Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ du mois de novembre
La maj de novembre aura lieu le dimanche 6 décembre !
N’oubliez pas de vous mettre à jour ainsi que de remplir vos activités rps
et / ou absence et ralentissement. Merci :heart:
Ils sont attendus
don't worry, we'll be fine (bora </3) JLM0KC9R_odon't worry, we'll be fine (bora </3) JLM0KC9R_odon't worry, we'll be fine (bora </3) JLM0KC9R_odon't worry, we'll be fine (bora </3) JLM0KC9R_o

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

don't worry, we'll be fine (bora </3)

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Jeu 14 Mai - 22:20
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
le grand jour était arrivé. je ne sais pas si j'attendais sincèrement ce jour avec impatience, mais tout ce que dont j'étais certain, c'était qu'à partir de ce moment, rien ne serait plus jamais comme avant. woori venait d'accoucher d'un petit garçon, avec une bouille déjà adorable, du nom de yoon woo. j'aurais dû être heureux pour ma soeur, bora et moi aurions dû être heureux de voir notre neveu arriver. mais nous redoutions aussi. le grand jour était venu, celui où nous allions enfin savoir si woori décidait de le garder et de l'élever, ou bien si elle décidait de nous le confier. je le savais et je l'avais vu dans les yeux de mon épouse, cet enfant, elle le voulait. elle voulait l'élever, elle voulait sûrement qu'il égaie ce que nous avions déjà commencé à construire. puisque nous avions tenté d'avoir un enfant mais que pour l'instant, ça ne fonctionnait pas vraiment, bora observait l'enfant avec des yeux brillants. j'avais pris yoon woo dans mes bras comme si c'était mon fils et le sourire que j'ai esquissé à ce moment signifiait tout. et même si sa mère n'avait pas voulu que j'assiste à l'accouchement, à présent nous étions réunis avec toute la famille, et nous attendions sa décision. posté debout aux côtés de ma femme, nous étions dans un coin de la pièce et j'avais les bras croisés, comme redoutant inconsciemment les futures paroles de ma soeur. nous étions à l'hôpital, le temps que woori reprenne un peu de force. je sentais que bora était plutôt tendue alors j'avais passé un bras autour de sa taille comme pour lui montrer que je la soutenais et que j'étais avec elle. woori prit yoon woo dans ses bras et j'eu comme un pincement au coeur. cet enfant, j'aurais bien aimé l'avoir aussi. au final, je me retrouvais peut-être partageant le même sentiment que celle que j'aime, et voir une jeune femme de vingt ans accomplir ce miracle de la vie que je n'arrivais pas à faire, c'était si frustrant. nos parents avaient l'air d'avoir déjà adopté le petit qui riait aux éclats dès que notre mère le prenait dans ses bras. woori le prit finalement à nouveau et prononça les mots que nous attendions tous. elle avait décidé de le garder, et de l'élever avec l'aide de nos parents. mon étreinte autour de la taille de bora s'était faîte un peu plus forte au fur et à mesure de l'annonce de la garde. je savais ce qu'elle pouvait ressentir. je le ressentais aussi en quelques sortes. yoon woo aurait dû être mon fils, et je n'avale toujours pas la pilule. j'ai pris la main de bora et j'ai adressé un signe de la main à ma soeur. « on sort un instant, désolé. » entraînant bora à l'extérieur de la chambre d'hôpital et nous retrouvant maintenant dans le couloir où quelques soignants passaient rapidement, j'ai pris ma tête entre mes mains en soupirant de frustration. cette décision. nous aurions dû nous y attendre. ce fils ne serait jamais à nous, même si nous en avions rêvé. nous l'aurions élevé comme notre fils mais woori en avait décidé autrement. j'ai repris les mains de bora, la regardant droit dans les yeux, inquiet. « on en aura un, nous aussi. tu verras. » oui, après tout, nous nous aimions si fort depuis le début, depuis longtemps, alors on réussirait à surmonter ça. nous n'en étions qu'à nos premiers essais car nos proches commençaient tout juste à nous presser avec ça. ça allait aller. mais je voyais bien que dans le regard de ma femme, c'était aussi difficile que pour moi, voir plus, beaucoup plus.


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
prisonnier d'une routine que je brise de toutes mes forces. vacillement impardonnable entre le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité, la bonne conduite et le pêché. je vois flou, je tombe dans cet avenir obscur où l'incertain est maître de toutes choses. moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement. ☾☾
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Dim 7 Juin - 20:57
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
pendue à ses lèvres, l'espoir alimente l'ensemble de mon être. si woori vient de devenir mère, elle est aussi la seule personne décisionnaire aujourd'hui. je crois bien que c'est la première fois que je donne tant de responsabilités à quelqu'un, à ma belle-soeur bien trop jeune pour porter les espoirs d'un couple. sans compter tout le reste... j'ignore quel est l'acte le plus intelligent, le plus logique dans toute cette histoire. la seule chose que je sais, c'est que je devrais peut-être ressentir de la honte. la vérité, c'est que j'espère que ses craintes seront suffisamment grandes pour nous confier son enfant, son fils plus précisément. mais je n'ai plus le temps d'y réfléchir. le couperet vient de tomber, brisant mon coeur au passage. j'avais imaginé ce moment depuis que nous avons appris sa grossesse, dans toutes ces formes mais je n'aurais jamais pu concevoir une telle douleur. heureusement, je sens le bras de wooyoung se glisser derrière mon dos. ce simple geste me permet de garder la tête plus ou moins froide, d'afficher ce sourire de façade. malgré tout, il reste là avec moi. je m'approche de lui, sur le côté, réduisant la courte distance qui nous séparait encore jusqu'à présent. je ravale ma salive. mes mains sont toujours moites et j'affiche un regard presque navré à l'intention de mon mari quand il la saisit. je le suis dans un profond silence. je n'ai pas pu prendre la parole une seule seconde sachant que ma voix risquerait de se briser en un seul instant. lorsque nous nous trouvons en dehors de la chambre, je serre la mâchoire pour me contenir alors que je ressens la frustration de wooyoung. marchant sur plusieurs mètres, je me sens si désolée pour lui et pour tout. j'aurais aimé réussir à le rendre heureux, à le rendre de nouveau heureux. je me sens si impuissante devant cette spirale qui nous fait tournoyer dans tous les sens. mais nous avons un point d'ancrage : nous serions toujours là pour l'autre, y compris face à l'adversité. je croise son regard inquiet quand le mien est presque abattu. pourtant, je veux gober ses mots, je veux fonder une famille avec lui, mon seul et grand amour. j'entrelace nos doigts et lui offre un sourire. " oui bien sûr. " je le fixe, me demandant à quoi il pouvait penser. je voudrais qu'il écoute ses inquiétudes, qu'il me les déclare ouvertement. pourtant, c'est moi qui enchaîne. je réduis une nouvelle fois la distance entre nous et glisse finalement ma main sur sa joue. " je suis désolée. tu vas devoir encore patienter pour être un vrai papa poule. " mais combien de temps ? je referme légèrement les yeux et m'avance pour me plonger dans ses bras. " j'ai tellement honte. " mais de quoi ? de ne pas réussir à lui donner un enfant ? moi qui voulais être optimiste, je ne parviens pas à rester sereine. c'est trop. mes émotions reviennent vers moi, avec une force puissante, tel un boomerang. " comment nous avons pu imaginer une seule seconde qu'elle serait capable de nous laisser cet enfant... elle l'a porté pendant neuf mois. j'aurais dû le savoir. "

(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Mar 16 Juin - 20:56
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
c'était presque écrit. nous l'avions espérer, mais nous nous retrouvions pris dans notre déception d'y avoir légèrement cru. rester une minute de plus dans cette chambre d'hôpital avec bora, relevait du supplice alors j'ai préféré prendre les devants de façon autoritaire, et sortir de la pièce, emmenant mon épouse avec moi. certains regards nous avaient dévisagé quand nous étions sortis, et c'était plus que logique. tout le monde savait de quoi relevait le résultat de cette décision, tout le monde le savait, que nous voulions avoir yoon woo plus que tout. après nous êtres éloignés de quelques mètres dans le couloir, j'ai pris ma tête entre mes mains, lâchant un soupir qui voulait tout dire. j'étais frustré du choix de ma soeur, frustré de ne pas avoir assisté à l'accouchement, frustré du regard que m'avait lancé mon père, frustré de ne pas pouvoir rendre ma femme heureuse. avoir un enfant devrait être possible pour tout le monde, alors pourquoi nous ne pouvions pas ? et surtout pourquoi woori devenait mère avant même que je ne devienne père ? toujours cette même question qui me trottait dans la tête et qui ne me lâchait pas. je jugeais peut-être trop vite, mais c'était loin d'être normal. c'était sûrement dû à la pression sociale que je pensais ainsi cependant, rien n'était logique dans cette histoire. essayant de me calmer et de laisser redescendre ma frustration, j'ai pris les mains de celle que j'aime, en la regardant droit dans les yeux. j'étais inquiet pour elle, parce que je savais aussi que si la situation était dure pour moi, elle l'était encore plus pour elle. bora arborait une expression abattue, alors je lui ai dis des mots doux, réconfortants, des mots dans lesquels je croyais encore. nous n'en étions encore qu'au début, nous aurions notre propre enfant et ce serait encore plus beau que d'avoir un enfant qui ne vient pas directement de nous deux. pour accompagner sa réponse, mon épouse entrelaça nos doigts ensemble et m'offrit un sourire comme elle avait le don de faire, un sourire pour lequel mon coeur battait encore plus fort. même si j'étais inquiet pour le futur, je me devais d'être fort pour elle, pour nous deux. je ne voulais pas qu'elle souffre, mais je ne pouvais pas non plus l'empêcher d'être triste. je la comprenais, et je voulais simplement être là pour elle. pendant que je continuais de l'observer en réfléchissant à ce que je pourrais lui dire pour adoucir sa souffrance, bora s'avança vers moi, pour glisser délicatement sa main sur ma joue. j'ai esquissé un doux sourire à son geste, posant ma main chaude sur la sienne. « tu n'as pas à t'excuser. ça va aller, je suis certain que le nôtre arrivera aussi. » elle ferma les paupières, pour se blottir contre moi. instinctivement, je l'ai entouré de mes bras, la serrant doucement dans une tendre étreinte. à ses nouvelles paroles remplies de culpabilité, j'ai ouvert les yeux de surprise. « honte de quoi ? détends-toi mon coeur, les choses finiront par tourner dans notre sens. » j'ai caressé doucement ses cheveux, passant mes doigts dans ses mèches brunes. bora commençait à se relâcher, et c'était mieux ainsi. il valait mieux qu'elle me dise tout, que je puisse la consoler le plus possible et qu'elle ne reste pas dans ses pensées noires. j'ai continué de l'écouter, fermant les yeux tristement. elle l'a porté pendant neuf mois. j'aurais dû le savoir. c'est vrai, nous aurions pu le savoir, mais les choses étaient ainsi faites. nous avions espéré. et aussi mal que nous pouvions nous sentir à l'instant présent, il allait falloir qu'on avance ensemble. mon esprit de bon vivant et d'optimiste me poussait à penser que tout allait rentrer dans l'ordre, notre situation ne pouvait que s'améliorer. je ne vois pas comment les choses pouvaient descendre plus bas dans tous les cas. mais nous allions avancer, et je voulais qu'elle relève la tête, et qu'elle la repose sur moi. au sens figuré comme au sens propre. « woori a fait son choix, nous ne pouvons pas revenir en arrière. par contre, nous pouvons aller de l'avant, ensemble. » bora toujours dans mes bras, j'ai déposé un léger baiser en signe de protection sur son front, lui adressant tout mon amour. « je serai là. »

(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
prisonnier d'une routine que je brise de toutes mes forces. vacillement impardonnable entre le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité, la bonne conduite et le pêché. je vois flou, je tombe dans cet avenir obscur où l'incertain est maître de toutes choses. moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement. ☾☾
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Dim 5 Juil - 19:16
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
notre vie de famille ne débutera pas aujourd'hui. nous rentrerons tous les deux à notre appartement comme les autres soirs. personne ne nous réveillera cette nuit ou plutôt les nuits suivantes. j'aurais aimé le voir père, j'aimerais avoir un enfant de lui. si cette dernière espérance n'aurait pas pu être réalisée dans tous les cas, toutes ces pensées tournent sans cesse dans ma tête. je ne peux que me sentir abattue même si son optimisme me fait chaud au coeur. le savoir près de moi, avec moi, me rassure terriblement. à défaut d'avoir pu exprimer les bons mots, je veux lui montrer que je serais toujours à ses côtés. je ne peux pas imaginer ma vie sans lui. tant pis si nous n'avons pas d'enfant, aurais-je aimé souligner mais je ne peux résoudre à cette idée. c'était la suite logique des choses, à l'image d'une mère qui ne peut abandonner son enfant, le fruit de ses entrailles. enfin, je finis par entrelacer nos doigts et observe ses yeux dans lequel je continue de me perdre, même avec les années passées. " si nous n'avons pas des jumeaux. " dis-je dans un ton qui se veut amusé. cette pensée me brise et me réchauffe le coeur en même temps. je ne devais pas perdre espoir tant que je l'avais lui. profitant de cette étreinte, blottie contre lui, je me sens comme invincible. mais il ne s'agit que d'une simple sensation. le choix de sa soeur est trop récente pour que je puisse m'en remettre en un claquement de doigt. ça aurait été bien trop simple. nous restons silencieux pendant quelques instants. si nous ne communiquons pas ouvertement, j'ai l'impression que ce geste de tendresse est suffisant pour se comprendre. en tout cas, ça l'est au moins pendant quelques instants. je n'ose pas imaginer ce qui se passe dans cette salle encore trop près de nous. c'est ainsi que je reprends la parole. mes propos suscitent les interrogations de mon mari. je me doutais bien qu'il me poserait la question et je prends les devants en explicitant ma réflexion. " je sais bien, wooyoung. c'est juste que ça nous aurait évité bien des dégâts. " je lui en veux aussi de nous avoir donné des faux espoirs mais ce n'est pas le moment... les regrets surpassent la colère. " moi aussi. je n'ai pas l'intention de partir. " je plante mon regard dans le sien et esquisse un faible sourire. " je me demande comment tu fais pour être aussi fort... qu'est-ce que je serais sans toi. " c'est sincère. je serre doucement son t-shirt dans ma main avant d'afficher un air défensif. " n'en profite pas pour me taquiner... " et comme si j'avais peur de sa réponse, je m'empare de ses lèvres pour lui offrir un tendre baiser. " je t'aime. " puis, je reprends légèrement mon souffle. " allons prendre l'air, tu veux ? "

(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Sam 11 Juil - 19:01
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
malheureusement, yoon woo ne serait pas notre enfant. le verdict venait de tomber, comme une sentence difficilement acceptable pour bora et moi. j’avais pris la décision de sortir en sa compagnie, de ne pas rester sous tout ses regards posés sur nous qui signifiaient tout. c’était déjà dur pour nous, je ne voulais pas qu’on se sente encore plus mal que nous ne l’étions déjà. je voulais la rassurer, lui montrer que j’étais là pour elle et que je le serai toujours. j’étais plutôt optimiste sur la suite de notre vie de couple, nous étions amoureux et nous le serions pour le restant de toutes ces années à suivre. pourtant sans yoon woo en tant que fils, mais même si tout cela me rendait triste, je restais fort pour elle, pour nous. je savais que nous pourrions franchir cet obstacle et sûrement tous les autres à venir. nous étions fait l’un pour l’autre, et j’en avais eu la certitude dès que nos regards s’étaient croisés pour la première fois. a présent, je ne peux plus imaginer ma vie sans elle. bora finit par entrelacer nos doigts doucement et m’observe droit dans les yeux, mon cœur se met à battre encore un peu plus fort, à la même vitesse qu’à notre rencontre. c’était elle et personne d’autre. j’ai esquissé un sourire à sa réponse légèrement amusée avant de la serrer contre moi, d’une étreinte amoureuse, et rien que de la sentir contre moi me réchauffait le cœur. j’étais certain que nous parviendrons à avoir notre enfant nous aussi, ce n’était simplement qu’une question de temps. nous nous aimions, le fruit de notre amour finirait bien par pointer le bout de son nez. même si le choix de woori nous avait brisé l’espace d’un instant, nous allions nous relever et repartir encore plus fort. ma main trouve son chemin dans ses cheveux que je caresse doucement pendant que mon autre main, dans son dos, la serre contre moi. bora reprit la parole, et ce qu’elle dit me surprit. je ne voulais pas qu’elle ait honte. je me suis empressé de le lui exprimer, continuant de caresser doucement ses cheveux. je lui réponds de manière rassurante en déposant un baiser sur son front, lui montrant que je ne comptais pas partir et la laisser là. c’était surtout un message pour qu’elle comprenne que je l’épaulerais dans ses efforts pour avoir notre enfant, que je la soutenais en tant qu’homme. elle déposa son regard envoûtant dans le mien, esquissant un faible sourire. n’en profite pas pour me taquiner… je voulais rétorquer immédiatement mais je n’en eu pas le temps que bora s’était déjà emparée de mes lèvres dans un baiser auquel j’étais plus qu’heureux de répondre. j’étais prêt à l’approfondir quand elle s’éloigna pour me sortir ces mots que je trouvais si doux à l’écoute, je t’aime. mon cœur s’accéléra à nouveau. « je t’aime aussi, bora. » je lui ai adressé un sourire tendre, voulant la garder contre moi encore pendant quelques minutes. je la vis reprendre son souffle doucement. j’ai acquiescé à sa demande, déposant à nouveau un léger baiser sur ses lèvres par surprise, d’un air joueur. « sortons un peu oui. » j’ai entrelacé nos doigts avant que nous ne commencions à nous diriger vers la sortie. lorsque nous marchions dans le couloir, mes yeux se posèrent sur toutes ces familles que nous croisions. les enfants couraient et riaient avec innocence pendant que ma main ne lâchait pas celle de bora. ce serait dur mais nous pouvions y arriver. a l’angle de l’escalier qui menait au rez-de-chaussée, j’ai vu qu’à l’étage nous pouvions accéder au toit. c’était sûrement plus rapide de se rendre en haut. j’ai jeté un regard entendu à mon épouse avant de prendre cette direction. une fois sur le toit, la brise fraîche d’été vint rencontrer mon visage. tenant toujours bora par la main, je me suis avancé pour avoir une plus belle vue sur la capitale bien réveillée. le soleil brillait fortement au zénith. je me suis tourné vers mon épouse d’un air inquiet. est-ce qu’elle a froid ? la brise est quand même assez fraîche et nous sommes sur le toit. j’ai enlevé ma veste rapidement avant de me positionner derrière elle pour la poser sur ses épaules. toujours dans son dos, je l’ai serré à nouveau contre moi tendrement, posant mon menton sur son épaule et profitant de la vue avec elle. « j’ai pensé que tu aurais peut-être froid. ça va mieux ? »

(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
prisonnier d'une routine que je brise de toutes mes forces. vacillement impardonnable entre le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité, la bonne conduite et le pêché. je vois flou, je tombe dans cet avenir obscur où l'incertain est maître de toutes choses. moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement. ☾☾
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Dim 2 Aoû - 22:21
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
pendant ce baiser, j'oublie un instant mes hésitations, comme si la seule présence de wooyoung me permettait de recentrer mes idées. en fait, je pense que tout simplement, que le doute n'est pas possible concernant notre relation. si nous sommes là l'un pour l'autre, nous pourrons surmonter toutes les épreuves y compris pour les plus pénibles. j'espère tout de  même que l'avenir nous réserve des jours meilleurs. c'est que je tiens à nous féliciter de notre réussite en levant ma coupe de jus de pomme. je pourrais dire adieu à l'alcool en échange d'un petit ange. en attendant, je propose à wooyoung de mettre les voiles. si un vent d'optimisme souffle dans mes oreilles, je n'ai pas tourné la page. je m'évite de remuer le couteau dans la plaie en marchant dans les couloirs de l'étage de la maternité. les joies des autres ne devraient pas devenir ma tristesse, ni ma colère. qui sait ce que ces familles ont pu traverser ? chacun a le droit au bonheur. je dois juste m'armer de patience pour y goûter à mon tour. toutefois, je ne devrais pas me plaindre. j'ai le meilleur des maris et il le prouve une nouvelle fois de plus en glissant sa veste sur mes épaules. le soleil tape plutôt fort aujourd'hui mais pas suffisamment pour me priver d'un frisson. un sourire en coin se dessine sur mes lèvres alors qu'il pose son menton sur mon épaule désormais couverte par ses soins. " hm, pas trop. je crois que tu vas devoir resserrer ton étreinte. tu m'en vois navrée. " je m'en amuse. jouer avec lui, peut-être le charmer me changera les idées. je pose mes mains sur les siennes et contemple la vue.

cependant, je ne me sens pas en mesure de rester silencieuse, de peur de me perdre dans mes pensées. je ne devrais pas faire taire mes émotions. wooyoung doit être dans le même cas de figure. pour autant, une part de moi espère qu'il puisse s'exprimer en toute liberté. je ne veux pas qu'il supporte ce fardeau ou l'équivalant, tout seul. je veux qu'il me fasse confiance... mais rien ne nous empêche d'avoir des réactions différentes. qu'est-ce qui se passe dans cette jolie petite tête ? je payerais cher pour le savoir. en attendant, je reprends la parole : " tu devrais faire attention... tu vas tomber malade. et tu sais à quel point les hommes font des mauvaises malades. " je n'ai rien contre l'idée de le chouchouter. au fond, c'est ce que je fais déjà naturellement. comment pourrais-je faire mieux ? j'échappe un léger rire avant de penser ma tête vers l'arrière, son souffle chatouillant légèrement la peau de mon cou.
(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Ven 7 Aoû - 20:42
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
la brise légère mais fraîche de l’été nous berçait doucement alors que je tenais bora dans mes bras. je venais de lui glisser ma veste sur ses épaules, et en voyant le frisson qui la prit soudainement, j’en ai conclu que j’avais bien fait. mon menton posé sur son épaule à présent couverte par ma veste, je la vis sourire légèrement. bora me taquina tendrement et j’ai fermé les yeux un instant, agissant comme elle l’avait sous-entendu, resserrant mon étreinte. « je t’en vois très navrée en effet, au vu de ton sourire. » je lui ai rendu son petit sourire en coin, sentant ses mains se poser sur les miennes. nous contemplions alors la vue de seoul la grande, en effervescence de jour comme de nuit. un silence doux s’installa pendant quelques secondes, mais ce n’était en aucun cas désagréable. je repensais encore à ma sœur, et à yoon woo. la vie était faîte ainsi, et j’avais toujours du mal à l’accepter. je ravalais ma salive, essayant de me concentrer sur la vue que nous étions en train d’admirer. mais, inlassablement, j’en revenais toujours au même sujet. mon épouse reprit la parole après un instant de silence, à contempler la capitale du pays du matin calme. je pouffe de rire légèrement à sa remarque, l’observant pencher sa tête en arrière. mon souffle venait se loger au creux de son cou que j’observais avec gourmandise du coin de l’œil. « moi, tomber malade ? » dis-je en chuchotant, fermant les paupières en sentant son doux parfum. « eh bien au moins, comme ça, je me ferai encore plus chouchouter. » j’ai ri un peu, la serrant un peu plus contre moi. quand bora s’inquiète pour moi, ses sentiments me parviennent et ça me réchauffe le cœur. il n’y a aucun doute sur nous deux, il n’y en aura jamais. je plonge mon nez contre sa peau, ma voix se fait un peu plus sourde. « c’est pas plus mal. l’idée me plaît bien. » je dépose un léger baiser dans son cou, relevant doucement la tête pour la regarder dans les yeux, comme elle avait toujours sa tête penchée en arrière. yoon woo et woori ne lâchaient plus mes pensées. c’était encore trop frais. « quand bien même je suis là, à tes côtés.. » mon visage devint plus sérieux. j’ai relevé le regard vers la vue qui nous entourait depuis le toit du centre hospitalier du quartier. « je ne pense pas que j’arriverai à tourner la page tout de suite. » j’ai lâché un profond soupir. mieux valait dire ce que j’avais sur le cœur à l’heure actuelle. « woori et moi.. tu sais. nous ne sommes plus très proches. » depuis l’annonce de l’accouchement en ce début d’année, nous nous étions éloignés. déjà que ma période à l’armée ne m’avait pas aidé à la voir souvent.. en plus de ça, lorsque j’ai dû signer son entrée à l’hôpital, elle a refusé que je l’accompagne. je lui en veux, ça aussi c’est tout frais, et j’ai l’impression que ce rejet marque le début de la fin, entre woori et moi. nous étions si fusionnels à l’époque, et ça me fait beaucoup de mal. « elle a refusé.. que je l’accompagne à la maternité. j’imagine que je dois en conclure que je n’étais pas le bienvenu. » mon regard triste se perdait sur la vue que la capitale nous offrait. « je pense.. que lors de notre dispute quand elle nous a annoncé qu’elle était enceinte mais qu’elle ne connaissait pas le père.. je pense que j’ai été trop loin. »


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
prisonnier d'une routine que je brise de toutes mes forces. vacillement impardonnable entre le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité, la bonne conduite et le pêché. je vois flou, je tombe dans cet avenir obscur où l'incertain est maître de toutes choses. moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement. ☾☾
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Dim 23 Aoû - 20:40
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
pendant un instant, je me demande ce qui me berce le plus : le vent froid ou mon mari. ma préférence va pour la deuxième possibilité. malgré les émotions qui me submergent, je ne tiens pas à être seule. se soutenir mutuellement dans de telles circonstances est nécessaire à mes yeux. je regrette d'avoir été la seule à témoigner mes souffrances. parfois, il faut savoir laisser du temps au temps. pour le moment, nous avons besoin de respirer et de laisser notre complicité prendre le dessus. un fin sourire amusé sur les lèvres, je dois avouer qu'être malade n'a jamais été un bon programme pour personne. y a t-il plus contagieux qu'un bon rhume ? hormis la maladie d'amour, je n'en reviens pas d'avoir eu une telle pensée. si je n'ai pas d'éléments de comparaison, je crains que wooyoung soit à l'origine de mon romantisme. il n'est pas en reste de son côté. ce petit moment de tendresse est ce dont j'avais besoin pour réchauffer mon coeur. mister nah est le seul à me connaître réellement. chacun possède son jardin secret, son intimité mais je le soupçonne de deviner mes réactions à l'avance. comme je viens de le faire à l'instant. pour le coup, c'était assez prévisible. " je n'en doute pas, petit malin. " laissant un soupir dépassé les frontières tracées par mes lèvres, quand il dépose un baiser sur mon cou, j'échange ensuite un regard complice avec lui. finalement, je n'ai pas eu tort de ne rien dire. en effet, mon mari s'exprime sur ce heureux bien que triste événement de la journée. si cela deviendra une blessure concernant ma relation avec woori, j'imagine que son ressenti doit être encore plus fort pour le jeune homme. woori et moi, nous n'avons jamais été très proches mais il s'agit de ma soeur. j'affiche une mine peinée, l'écoutant sagement. " personne ne te demande de le faire. ne t'inquiète pas. " je me doute qu'il le sait. je sous-entends simplement qu'il ne doit pas culpabiliser, ni s'en vouloir d'aller mal ou que sais-je ? en attendant, je sens qu'il est plus impacté quand il parle de sa relation avec woori. je suis fille unique, je ne peux pas forcément comprendre, n'ayant jamais partagé des années avec une personne de la même lignée que moi. je pose délicatement ma main sur sa joue. en réalité, j'entends sûrement des personnes parler mal de leurs frères et soeurs. c'est dommage que les choses tournent au vinaigre. j'imagine que chacun a sa part de responsabilité. je peux jouer l'avocat du diable s'il le faut. toutefois, défendre sa petite soeur me fait grincer des dents. je ne peux pas vraiment l'envisager avec le coup qu'elle vient de faire. je retiens un bref soupir, me concentrant de nouveau sur les dires de wooyoung. " je suis désolée pour toi. tu m'as toujours dit à quel point vous étiez proches. " puis, je fronce légèrement les sourcils quand le jeune homme évoque sa dispute. moi qui me demandais pourquoi elle l'avait rejeté. quand je pense qu'elle nous a donné tant de faux espoir, et en plus, elle faisait subir un truc de plus à son frère. " vraiment ? qu'est-ce qui s'est passé ce jour-là ? "

(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Dim 20 Sep - 19:30
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
malgré la triste annonce à laquelle nous aurions dû plus nous attendre, nous étions dans une atmosphère calme et réchauffante, pour l’un, comme pour l’autre. bora est la femme que j’aime le plus dans ce monde. et ce, depuis le premier jour où je l’ai vu. j’ai tout de suite su que ce serait elle, que c’était elle. la tête nichée dans le creux de son cou où régnait son doux parfum qui m’enivrait avec bonheur les narines, je profitais de ce moment de tendresse avec elle, seule propriétaire de mon cœur. j’avais gagné en romantisme en étant à ses côtés, et je le prenais plutôt pour un bon point. je ne suis pas le meilleur, mais je ne suis plus le dernier dans le domaine, si même un jour j’ai pu le paraître. petit malin. j’esquisse à nouveau un petit sourire satisfait, avant de déposer un baiser sur la peau de son cou. nous échangeons un regard. parfois, il suffit simplement de ce geste pour que l’on se comprenne. et c’est dans ces moments-là, que je reconnais la femme de ma vie. mon épouse, et celle qui le restera jusqu’à mes derniers jours, j’en suis certain. je prends le temps de la regarder un instant. son visage si doux me berce le cœur. qu’est-ce que je l’aime. cependant, mes pensées me rappellent à l’ordre. cet évènement avec woori et yoon woo, je ne suis pas près de l’oublier. j’aimerais, mais je sais que pour l’instant, il se contentera de rester un vieux et âcre souvenir. j’imagine que pour bora, il en est de même. alors, comme j’estime qu’elle est la seule qui peut me comprendre à l’heure actuelle, je décide de me confier doucement. woori et moi, ne sommes plus vraiment proches. oui, ça me fait de la peine. nous ne sommes plus proches depuis le début de l’année. je n’ai pas digéré son annonce concernant le fait qu’elle soit enceinte, mais surtout qu’elle ne connaisse pas le père à ce moment. je me souviens encore de la scène, vive et dure. le père nah s’était éloigné suivit de notre mère. j’étais resté seul avec woori dans un silence plutôt pesant. et puis, là encore, les mots sont sortis de ma bouche, comme un serpent cracherait son venin sans vergogne. je sens la main de bora se poser délicatement sur ma joue. j’apprécie le soutien qu’elle me porte et je pose mon regard amoureux sur elle avec un petit sourire à son attention. ce qu’il s’est passé ce jour-là.. en vérité, c’est entièrement de ma faute. je le sais, mais j’ai juste encore beaucoup de mal à accepter. je sais que je n’aurais jamais du dire ce genre de choses. mais après cette discussion, quelque chose entre elle et moi s’est rompu. « la savoir enceinte, à un si jeune âge, ça m’a rendu fou. je me suis énervé, surtout quand elle m’a supposé qu’elle n’était pas certaine de l’identité du père. » min soo ou un autre.. ça m’avait rendu complètement dingue. en tant que grand-frère, ma fierté avait été balancé de tous les côtés qui soit. j’ai passé ma main dans les cheveux de bora, continuant sur ma lancée. « j’ai été cru dans mes paroles. depuis, on ne s’adresse plus trop la parole. » la rancœur quand elle nous tient, elle ne nous lâche pas de sitôt.


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
prisonnier d'une routine que je brise de toutes mes forces. vacillement impardonnable entre le jour et la nuit, la lumière et l'obscurité, la bonne conduite et le pêché. je vois flou, je tombe dans cet avenir obscur où l'incertain est maître de toutes choses. moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement. ☾☾
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty Mar 22 Sep - 12:08
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
les histoires de famille ont la vie dure. cette journée est cruelle pour le couple que nous formons woo young et moi. j'imagine que nous serons assez forts pour surmonter cette nouvelle épreuve mais ça devient décourageant. je n'arrive pas à faire taire cette sensation de trahison. la décision de woori nous avait mis k.o et j'imagine que c'est encore plus compliqué à gérer pour woo young. celui-ci a toujours été proche de sa soeur, du moins, c'est ce que je pensais avant qu'il me fasse part de cet aveu. j'ignore si son comportement avait été la cause du choix de sa soeur. j'aurais dû mal à l'imaginer, sincèrement. dans tous les cas, je ne pourrais pas lui en tenir rigueur. maintenant, je sais désormais sur qui je peux compter. il n'y aura peut-être pas de prochaine fois. j'éviterai de me faire avoir, c'est tout. posant ma main sur sa joue avec mon éternelle délicatesse, j'essaye d'en savoir plus sur les échanges pesants entre mon mari et ma belle-sœur. j'écoute sérieusement ses explications et je manque d'échapper un soupir. cette remarque était presque inévitable. une part de moi aurait pu le deviner. ces critiques reviennent constamment quand nous tombons enceinte bien avant la norme, si je peux le formuler ainsi. la situation de woori était instable et une grossesse dans un tel cadre n'est pas chose aisée. c'est ce qui avait contribué à la situation de ce jour. notre vie était bien plus stable. nous avons tous les deux une activité professionnelle, nous sommes ensembles depuis des années. tout était réuni pour que l'on devienne les parents parfaits à contrario d'une mère isolée, ignorant royalement le géniteur de son enfant. ce n'est pas vraiment glorieux, elle, qui n'a pas terminé ses études ou que sais-je. comment va t-elle pouvoir gérer tout ça ? je voudrais m'inquiéter pour la jeune mère mais je suis encore aveuglée par la colère ou la tristesse. je regrette juste que cet enfant ne soit pas le nôtre. si seulement. je focalise de nouveau mon attention sur woo young. " je comprends ce que tu veux dire ... mais tu sais, pour faire un enfant, il faut être deux. on ne peut pas forcément blâmer le seul parent qui reste, aussi irresponsable soit-il. " je ne veux pas la défendre mais il faut être objectif. je voudrais juste qu'elle puisse aussi apprendre de ses erreurs et que cet enfant ne soit pas pénalisé. " si tu regrettes tes dires, elle sera peut-être en mesure de le comprendre. tu ne penses pas ? vous avez toujours été proches tous les deux. " si elle cesse d'être aussi égoïste, aurais-je aimé ajouter. je ne veux pas non plus mettre de l'huile sur le feu mais son immaturité est certainement ce qui me fait le plus râler chez elle.  
(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: don't worry, we'll be fine (bora </3) don't worry, we'll be fine (bora </3) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.