Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
Elle se déroulera le 8 Août à 14h,
N'oubliez pas vos actis rps, vos absences et ralentissement !
Ils sont attendus
don't worry, we'll be fine (bora </3) - Page 2 7b5a8878b4f6ac06836f097cb0be5827e291f456don't worry, we'll be fine (bora </3) - Page 2 400f3871fe5945c49b187f8d2e2f53fcb929af85don't worry, we'll be fine (bora </3) - Page 2 Originaldon't worry, we'll be fine (bora </3) - Page 2 Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
Aller à la page : Précédent  1, 2

don't worry, we'll be fine (bora </3)

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
quoique l’on fasse, on ne peut jamais revenir en arrière. même si ce jour-là, quelque chose entre woori et moi s’est brisé, je ne peux pas effacer ce que je lui ai dit, froidement et sans hésitation. qu’elle devait sûrement coucher à droite à gauche entre autre. je l’ai regretté, à la seconde où les mots sont sortis de ma bouche. mais c’était déjà trop tard. peut-être que cet échange houleux est la cause du résultat décevant d’aujourd’hui. j’observe amoureusement le visage de mon épouse, caressant ses cheveux bruns avec tendresse. yoon woo n’était pas à nous, et il ne le sera jamais, mais nous aurions le nôtre tôt ou tard, j’en suis certain. bora pose sa main sur mon visage avec toute la douceur qu’elle représente et je lui offre un petit sourire avant de lui expliquer, à demi-mots. qu’elle nous annonce qu’elle est enceinte à 20 ans et qu’en plus, elle n’est pas certaine du père qui a fait cet enfant avec elle.. vraiment ça m’a mit les nerfs. et je lui ai mal parlé. passant ma main dans les cheveux de ma bien-aimée, je regardais l’horizon. depuis, on ne s’adresse plus trop la parole. les mots sont sorti de ma bouche, vrais, sans faux-semblants et ils sont venus me percuter la poitrine de plein fouet. et bora avait raison. pour faire un enfant, il faut être deux donc c’était totalement égoïste et impulsif de ma part de remettre la faute uniquement que sur ma sœur. mais ça n’aurait sans doute pas été le cas si le père avait été aussi présent dans la pièce à ce moment-là. « peut-être. » ai-je soufflé simplement, observant toujours la ligne d’horizon devant nous depuis le toit de l’hôpital. un silence se fit. je serrais bora tendrement dans mes bras, réfléchissant à la situation dans mon fort intérieur. déposant un nouveau baiser sur sa joue en souriant, je profitais de sa chaleur amoureuse. « est-ce que tu vas mieux ? je peux te préparer ton plat préféré quand nous rentrerons à l’appartement. » au-delà de la décision de woori de garder yoon woo, je sais que le projet de bora s’est concrétisé l’année dernière. et ça doit la rendre heureuse. mais ce qui me rend moins joyeux intérieurement, c’est qu’au boulot, ça ne va pas fort. je dois avouer que ça m’effraie un peu car c’est censé être un cdi, mais je suis déjà à cran. la dispute que j’ai eu avec un de mes salariés de la section production graphique n’a pas arrangé les choses. je me sens à cran avec cette histoire d'enfant, de résultats non atteint au travail et yoon woo. et j’ai peur que de jour en jour, ça ne s’arrange pas. fronçant les sourcils, j’ai secoué légèrement ma tête pour libérer mes pensées. « je suis heureux que wonderful se porte bien. » au moins quelque chose avec notre amour, qui ne battait pas de l’aile.


(c) DΛNDELION


moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement.
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
j'avais perdu gros aujourd'hui mais je n'avais pas tout perdu. la présence de mon mari me rassure et même si nous allons devoir affronter de nouvelles difficultés, je sais que nous pourrons leur faire face ensemble. nous nous tenons la main, nous nous enlaçons sur ce toit de l'hôpital. je ne demandais pas grand-chose, juste me sentir en osmose avec l'homme que j'aime. d'ailleurs, celle-ci le motive à s'exprimer concernant sa relation avec sa soeur. il ne dit pas grand-chose, il est même réservé à ce sujet. en tant que couple, nous devons faire attention à ne pas empiéter sur le jardin secret de son compagnon de route. je ne veux pas donc le forcer à me donner des détails, car pour être honnête, je ne pourrais pas impartiale à l'égard de woori. aujourd'hui, ni les jours qui suivent. à moins d'avoir des pouvoirs magiques, je ne peux pas panser mes blessures aussi facilement. j'entends ses murmures et esquisse un léger sourire. je penche ma tête vers son épaule, appréciant cet effet cocon qu'il m'offre. " peut-être ? et depuis quand tu ne fais plus confiance à ta petite femme chérie ? " j'échappe un léger rire et dépose un bisou sur son bras avant de me laisser porter une nouvelle fois. je hoche la tête et affiche une moue satisfaite. je tourne ma tête vers lui pour plonger mon regard dans le sien. j'échappe faiblement : " oui, ça va mieux. grâce à toi, comme toujours. " cette fois-ci, je pivote complètement et glisse mes avant-bras autour de son cou sans manquer de lui pincer tendrement la joue. " je ne saurais dire non mais.. je pensais qu'on pourrait aller manger bingsu tous les deux ? " un plaisir glacé... et puis, comme je suis encore nerveuse, mon ventre n'est pas prêt à encaisser un plat trop lourd. c'est à la fois léger et gourmand, non ? j'attends son avis avec impatience mais woo young semble se perdre dans ses rêveries. je lui offre un sourire, bien que je suis un peu gênée. si mes affaires fonctionnent, j'ai connaissance des difficultés rencontrés par le jeune homme sur son lieu de travail. l'avantage de travailler pour son propre compte bien que les salaires fixes de woo young ont pu nous aider lors de la création de mon entreprise, je ne peux pas le cacher. maintenant, j'ai envie de lui renvoyer l'ascenseur, mais comment ? " moi aussi... merci de m'avoir soutenu d'ailleurs... " je mordille ma lèvre inférieure, me demandant si je vais parler de tous les sujets fâcheux. c'est juste que c'est l'occasion de le faire. je veux le faire sans exercer une quelconque pression sur lui. c'est ce que je tente de lui faire comprendre à travers le regard que je lui lance. " tu sais si ça ne va pas forcément dans ta boîte, on peut sûrement faire quelque chose maintenant ? j'ai un chiffre d'affaires, bon, pas exceptionnel mais si tu as besoin de respirer... je ne veux pas que tu t'essouffles sur le long terme. je sais que je t'ai demandé beaucoup d'efforts, le temps que wonderful fonctionne... "
(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
dans la vie, il y a les choses qui sont déjà venues, vont et s’en vont. je tiens à bora comme à la prunelle de mes yeux. aujourd’hui ne serait certainement pas un jour dont nous nous souviendrons de manière positive mais il fallait avancer, peu importe les épreuves que nous étions en train de rencontrer. j’essayais de me libérer l’esprit, mais mes pensées en revenaient toujours à la même chose, woori et yoon woo. ça restait encore difficile à avaler. mais je suis là, sur le toit de cet hôpital, en présence de la femme que j’aime. rien ne pouvait me faire plus chaud au cœur que de la serrer contre moi pour la rassurer. pour la rassurer, mais aussi, pour me rassurer lorsque j’évoquais l’histoire passée avec ma sœur. ce jour où tout a basculé entre nous deux. ce jour où j’ai franchi la ligne que je n’aurais pas du franchir avec elle. le fait d’avoir perdu la complicité de frère et sœur que nous avions toujours eu m’a brisé dans le fond, mais je suis tellement têtu et fier, qu’il m’est pour l’instant impossible pour moi de l’avouer à haute voix. alors, je ne donne pas trop de détails, parce que je ne suis pas serein sur ce que j’ai dit. je sais donner des leçons mais je sais aussi me remettre en question lorsque je remarque que je vais trop loin dans mes mots. et c’est ce qu’il s’est passé cet après-midi-là, chez les nah. j’en veux toujours à woori, je lui en veux pour avoir été si naïve, si irresponsable en se retrouvant enceinte d’un homme dont elle n’est même pas sûr en plus. je lui en veux de m’avoir repoussé à son admission à la maternité. mais peu importe combien je répète les différentes scènes dans ma tête, je suis bien forcé d’admettre que j’y ai grandement ma part de responsabilité. au son de la voix de la femme que j’aime, j’esquisse moi aussi un sourire et baisse mon regard dans le sien au moment où son doux rire résonne dans mes oreilles. elle dépose un baiser aussi délicat sur mon bras. « tu auras toujours toute ma confiance. mais j’ai été brutal dans mes mots, je doute qu’elle me pardonne un jour. » je souffle tendrement sur une de ces mèches de cheveux rebelles à cause du vent pour la remettre en place. a ma question, je la vois hocher la tête positivement et je lui rends son sourire lorsqu’elle me fait face. nos regards amoureux se plongent l’un dans l’autre et je sens mon cœur s’accélérer à nouveau. si bora n’est pas la femme de ma vie, je ne comprends plus. j’hoche la tête à mon tour, rassurer de participer à son bien-être. je la laisse passer ses bras autour de mon cou et déplace ainsi mes mains autour de sa taille. je la regarde avec émotion, des yeux brillants qui reflétaient parfaitement mes sentiments profonds pour elle. bora me pince la joue avec douceur (je ne savais pas que c’était possible) et je sens mon cœur se réchauffer encore plus à sa proposition. « je vois que tu n’aimes plus ma cuisine. » dis-je pour la taquiner un peu, avant de reprendre en affichant une mine satisfaite. « va pour un bingsu. ça fait longtemps que je veux tester celui au thé vert, pas toi ? » j’exerce une légère pression pour la rapprocher contre moi tendrement, ne supportant pas qu’elle soit trop loin physiquement. mais mes pensées, qui réfléchissait au projet de bora, se portait aussi sur ma condition au travail. j’aime mon poste, j’aime l’entreprise et ce que je fais, mais j’aime aussi avoir des résultats. et ce n’est pas ce qu’il se produit en ce moment. evidemment, je l’ai signalé et un des salariés de l’équipe que je dirige à trouver le don de me prendre en grippe, l’air mécontent que je signale avec mes airs autoritaire et méticuleux, que ce qu’il faisait n’était pas à la hauteur de ce que j’attendais. je la regarde avec douceur tandis qu’elle me remercie de l’avoir soutenue. pour moi, c’est le plus normal que je puisse faire pour elle. alors que je comptais surenchérir sur le sujet wonderful pour chasser mes pensées pas folles, bora mit les deux pieds dedans. elle me lance un regard attentif, compatissant, me démontrant qu’elle souhaite m’aider de bon cœur sans me presser. profondément touché par ses mots, je pose doucement ma main derrière sa tête, dans ses cheveux et viens la serrer tendrement contre mon torse. je dépose mes lèvres sur son front d’un baiser chaste. « et les efforts que j’ai produis pour wonderful vont de soi, bora. j’apprécie ton inquiétude, mais.. ça va aller, ne t’en fais pas pour moi. » je la regarde dans les yeux et lui adresse un sourire doux révélant une nouvelle fois la nature de mes sentiments. « c’est pas la joie, mais je suis le chef, je suis confiant. c’est simplement une mauvaise passe. » je me recule alors, attrape sa main et l’emmène avec moi pour quitter le toit à la recherche de ses fameux bingsu. « allez viens, allons nous faire plaisir et nous changer les idées. les glaces nous attendent. »


(c) DΛNDELION


moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement.
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »

son sourire est communicatif. tous les deux font des efforts pour se réconforter, pour oublier ce qui a pu se passer pour le couple, peut-être une heure plus tôt. certes, le résultat est amer mais continuer à se morfondre ne risque pas de les faire avancer. " mais entre un glacier et un cuisinier, il y a une petite différence. " elle tente de lui donner un coup d'épaule malgré leur différence de taille. son échec lui provoque un rire tandis que bora écarquille ses yeux. elle se donne des airs mignons à son âge mais l'appât de la nourriture la rend toute gamine. puis, elle relève le menton alors que woo young l'invite à se rapprocher de lui tendrement. elle plonge son regard dans le sien, lui offrant de la douceur avant l'heure. son numéro dure plusieurs secondes et se traduit par une envie d'être embrassée. un jour, elle lui fera de lui un père de famille. un jour, ils se disputeront pour savoir qui est le préféré de leur enfant. bora en est intimement convaincue. ainsi, elle se décide de remercier son mari. son soutien lui a permis de lancer son entreprise, de gagner enfin son indépendance. n'étant pas très sociable, la jeune femme a toujours eu des difficultés pour travailler en équipe. maintenant, elle compte gérer son activité, seule. elle est bien trop perfectionniste pour déléguer ses tâches à n'importe qui. gagner la confiance de la belle n'est pas chose aisée. et la rare fois où elle ne s'est pas méfiée, quelqu'un n'a pas hésité à la trahir. elle aurait aimé ne jamais découvrir ce côté traître des hommes. au moins, ils peuvent compter l'un sur l'autre. bora tient à s'exprimer à ce sujet et se montre directe quant à la carrière professionnelle de son conjoint. elle ne se sent pas vraiment redevable. elle veut juste lui faire savoir qu'elle est prête à lui renvoyer l'ascenseur. c'est de cette façon qu'on trouve un équilibre en tant que couple, n'est-ce pas ? chacun doit réussir à faire des concessions. une nouvelle fois, wooyoung mène la danse et la blottit contre lui.  la demoiselle est rassurée bien qu'on peut voir un soupçon d'inquiétude sur son visage. " d'accord. j'ai confiance en toi. " il va réussir. le contraire lui paraît tout bonnement impossible. puis, elle étouffe un rire quand le jeune homme l'invite à quitter le toit de l'hôpital. " à t'entendre, on dirait que la glace est en train de fondre ! cours forest ! " et pour illustrer ses propos, bora se met à courir dans les couloirs, se faisant crier dessus par le personnel soignant, qu'ils aillent au diable, pense t-elle. que pouvaient-ils faire ? les pousser vers la sortie ? en attendant, la malaisienne n'assume pas son choix. elle met sa main sur sa hanche, souffrant d'un point de côté. elle n'est vraiment pas une grande sportive. " aie, je suis cassée en deux... comment je vais marcher jusqu'au café... "
(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Nah Wooyoung
Nah Wooyoung
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
rien de mieux que de quitter cet endroit pour se changer les idées. lorsque bora me fait sa proposition, je la taquine d’abord amoureusement avant d’accepter. je ne suis jamais contre un bingsu, et comme j’ai bien envie de goûter celui au thé vert, je ne me fais pas prier. ma taquinerie me vaut une tentative de coup d’épaule un peu ratée dû à notre différence de taille. je la vois agir d’une façon absolument adorable, qui me fait craquer. je ne sais pas s’il existe sur cette terre une femme aussi mignonne que bora. je pense que chaque jour, je tombe un peu plus amoureux. tout de même, j’aimerais savoir quelle est cette petite différence entre un cuisinier et un glacier. je la tiens un peu plus contre moi, quelques secondes de silence passent, mais nos cœurs parlent pour eux-mêmes. notre contact visuel paraît trop court pour le temps réel qu’il dure. j’aimerais avoir des enfants d’elle, une petite famille, des disputes et des réconciliations. je veux passer ma vie avec elle. c’est en ce jour, ma conviction principale. je veux aussi continuer à la soutenir dans ses projets personnels. wonderful est important pour elle, et ce qui compte à ses yeux, l’est aussi pour moi. je m’apprêtais donc à surenchérir mais bora prit les devants, tournant la conversation en retour vers ma situation professionnelle. c’est vrai que ce n’est pas la meilleure des périodes pour moi. ma vie au travail est cadencée, rythmée, organisée, tout ce que j’aime. j’utilise mon autorité naturelle pour que les choses aillent dans le sens que je veux, mais parfois, il y a des avis qui divergent ou d’autres voix qui souhaiteraient prendre ma place. c’est ainsi, et même si je le sais, je ne peux pas m’empêcher de partir au quart de tour. ma faiblesse ne joue réellement pas en ma faveur. mon épouse acquiesce alors et je me love un peu plus contre elle. « merci ma chérie. » viens l’heure des glaces. ce n’est pas qu’on a pas le temps mais c’est surtout que je veux pouvoir me changer les idées le plus rapidement possible. et il me semble que ce n’est pas en restant sur la scène d’un crime qu’on finit par passer l’éponge. je la vois courir à travers les couloirs, et affichant un simple sourire, mains dans les poches j’accélère le pas pour la suivre de près. le personnel soignant n’avaient pas l’air ravi. maintenant que nous avions appris la nouvelle, nous n’avions réellement plus rien à faire ici. nous aurions un enfant, rien qu’à nous. et un jour prochain, ils nous reverront aux portes de l’accouchement. quand nous sortons enfin du bâtiment et de son ambiance à me donner un mal de crâne, bora posa sa main sur sa hanche. je me rapproche immédiatement, le visage inquiet. « tu vas bien ? tu as un point de côté ? » j’attrape sa main et penche ma tête avec de grands yeux inquiet. « rien ne sert de courir, il faut partir à point. » dis-je d’un ton sérieux alors que c’était une blague. bah voyons wooyoung, et depuis quand tu es littéraire ? je réfléchis quelques secondes avant de me mettre devant elle, lui indiquant mon dos. je me baisse un peu. « montes. si tu ne peux pas marcher, je vais te porter. » je lâche un léger rire. « comme avant. comme lorsqu’on avait dix-sept ans. »


(c) DΛNDELION


moi seul dicte ma route et mes choix, comme un électron libre, en perpétuel mouvement.
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets
don't worry, we'll be fine
kwak bora & nah wooyoung

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
sa corpulence ne ne correspond pas à celle d'une sportive. la jeune femme est plus talentueuse quand il s'agit de jouer avec ses mains qu'avec ses jambes. si elle n'a pas effectué le plus grand sprint de sa vie, cette petite sensation de vitesse lui permet d'oublier ses sentiments désagréables. toutefois, à la sortie de l'hôpital, sa jauge d'endurance se retrouve épuisée. bora pose sa main sur sa hanche droite et se plie légèrement en deux. décidément, elle ne pourrait pas faire long feu si quelqu'un venait à lui faire du mal. la demoiselle fronce les sourcils tout en échappant un rire devant ce constat. elle n'est pas non plus à l'agonie mais la remarque de son mari a tendance à l'amuser. elle a l'impression d'être devenue une enfant qui se plaint du moindre d'un bobo, enfin l'équivalent d'un homme à l'âge adulte, par exemple. " oui, un simple point de côté. c'est de ta faute aussi... t'as accéléré ! " quelle mauvaise foi. d'ailleurs, en guise de karma, le point de côté la compresse encore un peu plus. elle grimace avant de s'efforcer à récupérer son souffle. cela pourrait lui permettre de réduire la douleur. wooyoung attrape sa main libre. elle écarquille les yeux. " wo wo. tu as acheté un livre avec les meilleures citations ? " bora lui tire la langue. puis, elle s'apprête à marcher pour rejoindre le salon de thé, en sa compagnie mais il finit par la surprendre. elle arque un sourcil alors que le jeune homme lui tourne le dos. à croire qu'elle n'a pas besoin de se tordre la cheville pour avoir le droit à ce type de services. un sourire amusé prend possession de ses lèvres. la créatrice glisse ses bras autour de son cou et chuchote à son oreille. " mais est-ce que tu es aussi fort maintenant qu'à tes 17 ans ? " si la demoiselle tombe, wooyoung devra en assumer la responsabilité. cependant, elle accepte de prendre ce risque. elle s'installe plus ou moins confortablement sur son dos. " c'est bon, tu tiens le cap capitaine ? " elle serait à deux doigts de secouer ses jambes pour faire avancer son cheval mais tout de même, elle va faire l'effort de se tenir. " pourquoi acheter une voiture quand on a un tel canasson ? " une nouvelle fois, la belle se met à rire. " il faut lui susurrer des mots doux pour le faire avancer, tu crois ? " c'est qu'il serait presque trop lent. le café est encore à plusieurs mètres d'eux.
(c) DΛNDELION


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets
Aller à la page : Précédent  1, 2

Excursions sur le terriroire coréen
L'été a bien commencé et pour ne pas laisser les élèves sans rien faire pendant ce temps là, des séjours sous la responsabilité d'un citizen ont été prévus. Le but est simple, promouvoir la culture de la Corée du Sud. Alors, mettez vos plus beaux maillots et embarquez pour Busan ou Jeju à votre convenance.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum