Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Ssds10HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Ssds10HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Ssds10HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Ssds10

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Dortoir Pyobeom :: Chambres des garçons :: Chambre 4.3

HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu)

Park In Su
Park In Su
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty Sam 16 Mai - 15:14
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) 87c12f2aa110f179b6c489b638e0e491d9c470a1HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Tumblr_p0oy45r12M1ro7t5uo2_400
heartbreak
In su n’avait pas arrêté de penser à lui, à eux, à ce qu’ils avaient traversé, à ce qu’il avait traversé lui et à ce que Namsu avait fait pour lui. Il n’arrivait toujours pas réellement à se faire à l’idée que son petit ami avant vendu son corps pour leur rapporter l’argent nécessaire. Au fond de lui In Su se sentait coupable car s’il n’était pas tombé malade rien de tout ça ne serait arrivé. Vraiment. Il avait demandé à Namsu de changer de vie, pour lui et le gosse l’avait fait. Il avait fait des sacrifices, pour lui. In Su ne pouvait pas lui en vouloir encore et encore mais il ne pouvait supporter l’idée que ces hommes l’aient touché. Qu’il ait souillé son corps. C’était ça le plus dur dans le fond. Et le fait que son petit ami se soit à nouveau sacrifié pour lui. Comment s’était-il senti ? Voilà la question qu’il aurait dû lui poser. Avait-il subit en silence avec la seule idée de leur ramener de l’argent, ou bien avait-il apprécié renouer avec son passé et se faire de l’argent facilement ? Le plus vieux se torturait l’esprit encore et encore avec toutes ces interrogations, ces images qu’il voyait de lui. Parce qu’il le connaissait par cœur le corps de son amant, il connaissait ses mimiques quand il gémissait, quand il jouissait. Avait-il offert ça aux autres ? il les avait laissés le marquer. A qui appartenait-il ? In Su était resté terré dans son coin des jours durant. 11. Parce qu’il espérait voir les traces de ces hommes et femmes quitter le corps de son amant. Il le voulait blanc et neutre rien que pour lui. In Su avait tellement changé. Nam Su ne se serait jamais arrêté sur le gosse qu’il était. Soumis, à courir derrière l’attention d’un père qui ne sera jamais venu. La prison l’avait forgé et l’avait rendu plus dur, plus distant avec les gens. Le In Su chaleureux qui riait et qui était populaire avait laissé place à un homme discret et meurtri.  Enchainant les cigarettes il écrase la dernière nerveusement contre le mur, les lèvres pincées. Il inspire doucement et pose à nouveau son regard sur le bâtiment en face de lui. Dire qu’il avait vécu là des années. C’était étrange pour lui de renouer avec un passé qui était presque étranger à lui. Il fit craquer son cou et traversa la route ; il était aussi impatient de le revoir qu’il redoutait la confrontation. Il était cerné, le visage pâle, il était évident qu’il n’avait pas beaucoup dormi, ni mangé à vrai dire. In Su avait passé son temps à boire et fumer. Un régime qui lui donnait un teint presque grisâtre. Il passe une main dans ses cheveux et toque, on lui ouvre, il n’est plus vraiment à présenter mais il foule le sol de son ancienne fraternité avant de monter rapidement dans la chambre de son petit ami. Il toque une fois, mais l’idée d’attendre devant ce portant de bois ne l’encourage pas. Il entre sans attendre et qu’importe si les colocs s’en offusquent. Il cherche directement des yeux son petit ami et souffle « C’moi. » de sa voix cassée et abîmé par la fumée de cigarette. Il déboulait dans la vie de Namsu sans prévenir, comme toujours. 

code: phos





I'm the truth that you're afraid of
NAMSU & INSU ☽ No, I'm not what you think that I'm made of. Just a hero on a bridge that's burning down. Can you see my scars ? Can you feel my heart ? who's gonna save us now when the ashes hit the ground?

A été libéré début mai après avoir passé 13 mois en prison.
Seung Namsu
Seung Namsu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty Mar 19 Mai - 15:05
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) 87c12f2aa110f179b6c489b638e0e491d9c470a1HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Tumblr_p0oy45r12M1ro7t5uo2_400
heartbreak

Les jours ont défilé face à son regard las et voilé, l’un après l’autre, il a cessé de les compter parce qu’ils ont fini par tous se rassembler. Il n’y avait plus qu’un goût amer sur son palais depuis que l’homme qu’il aimait n’était plus là, à ses côtés. Une amertume sans douceur, pas de celle qu’il recherchait dans ces bonbons acidulés qu’il appréciait tant normalement. Tout avait perdus es saveurs, et Namsu se retrouvait presque reconnaissant envers les partiels qui allaient, le besoin d’étudier est tout ce qui lui permet de garder la tête hors de l’eau. Tant bien que mal. Ce sont onze jours à l’allure d’une infernale éternité qu’il a vécu. L’enfant s’est terré dans ses cours et dans les silences. Il a été heureux de se retrouver dans une chambre vide à son retour au dortoir, son colocataire l’ayant avisé qu’il comptait passer cette période d’examen entre la bibliothèque et la maison de ses parents. C’était pour le mieux, Namsu détestait ses questions intrusives le plus souvent. Onze jours que plus rien n’avait de sens dans son existence. Ce soir plus que tous les autres parce que les examens s’étaient terminés et ne lui restait plus que le chagrin à contempler. Ses yeux sont injectés de sang, bouffis des larmes de dégouts envers sa personne qui ne tarissait plus et ses lèvres gercés par tous l’alcool qu’il avait bus ces derniers jours. L’instant n’y fait pas exception, et il s’abandonne dans une bouteille de single malt trop luxueuse pour lui ; un cadeau qu’il avait préféré consumé plutôt que de jeter, avait-il seulement une once de fierté ? Namsu a les jambes croisé sur sa chaise et le menton reposé sur le goulot dans la bouteille quand il n’est pas en train d’y boire directement. Insu lui manque tellement. Son cœur, et tout son être, crie son besoin de lui. C’est féroce et viscérale. Quand il pense à Insu, les moments heureux passées ensemble semble s’être envolés, non, la première image qui lui apparait c’est la déception et le dégoût dans le regard noir de l’autre. Et ça lui donne juste envie de boire une autre gorgée – de crever, un peu plus. L’esprit est trop ailleurs pour qu’il entente toquer à la porte et c’est uniquement le cliquetis de la poignée qui lui fait lever son visage de bambin, son regard égaré se pose sur l’apparition. Un songe, plus qu’une réalité. « C’est toi. » balbutie-t-il timidement, ses mains remontent pour effacer les traces des perles salées, il ne ressemblait toujours à rien. Il a besoin d’un battement de cils, puis d’un autre, de son corps qui se lève et sa main qui empoigne le bras de l’homme, avant de réaliser qu’il est vraiment là. Pour le quitter officiellement ? Pour lui pardonner ? (Il espère). Tout son être tremble et ses doigts relâchent brusquement leur prise, se rappelant en un éclair de la dernière fois où Insu lui avait interdit de le toucher. Namsu recule, presque craintif, et incapable de penser à quoi dire. Il fait un autre pas en arrière alors qu’il ne désire que se blottir entre ses bras et répéter jusqu’à s’en briser la voix à quel point il était désolé. « Tu as l’air…d’aller mieux. » soupire-t-il finalement, la fatigue est crayonnée sur les traits de son ainé mais il ne perçoit plus les signes de maladie, dieu merci. Ses ongles viennent nerveusement gratter son avant-bras. Il ne sait où poser les yeux, il a peur de les laisser courir sur Insu et ne pouvoir que l’en dévorer. Il se mord l’intérieur de la joue dans une tentative de calmer les battements de son cœur.

code: phos





_________________

call me when you're high
Park In Su
Park In Su
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty Sam 27 Juin - 22:34
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) 87c12f2aa110f179b6c489b638e0e491d9c470a1HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Tumblr_p0oy45r12M1ro7t5uo2_400
heartbreak

Insu et Namsu. Le plus vieux aurait voulu que tout soit plus simple, qu’ils puissent finalement profiter de leur vie. Elle n’avait rien de parfaite. Elle était parfois bancale, mais ils étaient heureux, dans leur bulle. Ils s’aimaient et c’était tout ce qui pouvait compter aux yeux d’In Su. Jamais personne ne l’avait aimé comme Namsu l’aimait. Minki pouvait bien vouloir revenir dans sa vie … il n’y aurait plus de place tant Namsu était devenu sa raison de vivre. Insu l’avait compris rapidement et il mentirait s’il disait avoir des doutes quant à leurs sentiments. C’était peut-être ça le pire … savoir qu’ils s’aimaient plus que tout et vouloir tout risquer pour l’autre. Quitte à se blesser, se faire du mal, dans l’espoir vain de sauver l’autre … C’était stupide pas vrai ? Comme sentiment. Et pourtant … Insu savait dans le fond qu’il pourrait tout lui pardonner … Sa vie sans Namsu, quelle connerie putain. Comment était-ce seulement possible de l’imaginer … ? Il avait longuement parlé avec ses amis. Il avait la réponse avant même de n’avoir eu à poser les questions. Il ne cherchait rien à vrai dire, si ce n’est un peu de réconfort. Mais pour être honnête il avait surtout besoin de chasser cette rage folle de savoir que son petit ami avait couché avec on ne sait combien de personne. Même lui n’était pas capable de lui donner un chiffre et ce simple fait lui collait des nausées. Il n’avait plus dormi depuis leur dispute et ne fermait les yeux qu’une heure ou deux par ci par là quand son corps lâchait de fatigue. Il avait bossé comme un dingue pour sa boutique, à tel point qu’il avait presque rattrapé tout son retard. Encore trois nuits blanches et il était tranquille, mais le besoin de voir Namsu s’était sentir. Il se trouvait finalement devant lui et la vision déplorable de son petit ami lui vrillait le cœur. Il avait pensé à énormément de choses le plus vieux. Il voulait lui faire faire des tests de dépistages de MST et autre connerie. Il avait voulu lui faire dresser la liste exacte des personnes qu’il avait rencontré. Mais tout ça, toutes ces idées, ces choses, n’était motivé que par la colère d’Insu, car ces choses qu’il lui demanderait serait humiliantes et dégradantes. Insu savait qu’il n’obtiendrait rien de bon à les lui demander. Mais cette rage peinait à disparaitre de son cœur pour l’unique raison qu’il aimait Namsu plus que sa propre vie. Il avait l’air d’aller mieux ? tant mieux si c’était comme ça que Namsu le voyait, mais Insu était loin d’aller bien. Il n’avait tenu qu’avec la drogue qu’il s’était enfilée. Et qu’importe la dose qu’il prendrait, jamais rien ne pouvait combler le manque de Namsu. Il ne dit rien se contente de le fixer. Il avait réfléchi longuement à quoi lui dire, comment lui dire … mais en croisant son regard le cœur d’In Su se mit à parler de lui-même « Tu te souviens de Minki ? Mon ancien meilleur ami, celui qui m’a fait réaliser que j’étais bi. » amorce-t-il sans qu’on ne s’attende vraiment à ce qu’il parle du garçon. Il ne cherchait pas à le blesser en lui parlant de son premier amour, mais qu’il réalise Namsu, des choses bien plus importantes. « Tu sais combien je l’ai aimé, et que je pouvais tout lui pardonner. Même de m’avoir trahi. Même de m’avoir foutu en taule, même de m’avoir tabassé. » il marque une pause, réalise combien il avait pu aimer Minki et le dit, à voix haute, parce que ça sort tout seul « Je l’ai aimé, comme un dingue putain … » il s’approche de Namsu et déglutit « Mais j’ai réalisé que jamais, jamais j’aurais pu l’aimer comme je t’aime et que malgré toute la colère que je ressens en pensant à ce que tu as fait … je pourrais pas te quitter Namsu … J’en suis incapable putain … » il s’accroupit à sa hauteur, sa voix se fait plus douce, moins monotone à mesure qu’il laisse ses émotions l’envahir. « T’as fait ça pour me sauver, je le sais … mais ça … ça, ça m’a brisé le cœur … alors je t’en prie Namsu … Ne le fais plus, plus jamais … » il tend la main vers sa joue et lui attrape doucement le visage alors que ses yeux se remplissent de larmes « J’peux pas me passer de toi mais j’ai besoin de savoir qu’on peut se faire confiance … alors aide moi … » dit-il sa voix se cassant sur le dernier mot. 
code: phos





I'm the truth that you're afraid of
NAMSU & INSU ☽ No, I'm not what you think that I'm made of. Just a hero on a bridge that's burning down. Can you see my scars ? Can you feel my heart ? who's gonna save us now when the ashes hit the ground?

A été libéré début mai après avoir passé 13 mois en prison.
Seung Namsu
Seung Namsu
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty Mar 15 Sep - 2:09
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) 87c12f2aa110f179b6c489b638e0e491d9c470a1HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Tumblr_p0oy45r12M1ro7t5uo2_400
heartbreak




Tu as l’air d’aller mieux. Parce qu’il n’y avait rien d’autre à dire, parce qu’il ne savait plus que faire. Il avait perdu ses moyens face à Insu. Il craint de faire un énième faux-pas, un qui causera la fin totalement de leur relation, si elle ne l’effleurait pas déjà. Et Namsu reste là, les bras trop longs et maladroit, la silhouette légèrement courbée et la main encore brûlante du contact du bras d’Insu, trop rapidement avorté par peur de représailles. Il ne veut pas le remettre en colère. Insu n’avait pas fière allure non plus mais les signes de la fièvre semblaient avoir disparu et il était heureux, de le voir en bonne santé, malgré tout le reste. Le silence se crée pendant un instant, bercé uniquement par les battements rapides de son cœur angoissé, tout un chaos dans la tête et l’âme. Il est incapable de garder les yeux sur Insu, ne désirait pas se sentir trop oppressant alors il les fixe partout et nulle part, ses chaussures, sa tenue, le mur derrière lui – sa propre déchéance. Et ce n’est qu’après une éternité que les mots résonne de nouveau, Insu ramène le nom de son ancien meilleur ami entre, syllabes que le plus jeune déteste, parce qu’il avait cette personne pourtant inconnue en hantise. Un premier amour ne s’oublie jamais, c’est ce dont il s’est toujours persuadé. Insu était son premier amour, et il sait qu’il sera à jamais gravé dans sa mémoire. Alors qu’en était-il de Minki ? Est-ce que Insu repensait déjà à lui ? Le plus jeune avait beau vouloir chasser cette affreuse pensée le plus rapidement possible, elle demeure fixe dans sa tête. Insu l’aimait lui, à présent, alors qu’importe les sentiments du passé. C’est face à lui qu’il a finalement accepté ses désirs et ses envies, c’est dans ses bras qu’il y avait cédé. Minki n’était plus qu’une ombre passagère. Alors il se ressaisit, Namsu inspire doucement et se préparer à écouter ce qui viendra. Les mots d’amour envers cet inconnu lui causent pourtant un nombre de tremblements, il baisse un peu plus la tête, se recroquevillerait presque sur lui-même si cela avait été possible. Puis il devient réceptacle de tous les mots d’amour, les confessions s’enchainent pour lui seul et ses yeux emplis de surprise s’éveille, son cœur s’enrage dans sa cage osseuse, il se sent devenir fou. « Je ne veux pas que tu me laisses….Jamais… » arrive-t-il seulement à bredouiller entre les paroles de son ainé, si bas pourtant parfaitement audible dans le silence du dortoir. Il sent enfin la main d’Insu sur sa joue, dénuée de toute violence ou rancœur, le contact est chaud, doux, il l’apaise d’une facilité déconcertante. « Je suis désolé, je suis tellement désolé, je le ferai plus, plus, plus jamais. C’était la dernière fois. » Il tremble contre cette main, il ne prend même pas le temps de respire ni réfléchir. Il avait tellement fauté. Il y’avait eu cette nuit à l’hôtel avec ces filles inconnues et Insu, les rails de poudre qu’il avait tant de fois attiré au regard de son petit-ami, puis ces hommes pour payer la note médicale, surement l’unique chose en avait un tant soit peu valu la peine. « Je le ferai plus jamais, je te le promets. Je te ferai regagner confiance en moi. » Sa main vient recouvrir la sienne tendrement alors qu’il porte enfin le regard sur lui, les yeux humides et voilés, les lèvres tremblantes d’envie de retrouver celles de son ainé mais il n’en fait rien. Il n’est pas sur d’en avoir encore le droit. Aucun faux-pas.. « Je t’aime. J’ai jamais aimé quelqu’un d’autre que moi.» Il assure, il rassure. Sa propre main venant timidement se réfugier contre la joue de son homme.



code: phos





_________________

call me when you're high
Park In Su
Park In Su
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty Ven 18 Sep - 17:27
HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) 87c12f2aa110f179b6c489b638e0e491d9c470a1HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Tumblr_p0oy45r12M1ro7t5uo2_400
heartbreak

Comment pouvait-il quitter son petit ami ? Evidemment qu’il avait dû se livrer sur la situation, non pas qu’il voulait dénigrer son petit ami, ou lui manquer de respect. Mais ce poids qu’avait été la découverte de cette vérité l’avait buté. Ebranlé au point de détruire cette vision idyllique qu’il avait de leur couple … Mais ce n’était pas non plus ce qui allait l’arrêter. Jed l’avait compris, mais l’avait aussi soutenu, poussé, encouragé à retrouver son petit ami. Quand on aime, il faut prendre conscience de la chance qu’on a. les épreuves peuvent se surmonter, mais à deux. Bien trop d’amour se retrouvait impossible, contrarié … pour gâcher celui qui avait encore toutes ses chances. il avait raison, la douleur et la sensation désagréable qui broyait son cœur finirait par partir … ils avaient encore beaucoup de choses à apprendre l’un de l’autre … des erreurs seront commises … In Su ne disait pas que le pardon était facile et que tout irait bien, mais ils feront tout pour … Namsu avait eu une vie avec lui, des travers et des méthodes de vie qui avait finalement la vie dure … comme une vieille habitude dont on ne sait comment se débarrasser. Surtout quand on veut pouvoir se faire de l’argent facile. Il ne le jugerait jamais sur l’acte, mais son cœur amoureux souffrait des visions qu’il avait de son amant en proie aux affres du plaisir de ces hommes et femmes. Namsu lui appartenait, il n’y avait aucune autre option possible et la fidélité était désormais la pièce maitresse de leur relation … fini les conneries s’étaient-ils jurés. C’est toi et moi maintenant s’étaient-ils promis. Alors il était temps qu’ils croient enfin en eux … la détresse de son petit ami le touche, lui bute le cœur honnête. Il le regarde, tristement. C’était bien la première fois qu’il lui disait ces mots là … retenant son émotion In Su se redresse et vient chercher sa bouche avec un amour infini. Je n’ai jamais aimé personne d’autre que moi. Une déclaration que le garçon ne prenait pas à la légère. Il avait conscience de ce que cela impliquait et bon sang … le souffle court il se détache de Namsu mais l’attire dans ses bras pour le serrer contre lui avec force. « Je t’aime … je t’aime comme un dingue … » et c’était uniquement pour cette raison qu’il avait totalement vrillé en apprenant la vérité. Mais In Su ressentait une certaine culpabilité à présent et voulait simplement que son petit ami et lui se retrouvent. Embrassant son cou tendrement In Su lui murmure la voix cassée d’émotion « Reviens à la maison … » lui cruel homme qui l’en avait chassé. Reviens chez nous mon amour. 
code: phos





I'm the truth that you're afraid of
NAMSU & INSU ☽ No, I'm not what you think that I'm made of. Just a hero on a bridge that's burning down. Can you see my scars ? Can you feel my heart ? who's gonna save us now when the ashes hit the ground?

A été libéré début mai après avoir passé 13 mois en prison.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) HEARTBREAK - LOVE ISN'T GONE (naminsu) Empty

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !