Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
Elle se déroulera le 8 Août à 14h,
N'oubliez pas vos actis rps, vos absences et ralentissement !
Ils sont attendus
Une rencontre prédestinée ( ft Elizaveta) 7b5a8878b4f6ac06836f097cb0be5827e291f456Une rencontre prédestinée ( ft Elizaveta) 400f3871fe5945c49b187f8d2e2f53fcb929af85Une rencontre prédestinée ( ft Elizaveta) OriginalUne rencontre prédestinée ( ft Elizaveta) Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -41%
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony ...
Voir le deal
129 €

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Une rencontre prédestinée ( ft Elizaveta)

Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
C'est une nouvelle journée qui se termine. Pour une fois tu n'as pas entendu de comparaison entre toi et cette étudiante en littérature. Certains professeurs flattent vos brillants esprits pour attirer la rivalité. Au début tu n'en avais rien à faire. A tes yeux il est totalement stupide de comparer vos deux domaines. C'est comme juger un poisson sur sa capacité à grimper aux arbres. Tu ne portes pas beaucoup d'attention aux rumeurs de couloirs. Tu les connais, car tu te dois d'être au courant des "on dit". Il te faut toutes les cartes en main pour pouvoir jouer la partie. Tu es du genre calculateur, il faut dire que tes parents t'ont éduqué comme ça. Tu portes différents masques selon les situations. Pour tes parents tu es le fil parfait. A l'université, tu es l'étudiant modèle. Qu'importe la situation tu n'es pas toi, tu n'en as pas le loisir. Cependant parfois ton instinct reprend le dessus.

Tu descends les escaliers lorsqu'un éclat de voix t'interpelle au-dessus de toi. En te retournant tu n'as pas le temps de réfléchir, tu envoies les bras pour attraper la jeune femme qui tombe sur toi. Des livres tombent, quelques cris de surprises et surtout elle et toi au milieu de ce chaos. Pour amortir la réception, tu as mis un genou à terre, tu as donc la jeune femme dans tes bras, ton regard dans le sien, dans cette position quelque peu intime. Si tu avais eu le temps de réagir, tu n'aurais surement pas aidé l'étudiante. Tu ne te saurais pas arrêté, même si elle s'était fait mal. Tu serais resté dans ton rôle d'indifférent, préférant l'étiquette de méchant que celle de naïf. Néanmoins lorsque c'est ton moi profond qui doit répondre, tu n'es pas si froid et arrogant. Tu l'aides à se redresser, affichant un léger sourire gêné.

« Ça va ? Rien de cassé ? »


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Elizaveta lève les yeux au ciel, à croire que ça amusait les autres de voir cette réaction chez elle, chaque fois que ce fameux étudiant était mentionné dans la conversation. La brunette ignorait qui il était, mais c'était comme si le monde entier s'amusait à lui rappeler à quel point ils étaient similaires sur certains points. Surtout au niveau des études, et leurs façons de voir les choses sur ce point. Ce garçon, sans l'avoir jamais vu, ne le connaissant ni d'Ève ni d'Adam, était devenu un rival que la jeune femme n'avait qu'une envie : montrer que c'était elle la meilleure. La panthère ignorait comment tout cela avait commencé, mais au fil du temps, les comparaisons avaient continuées, pourtant leurs domaines étaient totalement différents. Qu'est-ce qui avait fait pour que sans le demander, Veta et ce Azriel deviennent des rivaux, alors qu'ils ne savaient pas à quoi ressemblait l'autre ?

Plongée dans ses pensées, sans que l'une ne puisse prendre le dessus sur les autres, un bourdonnement intérieur qui n'avait ni queue ni tête mais qui permettait à la jeune femme de marcher sans se soucier du monde extérieur, ses pieds l'amenant naturellement vers les endroits qu'elle avait l'habitude de fréquenter. Sauf qu'être à moitié présente, ce n'est pas vraiment l'idéal quand au détour d'un couloir la brune débouche sur des escaliers, le cri qui lui échappe plus rapide que le réflexe de se raccrocher à quelque chose, elle sent le poids de son corps l'entraîner vers le bas. Tombant directement dans les bras d'un inconnu, là par hasard, sauveur inespéré, pour un peu elle pourrait se croire comme les princesses dans les contes de fées, le prince charmant la sauvant d'une chute qui aurait fait sans aucun doute des dégâts. Le souffle court, Veta relève la tête suffisament pour plonger son regard dans celui du jeune homme, perdue dans une contemplation étrange, la surprise se lisant dans ses iris. Un rire nerveux étouffé qui lui échappe quand il l'aide à se relever, elle vient remettre une mèche de cheveux derrière son oreille pour masquer son embarras. « Pardon, je ne regardais pas où j'allais, » Elle marmonne du bout des lèvres. « Je- ça va, je n'ai rien. Je ne t'ai pas fait mal au moins non ? » Elle n'osait déjà plus le regarder dans les yeux.


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Tu n'as pas fait attention aux étudiants autour de vous. Tu n'as pas entendu les messes basses à votre sujet. D'habitude tu es plutôt du genre observateur. Seulement à cet instant tu es envoûté par le regard de la jeune femme dans tes bras. C'est surement la première fois que tu es dans une telle situation. Tu espères qu'elle n'arrive pas à lire la gêne dans ton regard. Tu es perturbé par cette proximité soudaine et cet échange silencieux. Tu essayes d'éluder le malaise en reprenant la parole, retrouvant une posture plus décente. Lorsqu'elle s'excuse tu n'arrives pas à répliquer tout de suite. Tu n'es pas certain de l'attitude à adopter. Tu oscilles entre le rôle du connard de service et celui du type sympa. Comme souvent tu ne laisses pas de place à ta vraie personnalité. Lorsqu'elle te retourne la question le regard fuyant, tu décides d'éviter le scandale. Il y a pas mal d'étudiant autour de vous, ce n'est pas nécessaire d'alimenter le moulin des rumeurs en ajoutant une attitude désobligeante à ton palmarès. Tu te dois d'être irréprochable. On te compare souvent à une certaine Elizaveta, Miss Parfaite qui ne fait jamais un faux pas. Tu es donc obligé d'être à la hauteur de cette rivalité, ce qui te met juste un peu plus de pression.

« Ce n'est pas ta faute, ne t'inquiète pas. Ça va je n'ai rien. »

Tu esquisses un sourire avec un signe de tête respectueux. Tu te baisses alors pour ramasser vos affaires respectives. Se faisant tu vois quelques livres de littératures parmi tes livres de sciences, tu la détailles discrètement te demandant ce qu'elle étudie. Malheureusement tu croises son regard, ses yeux en amande te font oublier un instant où tu te trouves. Une seconde hors du temps qui fait palpiter ton cœur. Tu n'as jamais été aussi troubler par quelqu'un et tu n'aimes pas ce sentiment. Tu détournes l'attention en reprenant la parole.

« Tu es sûr que ça va ? Tu ne t'es pas fait mal à la cheville ? Je peux t'accompagner jusqu'en bas si tu veux. »

En tant que futur médecin, tu extrapoles forcement les risques d'une telle chute. Elle a pu se tordre la cheville sans s'en rendre compte. Tu connais le corps humain et sait que la douleur peut être masquée par l'adrénaline ou simplement dissimulée par honte. Tu veux t'assurer qu'elle va bien, qu'elle ne boite pas et qu'elle ne risque pas de complications. Au fond, tu ne fais pas médecin pour rien. Aider les autres te tient à cœur, même si tu prétends le contraire.


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
elle ne se trouvait pourtant pas dans un de ses dramas ou soap opera pour minettes, c'était quelque chose qui pouvait arriver tous les jours. en moins dramatique. bousculer quelqu'un, trébucher et tomber, ça lui arrivait quotidiennement, la maladresse de la demoiselle n'était plus à prouver, même si tomber dans les escaliers parce qu'elle était beaucoup trop plongée dans ses pensées - si loin qu'elle n'entendait plus que le bourdonnement de celles-ci. une chute qui dure à peine quelques secondes, elizaveta s'attendant à venir face contre terre en bas des marches, avec un peu de chance elle aurait évité des grosses blessures, mais le destin avait été clément avec la brunette. sauvée par un bel inconnu, les yeux plongés dans les siens, s'en était presque ridicule on se croirait dans une de ses scènes romantiques à l'eau de rose. les mots qui glissent entre ses lèvres, voix hésitante et visage qui s'enflamme d'embarras, elle tente d'ignorer les quelques regards des autres qui se posent sur eux, se redressant pour retrouver un semblant de dignité.

« tant mieux, ça... ça m'apprendra. » elle marmonne, gênée, passant une main dans ses boucles brunes pour cacher le rose de ses joues. « oh non attends ! » elle bafouille alors qu'il se baisse pour ramasser ce qui était tombé au sol, se baissant en vitesse pour rassembler ses affaires, le coeur qui s'accéléra quand elle croisa à nouveau son regard, elizaveta se mordit l'intérieur de la joue pour éviter de sourire, elle s'était déjà assez humiliée comme ça. à passer pour l'idiote qui ne savait pas descendre un escalier comme tout le monde. « oui, oui je t'assures, je n'ai rien- aïe ! » le petit cri sort sans qu'elle parvienne à le retenir quand en cherchant à s'appuyer sur sa cheville pour se relever, elizaveta se rend soudain compte de cette douleur, infime mais bien là, qui la lance quand elle s'appuie trop sur sa cheville droite. se mordant la joue, elle sent encore ses joues rougir, une fois de plus embarrassée par la situation. on ne vit pas dans un dramas coréens, c'est ridicule ! on pouvait lui creuser une tombe pour elle ? « hm... peut-être que oui en fait ? » sa voix se meure misérablement. elle qui venait de tomber sur un garçon plus que charmant, la voilà en train de se ridiculiser.


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Azriel n'était pas du genre à s'ouvrir facilement aux autres. Il était plutôt du genre à afficher un masque d'indifférence, se cachant derrière une attitude hautaine et désobligeante pour se protéger. Il avait évolué dans un monde de requins ou la moindre faiblesse était exploitée. Il avait donc pris l'habitude de cacher ses sentiments, mentir et jouer les hypocrites. Il ne sortait que rarement de ce rôle. Ses parents l'avaient bien formaté, tant et si bien qu'il ne laissait jamais sa vraie personnalité ressortir. Sauf à cet instant, ce moment hors du temps ou son instinct avait réagi avant son cerveau pour sauver une belle jeune femme. Les secondes suivantes avaient été comme suspendus sur la toile du temps. Lui qui d'habitude prévoyait tout, n'entreprenant jamais une action sans avoir une raison valable, le voilà qui s'était retrouvé à aider cette inconnue. Ce n'était pas le plus surprenant, puisque cette attitude n'était que le résultat de son rôle d'étudiant modèle. Non ce qui était le plus déroutant pour lui, c'était la réaction de son cœur face aux grands yeux de la jeune femme. Il n'avait pas l'habitude d'être submergé par ses sentiments. Il avait senti ses joues rougir lorsqu'elle s'était recoiffé rapidement. C'était pire lorsqu'il avait à nouveau croisé son regard en l'aidant à rassembler ses affaires. Il avait esquissé un sourire lorsqu'elle lui avait assuré que tout aller bien. Ce dernier s'était vite effacé en entendant le petit cri de douleur de celle-ci. Instinctivement il s'était approché d'un pas, baissant son regard vers la cheville blessée de l'étudiante.

« Attend, je vais t'aider, donne-moi tes livres. »

Il était surement un peu trop pressant, c'était digne d'un film à l'eau de rose. Non s'il avait été dans un tel film, il l'aurait surement pris dans ses bras tel une princesse pour l'amener jusqu'à l'infirmerie, il l'aurait ausculté lui-même et peut être même fait un bandage. Non, il ne voulait pas tomber dans un scénario mélodramatique, cependant il s'était posté à côté d'elle avec un léger sourire, presque timide.

« Appuie toi sur-moi si tu veux. »

Il avait croisé son regard et s'était perdu dans ces pupilles quelque instant. A nouveau son cœur s'était mis à tambouriner dans sa poitrine. Lui qui était si rationnel, il se sentait mal à l'aise de réagir à la beauté de la jeune femme. Ce n'était d'ailleurs pas ce que son physique, son attitude gêné, réservé et l'altruiste dont elle avait fait preuve, l'avait touché. Plus que tout, cette réflexion qu'elle s'était fait, s'ordonnant de retenir la morale de la chute qu'elle venait d'éviter. Lui-même prenait chaque situation comme un enseignement et la vie était un si bon prof qu'elle répétait la leçon autant de fois que nécessaire.

« On devrait peut être aller à l'infirmerie ? »


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
elizaveta avait envie de se donner une baffe, cela ne lui ressemblait absolument pas de réagir ainsi à la vue d'un garçon, aussi mignon soit-il, cela ne justifiait pas de rougir telle une adolescente qui n'avait jamais connu l'amour, bafouillant en se perdant dans les yeux de son sauveur. cela n'avait rien de romantique en réalité, c'était même plutôt assez pathétique comme situation. ce n'était pas la réputation qu'elle s'était forgée, pas qu'elle en est réellement une à vrai dire, mais on la voyait souvent comme la fille froide, qui avait du mal à se laisser approcher et qui ne faisait confiance qu'à un cercle restreint, et ces personnes avaient raison sur ce point. elizaveta n'ouvrait pas son coeur à n'importe qui, elle était comme ça, c'était son mécanisme de défense après des années de brimades, de moqueries de la part de ses camarades d'école en russie, avoir été rabaissée pour ses origines et son ignorance de son histoire. adoptée quand elle était encore bébé avec sa soeur, dunyasha, malgré l'amour de sa famille adoptive, il y a des blessures qui ne guérissent pas. celles du coeur sont les plus délicates à panser. carapace qu'elle s'est forgée, mais qui étrangement se fracture à l'instant même, yeux plongés dans ceux de cet inconnu, étranges émotions qui viennent lui titiller le coeur. elle s'écarte quand elle le peut, mots marmonnés mais qui ne semblent avoir aucun sens pour elle, ridicule voilà ce qu'elle était. pire qu'un nouveau né, elle était pas une héroïne de shojo, il fallait redescendre sur terre. « nan, vraiment te prends pas la tête, c'est rien. ça doit être le coup c'est tout. » ses joues rougissent de plus en plus, elle avait envie de se fondre dans le mur, probablement que ça lui évitera une humiliation de plus. mais il semblait vraiment déterminé à l'aider, malgré les paroles de la jeune femme.

et quand il lui fait sa proposition, bien que ce soit plus par politesse aux yeux d'elizaveta qu'autre chose, au contraire, elle s'en éloigne un peu plus. elle avait sa dignité quand même - mal placée vu la situation et sa cheville qui la lance, mais dignité quand même. elle était pas une demoiselle en détresse. « je suis pas en sucre, encore heureux, mais merci. » elle répond, petit sourire gêné qu'elle lui adresse. elle était sincère, vraiment, mais elle ne pouvait pas. « ce n'est pas une mauvaise idée, j'ai l'impression que la couleur de ma cheville sera probablement loin d'être naturelle d'ici la fin de la journée si je fais rien. » elle soupire profondément, songeant déjà au fait qu'elle devra aller voir un médecin pour des anti-douleurs et peut-être bander sa cheville pour ne pas empirer la chose. elle s'était pas loupée, ça lui apprendra à pas regarder où elle allait, surtout pas si proche des escaliers, qui sait s'il n'avait pas été là ce qu'il se serait passé ? au lieu de la cheville, elle aurait pu avoir le crâne. cela aurait été plus embêtant et plus salissant. « t'as pas peur de rater tes cours en m'accompagnant ? je veux pas me faire fusiller par tes professeurs pour avoir été un gentleman.. » lui adressant un regard en coin, elle se mord la langue pour l'ânerie qu'elle venait de sortir. bien joué, il va te prendre pour quoi maintenant ?


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Qui aurait cru que le brillant étudiant en médecine puisse être si prévenant. Si ses camarades le voyaient ils diraient surement que le plus jeune de la promo était en mission de drague. Ce qui était purement impossible de la part d'Azriel. Il avait fait une croix sur l'amour. Il savait que ses parents lui trouveraient une épouse, qu'il l'aime ou non. Son rang lui imposait un mariage arrangé duquel chaque famille pourrait tirer un maximum de profits. C'était comme ça dans le milieu, les sentiments n'avaient pas leur place. Aussi Azriel avait appris à les refouler. Il n'avait que très peu d'amis, il pouvait les compter sur les doigts d'une main...non en réalité c'était déjà trop. Même au sein de sa famille les relations étaient compliquées, il ne pouvait compter que lui et malgré son jeune âge, il l'avait appris très tôt. C'est vrai qu'il se montrait poli, pourtant cela n'avait aucun sous-entendu. Aussi quand la jeune femme avait refusé, il avait acquiescé poliment, prenant malgré tout, les livres de celle-ci pour qu'elle puisse s'accrocher à la rambarde pendant leur descente. Il avait esquissé un sourire rapide à la réflexion amusante de la brunette.

« euh ce n'est pas ce que je voulais dire, tu as l'air solide. »

Remarque stupide et inutile, oui. Azriel s'était étonné lui-même d'être aussi pathétique et nian-nian. Pour éviter qu'elle perçoive sa gêne, il avait reporté son attention sur les marches, amorçant la descende. Il gardait cependant un œil sur la belle, au cas où une douleur la fasse fléchir. Il était heureux qu'elle accepte d'aller à l'infirmerie. Etant élève en médecine, il était convaincu qu'elle s'était au moins tordu la cheville et si elle ne se soignait pas, elle pourrait avoir une faiblesse à vie. Lorsqu'elle lui avait demandé s'il n'avait pas mieux à faire, terminant par un compliment, Azriel avait pouffé de rire de façon désinvolte.

« Ohoh...c'est gentil mais ne t'en fait pas ça va aller. Je suis plutôt doué...»

Il avait pouffé de rire, espérant cacher son malaise en se passant une main dans les cheveux en riant. Pour éviter qu'elle pense qu'il était arrogant et prétentieux, il était resté sur le ton de l'humour, bien qu'au fond cela soit sérieux.

«..puis qui je serais si je n'aide pas une belle demoiselle en détresse ? »

Azriel l'avait donc suivie en direction de l'infirmerie, espérant qu'elle ne se fasse pas mal pendant le trajet en forçant sur sa cheville. En arrivant sur place, la secrétaire leur avait appris que personne n'était disponible, si ce n'était pas urgent il faudrait repasser. Azriel s'était alors tourné vers la jeune femme avec une moue hésitant.

« Je peux regarder si tu veux, je suis étudiant en médecine ? Il te faudrait un bandage. »


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
plus vite ils quitteraient les couloirs pour se diriger vers l'infirmerie, plus vite elizaveta pourra échapper aux regards des curieux, qui passaient à leurs côtés, leur jetant des regards bizarres. il y avait un détail dans toute cette histoire que l'étudiante en langues ignorait, et elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. pourquoi certains semblaient amuser ? ça l'agaçait de ne pas comprendre. alors quand l'occasion se présente et que son sauveur lui propose de l'accompagner pour faire soigner sa cheville, la brunette ne se fait pas prier, même si son ego ne peut s'empêcher de pointer le bout de son nez, mots qui glissent entre ses lèvres pour protéger le peu de dignité qu'il lui restait, parce qu'entre sa chute et ses réactions d'adolescente qui venait de découvrir l'amour, ou du moins, qui venait d'avoir son premier crush sur un garçon, elizaveta voulait conserver la fierté qu'il lui restait, histoire de ne pas finir totalement rouge de honte pour le reste de la journée. « je le sais, t'en fais pas. » elle murmure en réponse, grimaçant légèrement quand elle pousse un peu trop sur sa cheville, à peine quelques secondes. et merde ! mais elle ne dit rien, se contenta de serrer les dents, c'était pas en jouant les petites natures qu'ils allaient arriver au saint graal alors on ravale les picotements et on bouge ses fesses.

lâchant un ricanement aux paroles du jeune homme, ses yeux bruns se plissent quand elle reporte son attention sur lui. « wow, quelle modestie, je vois que tu as une grande confiance en tes capacités. » elle ne pouvait même pas se moquer, car clairement elle aurait répondu la même chose si cela avait été lui qui lui posait la question. elizaveta faisait parti des meilleurs élèves de sa promo, elle était toujours dans le top, elle s'en donnait les moyens. alors tomber sur un étudiant de la même trempe, le hasard était ironique. « quel beau parleur. » c'est dit avec amusement, elle n'y croyait pas forcément mais ça lui permettait de penser à autre chose. son visage qui se décompose quand ils arrivent devant l'infirmerie, le fait qu'on les envoie pratiquement bouler, sa bouche restant entrouverte sous la surprise. « c'est une blague ? vous croyez que je vais rester comme ça ? » elle fronce les sourcils, avant de tourner son visage vers le jeune homme quand il reprend la parole. « si t'es certain de pas empirer la chose, oui, c'est mieux que des incapables qui te demande d'attendre avec la douleur. » elle aurait été plus respectueuse si sa cheville commençait pas à la lancer sérieusement.


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets
Et voilà qu'Azriel faisait le beau comme lui avait appris ses parents, port de tête haut, réflexions arrogantes. C'était son mécanisme de défense instinctif et pourtant la jeune femme n'avait rien d'une ennemie. Il avait essayé de tourner ça sur le ton de l'humour et le rire de l'étudiante lui faisait espérer qu'elle l'avait pris comme tel, une blague pour détendre l'atmosphère. Au fond pourtant c'est vrai, enfin autant qu'Azriel y croyait. Lui-même ne savait pas réellement quel garçon se cachait derrière les automatismes inculqués par ses parents. Malgré tout une chose était vrai et la jeune femme l'avait compris : Azriel était un baratineur. Pas de ces Don Juan accès sur le charme et la drague, simplement qu'il savait utiliser les mots à son avantage, soit pour plaire, soit pour blesser. En l'occurrence cette qualité allait lui être utile En effet en arrivant à l'infirmerie ils étaient tous les deux choqués de ne pas être pris en charge. A son acceptation, Azriel avait esquissé un sourire. Certes, il n'était pas médecin, cependant il connaissait assez de choses pour ne pas empirer la situation.

Fait moi confiance. Assis toi là et surélève un peu ta jambe je reviens.

Il avait élargi un sourire rassurant, bien loin de son rôle de gentleman précèdent. A cet instant il était sérieux et dévoué. S'il n'avait aucune maitrise sur les choix dans sa vie, il avait appris à aimer la médecine. Quelque part c'était peut-être la seule chose qui lui permettait d'être lui, une personne altruiste qui aimait aider les autres, ce qu'en temps normal il cachait souvent. Azriel était donc retourné au secrétariat pour obtenir de quoi soigner la jeune femme dont il ignorait encore le nom. Il s'était lancé dans un monologue pour faire plier l'autorité en face. Au départ celle-ci n'était pas pour lui donner accès à l'armoire de l'infirmerie, seulement après avoir entendu le nom de famille d'Azriel, écouté son argumentation, elle avait fini par céder. Il avait ainsi pu récupérer de quoi soulager l'entorse de l'étudiante. Il était à peu près sûr que c'était une entorse. En revenant vers elle, il lui avait demandé silencieusement s'il pouvait lui toucher la cheville pour l'examiner. Après son accord, il avait constaté le gonflement et déterminé ou elle avait mal avec de petites pressions.

Là ça fait mal ? Hum ça ressemble à une entorse. Ce n'est pas grave mais il te faudra du repos. Le mieux est de mettre du froid dessus au moins deux fois par jour et de bander pour aider à soutenir ta cheville.

Il avait pris une poche de glace qu'il avait enroulé dans un tissu avant de l'appliquer sur la cheville de celle-ci. Après ça il lui ferait un bandage pour l'instant il fallait attendre que la glace fasse son effet et que la cheville dégonfle un peu.

Ça serait malgré tout judicieux que tu ailles voir un médecin pour avoir une dispense de sport.


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets
Les choses auraient pu être pires, la jeune femme essayait de se dire au fond d'elle-même, sa cheville aurait pu prendre plus chère que ça, à l'heure actuelle elle aurait pu tout simplement être cassée et ce n'était pas l'infirmerie que la demoiselle se serait dirigée mais vers l'hôpital. Et bien loin d'être romantique pour un sous, ce n'était pas le charme de son beau chevalier servant qu'Elizaveta allait oublier sa douleur et sortir son sourire le plus ravageur en disant que ce n'était rien. Elle était honnête, et ce n'était pas le moment de jouer aux minettes. Réagissant aux paroles de son co-pilote temporaire pour la conduire à destination, elle le taquine doucement sur ce qu'il était en train de dire, ce n'était pas de la méchanceté, elle ne pouvait pas être sérieuse puisqu'elle aurait été semblable si elle avait été dans son cas. Un point en commun, un peu bizarre, mais qui l'a fait sourire intérieurement. Mais ce petit moment de détente passagère prend fin avec l'effet d'une douche froide quand on les met presque à la porte de l'infirmerie quand ils arrivent, parce que soit disant le médecin n'étant pas là, on ne pouvait pas s'occuper d'eux. « C'est pourtant votre boulot, pauvre cloche. » Elle marmonne dans sa barbe, quand la dame leur tourne le dos, acceptant la proposition, bien qu'hésitante, de son sauveur pour que ce soit lui qui regarde l'étendu des dégâts. Il était étudiant en médecine après tout, il ne pouvait pas faire pire que cette femme non ? « T'es sûr que tu vas pas me sortir la scie et me dire qu'il faut couper au moins ? » Elle murmure, tentant de détendre la tension qui l'habitait.

S'installant comme le jeune homme lui avait conseillé, garçon dont elle ignorait encore le nom elle se rend compte, plongée dans ses pensées tandis qu'il tourne les talons pour aller chercher de quoi s'occuper de sa cheville. C'est pas une mauvaise idée de lui poser la question, elle se dit intérieurement, se mordant la joue quand elle tape sans le vouloir le coin du lit. Bon okay, elle va plus bouger, aussi immobile qu'une statue, on pourra même la confondre avec la Vénus de Milo avec les bras en plus. Le voyant revenir, elle reste silencieuse tout le long de son inspection, grimaçant à quelques reprises quand il touche un endroit particulier mais ce n'était jamais trop, juste assez pour se faire une idée, ses yeux sombres observant le visage du jeune homme avec plus d'attention. Si lui était concentré sur sa blessure, Elizaveta ne se gênait pas pour l'étudier lui. « Et tu penses que je pourrais louer tes services pour jouer les infirmiers le temps que ça guérisse ? » Elle lâche soudainement, ne sachant au départ pas réellement si elle l'avait dit dans sa tête, perdue dans son observation, mais à en voir le regard qu'il pose d'un coup sur elle, les mots avaient bien glissés entre ses lèvres, et c'est un faux sourire innocent qu'elle lui adresse. « Je tentais juste un truc, mais merci de ton aide, vraiment. C'était généreux de ta part. » Elle ajoute dans un petit sourire, hochant légèrement de la tête quand il lui conseille d'aller quand même voir un médecin. « Oui, papa, c'est promis. » L'amusement est revenu dans son regard. « Je m'appelle Veta, au passage. » C'était la moindre des choses que de se présenter après tout ça.


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Excursions sur le terriroire coréen
L'été a bien commencé et pour ne pas laisser les élèves sans rien faire pendant ce temps là, des séjours sous la responsabilité d'un citizen ont été prévus. Le but est simple, promouvoir la culture de la Corée du Sud. Alors, mettez vos plus beaux maillots et embarquez pour Busan ou Jeju à votre convenance.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum