jeune femme n’avait pas réellement compris le changement d’attitude de Hwan. Avait-elle dit quelque chose qui ne lui avait pas plus dans les toilettes ? Mais si cela avait été le cas il ne lui aurait pas souri ni tenu l’ascenseur pour sortir avec elle … Avait-elle fait quelques choses qui ne lui avait pas plu ? Elle n’en savait rien mais elle était triste de voir le garçon se refermer sur lui-même aussi facilement. Elle avait cru que leur petite pause déjeunée, bien que chaotique, les avait un peu rapprochés … elle avait eu tort. Elle avait bien tenté de lui arracher un regard, un sourire, en déposant à nouveau un petit mot sur son bureau, ou en tentant de lui dire merci pour avoir réparé son ordinateur, mais n’avait eu pour toute réponse un simple : c’est rien c’est mon boulot. La jeune femme avait été triste de cette réaction, mais que pouvait-elle y faire ? Elle avait opté pour une attitude distante à son tour. Pas fâchée, mais s’il voulait faire sa vie dans son coin, alors elle n’allait pas lui courir après. Elle voulait se protéger. Les jours avaient défilé et l’idée même de faire ce séminaire la hantait. Elle détestait ça. Quand les équipes avaient été formés elle avait prié pour que personne ne lui adresse la parole, peut-être que si elle se mettait avec une collègue elle se sentirait mieux mais à la seconde ou elle avait amorcé un geste vers une fille de leur équipe cette dernière avant grimacé en se détournant. Bien … Sawan avait baissé le visage faisait mine d’ajuster son chemisier et quand un de ses collègues lui avait demandé de faire équipe avec elle, elle avait dit oui, au moins elle était débarrassée de cette corvée. Mais quand ce dernier lui souffla l’air sûr de lui « Ne t’inquiètes pas, je t’aiderais pour les épreuves sportives, t’auras pas à casser un de tes ongles » elle avait ri, jaune évidemment et avait fait tiquer sa langue. « Encore faudrait-il que tu tiennes la route. » connard. Elle l’avait planté là déjà exaspéré de son attitude machiste. Elle mentirait si elle disait qu’elle n’aurait pas espéré que Hwan lui demande, mais elle s’était juré de ne pas courir après lui. Si elle avait fait quelques choses qui l’avait offensé elle en était désolée mais elle ne voyait pas le mal qu’elle avait pu lui faire. Si l’occasion se présente elle en discutera avec lui mais dans le cas contraire … Elle s’était levée tôt ce matin-là, épuisée elle n’avait eu qu’une nuit courte. A l’inverse de ses collègues son travail continuerait pendant le séminaire où elle devra bosser le soir. Mais qu’importe, au moins elle aurait une excuse pour rester dans sa chambre et éviter les invitations de ces gros lourds. Elle avait posé son sac à ses pieds et attendait, les bras croisés que son binôme arrive. Finalement Sawan réalisait qu’elle n’avait pas beaucoup d’attaches avec ses collègues. Les femmes la jalousaient, sauf celle qui se moquait bien de son apparence, et les hommes ne la voyait que comme une belle femme qui serait bien incapable de tenir bon dans ce séminaire. Ça lui faisait de la peine, car après tout ce qu’elle avait traversé, elle aurait cru qu’une fois qu’elle aurait atteint ses objectifs de beauté, tout serait différent. Elle avait tort. Elle se sentait idiote d’attendre toute seule ici … Elle avait remarqué la présence de Hwan mais il semblait obstinément rester loin d’elle. Alors quand il fut l’heure de monter dans le bus elle soupira et fut plus que surprise de voir Hwan lui parler … normalement ? Elle papillonna des yeux mais ne put retenir un sourire. Idiote va. Un simple mot et te voilà à tout envoyer valser de tes bonnes résolutions. « Bien sûr avec plaisir … » elle le suivit rapidement et monta dans le bus à sa suite, annonçant leur binôme à l’organisateur. Prenant place à ses côtés elle lui tend son sac après avoir récupérer sa casquette et sa boisson. Son téléphone en poche elle avait de quoi tenir le trajet. Mais finalement, peut-être qu’elle n’en aura pas besoin si Hwan est avec elle … elle s’installe, enfile sa casquette à l’envers sur sa tête (une casquette Sailor Jupiter collector qui allait parfaitement bien avec sa tenue de sport) et tourne le visage vers lui quand il lui présente ses excuses … confuse, la jeune femme le fixe alors et souffle discrètement « Est-ce que j’ai fait quelques choses qui t’a contrarié Hwan … ? » elle pose une main sur son bras et grimace l’air désolée. « Je suis désolée si c’est le cas … » elle mordille sa lèvre et lui tend soudainement son coca clear à la pêche. « Je … une offrande en guise de pardon. » souffle-t-elle blaguant un peu, puis connaissant ses goûts décalé pour les sodas aux parfums peu commun elle ajouta « Bon je sais que mon soda est surement bizarre mais … je t’assure que c’est super bon ! » dit-elle en riant ses petits yeux de lunes se plissant adorablement.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 18:04
Il reste nerveux malgré tout, sa présence à ses côtés est un peu perturbante. Il sourit un peu, l’observe du coin de l’œil et remarque soudainement un détail. Juste cette casquette, d’un anime qu’il adorait étant petit. Bon, évidement il se cachait derrière l’excuse de sa sœur pour regarder. Mais il le premier à se poster devant la télé et attendre les épisodes. A croire qu’un petit signe du destin pouvait le troubler encore. Sailor Jupiter… sa préférée. Il l’avait toujours aimé parce-que c’était une fille de caractère, plus grande que les autres et différentes. Il sourit, baisse les yeux un peu amusé et à la fois surprit. Il n’aurait pas cru que Sawan aborde un tel vêtement. Mais il savait qu’elle aimait jouer parfois. Elle avait ce côté, si différent de l’image qu’elle renvoyait. Et ça lui plaisait, un peu trop. Se redressant, il retient un sursaut en sentant sa main sur son bras. Il s’en veut d’avoir été un peu… impoli. On juste contrarié Au final, ce n’était en rien a faute. C’était lui qui avait imaginé trop de chose. C’était évident que Sawan avait un petit ami. Un mec beau, charismatique et… beau ? Il l’avait déjà dit. Mais ça se résumait à ça dans son esprit. Baissant les yeux sur la boisson qu’elle lui tend, il se met subitement à rire. Bon sang… qu’elle est mignonne. Et ça l’agace de céder rapidement. Mais il ne peut pas en vouloir Le responsable c’est lui. Attrapant la canette, il ose lui avouer « C’est celui que je préfère. » il le connaissait déjà. Se mettant à sourire un peu plus, et peut-être se décontracter. Il ne faisait plus attention aux autres. « C’est pas toi Sawan…
vraiment. C’est moi je suis… un peu solitaire. » Elle devait l’avoir remarqué. Hwan ne se sentait pas à l’aise avec tout le monde. Il se forçait, mais ce n’était pas son naturel. Il la remercie pour la boisson. Se sent un peu gêné mais, il garde un sourire aux coins des lèvres. « Alors comme ça tu aimes Sailor Moon ? » il relève les yeux vers elle. Croise son regard et se rend compte qu’elle est encore plus attirante comme ça. Sawan à ce petit air, presque enfantin. Son minois trop adorable, lui fait rater un battement de cœur. Pourquoi est-ce qu’elle me plait autant ? pense-t-il. Ça serait plus facile s’il la voyait comme une amie. Il en avait deux des très proches, et jamais il n’avait imaginé quoique ce soit avec elle. Alors pourquoi pas Sawan ? Il se désespère. Dépose la canette sur le porte gobelet. « Tu es… surprenante. » et il lâche ça, un petit sourire aux lèvres. Attrapant son téléphone, il le déverrouille, cherche déjà ses écouteurs pour les brancher. Evidemment, Hwan lance un jeu. Ce n’est pas qu’il veut faire son asocial, mais il a l’habitude de faire ça quand il prend les transports. Et il a presque peur de gêner Sawan. Il ne veut pas être trop intrusif, la laisse à ses occupations de son côté avant de se concentrer sur son écran. Se mordillant la lèvre inférieure, il reste bien de longues minutes à l’ignorer. Encore focaliser sur son jeu, il tend la main pour récupérer la canette. Ses doigts rencontrent ceux de Sawan. Il relève la tête, se fige dans son geste. « Ah… vas-y. » et le voilà déjà tout gêné à détourner les yeux. Il dépose son téléphone, tente de se changer les idées. Comment un simple geste peut-il le mettre aussi mal à l’aise ? Il soupire pour lui-même, se penche pour essayer de trouver ce qu’il recherche. Sa paire d’écouteurs, mais rien. Il se relève, cherche dans son sac, mais après avoir fouillé partout, il ne les trouve toujours pas. Alors il grimace, se rassoit et avise Sawan qui écoute surement sa musique. Il reste quelques secondes à hésiter et se force « Sawan... est-ce que… on pourrait écouter ensembles ? » pourquoi est-ce qu’il demande ça ? « Je suis désolé j’ai oublié mes écouteurs. Et… j’aime… non laisse tomber. » J’adore écouter de la musique. Ce n’est pas si compliqué à dire ? Mais il se ravise. Se sent bête de lui avoir demandé.
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 19:44

Elle apprécie l’entendre rire ainsi, détendre un peu l’atmosphère. Elle sourit de voir qu’il aime ce coca aussi et finalement tous ces questionnements qui la tiraillaient s’envolèrent. Il est solitaire, c’est évident. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Avant elle était comme lui, peut-être encore un peu aujourd’hui, mais Sawan ne voulait plus jamais rester dans l’ombre de quelqu’un. Dans l’ombre du monde. Elle voulait prendre cette place à la lumière, qu’importe les prix à payer. Elle se sent bien avec Hwan, parce qu’il fait pas semblant, il ne cherche pas à attirer son attention, ni à la draguer. Il ne cherche pas à l’impressionner et ne la rabaisse jamais. Au contraire. « Ton préféré hein ? Je note alors ! » elle sourit complice. Elle aimait découvrir de petits détails sur ce qu’il aime, c’était comme si ce n’était que grâce à ces détails qu’elle pourrait apprécier pleinement. Les vrais détails, de ceux qu’on ne laisse personne remarquer. Elle rougit en portant une main à sa casquette, elle mentirait si elle disait qu’elle n’avait pas fait exprès de la prendre avec elle. Elle avait agi sur un coup de tête. Elle avait rassemblé ses affaires dans son sac et avait relevé la tête par hasard en posant son regard sur cette casquette. Elle ne la mettait que rarement. Jamais au travail, afin que personne ne connaisse son amour pour cet anime, ni pour les BD qu’elle lisait d’ailleurs … Elle ne voulait pas qu’on la prenne pour une enfant. Mais Sailor Jupiter était sa préférée, que pouvait-elle y faire ? Elle était entre deux mondes Sawan. L’un Geek, de Big Bang Theory, et l’autre plus superficielle que représentait la beauté. Elle se demandait d’ailleurs pourquoi il était impossible de faire les deux. Un peu à l’image de Bernadette. Mais elle ne pouvait prétendre être aussi intelligente qu’elle … Elle savait que seul Hwan pourrait remarquer ce détail, et plus encore, l’apprécier. Elle mordilla sa lèvre et rit légèrement. « Sailor Jupiter est ma préférée, c’est la plus caractérielle du groupe, je l’adore, puis elle est si grande. Si femme. Je dois avouer que je l’admire ! » Puis remarquant qu’elle lui paraitrait sûrement bizarre, elle souffla « Pardon, je m’emballe un peu … » Elle se tourne vers la fenêtre et tente de ravaler son sourire mais elle est bien en peine alors qu’il la trouve surprenante. Elle lui lance un regard en coin et souffle un timide « Merci … » c’était bien la première fois qu’un compliment sonnait aussi sincère. Elle aurait aimé trouver quelque chose de plus intelligent à dire mais se ravisa en le voyant sortir son jeu. Un peu déçu elle lorgnait sur son écran avant de le laisser tranquille. Elle comprit qu’il voulait être dans son coin pour jouer à son jeu. Je suis solitaire. Effectivement, mais la jeune femme ne s’en offusqua pas. Elle prit son téléphone pour écouter de la musique et trainer sur ses réseaux. Elle ne sortit de sa bulle qu’en sentant les doigts de Hwan frôler les siens pensant prendre sa boisson. « Oh désolée ! » souffle-t-elle un peu confuse avec un sourire doux. Elle boit une gorgée et repose la boisson. Elle le regarde s’agiter du coin de l’œil, sourit sans savoir pourquoi mais reporte son attention sur son téléphone quand il se tourne vers elle. Un petit jeu de chat et souris. Elle l’écoute, le regarde baliser pour une simple demande et rit après l’avoir torturé quelques secondes à rester silencieuse et souffle « Bien sûr idiot. » avant de lui tendre un écouteur. « Tu veux écouter quoi ? » elle scrollait déjà sur son application de musique pour choisir quelques choses qui pourraient lui plaire. C’était amusant de voir combien on pouvait en apprendre sur une personne rien qu’à ses goûts musicaux. Elle finit par lui tendre son téléphone pour qu’il choisisse et fut obligé de se rapprocher de lui pour éviter le fil ne soit trop tendu. Elle colla son épaule à la sienne et fixa son écran. Puis le temps qu’il cherche elle soulève son livre et sourit. Il était légèrement abimé, preuve qu’il le lisait souvent. Elle le prend entre ses doigts et le feuillette, retire les feuilles qui ne semblent marquer aucune page et les poses sur la tablette avant de se mettre à le lire, les premières lignes. « Il est bien ? J’ai toujours voulu le lire sans jamais trouver le temps ! »
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 20:43
Il sourit, s’empresse d’ajouter « Non pas du tout. C’est ma préférée aussi… mais
surement pas pour toutes les mêmes raisons que toi. » Il se met à rire, évoquant le fait qu’il fantasmait sur l’héroïne et qu’il été tombé amoureux d’elle quand il était gamin. Mais on commence tous par quelque chose n’est-ce pas ? Il s’en amuse. Baisse les yeux un peu gêné. « Je
trouve ça cool. »
Sawan l’est à ses yeux. Elle est sympa, mignonne et en plus déroutante. Il adore ça, malgré qu’il doive se faire à l’idée qu’elle n’est pas pour lui. Quel dommage parfois ! Il aurait aimé lui montrer qu’il n’était pas qu’un type sympa. Peut-être devrait-il agir comme un connard ? Il ne sait pas vraiment. Miso lui disait souvent que s’il avait l’air inaccessible il attirait son attention. Mais comment l’être ? A faire semblant ? A lui faire croire des choses fautes sur lui ? Il n’est pas comme ça. Il ne sait pas manipuler les gens. Il ne calcule rien. Et quelque part, il se force à ne pas y penser. Rester figer sur son jeu, avant d’oser lui proposer d’écouter de la musique ensembles. C’était idiot, il avait peur qu’elle refuse. Mais à sa plus grande surprise, ça paraissait évident. Il sourit, la regarde quelques secondes avant d’attraper l’écouteur. La remerciant discrètement. Attrapant son téléphone, il alla chercher les artistes qu’il aimait. Ne sachant pas si elle apprécierait aussi. Lui tendant, il guetta sa réaction, avant de relever les yeux sur son livre. Se redressant un peu, il se sentit nerveux. Peut-être un peu embarrassé car Hwan avait une fâcheuse habitude à le relire encore et encore. Il ne savait pas pourquoi. Il adorait l’histoire. « Oh euh… » Il grimace, gêné. Est-ce qu’elle le trouverait bizarre ? Qu’il soit aussi passionné par une histoire ? Normalement les hommes préfèrent jouer avec leurs voitures ou regarder le foot. Lui quand il ne joue pas, il lit. « Je… l’ai
déjà lu au moins dix fois. »
et c’est une honte. Il ne sait pas pourquoi ça le gène autant. Se tordant un peu « Je suis bizarre. Je le sais. » Elle doit le prendre pour un type pathétique. Parce-que cette histoire parle d’amour. Une relation tumultueuse, deux univers différent. Un roméo et juliette des temps modernes. Mais il y avait ces intrigues, ces soupçons d’émotions torturées qui le faisait rêver. Il n’aurait pas pensé qu’elle connaitrait le titre. « Je l’adore… » Sa voix s’apaise. Avant qu’il ne désigne le livre de sa main. « Tu… tu veux le lire ? » il pourrait lui prêter si elle voudrait. En dehors des comics, il aimait lire des romans. Sur la couverture à l’intérieur il y avait un mot de sa sœur. Doux et tendre car elle lui avait offert pour leur vingtième anniversaire. Il n’avait pas remarqué, mais leur bras se frôlait. Si bien que lorsqu’il le constata, il se sentit étrange. Ça fourmillait en lui. Ce contact le brûlait mais il tenta de rester le plus normal possible. « Tu peux le 
commencer si tu veux. » et il attendit qu’elle ouvre le livre pour se pencher un peu. Malgré qu’elle reprenne du début, il n’y voyait aucun inconvénient. Connaissant par cœur l’histoire. Il ne s’en lassait jamais. Finalement le reste du trajet se passa tout en douceur. Presque trop paisible, mais Hwan avait su apprécier ce moment. C’est même à contre cœur, qu’il vit le car s’arrêter. Les managers criant déjà pour que tout le monde sorte. Lui rendant ses écouteurs, il se redresse, range ses affaires et suit le reste du groupe à l’extérieur.
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Ven 8 Mai - 21:06

Cela lui faisait du bien d’avoir une vraie conversation avec lui, de ces conversations légères qui ne vous laissent que de bons souvenirs. Ces moments pourtant anodins qui vous font sourire. Elle se penche sur le livre, se saisie des pages, le feuillette. Elle s’amuse des points communs qu’elle leur trouve. Hwan est vraiment différents des autres. Il est sincère, il est vrai, et ça lui fait du bien. Elle zieute sur son téléphone et affiche un sourire radieux en apercevant une playlist de Lauv. « Oh ça j’adore ! » s’exclame-t-elle avec un sourire ravi. « Toutes ces chansons, et sa voix … j’aime l’émotion qu’il dégage … » elle lance alors sa chanson qu’elle écoutait de lui en ce moment, et fredonna avec plaisir. C’était plaisant de voir qu’il aimait les mêmes choses qu’elle, à nouveau. Elle lui lance un sourire doux et se penche vers le livre, mais sa remarque la chagrine … Elle lève un regard vers lui et affiche une moue triste « Pourquoi tu fais ça ? Te dénigrer … Moi aussi j’ai des petites manies, mais qu’importe … tu l’aimes ce livre non ? C’est le principale. » Elle caresse son avant-bras, se voulant rassurante, réconfortante. Elle porte alors son regard sur le livre et le feuillette à nouveau. La jeune femme attrapa alors le livre et se met à le lire avec un sourire amusé. Puis elle tend les bras pour qu’ils puissent lire à deux. Elle pose alors à force sa joue sur l’épaule du garçon pour pouvoir s’appuyer pleinement. Et le trajet dur, sereinement. La jeune femme se sent bien, ne voit pas le temps passer. Elle est presque déçue mais range ses affaires tranquillement, prenant son temps avant de suivre le garçon a la sortie du bus. Les managers crient déjà pour qu’ils se regroupent. Sawan aperçoit alors son binôme en train de draguer lourdement la secrétaire du service général. Elle donne un coup de coude à Hwan avec un petit rire « J’aurais pu attendre longtemps … Merci de t’être proposée, je suis contente que ce soit toi. » avoue-t-elle. « En vrai je voulais que ce soit toi. » Elle attrape son sac et enfile sa casquette avec un petit air mutin, et se détourne pour aller jusqu’à l’entrée de l’hôtel où ils resteront pour les trois prochains jours. Rapidement ils sont rassemblés dans le hall de l’entée et avant qu’ils n’aient pu prendre possession de leur chambre, un petit déjeuné leur ait fournis en même temps qu’une réunion, des plus pompeuses. Dans la foule Sawan est séparée de Hwan. Elle en profite pour rapidement passer au toilette et retourne dans la salle de réunion. Elle cherche du regarde Hwan mais remarque qu’au moment où elle se dirige vers lui, deux personnes s’assoient à côté de lui. Elle soupire un peu déçu et lui fait toute fois un petit sourire contrit avant d’hausser les épaules pour s’asseoir un peu plus loin. La réunion commence, elle se concentre, porte son attention sur leur directeur général. C’est long, barbant. Elle attrape son téléphone et lui envoie un sms « Mon dieu que c’est long … » puis rajoute un petit smiley triste. Puis lui envoie « J’ai hâte que ce soit fini … » avant de lui lancer un petit regard complice par-dessus son épaule. Elle échange quelques sms avec lui, se retenant de rire et quand enfin on les libère elle s’étire ravie. Elle rejoint l’accueil et récupère sa clé pour pouvoir monter jusqu’à sa chambre, et dans l’ascenseur croise Hwan. « Tu es chambre combien toi ? » demande-t-elle avant de pousser un petit cri en remarquant qu’ils avaient une chambre côte à côte, voir même commune. « Je vais pouvoir venir t’embêter cette nuit ! » rit-elle malicieusement « On pourra lire le livre encore ce soir ?! » demande-t-elle comme une enfant impatiente en sortant de l’ascenseur avant lui. « Le passage sur lequel on s’est arrêté est beaucoup trop intéressant ! » lance-t-elle enjouée. Ou bien peut-être était-ce le fait de pouvoir lire avec lui ? Quoiqu’il en soit, malgré sa question, elle ne lui laissait pas le choix. Intrusive ? Sûrement, mais … elle ne réfléchissait pas, bien trop absorbée par le plaisir qu’elle prenait à partager son temps avec lui.
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Sam 9 Mai - 8:13
Le trajet c’était déroulé sans encombre. Ils avaient même été proches. Il tentait encore d’oublier leur proximité. Se disant que de toute façon ce n’était dût qu’à la lecture. Sawan était un peu libre avec lui. Un peu trop peut-être. Il ne savait pas vraiment lui dire non encore moins se détacher d’elle. Malgré qu’il se disait qu’il devrait. Pour son bien-être à lui. Mais il n’y parvenait pas. A chaque fois c’était toujours pareil. Aujourd’hui, je serais plus distant avec elle... et puis il cédait trop vite. Il savait que les femmes aimaient les hommes difficiles. Ceux qui leur donnent l’impression de ne pas exister. Mais Hwan était tout l’inverse. Et ça l’agaçait d’être aussi banal. En sortant du car, il ria à la remarque de Sawan. Mais fut tout aussi surprit par sa réaction. Lui ? Une folle envie de lui demander « Pourquoi. » mais il restait là figé avant d’entrer dans le hall comme tous les autres. Le reste de la journée était différent. Il n’avait pas pu manger à ses côtés. Et à la réunion ils furent séparés. Il ne pensait pas recevoir des messages d’elle cela dit. A chacune des vibrations son cœur s’emballait. Puis il se risquait à lever les yeux vers elle et se sentir encore plus confus. Bon sang… que c’était compliqué d’être là à ses côtés. Encore pire lorsqu’ils se retrouvèrent dans l’ascenseur. Si le temps de quelques secondes il avait espéré rester bloqué avec elle… il dut se rendre à l’évidence, le destin en avait après lui. Pourquoi devait-il se retrouver dans la chambre à côté d’elle ? Il grimace discrètement. Se dit déjà que l’idée est insupportable. Pas parce qu’il la déteste mais parce qu’une part de lui la désire. Il ne compte plus les nuits où il s’est mis à penser à elle. Rien de vulgaire ou de malsain. Il rêvait juste de ses yeux, de sa peau… et du gout que pouvait avoir ses lèvres. Alors oui, se retrouver à seulement quelques mètres d’elle alors qu’il devait dormir. C’était compliqué. Et pire encore alors qu’elle voulait venir lire avec lui ce soir. Je ne suis pas prêt… pensait-il avant de dire « Ouais ça serait super. » même si ses nerfs seraient à rude épreuve. Pourquoi avait-il accepter ? Il regrettait encore une fois qu’il était dans sa chambre. Déposant ses affaires, il se laissa tomber sur le lit. Il lâche un soupir, regarde cette porte entre les deux espaces. Alors c’est donc ça ? Ça ne tenait qu’à une putain de porte en bois ? Merde pense-t-il, avant de prendre son téléphone et envoyer un message à sa sœur. Il est perdu le pauvre. Trop dans son imaginaire. Lui est déjà en train de penser qu’il pourrait dormir avec elle. Sans sexe ! Il s’en fout. En vérité il veut juste partager un moment en sa compagnie. Message de Miso « Vas-y fonce ! » super, ça ne l’aidera pas à se décider. Jetant son téléphone sur le lit, il ouvre sa valise pour y récupérer des affaires de sport. Ils avaient une première épreuve cet après-midi. Alors il se change, enfile ce qu’on a demandé de porter. Avant d’aviser son reflet dans la glace. Mais regarde toi Hwan… tu es si banale. Avec tes lunettes sur le nez et ce regard si commun. Comment pourrait-elle craquer sur lui ? Elle ne t’aime pas ! Il se force à y penser. A s’en convaincre avant de sortir. Il hésite quelques secondes, se demandant si il doit frapper à sa porte. Et tandis qu’il lève le poing, voilà que le battant s’ouvre. « Oh ! Sawan… je… je voulais savoir si tu étais prête. » il se frotte l’arrière de la tête. Se faufile déjà dans le couloir. Il n’est pas habitué à partager ce genre de quotidien avec une fille. Mais il fait des efforts. Essaie de paraitre le plus naturel possible. Arrivé dans le grand hall, les équipes se réunissent pour aller jusqu’à l’endroit de l’épreuve. De l’escalade.
Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Sam 9 Mai - 8:32
 Rendez-vous pris pour la lecture du livre, Sawan est ravie. Tout lui parait presque trop parfait comme week-end. Ça lui fait du bien de s’éloigner un peu de la ville. Même si c’était dans le cadre du boulot, changer d’air la soulageait. Elle passait tout son temps au travail, sa vie sociable n’était pas des plus glorieuse et sans Il Kyang elle n’aurait même jamais de quoi sortir. Dès qu’elle avait un jour de repos son meilleur ami débarquait pour la sortir, l’emmener au cinéma, au restaurant, lui sortir la tête de ses dossiers et de ces réunions qui n’en terminent plus. Elle était loin de cette image qu’elle se donnait mais ça personne n’était censé le savoir. Elle se changea rapidement une fois dans sa chambre et ajouta une touche de parfum avec une tonne de déodorant. Ça hantise c’était de sentir la transpiration. Elle frissonna de dégoût à cette idée et se regarda dans le miroir pour parfaire son maquillage. Elle se trouvait belle ainsi. Qu’importe le sport qu’elle ferait, elle savait qu’elle serait on point. Laissant ses affaires les plus importantes dans le petit coffre-fort de sa chambre, elle sortit rapidement pour rejoindre Hwan et sursauta en le voyant déjà devant sa porte. Elle poussa un petit cri avant de rire « Oh tu m’as fait peur ! » elle attrape son bras et acquiesce. « Prête ! » avant d’aviser sa tenue avec un sourire amusé « Mais dites-moi monsieur … » elle le fait tourner sur lui-même pour le taquiner « Vous êtes magnifique dans ces vêtements de sports ! Très bon choix ! » dit-elle surprise, il faut l’admettre de le voir avec des cuisses qu’elle devinait sous ce short de sport. Elle se demanda s’il faisait du sport ? Il n’en avait pas le genre mais pourtant, il était impossible d’avoir un corps ainsi sans se bouger un minimum. Elle avait retenu la leçon la première fois et se contenta de la taquiner bien qu’elle était sincère et entra dans l’ascenseur. Elle porta son regard sur le programme qu’elle avait pris avec elle. « Escalade. » elle afficha une moue et soupira « Bon, en espérant que j’ai assez de force dans les bras. » dit-elle doutant presque d’elle-même, mais Sawan avait tellement peur de redevenir cette jeune femme obèse qu’elle se perdait dans les séances de fitness. Elle sculptait son corps comme une drogue. Une qu’on tient secret. Elle passa une main sur son ventre sous son haut témoignant de l’intense réflexion qu’elle se faisait sur la séance d’escalade. Puis entrant dans le hall au côté de Hwan elle lança se voulant réconfortante « Au pire même si on n’excelle pas, on se sera amusé, c’est le principale. » ce à quoi un rire lui répond. Elle fronce les sourcils et se détourne vers le connard de service qui avance vers eux avec un air suffisant. « Le geek et la jolie secrétaire. C’est certains que vous n’allait pas exceller Sawan. Sans offense hein. » ricane-t-il « Mais c’est un peu hors de votre portée tout ça … vous êtes plus du genre à rester assis derrière vos ordis vous non ? » il pose une main sur l’épaule de Hwan en ajoutant « Allez pas vous faire mal ! » avant de partir. Sawan se retient de l’insulter mais attrape la main de Hwan pour sortir dehors rejoindre les managers, et quand personne ne les entend elle se tourne vers lui, remontée et prête à bouffer tous ceux qui oseraient se moquer d’eux. « Hwan, je te préviens qu’on va les défoncer ! Tu donnes tout ce que tu as ! Je refuse de perdre face à ces connards prétentieux ! » boude-t-elle avec un visage respirant la compétition. Ils sont morts ! Pensa-t-elle avant de croiser le regard de Hwan cherchant à lui communiquer sa gagne. « Toi et moi on est la meilleure team ok ?! » elle ferme ses deux poings pour les tendre devant lui comme on le ferait avec un match de boxe.  « Moi je sais que t’en es capable Hwan ! C’est le moment qu’on prenne notre revanche sur eux ! Ils nous croient faibles … ils se trompent ! On est pareil, on a plus de ressources qu’ils ne le soupçonnent ! » Oh ça oui … 

 
Su Hwan
Su Hwan
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Mar 16 Juin - 11:49
Il resta silencieux, la regardant sans oser prononcer un mot. Si son cœur pouvait parler pour lui, elle se rendrait compte qu’il allait exploser. Magnifique… qu’un mot parmi tant d’autres mais il franchissait les lèvres pulpeuses de Sawan. Et ça Hwan, n’était pas sûr de pouvoir le supporter. Une si belle fille qui lui faisait un compliment. Et voilà qu’il s’emballait déjà… lui pauvre amoureux transit qu’il était. Une once de vérité dans ses paroles il espérait. Un point pour lui, elle le trouvait… presque beau. Car c’était ce que ça voulait dire n’est-ce pas ? Malgré le trouble qui l’habitait, il tenta de rester normal. Du moins, aux yeux de tous. Baissant les yeux sur le programme, il se mit à grimacer. L’idée de faire de l’escalade ne lui déplaisait pas. Mais il était un peu nerveux. De cette proximité surement. Une nouvelle étape dans leur relation amicale bien entendu. Une piqure de rappel pour se dire qu’il ne devait pas trop vite s’emballer. Hwan entre toi et elle c’est impossible. Alors il se l’ancre dans la tête. Avance avec elle, jusqu’à tomber sur leurs collègues qui leur firent des réflexions. Evidemment, tous les deux étaient des clichés. Il le savait, bien que l’image l’embête un peu. Les paroles de ces idiots, l’hérité mais comme à chaque fois Hwan ne disait rien. Il esquissa même un geste vers Sawan, de peur qu’elle n’ait envie de répondre. Il n’était pas bon pour ça. Se défendre... même avec les mots. Sa tactique c’était la fuite. Suivant sa partenaire, il grimaçait encore. Peu sûr de lui et de ses capacités. Sawan était remontée. Contrairement à lui, cette fougue la poussait à vouloir tout cassé sur son passage. Il la regarde, un peu surprit et pourtant touché par ses paroles. Elle a l’air convaincu qu’ils sont aussi doués, voir même plus. Peut-il douter d’elle ? Jamais ! Hwan n’oserait même pas la contredire. Alors il se met à sourire, fronce les sourcils d’un coup et serre les poings devant lui. Cognant les siens à ceux de Sawan « On va les bouffer ! » il n’aurait jamais dit auparavant. Mais il faut croire qu’elle savait le remonter. Ses encouragements avaient fait l’effet d’une bombe sur le garçon. Remonter à bloc, il se permet même un clin d’œil à sa partenaire, avant de suivre le reste du groupe jusqu’au lieu de l’épreuve. Les premières équipes passantes, il jeta un coup d’œil à ses collègues au sourire moqueur. S’il voulait garder son assurance, elle s’ébranla déjà, quand il les observait. Il n’est pas aussi confiant que ces hommes-là. Il détourne les yeux, les pose sur Sawan qui n’a pas l’air de douter. Au contraire, elle est tellement déterminée… il se met à rêvasser, bien trop vite en observant son allure. Elle est si belle… cette fougue dans son regard, cette lueur si intense… si elle savait. Là maintenant, il serait capable de faire n’importe quoi pour elle. Et c’est pire lorsque leurs regards se croisent. Il voudrait se détourner, mais la force qui se dégage du sien, l’accapare. L’ancre trop rapidement et le maintien encore debout. Il peut ! Avec elle, il est capable de tout. Voilà ce qu’il croit alors qu’il lui sourit à son tour sûr de lui. C’est étrange cet effet qu’elle a sur lui. Mais il se sent bien. Confiant finalement, quand il arrive à côté des moniteurs qui les équipent. Puis une fois prêt, il se poste à ses côtés, cogne son poing avec le sien pour se donner encore du courage. Il n’a pas besoin de forcer pour se lancer. Le but est simple, une course en escalade. Il faut faire les meilleurs temps. Hwan s’élance le premier, s’accroche facilement aux grips. Avançant à un bon rythme, il n’a pas l’air de lutter. C’est même avec aisance qu’il enchaine ses prises, jusqu’à l’arrivée. Le minuteur s’arrête. Il se laisse redescendre, lance un regard à ses collègues qu’il se serait jamais permit auparavant. Avant de se mettre à sourire à l’écoute de son temps. S’approchant de Sawan « Tu vas faire mieux. » il en est persuadé. L’observe déjà se positionner, s’élancer à son tour alors que certains se permettent des remarques salaces « Hey joli petit cul Sawan. » le garçon relève la tête, les regarde sans oser rien dire. Serrant le poing, il se sent irrité alors que sa partenaire poursuit son chemin. « Belle vue. » « Putain, elle demande que ça. » les réflexions fusent de plus belles. Entre eux, mais assez fortes pour qu’il en profite. Il détourne le regard, serre davantage le poing. Hwan est de nature passive… il le sait. Et il s’en veut d’être un abruti qui accepte tous des autres. Il déglutit, fronce les sourcils, alors que sa partenaire arrive tout en haut. A son tour, elle marque la fin du timing. Ils ont surement fait un bon score. Il tente encore de détourner son attention sur elle. L’observe descendre avant de s’avancer et la réceptionner quand elle arrive plus bas. Il l’aide, gêné par leur proximité. Assez troublé, il se mordille l’intérieur de la joue. Lui sourit timidement, avant de laisser les moniteurs s’occuper d’elle. Mais lorsqu’un de ses collègues approchent pour passer, il se permet une nouvelle réflexion que Hwan entend. Et sans vraiment pouvoir le contrôler, le garçon serre le poing, plus fort avant de se jeter sur lui. Son coup s’abat sur sa figure, si violemment que même Hwan se blesse. Il ne sait pas ce qui lui a pris. Il peine à réaliser ce qu’il vient de faire, avant que son collègue lui rende son coup plus brusquement. « Ça va pas la tête ou quoi ? » Hwan grimace, sa lèvre fendue. Il voudrait presque s’excuser d’avoir fait ça. Son assaillant l’attrape par le col, alors que les autres se ruent sur eux pour les séparer. Sawan aussi, s’interposant pour surement le sauver lui. En réalité, il ne pense pouvoir rivaliser avec l’autre. Ridicule geek qu’il est. Les autres tirent plus fort, retiennent son collègue « Dégage le geek ! Va jouer avec tes jeux.» Hwan se laisse attraper par sa partenaire. Se détournant de la scène pitoyable qu’il vient de créer. S’éloignant du groupe, il ne réalise pas vraiment ce qu’il a fait. Laissant Sawan le conduire ailleurs. Observant sa main rougie, il porte ses doigts à sa lèvre avant de voir du sang sur sa pulpe. « Je… je suis désolé Sawan. Je ne sais pas ce qui m’a pris. » Il n’est pas violent d’ordinaire. Il déteste les bagarres. Et soudainement, il a peur… peur qu’elle pense qu’il n’est qu’un gros connard. Comme tous ces autres types. Lui qui pensait être différent. Le voilà qui devient comme les autres. Et il se sent mal tout à coup. Il a même la tête qui tourne. A moins que cela soit dut au coup qu’il a reçu. Peu habitué à ce genre d’échange, il chancelle un peu, s’assoit rapidement sur un banc à l’extérieur. « Je me sens pas bien… » pauvre être fragile qu’il est. Si Miso savait, elle lui donnerait une tape sur l’épaule en lui disant qu’il devenait enfin un homme. Mais il ne savait pas que frapper un autre ça faisait aussi mal. Sous l’énervement, il a encore ses mains qui tremblent. « Excuse-moi Sawan… je ne… je ne suis pas comme ça d’habitude. Mais… » je n’ai pas aimé la façon dont il parlait de toi. Tu ne mérites pas ça… il relève les yeux vers elle. Son cœur battant, alors qu’il n’ose pas lui dire. Elle doit tellement avoir l’habitude des types qui se battent pour elle. Des hommes prêt à tout pour l’avoir… finalement, il n’est pas si différent. Qu’un pauvre type..

Yun Pornsawan
Yun Pornsawan
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENTE
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty Mar 16 Juin - 20:52
Elle se moquait de beaucoup de chose Sawan, parce qu’avec le temps elle avait appris à se blinder. Elle avait très vite compris que peu importe à quoi elle pouvait ressembler, les hommes seraient toujours immondes avec elle. Trop grosse, dégoûtante, trop fine, trop bandante. Elles n’étaient, au final, qu’un objet que les hommes se complaisaient à juger. Jamais rien de bon ne pouvait sortir de ces remarques. Qu’ils pensent leur souffler des compliments grossiers, ou qu’ils les insultes. Les femmes subissaient les jugements quoiqu’elles puissent faire. Sawan en avait longtemps souffert, mais elle avait décidé de se parer de ces remarques, de s’en draper pour se donner du courage. Qu’ils viennent la juger, elle s’en moquait. Elle aimait la femme qu’elle était et leur grossièreté n’aurait d’égal que son dédain et l’ignorance qu’elle leur afficherait. On ne traite pas une femme ainsi, elle ne demandait pas à être une reine, mais savait mériter le respect qu’on lui devait. Peut-être était-ce pour ça qu’elle n’avait alors eu que très peu d’homme dans sa vie … avant elle était beaucoup trop grosse pour attirer les regards, et aujourd’hui … elle était si belle que les hommes ne la convoitaient que pour le sexe ou pour la trainer à leur bras comme un trophée qu’il exhiberait. Combien d’entre eux l’aurait aimé avec ses kilos en trop ? Quasiment aucun, elle en était certaine. Alors elle se moquait bien de leur phrase désobligeante. Cette attitude qu’il avait avec elle. Ils pouvaient bien chercher à la déstabiliser, elle passerait au-dessus. C’était toujours injuste et intolérable, mais leur accorder de l’importance c’était leur donner du pouvoir. Elle se répétait ces mots chaque fois qu’elle rêvait de les remettre à leur place. Elle savait que de toute façon personne ne saurait prendre son partie, car les femmes vivaient dans un monde où personne ne saurait les défendre … avec justesse, avec justice. Alors quand elle vit Hwan sauter soudainement sur cet homme pour lui mettre son poing dans la figure elle poussa un cri de surprise. La stupeur la fit perdre ses moyens et elle ne réagit qu’en voyant Hwan se prendre un coup à son tour. « Non ! » cria-t-elle en se jetant au travers de la bagarre pour tenter de les séparer, surtout repousser cet assaillant qui ne voudrait pas lâcher Hwan. Elle ne réalisa pas tout de suite ce qui se passait. Tout allait trop vite et l’adrénaline lui vrillait les sens. Mais les injures à l’encontre de Hwan la rendait folle, car si elle était habituée à ces injustices, elle ne pouvait les tolérer pour les personnes à qui elle tenait. Dans un élan qui se voulait être une gifle elle griffa la joue de ce fou qui leur sautait dessus et savait pertinemment qu’elle pourrait dans tous les cas faire passer ça pour de la légitime défense. Elle se moquait bien des traces qu’ils avaient pu laisser sur le visage de cet homme, la seule chose qui lui importait c’était Hwan. Hwan qu’elle tire soudainement hors de cette agitation folle et qu’elle pousse dans un coin pour qu’il puisse s’asseoir. Il parlait, il s’excusait, il tremblait, lui confiait qu’il ne se sentait pas bien … elle tremblait elle aussi, la pression était redescendu d’un coup et il lui fallait gérer ses émotions. Elle attrape une serviette propre et de l’eau pour tenter de soigner sa plaie à la bouche, avise de ses doigts abîmés et bleutés. Elle grimace, voudrait lui dire un million de choses, mais son esprit est blanc, à l’exception de ses blessures qu’elle voit. Ces blessures qu’il s’est infligé… pour elle. Alors quand il s’excuse à nouveau elle vient poser son pouce sur sa bouche endolorie et secoue la tête. « Je t’en prie … » cesse de t’excuser. Cesse de te culpabiliser alors que tu es le héros de l’histoire. Elle déglutit et vint coller son front au sien en murmurant « Ne t’excuse pas d’avoir pris ma défense … jamais … » elle ferme les yeux, se redresse pour venir se coller contre lui, se glissant à genoux entre les jambes du garçon. Assis ainsi il ferait presque sa taille. Elle garde son front collé au sien avant de glisser sa main délicate sur sa joue. « Merci … de l’avoir fait taire … » ajoute-t-elle tout bas. Elle tremblait. Ils tremblaient. Sawan était si loin d’être ce qu’on pensait d’elle … bien au contraire … elle n'était que cette enfant trop grosse pour plaire, trop gentille pour ne pas qu’on abuse d’elle. Elle était cette enfant qui rêvait au prince charmant … elle ne sait combien de secondes passent, mais elle finit par rouvrir les yeux et vient presser la serviette humide sur la bouche de son chevalier avant d’ajouter « On les a battus au chrono … tu m’as impressionné » admet-elle. « Tu as grimpé ce mur avec une telle aisance … » il avait été beau, si beau qu’elle aurait dû rougir des pensées qui l’ont traversé. Ils n’avaient gagné que grâce à son temps de monté, elle avait perdu du temps elle, même si elle avait su se montrer plus agile que d’autres. Elle attrape alors sa main blessée et soupire en la voyant ainsi. Ce n'était pas étonnant qu’il puisse se sentir mal … pas un instant elle n’a pensé que leur proximité soudaine pouvait le gêner, ou qu’elle était intrusive. Elle voulait tellement le remercier. Elle porte sa main abîmée à sa bouche et y dépose deux trois baisers mouillés en guise de médicament. « Baiser magique. » souffle-t-elle avec innocence avant de venir embrasser la commissure de ses lèvres. Ce n’était qu’un contact du coin de sa bouche qu’elle senti contre la sienne que Sawan réalisa qu’elle avait été peut-être trop loin. Mais cet élan, elle n’avait pu le contenir. Alors pour cacher son trouble elle se releva, peut-être trop rapidement, et souffla « Je vais te chercher de la glace ... » avant de s’enfuir rapidement. Stupide enfant qui s’est emballé pour quelques éclats de voix. Hwan était un garçon si gentil et si doux … il ne méritait pas qu’elle se montre aussi à l’aise et intrusive sans prendre en compte ses ressentis. Les joues rouges et le cœur fou elle traversa le hall pour rejoindre l’accueil et obtenir ce qu’elle désirait : de la glace, juste de la glace.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: I wish this last | SAHWAN I wish this last | SAHWAN  Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.