Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Anniversaire de Shake !
Viens donc voir ce que te réserve ce 6ème anniversaire de STW !
de Shake The World ! Ça se déroule par là ! Des jeux, des points, des rires ! A toi de profiter !
Ils sont attendus
brownie points with breakfast ? (lucas) 027dd10b54292225ff221f8faf133460brownie points with breakfast ? (lucas) J59TBzkA_obrownie points with breakfast ? (lucas) J59TBzkA_obrownie points with breakfast ? (lucas) J59TBzkA_o
-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Dortoir Sango
Aller à la page : 1, 2  Suivant

brownie points with breakfast ? (lucas)

Choi Ji Yool
Choi Ji Yool
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Ven 3 Juil - 16:38

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + Fascinée par les pages de mon roman, j’en oublierai presque la fatigue qui a pu s’accumuler ces derniers jours, si ce n’est pas pour les lettres qui semblent clignoter devant mes yeux. La lecture a toujours eu cet effet thérapeutique sur ma personne. Ce n’est qu’une impression, bien sûr. La fatigue est toujours présente, les cernes avec et ils ne sont pas prêts de disparaître si je n’arrive pas à retrouver un rythme de sommeil convenable. Il faut juste laisser du temps au temps pour que mes petites habitudes s’adaptent à mon nouveau style de vie au dortoir. Rien qui m’inquiète, ce n’est pas la première fois que je suis obligée de passer par cette phase d’adaptation, bien qu’elle soit un brin casse-pied, il faut l’avouer. Mais quelque part, elle a aussi ses bons côtés, les rencontres nocturnes par exemple. Avoir le bonheur de passer une nuit complète, ou ce n’est qu’une nuit plus longue de quelques heures, m’aurait fait rater ma nouvelle rencontre de cette nuit. Lucas, mon cadet de quelques années, que j’ai supplié à rester pour me tenir compagnie. Pas très sympathique de ma part certes mais je ne regrette pas une seconde de mettre accrocher à lui comme un enfant à sa bouée. Malgré ses premières réticences, le sango a fini par accepter de rester avec moi quelques instants. Ma fin de nuit qui s’annonçait donc d’un ennui mortel a ainsi changé de cap et les discussions ont alors animé une petite partie de ma soirée. Entre les conversations banales et les légères confessions sur le canapé du salon, les minutes ont duré plus longtemps qu’elles n’auraient dû. Jamais je n’ai donné autant d’informations, surtout aussi personnelles, sur moi-même à quelqu’un en si peu de temps avant. Partager ce moment avec Lucas m’a un peu apaisé et pour la première fois depuis longtemps, j’ai réussi à évoquer mon anxiété maladive à quelqu’un d’autre que mon frère. Et cela a duré jusqu’à ce que le plus jeune de nous deux finisse par vraiment fatiguer. J’ai fini par le laisser aller se reposer un peu me sentant un peu coupable de lui tenir ainsi la jambe alors qu’il semblait terriblement épuisé. J’ai même proposé de lui préparer un petit déjeuner pour me faire pardonner. Même rien de tout ça n’a été dit sur un ton sérieux, je compte bien honorer ma promesse. C’est pour cette raison que quand le soleil commence à pointer le bout de son nez, je lâche mon livre des yeux. Après la nuit courte qu’il a passé à cause de moi, j’espère réussir à défroisser Lucas avec un petit déjeuner maison. Et pour cela, il faut que je m’entraîne, histoire de lui servir un repas digne des plus grands palais. Des œufs, Lucas m’avait simplement demandé des œufs avec des tartines, rien de sorcier à priori. Je ne suis pas confiante pour autant sachant que je manie la spatule comme je manie le fer à repasser, c’est-à-dire assez mal. Mais je ne perds pas espoir, bien sûr. Il suffit de quelques tentatives pour trouver le temps et la puissance de feu parfaits pour réussir ce petit déj à la perfection. Je ne perds donc pas une seconde, persuadée que Lucas ne tardera pas à se lever pour aller en cours, pour rejoindre la cuisine. En quelques minutes, j’ai réuni tout le nécessaire pour un repas de rêve et équilibré : œufs, pain complet, jus d’orange, fromage frais, fruits. Armée de ma poêle et de ma spatule, j’attaque la cuisson des œufs. Après quelques tentatives à les faire trop cuire, voire cramés, à cause d’un feu trop fort, je suis convaincue d’avoir la bonne technique pour réaliser LA cuisson parfaite que Lucas m’a demandé et je suis excitée comme un enfant de maternelle à l’heure des mamans. Ce petit déjeuner sera parfait et Lucas pourra attaquer la journée le ventre plein de bonnes choses. Je fixe ma poêle, priant intérieurement pour qu’elle collabore et me donne les meilleurs œufs que cette terre est connue. Je règle la puissance de feu une dernière fois avant d’oser casser mon œuf sur le bord de ma poêle. Encore quelques essais et ma technique sera ajustée, j'en suis sûre.
 
code by solosands




DARK OCEAN

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ? who told you how to get here below my bedroom ? sad l♡ve
Beom Lucas
Beom Lucas
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Sam 4 Juil - 21:10

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + Le réveil qui sonna le tira d'une nuit sans rêves, le tira de la vie dont il rêvait. Frappant son lit pour essayer de trouver où se trouvait son téléphone, il finit par le trouver et par l'éteindre en appuyant sur un bouton. Tête dans le coussin, il poussa un soupir. Les yeux lui semblaient lourds, le cœur aussi était lourd. Et voilà une autre journée qui commençait. Un autre calvaire. Il se tira avec difficulté de son lit, passa la main dans ses cheveux décoiffés alors qu'il se leva pour aller se préparer. Il prêta vaguement attention à ses colocataires à qui il adressa des sourires brisés, la tête encore dans les vapes parce qu'il n'avait pas encore eu son café du matin pour le maintenir en vie. Il se brossa les dents sans envie, se lava le visage sans envie, se coiffa sans envie. Mais les regards des autres pesaient sur lui, beaucoup trop sur lui alors qu'il se regardait dans la glace. Il se trouvait ridicule. Comme toujours. Essayant d'ajuster une mèche, il avait l'impression que celle-ci n'allait nulle part. Il avait envie de lâcher l'affaire mais croiser son propre regard dans le miroir lui rappelait que les autres allaient voir chacun de ses imperfections et il ne voulait pas qu'ils voient ça. Alors il passa quelques minutes de plus dans la salle de bain, à observer ses grosses cernes, son teint pâle, son corps las. Décidément, il n'allait pas bien ces derniers temps. Il avait l'air horrible. Comme toujours. Il revint dans sa chambre pour s'habiller, juste confortablement sans que ce ne soit trop moche, comme d'habitude. Un t-shirt de marque et des jeans feront l'affaire, pas besoin de forcer. C'était le look parfait de l'étudiant, de toute manière. Il se recoiffa une nouvelle fois en croisant sa réflexion terrible dans le miroir puis rangea minutieusement ses affaires dans son sac, qu'il balança sur son épaule alors qu'il quitta sa chambre, direction la cuisine. Il avait un peu de temps devant lui pour manger un petit-déjeuner avant de partir. Mais il n'avait pas vraiment faim, peut-être se prendra t-il juste un snack en allant en cours et se reposera sur la table de l'amphithéâtre avant que le cours ne commence, parce qu'il se sentait vraiment fatigué. Pourquoi est-ce qu'il se sentait aussi fatigué aujourd'hui, même ? Il avait bien dormi- ah. C'était ça, il s'était couché bien plus tard hier. Parce qu'il était resté avec Jiyool... Les souvenirs de cette soirée lui semblaient un peu vagues, comme si ça avait été un rêve qu'il avait fait. La fatigue lui brumait toujours les pensées, le café n'étant pas encore dans son estomac. Et il crut à un songe aussi, lorsqu'il vit Jiyool dans la cuisine face à une poêle en train de cuire quelque chose. Un peu perplexe, il lui fallut quelques secondes de réflexion avant de comprendre que c'était la vraie vie et qu'il n'était pas en train de rêver. Elle faisait des œufs. Est-ce qu'elle mangeait des œufs le matin aussi ? Ne se doutant pas que ces œufs étaient pour lui (parce qu'il pensait vraiment que la remarque d'hier avait été une plaisanterie), il s'approcha d'elle. « Je ne t'ai pas retrouvée sur le canapé, au final. » Il lui sourit quand leurs regards se croisèrent. « Bien dormi ? » lui demanda t-il alors qu'il n'était pas sûr si elle avait dormi. Il lui demandait plus par politesse, sans doute. Trop habitué à être trop poli avec les gens, ce n'était pas en une nuit que l'habitude disparaîtrait avec elle. « Tu manges aussi des œufs le matin ? » Il regarda l'aspect de ses œufs sans y porter encore aucun jugement, puisqu'elle venait d'en casser un. Pour l'instant, ça semblait bien parti. Il se dirigea alors vers la machine à café pour s'en faire un, de quoi tenir les premières heures de cours. Et après, il s'en refera un à l'université, le buvant autour d'une discussion avec ses camarades... Rien que d'y penser, ça le fatiguait. Vivait tout court le fatiguait, en fait.
 
code by solosands


you should see the way he looks at you. like when you're talking or on the phone or doing god knows what, his eyes are just focused on only you and he's got this cute little smirk. he just admires you and looks at you like you're the light of his life.
Choi Ji Yool
Choi Ji Yool
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Mar 7 Juil - 10:18

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + La voix de Lucas me fait sursauter. Comment ça il est déjà là ? Je manque de peu de lâcher la poêle que j’ai dans les mains, pour observer la consistance de œufs que je prépare. Et bien sûr, je manque de peu de tout renverser. Une fois la poêle consciencieusement reposée sur les plaques, bien en sécurité, je me retourne vers mon cadet les sourcils foncés. « Yah ! Ne me fais pas des frayeurs pareilles ! À cause de toi, j’ai failli tout rater ! » je râle avec une petite moue fâchée, ça serait tout de même bête que je rate son petit déj par sa faute. En plus, je commence à être limitée en œufs donc ce n’est pas le moment de faire une erreur comme celle-ci. La question de mon camarade me faire rire amèrement quelques secondes avant j’ai le temps de me retenir. Je déteste cette question. Mais je me reprends assez vite et un sourire orne mes lèvres après quelques instants. « Si on ne dort pas, le sommeil ne peut pas être mauvais je suppose. » je déclare avant de retourner à mon œuf. Je vois Lucas se pencher légèrement pour regarder avec curiosité ce que je suis en train de faire. Ton petit-déjeuner, très cher. J’espère sincèrement que ça lui ira et que je ne suis pas en train de faire n’importe quoi. Je relève les yeux vers lui, un peu surprise quand il me demande si je mange de œufs le matin. Je ne mange pas d’œufs le matin mais lui, si. A-t-il oublié notre conversation d’hier soir, enfin de ce matin ? Sérieusement ? Je le regarde s’éloigner pour retrouver la machine à café un peu confuse. Cette conversation ne date pourtant pas d’il y a très longtemps, c’était seulement il y a quelques heures. Ou alors il n’a pas pris au sérieux ma promesse de lui prépare un petit déjeuner pour me faire pardonner ? Ou bien, pire… Il pense que j’ai fait cette promesse dans le vent et que je ne l’honorerai jamais. L’idée me fait froncer les sourcils, je fais toujours en sorte de tenir mes promesses. Je me rapproche de lui pour claquer violement mon doigt contre son front, un des avantages de ma grande taille grâce à laquelle j’ai aucun souci à atteindre son visage. « C’est pour toi, imbécile. » j’indique en montrant du doigt les œufs qui chauffent. Il est peut-être un peu tôt dans la journée et un peu tôt dans notre relation pour que je puisse me permettre de l’insulter comme je le fais. Mais ce n’est pas méchant, ce n’est pas comme si je le pensais vraiment. Et puis cette pichenette ne peut que lui faire du bien pour se réveiller. Je me rends compte que je parle beaucoup ce matin, plus que d’habitude en tout cas. J’ai toujours un peu de mal à émerger le matin quand j’ai réussi à faire une nuit complète mais comme aujourd’hui ça fait bien longtemps que je suis réveillée, je n’ai pas spécialement besoin de mon café quotidien pour me réveiller. J’aime tellement l’odeur et le goût cela-dit que je vais tout de même en prendre un. « Tu peux me faire un café aussi, s’il te plait ? » je demande avant de me reconcentrer sur ma poêle pour me rendre compte que les œufs me paraissent pas trop mal à ce stade. Je coupe le feu pour stopper la cuisson. Honnêtement, je suis plutôt fière de moi mais je ne sais pas si ça conviendra à mon cadet. À peine, Lucas a lancé la machine à café que je l’attrape par les épaules pour le traîner devant la poêle et le forcer à regarder attentivement ce que je lui ai préparé. « Alors qu’est-ce que tu en penses ? Ils sont bien ? » je demande après quelques secondes de silence le fixant avec des yeux à la fois plein de fierté et plein d’appréhension.
 
code by solosands




DARK OCEAN

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ? who told you how to get here below my bedroom ? sad l♡ve
Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Mar 7 Juil - 10:18
Le membre 'Choi Ji Yool' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
brownie points with breakfast ? (lucas) 160116052237278110
Beom Lucas
Beom Lucas
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Mar 7 Juil - 18:53

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + Lucas sursauta lorsque Jiyool râla, ne s'étant pas attendu à lui faire autant peur. Il aurait peut-être dû s'annoncer avant de lui parler en se postant à côté d'elle. Quand même, ce n'était pas si surprenant qu'il soit là, non ? C'était vrai qu'il était un peu tôt mais c'était une heure habituelle pour aller en cours, rien d'alarmant. Puisqu'elle était déjà là, ça prouvait bien qu'elle aussi considérait que c'était une heure habituelle pour commencer à se préparer pour aller en cours. « Oh pardon, je pensais pas que t'étais une chochotte. » Il esquissa un petit sourire taquin avant de lui demander par pure politesse si elle avait bien dormi. Effectivement, elle n'avait pas dormi. Il haussa des épaules, ne faisant pas semblant que ça l'affectait parce qu'il savait que la demoiselle semblait y être habituée. Et recevoir de la pitié sur un tel sujet l'agacerait sûrement plus qu'autre chose. « C'est pas faux, » se contenta t-il de répondre. Et puis, il jeta un œil à ce qu'elle faisait (ce qu'il avait failli tout faire rater). Des œufs. Tiens, il mangeait aussi des œufs le matin. C'était un habitué du petit déjeuner américain plutôt que coréen puisque de toute façon, à partir d'un certain âge ses parents avaient arrêté de cuisiner pour lui et qu'il avait préféré copier ses camarades américains sur leur façon de manger. Il n'y avait aucun adulte coréen pour lui apprendre, après tout. Mais bon, avec six ans de vie en Corée derrière lui, il se faisait de plus en plus au vieux petit déjeuner coréen qu'il avait l'habitude de manger en étant gosse. Ça avait quand même un goût amer sur la langue, puisque ça lui rappelait sa mère. Quoi qu'il en soit, il ne s'imaginait pas que les œufs qu'il voyait dans la poêle était les siens. Il fixa Jiyool d'un air interrogatif, qui lui mit une pichenette sur le front. « Aïe ! » gémit-il en se touchant le front par la suite, ne s'étant pas attendu à se recevoir une telle attaque dès le matin. Au moins, ça avait eu le mérite de le réveiller. Et puis, en la voyant debout et d'aussi près, il remarqua qu'elle était plus grande que lui, juste d'un centimètre certes mais ça restait un centimètre quand même. La taille parfaite pour lui mettre des pichenettes. Il se sentirait blessé d'être plus petit qu'une fille mais ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Même si bon, il allait probablement commencer à jalouser sa taille, maintenant. Il n'avait pas le temps de se sentir jaloux puisqu'elle lui expliqua pourquoi elle venait de le frapper. Il écarquilla des yeux. « Hein ? » Et le souvenir de leur conversation d'hier refit surface. Non... Elle avait été sérieuse ? Lucas ne put s'empêcher de rire, ahuri. « Pour mon petit-déjeuner, hier ? Mais je n'étais pas sérieux ! » s'exclama t-il. Il regarda les œufs en train de cuire dans la poêle avec émerveillement. Ça faisait tellement longtemps qu'on n'avait pas cuisiné pour lui, il était heureux rien qu'avec ça. Sourire sincère dès le matin, il lui sourit de toutes ses dents avant de se diriger vers la machine à café. Simple façon de dire « merci » sans le dire à voix haute. Se faisant un café, il entendit son aînée lui dire de lui en faire un aussi, ce qu'il fit sans broncher. « D'accord, » répondit-il pour lui dire qu'il avait pris sa demande en compte. Un peu comme au restaurant en tant que serveur, bien qu'il aurait plutôt dit « très bien ». « D'accord » sonnait un peu trop ferme. Il appuya sur le bouton pour se faire son café d'abord mais voilà qu'il se sentit entraîné vers la poêle de force, forcé à regarder l'état de ses œufs. Et il fut sidéré. Pas agréablement. Le contraire, même. Car l'état de ses œufs était... étonnant. Oui, étonnant était le mot. « Wow, » laissa t-il échapper, n'ayant pas d'autres mots à dire. Il n'allait pas être faux en disant que c'était réussi parce que c'était tout le contraire de réussi. Un échec. Il dévia son regard sur Jiyool, la voyant si fière. Il n'eut pas le cœur à se moquer d'elle et pourtant, il aurait aimé, vu ce qu'ils s'étaient dits hier. « T'as dit... qu'on ne peut pas rater des œufs ? » redemanda t-il, fuyant son regard parce qu'il n'avait pas envie de la blesser non plus. « Dis-moi, comment tu fais tes œufs de base ? » Sincèrement curieux car il ne comprenait pas comment c'était possible d'obtenir un tel résultat, fixant les œufs du regard. « Rassure-moi, tu mets de l'huile au moins ? » Il fronça des sourcils en la regardant alors que le café sonnait prêt. Définitivement pas les œufs.
 
code by solosands


you should see the way he looks at you. like when you're talking or on the phone or doing god knows what, his eyes are just focused on only you and he's got this cute little smirk. he just admires you and looks at you like you're the light of his life.
Choi Ji Yool
Choi Ji Yool
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Mer 8 Juil - 10:41

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + Mes sourcils se froncent devant le sourire taquin de mon cadet. « Je ne suis pas une chochotte ! Je suis juste… facilement effrayable, c’est tout. » je bougonne, parce qu’il est hors de question d’avouer devant mon cadet que j’ai peur de tout et de rien à la fois. Il m’en faut peu pour faire des bonds et le moindre bruit suspens non identifié me met mal à l’aise. Cette peur a commencé quand mon frère m’a forcé à regarder des films d’horreur avec lui quand nous étions adolescents. Son motif était qu’il n’aimait pas regarder quoique ce soit tout seul et qu’aucun de ses potes voulait regarder des films d’horreur avec lui, ce que je comprends c’était simplement des gens censés, et qu’il lui fallait donc de la compagnie, c’est-à-dire moi. Mais avec quelques années de recul, je me demande si ce n’était pas simplement pour me faire peur et me rendre plus méfiante envers l’extérieur, histoire que je ne fasse pas n’importe quoi une fois qu’il partirait à l’université. En tout cas, cela a marché : j’ai peur de tout, j’évite les endroits qui craignent et j’évite de me balader toute seule. Lucas ne capte pas tout de suite que le petit déj que je prépare est pour lui et non pour moi. Je m’autorise à la réveiller avec un petit coup sur le front pour que les neurones se connectent un peu plus vite là-haut. Mais rien de suffisamment fort pour mériter le petit gémissement de douleurs qu’il fait. « J’espère que tu souffres. » je dis en lui tirant la langue, parce que c’était mérité après tout. Pour la petite frayeur quand il est arrivé, pour avoir oublié que je lui devais un petit déjeuner, pour être un peu idiot aussi. Je le regarde de haut, au moins autant de haut que je peux car on doit faire un peu près la même taille. C’est assez drôle d’ailleurs, comment ça se fait qu’il soit aussi petit ? C’est mignon, on dirait qu’il a arrêté de grandir comme un enfant. Me laissant distraire par mes pensées, je souris un peu amusée au lieu de claquer de la langue comme j’avais prévu de le faire, avant de retournant à mes œufs. Lucas a l’air surpris que j’ai pris notre conversation d’hier au sérieux, à en croire ses yeux, ça me vexe un peu car je n’ai pas l’habitude de dire des choses que je ne pense. Sauf cas extrême, bien sûr. Cela le fait même rire, je me vexe un peu plus de ne pas être prise au sérieux. « Bah moi j’étais sérieuse. » je ronchonne à moitié malgré le sourire sur mes lèvres. Je suis plutôt contente d’avoir pris ça à la lettre quand je vois la tête que mon cadet fait. Il a l’air heureux de voir que je cuisine pour lui à en croire le grand sourire qu’il m’adresse. Si j’ai réussi à améliorer un peu sa matinée, c’est gagné pour la mission que je me suis fixée. Je lui demande au café, trop concentrée sur mes œufs pour le faire par moi-même. J’ai un peu l’impression que si je les quitte des yeux trop longtemps pour sera bon à recommencer. Quand j’évalue que la cuisson a l’air d’être celle dont Lucas parlait hier, je coupe le feu. Entrainant mon cadet par les épaules pour lui montrer mon travail, j’attends son approbation avant de me réjouir mais je me sens déjà un peu fière car personnellement, cela m’a l’air plus que bien. Les yeux fixés sur Lucas, j’attends avec impatience le moment où il me dira que mes œufs sont parfaits. Sa réaction n’est pas vraiment celle que j’attends, il a l’air d’hésiter. Comment ça « wow » ? Ça veut dire quoi… Wow, ils sont trop beau ? Wow, comment on peut être aussi mauvais en cuisine ? Clairement, la deuxième proposition, vu comment mon cadet fuit mon regard avant de me poser la fameuse question. Ma mine joyeuse se décompose peu à peu, les yeux posés tristement sur la poêle. Franchement, ils m’ont l’air bien ces œufs pourtant… Je me mords la lèvre avant de répondre. « Bah je n’en fais pas d’habitude. Je cuisine rarement, voire jamais. » j’avoue un peu honteuse de dire ça alors que hier je lui ai assuré que personne ne pouvait rater des œufs. Je dois être l’exception qui confirme la règle faut croire. La sonnerie de la cafetière attire mon regard. Ah, le premier café est prêt. « Bien sûr mais pas trop, ma tan- enfin ma mère m’a toujours dit que ce n’était pas bon pour les artères. » je dis avec une moue boudeuse, je ne suis pas très douée en cuisine certes mais je ne suis pas bête non plus quand même. Bon, il n’est pas question de se laisser abattre alors j’attrape la poêle pour évacuer l’œuf qui n’a pas l’air d’être au goût de Lucas. Bon, c’est vrai que le dessous était un peu noirci mais rien de grave, vraiment. Je pense qu’il est juste difficile. Je préchauffe ma poêle puis j’huile soigneusement ma poêle sous le regard de mon cadet. Je souffle un bon coup avant de venir casser un nouvel œuf. J’alterne les regards inquiets entre mon œuf et Lucas. Bon, cette fois, j’espère que c’est la bonne.
 
code by solosands




DARK OCEAN

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ? who told you how to get here below my bedroom ? sad l♡ve
Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Mer 8 Juil - 10:41
Le membre 'Choi Ji Yool' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
brownie points with breakfast ? (lucas) 160116052237278110
Beom Lucas
Beom Lucas
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Ven 10 Juil - 15:21

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + « Ça veut dire la même chose, » lui rappela t-il, le sourire sur les lèvres. Et même s'il ne parlait pas très bien coréen de base, il savait quand même que les deux termes qu'elle avait employé voulaient au final dire la même chose. Avec six ans de vie en Corée du Sud, c'était normal que son coréen se soit amélioré. Il aurait dû s'améliorer avant, quand ses parents étaient encore là. Peut-être aurait-il vécu différemment, si ça avait été le cas. Mais il n'y pensa pas dès le matin, se concentra plutôt sur les œufs qui se profilaient dans la poêle de son aînée. Il fut surpris d'apprendre que ces œufs n'étaient pas pour elle, mais pour lui. Enfin, la surprise se fit rapidement effacer par la douleur à cause de la (violente) pichenette qu'elle lui avait assené, lui faisant gémir de douleur. Il se frotta le front en observant Jiyool, la douleur faisant place ensuite à de la joie. Parce qu'après la surprise, il réalisait qu'on cuisinait pour lui. Depuis longtemps. Si longtemps. Pour son petit-déjeuner, c'était pire que ses autres repas car le petit-déjeuner avait été l'un des repas que ses parents n'avaient jamais cuisiné pour lui. Se mettre deux tranches de tartines dans le grille-pain, chauffer son lait au micro-ondes, ils lui avaient rapidement laissé l'autonomie de le faire tout seul, même quand il était gosse. Alors le petit-déjeuner était devenu le repas qu'il s'était le plus cuisiné tout seul et savoir qu'on faisait l'effort de le préparer pour lui, ça le touchait. En voyant que la sango avait été sérieuse, il se contenta d'un grand sourire avant de se diriger vers la machine à café, déjà excité à l'idée de manger ce qu'elle lui avait préparé. Il était loin de se douter que c'était possible de rater des œufs. Il fut forcé de constater que c'était carrément possible lorsqu'il vit la tronche des œufs de Jiyool. Trop cuits. Le dessous des œufs avait eu le temps de devenir un peu noir et ces pauvres œufs avaient définitivement passé trop de temps sur cette poêle. Lui qui cuisinait depuis si longtemps était loin d'imaginer que c'était possible de passer le temps de cuisson des œufs mais il avait la preuve devant les yeux. Ou alors, c'était lui qui était trop difficile, à vouloir des œufs pas trop cuits non plus. Il lui fit la remarque sans oser la regarder dans les yeux parce qu'il n'avait pas envie de la blesser (mais en même temps, jamais il n'accepterait de manger ça). Pour lui remonter un peu le moral, il lui sourit quand même, quand bien même ça ne changerait pas l'aspect de ses œufs. « J'imagine que y'a une première fois à tout, alors. » Il tourna la tête vers la cafetière qui sonna que son café était prêt. Il attendra un peu plus longtemps pour ses œufs. Convaincu qu'elle ne pourrait pas rater les œufs une seconde fois, il se dirigea vers son café alors que Jiyool lui répondit. « Tu peux mettre du beurre dans ce cas, » répliqua t-il en souriant. Il n'était pas sûr des effets du beurre sur le corps et n'était pas trop au courant de ceux de l'huile non plus. Il n'y avait jamais eu personne pour le lui dire, après tout. Attrapant son café et le posant sur la table, il en fit préparer un deuxième pour Jiyool. En attendant, il s'approcha de son aînée qui avait déjà cassé son œuf. En fait, elle l'avait vraiment cassé. Le jaune s'était aussi mélangé au blanc et Lucas n'eut même pas de réaction tellement qu'il ne pensait pas ça possible, en fait. Il avait fait ce genre d'erreurs quand il avait huit ou neuf ans. Pas à vingt-trois ans. Il n'avait même pas encore vingt-trois, en plus. L’œuf était déjà en train de cuire sur la poêle et voilà que ses neurones se reconnectèrent à la réalité, la surprise l'ayant fait partir dans un autre monde en questionnant tout le sens de son existence. « Mais t'as mélangé le jaune et le blanc là ! » s'insurgea t-il, presque choqué de voir ça. Ok, ce n'était pas dégoûtant non plus mais Lucas aimait quand le jaune et le blanc étaient séparés. Il aimait un œuf au plat, quoi. Pas ce genre d’œufs qu'on mangeait avec un ramen. D'ailleurs, c'était plutôt un œuf dur qu'on mangeait avec un ramen. Bref. Il regarda Jiyool d'un air semi-désespéré, semi-exaspéré. « Si tu veux, je peux m'occuper des œufs. » Sinon, il n'allait plus y avoir d’œufs et Lucas n'aura pas son petit-déjeuner habituel. Ce qui serait certain, c'était qu'il retiendra à vie que son aînée ne savait pas cuisiner des œufs.
 
code by solosands


you should see the way he looks at you. like when you're talking or on the phone or doing god knows what, his eyes are just focused on only you and he's got this cute little smirk. he just admires you and looks at you like you're the light of his life.
Choi Ji Yool
Choi Ji Yool
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Jeu 16 Juil - 11:45

“ lucas & jiyool : brownie points with breakfast ?” + Ne trouvant rien à répondre, parce qu’au fond il n’a pas vraiment tort, je me contente de lui tirer la langue. Pas très mature comme réaction mais ce n’est pas comme si j’avais mieux en stock. Il pourrait être un peu plus sympa quand même, je suis en train de lui préparer son petit déjeuner après tout, enfin j’espère tout du moins, c’est déjà pas mal. Ce n’est pas pour tout le monde que je fais ça franchement, pour personne même. La dernière fois que ça a dû arriver, c’est quand j’ai perdu un pari avec mon frère et qu’il m’a pris un malin plaisir à jouer l’assisté pendant une semaine. Bien sûr, le karma l’a frappé quand il s’est chopé des brûlures d’estomac avec un plat que j’avais peut-être volontairement un peu, voire beaucoup, trop épicé. Pour Lucas, j’ai choisi de m’appliquer pour lui offrir un repas digne de ce nom alors il a plutôt intérêt à être content, même si pour le moment il n’a pas l’air de comprendre que je m’active en cuisine pour lui et non pour moi. Une petite pichenette sur le front le rappelle à la raison et après quelques secondes à faire le fragile qui meurt de douleur sous un petit coup d’ongle sur le front, il semble enfin réaliser que je fais tout ceci pour lui et non pour moi. J’apprécie le grand sourire qui s’installe sur son visage, contente de pouvoir faire un heureux avec un truc aussi simple qu’un petit déjeuner. Ça me motive un peu plus dans cette tâche bien matinale, j’ai hâte que Lucas puisse manger tout ça. Mais son sourire s’efface bien vite quand il pose les yeux sur mes œufs. Quoi ? Pourquoi il les regarde comme ça ? Il me signale qu’ils sont bien trop cuits, je suis forcément hyper déçue parce qu’ils me paraissaient vraiment pas mal. Je décide de changer de méthode et de mettre du beurre plutôt que de l’huile comme me le conseille Lucas, je suis un peu près convaincue que cela ne change quelque chose mais ça vaut le coup d’essayer. Je laisse Lucas gérer les cafés alors que je me reconcentre sur la réalisation des œufs parfaits. Je beurre minutieusement ma poêle avant de venir casser délicatement mon œuf sur le rebord. Peut-être pas assez délicatement puisque le jaune se casse et vient se mélanger au blanc. Rien de grave, parce qu’après tout c’est bon aussi et ça fait la même chose dans l’estomac. Mon cadet n’a pas l’air du même avis que moi, après quelques instants où il regarde mon œuf d’un air absent, il râle que j’ai mélangé le blanc et le jaune. Déjà, j’ai mélangé rien du tout, ils se sont mélangés tous seuls ! Et en plus, il n’y a pas mort d’hommes, c’est quoi cette réaction ? Je fronce les sourcils, surprise de cette réaction exagérée. « Oui, bah ça fait des œufs brouillés, c’est bon aussi. » je dis alors que j’attrape une paire de baguette pour volontairement finir de brouiller mon œuf. Lucas n’adresse un regard désespéré… Ok, je suppose que ça veut dire qu’il ne veut pas de mon œuf. Très bien, monsieur je suis difficile, je le garde pour moi celui-ci. Il me propose alors de s’occuper des œufs avec un air de « de toute façon, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. » et je claque de la langue, parce que ce n’est pas ce qui était prévu. « NON. » je râle avant d’évacuer le sango de devant la cuisinière d’un coup de coude, c’est moi qui fais non mais oh. « C’est toi qui me stresses à me regarder et à me juger alors que je donne cœur et âme à la cuisson de ces œufs. Je vais réussir. » je suis un peu de mauvais foi certes, mais ce n’est pas en critiquant mes talents culinaire que je vais trouver la confiance nécessaire pour réussir ses œufs. J’essaye d’oublier Lucas et ses yeux poser sur moi, quand je sors mon nième œuf de la matinée. La troisième fois c’est la bonne. Je conserve mon œuf brouillé dans une assiette qui me servira à moi puisqu’il n’est pas assez bien pour monsieur et je rebeurre ma poêle. Cette fois, je suis extrêmement vigilante quand je viens casser mon œuf, et miracle, le jaune et le blanc sont bien séparés comme le voulait mon cadet, cela me semble bien parti pour une réussite. Je revérifie ma puissance du feu et je viens surveiller qu’ils ne cuisent pas trop, qu’ils ne noircissent pas toutes les dix secondes. Cet œuf est prometteur, très prometteur.
 
code by solosands




DARK OCEAN

who are you ? why do you hide in the darkness and listen to my private thoughts ? who told you how to get here below my bedroom ? sad l♡ve
Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty Jeu 16 Juil - 11:45
Le membre 'Choi Ji Yool' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
brownie points with breakfast ? (lucas) 160116052237365034
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: brownie points with breakfast ? (lucas) brownie points with breakfast ? (lucas) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

HAPPY BIRTHDAY !

STW fête ses 6 ans ce mois-ci ! Un grand merci à tout le monde de faire vivre ce forum ! Le staff vous remercie pour votre implication et on espère passer encore des tonnes d'années avec vous