Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Avis aux nouveaux venus !
Ce mois-ci, c'est portes ouvertes chez les Beolsae.
N'hésitez donc pas à les rejoindre, si vous le souhaitez !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Q58r[Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Q58r[Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Q58r[Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Q58r
Le Deal du moment : -53%
Bosh Readyy’y – Aspirateur Balai sans fil ...
Voir le deal
71 €

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
 :: Le reste du monde :: Globe-trotter :: Air Asia
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

[Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mar 23 Juin - 8:00
Les autres devront s’y faire et j’aime cette phrase autant qu’elle peut m’effrayer. Je n’ai jamais tenu pour responsable les autres de notre perte. Bien qu’à une époque je pensais que Sawan y était pour quelque chose. Mais en réalité je m’étais caché derrière cette excuse pour ne pas assumer mes actes et mes erreurs. Avec le temps j’avais compris que nous étions les seuls responsables de cette défaite. De ne pas avoir réussir à se comprendre. J’ai envie de croire à ce qu’elle dit, qu’aucun ne pourra interférer dans notre relation. Que nous sommes plus fort que. Alors je me laisse bercer par ses paroles, ses baisers pour me convaincre que nous serons toujours plus forts ensembles. Je ne sais pas comment réagiront ceux de mon entourage, mais je n’y voyais pas vraiment d’obstacle particulier. Kitae serait le premier à s’en fiche, tant que j’y trouvais mon compte et que nous arrêtions de les faire chier je crois Cette idée me faisait sourire, mais je me perdais davantage dans celui qu’elle m’offrait. La regardant, je ne m’empêchais pas de venir poser mon doigt sur la commissure de ses lèvres étirées « ça ! Ça m’a manqué. » Et si elle savait ce que j’aurais été prêt à faire pour un seul de ses sourires. C’est la voir ainsi qui me manquait le plus. L’avoir vu si éteinte, plus qu’une ombre qui traversait les couloirs… je n’ai pas la prétention de croire que tout est arrangé. Mais j’aime me dire que je suis un peu le responsable de ce petit bonheur qu’on créait. Et je ne résiste pas à l’envie de venir l’embrasser une nouvelle. De lui voler ce sourire pour mieux le garder pour moi. Et dans un moment taquin, je décide de me lever. Lui tendant la main pour en faire autant, je viens subitement reprendre mon téléphone pour l’allumer. Laissant mes doigts filer sur l’écran, j’efface toutes les notifications une à une, sans vraiment me soucier des tonnes d’appels reçu par Jae et Kitae. « Je veux garder ça en souvenir. » ce moment, cette journée. Elle est à nous, et elle ne le sera pas seulement dans nos mémoires. Alors je prends sa main, la conduit jusqu’à la fenêtre ouverte où on y voit la plage. Passant mon bras autour d’elle, je l’approche avant de tendre le bras devant nous et la regarder. « Il est temps que je change de fond d’écran. » et je ris doucement, avant d’approcher mon visage du sien et immortaliser l’instant. Je veux qu’on soit heureux en repensant à ce moment, qu’on se dise hey tu te souviens de ce jour-là ? Je ne manque pas de prendre plusieurs clichés, deux ou trois, ou nous sommes vraiment proches. Plus de barrière entre nous, et quand je les observe avec elle « Au moins cette fois… on sait ce qu’on est. » je parlais de cette nuit où nous étions alcoolisé. Puis dans un rire je lui confie « Je t’avoue que j’en ai gardé deux ou trois… » Mais ça se voyait clairement dans nos yeux que nous n’étions pas nous-même. Celles que nous avions aujourd’hui étaient plus vraies et plus douces. Je les regardais déjà, le cœur battant. Avant de me tourner vers elle et la garder contre moi. Appuyé contre la rambarde, je laissais le soleil nous réchauffer alors qu’une lueur malicieuse naissait dans mes yeux « Qu’est-ce que tu préfères le plus chez moi Kim Ye Won ? » ce petit jeu auquel on pouvait s’adonner souvent parfois. J’aimais bien y jouer, savoir que j’avais des choses en plus que les autres n’avaient pas. « Moi j’adore, ta bouche… » Et je conclue cette phrase d’un baiser chaste avant de sourire et tirer son pull pour la dévoiler « Tes jambes interminables… » Je me mordille la lèvre en les regardant. Je trouvais que Ye Won avait une allure de mannequin. J’étais presque certain qu’elle n’avait jamais jaugé son potentiel. Et heureusement pour moi… car j’aurais du mal à l’imaginer s’exhiber aux yeux de tous. Ah, je détestais déjà ce côté jaloux que je ressentais. Mais je le balaye rapidement en venant attraper son visage « Et tes yeux… » Ah putain ses yeux. Je pourrais crever quand elle me regarde. Et je parlais seulement de ses attraits physiques. Sur cette phrase, je lui volais un nouveau baiser, plus espiègle.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mar 23 Juin - 18:50
Aujourd’hui, elle veut simplement profiter. Savourer ces instants entre eux, loin de la vie frénétique de la capitale. Loin de cette réalité qui l’a si souvent martelée ces dernières semaines. Elle veut laisser les sourires prendre vie sur leurs visages, sentir son coeur battre un peu plus fort dans sa poitrine. Elle veut se rappeler ce qu’est le bonheur, avec lui. Parce que ces derniers mois ont trop été remplis de souffrances, de déceptions. Ils l’ont malmenée au point de tenter le pire. Et elle en portera les stigmates, elle n’en doute pas. Pourtant pour la première fois depuis longtemps, maintenant qu’elle se retrouve dans ses bras, elle a réellement le sentiment qu’elle pourrait avancer. Qu’elle serait capable de passer outre toute cette peine qui la retient prisonnière. Elle en trouve la force, alors qu’il arrive simplement à la faire sourire. Même s’il lui faudra encore du temps, elle est enfin prête à aller de l’avant. Tant qu’il sera avec elle, parce que ça vaut tout l’or du monde à ses yeux. Un autre baiser, dont elle se délecte, avant de le suivre et se lever. Sa main dans la sienne, elle ne le quitte pas du regard, observe ce qu’il fait, avec une certaine malice dans les yeux. « Tu vas vraiment m’afficher partout si tu continues comme ça. » Il n’y a aucun reproche dans sa voix, juste cette bonne humeur qui se propage en elle. Et elle se prend au jeu, se rapproche de lui pour prendre une photo, immortaliser cette journée si spéciale. Elle s’arrange pour qu’il en ai une ou elle dépose un baiser sur sa joue, sourire toujours glissé sur ses lèvres. Sans se détacher de lui, elle observe le résultat, rit de sa remarque avant de frapper doucement son épaule. « Je suis sûre que t’as gardé les pires en plus. » Elle fait la moue en le regardant, avant reposer ses yeux sur ces photos. Celles qui marquent le début de leur nouvelle histoire, finalement. « Tu me les envoie ? » qu’elle demande de cet air naïf. Enroulant ses bras autour de lui, un rictus nait au coin de ses lèvres à sa question, s’agrandit en entendant ses réponses. Elle répond à l’attrait de sa bouche à chaque fois qu’il ose l’embrasser, et ne pense plus à rien. Laisse même un rire s’échapper. « Moi… J’adore tes bras. » En même temps, elle laisse ses mains caresser ceux-ci, remontant jusqu’à son visage. « Ta bouche… » Ses pouces glissent sur celles-ci lentement, ses yeux rivés sur ses propres gestes. « Ton cou… » La pulpe de ses doigts suit ses propos. Elle pourrait continuer pendant des heures, sans manquer une partie de son corps qu’elle aime moins qu’une autre. Définitivement accro à lui, elle se perd davantage encore dans cette euphorie, maintenant qu’elle peut en profiter, sans avoir peur des conséquences. On lui rend ce qui lui manquait le plus, et tente d’en profiter autant qu’elle le peut. « J’espère quand même que c’est pas tout ce que t’aimes chez moi. » Lui volant un autre baiser, rire contre ses lèvres, elle savoure la chaleur du soleil contre sa peau, et ce contact qui continue de réchauffer son coeur. « Moi, j’aime aussi ta voix… » Elle se serre un peu plus contre lui, enfouit sa tête dans son cou. « Ta folie… » Ses lèvres déposent un baiser dans son cou. « Ta façon de râler le matin… » Nouveau rire, nouvel éclat de vie. Comme si rien d’autre ne comptait finalement. Et elle reste simplement là, nichée contre lui, à humer son parfum. Ses yeux qu’elle ferme pour mieux imprégner cet instant dans son esprit. Même si elle sait que jamais elle ne l’oubliera.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mer 24 Juin - 10:30
Je n’attends pas longtemps pour observer le résultat, sourire devant ces photos et me dire quelque part dans un coin de ma tête… que tout est vrai. Ce n’est plus un mirage, quelque chose que j’espérais si profondément. Ye Won et moi… sommes ensembles… et tout devient plus facile tout à coup. Cette journée est particulière, encore à l’abri des regards. Mais je ne crains plus rien finalement. Sur ces photos j’ai l’impression de nous voir heureux. Cette fois tout est différent, bien plus attrayant que les fois précédentes. Avec satisfaction, je n’hésite pas à lui partager. Je lui envoie, déjà pressé de pouvoir l’afficher sur mon écran. Après tout, ce n’était que justice, je pense qu’elle reprenait sa place qui lui était dût. Et ça me fait sourire de plus bel, encore plus quand je viens la taquiner sur nous. Je l’écoute, suis ses gestes avec malice alors que chacun de ses contacts me grises. Me mordillant la lèvre, je baisse les yeux vers elle, en secouant timidement la tête. Peur de troubler ce moment en quelque sorte, elle sait bien que ce n’est pas tout. J’aime tellement de choses ses elles, mêmes ses défauts. Je leur trouve un charme certains. Je la garde contre moi quelques secondes, m’imprègne un peu plus d’elle. Puis je m’amuse à venir lui souffler « Tu sais déjà que j’aime tout chez toi… » Je recule assez pour venir la regarder « J’adore ton sourire… ta douceur… » Puis venant taquiner sa joue « Et j’adore aussi ton entêtement. » Je ris à cette remarque. Parce-que Ye Won peut être très têtue quand elle le veut. Mais loin de voir ça comme un terrible défaut, je trouve ça mignon. J’avais encore un tas de choses en tête, mais j’en gardais surement pour une autre fois. Alors espiègle, je caressais sa joue « T’aimes ma folie tu dis ? » je prends un air faussement intrigué « Parce-que là tout de suite, j’ai envie de faire un truc fou. » et je laissais ce sourire étirer mes lèvres. Alors qu’une idée naissait déjà dans mon esprit. Glissant ma main jusqu’à son cou, je la fais basculer doucement en arrière pour venir y déposer ma bouche avide de sa peau. Je savais déjà d’avance que ce que je m’apprêtais à faire était déraisonné, voir surtout puéril mais je voulais profiter. Et qu’importe si j’avais l’air d’un ado attardé. Cette réflexion, me faisait déjà sourire, avant de venir déposer un baiser et insister davantage pour la marquer. Je la bloquais contre moi, dans un jeu taquin et me mis à rire. Me reculant juste assez pour observer mon chef d’œuvre. Un suçon bien rougeâtre, qui venait marquer sa peau alors que je la lâchais en riant « C’est parfait ! Ça te va bien je trouve. » Et sur ces mots, je laisse à nouveau l’euphorie me gagner, et viens soudainement la soulever « Aaaah, c’est toi qui me rends fou !! » Maintenant mes mains sous ses cuisses, je viens déposer plusieurs baiser sur sa bouche en tentant de glisser une phrase entre chacun d’eux « Tu… vois… pas… que je deviens… dingue ! » Et je ris un peu plus, l’étouffe déjà dans une nouvelle embrassade alors que ma raison m’abandonne complètement. Je laisse la fougue parler pour moi. Cette fois-ci je trouve qu’aimer n’a rien de douloureux. Au contraire c’est euphorisant, tellement grisant. J’ai l’impression d’en perdre la tête. D’avoir ce trop-plein d’amour à donner. Celui je devais garder pour moi. A chaque frustration j’avais emmagasiné ces émotions. Il était temps que tout sorte, que je m’emballe et qu’importe si ça devait un jour avoir raison de moi. Je croyais que tout était possible. La faisant redescendre, je garde sa main dans la mienne en lorgnant sur mon téléphone. « Attends, j’ai envie d’écouter un truc. » en cherchant parmi les musiques je fais rapidement mon choix Taylor Switf Shake it off ! Et avec un large sourire sur les lèvres, je jette mon appareil sur le lit avant de venir lui faire face à nouveau. A peine laissais-je la musique retentir que je venais la faire tourner pour la faire danser. 
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mer 24 Juin - 11:23
Elle reste accrochée à lui, à ses mots, ses gestes. Suit ses mouvements du regard. Dans celui-ci, on peut y voir tout l’amour qu’elle lui porte, qu’elle assume enfin, pleinement. Qu’elle n’a plus besoin de cacher, de renflouer au fond d’elle. Et ça la soulage d’un poids énorme, insoupçonné. Cet amour qui rend tout plus intense, grisant. Qui lui laisse le loisir de parcourir sa peau encore et encore. Qui lui donne enfin le droit de l’approcher, de le toucher. Elle ne pourra plus jamais s’en passer désormais. « Mon entêtement ? » qu’elle souffle contre ses lèvres dans un sourire. Certainement l’un des traits qui la caractérise le mieux. Elle ne s’en est jamais cachée, même si elle sait que parfois, cela lui a valu des déboires. Mais elle ose croire que sans ça, jamais elle ne serait dans ses bras aujourd’hui. Un hochement de tête pour acquiescer à sa question, et voilà qu’elle pousse un petit cri de surprise, lorsqu’il la lance en arrière, capture déjà son cou. Et elle rit, plus fort encore, enjouée, ses mains qui glissent dans ses cheveux. Alors qu’elle se redresse, elle croise son propre reflet dans la vitre face à elle, peut déjà voir cette marque rougeâtre qu’il vient de lui faire. Rire qui continue de la prendre, amusée. « J’crois que cette fois, c’est foutu… » qu’elle souffle, enroulant ses bras autour de son cou. « Je peux plus cacher que je suis à toi… » un sourire rempli de malice qu’elle lui offre dans ce murmure, nouant ses jambes à lui lorsqu’il la soulève. Un autre rire, alors qu’elle balance sa tête en arrière, ses cheveux retombant sur son visage lorsqu’elle se redresse, l’embrasse à son tour. « Dingue de moi j’espère ? » et elle s’en amuse, parce que maintenant, elle en a le droit. Perd son souffle dans cet autre baiser, avant de retrouver le sol. Ce sourire qu’il dit tant aimer ne la quitte plus. Elle ne pense à rien, à part ce qu’ils sont en train de vivre, et elle veut en profiter à chaque seconde. Comme si tout pouvait s’effacer en un instant. Mais pas cette fois. Pas après avoir retrouvé l’essence même de ce qu’ils étaient, avant de se déchirer. Amusement dans ses gestes, elle tourne sur elle-même, alors qu’une musique commence à retentir dans la chambre. Qui laisse de doux souvenirs, bien que lointains, revenir à son esprit. Elle se rappelle, ce premier rencard avec lui, ce vinyle qu’il avait acheté avec elle. Ca remonte à si longtemps, pourtant elle a l’impression que c’était hier. Et il ne lui en faut pas plus pour attraper ses mains, et se mettre à danser, le poussant à faire de même. Sans aucune honte, simplement en laissant les notes la glisser dans cette bulle dans laquelle elle se sent si bien. Et finalement aujourd’hui, tout devient plus intense. Tous ces gestes, tous ces mots. Ils ont encore plus d’impact, plus de signification. Elle se lâche enfin, complètement. Ca ne lui était pas arrivé depuis si longtemps, mais ça lui fait un bien fou. Le sentiment qu’elle n’a jamais autant rit, apprécié un tel moment. Même quand la musique s’arrête, elle se sent réellement vivante, se laisse retomber sur lui en reprenant son souffle. « Ca m’avait tellement manqué… » arrive-t-elle tout juste à articuler, lui volant un baiser. Entre amusement, gaieté et douceur, il n’y a qu’un pas, qu’elle franchit à chaque fois. Pour laisser uniquement ces émotions positives prendre le dessus sur ce qu’elle considère être leur journée. A eux seuls. Une journée que rien ni personne ne pourra leur enlever. Parce que tout redevient naturel entre eux. Tout ce qu’on leur a enlevé revient avec une facilité déconcertante. Comme si finalement, ils ne s’étaient jamais réellement quittés.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Lun 29 Juin - 9:16
Je ne savais pas qu’une telle journée serait possible. Encore hier je ne croyais plus rien nous concernant. Nous sommes passés par tellement d’émotions différentes. Comment croire que tout ça pouvait être enfin vrai ? Je reste persuadé que j’ai de la chance, qu’enfin mon moment à moi est arrivé. Celui d’être heureux ! De laisse derrière toutes ces rancœurs et ces regrets. Je veux avancer désormais, me reconstruire et je veux le faire à ses côtés. Je l’aime tellement, cette folie qui m’envahie, je me sens renaitre. Libre à nouveau de vivre ! Et je ne sais pas comment expliquer cette sensation si particulière qui m’envahie. Je la regarde, mon cœur s’emplie d’une joie indescriptible, c’est intense, si fort et pourtant à la fois si électrisant. Je suis de nouveau vivant ! Et ça me donne des frissons, ça fait battre mon cœur un peu plus fort encore. Dans cette danse je me laisse aller, étire mes lèvres jusqu’à n’en plus pouvoir alors que cette douce harmonie me donne l’envie de crier à quel point je suis moi-même. Et j’aimerais que cet instant ne se termine jamais. Qu’elle et moi soyons plonger dans ce bonheur jusqu’à la fin des temps. Mais même quand la musique se termine j’y crois encore, reste auprès d’elle. Me noie un peu plus dans ses yeux, son parfum que j’aime et qui m’enivre. Rien n’y personne ne pourra m’atteindre si ce n’est elle. Et j’en ai conscience ! Ye Won est la seule qui peut me rendre aussi heureux tout comme elle est la seule à pouvoir me détruire. En la serrant contre moi, j’y pense, sans avoir envie de me protéger. Je me jette dans le vide avec elle. Qu’importe si demain elle me fera souffrir ou pas. Je me rassure avec sa chaleur, avec ces mots qu’on s’est dit. Et en la retrouvant. En restant avec elle, allongé sur le lit. Tous les deux à refaire le monde, l’un à côté de l’autre. Se regarder, rire, écouter l’autre. Jouer avec ses doigts, la serrer contre moi… tout ça n’a pas de prix. Je passe surement les plus belles heures de ma vie, à nous rappeler certains souvenirs à nous parler comme si rien n’avait existé avant ça. Tout est si compliqué et à la fois si simple. Je me sens bien. Et ces heures auprès d’elle me donne plein d’espoir pour la suite. A ne plus rien penser. A juste imaginer ne vie  à deux. Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés là, juste à l’abri des regards dans cette chambre et sur ce lit. Je me suis juste rendu compte que la lumière du jour avait baissé et que nous n’avions même pas mangé à midi. Encore assit à ses côtés, je parcourais mon téléphone en riant à nos discussions. Moment de sérénité, où naissait brusquement l’idée de vouloir profiter davantage d’elle. Je voulais que cette journée soit différente de toutes celles que nous avions vécues. Alors tandis qu’elle parlait encore, je m’égarais sur internet afin de rechercher un endroit spécial. J’avais envie d’un bon restaurant où elle et moi pourrions aller. Je ne voulais pas juste vivre notre histoire derrière des murs. Comme nous l’avions fait après le Japon. Je voulais que tout soit réel… alors quand je trouvais enfin ce que je cherchais. Je lâchais mon téléphone et me redressais « Bon j’ai trouvé un truc cool ! » je l’observe, me lève subitement. « Je vais me prendre ma douche, enfiler un truc correct et après on sort. T’as pas le choix Kim Ye Won. » Et sur ces mots je viens lui voler un baiser avant de rire. Allant jusqu’à mon sac je récupérais la dernière tenue qui me restait. Elle était assez habillé pour sortir, et ça allait complètement avec l’idée que j’avais eu. Cachant mes fringues dans mon dos, je riais tout en la regardant « Après c’est toi qui y vas. » je souris un peu plus, plein de malice avant de filer vers la salle de bain. Je sais que je me décidais à la dernière minute. Mais j’aimais bien les plans ainsi. Pas que je m’ennuyais avec elle ici. Mais j’avais envie qu’on profite. Qu’on puisse être différent et même à l’extérieur. J’avais donc repéré un restaurant. Qui restait raisonnable et dans mes prix. Et je pensais que ça pourrait nous sortir un peu. Demain nous devrons rentrer… et l’idée ne me plaisait pas tant que ça encore. Retirant mes affaires, je prenais une douche rapidement et mettais un peu plus de temps pour me préparer que d’habitude. Au final, j’avais envie d’être un peu différent pour elle. Et dans mon esprit je me rendais compte qu’il s’agissait de notre premier rendez-vous. Oui, le premier que nous avions depuis… quatre ans. Et l’idée avait beau être grisante c’était aussi étrange. Quand j’eus terminé, j’étais encore en train de me regarder dans le miroir quand je lui lançais « J’ai finis ! » je crois... j’espérais au moins que ça lui plairait. Et en ouvrant la porte, je m’appuyais dessus avec un air faussement aguicheur « Alors je te plais bébé ? » j’arque un sourcil, avant de me mettre à rire et m’approcher d’elle. J’avais fait des efforts, et j’avais envie que ça soit un peu marquant. Embrassant rapidement sa joue. Je me laisse tomber sur le lit, enfile mes chaussures tandis que je relève la tête vers elle « Mets-toi en bombe ! Parce-que j’ai mis la barre haut là. » je me mis à rire encore plus, lui lançant un regard amusé avant ‘attraper mon téléphone et en profiter pour réserver une table.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mar 30 Juin - 6:56
tenue// Hier n’existe plus. Toutes ces tensions, tous ces moyens de le fuir. Hier est loin derrière elle, comme un vieux cauchemar qu’on finit par oublier. Hier n’est qu’un mirage, une tentative vaine de les séparer qui a encore échoué. Et quelque part, elle trouve que c’est mieux comme ça. Même si tout n’est pas encore résolu, même s’il reste des séquelles à soigner. Tout ce qui compte, c’est cet instant là. Leurs corps qui bougent au rythme de la musique, leurs rires qui éclatent pour prendre toute la place dans cette chambre. Cet amour enfin qui explose, prêt à se montrer aux autres. Il en aura fallu, du temps, des blessures, pour en arriver là. Et tout ne se soignera pas en un instant. Mais elle y croit. Elle croit au fait qu’il saura panser ses blessures, qu’il saura la rendre heureuse. Qu’il saura comment la faire sentir aussi vivante, chaque jour un peu plus. Les heures passent, dans cette bulle, avec une rapidité déconcertante. Le temps s’écoule bien vite, au rythme de ces rires, de ces souvenirs. Ceux qui rendent encore heureux, ceux qui permettent un peu plus encore, d’oublier ce par quoi ils sont passés. Ye Won s’enivre un peu plus encore dans cette journée qui n’appartient qu’à eux. Dans ces minutes qui passent, qui les réunissent, elle se remémore l’essence même de leur amour. Ce qui a rendu quelques unes de ses années bien meilleures qu’elle ne l’aurait jamais cru. Elle se sent libérée, au point de tout oublier. Ces derniers mois, toutes ces souffrances. Dans son coeur, elles n’existent plus. Celui-ci continue simplement de gonfler dans sa poitrine, au fur et à mesure de ces contacts, ces gestes, ces mots qu’ils échangent. Ils rient, comme ils n’avaient plus osé le faire depuis si longtemps. Ils s’amusent, bien plus encore qu’il n’aurait été possible d’imaginer la veille. Et elle se sent bien. Soulagée, moins déprimée. Elle se redécouvre sous un nouveau jour, et aime à croire que ça va durer, cette fois. Qu’il ne disparaitra plus, qu’elle arrêtera de fuir. Que demain encore, il sera là, tout contre elle, pour l’aider à affronter ce monde souvent si tortueux. Elle finit par se redresser, l’observe encore, sans être réellement capable de le quitter du regard. « On sort ? Et je suppose que tu me diras pas ou ? » un sourire empli de malice, alors qu’elle répond à ce baiser, se demande déjà ce qu’il prépare. Tout lui conviendrait, tant qu’elle peut rester avec lui, de toute façon. Elle l’attrape par son pull pour l’embrasser avant qu’il ne disparaisse dans la salle de bains, lui laissant de longues minutes loin de lui. Elle en profite pour fouiller dans ses valises, et même si elle n’a pas grand chose, elle hésite un instant sur ce qu’elle devrait enfiler. Sa voix qui résonne finit par la sortir de ses pensées, alors qu’elle pose ses vêtements sur le lit, se lève pour mieux le regarder. Un large sourire illumine son visage alors qu’elle s’approche, enroule ses bras autour de lui. « Hmm… T’es sûr qu’il faut qu’on sorte ? Je vais devoir faire attention, elles vont toutes vouloir t’approcher. » Et elle rit contre ses lèvres, lui volant un énième baiser avant de se détacher de lui, récupérer ses affaires pour se préparer à son tour. Elle essaie de se dépêcher, même si elle veut être à la hauteur pour lui. Elle prend malgré tout le temps de se maquiller, coiffer ses cheveux. Elle veut pouvoir lui plaire, encore. Et c’est étrange quelque part, alors que ça fait des semaines qu’elle ne prend plus autant soin d’elle. Mais ce soir, elle se prête au jeu, ce sourire qui ne la quitte pas, alors qu’elle se décide enfin à quitter la salle de bain, et lui faire face. « Alors ? Ca ira comme ça ? » A ces mots, elle tourne sur elle-même, attendant son verdict. Le regard enjoué, elle ne cherche pas vraiment à savoir ce qu’il lui prépare. Tout ce qu’elle veut, c’est pouvoir rester avec lui. Le reste n’est qu’un bonus à ses yeux. Pourtant, voilà qu’ils s’apprêtent à vivre leur premier rendez-vous, le premier depuis si longtemps.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Mar 30 Juin - 10:22
Evidement je n’allais pas lui dire où nous allions. J’avais toujours été ainsi, imprévisible, à me décider parfois à la dernière minute. Je ne lui promettais pas une soirée inoubliable, juste un bon moment à partager tous les deux. Et cette idée me rendait étrange, un peu nerveux peut-être aussi à l’idée de renouer avec ce que nous étions vraiment. Ses bras enroulé autour de moi, j’avais souris de longues secondes à sa remarque. M’y accrochant presque, me disant que peut-être elle avait raison. Ce qui m’importait c’était surtout de lui plaire à elle. Alors je me sentais un peu plus confiant quand elle rejoignait la salle de bain. Réservant une table pour deux, je gardais ce sourire aux lèvres, presque déjà impatient qu’elle revienne. Pourtant malgré tout, je restais un peu nerveux à l’idée de sortir d’ici et de vivre notre premier rendez-vous. Le vrai depuis des années… en réalité je pensais que ça faisait quatre ans, mais en vue de l’année que je lui avais faite passée quand je me droguais... Je ne me souvenais même plus d’un bon moment que nous avions passé juste tous les deux… ces souvenirs me font grimacer, alors je frotte mes mains pour faire partir cette angoisse. Et lorsque je la vois apparaitre mon cœur rate un battement. « Oh ! T’es superbe ! » Et je me redresse pour venir la voir, lorgnant sans hésitation sur ses courbes parfaites. Bon sang ! Ça me fait un effet bizarre de pouvoir être là, la regarder sans m’en priver. De pouvoir l’observer, la complimenter… Je m’approche d’elle, passe mes bras autour de sa taille et me fait la réflexion que son haut est un peu transparent. Je trouve ça attrayant, mais je me dis que je ne serais surement pas le seul non ? Chassant cette idée de ma tête, je lui vole un nouveau baiser « Je suis plus sûr d’avoir envie de sortir… » Et je taquine sa bouche, de la mienne, amusé par cette réflexion. Ye Won est belle, bien apprêtée, maquillée… ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu aussi… rayonnante. Et cette simple pensée réchauffe un peu plus mon cœur  à nouveau. Me détachant d’elle « T’as toutes tes affaires on peut y aller ? » je récupère déjà les clés de la chambre, mon téléphone et tandis que j’allais vers la porte je fais marche-arrière « J’ai oublié mon portefeuille. Faudrait pas que je te fasse le coup du gars qui l’oublie quand même. » je laisse échapper un rire, avant de me précipiter pour le prendre. Impatient, je me dépêche pour la retrouver dans le couloir et sentir mon cœur s’affoler. Sensation qui picote sur mes doigts, alors que je me rends compte que notre relation est… réelle. Je lui jette un regard, amusé mais un peu nerveux cela dit, avant de marcher jusqu’à l’ascenseur. Je me mets un brin de pression pour ce rendez-vous. J’ai envie que tout soit parfait. Que ça marque un vrai tourment dans ce que nous sommes. Une fois l’ascenseur arrivé, je la laisse passer devant avant d’y entrer et appuyer sur les boutons. Attrapant la barre de la cabine, je ris nerveusement « Argh, je me sens tout bizarre, pas toi ? » je préférais lui confier ce que je ressentais. Surement pour me rassurer en quelque sorte. Et en lui disant ça, je viens lui montrer ma main tremblante « Je suis nerveux je crois… ça fait tellement longtemps qu’on a pas... fait ça… » Même à son anniversaire c’était différent. J’étais encore assez bête pour croire que je voulais être son ami… Baisant la tête, j’osais lui confier « J’ai envie que les choses se passent bien… » Que rien ne vienne nous séparer encore une fois. Et je savais malgré tout, que nous étions encore fragiles. J’ai toujours eu l’impression que quelque chose s’immisçait entre nous. Et je suis perturbé par ces pensées, malgré que je tente de lui adresser un petit sourire. Je ne veux pas avoir l’air trop angoissé. Mais c’est troublant de se retrouver à nouveau dans cette situation. Arrivée en bas, les souvenirs de la vieille me frappent à nouveau, rendant l’atmosphère plus électrique, avant qu’on ne soit à l’extérieur. Et dehors, c’est presque pire pour moi. C’est comme être frappée à nouveau par cette réalité… je ne sais pas encore où me situer par rapport à ça. En parler est une chose, mais le vivre c’est différent. Alors pour venir me rassurer et surtout parce-que j’en crève d’envie. J’attrape sa main dans la mienne, geste que je n’avais pas fait réellement depuis des années non plus. Et aussi perturbant que cela puisse être, c’est aussi grisant. Mon cœur s’affole un peu plus, alors qu’un sourire étire mes lèvres. Embrassant délicatement ses lips, je me redonne un peu de courage avant de prendre mon téléphone et regarder le chemin. « J’espère que tu vas aimer. » un regard vers elle, tandis qu’on se met à marcher tous les deux dans la rue. C’est bizarre, mais j’aime ça je crois. Me dire que je suis avec elle et que tout le monde puisse comprendre que nous sommes... tous les deux. Et j’aime encore plus voir notre reflet dans les voitures, dans les vitrines… comme si enfin je pouvais redevenir moi-même. Ça m’apaise, me rend plus léger aussi. Malgré que j’ai des craintes… qu’elles soient toujours là. Il ne faut pas beaucoup de temps avant d’arriver au restaurant. Une fois devant la porte, je mets à rire en lui ouvrant geste que je n’avais pas l’habitude de faire, alors je me reprends. Puis à l’intérieur j’annonce notre réservation, pour suivre le serveur jusqu’à une table pour deux. Là encore, je me sens presque fier de parcourir l’endroit en sa compagnie. J’aimerais crier à tous ces gens que je suis raide dingue de cette fille… mais je me ravise, garde seulement mon regard rivé sur elle tandis qu’on prend place.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty Hier à 18:38
C’est un peu étrange pour elle, de reprendre ces habitudes. Faire attention à sa tenue, prendre le temps de se maquiller, se coiffer. Même si elle avait tenté de le faire, la veille, cela ne restait qu’une carapace qu’elle enfilait. Cette fois, ce n’est pas un effort qu’elle fait. C’est son envie de lui plaire, une nouvelle fois, qui la pousse à s’apprêter, renouer avec ces gestes eux aussi oubliés. Elle n’y trouve aucune contrainte, au contraire. Apprécie le fait de pouvoir lui faire plaisir, d’une certaine façon. Elle retrouve une autre part d’elle-même, qui avait disparu après ces épreuves dont elle a eu du mal à se relever. Un autre moyen de renouer avec celle qu’elle était, aussi. Son sourire s’illumine à sa remarque, heureuse de ce compliment qui lui réchauffe le coeur. Ses mains caressent ses bras, de cet air malicieux, alors qu’elle rit contre ses lèvres, finit par l’embrasser. Elle attrape enfin son sac, préparé lorsqu’il prenait sa douche, glisse à ses pieds une paire de talons, et lui fait signe de la tête qu’elle est prête. Pourtant, le coeur battant, elle ne sait pas à quoi s’attendre. L’idée même de vivre un rendez-vous avec lui reste floue, trop lointaine. Ce n’est pas arrivé depuis si longtemps. Mais ce soir, tout est réel. Tout reprend place dans sa vie. Ce n’est que le début, elle sait qu’il y aura d’autres épreuves à affronter, mais pour le moment, elle reste figée sur ce qu’il se passe. Sur leur amour qui se dévoile aux yeux de tous, finalement. Comme avant, quelque part. Comme lorsqu’ils n’étaient encore que des adolescents. Une certaine part de nervosité qui prend place, à laquelle elle tente de ne pas penser. Il faut croire malgré tout que ce sentiment est partagé, alors qu’elle pénètre dans l’ascenseur, lui fait face, de ce sourire qui étire encore ses lèvres. « Un peu … » avoue-t-elle. Parce que cette fois, c’est différent. Ce n’est plus ce restaurant qu’ils ont partagé à son anniversaire, ni même cet après-midi passé ensemble à Sapporo. Cette fois, c’est du concret, quelque chose qu’ils ne pourront pas effacer. D’un geste tendre, elle attrape sa main, l’englobe des siennes. « Stresse pas… » qu’elle souffle avant de déposer un baiser sur le dos de sa main, les siennes finissant par se poser sur ses joues. « J’en ai envie aussi. » qu’elle répond, tout en sachant qu’elle n’a pas finit de remonter la pente. Mais elle le sens, tout sera plus facile maintenant qu’il est là. « Si on le veut vraiment, alors tout se passera bien. » Un baiser chaste qu’elle dépose sur ses lèvres, avant de lui sourire à nouveau. Elle veut être sûre d’elle, même si elle a encore du mal. Même si certains doutes persistent. Elle a beau avoir peur de cette réalité qui se profile, elle sait au fond d’elle que s’ils en sont là ce soir, à se balader main dans la main dans ces rues, alors tout ira mieux, lorsqu’il faudra rentrer. Ils ont beau être loin de chez eux, marcher ainsi à ses côtés à quelque chose de rassurant, quant au lendemain. « J’en suis sûre. » Qu’elle répond à sa remarque, cet amour qu’elle lui porte qui continue de se lire dans son regard. Elle le suit, sans réellement faire attention au chemin qu’ils empruntent. Elle observe leur reflet dans les vitrines, essayant encore de se convaincre que tout ça est désormais bien réel. Même si ça parait encore fou, parfois. Elle rit, à le voir lui ouvrir la porte du restaurant, et ne peut s’empêcher d’attraper à nouveau sa main, le temps d’arriver à leur table. Pendant quelques secondes, elle prend le temps d’observer autour d’elle, alors qu’elle sent son coeur se gonfler un peu plus dans sa poitrine. Prenant place à leur table, son regard reste posé sur lui, pétillant, amoureux. « T’as sorti le grand jeu pour moi ? » qu’elle demande, enjouée. Ye Won a beau avoir mangé dans bon nombre de restaurants luxueux, elle aime tout autant la simplicité, l’impulsivité qu’il peut avoir à l’emmener dans un tel endroit. Et elle se sent spéciale, certainement. Elle remarque, que tout est différent cette fois. Qu’il ne s’agit plus de vivre d’une relation simple et sans réelle attache, mais que tout est plus fort désormais, plus intense. « Merci Il Kyang… » qu’elle souffle à son égard. Qu’importe l’endroit, elle est reconnaissante de pouvoir l’avoir en face de lui, ces sourires qu’ils s’échangent, cette proximité qui les caractérisait tant reprenant place entre eux. Ca l’aide à ne pas penser à ces doutes qui pourraient pourtant persister. Ca lui permet de croire un peu plus à cette histoire qu’ils s’apprêtent finalement à vivre, une fois de plus. Même si elle n’a plus rien à voir avec le passé. Mais elle a hâte de le voir, redécouvrir ce bonheur qu’il a tant su lui apporter.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won [Chapter 14] Destiny keeps getting jealous of us - Ye Won - Page 7 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
Rejoins les colibris !
Les Beolsae sont ouverts. Vous avez donc la possibilité de les rejoindre directement, sans passer par la case bizutage. Alors n'hésitez plus ! Ils seront ravis de vous accueillir dans leurs rangs !