Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[♥10] We're together - Ye Won O1je[♥10] We're together - Ye Won O1je[♥10] We're together - Ye Won O1je[♥10] We're together - Ye Won O1je
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

[♥10] We're together - Ye Won

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

[♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 9:35
« T’es sûr tu ne veux pas venir ? » « Non t’en fais pas. On a déjà passé l’aprem avec Jae, ça ira. » « C’est nul quand même. On pourrait passer une bonne soirée… » « Je préfère éviter Min pour l’instant. Quand il se sentira, on pourra parler ensembles. » et je souris presque, à l’autre bout du fil. Je n’ai aucune rancune envers lui. Je ne suis pas triste non plus. Je comprends parfaitement, qu’ils préfèrent passer la soirée ensembles. Je veux éviter à tout prit un malaise entre lui et moi… et entre Ye Won et moi. Depuis la dernière fois, c’est compliqué. Je n’ai pas vraiment osé lui parler, ni elle non plus d’ailleurs. Pas que les choses ont recommencés comme avant. Je ne crois pas qu’il y ait d’amertume ou bien de mauvaises intentions. Je pense juste que… elle et moi sommes un peu perdus. Du moins pour mon cas. Ce baiser m’a perturbé. Je ne m’y attendais pas, et j’ai beau me dire que ce n’est rien je n’arrête pas de repenser à elle. Comme une piqûre de rappel à ce que je ressentais pour elle. J’avais essayé de taire ça, de l’étouffer pour me concentrer sur le plus important. Mais au fond je savais que ces sentiments étaient toujours là. Je tentais juste de ne plus me focaliser dessus. Avec cet échange, ça m’avait tout fait remonter à la surface et… je me sentais déstabilisé. Un peu nerveux à l’idée de lui reparler. On aurait dût crever l’abcès tout de suite. Je le sais… « Bon, alors bonne soirée Il Kyang. On se voit ce soir. Si je ne suis pas trop bourré. » Je ris « Ouais à ce soir. » Parce-que j’allais dormir chez lui. Encore une fois. C’était toujours mieux que de me retrouver dans cette chambre qui me filait le cafard. Young Min était de sorti ce soir en plus. Au final j’allais me retrouver seul alors je préférais l’être chez mon meilleur ami. Empruntant le même chemin que je prenais d’habitude, je pianotais encore sur mon téléphone quand une grosse voiture s’arrêta non loin de moi…

Son pas assuré, mesurer, arrogance qui pullule. Hwan avait fière allure ce soir, digne d’une belle scène qu’il s’apprêtait à jouer. Il jette un regard au garçon, ce musicien de pacotille… lueur dédaigneuse dans ses yeux sombres, il s’avance. Prend son temps, alors qu’ils s’observent, se jaugent. Il est le premier à l’interpeller « Seo Il Kyang. » parce qu’il aime prononcer son nom. Lui montrer qu’il le connait. Il veut instaurer la peur dans ses yeux. Le coréen, ne se défile pas « On se connait ? » il fronce les sourcils, l’observe avec peut-être cette idée de déjà-vu. Souviens-toi pense-t-il avant de lui montrer réellement son visage. Si proche de lui, qu’il devrait se souvenir de son regard froid, le même qu’il lui avait lancé dans ce couloir d’hôpital. « C’est toi qui sauvé Sawan ? » triste erreur qu’il vient de faire. Hwan déteste qu’on parle de cette femme. Encore moins dans la bouche d’un idiot comme lui. Il tique entre ses dents, serre la mâchoire. Il en faut peu pour agacer le nord-coréen. Alors il lève la main, fait un signe discret avant que deux autres hommes ne débarquent. Sortis d’une autre voiture qui attendait un geste de leur chef. Il Kyang les regarde, défaitiste surement, il comprend que ce soir Hwan ne respectera aucune règle. C’est un trois contre un. Hwan sourit, amusé, déjà fier mais il ne s’attendait pas à ce que le garçon profite de cet instant pour le cogner. Surement un geste pour venger sa copine à qui il s’était pris quelques jours auparavant. Mais ce coup le fait rire, malgré que sa lèvre soit fendue, il l’essuie d’un revers de main. Rit, de cet air imperturbable et fou. Il Kyang n’aura plus le plaisir de bouger, déjà bloqué entre ces bras trop puissants et menaçant. Il passe une main dans ses cheveux, prend le temps de jouer devant lui. De lui montrer cette arme qu’il a à la ceinture. Il veut le voir avoir peur… pourtant aucune lueur n’apparait dans ses yeux. « Je viens juste te donner un message. » et il n’en faut pas plus à Hwan pour venir le frapper. Premier coup droit dans l’estomac, qui lui fait cracher un râle de douleur. Le garçon sait y faire, il a la poigne et aucune possibilité de riposte. Et ça l’amuse lui, il y prend un plaisir fou, a de nouveau le frapper.
Vague de coups, qui pleuvent sur lui, les premiers le laisse encore debout, mais ceux qui suivent deviennent plus intenses. Plus difficile à gérer… ceux à son visage, lui font perdre conscience, quelques secondes, à bout de souffle. L’homme reste planté devant lui, à espérer une supplique, mais rien ne s’échappe de sa bouche déjà remplie de sang. Il l’attrape, encore, ne cesse de frapper plus fort. Sa folie pourrait le tuer, mais cette femme dans son esprit l’en empêchera… éclair de lucidité… Etalé sur le sol, les doigts crispés sous la douleur, il gémit encore, ne trouve plus son souffle. Le dernier coup finira par lui faire perdre toute notion, alors que Hwan prendra la fuite, fier de son acte et de sa barbarie. Une chose qu’il lui glissera « Ne t’approche plus de Sawan. » avant de disparaitre.
Il reste assit, rit aux bêtises de ses amis et surtout de Jae. Il a tellement de choses à raconter comme toujours. Kitae a beau être un peu triste à cause de l’absence d’Il Kyang, il s’amuse tout de même. Passe du bon temps assit à cette table. Il trinque, lève son verre et espère que son compagnon ne s’ennuie pas. Jae se lève, prend toute la place, raconte encore ses péripéties. Ils sont tous à son écoute, tandis que Kitae sent son téléphone sonner. Dans son coin, il se renferme, écoute ce qu’on lui dit… son sang se glace, son regard se perd. Puis il se lève brusquement, et parle plus fort « Il Kyang s’est fait agressé. » il jette un froid. Tous les visages se tournent vers lui. Ses mains tremblent, il cherche déjà ses clés de voiture dans ses poches « Je… je vais y aller. » Jae se précipite pour déposer son verre « Attends je viens avec toi. » Kitae est soulagé, bien qu’il ne le montre pas, il jette un bref regard en direction de Min et Ye Won… un instant, il ne sait pas ce qu’il doit attendre d’eux.
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 10:05
Jae et Min Young étaient de retour à Séoul pour quelques semaines, une idée qui avait soulagé Ye Won après les derniers événements survenus. A peine était-il arrivé qu’elle avait monopolisé son meilleur ami, qui était un véritable soutien dans les épreuves qu’elle traversait. Elle n’en avait pas oublié Jae pour autant, mais avait eu besoin de retrouver celui qui avait mis son quotidien entre parenthèses pour s’occuper d’elle après son overdose. Et même si elle commençait tout juste à aller mieux, elle n’était pas sortie d’affaire pour autant. Mais elle voulait lui montrer qu’elle se raccrochait à ce qui lui restait, que même si chaque jour était un combat, elle tentait d’avancer, malgré les erreurs qu’elle pouvait encore commettre. Elle avait eu besoin d’en parler avec Min, même s’il ne voyait pas d’un très bon oeil cette proximité qui restait encore bien présente entre elle et Il Kyang. Mais surtout, il était le premier à savoir combien elle l’aimait, à quel point elle était accro. Alors il gardait son amertume pour lui, et s’était contenté de passer ses après-midis avec elle, continuant de veiller sur elle comme un meilleur ami le faisait toujours.

Une certaine appréhension, alors qu’elle lissait sa robe de ses mains, observant son reflet dans le miroir. Elle avait encore perdu du poids, ça se voyait à ses jambes trop fines, et cette tenue qui était devenue trop grande pour elle. Mais Ye Won n’avait pas eu la force de sortir acheter d’autres vêtements, et s’évertuait à trouver quelque chose à enfiler, alors que Min Young et Jae l’attendaient déjà en bas. Un soupire, un dernier coup de rouge à lèvres, et elle avait fini par quitter sa chambre pour retrouver ses amis, armée d’un sourire. « J’me demande pourquoi on t’invite. Tu vas encore être le centre d’attention de tous les mecs ce soir ! » s’était exclamé Jae en la voyant arriver. C’était une façon de lui montrer qu’il était lui aussi présent pour elle, à sa manière. « Arrête tes conneries. » avait-elle simplement répondu en lui donnant un léger coup dans l’épaule. « On est que tous les trois ? » avait-elle finalement demandé à ses deux acolytes, alors qu’ils se regardaient. « Y’a juste Kitae qui nous rejoint, de ce qu’il nous a dit, Il Kyang préfère nous laisser tous les quatre. » « Je vois… » Elle en était en partie responsable, elle le savait. Depuis ce baiser, elle n’avait pas trouvé le courage d’aller lui parler. A vrai dire, elle n’aurait pas su quoi lui dire. Quelles excuses trouver à ce qu’il s’était passé. Elle était la seule fautive dans ce geste qui n’aurait jamais du avoir lieu, et ne savait finalement pas comment faire pour passer outre, alors qu’elle n’arrêtait pas d’y penser. Mais pour ce soir, elle préférait se concentrer sur ceux qui la poussaient à sortir, se changer les idées. Après tout ce qu’ils avaient subit eux aussi dans ce groupe d’amis, elle leur devait bien ça.

Ils avaient débuté leur soirée dans l’un de leurs bars préférés. L’un de ceux ou ils connaissaient les serveurs et se savaient toujours bien accueillis. Malgré ses doutes, Kitae s’était montré amical avec elle, même s’il semblait ne pas avoir oublié leur dernière discussion. Ye Won n’avait pas été tendre avec lui, au contraire, pourtant, lui aussi semblait vouloir tout laisser de côté ce soir. Il avait d’ailleurs été le premier à payer sa tournée, et faire trinquer tout le monde. Rapidement, les choses redevenaient naturelles entre eux, même si aux yeux de Ye Won, le groupe n’était pas complet ce soir. Pendant près de trois ans, ils étaient bien trop souvent à cinq, alors forcément, elle avait ce léger pincement au coeur en voyant cette place vide à côté d’eux. Mais elle tentait d’en faire abstraction, se concentrait sur les histoires que les garçons avaient à raconter, et ils en avaient beaucoup. A tel point que quelques verres n’allaient pas suffire, et qu’ils s’étaient déjà mis en route vers un autre endroit. Elle gardait son sourire, tentait tant bien que mal de sourire, même si ce n’était pas toujours facile. Mais les garçons voyaient les efforts qu’elle pouvait faire, et c’était ce qui leur importait le plus. Pour autant, Ye Won n’avait pas le coeur à boire, son cachet de crimson allait amplement être nécessaire pour tenir toute la nuit avec eux, elle en était persuadée.

Tout semblait se passer pour le mieux, c’était ce que tout le monde pensait. Ils s’amusaient, trinquaient au rythme de la musique. Hormis l’absence d’Il Kyang, tout paraissait normal entre eux, jusqu’à ce que Kitae ne soit dérangé par un appel, s’exilant un instant du groupe. Ye Won n’avait pas oublié l’altercation qu’elle avait eu, et en le voyant revenir, elle sentait déjà son coeur palpiter. Mais ce fût pire encore aux mots qui étaient finalement parvenus à ses oreilles. « Il Kyang s’est fait agressé. » Ses yeux s’écarquillaient, elle n’en revenait pas. Son regard s’était instinctivement posé sur Min Young, qui l’observait d’un air inquiet. « Je… je vais y aller. » Et elle devait faire de même, elle le savait. A son tour, elle s’était levée, avait déjà attrapé son sac et tenu sa main vers son ami pour qu’il fasse de même. « J’conduis, j’suis celle qui a le moins bu. » avait-elle simplement répondu, récupérant les clés de la voiture de Kitae.

Elle roulait rarement aussi vite, pourtant, son inquiétude était palpable. Ses mains ancrées sur le volant, elle restait concentrée sur la route, s’était complètement détachée de ce qu’il se passait autour d’elle. Elle voulait arriver vite, s’assurer qu’il allait bien, et repartir. Voilà tout ce qu’elle avait en tête, en se garant sur le parking de l’hôpital. Tout le monde était sorti rapidement pour se rendre à l’accueil des urgences. Au guichet, elle s’était avancée avec Kitae, alors que tous s’inquiétaient pour leur ami. « Bonjour, on … On vient voir Seo Il Kyang. On nous a dit qu’il était ici. » L’infirmière face à elle avait simplement répondu d’un mouvement de la tête, pianotant sur le clavier de son ordinateur pendant quelques secondes. « J’appelle le médecin. » avait-elle simplement répondu, téléphone en main, un oeil posé sur eux. Chacun se regardait, incrédule, incapables de comprendre ce qu’il se passait. Ye Won avait trouvé refuge dans les bras de son meilleur ami, alors qu’elle ne pensait qu’à une chose. Cette agression quelques jours plus tôt, ce sentiment qu’il était lui aussi en danger. Et voilà qu’elle était là, dans ce lieu qu’elle détestait, à attendre qu’on lui dise ce qu’il s’était réellement passé. A croire que jamais elle n’aura droit à ses quelques jours de répit.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 11:44
Je ne me souviens pas de comment je suis arrivé ici. Ni même ce qu’ils m’ont demandés. Le chemin m’a paru, long, interminable avant que je ne reprenne vraiment mes esprits. J’ai comme un trou noir, quelque chose qui m’empêche de me souvenir. La seule chose qui me marque ce sont ces douleurs, partout. Mon corps entier à l’air d’avoir été piétiné. Une personne m’observe, le regard posé sur moi. Elle garde un sourire sur les lèvres, alors que sa voix est encore étouffée. « Comment vous sentez vous ? » je grimace lorsque j’essaie de bouger. « Ne bougez pas trop. Vous avez quelques côtes cassées. » J’ai du mal à me souvenir, quelques brides d’images. Son ton, son air arrogant, mais surtout son rire, alors qu’il me frappait encore et encore… Je me souviens juste m’être écroulé au sol. Sous ses coups, mes jambes ne tenaient plus, sous son acharnement, j’ai dû me recroquevillé. Pour me protéger, pour moins souffrir… mais ces types ne me lâchaient plus… Je déglutis, difficilement alors qu’une autre femme entre dans la pièce « Ils sont arrivés. ». L’infirmière se tourne vers moi, l’air un peu désolé « La police est là. C’est le protocole… comme vous n’avez pas de traumatisme crânien, nous ne pouvons pas retarder l’interrogatoire. Est-ce que vous comprenez ? » Je ne suis pas sûr non. Est-ce que je dois parler aux flics. Vraiment ? Pour une simple agression. Enfin je présume, je ne mesure pas la gravité de la chose. En réalité, je suis juste un peu cabossé… du moins, c’est ce que je crois, avant de me rendre compte que je ne peux plus bouger mon bras. Baissant mon regard, je m’aperçois que j’ai un plâtre, une écharpe… « Vous avez plusieurs côtes cassées, le poignet aussi, vous avez eu l’épaule déboitée… et vous avez plusieurs hématomes assez importantes sur le corps, ainsi que le visage… vous avez eu beaucoup de chance. Celui qui vous a fait ça, savait ce qu’il faisait. » Dois-je comprendre que si il aurait voulu me blesser plus il l’aurait fait ? Que ce n’était qu’un avertissement à ses menaces ? Je n’ai pas le temps de stocker ces informations. Déjà deux hommes rentrent, imposants. « Seo Il Kyang. Nous sommes venus prendre votre déposition. Et savoir si vous vouliez porter plainte. » Je soupire doucement, tente de me hisser sur mon lit, avant de lâcher « Attendez, je… doucement. » L’infirmière leurs glisse quelques mots, tandis que l’un des hommes s’approchent. « Désolé. Mais en vue de l’agression que vous avez subit. Il est clair qu’il s’agit d’un acte délibéré. » Bien que mon esprit soit encore embué. Je le sais… je me souviens encore de lui, de son parfum, même de la force de ses poings. « Vous souvenez vous de son visage ? » « On est vraiment obligé de faire ça maintenant ? » j’ai l’impression de parler bizarrement. Est que j’ai la lèvre gonflée ? Ils se jettent un regard. Sans trop savoir « C’est la procédure. » « Je ne veux pas porter plainte. » je parle sans réfléchir, surement parce que je me sens mal. Mon propre corps n’a plus l’air de répondre. Tout est flou dans ma tête, même si je me souviens de son visage. « Vous… vous êtes certains. » ils veulent insister, mais l’infirmière se presse pour les arrêter. Je n’ai pas la tête à ça putain. Est-ce qu’ils pensent vraiment que je vais dénoncer un type pareil ? « Reposez-vous. » et déjà je ne l’écoute plus. Ma tête lourde, mon corps épuisé… je veux oublier…

En salle d’attente
L’infirmière les observe, tous un par un. Elle parle au médecin, fais un signe de la tête, avant de raccrocher. D’un geste elle les invite à aller s’assoir, à patienter. Kitae reste debout, nerveux il se passe plusieurs fois la main dans ses cheveux. Il n’aime pas cette histoire, Il Kyang lui avait parlé de l’agression de Ye Won. Et si c’était le même homme qui s’en était pris à lui ? Mais cette fois il avait forcé, il avait été plus loin. Au point que son meilleur ami se trouve aujourd’hui ici. Il grimace, n’arrive pas à se poser. Il veut juste avoir des nouvelles. Et cet homme arrive, un sourire bienveillant sur les lèvres. « Vous êtes les proches de Seo Il Kyang ? » Kitae se presse, le premier à passer devant les autres. « Votre amis a eu beaucoup de chance. Il souffre de plusieurs contusions sur le corps, de quelques fractures, mais… en soit ça aurait pu être pire. » Et il prend un air sérieux, presque inquiet. « Il est encore en train de se reposer. A son réveil, la police doit venir l’interroger. S’il se sent assez bien, après ça vous pourrez le voir. » Kitae serre les dents, il jette un regard à ses amis. Furieux, mais surtout un regard inquiet à Ye Won. « Nous avons toutes les raisons de penser que l’homme qui l’a agressé le connaissait. Il savait aussi ce qu’il faisait… » Il laisse les autres répondre pour lui, allant s’assoir sur une des chaises. Jae s’installant à ses côtés. Le garçon reste en retrait, pensif. Jae se frotte le visage avant de relever les yeux vers Min « Ce gars… si il avait voulu le tuer, il l’aurait fait. »
Quelques temps plus tard…
Les deux policiers passent devant le groupe d’amis. Kitae les observe, sait que c’est bon signe au moins son meilleur ami est réveillé. Mais il craint cette discussion. Ces choses qu’ils vont lui demander… connaissant Il Kyang, il sait qu’il ne dira rien. Il trouvera une excuse, s’échappera de cette confrontation. Mais il n’attend qu’une chose que ça se termine pour pouvoir aller lui parler. Malheureusement pour eux, les policiers reviennent et ils n’ont pas encore la possibilité de le voir. Epuise son compagnon, se repose encore… Ce n’est qu’une heure plus tard, qu’enfin quelqu’un revient. Jae et Kitae, à moitié endormi sur leur fauteuil. « Votre ami est réveillé… mais il est assez fatigué. Une personne à la fois serait préférable. » Elle sourit, invite l’un d’eux à choisir qui veut y aller.
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 14:00
Le temps semblait suspendu dans cette salle d’attente. Kitae était nerveux, restait debout à tourner en rond alors que les trois autres étaient enfouis chacun dans un fauteuil, s’observant dans les blanc des yeux. L’atmosphère était lourde, inquiétante même. Personne n’osait parler, tous perdus dans leurs pensées. Et Ye Won, elle retournait en boucle ces images dans son esprit, celle de sa propre agression quelques jours plus tôt. Elle redessinait l’image de cet homme qui en avait eu après elle, n’arrêtant pas de se demander s’il était l’auteur de cette nouvelle agression. Les minutes passaient au ralenti, jusqu’à ce qu’un médecin ne daigne arriver dans cette salle, les interpellant immédiatement. La tête levée vers lui, elle n’osait pas se lever, attrapait simplement la main de son meilleur ami, qu’elle serrait de toutes ses forces. Elle avait du mal à croire qu’il puisse être en si mauvais état, que quelqu’un se soit autant acharné sur lui. Pour quelle raison était-ce arrivé ? Elle se doutait bien qu’Il Kyang n’avait pas réellement été lui-même pendant un temps, mais de là à en arriver à une telle violence, elle avait du mal à y croire. Alors elle observait ses amis, cherchait des réponses qu’eux-même ne pouvaient avoir. Personne ne pouvait comprendre, pas même elle, malgré ce qu’elle avait vécu quelques jours plus tôt. D’un mouvement brusque, elle avait fini par se lever, attrapant son sac. « J’ai besoin d’prendre l’air. » avait-elle simplement lancé pour expliquer son geste, alors qu’elle rejoignait déjà le parking. Min Young l’avait suivi sans un mot, elle n’avait pas besoin de se retourner pour le savoir. Ses lèvres se pinçaient nerveusement alors qu’à peine sortie, elle attrapait son paquet de cigarettes et son briquet. Une larme avait fini par perler sur sa joue, perle d’eau qu’elle avait bien rapidement effacé à entendre la voix de son ami derrière elle. « Comment tu t’sens ? » Difficile à dire, alors qu’elle restait silencieuse, allumait ce bâton de nicotine pour en inhaler une grande bouffée. « A quoi tu penses Ye Won ? » Ses yeux restaient grands ouverts sur Min Young qui lui faisait finalement face. « Je sais pas Min … A ce stade, c’est bien plus que de l’acharnement. » Elle-même ne savait pas si elle parlait de ce qu’avait subit Il Kyang, ou de sa propre vie. De toutes ces épreuves qu’ils enchainaient sans voir le bout. Dans les deux cas, le résultat était le même. C’était certainement pire encore pour Il Kyang, même si elle ne connaissait pas encore la véritable étendue de ses blessures. « Tu crois que … ? » Elle voit son ami hésiter un instant, alors qu’une fumée opaque s’échappe d’entre ses lèvres. « Que quoi ? Que le mec qui m’a pris pour cible l’autre jour est le même que celui qui a agressé Il Kyang ? Toi-même t’y penses, j’suis sûre que les gars aussi. » Elle déglutit, n’arrivait pas à garder son calme. Ca semblait si évident, même si elle avait du mal à se faire à cette idée. Parce qu’elle était incapable de savoir si cet inconnu en avait après elle, ou après lui. S’il n’était rien de plus qu’un dérangé ou s’il se vengeait. Mais de quoi ? Une main passait sur son visage, ses traits étaient tirés, alors qu’elle évitait par moments le regard de son meilleur ami. « J’aurais peut-être du aller porter plainte… » soufflait-elle, sans pour autant être sûre que ça aurait changé quelque chose. « Je lui ai dit de faire attention putain ! » Elle s’énervait, à bout de force. Elle ne savait pas comment gérer cette situation, et c’était encore pire en sachant que cette fois, c’était Il Kyang la victime. « Ca va aller Ye Won, t’as entendu les médecins, il va s’en remettre. » Et ça avait beau rendre fou Min Young de voir sa meilleure amie toujours autant amoureuse après ce qu’il avait fait, il restait malgré tout près d’elle. Il tentait de trouver les bons mots pour qu’elle puisse être un tant soit peu apaisée. « Ouais… » avait-elle seulement sifflé entre ses lèvres, écrasant le mégot de sa cigarette au sol avant de retourner dans cette salle d’attente. Jae et Kitae n’osaient pas parler, ils ne faisaient qu’attendre le retour du médecin, de pouvoir aller le voir. Et il en avait fallu du temps, pour que ça arrive. Ye Won pensait même qu’elle allait finir par passer la nuit entière ici. C’était finalement au tour d’une infirmière de venir à leur rencontre, leur dire qu’ils pouvaient enfin aller le voir. Ils se regardaient tous, et même si elle voulait se rendre compte par elle-même de l’état d’Il Kyang le plus vite possible pour quitter cet endroit, elle avait ancré son regard dans celui de Kitae. « Vas-y en premier. » lançait-elle faiblement, avant de reposer sa tête sur l’épaule de Min Young. Elle était épuisée, mais elle savait qu’elle serait incapable de trouver le sommeil ce soir. D’autres longues minutes à attendre, que Kitae ne revienne. D’autres longues minutes de torture, pour en subir une bien plus violente après. Son coeur battait à tout rompt, plus encore lorsqu’il était revenu, l’invitant à s’y rendre à son tour. Un dernier regard vers son meilleur ami, et elle s’était levée, dirigée vers cette chambre. Elle s’était arrêtée un instant devant la porte, le temps de reprendre sa respiration, expirer un bon coup. Et voilà qu’elle pouvait le voir, allongé sur ce lit. « Salut… » avait-elle simplement réussi à murmurer à son égard. Fermant la porte derrière elle, elle s’était adossée à celle-ci, ne sachant pas si elle pouvait approcher. Si elle en avait seulement le droit. Et cette vision d’Il Kyang dans cet état lui tordait le coeur, alors qu’elle se mordait l’intérieur de la joue, sans savoir quoi dire ou quoi faire. « Je… J’vais pas rester trop longtemps. Jae et Min voudraient te voir aussi et … T’as besoin de te reposer… » Sa voix était faible, trahissait l’inquiétude qui planait en elle, et la peur qu’elle avait emmagasiné ces dernières heures. Elle baissait la tête, reniflait. Elle ne savait même pas quelle pouvait être la meilleure attitude à adopter à cet instant précis. « J’suis désolée Il Kyang… » Pour ce baiser, pour ce qu’il t’arrive. Et si c’est de ma faute, je ne pourrais jamais m’en remettre…


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 14:38
« Il Kyang ? » sa voix est basse, à peine audible alors que je me tourne vers lui. Nos regards se croisent, alors qu’il fait la moue. « T’as une sale tête. » me glisse-t-il déjà alors que je ris. Mais ce simple geste me fait grimacer de douleur. « Me fais pas rire. » et j’imagine combien je dois avoir un visage horrible. Je n’ai pas la moindre idée à quoi je ressemble, ni même quelles sont les marques sur mon corps. Je me sens un peu coincé dans ce lit, malgré les antidouleurs, j’ai l’impression que je vais exploser. Kitae s’avance, garde un sourire avant de venir s’assoir à mes côtés. « T’as pas finis de nous faire chier avec tes conneries ? » j’aurais pu mal le prendre, mais je sais qu’il plaisante. Il est nerveux, je le vois à sa façon de me regarder et se triturer l’esprit. « J’avais envie de me faire remarquer. » autant le prendre sur le ton de l’humour aussi. Je n’avais pas imaginé que ça arriverait aussi vite. En réalité, je n’y avais pas pensé… Pourtant Ye Won m’avait mise en garde, mais je n’y croyais pas vraiment. « T’as dit quoi aux flics ? » Je tente de me redresser un peu, ça me prend presque une plombe alors que j’ai du mal à sentir mon dos. « Rien. » il relève la tête vers moi. « Tu l’as vu ? » je lâche un soupir « Je sais qui c’est. » je ne connais pas son nom. Il se redresse, s’approche un peu plus de moi pour parler plus bas « Mais alors pourquoi t’as rien dit ? » c’est compliqué Kitae. C’est pas aussi simple que ça. Ce type… il était vraiment dangereux. Le genre de gars qu’on ne voit que dans les films. Et jamais de ma vie je n’avais vu une vraie arme… alors ouais, je ne sais pas dans ma tête les choses sont un peu flou. Et puis… « Je crois que… c’est le nouveau mec de Sawan. » je lâche ça sans réfléchir. A tel point que Kitae me regarde avec des gros yeux. « Quoi ? » il crie plus fort, je tente de froncer les sourcils agacé, mais je ne sais même pas si je peux encore avoir une expression sur ce visage tuméfié. « Je sais pas vraiment… mais ça la concerne elle. » je me souviens qu’il m’a menacé dès que j’ai prononcé son nom. Il m’a mit en garde aussi pour ne plus que je l’approche. Et tout est un peu confus dans mon esprit. J’ai mal au crâne… la seule chose dont je suis sûre c’est qu’elle est impliquée. « Je peux pas lui faire ça… je dois parler avec elle. » pour comprendre. Pour savoir ce qui lui ait passé par la tête. Est-ce elle qui m’a envoyé son nouveau petit ami ? « Je pensais que ça s’était arrangé entre vous. » « Oui… mais… j’en sais rien. Je sais pas d’où il sort. » Je sais juste que c’est lui qui l’a sorti de cette merde ce soir-là. Et c’est tout. Mais j’ai cru comprendre qu’ils avaient un lien… et je ne sais pas vraiment dans quoi s’est encore fourrée Sawan. Elle le don de tomber sur des types louches ou de véritable connard. « Donc tu vas rien dire ? » je relève brièvement la tête vers lui, sans rien dire. Je n’ai pas besoin d’en dire plus. Je suis épuisé, me prendre la tête avec mon meilleur ami maintenant serait presque un supplice. Alors il abdique, se recule sur sa chaise et me regarde l’air presque désolé. Il n’y ai pour rien… c’est encore ma faute. « Si t’étais venu avec nous ce soir, ça serait pas arrivé. » mais si ça n’avait pas été ce soir, ça aurait un autre. Je le sais, ce mec était déterminé. Alors il reste silencieux, et je préfère échanger quelques banalités avec lui avant qu’il ne me laisse. J’ai appris que les autres étaient venus aussi. Je ne suis pas confortable avec l’idée qu’ils me voient tous dans cet état. Encore moins…

Ye Won… alors que j’entends déjà sa voix près de la porte. Je n’ose pas la regarder. Je dois avoir une mine affreuse et je sais que cette réflexion est superficielle, mais au moins ça m’évite de penser à autre chose… Min ? Est-ce qu’elle est certaine qu’il veut venir ici ? Je déglutis à l’entendre me présenter des excuses. Relevant la tête vers elle, je la trouve encore plus frêle qu’avant… et cette simple image me tord l’estomac. « Non, t’excuse pas. C’est pas ta faute. » Est-ce qu’on parle de cette nuit ? Ou de la dernière fois ? Je ne sais pas, peut-être un peu des deux, tout compte fait. Je ne lui en veux pas pour ce baiser, c’était une erreur. Un simple égarement. Elle se sentait mal, j’étais là… voilà tout. Ça ne veut rien dire. Et je le sais ! Elle n’a pas besoin de s’excuser pour ça. Je crois que j’en suis arrivé à un point ou je n’ai plus envie de me torturer l’esprit. C’est arrivé, tant pis… « Je dois avoir une mine affreuse. » je laisse échapper un petit rire, grimace un peu. Avant de l’observer… si j’avais assez de force, et si tous mes membres n’étaient pas aussi douloureux, j’aurais souhaité qu’elle me prenne dans ses bras. Mais je reste réaliste. Et je sais que tout ça est impossible. « A croire qu’on sera jamais tranquille, pas vrai ? » j’ai l’air léger. Détaché de tout. Mais c’est ma façon à moi de réagir. Je ne suis pas angoissé, je n’ai pas peur de ce type. Il m’a amoché, je le sais et j’ai eu de la chance mais… je crois juste qu’il faut que je parle à Sawan. Pour savoir… et comprendre. Le reste m’importe peu finalement « Je suis désolé, tu m’avais averti… » et je sais qu’il s’agit du même type. Que c’était lui... j’aurais dût faire plus attention. Je ne pense pas à moi, c’est pour les autres que je suis agacé. Pour eux… pour tous ces nouveaux problèmes que ça apportent. « T’inquiètes pas pour moi. Ça va aller. Je suis solide. » et je ris un peu, pour tenter de la mettre à l’aise. Je ne veux pas qu’elle se sente coupable ou qu’elle s’inquiète à cause de moi. Au final, je n’ai pas grand-chose… enfin, je positive. Je préfère ne pas me soucier de tout ça. Je sais que c’est irresponsable, mais qu’est-ce que je peux y faire ? Porter plainte ? ça ne servira à rien. Je ne veux pas que Sawan ait des problèmes. Mais c’est surement le genre de détail que je ne peux pas dire à Ye Won…
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Mer 13 Mai - 20:04
Ye Won vacille sur ses jambes, cette peur omniprésente, cette inquiétude qui la bouffe petit à petit. Il y a trop de questions dans son esprit, trop d’incertitudes et d’appréhensions. Ca devient trop pour elle, pour une jeune femme qui est censée se reconstruire. Mais à chaque fois, un pas en arrière. Des sentiments qui reviennent au galop, des erreurs qu’elle commet. Et elle ne sait pas si c’est l’une d’entre elles qui les fait être ici ce soir. Elle espère que non, mais tout est trop confus dans son esprit. Elle doute de tout, de sa propre force face à ce qui arrive. Alors elle garde cette distance, un moment. Elle reste loin alors qu’elle se sent déjà flancher, ces larmes prêtes à s’écraser sur le sol. Mais elle se retient, ne sait pas vraiment comment elle fait, mais elle y arrive. Ses lèvres se pincent, elle baisse la tête un instant. Elle ne sait pas vraiment quoi dire, quoi faire. Elle ressemble à un pantin qu’on a mis là en guise de décoration, et qui partira d’ici quelques minutes. « Je m’attendais à pire… » murmure-t-elle en coinçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle a du mal à le regarder, à se dire qu’elle a au moins le droit à ça. Un léger rire, nerveux, s’échappe d’entre ses lèvres. Ils ne seront jamais tranquilles… Ca sonne comme une évidence certaine. Il y aura toujours quelque chose qui arrivera pour que leurs chemins se croisent, pour que de nouveaux traumatismes se mêlent à leur histoire. Qu’importe ce qu’elle est aujourd’hui. « Faut croire… » Mais elle n’en a pas envie. Refuse cette idée. Tout ce qu’elle voulait elle, c’était qu’ils puissent enfin avancer, même si ça signifie ne plus prendre les mêmes chemins. Mais leurs routes se croisent encore et encore. Elle n’arrive pas à se défaire totalement de lui. Elle s’inquiète, s’indigne face à ce qu’il s’est produit ce soir. Mais à sa remarque, ses yeux s’écarquillent, se relèvent vers lui. « Est-ce que… Tu crois que c’est le même mec ? » Ca aussi, c’est une autre évidence. Une pensée qui a germé dans son esprit au moment même ou on lui a dit qu’il s’était fait agresser. Jusqu’à maintenant, elle a préféré ne pas y croire, ne pas s’y tenir. Il faut croire pourtant que la vérité est là. Tous deux ont été agressés par le même homme, même si elle a eu beaucoup plus de chances que lui. Et elle se raccroche à ses mots. Fait abstraction de ce détachement dont il fait preuve. Bien sûr qu’il s’en sortira, elle s’en convainc encore. Elle a besoin de se raccrocher à ça. Malgré ça, une perle d’eau glisse sur sa joue, perle qu’elle efface d’un mouvement rapide, avant de s’avancer vers lui. Ses jambes sont tremblantes, même si elle tente de le cacher lorsqu’elle s’assoit sur cette chaise, attrape sa main libre. Son regard reste posé sur ce geste qu’elle lui offre, même si elle ne devrait pas. Un soupire, ses doigts avec lesquels elle joue délicatement. « J’suis désolée Il Kyang… J’aurais du aller porter plainte. Tu … Tu serais pas là aujourd’hui. » Elle déglutit, se sent désemparée. Mais c’est trop tard, elle le sait. Encore une fois, elle n’a pas su prendre de décision censée, qui aurait pu éviter ce nouveau drame. Et elle s’en veut dans le fond. De ne pas avoir trouvé le courage d’aller à la police, raconter ce qu’elle avait subit. Elle est persuadée qu’elle aurait pu éviter tout ça, mais qu’encore une fois, elle a été trop faible face à ce qui lui tombe dessus. « C’est ma faute… » souffle-t-elle, alors que son pouce dessine instinctivement de petits cercles sur le dos de sa main. Elle tente encore de garder contenance, mais ces larmes deviennent douloureuses à contenir face à lui. Jamais, elle n’aurait voulu ça. Qu’importe le passé, jamais elle n’aurait voulu le retrouver dans un tel état.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Jeu 14 Mai - 8:25
Je suis las, c’est épuisant de voir toujours se battre. Je n’en peux plus, j’ai envie de céder, d’envoyer chier le monde entier. Parfois il m’arrive de vouloir m’échapper, de vivre ailleurs. Tout recommencer. Ne plus être celui que j’étais. Mais au final qui je serais ? Qui je deviendrais ? J’ai beau y réfléchir, je ne suis pas prêt à laisser ceux qui comptent le plus pour moi. Et quand je croise à nouveau le regard de Ye Won, j’en suis certain. Incapable d’aller trop loin, même de la laisser ne serait-ce qu’un jour. Je suis tout aussi épuisé par ça. Ces épreuves qu’on affronte encore et encore. J’en ris, j’en plaisante mais je cache mon amertume. Ma lassitude de toutes ces choses qui nous ont affaiblies. Ça fait beaucoup pour deux pauvres âmes comme nous. Aurons-ton un jour le droit d’être heureux ? Je l’observe s’assoir à côté de moi, repense encore à tout ce que nous étions et ne serons plus jamais. Je ne sais pas si les choses auraient été différentes… je le vois aussi sur son visage, sur ces jolis traits tirés. Elle est fatiguée elle aussi. C’est avec ce même épuisement, qu’elle me rejoint aujourd’hui. Je le sais… et j’aimerais être assez fort pour lui dire que tout s’arrangera. Mais je n’y crois pas moi-même. Alors je ne veux pas lui mentir… je ne lui ai pas répondu à cette question. A celle le concernant… peut-être parce-que j’en sais déjà trop. Peut-être parce-que ce soir j’ai encore davantage peur pour elle. Cette arme, elle n’arrête pas de me hanter. Si je me foutais de prendre une balle, il n’en est pas de même pour Ye Won. Je n’admettrais pas que quelque chose lui arrive par ma faute. Je ne veux prendre aucun risque. Je ne veux pas lui parler de lui. Je me concentre sur son geste, sur sa main qui prend la mienne. Instinctivement je resserre ma prise sur la sienne. Mon regard sur elle, je tente un léger sourire « Hey… et si pour une fois on arrêtait de s’excuser ? » parce-que tu sais Ye Won, je n’en peux plus. On passe notre temps à s’excuser des bêtises qu’on fait. Des choix qu’on a eus. Des choses qui nous sont tombés dessus. Et si pour une fois ce n’était pas notre faute ? Si pour une fois, on devait juste accusé le coup sans s’en vouloir à nous même ? « Ça serait arrivé, peu importe ce que tu aurais fait. » et je le sais. Je revois cette détermination dans ses yeux. Ce regard sombre, remplie de folie… Je resserre mes doigts sur les siens, caresse sa peau du bout du pouce… « Regarde, c’est pas si terrible. » je ne sais pas à quoi je joue. Prendre ce ton ironique, avoir cette attitude détachée. C’est plus facile je crois. Parce-que j’en ai marre qu’on souffre. Je n’en peux plus qu’on soit toujours confronté l’un à l’autre. J’aimerais pour une fois juste souffler un peu… si tu savais Ye Won. Je rêve de partir. Juste d’être loin quelques jours, des mois même si il faut. Et je nourris brusquement cette idée, en te voyant venir avec moi. Je suis fou, mais j’ai besoin de ça pour décompresser. Je baisse les yeux sur mon bras immobile « J’en ai pour quelques semaines ils m’ont dit. Le seul truc qui me fait chier dans cette histoire c’est que je peux plus jouer. » Et ça… c’est presque une catastrophe pour moi. Mais encore une fois je dis ça sur le ton de l’humour « Je vais m’ennuyer. » je fais la moue, l’observe sans vraiment penser à mal. Est-ce qu’elle m’en voudra de ne pas avoir l’air si chamboulé ? De ne pas être aussi sérieux ? Je ne sais plus comment réagir face à tout ça. Face à tout ce qui se passe. Je ne veux plus sombrer, ni même replonger. Alors pour moi c’est mon moyen de défense. Celui que j’ai trop souvent utilisé. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Jeu 14 Mai - 10:01
Tout devient trop pesant. Tout ce qu’il se passe, tous ces événements qui s’enchainent. Ye Won commence à être à bout de souffle, à ne plus savoir quoi faire pour que ça s’arrête. Que la vie reprenne son court, que la lumière reprenne place dans sa vie. Pourtant, plus les jours passent, moins elle arrive à y croire. Qu’est-ce que ce sera ensuite ? Que va-t-il bien encore se passer après ça ? On aura beau lui dire que le temps finira par arranger les choses, elle n’y croit plus vraiment. Parce qu’à chaque fois, quelque chose d’autre lui tombe dessus. Remet Il Kyang sur sa route, ravive un peu plus ses sentiments. La fait flancher au point ou les barrières retombent petit à petit. Elle se déteste à être aussi faible, à succomber à chaque fois. Mais c’est plus fort qu’elle, si elle veut avancer, elle veut pouvoir se dire qu’il va bien. Qu’il recommence sa vie. Elle reste persuadée que c’est tout ce qui l’aidera à avancer. Mais il n’est pas épargné, au contraire. Et ça ne l’aide en rien. « T’as sûrement raison. » souffle-t-elle, sans quitter des yeux sa main dans la sienne. Qu’importe ce qu’elle aurait fait, porté plainte ou non, il aurait certainement terminé ainsi. Et cette idée lui broie le coeur une fois de plus. Elle ne voulait pas ça. Malgré les disputes, la douleur. Qu’importe ce qui a bien pu se passer entre eux, elle ne voulait pas que ça finisse comme ça. Elle esquisse un sourire, rit nerveusement. Il a l’air si détaché, qu’elle ne saurait comment le prendre. Mais elle sait au fond d’elle qu’il a toujours été comme ça. Certainement sa façon à lui d’encaisser aussi. Et elle aimerait pouvoir faire de même, se dire que tout finira par s’arranger, que ce n’est pas si terrible que ça. Pourtant ça non plus, elle n’y arrive pas. Son regard finit par se tourner vers lui, observant de plus près les dégâts que cet homme a causé. Elle déglutit, déteste le voir ainsi. Elle pince ses lèvres, encore apeurée face à ce qu’il s’est passé ce soir. Et ce serait mentir que de dire qu’elle n’a plus peur. Au contraire, elle n’arrête pas de se dire que ça pourrait recommencer, que rien n’est terminé dans cette histoire. Mais encore une fois, elle tente de trouver des mots qui pourraient lui faire du bien. Qui pourrait rendre cet instant un peu moins morose. « Tu peux encore chanter. » répond-elle simplement, ce léger sourire, maladroit, qu’elle tente de garder sur ses lèvres. « Et tu pourras rejouer rapidement. Je suis sûre que tu t’ennuieras pas si longtemps que ça. » C’est aussi une façon de se rassurer elle-même, finalement. De se dire que oui, tout s’arrangera rapidement, même si elle n’arrive plus à y croire. Mais il faut bien qu’elle se raccroche à quelque chose si elle ne veut pas retomber. Si elle veut pouvoir espérer avancer. Ça prendra bien plus de temps qu’elle ne le pensait. Rien ne s’arrange en un claquement de doigts. Et elle le voit, chaque jour qui passe. Elle s’en rend un peu plus compte à chaque fois que quelque chose leur tombe dessus. Et elle a beau être épuisée, elle sait qu’elle doit rester forte, même si elle ne sait plus comment faire. Elle doit continuer son combat même si elle n’arrive plus à gérer sa propre vie. Et même si parfois, elle a cette idée folle en tête de tout plaquer, elle sait que ça ne sera jamais la solution, parce que ses démons sont toujours là. Et que si un jour elle veut pouvoir le faire, il faudra qu’elle les combatte avant de tout reprendre en main, une bonne fois pour toute.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MISTER SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Jeu 14 Mai - 12:26
Pardonne-moi de ne pas pouvoir te dire ces choses que je sais. Pardonne-moi cet affront, encore un de plus qui s’ajoute à ceux que j’ai déjà fait. Mais je ne peux pas te les dire. Car j’ai peur pour toi. Peur qu’il t’arrive quelque chose. Ce que je lui cache ne peut pas lui faire de mal, pas vrai ? J’essaie de m’en convaincre en la regardant. En me disant que je fais le bon choix. C’est surement parce-que je l’aime que je fais toutes ces conneries et ces mauvais choix. Mais c’est difficile de savoir comment agir, ni quoi dire. Je me sens vidé tout à coup, à bout de souffle. Sans force. Trop de choses se sont passés ces derniers mois et je commence à ne plus savoir si j’ai déjà touché le fond ou si je vais encore m’écraser. J’avais l’impression de remonter la pente. D’être un peu plus fort ces derniers temps. Et aujourd’hui, je ne sais pas. Au final je ne suis qu’un homme. Avec ses défauts et quelques qualités. Je ne peux pas toujours tout affronter malgré que je tente de garder à l’esprit mes objectifs. Après la perte du bébé, je pensais qu’on en aurait fini avec toute cette histoire. J’y pensais encore, souvent. Peut-être un peu trop d’ailleurs, mais il fallait que j’avance, que j’oublie tout ce que j’avais mis de côté pour lui. Et puis il a ce type. Ce gars sorti de nulle part qui réclame une vengeance sans que je sache réellement ce qu’il veut. Est-ce juste le fait d’être avec Sawan ? De la connaitre qui l’a rendu dingue ? Je ne sais pas qui il est. Je ne pensais pas qu’ils se connaissaient au début. Et je suis un peu déçu, qu’elle n’ait pas su me parler de lui. J’imagine surement qu’ils sont proches, en vue de son comportement. Et ça tourne encore dans ma tête, Sawan, ce type, le bébé… ce n’est pas aussi facile que ça. De tourner cette page, aussi petite soit-elle, elle avait son importance. Je n’ai pas osé dire à mes parents ce qui est arrivé. Peut-être seraient-ils soulagés ? Je n’en sais rien. Je n’arrive plus à penser. Et mon seul moyen de défense se trouve dans mon détachement. Cette façon d’être moins impliqué dans ce qui m’arrive. Je souris à sa remarque, tente de me convaincre qu’elle a raison. Il me reste le piano peut-être, même si jouer d’une main est compliqué. Je n’en sais rien… j’ai envie de rentrer. De ne plus être là, mais ils veulent me garder en observation. Au final, je ne sais même pas où j’aimerais aller. Chez Kitae, je m’y sens bien mais je n’ai pas l’impression d’être chez moi, chez mes parents c’est encore pire et à l’université. Je ne suis plus à l’aise… j’aimerais avoir un endroit, pour me vider la tête. Un espace qui ne serait qu’à moi où je pourrais réécrire l’histoire à ma façon. « Je crois qu’on a besoin d’un bon break tous les deux. » et je ne parle entre nous. Je parle seulement de partir un peu ailleurs. D’être loin de tout ça. Et je tente de lui sourire un peu, malgré mes expressions figées. J’ai mal partout, je ne sais pas combien de temps cela va me prendre de récupérer. Mais je ne veux pas rester coincé à ne rien faire. J’ai encore les cours, l’agence… toutes ces choses que je dois faire. Et j’ai besoin de mes deux mains pour ça. Pour l’instant je  tente de ne pas y penser, toujours en caressant sa peau. J’ai envie de lui dire qu’elle me manque... quand je regarde nos mains liées ça me rend triste. Ça me rappelle à quel point on aurait pu être heureux, si j’avais été différent. Le prendrait-elle mal si je lui disais ? Peut-être que j’ai perdu la tête, que c’est un contre coup. Mais j’ai envie d’être plus proche d’elle… avec cet élan de sentiments qui me rattrapent. Me tord l’estomac alors que je pense à nous. Ces souvenirs, tout m’assaillent tout à coup. Et je pense que c’est parce-que je suis encore obligé de me rappeler. De repenser à tout ça… peut-être que je n’ai que ce que je mérite tout compte fait. Serrant sa main, je relève les yeux vers elle « Tu me… » « Il Kyang ? » Je m’interromps en voyant subitement Min dans la pièce. Aussitôt je lâche la main de Ye Won, prit sur le fait. Je ne pensais pas qu’il viendrait me voir. Et encore moins qu’il serait déjà là. « Désolé… l’infirmière a dit que je pouvais. » un peu abasourdi, je me redresse lentement, grimaçant encore sous la douleur. J’ai peur que Ye Won me laisse… peur que Min me dise des choses que je n’ai pas envie d’entendre. Mais je crois aussi… qu’il faut qu’on discute tous les deux. Je n’ose plus vraiment sourire à Ye Won, j’ose à peine lui dire « A plus tard. » en espérant que je la reverrais bientôt. Min s’installe à mes côtés, et une fois seuls je trouverais surement le courage de parler.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty Jeu 14 Mai - 12:56
Ye Won n’est pas en état de trouver les mots qui pourraient le réconforter. Elle est trop chamboulée, sûrement un peu sous le choc de voir ce qu’il vient de lui arriver. Elle aimerait pourtant, être capable de le soulager un tant soit peu, l’aider comme elle peut. Mais peut-être que ce n’est plus à elle de faire ça non plus. Tant de choses se bousculent encore dans son esprit, qu’elle divague complètement. Trop sonnée, trop épuisée par ces épreuves. Une fois de plus, elle tient sa main dans la sienne, alors qu’elle ne devrait pas. Elle n’est pas sûre de comprendre le sens exact de ses mots. S’ils parlent d’eux ou non. Et si c’est le cas, peut-être qu’il n’a pas tord. Qu’ils devraient s’éloigner, pour éviter d’en arriver là une fois de plus. Mais elle chasse cette pensée, ne saurait dire si elle y arrivera vraiment, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. Ca lui semble impossible, en ce moment même. Elle se demande comment elle pourrait faire pour se détacher complètement de lui après tout ce qu’ils ont traversé, alors qu’il est le seul à savoir comment la réconforter quand tout semble aller si mal. Alors elle reste silencieuse, se concentre uniquement sur ce contact qu’ils s’offrent mutuellement. Il n’y a que ça à quoi se raccrocher ce soir, c’est le sentiment qu’elle a. Impuissante, sans pouvoir rien faire. Elle cache un soupire, replace une mèche de cheveux derrière son oreille. Et même si elle essaie de garder ce sourire sur ses lèvres, elle a du mal. Parce qu’au fond, elle souffre de le voir comme ça aussi. Alors lorsqu’elle sent son étreinte sur sa main, elle relève le regard vers lui, attentive. Mais bien vite perturbée par cette autre voix qui pénètre dans la pièce. Elle se redresse rapidement, se tourne vers Min Young qui vient d’arriver à son tour. Et tant pis, s’il a vu ce geste, elle sait qu’elle devra tôt ou tard s’expliquer avec son meilleur ami. Elle préfère alors se relever, laissant échapper un « à plus tard » à peine audible vers Il Kyang avant de s’approcher de son ami. Elle pose brièvement sa main sur son épaule, échange un regard dans lequel elle tente de lui dire de ne pas être trop sur la défensive. Parce qu’elle sait qu’il l’est depuis cette nuit-là. Celle ou son bourreau a aussi été son sauveur. Dans ce regard, elle lui demande simplement de laisser la rancune de côté, ne serait-ce que quelques minutes. Et voilà qu’elle quitte la pièce, retrouve les autres. Elle se sent plus perdue encore qu’elle ne l’était en arrivant. Epuisée, surtout. Pourtant, en rentrant ce soir, elle sera incapable de trouver le sommeil. Elle ne fera que penser à Il Kyang, refaire toutes ces dernières scènes dans son esprit. Elle n’arrivera pas à se détacher de l’image de lui dans ce lit. Min Young restera avec elle, lui tenant compagnie en silence, comme elle en a si souvent besoin en ce moment. Et dans tout ce malheur elle se dira qu’elle a au moins la chance d’avoir un ami comme lui. Toujours présent, même si elle aurait préféré rester au chevet d’Il Kyang, qu’importe ce que les autres en auraient pensé.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [♥10] We're together - Ye Won [♥10] We're together - Ye Won Empty

Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !