Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Don't forget to love me ft skywon Ssds10Don't forget to love me ft skywon Ssds10Don't forget to love me ft skywon Ssds10Don't forget to love me ft skywon Ssds10

 :: Digital City :: Quartier Nord :: La Fleur Blanche

Don't forget to love me ft skywon

Eom Skyla
Eom Skyla
❝ MISS SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Sam 20 Juin - 0:23
don't forget to love me
skyla & ilkwon

Assise devant son miroir, la jeune femme regardait son reflet. Beaucoup trop de questions lui trottait en tête depuis qu’elle laissé Il Kwon quitter son appartement. Elle avait besoin de savoir, ce qu’ils étaient, ce qu’ils seraient demain … parce qu’elles savaient qu’ils s’aimaient, que leur sincérité n’était plus à prouver mais … en déposant son rouge à lèvre sur sa coiffeuse la jeune réalisait qu’elle avait besoin d’être rassurée. Elle déglutit et avise son visage parfaitement peint. Ses clients avaient encore apprécié son professionnalisme ce soir. Elle avait joué, ce rôle si habituelle, à la perfection, pourtant son esprit n’avait pu s’empêcher de penser à Il Kwon. C’était malsain, elle le savait, mais elle n’avait supporté de sentir les mains de ces hommes sur son corps et sans la vision de l’homme qu’elle aimait, elle savait qu’elle n’aurait pu tenir. C’était dur, si dur, depuis qu’elle avait fait l’amour avec Il Kwon … elle avait l’impression de le tromper sans cesse et pourtant c’était lui son boss … Il ne lui mettait que les clients les plus riches, ceux qui payaient cher, mais elle en avait moins … elle savait que ces manigances n’étaient possibles qu’en étant faites par Il Kwon … Elle ne savait quoi en penser, à vrai dire depuis cette nuit-là elle n’avait pu avoir l’occasion de le voir, de lui parler réellement … toujours pris par son boulot, elle ne le voyait que de loin. Elle avait surpris son regard sur son corps quand elle dansait ce soir, elle se doutait la que la situation était tout aussi compliqué pour lui … et pourtant la seule chose à laquelle Skyla n’arrêtait pas de penser c’était : avait-il quitté sa copine ? Le ferait-il ? Pour elle ? Etait-il prêt … pour elle ? Elle connaissait pourtant la réponse. Il lui avait soufflé cet amour, et ce besoin d’elle ce soir-là, elle ne devait pas douter. Alors peut-être qu’elle ne doutait pas de lui, mais qu’elle avait besoin de l’entendre, juste pour apaiser ses craintes, ses nuits blanches. Se relevant, elle fait glisser le long de son corps son peignoir et entre dans la douche. Se laver pour nettoyer son corps et aller le trouver. Elle ne supportait pas l’idée de se présenter devant lui souillée comme elle l’était. D’ailleurs chaque fois qu’elle pouvait le croiser en sortant d’une chambre elle s’enfuyait de l’autre sens ou passait à côté de lui sans un regard. Car ainsi sale, elle ne pensait pas mériter son attention. Elle frottait sa peau plus fort qu’à l’accoutumer et appliqua tant de gel douche. Elle sentait bon, mais était-elle réellement propre ? Elle en profita pour démêler ses cheveux, se démaquilla. Naturel, intime pour son amant. Elle quitta la cabine de douche et enfile un simple kimono qu’elle glissa sur son corps mouillé. Pied nu elle traversa le club. De toute façon à cette heure-ci il ne restait que les hommes qui nettoyaient le club et les hommes du clan. Elle passa devant eux sans un regard et monta rapidement à l’étage. Elle voulait trouver Il Kwon, cette tasse café en main qu’elle lui avait préparé. Ses cheveux brossés étaient épars autour de son visage, d’une beauté naturelle délicate elle s’immisça doucement dans son bureau. S’adossa à la porte qu’elle referma derrière elle et mordilla sa lèvre. Le voir lui fit rater un battement. Pourquoi venait-elle aussi peu vêtu ? Elle ne cherchait pas à le séduire, il l’était déjà de toute façon, mais ainsi elle se montrait vulnérable. Sans artifice. Elle était la femme qu’il aimait. Elle s’approche de lui de son pas délicat, sans un bruit. Elle déposa le café sur son bureau et croisa son regard le cœur totalement fou. Elle aurait aimé avoir la force de lui souffler ne serait-ce qu’un bonjour tendre comme elle rêvait de lui dire, mais l’émotion de le retrouver après ces quelques jours lui serrait la gorge. Ne tenant plus vraiment à cette distance entre eux elle contourna le bureau et vint s’asseoir sur ses genoux, à califourchon, un pan de son kimono lui tombant de l’épaule. Elle attrapa son visage tendrement et se pressa contre lui. Tu m’as manqué lui criait son regard. Et c’était fou cette audace, car si un de ses hommes entraient à cet instant dans le bureau, il pourrait y avoir scandale. Mais qu’importe, pas vrai ? Elle l’embrasse en déposant ses lèvres chastement sur les siennes. Un baiser qui trahis le manque cruel qu’elle ressent loin de lui. Bonjour mon amour.


© LOYALS.


Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Lun 13 Juil - 3:37
Une autre soirée passée dans cet établissement. De nouvelles heures à l’observer, au loin. A sentir cet amour qu’il ressentait pour elle prendre plus de place encore. Un amour qui ne venait jamais seul. Qui lui rappelait ce passé qu’il aurait voulu changer. Qui lui rappelait que désormais, les rôles étaient différents. Ca le bouffait, quelque part. De la voir sur cette scène, danser pour ces autres. De la voir quitter la pièce pour retrouver une chambre avec un client. S’il savait pertinemment ce qu’il se tramait aux étages, il refusait d’y penser lorsqu’il s’agissait d’elle. Faisait comme si de rien n’était, retournait à son bureau, s’occuper l’esprit autrement. Parce que dans le cas contraire, ça tournait en boucle, inlassablement. Cette envie, ce besoin qu’elle soit sienne. Uniquement sienne. Qu’elle n’ai plus à vendre son corps pour quelques billets. Qu’elle n’ai plus à sentir les mains d’autres hommes vagabonder sur son corps. Cette simple pensée le rendait fou. Au point que cette envie de tout envoyer valser le consumait entièrement. Alors, peut-être que c’était plus simple pour lui d’agir ainsi. De vouloir faire comme si de rien n’était, continuer de vivre cette vie qu’il ne maîtrisait plus aussi bien qu’avant. Mais tout était décuplé, ces derniers jours. Tous ces sentiments, toute cette rage qu’il pouvait ressentir envers ces hommes qui continuaient de la réclamait. Et c’était pire encore, lorsqu’il la croisait au détour d’un couloir, qu’il la voyait fuir loin de lui. Cette nuit-là avait-elle été une erreur ? Lui qui avait osé exprimer enfin ce qu’il enfouissait au fond de lui depuis tant d’années. Regrettait-elle qu’ils en soient arrivés là ? Il n’en savait rien, doutait, réprimait ces fausses idées en se disant qu’ils n’avaient été faits que pour cette nuit là. Pour l’implosion de leur amour. Et qu’elle allait tout changer. Il voulait y croire, si fort, sans savoir quoi faire pour les sortir de cette situation qu’il détestait de plus en plus. Alors, une fois de plus, il était parti s’enfermer dans son bureau. Loin de la frénésie habituelle de la Fleur Blanche. Loin de cette vision qu’il ne supportait plus, de la femme qu’il aimait partir aux bras d’un autre. Il trouvait toujours de quoi s’occuper l’esprit. Repassait en revue des dossiers qu’il finissait par connaître par coeur. Mais c’était ça ou devenir plus fou encore qu’il ne l’était. Les heures défilaient douloureusement, alors que l’établissement peinait une fois encore à fermer ses portes. Il n’y prêtait pas attention, jusqu’à entendre finalement la porte s’ouvrir, pour dévoiler la silhouette de celle qu’il aimait. Son regard se perdait déjà sur elle, comme envouté, enchaîné à cette femme-là. Qu’importe ce qu’elle doive faire pour payer ses factures. Il n’y avait qu’elle que son coeur continuait inlassablement de réclamer. Leurs regards s’étaient croisés. Un échange bref, mais qui avait suffit pour que son coeur s’emballe. Et c’était plus puissant encore, lorsqu’elle s’approcha de lui, s’asseyant sur ses jambes. Il était captivé par cette beauté sauvage, la même que celle qui l’avait fait sombrer la première fois. Et ce simple baiser qu’elle lui offrait faisait se dissiper tous les doutes qu’il avait pu avoir. Toutes ces craintes qu’il avait eu ces dernières heures. Comme si, quelque part, ils n’étaient faits que pour être ensemble. D’une évidence même qu’il peinait encore à y croire. Parce que la vie ne les aidait guère à l’être. Parce que le quotidien pourrait les rattraper, aussi. Et pourtant, tout ce dont il était capable, c’était simplement de la capturer de ses bras, l’embrasser une nouvelle fois. Pour ressentir cette présence qui manquait tant à sa vie. Pour avoir tout contre lui la seule qui savait lui donner ne serait-ce qu’un peu de ce bonheur qu’il croyait interdit. « Tu m’as manqué… » avait-il peiné à souffler, alors qu’il ancrait son regard dans le sien. Une sincérité brute, une vérité qu’il ne pouvait plus dissimuler. J’ai cru que tu allais continuer de me fuir, pourrait-il bien ajouter. Mais son corps parlait pour lui, alors qu’il la serrait davantage encore contre son torse. Elle était bel et bien là. Au creux de ses bras. Et ça n’avait pas de prix.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Eom Skyla
Eom Skyla
❝ MISS SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Jeu 10 Sep - 15:32
don't forget to love me
skyla & ilkwon

La quiétude de la pièce l’apaisait. L’odeur d’Il Kwon flottait autour d’eux comme une étreinte invisible qui la rassurait. Combien d’hommes sur cette terre serait capable de l’accepter ? D’accepter ce qu’elle faisait ? L’aimer mais offrir son corps à d’autres homme. Peut-être que la relation particulière rendait le tout plus facile à appréhender mais ça ne rendait pas la douleur moins vive … Chaque fois que Skyla se donnait à un homme elle fermait les yeux pour se concentrer et chasser l’image d’Il Kwon. Si le plus souvent elle s’y cramponnait pour ne pas se sentir dégoûté ou dépasser, ces derniers jours elle s’employait particulièrement à ne pas penser à lui … Elle souffrait de savoir son amant le cœur déchiré par ses agissements. Elle devrait quitter ce milieu et s’enfuir loin de tout ça … Mais quitter cette maison close c’était quitter Il Kwon, quitter l’argent facile dont sa famille avait encore besoin … Un changement qui l’effrayait, qui lui faisait prendre conscience qu’elle était désormais seule. Seule face à sa vie et ses choix. Elle n’était pas prête pour ça … Elle s’écroulerait si Il Kwon quittait sa vie. Elle avait besoin de lui, de s’accrocher à lui … Pas seulement pour qu’il la sorte de cet engrenage mais parce qu’elle l’aimait tellement qu’elle n’était pas certaine de savoir comment respirer à nouveau s’il n’était plus là. Le vide et l’absence d’Il Kwon la tuerait, elle en était certaine. Elle frémit à son contact, à ce baiser doux, ce baiser qu’il lui donne, leur étreinte et leur proximité … dieu qu’elle l’aime. Tant, si fort. Et ces trois petits mots qu’il murmure … un souffle qui la rend coupable, si outrageante de l’avoir fui … qu’elle cruelle enfant était-elle pour infliger pareil douleur à son amant ? Elle affiche une mine triste, coupable d’avoir été en manque de son corps contre le sien. Elle l’avait fui au détour d’un couloir car elle se sentait sale … et la jeune femme savait qu’une simple douche ne suffirait en rien pour laver son corps couvert de pêchés, mais mon amour … voit l’effort que j’ai fait avant de me présenter à toi. Etre pure. Autant que je puisse l’être. Mise à nue rien que pour toi. Elle frémit et croise son regard. Aimerait se sentir capable de lui dire toi aussi putain. Mais les mots bloquent dans sa gorge, parce que l’émotion est trop forte. Elle crispe ses petits doigts sur la chemise de son amant et revient l’embrasser avec un manque évident, son cœur battant si fort qu’Il Kwon pourrait l’entendre. Elle se presse contre lui, voudrait qu’il l’engloutisse dans son étreinte pour qu’elle n’ait plus jamais à devoir quitter ses bras. C’était le seul endroit sur cette terre où elle se sentait en sécurité. Elle enfoui son visage dans le creux de son cou, laissant ses cheveux humides se coller à la peau de son amant. Elle pousse un soupir d’aise en se blottissant un peu plus contre lui. Sa main se met à dessiner un cercle sur son torse, les yeux fermés, elle ne veut plus penser à rien … Voudrait pouvoir lui dire qu’elle lui a ramener du café, qu’il devrait boire tant qu’il est chaud … Mais Skyla n’arrive pas à mentir et la seule chose qu’elle arrive à murmurer fut ces quelques mots « C’est dur … » sans toi, de continuer, de ne pas savoir si tu es à moi pleinement … Elle reste figée quelques instants et se redresse pour croiser son regard et caresser sa joue jusqu’à caresser tendrement sa bouche de son pouce. « Tu me manques tout le temps Il Kwon … tout le temps … » 



© LOYALS.


Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Sam 12 Sep - 12:00
A la voir ainsi, Il Kwon se demandait comment avait-il pu tenir toutes ces années sans elle. Il n’y avait qu’à observer, la façon qu’ils avaient de se regarder, de se toucher, de s’enlacer. Il était d’une évidence même qu’ils étaient faits pour être ensemble. Pensée si plaisante, mais si douloureuse à la fois. Parce qu’il savait, dans quoi il l’avait embarquée. Il savait que ce quotidien qu’elle subissait était en grande partie de sa faute à lui. Lui qui avait osé lui montrer ce monde qui n’était en aucun cas fait pour elle. Il lui faudrait plus d’une vie, pour se faire pardonner, pour se pardonner lui-même de l’avoir aidée à plonger dans les bas fonds. Et peut-être qu’il s’y employait déjà, maladroitement. Il essayait, tout du moins. Ce n’était pas dans ses habitudes, loin de là. Mais il le lui devait bien. Resserrant son étreinte, il ne pouvait s’empêcher d’humer sa peau, se souvenir de l’odeur si particulière de sa peau. Celle qui l’avait fait chavirer, bien plus rapidement qu’il ne l’aurait cru. Qu’il n’avait jamais su oublier, qu’il saurait reconnaître entre mille. Et s’il était un homme qui aimait avoir le contrôle, il était incapable de l’avoir en sa présence. Ni sur ses sentiments, ni sur ses gestes qui le trahissaient. Ses lèvres se pinçaient nerveusement à ces quelques mots, faisait écho à tout ce qu’il pouvait ressentir. Qu’il était difficile de la savoir aux bras d’autres hommes. A partager leurs draps lorsqu’il désirait simplement l’avoir pour lui, rien que pour lui. Mais il ne savait pas quoi faire pour la sortir de là. Pour la faire quitter ce lieu, ce travail si dénigrant pour une beauté pareille. Au fond de lui, cette sensation qu’en la laissant partir d’ici, ils n’auraient plus rien en commun. Plus rien pour se raccrocher à l’autre. Idée si fausse mais qui faisait parfois son chemin jusqu’à son esprit. Pensée qu’il tentait de repousser alors qu’elle était là, dans ses bras. Pas ceux d’un autre. Et qu’importe qu’on puisse les surprendre, il voulait seulement profiter de cet instant qui leur était donné. Son regard inlassablement posé sur elle, il savourait cette beauté sauvage qu’il ne saurait retrouver ailleurs. Laissant son coeur gonfler dans sa poitrine à ces gestes qu’elle pouvait avoir à son égard. Qu’il lui rendait, de cette main posée sur sa joue, ce pouce qui caressait subtilement sa peau. « Toi aussi Skyla... » arrivait-il tout juste à murmurer. Parce qu’il pourrait craquer, s’il osait en dire plus. Parce qu’il espérait encore qu’un jour, il puisse la sauver, effacer tous ces pêchés. Mais il se contentait simplement de ces quelques caresses. Pour ne pas s’enfoncer plus encore dans la noirceur de cette situation qui le dépassait. Et le voilà à lui voler un autre baiser. A espérer que cette simple attention puisse supprimer de leur esprit cette vérité qui les torturait. « Reste avec moi ce soir... » osait-il demander, telle une supplique qu’il n’avait su retenir. Un besoin de l’avoir auprès de lui, qu’importe le prix à payer pour ça. Qu’importe à quel point il devrait se battre pour qu’un jour, tout devienne enfin plus simple. Et dans son regard, on pouvait y lire toute cette envie, étouffante, qu’elle ne soit qu’à lui, aujourd’hui, mais aussi tous les autres jours. Qu’elle n’ai besoin de rien d’autre que lui pour continuer d’avancer. Idées folles, mais qui le maintenait encore debout. Qui lui faisait croire que peut-être, même dans un univers aussi sombre, ça pourrait être possible.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Eom Skyla
Eom Skyla
❝ MISS SHAKE ★ 2020
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Sam 12 Sep - 14:12
don't forget to love me
skyla & ilkwon

C’était à se demander comment ils avaient pu survivre l’un sans l’autre ? Comment avaient-ils pu supporter l’absence de l’autre ? Ce vide qui les dévorait de l’intérieure. Skyla savait pertinemment qu’il lui serait désormais impossible pour elle de vivre à nouveau sans lui. Elle avait fait taire ses sentiments pendant des années. C’était drapée d’une colère et d’une rage incommensurable pour se fourvoyer, croire qu’elle avait tourné la page sur leur histoire … Mais il n’aura fallu que d’une soirée pour qu’elle réalise qu’elle l’aimait toujours. Cela leur avait pris un an pour oser se l’avouer, oser comprendre que l’autre le voulait aussi … des mois à se fuir, des mois à se tourner autour, des mois à s’apprivoiser à nouveau, en douceur … puis un baiser, une soirée magique, les souvenirs qui les assaillent et c’était foutu pour eux. Foutu. Ils leur auraient été impossible, clairement, de se quitter à nouveau. Mais tout semblait se dresser contre eux. Leur choix de vie, leur statut. La petite amie d’Il Kwon. Que dirait-elle s’il la quittait pour une pute ? Certes l’amour de sa vie … En aurait-elle le cœur brisé ? Et pourquoi Skyla s’en moquait bien … Elle n’était pas une femme cruelle, bien au contraire … Mais elle avait fini par n’avoir envie que de faire ne sorte que sa vie tienne la route, elle voulait son bonheur à elle, celui qu’elle ressentait dans les bras d’Il Kwon. Pourquoi le destin lui refuserait ? Ce n’était ni un clan, ni une simple femme qui l’empêcherait d’obtenir ce qu’elle voulait. Elle était morte de trouille Skyla, elle ne pourrait le cacher, mais elle désirait si fort sa vie avec Il Kwon qu’elle était prête à faire n’importe quoi. Tout ce qui leur faudra pour obtenir enfin le droit de s’aimer … Et c’était bien là qu’on voyait son courage. Car dans la peur, alors que chaque nuit elle souffrait de son absence, elle se relevait pour affronter l’adversité et le trouver. Skyla n’avait plus envie d’une vie sans lui, et si jusqu’à aujourd’hui elle avait toujours fait passer Sawyer avant tout le reste, ce soir la jeune femme savait qu’elle se ferait passer elle avant. Qu’elle ferait passer Il Kwon avant … avant tout. Elle se redresse, regarde la souffrance de son regard, réalise à quel point elle fait écho à la sienne. Mon amour … avait-elle envie de gémir pour le rassurer, lui dire qu’il n’était pas seul … qu’ils partageaient les mêmes douleurs. Je suis là … elle attrape alors son visage entre ses deux mains et ancre son regard au sien … je t’aime … Il pouvait le voir, pas vrai ? Que Skyla l’aimait plus que tout … D’un geste de l’épaule elle fait tomber un pan de son kimono, le laissant ainsi glisser lentement le long de ses bras. Elle était nue, vulnérable, à sa merci mais jamais, non jamais elle ne s’était sentie plus en sécurité qu’à cet instant. Reste avec moi ce soir. Une supplique qui lui déchirait le cœur. Le jour se levait déjà dehors, mais le bureau restait plongé dans cette pénombre, cette quiétude rassurante. Le parfum de l’homme qu’elle aimait remplissait la pièce, se mélangeant au senteur boisé des meubles et du bureau. Elle attrape sa main qui lui paraissait si immense face à son corps et la glisse dans le creux de son cou dans un geste délicat. Puis glisse lentement le long de sa clavicule, faisant ainsi frôler la pulpe de ses doigts sa peau fraiche. Elle lui fait continuer cette course tendre, sensuelle, jusqu’au creux de sa poitrine. Ses seins fermes n’appartenaient qu’à lui, tout comme le reste de son corps … et qu’importe les marques et les rougeurs laissées par ces clients brusques, Skyla était à elle. Elle glisse sa main sur son ventre, se creuse à son contact le souffle court, avant qu’ils n’aillent sous le tissu de son kimono. La chaleur était presque rassurante entre ses cuisses. Jamais Skyla n’avait détourné le regard de ses yeux amandes qui la fixait, brillants. Il était beau son homme quand il la dévorait du regard. Puis doucement elle continue sa course le long de sa cuisse avant d’y poser le plat de sa paume brûlante sur le bleu, qu’il masquait ainsi, d’un client trop violent. Elle lui appartenait, ce soit, ce matin, aujourd’hui, comme demain et après-demain. Mise à nue devant lui, elle n’avait aucune parole plus forte pour qu’il comprenne qu’elle était sienne. Et Skyla n’espérait qu’une chose à cet instant, que son cœur, son esprit, et son avenir soit libéré de tout pour n’être que l’unique femme de sa vie. « aussi longtemps que tu voudras de moi … » murmure-t-elle contre cette bouche qu’elle embrasse finalement … 



© LOYALS.


Byun Il Kwon
Byun Il Kwon
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty Sam 12 Sep - 18:01
Douce sensation que de la retrouver, la sentir aussi proche de lui. Il en avait rêvé, tant de fois, que ça en frôlait la folie. Cette obsession d’elle, de son corps contre le sien, de son amour qu’il pouvait encore ressentir à travers la pièce. La seule vision de son regard posé sur lui le rendait un peu plus fou encore. Fou d’un amour qu’il ne saurait ressentir que pour elle, et elle seule. Fou d’une souffrance immense qu’il n’arrivait plus à faire taire, lorsqu’elle se trouvait loin de lui. Et peut-être que quelque part, au fond de lui, Il Kwon espérait. Lui, ce mafieux dans l’ombre de chacun, croyait voir une lumière au bout du tunnel. Au bout de cette route qui n’en terminait plus. Fallait-il qu’il s’y maintienne, pour croire qu’un jour, un homme comme lui saurait trouver le bonheur ? Il n’avait qu’une seule chose à faire pour le savoir. S’y cramponner, avancer dans cette direction, plutôt que de fuir une fois de plus. A la voir si vulnérable, que pouvait-il faire d’autre que ça ? C’était leurs deux avenirs qui se jouaient, mais... et s’il échouait ? Qu’allait-il alors arriver ? Cet homme opiniâtre, toujours prêt à obtenir ce qu’il voulait, rêvait qu’un jour, sa douce devienne la plus heureuse des femmes. Mais il doutait encore, du fait qu’il puisse être celui qui lui offrirait le monde en échange de son amour. Valait-il la peine qu’il se batte autant pour elle ? La réponse était pourtant si évidente. Il y laisserait sa vie, si cela lui permettrait de faire d’elle une reine. Il se mettrait le monde à dos, si cela lui donnait la possibilité de n’être que dans ses bras, jusqu’à son dernier souffle. C’était tout ce qu’il gardait à l’esprit, tandis qu’il ne la quittait pas des yeux. Il la laissait maître de ses moindres gestes, se délectait du contact de sa peau contre la sienne, dans un silence qui l’apaisait. C’était dans ce dernier, qu’il entendait leur amour grandit, exploser. C’était en laissant leurs sens parler pour eux, qu’il comprenait l’immensité de leurs sentiments. L’homme abrupt devenait doux, délicat. Comme si, au moindre faux pas, il pourrait briser cet espoir, cette beauté dont il s’était amouraché. Sa main libre glissait sur son cou, remontait dans sa nuque pour retrouver les courbes de sa mâchoire. Ne faisant que deviner ce corps qui lui faisait face. Mis à nu, d’une beauté qui lui coupait le souffle une fois de plus. Fermant les yeux un instant, il collait son front contre le sien. Sa respiration se faisait un peu plus forte, tandis que son coeur tambourinait dans sa poitrine à une allure folle. Pouvait-elle le sentir ? Pouvait-elle sentir tout l’effet qu’elle lui faisait ? « Je te veux avec moi jusqu’à la fin des temps... » soufflait-il contre ses lèvres, dans une autre supplique. Mais rien n’était encore gagné, loin de là. Rien n’était encore fait, il le savait. Le chemin allait être long, tortueux. Auraient-ils le courage de tout affronter ? Il l’aurait, simplement si elle restait avec lui. Si demain encore, en se réveillant, il saurait qu’elle serait encore là. Rien ne comptait plus que ça, finalement. Rien n’était plus important que cette liberté qu’il pourrait lui offrir. Même s’il ne savait pas exactement comment, il savait, qu’il lui offrirait tout ce qu’elle désirait, tout ce qu’elle méritait, sur un plateau d’argent.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
white shirt now red, my bloody nose. sleepin', you're on your tippy toes, creepin' around like no one knows. think you're so criminal. ☾☾
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Don't forget to love me ft skywon Don't forget to love me ft skywon Empty

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !