Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
need some advices (kô) - Page 2 Originalneed some advices (kô) - Page 2 Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640need some advices (kô) - Page 2 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28need some advices (kô) - Page 2 Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -17%
– 99€ sur TV 65″ Toshiba 65UA2063DG ...
Voir le deal
499.99 €

 :: Digital City :: Centre Ville :: Centre commercial
Aller à la page : Précédent  1, 2

need some advices (kô)

Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Dim 18 Oct - 23:32
Les vêtements qu’il chinait dans la boutique vintage dans laquelle il travaillait, faisait la fierté de Jinhwan. Ce n’était pas tout le monde qui avait ce qu’il portait et ça lui donnait l’occasion de laisser libre court à ses envies notamment au niveau des affaires dites plus féminines. Il assumait de plus en plus ce côté de lui, même s’il ne le montrait pas vraiment à tout bout de champ. « Je serai ravi de t’y accueillir. Tu pourrais vraiment trouver de très beaux vêtements. A tort, on pense que le vintage c’est de la mauvaise qualité et je dis pas ça parce que j’y travaille, mais c’est complètement faux. On accepte pas quand c’est tâché ou qu’il y a un défaut quelconque. » Jinhwan était celui qui recevait la plupart des clients et il faisait en sorte de n’accepter que de la bonne qualité. C’était quand même l’image de la boutique qui était en jeu et donc, il ne prenait que ce qu’il jugeait mettable. Pour le faire, il se posait la question de savoir s’il le mettrait, et ce même si ce n’était pas forcément son style. Si la réponse était non, il ne reprenait pas les vêtements. C’était aussi simple que ça.

« Oh je connais que de nom cette fraternité. Avant que je ne parte de la faculté pendant un an pour voyager, ils s’appelaient gumihos. Beaucoup de choses ont changé. » se fit-il la remarque en souriant nostalgique. Minsang était un gumiho à cette époque avant qu’il ne stoppe leur relation lâchement et s’enfuit faire le tour de la Corée. « Je serai honoré que tu viennes m’écouter. » Jinhwan qui d’ordinaire était timide quant à sa musique, laisserait un inconnu écouter ce qu’il faisait. C’était une première, mais il le ferait avec plaisir. Contrairement à Kô qui souhaitait être connu pour ses créations, le pyobeom ne voulait pas faire de la musique pour la gloire ou la célébrité. Il n’en faisait que parce qu’il aimait ça, mais aussi parce qu’il avait trouvé dans la musique le réconfort qu’il ne trouvait pas dans la vie. C’était compliqué à expliquer mais Jinhwan avait survécu à toutes les galères qui lui étaient arrivées parce qu’il avait commencé à jouer du piano et qu’il s’était lancé à corps perdu dedans. En faire son métier ne lui était pas venu à l’esprit et il ne se voyait pas le faire. Il finirait sûrement par travailler dans une boutique d’antiquité ou vintage comme il le faisait actuellement.

Jinhwan remarqua le frisson qui s’empara de Kô. Il s’apprêtait à demander s’il voulait bouger quand il lui coupa l’herbe sous le pied. Un sourire s’afficha sur les lèvres du coréen. « Je veux bien oui. Ça se rafraîchit un peu. » Il se leva et frissonna lui-même un peu. « Je connais une adresse qui n’est pas trop mal. C’est un petit salon de thé avec un style grunge… Je sais pas si ça te plairait ? » Il avait trouvé l’endroit au détour de ses promenade dans la ville. Il ne lui avait pas tapé dans l’œil de suite parce qu’il était dans une petite rue, à l’écart de l’effervescence des rues principales. Mais une fois à l’intérieur, ça avait été le paradis sur terre. « Les prix sont abordables et ils font des pâtisseries maison. » Il mentionna le prix en cas l’étudiant en face de lui ait des difficultés financières. Ils ne se connaissaient pas, donc ça pourrait être le cas. C’était vraiment le coup de cœur de Jinhwan.


i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Dim 1 Nov - 12:53
Kô acquiesçait doucement de la tête aux paroles de son interlocuteur. Oui, en effet, pour lui, le vintage signifiait quelque chose d'usé, de près ou de loin. Il était donc plutôt soulagé d'apprendre que Jinhwan ne reprenait pas les affaires en mauvais état. Au moins, les clients savaient ce qu'ils portaient, c'était mieux. Plutôt convaincu, Kô rajouta donc sur sa liste mentale de faire un saut, à l'occasion, dans la boutique où travaillait son camarade. Etant donné ses bons goûts en matière de vêtements, le blondinet n'avait pas de doute quant à l'aide qu'il pourrait lui-aussi lui apporter dans les rayons du magasin. Il en avait presque hâte alors qu'un instant plus tôt, "vintage" n'était pas un mot qui aurait pu sortir de sa bouche. A l'inverse de "Chanel", par exemple.

« Oh ! fit-il à la remarque du brun sur la fraternité, j'en ai entendu parler, mais je n'étais pas encore arrivé ici alors il y a sûrement plein d'histoires dont j'ignore tout. »

Mais ce n'était pas si grave. Les Cheonglyong se faisaient maintenant une nouvelle renommée en espérant que les rangs continueraient de grossir afin de faire d'eux la meilleure des fraternités à rejoindre. Kô aimait beaucoup cet endroit qu'il avait rejoint, trouvant assez vite sa place, discrète mais sûre, au sein de ce groupe d'étudiants. Il avait la plupart de leurs valeurs et il devait bien avouer aussi que cette couleur bleue qui les représentait était la plus belle. Il en sourit doucement à cette pensée tandis qu'il ajouta ensuite qu'il était peut-être temps pour eux de partir se réchauffer quelque part.

« Avec plaisir, déclara-t-il. Tu sais déjà comment me parler... J'aime beaucoup trop le thé et les pâtisseries. A vrai dire, c'est pour apprendre à cuisiner que je me suis inscris dans le club de cuisine de l'université. Tu fais partie d'un club toi aussi ? »

Ils avaient tous les deux pliés bagages et Kô saisit son sac qu'il porta sur son épaule, songeant qu'il allait sans doute devoir travailler un peu plus sur son projet ce soir. Mais ça ne le dérangeait pas, bien au contraire, car cette nouvelle amitié naissante lui mettait beaucoup de baume au coeur. Même si leurs deux histoires étaient différentes, il y avait des similitudes et des expériences qu'ils avaient en commun. En discuter et se sentir compris de l'autre était quelque chose de très fort et apaisait un peu les maux.
Le blond suivit donc le musicien dans les rues de la ville. Depuis ces dernières années, Kô connaissait bien les environs, mais il y avait bien sûr toujours de belles surprises qu'il n'avait pas encore découvertes. C'était le cas avec l'établissement que Jinhwan lui présenta et il tomba tout de suite sous le charme de l'ambiance proposée. Ce serait fort probable qu'il devienne son prochain QG où il viendrait dessiner pendant des heures. Ils purent s'installer aussitôt et les pupilles du jeune homme se perdait sur la carte devant lui. Tout avait l'air si appétissant qu'il pourrait prendre de tout.

« J'ai déjà choisi mon thé, mais tous ces desserts... soupira-t-il, tu en aurais un à me conseiller pour cette première expérience ? J'aime vraiment tout, et j'ai de la chance car ça ne se voit pas ! »

Un instant, il laissa son regard se perdre dans la décoration et il sentit sa main le gratter. C'était courant chez Kô, dès qu'il avait l'inspiration, il ressentait comme des picotements dans la main pour lui dire "vas-y, dessine". Clairement, il se sentait bien dans cet endroit.

« Tu aimerais que je te dessine des tenues sur-mesures ? lança-t-il alors tout  à coup à Jinhwan. Juste comme ça, pour s'amuser. »

Il lui sourit doucement en l'imaginant portant d'autres tenues à la fois féminines et masculines, jouant sur ces détails qui faisaient souvent douter les regards des moins expérimenter.


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Sam 14 Nov - 16:14
Les appréhensions face au vintage étaient monnaie courante. Il était vrai que les vêtements avaient eu une vie avant de se retrouver dans la boutique où Jinhwan bossait. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils acceptaient tout et n’importe quoi. Ils avaient quand même des standards et ne reprenaient pas lorsque c’était abimé ou qu’il y avait un défaut. Ils voulaient quand même que ce soit un magasin de qualité et même si les revendeurs n’étaient parfois pas contents parce que Jinhwan voyait les plus infimes détails, comme par exemple une trace jaune sous les aisselles, ils n’allaient pas baisser leurs standards pour eux. Le jeune homme tenait vraiment à ne revendre que de la qualité et il était content que des personnes comme Kô qui pensaient que le vintage voulait dire que ce n’était que des vêtements poubelles dont on se débarrassait pour faire plaisir aux pauvres décident d’y mettre les pieds. Il ne trouverait peut-être pas son bonheur, mais Nana savait qu’il pourrait le conseiller et potentiellement lui faire acheter un ou deux vêtements qui lui iraient bien. Il connaissait la boutique par cœur et avait une ou deux pièces qui lui conviendraient. Il en était certain de ça.

« Oh ne t’en fais pas. Ce ne sont pas des histoires qui t’enrichiront. La fraternité des gumiho a été dissoute à cause d’histoire de drogue donc… Ce n’est pas vraiment quelque chose d’intéressant. » Jinhwan n’avait jamais su les tenants et les aboutissants de l’histoire parce qu’il n’était déjà plus avec Minsang au moment des faits, mais également parce qu’il avait quitté depuis quelques temps déjà la capitale pour son tour de la Corée du Sud. A son retour, les renards avaient laissé place aux dragons. Leur couleur était restée la même, les bleus et leur sponsor avait changé. Ils étaient passés d’une entreprise de téléphone, Samsung, à une compagnie aérienne Korean Air. C’était un changement qu’il fallait nécessaire vu qu’ils avaient été accusés de vendre et fabriquer la crimson, la drogue qui se baladait dans le campus. Malheureusement, malgré la disparition des gumi, cette dernière courait encore dans les couloirs de la faculté et Jinhwan n’avait qu’une peur, se retrouver à en prendre par erreur. Autant parce qu’on lui administre de force diluée dans de l’eau que parce que quelqu’un de sa chambre en a et qu’il ne faisait pas attention. Il était contre les drogues quelles qu’elles soient et encore plus contre la cigarette à cause de l’odeur. Heureusement, Kô semblait l’avoir compris et essayait de diriger la fumée de son bâton de nicotine dans une autre direction.

L’air finit par se rafraîchir et le plus jeune parla d’un salon de thé qui proposait des thés et des pâtisseries faites maison. La réponse du japonais ne se fit pas attendre et un sourire s’afficha sur les lèvres du pyobeom. « Je me suis dit que tu devais être comme moi à aimer le sucre. » Et il ne s’était pas trompé. Il reprit ensuite pour répondre à sa question. « Je ne fais partie d’aucun club. Je n’ai jamais songé à en intégrer un à vrai dire. » C’était la vérité. Jinhwan, sans dire qu’il était occupé, passait énormément de temps à travailler pour ses études, à travailler à la boutique mais également sortir en tant que Nana. Il n’avait donc pas forcément de temps à donner à un club, ou plutôt il ne se donnait pas les moyens d’en trouver. Pendant qu’il réfléchissait à ça, ses pas le menèrent devant le salon de thé et ils entrèrent. A la vue du regard que lança Kô, il sut qu’il avait réussi à toucher son cœur et que l’endroit lui plaisait. Il le laissa observer les lieux avant qu’ils n’aillent s’installer à une table, la carte sous les yeux.

Jinhwan sourit au jeune homme avant d’ouvrir sa propre carte. Il savait déjà qu’il allait prendre un thé blanc au jasmin et sûrement un carrot cake. A la question du japonais son sourire s’agrandit. « Pour commencer et suivant tes goûts, tu peux te lancer avec les tartes aux fruits. Elles sont faites avec des fruits de saison donc ça change régulièrement. Après pour quelque chose de plus lourd, tu peux prendre du red velvet, un banofee ou un tiramisu. Tu ne seras pas déçu. » Le jeune homme venait très régulièrement dans ce salon de thé et il n’avait pour le moment jamais goûté quelque chose qu’il n’avait pas aimé ou pour lequel il avait été déçu. Cependant, ne connaissant pas les goûts de Kô, c’était compliqué de lui recommander des gâteaux. Jinhwan referma sa carte avant de relever la tête vers le japonais intrigué. Il n’avait pas l’air de comprendre où il voulait en venir. « Me dessiner des tenues pourquoi faire ? » Il ne refusait pas, il ne comprenait juste pas pourquoi il voulait le faire avec lui. « Y a sûrement des gens qui ont un meilleur corps pour faire ton modèle. » Il rougit presque en rouvrant sa carte pour s’y cacher.


i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Dim 29 Nov - 17:52
En effet, Jinhwan avait visé juste en emmenant Kô dans cet établissement. Il le trouvait vraiment à son goût, ayant envie d'y poser son carnet et ses crayons pour se perdre dans ses idées, imaginer tout un tas de vêtements ou bien dessiner les visages qu'ils verraient se déployer sous ses pupilles... tout en grignotant une délicieuse pâtisserie accompagné de son thé matcha favori. Quoi de mieux pour ravir tout son être ? A cette pensée, un doux sourire étira ses lèvres. Parviendrait-il à dénicher un peu de paix réelle quelque part ? C'était tout ce à quoi il aspirait. Et puis, il pourrait aussi glisser ses écouteurs dans ses oreilles en écoutant ses groupes de musique préférés. Voilà des plans qui le ravissait déjà et dont il ne manquerait certainement pas de les mettre en oeuvre.
Les pupilles perdues dans la carte devant lui, il finit par demander conseil à son camarade pour quoi manger. Toutes les pâtisseries avaient vraiment l'air délicieuses et s'il s'écoutait, il serait capable de commander tout ce qui se trouvait sur le menu, au risque de faire une crise de foie par la suite. Il écouta donc avec attention les recommandations de Jinhwan et acquiesça à ses propos. Les tartes aux fruits étaient un excellent choix, mais Kô désirait quelque chose de plus important dans son estomac. Il avait cette chance de pouvoir manger en quantité sans prendre un gramme, alors pourquoi s'en priver ? Son choix finit par s'arrêter sur le red velvet, en partie car sa couleur favorite était le rouge. Ses lèvres peintes en cette même couleur pouvait en témoigner. Le blondinet reposa donc sa carte.

« Je vais craquer pour le red velvet, il a l'air parfait pour une première découverte ! Avec un thé matcha, mon pêché mignon. »

Il rit doucement, conscient que le matcha n'était pas un goût facile à adopter pour beaucoup de personnes. Lui aimait cette amertume mêlée pourtant à la finesse de son obtention. Depuis longtemps, il s'était promis de faire un jour une cérémonie de thé en bonne et due forme, son apprentissage l'intéressant afin de se révéler être un véritable hôte japonais. Et puis, après tout, c'était sa culture.
A la réaction de son vis-à-vis, Kô haussa un peu les sourcils, surpris, avant de laisser sa main abaisser avec délicatesse la carte derrière laquelle se cachait Jinhwan.

« Je proposais juste comme ça, car j'ai beaucoup d'idées qui me viennent vite à l'esprit, lui dit-il. Tu n'es pas obligé d'accepter... et moi, je te trouve très bien comme tu es. »

Au même instant, un serveur vint prendre leur commande. Cela fait, les deux garçons se retrouvèrent donc seuls et Kô reprit alors la parole :

« Je ne sais pas ce que tu en penses, mais pour moi, les hommes ont des corps vraiment agréables. Je veux dire que c'est personnel, au-delà de mes créations de design, rit-il. En fait, je ne sais pas trop pourquoi je te dis ça, mais bon... j'imagine que ça ne t'étonne pas trop non plus. »

Le japonais lui fit un clin d'oeil en se demandant si Jinhwan aussi était attiré par les personnes du même sexe que lui. Depuis qu'il était arrivé en Corée, Kô avait l'impression que beaucoup de gens se cachaient et n'osaient pas avouer leur attirance ; pour lui, il s'en moquait, d'autant plus qu'il jouait sur ses apparences. S'il ressemblait à une femme, s'il ressemblait à un homme... peu importait, dans le fond. Kô aimait toutes les sensations auprès d'un corps masculin malgré le fait qu'il les détestait autant qu'il les aimait. Cette contradiction le rendait parfois fou mais jamais au point de se délecter des courbes féminines au-delà de ses récents travaux en stylisme.


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Ven 18 Déc - 15:22
Le jeune homme était heureux de constater que le petit salon de thé où il avait amené son nouvel ami fraîchement rencontré lui plaisait. Il aurait été légèrement déçu si ça n’avait pas été le cas. Parce qu’il aimait réellement cet endroit. C’était un peu son antre, le lieu où il venait quand il ne se sentait pas bien ou qu’il avait envie de quelque chose de sucré. C’était vraiment l’établissement pour ça. Toutes leurs pâtisseries faites maison étaient merveilleuses mais les thés qui les accompagnaient aussi. Le pire c’était qu’il l’avait trouvé totalement par hasard alors qu’il marchait dans les rues de Séoul. Jinhwan était donc content qu’il plaise à Kô et entreprit de lui faire la liste des choses qu’il pourrait aimer sur la carte. De toute façon, jusqu’à présent, tout ce que le pyobeom avait essayé avait été à son goût. Donc, il ne se faisait pas trop de soucis par rapport à tout ça. Il fit néanmoins la grimace quand le japonais lui annonça qu’il allait prendre un thé matcha. Il n’était pas spécialement fan de ça. « Je sais pas comment tu fais pour aimer ce thé là… C’est vraiment pas un thé que j’aime et pourtant j’ai goûté plusieurs fois. » Jinhwan était plus thé fruité ou floral. Il n’aimait pas quand c’était amer et avait besoin de sucre et ce même si la pâtisserie qu’il prenait avec était déjà bien sucrée.

Jinhwan sentit alors ses joues prendre une couleur rosée alors que Kô lui proposait de lui faire des vêtements. Il n’était clairement pas contre, mais ne savait pas pourquoi il avait envie de lui en faire à lui. Il n’avait rien de spécial et n’avait même pas la carrure d’un mannequin. Puis pourquoi gaspillerait-il son temps avec lui alors qu’il pourrait l’utiliser pour faire bien plus de choses ? Il se cacha donc à nouveau derrière la carte, bien que son choix fût fait. Le jeune homme en face de lui enleva cette carte pour pouvoir le regarder et les joues de Jinhwan se teintèrent encore plus de rouge alors qu’il le complimentait sur comment il était. Il voulut répliquer qu’il avait tort et ouvrit même la bouche pour le faire, mais le serveur les interrompit et ils donnèrent leurs commandes. Le pyo attendit qu’il s’en aille pour répondre à Kô mais il lui coupa l’herbe sous le pied en reprenant la parole. Encore une fois, il se sentit gêné par les mots mais également le clin d’œil qu’il lui fit. Jinwhan se racla la gorge pour cacher cette gêne qui le mettait légèrement mal à l’aise. Il ne l’était pas à cause du fait que le japonais venait clairement de lui avouer ses préférences sexuelles, mais plutôt parce qu’ils ne se connaissaient pas plus que ça et qu’il lui avait dit sans même se soucier de savoir si ça l’embêtait de l’apprendre ou non. Cela dit, vu l’accoutrement de Jinhwan et le fait qu’il s’était approché de lui-même de Kô, on pouvait en déduire et plutôt facilement que les homosexuels ne le dérangeaient pas.

Il se racla à nouveau la gorge et sourit maladroitement au jeune homme. « Je vois ce que tu veux dire… Et je suis comme toi. Je préfère les corps des hommes. » Et s’ils étaient musclés, c’était encore mieux. Jinhwan était frêle et mince et il aimait que les hommes avec qui il avait des relations aient un corps bien plus formé que le sien. C’étaient des préférences qu’il avait et qu’il ne cachait pas réellement. C’était simplement plus simple de ne pas en parler parce que la société actuelle n’était pas assez évoluée pour accepter le fait que des hommes pouvaient aimer des hommes, que des femmes pouvaient aimer des femmes et qu’on n’était pas forcément assigné au bon sexe. C’était vraiment quelque chose qui empêchait Jinhwan de totalement se laisser aller et sortir habillé comme une fille quand il en avait envie même s’il n’était pas maquillé ou même qu’il ne portait pas de perruque. Il avait encore trop peur du regard que les autres lanceraient sur lui et de ce qu’il pourrait subir. Il s’était assez fait frapper pour toute une vie à cause de cela. « Mais tu veux vraiment me créer des vêtements ? Mais pourquoi ? C’est pas comme si j’avais l’allure d’un mannequin. Je suis petit, frêle et pas vraiment à l’aise avec ce genre de chose. » Jinhwan ne refusait pas l’idée, pas totalement. Juste il voulait comprendre ce qui se passait dans l’esprit de Kô pour lui proposer ce genre de chose.


i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Mar 19 Jan - 18:57
Sans trop de gêne, le blondinet avait donné son orientation sexuelle à Jinhwan. Ce ne fut que lorsqu'il le vit s'empourprer un peu, qu'il comprit que tout le monde n'était peut-être pas aussi à l'aise à parler de sexualité avec, manifestement, une personne que l'on venait à peine de rencontrer. Néanmoins, Kô ne se ravisa pas, ni ne s'excusa. Son homosexualité était bien une chose qu'il arrivait à dire sans se sentir coupable de quoi que ce soit ensuite. Il l'avait accepté toute entière et cela lui semblait parfois être une fierté. A l'évidence, il lui était déjà arrivé, à Kô, de se faire crier ou taper dessus pour ne pas cacher cette partie de lui-même. Certains le jugeaient exubérant quand d'autres rêvaient de voir ce qui se tramait sous ses parures. Les avis divergeaient et lui continuait sa petite route, ses envies dans les poches, griffonnées sur des tonnes et des tonnes de papier blanc.
Le jeune styliste répondit au sourire de Jinhwan de ses lèvres rouges, et il comprit qu'ils étaient similaires sur ce point aussi. Il fronça néanmoins les sourcils quand il reprit la parole, réfléchissant quelques secondes avant de, à son tour, lui répondre.

« Tu sais, tu n'as pas besoin d'être grand et musclé pour être imposant. D'ailleurs, je déteste le genre de garçons qui se croit supérieure parce qu'ils ont les bras plus gros que le cerveau, rit-il. En fait, c'est juste que je suis styliste, et beaucoup de monde ou de choses m'inspirent. On ne se connait pas encore vraiment, mais je sens qu'il y a une histoire difficile en toi et j'aime faire de ce genre de faiblesses une véritable force. »

Pour appuyer ses dires, Kô hocha d'un petit sec sa tête. Oui, parce que tout comme Jinhwan, lui aussi avait vécu des événements compliqués dans le passé. Aujourd'hui, même si ce n'était pas tous les jours évidents, il faisait de son mieux afin de ne plus se laisser atteindre. Il désirait vraiment aller de l'avant et prouver à ceux qui ne le voyait pas, qu'il était capable de grandes choses malgré son histoire. En déclarant tout cela à son interlocuteur, il espérait ne pas le mettre plus mal à l'aise qu'il n'avait réussi à le faire. Au contraire, il souhaitait l'aider, dans un sens, sans pour autant le forcer à faire quoi que ce soit. Le japonais avait de la franchise à revendre, mais il n'était pas un manipulateur - en-dehors de ses jeux de séduction.
Comme pour tenter de rassurer un peu plus encore le jeune homme assis en face de lui, Kô extirpa son téléphone portable afin de montrer les différents looks que lui pouvait arborer. Tantôt réellement féminin, avec du maquillage, des bijoux et des perruques, tantôt plus soft comme ce jour-là et même un peu plus masculin quand il se parait de costume trois pièces par exemple.

« Même si moi non plus je n'y arrive pas toujours à y croire, reprit-il doucement, tu dois être fier de qui tu es, de la personne que tu es devenu. »

Il lui sourit. En voulant créer le contact aussi avec Jinhwan, Kô se permit de faire glisser sa main sur la table pour chercher celle du garçon et la serrer doucement s'il le voulait bien. Et peu importe les regards qui pourraient se tourner dans leur direction, et peu importe les murmures qui pourraient se faire sur leur passage. Ils étaient vivants, et c'était ça, le plus important...
Enfin, jusqu'à ce que les pâtisseries et les boissons arrivent, bien entendu.

@eun jin hwan


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Eun Jin Hwan
Eun Jin Hwan
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty Lun 22 Fév - 0:33
Bien qu’il passât un agréable moment avec Kô, Jinhwan était embarrassé par quelques comportements du jeune homme. Il ne semblait pas ressentir de gêne particulière à lui avouer qu’il était attiré par les hommes et ça ne dérangeait pas le pyobeom. Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir qu’il avait la même orientation sexuelle. Seulement, Nana n’était pas aussi à l’aise avec cette idée que lui l’était. Déjà parce que cela ne faisait pas vraiment longtemps qu’il l’assumait pleinement, mais également parce qu’ils ne se connaissaient pas plus que ça. C’était surtout ce dernier point qui gênait le pianiste mais ils ne s’étalèrent pas sur le sujet parce que de toute façon ce n’était pas réellement un sujet qui méritait plus de discussion. S’ils avaient été tous les deux hétérosexuels, ils n’auraient même pas ressenti le besoin de parler de leur orientation sexuelle. Ce point embêtait également Jinhwan mais ce n’était pas quelque chose dont il voulait parler pour le moment.

Ils passèrent donc rapidement sur leur homosexualité pour que Kô finisse par lui proposer de dessiner des vêtements pour lui. Le pyo était flatté, il ne pouvait pas le nier. Cependant, il n’était, à son sens, pas un assez bon modèle pour le japonais. Il n’avait rien à offrir. Il était petit, frêle et bien qu’il sache s’habiller, ça ne voulait pas dire qu’il méritait les créations d’une autre personne. Cependant, le futur styliste avait un autre avis sur la question, laissant le coréen complètement perdu par rapport à tout ça. Il comprenait très bien ce qu’il lui disait quand il mentionnait le fait qu’il était inspiré par les choses et les gens autour de lui, Jinhwan étant pareil pour la musique qu’il composait, mais c’était différent de créer des choses pour soi que de le faire pour une autre personne. Le plus jeune ne s’était allé à l’exercice de composer une musique pour quelqu’un d’autre que lui, qu’une seule fois : pour son ex petit ami qui avait dansé dessus. Néanmoins, il savait qu’il ne le referait probablement pas de sitôt parce que ça lui avait demandé bien trop travail. Jinhwan étant perfectionniste et Minsang ne l’aimant pas forcément à ce moment-là, il avait du refaire la compo de nombreuses fois parce que ça ne leur convenait pas. Parfois c’était à Minsang que ça n’allait pas et parfois à Jinhwan. Cela avait été un véritable calvaire à faire et il n’était pas prêt à réitérer l’expérience ou alors, simplement pour quelqu’un qui ne s’y connaissait pas plus que ça en musique.

« Je t’inspire vraiment ? » redemanda Jinhwan pour être sûr de ne pas se tromper mais également être sûr que c’était le cas. Il n’avait pas envie qu’il fasse ça par simple sympathie ou simplement parce qu’il avait un look atypique. Ils ne se connaissaient pas mais ça pouvait être totalement le cas. Kô sortit alors son téléphone, se rendant dans sa galerie photos pour lui montrer tout ce qu’il avait fait et savait faire. Un air admiratif s’empara du visage du plus jeune et il releva les yeux vers lui quand il reprit la parole. « Tu es doué Kô… Vraiment. » Nana fut surpris par le geste familier que le japonais fit mais ne se retira pas. Il se dit que c’était peut-être une habitude pour lui et ne voulut pas le blesser en récupérant sa main. Cependant, il n’était pas réellement à l’aise avec ce geste plus parce qu’ils n’étaient encore que des inconnus l’un pour l’autre, que parce qu’ils étaient deux hommes se tenant la main. Il lui sourit et hocha la tête doucement comme pour se mettre d’accord avec lui-même. « J’accepte… Même si je ne vois toujours pas ce que toi, tu vois en moi. » Jinhwan se tut lorsque leur commande arriva et attendit que le serveur soit reparti. « Je te laisse goûter pour que tu me dises ce que tu ne penses. »


i won’t ever let you go again. i’ll hold you, we’ll be together forever. i’ll cover your beautiful eyes so you won’t go anywhere. i’ll trap you inside of me.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: need some advices (kô) need some advices (kô) - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum