Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Ssds10shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Ssds10shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Ssds10shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Ssds10

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain)

Shim Aliyyah
Shim Aliyyah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 19:15

Shim Aliyyah
the ocean roar is music to the soul...
Nom : Shim ; héritage de ses parents disparus, elle est la dernière de la famille Shim à sa connaissance. Prénom(s) : Aliyyah ; signifiant élévation spirituelle, il est le souvenir d'un pays en guerre où elle a tout appris mais aussi tout perdue. Surnom(s) : Ali ; il est tellement naturel qu'elle en oublierait parfois que son prénom à une suite. Ariel, la petite sirène, poissirène, requin d'eau douce... ; sa passion pour l'eau et la natation lui ont fait gagner des surnoms ridicules en tout genre. Aligator ; son sang chaud et sa bouche sans filtre a souvent tendance à marquer les esprits. Kitten ; surnom trop mieleux donné par ses amis de nz pour l'agacer, en rapport avec sa méfiante et son besoin d'affection. Âge : 24 ans ; les années passent trop vite à son goût, elle qui veut profiter de sa jeunesse éternellement. Date et lieu de naissance : 23 décembre 1995 à Damas (Syrie) ; médecins, ses parents ont fait beaucoup d'humanitaire autour du monde avant de se poser en Syrie pour l'accouchement de la petite. Origines : Coréennes ; un visage qui ne trompe pas sur ses racines asiatiques et qui a souvent fait tâche dans le décor où elle a grandi. Nationalité : Coréenne anciennement syrienne ; elle a obtenu la neutralisation il y a trois ans, le processus étant bloqué jusque là par le conflit syrien. Cursus universitaire : 7ème année de biologie (médecine vétérinaire) ; elle a décidé de s'accrocher jusqu'à la fin de son doctorat malgré la pression qui la ronge peu à peu. Métier : Interne en clinique vétérinaire ; après ses nombreuses années d'études et ses petits jobs étudiants elle semble enfin toucher son rêve du bout des doigts. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle ; elle n'a jamais été tenté par autre chose que les hommes, peut-être du fait de sa culture pas toujours des plus ouvertes. Classe sociale : Moyenne ; bien qu'arrivée en corée sans le moindre argent, son poste d'interne et son héritage surprise lui permettent aujourd'hui de vivre confortablement.Tu veux t'investir dans une fraternité ? Sango un jour, sango toujours ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...
Elle essaie de se libérer du temps pour nager au moins un fois tous les deux jours, pas toujours facile entre l’université et son poste d’interne. Longtemps végétarienne, elle est maintenant vegan, elle est du genre à vous rappeler pourquoi vous devriez être au moins végétarien et manger bio. Arrivée à Yonsei pour sa deuxième année de licence, elle a ensuite faire son master à l’université de Queenstown (Nouvelle-Zélande) avant de revenir faire son internat à Yonsei. Des nombreux tatouages ornent son corps, il est quasi impossible de les rater, pas toujours accepté dans le pays, elle a eu des soucis notamment pour se faire embaucher. Elle a énormément de mal à différencier amitié et amour, elle a tendance à confondre les deux car dans tous les cas, elle est excessivement possessive, jalouse et affectueuse. Excellente élève et très investie, elle fait passer ses notes avant tout et participe de nombreux clubs et associations, quitte à en oublier sa santé. Elle a une cicatrice d’une quinzaine de centimètre sur l’abdomen, aujourd’hui recouverte d’un tatouage floral, elle est le vestige des incendies de yonsei. Sa bourse de doctorat a failli lui passer sous le nez car elle a fait un burnout lors de sa dernière année de master car trop occupée et ses notes ont chuté. Elle a fait son master à Queenstown pour travailler en partenariat avec Vétérinaires sans Frontières, elle a par exemple été mobilisée lors des incendies en Australie. Plutôt charmeuse en soirée, on ne s’approche cependant pas d’elle sans autorisation, ceux qui ont essayé se souviennent encore de son poing dans la mâchoire. Fane de boissons chaudes (vegan) et de gâteaux crémeux (vegan), il n’y a rien de mieux si vous avez quelque chose à lui demander et si vous voulez l’amadouer. On pourrait croire qu'elle est hyper à l'aise avec son corps, entre la façon dont elle s'habille, la natation et sa sale habitude de se promener en slip dans le dortoir mais ce n'est pas du tout le cas. Elle a un véritable don avec les animaux, elle a toujours le sourire aux lèvres quand elle s’en occupe, c’est beaucoup moins vrai quand elle doit gérer les propriétaires. Bien que biologiste de formation, elle n’a pas la main verte du tout, elle fait mourir toutes les plantes même les cactus mais elle continue de persévérer. Elle fait toujours des bonds quand elle entend des pétards ou des feux artifices, ils lui rappellent douloureusement les bombes en Syrie et les explosion des incendies de yonsei. Trilingue anglais, coréen et arabe, elle s’amuse toujours à mélanger les trois langues pour embêter les autres, mais elle est surtout trilingue en insultes. Elle fait partie des sangos depuis plus de six ans maintenant, elle a même été vice-présidente alors de s’envoler faire son master à l’étranger. Bonne vivante, elle sort beaucoup, boit beaucoup et s’amuse beaucoup, elle sort notamment tous les jeudis et tous les samedis car elle a ses vendredis et ses dimanches. Elle a une peur bleue des fantômes, malgré son esprit scientifique, impossible de lui faire regarder des films d’horreur sans qu’elle hurle. C’est un aimant à chats, elle en a trois qu’elle a sauvé de la rue dont Phantom qu’elle a recueilli quelques mois après son arrivée en Corée. Elle n'a pas de style vestimentaire vraiment défini, elle aime bien différentes choses, n'a pas peur de dévoiler ses formes mais la moitié de son armoire est composée de noir. Pour éviter le moindre attachement, elle a pour sale habitude de ramener des inconnus dans ses draps assez régulièrement plutôt que de chercher une relation stable. Si elle est capable d'enflammer le dancefloor en dansant, elle chante vraiment comme une casserole mais elle s'en fiche pas mal et ça ne l'a jamais empêcher de hurler les plus grands hits.
Dis nous qui tu es !
ROSE SAUVAGE
Devoir se glisser entre chacune de ses épines tranchantes pour la cueillir du bout des doigts et apprécier son parfum, son charme délicat.
Très loin des idéaux féminins un peu vieillots, Ali a toujours été une fille moderne presque aux antipodes de l’image de la demoiselle délicate contrairement à ce que l’on pourrait penser avec ses origines coréennes et son pays de naissance. De, par ses parents qui étaient de grands voyageurs, elle a été influencée par de multiples cultures, elle en n’a gardé que les plus ouvertes. Elle a toujours appris à être elle-même et à s’accepter comme elle est. Mais aussi à accepter les autres avec leurs qualités et leurs défauts. On lui a appris à aimer et respecter les êtres humains, les animaux et la vie en générale. À en profiter tous les jours. Le naturel était une grande vertu dans sa famille. Alors personne n’a cherché à la changer quand elle s’est révélée être une enfant rebelle et lunatique. Puis quand elle est devenue une adolescente sauvage avec trop d’énergie à revendre qui n’hésitait pas à devenir vulgaire pour défendre l’égalité et la justice. Ou encore elle s’est avérée vouloir se défendre avec violence plutôt qu’avec diplomatie. Toute cette liberté de vivre et de penser a brusquement pris fin. Dans la Syrie en guerre, elle n’a eu la chance que de grandir trop vite, devenir mature et indépendante rapidement pour combler l’absence de ses parents et oublier la peur quotidienne.


SIRÈNE JOUEUSE
Se faire envoûter par sa beauté fatale, ses regards enjôleurs et ses sourires malicieux qui vous feront oublier ses vises et ses colères.
À l’inverse de tout ce qu’elle peut montrer dans sa vie professionnelle, Aliyyah n’est pas seulement une vétérinaire terre-à-terre, ferme avec une honnêteté qui dépasse souvent les bornes, celle qui est juste quitte à froisser les clients trop négligents avec nos amis à quatre pattes. Elle est aussi cette jeune femme dynamique qui aime sortir, s’amuser, danser jusqu’au bout de la nuit pour oublier la pression qui s’accumule un peu plus chaque jour. Une femme forte et fière qui connait tous ses atouts et qui sait en jouer. Elle sait jouer de son sourire pour séduire. Elle sait jouer de ses regards pour charmer. Elle sait jouer de ses courbes pour attirer. Plutôt impatiente et têtue, elle fait toujours tout pour obtenir ce qu’elle veut. Et elle ne sait pas s’arrêter tant qu’elle ne réussit pas ce qu’elle a entreprit. Son côté taquin et tactile a souvent tendance à laisser penser qu’elle est intéressée même quand elle ne l’est pas. Dès qu’elle s’en rend compte, elle n’a aucun scrupule à le dire et à la faire comprendre, quitte à utiliser ses poings pour que l’information passe plus rapidement. On ne la touche pas si elle n’a pas envie qu’on la touche. De façon générale, elle est assez audacieuse pour remettre à leur place les gens trop entreprenants avec elle ou avec d’autres.


LOUVRE BLESSÉE
Accepter, comprendre ses méfiances et ses cicatrices pour la dompter peu à peu afin de profiter de sa douceur, de son affection sans limite.
Un peu trop marquée par les trahisons et les erreurs qu’elle a pu faire, Ali se montre naturellement méfiante envers tout le monde. Elle a énormément de mal à accorder sa confiance, il faut la patience nécessaire pour la gagner et la mériter. Elle a tendance à cacher cette peur de faire confiance derrière sa grand-gueule et son impulsivité qui la fait sortir les griffes un peu trop facilement et un peu trop souvent. C’est une façon pour elle de se protéger de ceux qui n’ont pas toujours les bonnes intentions envers ses proches et envers elle. Extrêmement loyale envers ceux qui ont réussi à percer sa carapace de verre, elle ferait tout pour les protéger contre le monde et les garder à ses côtés, quitte à paraître excessivement jalouse et possessive. Un fois que ses barrières sont brisées, elle donne corps et âme dans les relations qu’elle construit et elle offre son affection sans limite, elle en devient même collante. Souvent bien plus qu’elle ne devrait et bien plus qu’elle ne reçoit en retour. En réalité, Ali est fausse indépendante, elle semble s’accommode parfaite au fait qu’elle soit solidaire mais au fond, elle préfère la vie en communauté à partir du moment où celle-ci est composée de gens envers qui elle a entièrement confiance.
🏝💧🦈

je réanime mon tout premier perso sur stw, ma petite sirène préférée ♡

Si vous avez des DC, merci de les recenser ici
Code:
<z>ILLO</z> ► choi ji yool ; joo won hee ; shim aliyyah

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>park soo young (joy, red velvet)</taken> ⇝ [url=profil]shim aliyyah[/url]

Shim Aliyyah
Shim Aliyyah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 19:16

It's my life...
et là une petite citation...

Comme un enfant sauvage, tu traverses tous les âges
Damas, Syrie ( fin 1995 - mi 2007 )
La Syrie n’aurait dû être qu’une énième étape du voyage de leur vie, ils y étaient pourtant restés pour faire grandir leur premier et unique enfant. Ses parents se sont rencontrés cinq ans avant la naissance d’Aliyyah. Tous les deux médecins, leurs chemins s’étaient croisés lors d’un de leurs nombreux voyages humanitaires et le coup de foudre avait été immédiat. Leur amour passionnel les avait poussés à continuer leurs projets à deux, ils avaient ainsi parcouru le monde ensemble à aider les plus démunis jusqu’à ce que sa mère tombe enceinte. Une heureuse surprise qui ne les avait pas empêchés de prolonger jusqu’au bout leurs missions et c’était l’arrivée un peu prématurée de la petite fille qui les avait forcés à se poser quelques temps, des mois qui avaient fini par être des années, en Syrie. Loin de la stabilité que la famille aurait pu connaitre en Corée du Sud, ses parents avaient choisi de faire grandir Ali dans ce pays où la misère et les inégalités régnaient en maître. Au milieu de ses terres parfois sauvages, la petite avait appris à suivre son instinct, à ne faire confiance à personne et surtout, à ne jamais se laisser influencer.


Puisses-tu sourire, et même rire, quand le pire est à venir
Damas, Syrie ( mi 2007 - début 2011 )
Être une jeune fille avec des traits asiatiques en Syrie n’avait pas toujours été une partie de plaisir. Obligée d’évoluer parmi les autres enfants comme elle, les étrangers, pour être acceptée, Aliyyah n’avait jamais vraiment été plongée dans la culture syrienne mais plutôt dans une multiculture qui lui avait aidé à forger sa personnalité et ses idées. Sa façon de penser avait souvent déplu, on avait reproché à ses parents de lui laisser trop de liberté dans une communauté où celle-ci se faisait de plus en plus rare. Mais elle avait continué à jouer aux adolescentes rebelles, à suivre les valeurs qui lui étaient chères, la liberté, l’égalité, le partage, la tolérance et l’entre-aide, quitte à se faire des ennemis. Elle avait choisi de s’éduquer quand la plupart de ses camarades féminines commençaient déjà à fonder des familles. Elle avait essayé de construire son propre bonheur, son propre avenir ne laissant personne se mettre en travers de ses ambitions. Elle avait rêvé d’un monde plus juste alors que la plupart du peuple syrien n’osait même pas rêver de demain. Malgré les tensions qui commençaient à se dessiner, elle avait continué à vivre pleinement, profitant de chaque jour comme du dernier.


Toutes ces images volages, dans ta propre cage
Damas, Syrie ( début 2011 - fin 2014 )
La révolution syrienne avait marqué en tournant dans la vie de tous. Il avait fallu apprendre à se faire oublier et à se taire pour vivre. Tout le monde avait tenté de continuer d’exister en silence mais les disparitions, les fusillades et les bombes avaient rendu la vie impossible. Beaucoup avaient cherché à fuir en vain, certains avaient cherché à se défendre en vain. Les autres comme Aliyyah avaient cherché à changer le monde sur le long terme, convaincus que l’éducation était la clé et qu’il fallait être patient. Puis sa mère s’était fait tirer dessus lors d’une manifestation, elle s’était éteinte sous les pleures d’Ali et de son père après de longs jours d’agonie. Quelques mois plus tard, une énième journée à la voiture piégée lui avait arraché sa dernière part d’innocence quand un petit garçon s’est vidé de son sang dans ses bras, sans qu’elle ne puisse le sauver. Plusieurs jours plus tard, son père n’était toujours pas rentré à la maison et la jeune femme avait fini par comprendre que l’attendre ne servait malheureusement plus à rien. Elle avait célébré ses dix-huit ans, orpheline dans une maison en ruine, à chercher une solution pour fuir le pays.


J'ai fini par me dire que peut-être on va guérir
Séoul, Corée du Sud ( fin 2014 - début 2018 )
Après tout ce qu’elle avait vécu en Syrie, la Corée de Sud lui avait offert un nouveau souffle. Des opportunités. De choses à découvrir. Une nouvelle famille sur qui compter. Son coréen approximatif n’avait pas facilité les choses mais elle avait travaillé dur pour continuer ses études dans une des meilleures universités du pays. Obtenir une bourse, un emploi étudiant, cela n’avait pas été facile mais le jeu en valait la chandelle. Rejoindre Yonsei lui avait offert non seulement un nouveau toit mais aussi une nouvelle famille : les sangos. Elle avait rejoint la fraternité à son arrivée et malgré sa peur évidente de faire confiance à de nouvelles personnes, elle s’était bien vite attachée à ce petit groupe, pour qui quelques mois plus tard, elle aurait donné sa vie. Ses rêves avaient grandi avec les possibilités que lui avait offert le pays. Apprendre la natation, et elle s’était découvert un talent à la même occasion. Voyager, ce qu’elle avait pu régulièrement faire. Bien sûr, cela n’avait pas été parfait et elle avait eu sa dose de malheurs ici aussi, la cicatrice sur son abdomen en était la preuve, mais elle n’avait pas regretté une seconde d’avoir retrouvé ses racines.


Aujourd'hui ou demain c'est l'moment ou jamais
Queenstown, Nouvelle-Zélande ( début 2018 - début 2020 )
Lors de sa dernière année de licence en biologie, il avait fallu penser à la suite. Il lui avait paru plus qu’évident, après son stage au brésil en tant que soignante animalière, que devenir vétérinaire était son rêve. La proposition avait été trop bonne pour refuser, un master en Nouvelle-Zélande en partenariat avec Vétérinaires Sans Frontières. Bien que laisser derrière elle ce qu’elle avait construit en Corée l’avait un peu inquiété, elle n’avait pas hésité longtemps avant d’accepter cette offre en or. Lors de ses deux ans sur la terre du long nuage blanc, Aliyyah avait découvert une culture riche mais aussi un million de nouvelles aventures à tester. Perdues entre ses cours, ses occupations associatives, ses activités aquatiques et son job étudiant, elle avait vite manqué de temps et la pression s’était accumulée. Refusant de faire une croix sur tout ça, elle avait continué la natation, la plongée, la randonnée en plus de ses déplacements humanitaires. Elle avait énormément appris et profité mais la jeune femme avait fini par devoir faire un choix lorsque ses notes avaient chuté. C’est aussi lors de ce séjour qu’elle s’était retrouvée à devoir gérer à distance l’héritage d’une grand-mère qu’elle n’avait jamais connu.


Temps, à nouveau, de nous jeter à l’eau
Séoul, Corée du Sud ( début 2020 - maintenant )
Revenir en Corée avait été un peu plus dur qu’elle n’aurait pu le penser. Après son master à Queentown, il avait été temps pour elle de reprendre le chemin de la maison pour faire son internat en médecine vétérinaire sur le campus de Yonsei. Avec ses notes qui avaient chuté suite à l’accumulation de la pression et les tatouages qui avaient fleuri en nombre sur sa peau lors des deux dernières années, trouver une clinique vétérinaire à Séoul pour poursuivre ses études s’était avéré plus compliquée que prévu, son caractère bien trempé n’avait pas aidé non plus. Finalement, elle avait trouvé son bonheur dans une clinique de la digital city non loin du dortoir sango. Remettre les pieds dans une université où la plupart de ses camarades étaient déjà diplômés avaient également été un peu éprouvant, elle avait dû prendre le temps de reprendre ses marques, prendre le temps de s’habituer au fait que les gens ne l’avaient pas attendu pour avancer et qu’elle devait à présent faire de même. Même s’il lui restait trois ans à étudier, il était temps de penser à se poser dans cette ville où elle comptait continuer sa vie, pourquoi pas même la finir.
Li Jia Xin
Li Jia Xin
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 19:19
rebienvenue :eheh:
toi qui disais ne pas tc avec joy... c'est raté je crois ! :y:

contente de te revoir avec ali :heart:
bon courage pour terminer tout ça :hot:

edit. parce que t'étais toute triste mais... JE L'AI VU TON RÉBUS POUR TON PSEUDO MDR trop mignon :shy:



Trust your heart if the seas catch fire,
- live by love though the stars walk backward.
Kang Hojin
Kang Hojin
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 19:33
quelle a l'air prometteuse :cute:
je veux absolument un lien avec elle :hug:

edit :
j'en oublie les bonnes marnières :oo:
rebienvenue :heart:
Pavlov Elizaveta
Pavlov Elizaveta
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 19:36
joy, quel choix :plz:
et puis ce personnage :cute:
je viendrai te voir pour des liens :cute:
(re)bienvenue :hot:


    she's beauty, she's grace, she'll punch you in the face. ☾
Yoo Jun Wan
Yoo Jun Wan
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 20:16
Je commence à croire que t'as fait exprès de poster la fiche pendant que je suis à la plage pour pas que je vienne :russe:


+I'M ADDICTED TO YOU+
Kwon Min Soo
Kwon Min Soo
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 20:43
Coucou, Ali, je suis ton pire cauchemar :y:
(en vrai, avoue, t'es revenue juste parce que je te manquais :y:)


I’ll tell you a secret. The really bad monsters never look like monsters...
DON'T GET TOO CLOSE,
IT'S DARK INSIDE.
Yoon Nam Sun
Yoon Nam Sun
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 21:27
Re bienvenue sur shake :06:
Park Hyun Tae
Park Hyun Tae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 22:14
Rebienvenue !
Et bon courage pour la fiche de cette demoiselle :06:
Seo Elias
Seo Elias
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty Jeu 9 Juil - 22:46
TU POSTE QUAND JE SUIS DEHORS JPP :russe: :russe: :russe: :russe: :russe:
je vais éditer mon post de ce pas, tellement triste de pas être premier pour ariel..

edit: :plz: :plz: :plz:

ton rhébus je suis fan ♡ et bon...
@Shim Aliyyah a écrit:
Ariel, la petite sirène, poissirène, requin d'eau douce, aligator, kitten.
on va bien s'amuser :y: :y: :y: :y: .... requin d'eau douce :hehe: :hehe: :hehe: :hehe:

"CLUBS : reine du club de natation" pas quand je te pousse dans l'eau aligator :cute:
ces surnoms me mettent en joie :y: hâte de te voler ta piscine et de te coller aux basques toute la journée :y:

rebienvenue ici ariel de mon coeur ♡ hâte de lire la suite :aah:


how can i
how can I get your love, how can I make you smile. this heart-pounding fluttering feeling is coloring my heart. i don’t know where this feeling came from. i’m trapped in a sandcastle that I made myself, like a little boy. i’m still lost, looking for that dream. hoping one day, you'll come with me.

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) shim aliyyah ✧ damask rose (petals fall, thorns remain) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !