Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
i like to party (nabi) S43aQ9Pc_oi like to party (nabi) S43aQ9Pc_oi like to party (nabi) S43aQ9Pc_oi like to party (nabi) S43aQ9Pc_o

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Kojong

i like to party (nabi)

Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Mer 1 Juil - 1:31

“ nabi & elias : i like to party .” &

cours d'anatomie terminé, je sortais de la salle de cours en sifflotant, bien motivé pour ma soirée étudiante du jour. motivé c'était bien l'adjectif qui pouvait le mieux me décrire, j'avais le sourire aux lèvres et même si cette journée de cours avait été un peu assommante, j'avais une idée derrière la tête qui m'avait mit de bonne humeur. ce matin, alors que le cours de chirurgie cardiaque me paraissait encore plus long qu'à l'accoutumée, mon regard se perdait au dehors, observant les étudiants qui déambulaient dans la cour de la yonsei. j'étais sur le point de m'endormir d'ennui lorsque mes yeux ont aperçu na bi, qui semblait se rendre au bâtiment kojong, qui correspondait à sa filière. ça faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, lors de sa dernière visite à l'hôpital, j'avais été mis en congé exceptionnel. mon collègue m'avait donc appelé pour se renseigner sur son dossier étant donné que j'étais le médecin qu'elle voyait toujours par habitude. son examen s'était très bien déroulé, comme lorsque c'est moi qui le fait, mais finalement, à y réfléchir déjà, nous ne nous étions pas vus facilement depuis au moins quelques semaines. c'était rare que je la croise à la yonsei, nous n'étions jamais dans le même bâtiment mais quand je l'aperçois comme là, je ne peux pas m'empêcher de penser à des possibles taquineries que je pourrais lui faire. et justement à ce moment précis, mon esprit joueur a bien envie de s'amuser un peu. je l'observe traverser la cour et rentrer dans son bâtiment pendant qu'une idée fleurit peu à peu dans mes pensées.

la sonnerie de 18h a donc retentit. yes. le moment est venu de mettre mon plan a exécution. j'ai attrapé mon portable en sortant de la salle pour envoyer un sms à na bi. ciao, c'est ton médecin cardiaque. j'ai deux trois trucs à te dire au sujet de ton dernier examen, rien de grave mais tu peux me rejoindre dans le hall du bâtiment kojong ? à toute. envoyé. un sourire joueur s'est dessiné sur mes lèvres alors que je m'en allais en sautillant presque de mon plan parfait imaginé par mon cerveau, le cerveau d'elias, le meilleur du monde. c'était certain, elle allait tomber dans le panneau. tout content, je suis arrivé toujours en sifflotant au lieu de rendez-vous, ma carrure de sportif et de scientifique contrastant légèrement avec les étudiants plutôt classes des filières présentes ici. du haut de mes 1m88, et avec mes épaules de nageur, je me sens pas forcément à ma place. observant tout autour de moi comme un enfant impatient, je n'avais qu'une hâte, c'était de mettre mon plan en fonctionnement. je ne tenais pas en place si bien que lorsque mon regard a attrapé la silhouette de na bi qui arrivait au loin, je me suis approché d'elle rapidement, courant presque jusqu'à sa rencontre. « NANA !! » ai-je presque crié dans tout le hall, histoire de bien en rajouter une couche avec un grand sourire taquin planté sur le visage. mon plan pouvait se mettre en marche. « tu n'es pas du tout prête à entendre la superbe nouvelle que j'ai à t'annoncer. » oh non, elle ne l'était pas, loin de là. mon plan est de la ramener avec moi en soirée. elle n'est pas du genre à sortir, et elle fait même très attention à son rythme de vie, son sommeil, tout ça. ce qui n'est absolument pas mon genre, à part avant une compétition de natation. et si je lui annonce tout de suite que je vais l'emmener dans le plus gros traquenard de sa vie, elle va s'enfuir. alors on va faire les choses en douceur. après tout, boire simplement un verre, ça ne veut pas dire continuer forcément toute la soirée n'est-ce pas ? « je t'annonce officiellement que tu as l'honneur de venir prendre un verre en terrasse avec ton médecin favori. quelle bonne nouvelle ! ne suis-je clairement pas le meilleur ? » je l'ai regardé avec des yeux de chat et un sourire enjôleur. évidemment qu'elle allait venir, et elle va passer la meilleure soirée de sa vie.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Shin Na Bi
Shin Na Bi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Mer 1 Juil - 21:28


“ nabi & elias : i like to party .” &


Musique dans les oreilles, isolée du monde, ce fut ainsi que Nabi entra au bâtiment kojong. Elle avait un dernier truc à régler avant de pouvoir rentrer chez elle et passer une soirée tranquille devant l'ordinateur, à coder ou hacker, si elle en avait envie. Se rendant dans la salle des professeurs, récupérant sa copie avec un sourire alors qu'elle avait évidemment retiré ses écouteurs, elle les reprit une fois qu'elle avait mis la copie dans son sac et qu'elle fredonnait la mélodie de ses oreilles. Soudain, la musique fut brisée par une son désagréable qui la fit instantanément grimacer, presque jurer (mais elle n'était pas si vulgaire, Nabi. Elle le deviendra peut-être quand elle verra une certaine personne). Le nom sur son cellulaire l'énerva déjà alors qu'elle claqua sa langue contre son palais, appuyant sur la notification du SMS malgré tout pour savoir le contenu de son message. Elias était son médecin et celui qui lui faisait les examens à chaque fois qu'elle allait à l'hôpital, alors elle n'avait pas le choix. Cependant, s'il pouvait juste s'écarter un peu de sa vie et la laisser tranquille, ce serait parfait. Car oui, Elias c'était un garçon qui énervait Nabi (bon, ce n'était pas spécialement difficile d'énerver Nabi) parce qu'il parlait trop, qu'il l'ennuyait sur n'importe quoi et qu'il était capable de l'embêter sans se retrouver à court d'énergie. Parfois, elle se demandait comment il faisait – et oh, la réponse lui venait à l'esprit : parce qu'il était en trop bonne santé. Beaucoup trop.

Elle fronça des sourcils en voyant que c'était à propos d'elle. D'un coup, un sentiment d'inconfort prit possession de son corps et elle se demanda s'il y avait quelque chose qui n'allait pas avec elle. Si son cœur avait décidé de faire des siennes d'un coup et qu'on lui diagnostiquait une maladie étrange. Peut-être que justement, ils avaient vu une anomalie dans son cœur qu'ils n'avaient pas aperçu directement lors de son dernier examen. Il avait beau lui avoir dit que ce n'était rien de grave, elle ne put s'empêcher de s'imaginer divers scénarios dans sa tête. L'inquiétant un peu, faisant battre son cœur plus fort malgré elle, elle répondit au SMS.

j'y suis, je t'attends

Et voilà qu'elle se retrouvait à l'attendre avec une expression inquiète sur le visage, faisant les cent pas dans le hall alors que la musique qui se jouait dans ses oreilles ne la calmait pas du tout. Agacée, elle l'interrompit, enleva ses écouteurs qu'elle fourra rapidement dans sa poche. Ce fut à cet instant qu'elle se dit qu'elle aurait peut-être dû garder ses écouteurs car lorsqu'elle entendit la voix enfantine de Elias, elle voulut faire comme si elle ne le connaissait pas. Beaucoup trop irritant, ce gamin. Elle roula des yeux alors qu'elle lui fit face, lui adressant un faux sourire. Il semblait un peu trop heureux s'il voulait lui dire une mauvaise nouvelle, alors elle se mit automatiquement à penser qu'il voulait lui annoncer une bonne nouvelle. Chouette. Peut-être pas si chouette, au final.

« Lili, » qu'elle répondit ironiquement avec un ton enfantin exagéré. « Ah ? » Elle haussa un sourcil, s'attendant à une très bonne nouvelle, le sourire se dessinant presque sur ses lèvres. Mais le dessin resta une esquisse incomplète car à la seconde près où elle comprit que ça n'avait rien à voir avec sa condition physique, tous ses traits du visage se tournèrent vers le bas et elle afficha une mine sombre. Boire un verre ? Avec son médecin... « « « favori » » » ? Non merci. Elle fit mine de sourire, montrant évidemment que c'était un faux sourire puis leva son pouce en l'air. « Ouais, trop bien, je suis trop excitée ! Non mais sérieux, à quel moment de ta vie tu t'es dit que ça, c'était une bonne nouvelle ? » Elle leva sa main jusqu'à sa tempe, lui demandant par un geste s'il était fou. « Bref, que me vaut cet honneur ? C'est vraiment juste pour boire un verre, ensemble ? Non mais parce que si c'est le cas, moi, je m'en vais. » En disant ces paroles, elle s'était pointée du doigt pour ensuite le diriger vers la sortie, qui se trouvait pas loin d'eux. Air dégoûté sur le visage, elle n'avait clairement pas envie de passer la soirée avec lui et ça se voyait. Sauf que la jeune femme n'avait pas compris qu'en fait, elle n'avait pas le choix.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




BUTTERFLY

si tu n'as pas d'ailes, je ne volerai pas sans toi.
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Dim 12 Juil - 21:53

“ nabi & elias : i like to party .” &

cette journée s’annonçait vraiment très bien. j’étais de très très très trèèèès bonne humeur, en même temps c’était difficile de m’avoir dans un bad mood. lorsque mon regard a attrapé la silhouette familière de na bi, j’étais obligé de l’appeler par son surnom. nana. mais même si je me permets de la surnommer ainsi, je ne sais pas vraiment si elle apprécie.. quel dommage je vais continuer à le faire. mon sourire est venu illuminé mon visage quand je me suis pointé juste devant elle. je l’aime bien ma cadette, j’aime bien la voir râler devant mes blagues drôles ou pas drôles, et j’aime bien la pousser dans ses retranchements parce qu’elle me tire toujours une de ses tronches que j’adore voir. a mon arrivée, je la vis lever les yeux au ciel, m’adressant un faux sourire. ça se voit qu’elle fait semblant, mais je ne comprends pas trop pourquoi. est-ce qu’elle a mangé quelque chose d’avarié ? na bi me répondit sur un ton ironique, avec exagération mais je n’ai pas relevé. j’ai continué sur ma lancée, étant plus que motivé à la faire sortir ce soir. cependant, quand je lui ai annoncé tout en fanfare qu’elle irait boire un verre avec moi, elle n’eut pas vraiment l’air ravie. elle me ressortit son faux sourire avant de me lever son pouce en l’air. j’ai grimacé en la voyant me signifier de sa main jusqu’à sa tempe, que j’étais un peu barjo sur les bords. « allez nana, inutile de cacher ta joie, je sais que tu en mourrais d’envie, mais vu que j’ai un planning de ministre.. » mon sourire s’est agrandit, montrant très bien que je la taquinais puissance 1000. la suite de ses paroles me fit froncer les sourcils. j’ai boudé légèrement comme un chiot en manque d’attention. comment ça elle n’a pas envie de passer la soirée avec moi ? « holaaaa je sais que tu me remercie mais tu as une drôle de façon de le faire quand même. » j’ai esquissé un sourire en coin, montrant du doigt à mon tour la sortie, faisant mine d’être tout à fait sérieux. « et oui, tu vas t’en aller… » une lueur de bêtise passa dans le creux de mes pupilles. j’ai baissé rapidement ma main pour passer mon bras autour des épaules de na bi et l’attirer contre moi. on ne peut pas dire que je fasse dans la dentelle. « … avec moi ! » avec ma force, j’ai fini par l’emporter avec moi, me mettant à la pousser délicatement dans le dos en plein milieu du hall.

une fois dehors avec na bi, mains dans les poches, je me suis retourné pour me poser en face d’elle, avec le même air taquin sur le visage. « ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu tous les deux. je me suis dis qu’une petite sortie te ferait du bien. » c’était en partie la vérité. mais bon.. l’objectif principal est de la sortir de sa zone de confort. pour l’instant elle est sortie du bâtiment avec moi, c’est déjà une bonne avancée non ? j’ai repris le petit chemin entouré de verdure à côté de na bi. reprenant un air étrangement sérieux, j’ai continué. « ça se passe bien tes cours en ce moment ? » peut-être que de cette manière elle ne va pas faire attention qu’on continue d’avancer et qu’elle est toujours en ma compagnie. à moins qu’elle se soit déjà décidée ? intérieurement, je prie pour lui servir des verres de soju ce soir et la voir chanter au noraebang. et pour sa sécurité en soirée, elle ne craint rien, personne ne la touchera tant qu’elle est avec moi. je me mets alors à chantonner tellement je suis de bonne humeur. pourvu que mon plan continue de fonctionner.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Shin Na Bi
Shin Na Bi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Sam 18 Juil - 15:30


“ nabi & elias : i like to party .” &


Si le meurtre était autorisé, Nabi serait sûrement passée à l'acte avec un énergumène pareil. Elle ravala sa salive tout en ravalant sa haine (inutile de s'énerver avec cette personne-là, il n'en serait que plus ravi et elle n'aimerait pas le voir ravi, bien au contraire) et se contenta de rouler des yeux, comme à chaque fois qu'elle faisait quand elle était agacée. « Planning de ministre, oui bien sûr. » Ses blagues pourraient être drôles si elle était d'humeur à plaisanter et s'il ne venait pas tout juste de lui proposer d'aller boire un verre. Parce qu'elle n'aimait pas ça, elle voulait prendre soin de sa santé et ce n'était pas en faisant des soirées que son corps serait heureux. Et puis même, pourquoi c'était son propre médecin qui lui proposait de faire ça ? Il était le mieux informé sur son état de santé alors dieu pourquoi venait-il lui proposer un verre ? Elle était exaspérée, désemparée. Elle allait partir mais évidemment, cet idiot avait été plus rapide qu'elle. L'emportant avec lui, elle ne pouvait pas se défaire de son emprise car lui était trop grand, trop imposant – et elle, trop petite, trop fine (comparée à lui en tout cas). « Hé, mais qu'est-ce que tu fais ? Seo Elias ! » qu'elle cria dans tout le hall alors qu'elle se faisait entraîner (kidnapper) par son médecin. Mécontente, elle croisa immédiatement des bras lorsqu'ils furent dehors et qu'il l'avait enfin relâchée. Elle roula une nouvelle fois des yeux en posant son regard ailleurs. Au pire, si ce n'était qu'un verre... Ça ne lui fera pas de mal non ? Il était son médecin, il savait mieux que quiconque si quelque chose allait mettre sa santé en danger. S'il pensait qu'elle ne risquait rien en allant prendre ce verre avec lui.... elle n'avait peut-être rien à craindre. Et puis, un verre. Oui, elle se contentera d'un verre. « Hm, » se contenta t-elle de répondre avant de suivre Elias avec une petite moue sur le visage, contrainte de le suivre. « Oui, ça se passe bien. On a fait un débat en classe l'autre jour, j'ai car-to-nné. Personne n'a voulu prendre la parole après moi, c'était génial. Ils sont tous trop faibles, je serais la meilleure avocate. » Sourire fier, un peu trop confiant, celui-ci disparut lorsqu'elle reporta son attention sur le garçon. « Et toi alors ? Les cours ? Pas trop fatigant ? Je sais pas comment vous faîtes vous, les gens en médecine, parce que ça a l'air si fatigant... » Du moins elle, elle ne supporterait pas. En droit, ils étaient occupés aussi mais comme c'était quelque chose qui lui plaisait, elle ne ressentait pas la moindre fatigue.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




BUTTERFLY

si tu n'as pas d'ailes, je ne volerai pas sans toi.
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Sam 1 Aoû - 14:16

“ nabi & elias : i like to party .” &

planning de ministre, oui bien sûr. j’ai ricané lorsqu’elle leva les yeux au ciel. na bi n’avait vraiment pas l’air enchanté par l’idée de sortir ce soir. quand bien même elle ne l’était pas, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas passé de temps ensemble, alors j’avais pensé que c’était l’occasion idéale. enfin, surtout parce que je veux la voir chanter au noraebang. pas plus idiot qu’un autre. certes, je suis son médecin, et j’ai pour objectif de garder un œil sur sa santé et sur l’évolution de tout ça qu’elle soit bonne ou mauvaise, mais la sortie ne pouvait pas faire de mal. avant qu’elle ne s’échappe, j’en ai profité pour agir rapidement, l’emportant avec moi jusqu’au dehors du bâtiment des juristes.  fier comme un coq, je me suis pointé devant ses yeux, mine satisfaite pendant qu’elle croisait les bras de manière mécontente. ce que je disais, était entièrement vrai. j’avais vraiment pensé que ça pouvait lui faire du bien de sortir un peu. nous les médecins, on sort souvent pour évacuer la pression, mais les avocats aussi, ont une tonne de travail. elle finit par me suivre, une petite moue mignonne inscrite sur son visage.  « la meilleure avocate qu’on ait jamais connu, j’en doute pas ! » j’ai esquissé un sourire sincère avant d’écouter ses questions par rapport à mes études. « je ressens pas la fatigue, ou très peu. les cours sont cools, et puis quand j’ai envie de me changer les idées, je pars nager ! ou je sors, comme là avec toi ! » je lui ai jeté un regard malicieux, bien heureux qu’elle continue de m’accompagner dans ma folie. na bi et moi sommes différents, mais finalement, je l’aime bien. c’est rare quand je n’aime pas quelqu’un dans le fond, mais elle me fait vraiment rire. ses réactions sont tellement sincères et impulsives que je m’amuse encore plus. « tu devrais venir me voir au club quand t’as le temps, je m’entraîne au 400m pour l’instant, je pense reprendre les compétitions. » ça me tient réellement à cœur. en réfléchissant à ses études, soudainement, un lien logique se fit entre mon père et son futur métier. je n’y avais jamais pensé, mais elle peut sûrement m’aider. mes problèmes familiaux, je n’en parle pas souvent, voir jamais. je ne sais pas vraiment si je vais tout lui dire, je ne pense pas, car j’ai pas trop envie de m’étaler sur le sujet. pourtant, elle a des connaissances qui peuvent me servir. j’ai tourné la tête vers elle, l’observant un peu plus sérieusement. « dis, je me demandais madame l’avocate.. » j’ai froncé les sourcils, en pleine réflexion ultra profonde. « t’es spécialisée dans les problèmes d’héritage ? c’est pour un ami.. » je ne sais pas mentir. ça se voit comme le nez au milieu de la figure.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Shin Na Bi
Shin Na Bi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Mar 4 Aoû - 19:38


“ nabi & elias : i like to party .” &


Contrainte de le suivre, elle se laissa faire alors qu'elle croisa les bras avec une moue. Heureusement, parler de sa journée avait quand même l'effet de lui faire oublier l'once d'un instant ce qu'elle s'apprêtait à faire avec Elias et elle s'imaginait déjà avocate quelques années plus tard, la meilleure avocate qu'il soit. Une avocate peut-être pas très diplomate quand on y pensait puisqu'elle était capable de hausser le ton un peu trop rapidement, mais au moins elle défendrait bien son client. Elle sourit d'un air fier à la réponse de son docteur avant qu'elle ne lui retourne la question. Tout le monde parlait de la médecine comme un cursus très difficile qui demandait bien trop de travail et elle se demandait alors comment ça se passait, pour lui. Apparemment bien. Ça ne l'empêcha pas de rouler des yeux quand il fit référence à leur petite sortie. « Et tu forces tout le monde à te suivre, comme ça ? Tu peux très bien sortir tout seul comme un grand, pas besoin d'une babysitter pour t'accompagner. » Nabi était plus jeune que Elias mais bon, elle n'avait pas l'impression qu'il soit si vieux que ça vu son comportement de gamin.
Quand il proposa l'idée qu'elle vienne le voir à ses compétitions, la jeune femme haussa des épaules. La natation n'était pas un sport qui l'intéressait, bien au contraire. Le sport en général, ça ne l'intéressait pas vraiment. Enfin, si, ça lui donnait envie. Elle avait envie de se défouler, de faire un footing, de faire de la boxe. Mais son corps lui disait non et c'était ainsi qu'elle avait grandi sans trop prêter attention au sport. Si elle le faisait, ça ne ferait que la faire réaliser à quel point elle était incapable de faire quoi que ce soit de sportif. « Ah oui ? » demanda t-elle, sourcil haussé, suite au fait qu'il reprenait les compétitions. « Si je viens, j'y gagne quoi ? Je suis une femme très occupée vois-tu. » Pas du tout, elle avait pas mal de temps libre. Pas certaine qu'elle veuille dépenser son temps libre à voir Elias nager plutôt qu'à jouer à ses jeux-vidéos ou hacker des gens, par contre.
Le sourcil se haussa davantage lorsque son ami prit subitement un air un peu plus sérieux. Curiosité soulevée, elle le regarda attentivement avant que ses lèvres ne s'étirent en un sourire narquois. Piètre menteur, ce Elias. « Un ami, hein. » Elle n'insista pas plus, lui faisant bien comprendre qu'elle avait bien compris que c'était pour lui. « Vas-y, dis toujours. C'est quoi tes- ses soucis d'héritage ? » Elle le regarda avec une lueur pétillante dans son regard, attendant qu'il explique ses problèmes. L'héritage n'avait jamais été un sujet sur lequel elle aimait travailler mais elle concevait que c'était quelque chose d'important, de se battre pour ce qui devrait nous appartenir. Nabi était bien déterminée à défendre les gens noyés dans l'injustice.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




BUTTERFLY

si tu n'as pas d'ailes, je ne volerai pas sans toi.
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Ven 4 Sep - 3:07

“nabi & elias : i like to party .” &

si na bi allait devenir la meilleure avocate que la terre n’ait jamais connu ? sans aucun doute. elle a le sens de la justice et elle défend très bien les intérêts des autres. elle s’emporte facilement mais elle a des compétences en la matière. je ne doute pas de l’issu de son avenir professionnel. j’ai esquissé un sourire plus que sincère en acquiesçant avec une expression honnête avant de lui répondre à mon tour concernant mes études. en vérité, les études de médecine, c’est compliqué. mais je m’y suis engagé en sachant pertinemment où je mettais les pieds ; c’est-à-dire, dans le domaine de mon père, et je ne regrette rien. si ça peut me permettre de le détrôner, je serais capable de passer dix fois les mêmes examens. et si c’était à refaire, je le referai. mon job à l’hôpital de la digital city est cool, mes collègues sont sympas aussi. et puis, il y la natation pour me changer les idées. ou je sors, comme là avec toi ! na bi leva les yeux au ciel à ma petite référence à la soirée que nous allions passer. j’ai grimacé à ses paroles en faisant de grands gestes. « tu vas passer la meilleure soirée de ta vie, fais-moi confiance. » lui ai-je répondu les yeux scintillants. c’est ma cadette, mais elle est sûrement beaucoup plus raisonnée que moi. a quoi bon passer une soirée dans sa chambre solo alors qu’on peut sortir et s’amuser comme des dingues ? peut-être bien qu’elle s’amuse de cette manière. alors je lui ferai découvrir une autre façon de s’amuser.

lui proposer de venir me voir nager, ça aussi ça me tenait à cœur. je n’ai pas connaissance que la future avocate pratique un certain sport en particulier, alors je la vois hausser les épaules. elle n’a pas l’air plus intéressée que ça. j’affiche une moue qui veut tout dire. je suis une femme très occupée vois-tu. je grimace à nouveau. « si tu étais si occupée, tu ne me donnerais pas de ton temps là ce soir. » très bonne phrase pour te tirer une balle dans le pied et la faire s’enfuir elias. je fis mine de réfléchir en fronçant les sourcils un peu trop fort. ça devait me donner une tête de singe des montagnes. « si tu viens… » je me gratte le menton. « si tu viens, je te paie tes verres ce soir, et je te dérange plus pour sortir ? » ai-je dit avec une pointe d’hésitation dans la voix. pas certain que je tienne parole pour le deuxième sujet.

mais ce n’est que la seconde d’après que dans mon cerveau, certains fils se connectèrent entre eux. na bi est avocate, ou tout du moins, une future avocate. elle étudie peut-être un sujet qui me concerne de bien trop près. et ça, c’est très intéressant. je vais essayer de faire genre que c’est pas moi. un ami, hein. bon ok, totalement grillé. évidemment, face à une future guerrière de la justice, mentir c’est pas forcément le meilleur des plans. elle esquissa un sourire narquois pendant que je me raclais la gorge avec difficulté. dingue que ce chat ne veuille pas sortir.. à mon grand soulagement, na bi ne parut pas insister plus. c’est quoi tes – ses soucis d’héritage ? ah.

plus grillé que ça, tu meurs. elle m’observait avec des yeux pétillants, prête à savoir ce qui me tracassait. je ne suis pas du genre à parler de moi-même, j’aime pas du tout ça. je préfère bifurquer le sujet vers les autres ou bien sur un truc amusant. qui n’a rien à voir avec mes soucis personnels. d’apparence, je montre que tout va bien dans ma vie, or, c’est pas forcément à 100% vrai. je me suis gratté l’arrière de la tête en souriant, restant silencieux pendant quelques secondes. « un ami, oui. » mon sourire disparut et mon visage redevint sérieux. mon regard se dirigea vers le ciel qui était d’un joli bleu azur aujourd’hui. avant de lever la voix. « son père l’a supprimé de sa vie. il ne le reconnaît pas. sur les papiers, il n’y a rien. mais dans le sang, si. » j’ai laissé mon regard se perdre plus loin devant nous d’un air mélancolique. on ne peut pas dire que j’apprécie parler de ce genre de truc. « le père possède un balèze d’héritage mais ne veut pas le laisser à son fils. et son fils, lui, se bat pour reprendre ce qui lui appartient. » je me suis mordu la lèvre pendant quelques secondes avant d’afficher de nouveau mon sourire habituel et de tourner ma tête vers mon amie. « tu conseillerais quoi, à mon pote ? » sous réserve bien sûr, qu’il s’agisse vraiment, d’un de mes amis.



code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Shin Na Bi
Shin Na Bi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Sam 26 Sep - 17:03


“ nabi & elias : i like to party .” &


Nabi n’était pas très convaincue. D’ailleurs, ça se voyait rien qu’à la tête qu’elle tirait, avec la grimace qui disait clairement « ouais », tellement clairement qu’elle ne ressentit même pas le besoin de prendre la parole pour exprimer ses pensées là, tout de suite. Les meilleures soirées de sa vie, c’était des soirées tranquille avec des potes à regarder des films ou à jouer à des jeux à la con. Pas dans un bar à prendre un verre. M’enfin, elle avait concédé alors elle ne fera pas marche arrière.
Pour aller le voir nager, c’était une autre histoire. Elle l’aimait bien son médecin hein, mais de là à aller observer un match de natation… Mouais. « Rappelle-moi comment je me suis retrouvée dans cette situation ? » Oui, de force. Elle pourrait presque aller porter plainte pour ça ! On la forçait à faire quelque chose dont elle n’avait pas envie ! Sacrilège ! Mais la phrase d’après lui changea tout de suite les idées alors qu’un sourire malicieux grimpa sur ses lèvres. « Marché conclu, » répondit-elle immédiatement. Et hop là, verres payés et plus de Elias qui l’embêterait pour sortir juste en échange de voir un pauvre match. Apparemment, le match avait quand même l’air de lui tenir sacrément à cœur alors de toute façon, elle aurait fini par venir rien que par gentillesse. Mais si elle pouvait le faire en échange d’un verre gratuit, évidemment qu’elle ne dirait pas non. Deux pierres d’un coup, m’voyez.
Et puis, la conversation prit un détour assez délicat puisqu’il était désormais de questions d’héritage. Pas de n’importe qui ; de Elias. Mais rien que pour ne pas mettre son médecin mal à l’aise, elle fera mine qu’ils ne parlaient pas de lui, mais d’un ami. D’ailleurs, son humeur devint de plus en plus solennelle au fur et à mesure qu’elle l’écoutait, ses yeux reflétant le sérieux de Elias. Sa situation semblait plutôt grave, oui. Elle qui ne connaissait pas les problèmes familiaux, ça la sidérait régulièrement de voir à quel point certaines familles pouvaient être brisées. En tout cas, elle portait désormais un nouveau regard sur son médecin, qui avait l'air plutôt d'un imbécile heureux. Tout le monde cachait ses problèmes, évidemment... Mais on était toujours loin de se douter de la gravité de ces problèmes.
Elle resta silencieuse un moment, considérant sérieusement la question. Et puis, elle finit par parler, comme une vraie avocate qui conseillerait son client – enfin, le client de son ami. « Ton ami devrait se battre pour reprendre ce qui lui appartient. Le problème c’est que si son père ne veut pas le lui donner, c’est tout à fait en son droit… C’est assez compliqué à gérer. » S’ils forçaient le père à lui donner l’héritage, alors ce serait hors la loi et quand bien même Nabi pourrait blackmail le père de Elias, elle n’allait pas lui proposer ça (ce serait révéler qu’elle avait des talents de hackeuse). « Ton ami devrait aller voir un avocat, si ce n’est pas déjà le cas, déjà. Je suis certaine que y’a des trucs à faire, y’a forcément quelque chose à faire si ça lui appartient... » Nabi se mit à réfléchir à toute vitesse. « J’ai des contacts avocats, je peux le mettre en relation avec eux ? Ils pourraient le renseigner bien mieux que moi. Qu’en dis-tu ? » Elle sourit, lui demandant clairement s’il voulait un avocat. « En tout cas, faut que ton ami se batte absolument pour ses droits. Qu’il n’abandonne jamais, jusqu’à la fin ! Je suis de ton cœur avec lui. » Avec toi, mais c’était insinué.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




BUTTERFLY

si tu n'as pas d'ailes, je ne volerai pas sans toi.
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Sam 3 Oct - 20:37

“nabi & elias : i like to party .” &

de force, en effet. si l’on y porte un peu plus d’attention, mon amie avocate ne me donne pas volontairement de son temps. j’ai plus l’impression de participer à un kidnapping qu’autre chose. après avoir réfléchi trop fort à un possible marché, j’ai lancé une idée, qui paru plaire instantanément à nabi, puisqu’elle me répondit par l’affirmative immédiatement après. payer les verres ce soir ne me dérange pas, si ça peut la faire venir à une de mes compétitions par-ci par-là, ça m’arrange bien au contraire. et puis, il faut se le dire, si elle ne paye pas ses verres, elle aura tendance à être moins regardante sur le sérieux de sa soirée. ça va être totalement génial. qui a dit que j’étais chiant ?

la conversation tournait à présent sur ses études, et sur la situation problématique de mon.. pote. mon humeur avait changé, je devenais plus sérieux, dans tous les cas, je ne me vois pas en parler avec le sourire. j’ai peut-être l’air d’être un idiot la plupart du temps, mais je suis loin d’agir sans réfléchir. je donne seulement l’impression de. comme là, au tout début, j’ai tenté de donner l’impression que ce n’était pas de moi dont on parlait. mais je crois que je me suis bien foiré en beauté. je suis totalement grillé. pourtant, j’ai continué sur ma lancée, comme si j’avais des talents d’acteur d’hollywood. ce qui n’est absolument pas le cas. je n’aime pas parler de moi, et je me suis dis qu’en faisant mine que ce n’était pas de moi qu’il s’agissait, ça passerait comme une lettre à la poste. mais alors déjà que je suis archi nul, 0/20, en plus j’ai face à moi une future avocate très brillante. evidemment que je suis grillé à trois mille. je me mords la lèvre, attendant patiemment sa réponse. mes problèmes d’héritages ne sont pas faciles. pour l’instant, je n’ai pas attaqué. je ne lui ai rien fait, mais une fois que j’aurais terminé mes études, je compte bien le déloger. si seulement c’était juste pour l’argent que je le faisais. finalement, c’est bien plus profond que ça.

nabi finit par s’exprimer avec calme et considération. je l’observais pendant ce temps, attentif à ses réponses et à ses conseils. si son père ne veut pas le lui donner, c’est tout à fait en son droit.. j’ai baissé le regard légèrement, jurant intérieurement. ce qui me tue dans cette histoire, c’est qu’il ne veut pas entendre parler de moi. il n’a jamais été là, même à ma naissance il est parti. il ne sait qu’être pdg, il ne sait rien faire d’autre. surtout quand on voit le nombre de demi-sœurs que j’ai. il est tellement volage, il me dégoûte. nabi me suggéra alors d’aller voir un avocat. des contacts avocats ? ça pourrait être intéressant. même si j’ai l’assistant de mon père qui m’aide dans l’ombre, il ne peut pas me donner les mêmes conseils qu’un avocat spécialisé dans les problèmes d’héritages. je lui rends son sourire. « avec plaisir, je les veux bien. je passerai le mot. » elle signala qu’elle était de tout cœur avec lui, et j’ai lâché un léger rire. je sais qu’elle m’a grillé, alors je ne sais pas trop si ça vaut le coup de continuer de jouer la comédie. ça me met mal à l’aise d’avoir ce genre de problèmes mais avoir nabi à mes côtés, c’est quand même un gros plus. « merci nabi. » j’imagine qu’il aura le meilleur avocat du monde mais si je veux avoir de bons tuyaux, je n’ai pas le choix. je ne m’en sortirai pas seul et juste avec l’aide de son assistant. je ne sais pas pourquoi il me renie tant. mais ça me force à le haïr autant qu’il me hait.

nous étions à présent sorti de l’enceinte de la yonsei et je ne pouvais remarquer qu’avec plaisir que nabi me suivait toujours. le bar où je souhaite qu’on aille se situe dans le quartier où j’habite, hongdae. c’est là où je fais toutes mes soirées en général, c’est là aussi que je connais tout le monde. les barmans, les serveurs, les djs, les videurs de boîtes et les propriétaires de celles-ci.. je connais un max de monde pour un max d’ambiance. j’ai affiché un grand sourire espiègle, pointant mon index vers la station de métro visible de l’entrée de l’université. « bus ou métro très chère ? » ai-je fanfaronné tout seul comme un enfant de 8 ans. une autre option s’était aussi affichée dans mes pensées mais bon… pas certain que ce soit la meilleure des options. j’ai froncé les sourcils. « sinon.. j’ai aussi ma moto garée à la yonsei mais.. » je me sus gratté la tête. en vérité, il faudrait que nabi aime la vitesse et qu’ensuite, pendant la soirée, je ne boive que très peu. ce qui n’est pas du tout prévu au programme. non décidemment, cette option n’est clairement pas la bonne.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me. ☾☾
Shin Na Bi
Shin Na Bi
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty Sam 17 Oct - 11:29


“ nabi & elias : i like to party .” &


Nabi ne connaissait pas les problèmes familiaux. Pourtant, elle avait tant de personnes dans son entourage qui avaient du mal avec leurs parents, qui avaient de mauvaises relations avec. Parents divorcés, parents décédés, parents absents, parents trop présents, il n’y avait en général jamais la relation parfaite. C’était vrai, par exemple les parents de Nabi avaient tendance à étouffer leur fille aussi, mais Nabi ne s’en plaignait pas. Elle était chouchoutée, choyée. Ce n’était rien d’horrible, contrairement à des gens dont le père ne voulait même pas leur donner son héritage. Et c’était bien pour ça que la jeune femme voulait devenir avocate. Défendre les gens qui n’avaient pas eu sa chance, c’était son objectif de vie, sa raison de vivre. Elle refusait de vivre dans un monde où on laissait l’injustice faire sa vie, où on n’essayait pas de la minimiser. Il y aura certes toujours des injustices, mais Nabi comptait bien faire en sorte qu’il y en ait le moins.
La première étape, c’était de mettre (l’ami de) Elias en contact avec un avocat. Ça lui permettra d’en savoir plus sur la situation. Il fallait après tout s’armer d’informations si on voulait battre quelqu’un. En étant mal informé, on perdait forcément un procès. Et puis, Nabi était encore en pleines études, elle préférait laisser Elias aux mains d’un avocat expérimenté et plus compétent qu’elle. Elle sentait que c’était une affaire très sérieuse et qu’il en aurait bien besoin, de cette expérience. « Nickel, je m’en occupe quand je rentre ce soir. » Ça présumait que, déjà, elle sera en parfait état de sobriété pour le faire et de plus, qu’elle ne rentrera pas trop tard. Ils avaient beau être en train de parler d’un sujet sérieux, elle n’oubliait pas qu’ils étaient en train de marcher direction un bar.
La sango sourit à son médecin quand il la remercia. Elle se demanda s’il était en train de la remercier pour son ami imaginaire ou s’il avait enfin décidé d’arrêter de jouer à la comédie et de la remercier en tant que Elias, celui qui avait vraiment besoin de son aide. Quoi qu’il en soit, elle ne lui posa la question, laissa ce détail couler.

Sortis de la Yonsei, Nabi n’allait clairement pas taper le sprint de sa vie pour fuir. Déjà parce qu’elle n’en serait pas capable (dix mètres et elle serait essoufflée) de deux parce qu’elle n’était pas du type à faire ce genre de coups bas. Même si ce n’était pas de bon cœur qu’elle avait accepté la proposition, elle avait choisi de céder, donc elle restera sur sa parole.
Les bras croisés, elle observa son médecin agir comme un grand gamin en lui proposant deux alternatives : bus ou métro. A choisir, elle préférait le métro. Plus rapide, plus pratique. Le bus, il fallait patienter trop longtemps. Et puis, il y avait toujours des embouteillages et tout ça… Non, elle n’en était pas fan. Sauf que la troisième option que proposa Elias lui plaisait bien plus. Un sourire vicieux pointa le bout de son nez sur ses lèvres, lueur de malice éclairant ses pupilles. « Ah oui ? J’adore la moto, tu sais... » Ce n’était pas un mensonge, elle aimait réellement ça. Quand elle montait derrière un ami qui savait faire de la moto, elle aimait la sensation d’être transportée par le vent, de sentir cet air brusque sur sa peau. « J’ai bien envie de te voir faire de la moto. Prenons la moto ! » Grand sourire plaqué sur le visage, elle ne laissait pas le choix à Elias qui s’était tiré une balle tout seul comme un grand dans le pied. Ainsi, s’il devait conduire une moto, ça l’empêchera de boire trop, l’empêchera de trop faire boire Nabi…
Parfait.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




BUTTERFLY

si tu n'as pas d'ailes, je ne volerai pas sans toi.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: i like to party (nabi) i like to party (nabi) Empty

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡