Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
marijuana deal (jihae) 6f74065477f1211cc615d258db51e2c8marijuana deal (jihae) Tumblr_pgawnfyL9u1vzztm0o1_400marijuana deal (jihae) Originalmarijuana deal (jihae) A2bdbaacc8eff56cbfed0f3acd60d0e1f9329143
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
16.64 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae

marijuana deal (jihae)

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Jeu 23 Juil - 0:03
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
le bruit du ballon de basket retentissait dans la salle. la sueur perlait doucement sur mon front et mes mains attrapèrent le coupable du bruit avec aisance. l’entraînement des thunders venait de se terminer au complexe sportif du district de songpa-gu et après avoir salué le coach et les autres de la team, je me suis rué vers les douches du vestiaire. je savais que j’étais attendu après ça mais je ne savais pas vers quelle heure exactement. l’eau coulait chaudement contre ma peau pendant que je relevais la tête, fermant les yeux pour profiter de la chaleur de la douche un maximum. j’étais plutôt content de ce que je venais de produire aujourd’hui, ça annonçait encore des matchs très intéressants. je devais toujours m’améliorer, rien n’était jamais acquis complètement mais ce sport me faisait vibrer et je n’étais pas prêt de m’en séparer. alors que j’étais en train de réfléchir à la prochaine rencontre en championnat des thunders, la sonnerie de mon téléphone me sortit rapidement de ma rêverie. j’ai éteint l’eau, me suis séché à la vitesse de l’éclair mais le temps que j’arrive à la hauteur de mon iphone, l’appel était déjà terminé. tout en frottant mes cheveux encore très humides, j’ai fixé la notification sms qui s’affichait sur mon écran. rdv comme d’hab là où tu sais. byung hee a noyé son phone dans les toilettes au cas où tu te demanderais. non je ne me le demandais pas mais finalement, ça ne m’étonne absolument pas de cet idiot. je me suis assis sur le banc de manière nonchalante, soupirant un peu et reposant ma tête contre le mur. j’ai intérêt à me bouger le cul. du coin de l’œil, j’observe les membres de l’équipe de basket qui se changent ou rentrent et sortent du vestiaire. alors eren, c’était ta meuf ? la fais pas trop attendre, hein. min m’adressa une tape amicale auquel je répondis par un simple sourire. je vais le laisser croire que c’est le cas même si à chaque fois il oublie que je n’ai personne dans ma vie. depuis qu’il a vu risae, il fait une fixette et est persuadé qu’on va finir ensemble. certes, c’est ce que j’ai toujours voulu mais ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air. bref, avant que je ne pense à shin encore une fois, il vaut mieux que je m’habille et que j’y aille.

mains dans les poches et sac de sport sur l’épaule, j’ai poussé la porte du hangar qui nous servait de qg. kyung jong, assis sur un vieux pouf de mauvais goût dans une position qui me paraissait plus qu’inconfortable, releva la tête vers moi à mon entrée. te voilà. je t’attendais. après avoir jeté mon sac dans un coin, je me suis retourné vers lui en haussant un sourcil. « je suis un grand garçon, je suis même ton aîné. je peux y aller seul tu sais. » ce fut à son tour de froncer les sourcils. « t’es de mauvaise humeur ? » « pas vraiment. » il se leva du vieux pouf qui me donnait des nausées. « t’es sec. » « je suis toujours sec. » kyung jong pencha la tête curieusement. « ouais mais là c’est différent. bref, allez viens, byung hee a trouvé un nouveau filon. oublies pas la cam. » j’ai ricané légèrement, chopant ma casquette au passage avant de sortir du qg avec mon pote. la casquette, accessoire indispensable pour éviter qu’on me reconnaisse trop dans le quartier. en général, je l’enfonçais bien pour qu’elle me tombe presque sur mes yeux noirs et jusque là, je n’ai jamais eu trop de problèmes. arrivés sur le lieu de rendez-vous, byung hee n’était toujours pas là mais on s’y attendait. il allait sûrement débarqué un peu après tout le monde. ji hyuk était déjà là, dans la ruelle plus ou moins sombre, assis sur une caisse à l’état douteux, il avait sorti une clope pour se la caler entre les lèvres. « yo. » j’ai répondu d’un signe de la main, m’adossant à côté de lui. « c’est qui aujourd’hui ? un nouveau ? » ji hyuk se mit à hausser les épaules montrant sa totale ignorance sur le sujet. c’est à ce moment qu’un bruit se fit entendre dans l’angle de la ruelle, démontrant que quelqu’un était sur le point d’arriver. pourtant, quand mon regard se posa sur lui, mes yeux le reconnurent tout de suite. qu’est-ce qu’il fiche ici ?

(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yi Ji Hae
Yi Ji Hae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Ven 7 Aoû - 17:53
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Jihae ouvrit le tiroir de son bureau, une grimace sur le visage. Il savait que c’était sa dernière pilule et il allait avoir besoin de plus, de beaucoup plus. Après son overdose médicamenteuse, il avait promis à ses parents qu’il ne toucherait plus à rien qui pourrait mettre à mal son organisme. Il aurait aimé pouvoir tenir cette promesse faite à la fin de son lycée, mais ce n’était pas le cas. Il avait repris la drogue après son service militaire. Cependant, ce n’était que des petites doses au début. Et au fur et à mesure que son corps se réhabituait à ces merdes dans son organisme, il avait augmenté les doses, avait fait en sorte de planer à chaque fois qu’il en avait l’occasion. Et puis, la crimson avait fait son apparition dans sa vie, la délivrance. Il pouvait planer et en même temps être efficace dans son travail. C’était le combo idéal et encore une fois, il en avait pris plus que de raison, laissant son organisme s’adapter encore et encore à cette nouvelle substance. Jihae cachait donc le fait qu’il se droguait à nouveau à tout le monde et avait eu chaud au cul quand la direction avait fait la descente dans les dortoirs. Heureusement, personne n’avait rien trouvé dans sa chambre malgré la présence de la crimson.

Avisant la dernière pilule rouge, il attrapa sa bouteille d’eau ainsi que le sachet et l’enfourna dans sa bouche, faisant couler le tout dans son estomac avec l’eau. Une fois fait, il mit la petite poche transparente à la poubelle et récupéra ses affaires pour sortir. Il fallait qu’il aille en acheter d’autres. Il ne pourrait pas survivre sans. Muni d’autant de liquide qu’il le fallait pour acheter sa dose, il sortit de sa chambre, casque sur les oreilles. C’était rare qu’il sorte de son antre, autre que pour aller en cours ou aller voir sa famille et il sentit sur lui les regards surpris. Jihae avait l’habitude qu’on le regarde parce qu’il n’était pas spécialement très sociable, voire même pas du tout. Bien que dans une fraternité, il n’en voyait pas l’intérêt, se mettant de lui-même à l’écart des gens comme il l’avait fait pendant des années dans sa propre famille. Ça ne lui avait pas réussi puisqu’il avait réussi à la détruire tout doucement en exposant le secret de son grand frère. Il l’avait fait exprès, voulant l’amour et la fierté de son père, mais à quel prix ? Maintenant il le regrettait et ne pouvait pas faire grand-chose à ce propos malheureusement. Du moins pour le moment.

Il quitta le dortoir des pyobeoms et se dirigea, d’un pas lent et calculé vers l’endroit où il pourrait acheter ce dont il avait besoin. Ses pieds connaissaient le chemin par cœur et il n’avait presque pas besoin de regarder les alentours pour savoir où il allait. Il augmenta donc le son de sa musique pour n’être dérangé par personne et ce fut le cas. Aucune personne ne souhaitait lui parler ou même l’aborder parce qu’il n’avait pas l’air commode et ça convenait totalement à Jihae qui se faufilait dans la foule comme si de rien était. Il finit par arriver au lieu de la vente et s’engouffra dans la ruelle comme si c’était normal. En relevant les yeux et enlevant son casque de ses oreilles, son regard s’ancra dans celui d’un garçon qu’il reconnaissait. Il grimaça légèrement derrière le masque qu’il portait. Pourquoi le destin s’acharnait-il à lui foutre des gens qu’il connaissait sur son chemin ? Il s’avança alors vers son fournisseur habituel, laissant Eren sans un regard. Si on ne le connaissait pas, on aurait pu croire qu’il n’avait même pas eu un mouvement de recul ou de surprise. Cependant, ça avait été le cas. « La même chose que d’habitude. » grommela-t-il, sans prêter attention au jeune homme alors qu’il tendait la monnaie et récupérait sa came. Une fois fait, il tourna les talons, un signe de tête pour son dealeur avant de vouloir s’échapper du regard de son ancien camarade qu’il savait fixé sur lui. Jihae soupira se disant qu’il ne le laisserait pas partir come ça.


(c) DΛNDELION



☽☽ i don’t have biceps or pecs, i don’t have a super car like batman. it was my dream to become a hero but the only thing i can give you is anpan. i dreamed of a hero like superman. so i jumped around, bouncing to the sky. wasn’t scared of getting my kneecaps scratched up. it was my innocent childhood imagination.

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Ven 4 Sep - 1:15
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
je ne comprenais plus rien. déjà que ji hyuk ne savait apparemment pas si c’était un habitué ou non, mais alors là.. lorsque mes yeux se sont posés sur la silhouette de ji hae qui s’avançait vers nous doucement, masque sur le visage mais je savais que mes yeux ne me trompaient pas. qu’est-ce qu’il fiche ici ? les simples paroles qu’il prononça alors me firent froncer les sourcils. la même chose que d’habitude. que d’habitude ? que d’habitude ? j’y crois pas. tout ça me laissait clairement sur le cul, et je restais figé, les mains dans les poches, le regardant échanger son cash contre la cam avec ji hyuk. mon regard passait de l’un à l’autre toutes les secondes, je voulais comprendre. qu’est-ce qui l’amenait dans un endroit aussi lugubre, aussi mauvais ? pourquoi ? l’intégralité de l’échange s’était déroulée très vite et déjà, il tournait les talons, dos à moi, pour repartir dans la direction par laquelle il était arrivé. c’est tellement étrange. je me rappelle encore de lui plus jeune, harcelé par des mecs que je portais pas trop dans mon cœur. ça avait commencé un peu et j’y prêtais pas trop attention au début. et puis, ça s’était accumulé, de plus en plus, tous les jours, et ça devenait gavant. je ne suis pas du genre à me mêler des affaires des autres en temps normal, et si tu n’es pas un minimum proche de moi, je t’ignore pendant tout le reste de ta vie. mais cette fois, c’était légèrement différent. ces mecs qui l’harcelait, je pouvais pas, vraiment pas, les voir en peinture. ji hyuk et kyung jong qui sont là ne l’ont pas reconnu mais moi si. parce que c’est moi qui a finit par prendre sa défense, tous les jours, à chaque fois. ça pouvait être des gestes discrets, comme une action physique plus voyante, peu importe, mais ça me gavait tellement de les voir gagner et prendre le dessus sur lui à chaque fois que j’ai fini par agir. petit à petit, les gars de la bande ennemie ont compris que c’était moi, surtout quand je m’interposais directement entre ji hae et eux. seul contre cinq, voir six, on peut pas dire que je prenais le dessus souvent et je finissais généralement avec la gueule en sang mais mes actions et gestes répétés ont fini par les calmer, surtout ce fameux jour où (j’avais du manger du lion le matin même) j’ai pris le dessus cette fois.

depuis avec ji hae, on ne s’était pas revus. on ne peut pas non plus dire qu’on soit proches mais, je ne sais pas pourquoi, je n’ai aucune méfiance à son égard. il a pourtant pas une allure de bisounours mais il n’a pas non plus l’air méchant. enfin, j’ai l’habitude des mecs chelous aussi, surtout quand j’entends byung hee arriver en trombe dans la ruelle en panique. mon regard noir fixait toujours ji hae qui s’éloignait de plus en plus. apparemment ha jin aurait des soucis avec la bande de l’autre jour. j’ai levé les yeux au ciel. « yah. ha jin cherche toujours la merde à ces taffioles. j’en ai marre de me salir les mains tous les deux jours. » kyung jong bouda comme un enfant pendant que ji hyuk ricanait à ma remarque. j’ai levé la main en l’air. « je passe pour cette fois, ce sera sans moi. j’ai autre chose à faire, à plus. » j’ai avancé d’un pas rapide et j’ai tourné dans un angle où j’avais vu ji hae tourner pendant que ma bande s’éloignait de son côté dans un vacarme assourdissant. je me suis approché de lui et l’ai arrêté dans sa marche, posant une main sur son épaule. « hé, ji hae. tu ne me reconnais pas ? qu’est-ce que tu fous ici ? » ne prends pas cette merde. je l’ai défendu à l’époque oui, mais si maintenant il veut prendre tout ça.. je ne peux rien lui dire, il fait ce qu’il veut. quand bien même ça me dérange que ce soit moi d’une certaine manière, qui l’aide à se procurer ce truc.


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yi Ji Hae
Yi Ji Hae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Mar 22 Sep - 0:34
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Sa dose en poche et allégé de l’argent qu’il avait sorti pour payer, Jihae s’échappe de cette ruelle pour ne pas avoir à répondre à des questions ou même subir une leçon de morale de la part d’une personne qu’il connaissait. Le destin s’acharnait à mettre sur sa route des gens qu’il avait croisé et côtoyé d’une certaine façon. Sans dire qu’ils avaient été amis, Eren et lui avait été des connaissances. Il avait été souvent sauvé par ce dernier lorsqu’on faisait en sorte de l’humilier au lycée. Combien de fois il lui avait épargné le supplice de la tête dans les chiottes ? Du caleçon que l’on sortait de son pantalon ? Des fausses rumeurs lancées à son égard. Si au début, ça l’avait emmerdé, au fil du temps, il s’y était fait et s’y était habitué. Jihae savait que ce n’était pas le genre de chose auxquelles on devait s’accoutumer, mais ça avait été le cas et il avait trouvé du réconfort dans des médicaments pour faire passer tout ça plus facilement. Médicaments dont il avait abusé de la dose recommandée sans même s’en rendre compte. Il n’était plus lui-même à ce moment-là, sûrement déjà bien trop défoncé. Mais il avait quand même continué de vider les flacons et les plaquettes jusqu’à ne plus se souvenir de rien. Il s’était réveillé à l’hôpital sous les regards inquiets de ses parents. Il avait alors fait une promesse, celle de ne plus jamais touché à des médicaments ou quelconque substance illicite. Promesse qu’il n’avait pas tenu au vu de l’endroit où il se trouvait.

Jihae pressa le pas, certain d’avoir entendu des pas dans son dos. Sûrement Eren qui voulait lui parler. Mais il n’en avait pas envie. Il remit son casque sur ses oreilles pour ne pas l’entendre et tourna à l’angle d’une rue, espérant, sans grand espoir, pouvoir le semer et ne pas l’avoir dans les pattes. C’était sans compter sur la ténacité de son ancien camarade qui lui attrapa l’épaule pour le faire s’arrêter et se tourner vers lui. Une grimace de déception s’afficha sur son visage alors que d’un coup d’épaule, il délogea la main d’Eren. Il enleva son casque et son regard quelque peu noir se planta dans le sien. « Si je t’ai reconnu Eren. Et au vu de ce que j’ai acheté, tu sais très bien ce que je fais là. » Il soupira et attendit quelques secondes avant de reprendre la parole. « Ecoute, je sais déjà ce que tu penses. Non je ne devrai pas prendre ça. Non ça ne m’aide pas vraiment à résoudre mes problèmes. Non ça ne te regarde pas. Et oui je continuerai. » Il marqua une courte pause avant d’ouvrir à nouveau la bouche. « Je t’épargne de la salive et du temps. Parce que de ce que j’ai remarqué, tu es assez occupé à vendre la merde que tu voudrais que je ne prenne pas. » C’était assez ironique et paradoxal, sachant qu’il se trouvait sur les lieux de la vente de cet étron. Jihae ne souhaitait pas savoir ce qu’il faisait là. Pas plus qu’il ne voulait parler avec lui, surtout des années après. Cependant, il soupira et relâcha un peu la tension. « Et toi, qu’est-ce que tu fous là ? » Retour à l’envoyeur, balle au centre.

(c) DΛNDELION



☽☽ i don’t have biceps or pecs, i don’t have a super car like batman. it was my dream to become a hero but the only thing i can give you is anpan. i dreamed of a hero like superman. so i jumped around, bouncing to the sky. wasn’t scared of getting my kneecaps scratched up. it was my innocent childhood imagination.

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Mer 30 Sep - 23:31
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
j’avais fini par abandonner ma bande de potes pour courir après lui. j’ai eu une sorte de pulsion impulsive, ce qui m’arrive plutôt souvent, et je me suis mis à sa poursuite. il faut dire que traîner une énième fois dans les affaires d’ha jin ne m’enchantait pas trop. ce qui m’intéressait, c’était de savoir ce que ji hae foutait là. je le vis accélérer sa démarche, il avait dû m’entendre. mais très vite je l’ai atteint, posant une main sur son épaule pour l’interpeller mais aussi, pour qu’il se retourne. d’un mouvement soudain, il força ma main à le quitter avant d’enlever son casque dans lequel il semblait prisonnier. deux regards noirs se firent alors face dans cette ruelle sombre, le sien et le mien. ji hae confirma m’avoir reconnu et j’eu un haussement de sourcils. a quoi il joue ? je l’ai écouté silencieusement, ce que je sais si bien faire par habitude. ecouter, observer, sans rien dire. il énuméra alors toutes les réponses aux phrases que j’étais prêt à lui sortir. je suis resté surpris, même quand il rouvrit ses lèvres. ses mots résonnaient dans ma tête, comme si c’était un message clair pour me dire que je continuais à faire de la merde. j’ai levé mon visage en direction du ciel pour me détendre un peu la nuque, avant de reposer mon regard glacial sur lui. « tu ne devrais pas être ici. j’en ai rien à foutre que ça me regarde pas. » j’ai montré du doigt le sol délabré de la ruelle. « tu sais très bien que c’est pas ton monde ici. ça ne t’apportera rien de bon la merde que je vends, comme tu dis. » cette merde que je peux vendre.. je me sens coupable. j’ai lâché un soupir en y repensant. c’était clairement ironique comme situation. je lui sauve la mise avant et maintenant je nuis à sa santé. de quoi j’ai l’air bordel ? « ce que je fous là, tu l’as toi-même dis. je vends cette foutue merde avec laquelle tu vas essayer d’oublier tes problèmes. » je grinçais des dents. bien sûr que non, je ne voulais pas qu’il la prenne. mais qu’est-ce que j’étais censé dire au juste ? j’ai jeté un coup d’œil à sa poche. « la cam. t’as l’habitude de la prendre avec ji hyuk ? » un bruit se fit entendre soudain pas très loin dans une ruelle proche. des passants avaient décidé de prendre un raccourci. instinctivement, j’ai poussé ji hae doucement contre le mur, derrière de vieilles caisses empilées qui ne contenaient que sais-je d’étrange. l’air inquiet, j’ai observé discrètement aux alentours, enfonçant un peu plus ma casquette sur mon crâne. il ne faudrait pas que je sois reconnu en plus, je le paierai très cher. ma tête se tourna vers celle de ji hae. « c’est quoi tes soucis au juste ? qu’est-ce que tu peux bien traîner derrière toi pour choper ce truc à la con ? » les mots sortaient de ma bouche comme du venin, je n’étais pas énervé, j’étais simplement nerveux. je ne sais pas s’il y a une grosse différence mais en tout cas, moi, la différence, je la ressens. j’ai esquissé un sourire tout aussi nerveux que mon expression faciale. « et ne me dis pas que ça ne me regarde pas. parce qu’encore une fois, j’en ai rien à foutre. » finalement, je m’en fiche pas tant que ça de ji hae. je pense qu’il a compté pour moi, à sa manière, même si nous n’avons jamais été si proches que ça. et ça se ressent bien dans mon comportement actuel avec lui.


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yi Ji Hae
Yi Ji Hae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Ven 9 Oct - 17:24
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Eren l’avait suivi. Jihae avait cru être assez clair sur le fait qu’il ne voulait pas lui parler en l’ignorant complètement dans cette ruelle, et en allant plus vite pour rentrer chez lui. C’était sans compter sur le jeune homme qui lui voulait discuter. Il l’attrapa par l’épaule et sans ménagement, le pyobeom dégagea sa main. S’en suivit une espèce de monologue du fils Yi pour qu’il le lâche. Il avait espéré que ça fonctionnerait. Mais il n’était pas idiot. Il se doutait que ce ne serait pas le cas. Et il avait raison. Eren ne le lâcha pas et un soupir bien audible s’échappa de ses lèvres tandis que son regard froid et dur se planta dans le sien. « Qu’est-ce que tu connais de mon monde Eren ? Ou même de ma vie ? Rien. Alors, épargne-moi ta morale à deux balles pour te donner bonne conscience. » Il ne mâchait pas ses mots et se moquait bien de heurter la sensibilité de l’étudiant. Ils n’étaient plus au lycée et Jihae n’était plus le gamin qu’il avait connu. Sa surdose médicamenteuse plus le service militaire avait forgé son nouveau caractère et même s’il était toujours le même mec bizarre en société et avec les gens, il ne se laissait plus faire. Alors, le comportement de Eren le gonflait au plus haut point et il ne se gênait pas pour lui dire et encore moins pour lui renvoyer à la gueule ses propres questions. Sa réponse le fit rire et il leva les yeux au ciel. « Peut-être. Peut-être pas. » Jihae n’avait pas vraiment de dealeur attitré. Il avait un carnet de deux/trois, et piochait en fonction de ceux qui étaient disponibles quand lui avait besoin. Ainsi il n’avait pas besoin d’attendre après un seul parce qu’il ne voulait pas lui donner ce dont il avait envie. Un bruit le fit sursauter et il couina légèrement de surprise en se faisant pousser contre un mur. Il grogna et le repoussa légèrement. Il se moquait bien qu’on le reconnaisse. Ce n’était pas son souci. S’il ne voulait pas faire la une des journaux people, il n’avait qu’à pas faire ce genre d’activité. Jihae soupira à nouveau quand Eren reprit la parole et encore plus quand il lui dit qu’il n’en avait rien à foutre que ce n’était pas son problème. Cette fois-ci, il le poussa plus fortement, y mettant plus de force et de violence. « Ecoute, avant de t’occuper de mes problèmes, occupe-toi des tiens. Parce que clairement, si tout allait bien dans ta vie, tu ne vendrais pas de drogue. » Il sourit, légèrement arrogant, alors qu’il pointait son doigt sur un torse. « On est pas amis. On a jamais été proche. Ouais on s’est parlé une ou deux fois au lycée, mais ça fait pas de nous de supers potes. Alors, occupe-toi de ton cul et laisse le mien tranquille. » Jihae se recula encore, un sourire encore plus narquois sur les lèvres. « Je crois que t’as assez à faire avec ta vie. Donc, laisse celle des autres. Et puis, j’ai aucune envie que tu foutes la tête dans mes affaires. » Cela ne le regardait pas. C’était à Jihae de gérer ses propres problèmes et en parler n’allait pas le faire, encore moins s’il devait en parler à Eren.

(c) DΛNDELION



☽☽ i don’t have biceps or pecs, i don’t have a super car like batman. it was my dream to become a hero but the only thing i can give you is anpan. i dreamed of a hero like superman. so i jumped around, bouncing to the sky. wasn’t scared of getting my kneecaps scratched up. it was my innocent childhood imagination.

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Ven 6 Nov - 21:06
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
je ne sais pas ce que je suis en train de faire. me mêler de ce qui ne me regarde pas ? sûrement. mais ce n’est pas son monde. ça ne doit pas l’être. et peut-être que je juge, peut-être que je devrais reculer et partir, que je ne devrais pas risquer d’être reconnu ici, avec lui, à discuter aussi sombrement. pourtant, je ne fais pas demi-tour. je ne fais pas ce que je ferais habituellement. c’est rare que je me soucis de quelqu’un. depuis que je le connais, ji hae fait partie de mon entourage rare pour lequel je m’inquiète. chose un peu étrange, puisque nous ne nous sommes adressés la parole que quelques fois. ces fois se comptent sans doute sur les doigts de ma main gauche. donc je ne comprends pas pourquoi je suis encore là. et apparemment, lui non plus et il ne l’apprécie pas trop. bonne conscience ? j’ai ricané sans vergogne. qu’est-ce qu’il est en train de me chanter ? je ne suis absolument pas le genre de mec à me tirer des boulets dans les pieds comme ça. pour autant.. je l’observe curieusement alors qu’il répondait à ma question, à savoir si ji hyuk était son dealeur attitré. j’ai une drôle de sensation en le regardant. il a l’air d’avoir changé. il n’est plus aussi frêle qu’il y a quelques années. certes avec ma carrure massive de basketteur je n’ai rien à lui envier, mais c’est plutôt au niveau de sa force de caractère qu’il n’est plus le même. mon impression se confirma très vite lorsque, surprit par un bruit étranger se rapprochant, je l’ai poussé doucement à l’abri des regards et qu’il grogna en me repoussant. il a l’air d’avoir plus de cran. ça fait plaisir à voir. mais ce qui me rassurait moins en ce moment, c’était qu’on me reconnaisse. heureusement, les bruits s’étaient éloignés. je le regarde à nouveau, une expression nerveuse ancrée sur mon visage. je n’étais pas énervé, tout du moins, pas encore. ce que je disais était vrai. j’en avais rien à foutre que ça ne me regardait pas. j’ai l’habitude de faire ce qui me plaît quand ça me chante. ça peut paraître égoïste ou bourru mais j’ai toujours fonctionné ainsi. ji hae finit par me confirmer une fois de plus qu’il avait changé. il me pousse plus fortement, chose qu’il n’aurait jamais fait avant. je grogne de mécontentement sous son geste mais je n’esquisse aucun geste. je le toise silencieusement d’un air de défi. si tout allait bien dans ta vie, tu ne vendrais pas de drogue. je lâche un petit rire jaune et lève les yeux au ciel. qu’il ne me cherche pas, il va vite me trouver. il se montre très vite arrogant, pointant son doigt sur mon torse. je penche la tête, plissant mes yeux d’un air tranchant. occupe-toi de ton cul et laisse le mien tranquille. mon sang bouillonne à l’intérieur de moi, il ne demande qu’une seule chose, qu’à exploser. ce qu’il dit par la suite, je ne l’entendis pas le moins du monde. tout était déjà devenu sourd à mes oreilles. d’un geste brutal, j’ai repoussé son doigt de mon torse et l’ai attrapé par le col de sa veste, le plaquant contre le mur d’un air menaçant. mon visage se rapprocha du sien, mon regard noir se planta dans son voisin. « t’as du cran pour me parler comme ça maintenant. tu sembles avoir oublié à qui tu as affaire. » j’ai esquissé un sourire en coin. « c’est la drogue qui te fait pousser des ailes ? vole pas trop avec moi, tu pourrais te brûler très vite. » ai-je sifflé d’un air agressif. en temps normal, mon poing serait déjà arrivé dans sa figure. mais c’est ji hae, et malheureusement pour moi, il fait partie des exceptions que j’ai toujours protégé. dans quoi est-ce que je m’embarque ? dans un sens, il a raison. j’ai bien assez avec ma vie pour m’occuper de celle des autres. pourtant, le voir se traîner là-dedans.. mon cerveau n’a pas réfléchit. « tu ne peux pas gâcher tout ce que j’ai fait. » j’ai resserré mon emprise sur son col, serrant les dents. mon corps tremblait. je n’étais plus nerveux, là j’étais visiblement bien énervé. « tu sais très bien qu’on ne se débarrasse pas de moi comme ça. tu viens sur mon territoire, tu assumes. » j’ai soufflé tellement mes nerfs étaient à vifs. « et si j’ai envie de m’occuper de ton cul, je m’en occupe. personne ne m’a jamais dit ce que je devais faire dans ma putain de vie et c’est pas toi qui va commencer. » j’ai ricané à nouveau avant d’ajouter d’un ton sarcastique. « tes affaires sont les miennes puisque je te les vends. quel dommage. » je le fixe d’un air glacial. « je m’arrangerai pour plus qu’aucun dealeur ne te vende quoique ce soit. »


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yi Ji Hae
Yi Ji Hae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Jeu 19 Nov - 15:02
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Leurs retrouvailles ne se passaient pas vraiment bien. Jihae et Eren ne s’étaient jamais réellement parlé et si Eren l’avait aidé quelques fois à le sortir de la merde au lycée, ça ne faisait pas d’eux des amis proches. Pas du tout même. Cependant, il ne lâchait pas l’affaire et essayer de raisonner le pyobeom sur sa présence dans ce lieu peu fréquentable à acheter de la drogue. Jihae n’était venu ici que pour s’acheter sa came et repartir sans demander son reste. Pourquoi lui prenait-il la tête comme ça ? Le pire fut quand il le poussa contre un mur par peur qu’on le reconnaisse. L’étudiant en informatique n’avait que faire de sa pseudo célébrité et que quelqu’un sache qui était Eren. Alors sans ménagement, il le repoussa, lui montrant qu’il n’était plus celui qu’il connaissait. Adieu le frêle et timide Jihae du lycée. L’armée lui avait forgé un nouveau caractère et maintenant, il disait merde quand il le pensait. Si ça ne plaisait pas ce n’était pas son problème. Il le poussa un peu plus fort pour qu’il le libère et commença à s’énerver légèrement, pointant son doigt sur son torse. Ce geste ne plut apparemment pas à Eren qui s’énerva lui aussi. Un sourire arrogant s’afficha sur les lèvres de Jihae tandis qu’il se laissa faire. Il se retrouva contre le mur, son col dans la main de l’étudiant en face de lui. Un rire s’échappa de la gorge du fils Yi tandis que son regard ne quittait pas le sien. « Toi aussi la célébrité te fait pousser des ailes ? Je pense que tu sais pas à qui t’as à faire. Quelques clics sur mon pc et je retrouve les vidéos des caméras de surveillance de toi dans ce genre de lieux. Tu crois qu’on me donnerait combien pour que je révèle au monde entier que leur précieux petit poulain est un dealer ? » Il n’avait aucun honte à se comporter de la sorte. C’était Eren qui l’avait cherché en ne s’occuper pas de son cul. Jihae s’en foutait qu’à moitié qu’on sache qu’il était un junkie. Il l’avait été par le passé, personne ne serait étonné que ce soit encore le cas, maintenant après des années. Il faillit s’étouffer quand Eren reprit la parole. « Ce que tu as fait ? » Un rire jaune sortit de sa bouche alors qu’il le toisait toujours. « C’est pas parce que tu m’as aidé deux ou trois fois à ne pas avoir la tête dans les chiottes que je te dois quelque chose. T’as cru que c’était le cas parce que t’as joué au bon samaritain quelques fois dans ta misérable vie ? » Il y allait sûrement un peu fort et allait énerver encore plus le basketteur, mais il s’en moquait pas mal. La prise de ce dernier se resserra et il put noter son corps tremblant de colère, alors que Jihae était complètement calme. Enfin, du moins extérieurement, à l’intérieur, il avait envie de l’étrangler, le dépecer et faire un feu de joie avec ses membres. Son sourire s’agrandit au fur et à mesure alors qu’il continuait de parler, comme si le pyo lui devait quelque chose. Ce n’était pas le cas. Il ne devait rien à personne. « C’est bon t’as fini ton monologue ? » demanda-t-il sarcastiquement avant de lui faire une clé de bras pour qu’il le lâche. « Ecoute, j’ai pas de temps à perdre avec toi. Si tu fais en sorte qu’on me vende plus de drogue, je m’en procurerai autrement. Je l’ai peut-être pas assez fait comprendre, mais je suis assez doué avec un pc dans les mains. Donc me chauffe pas trop parce que ta carrière elle peut très bien s’arrêter comme ça si tu m’emmerdes de trop. » Il le repoussa à nouveau violemment et se fut à son tour d’attraper son col et de le fusiller d’un regard sombre et glacial. « Je ne te dois rien Eren et je ne dois rien à personne. Alors si tu veux que je pourrisse ta vie c’est ton choix. Sache juste que j’aurai aucun scrupule ni même remord. » Il ne mentait pas. Autant, il s’en voulait d’avoir fait du mal à Minseok, autant Eren, il s’en foutrait parce qu’il n’était personne pour lui. Il finit par le lâcher et considérant que cette conversation était finie, il tourna à nouveau les talons, espérant que cette fois-ci, le jeune homme lui foute la paix.

(c) DΛNDELION



☽☽ i don’t have biceps or pecs, i don’t have a super car like batman. it was my dream to become a hero but the only thing i can give you is anpan. i dreamed of a hero like superman. so i jumped around, bouncing to the sky. wasn’t scared of getting my kneecaps scratched up. it was my innocent childhood imagination.

Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Sam 3 Avr - 2:43
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
tu parles de belles retrouvailles. j’ai juste envie d’enfoncer sa tête dans le mur et je pense clairement que ce sentiment m’est joliment retourné. en même temps qu’est-ce que je fous encore ici à fouiller dans des affaires qui ne me regarde proprement ni d’adam ni d’eve ? je pense que la manière dont il me titille n’aide pas. je perds rapidement mon sang-froid et encore une fois, je le prouve dans cette situation où j’ai simplement envie de tout casser autour de moi. je sens mes muscles trembler alors que je viens de le plaquer contre le mur, signe que je suis sur le point de devenir plus violent qu’il ne le faudrait. la dernière fois que j’ai réagi ainsi ou même de façon plus forte encore, c’était lors de la trahison de soo jung, cette vieille merde que je découperais bien en morceaux toujours à l’heure actuelle. alors à tenter de raisonner mon cadet, qu’est-ce que j’espère au juste ? qu’il abandonne ? qu’il me dise oui chef et qu’il redonne ce qu’il vient d’acheter à ji hyuk ? je ne crois pas. je le vis alors me rire au visage, apparemment plus doué pour garder son self control que moi. nos regards ne se quittaient pas. j’ai haussé un sourcil à ses paroles. la célébrité ? c’est vrai que ce qu’il vient de m’annoncer ne m’enchante pas, et je ne vais pas non plus trop jouer jusqu’à risquer ma carrière. seulement.. « quand je disais que tu semblais avoir oublié à qui tu as affaire, je ne parlais pas de ça. je te parle de la personne que je suis là, devant tes yeux. » et la personne qui se tient là, qui t’a plaqué sans vergogne contre le mur de la rue, elle te vend la merde que tu achètes. « enfin, si t’es capable de vendre ma belle gueule à ces enc**és de journalistes, c’est que tu n’as plus aucun scrupule maintenant. » ça veut dire qu’il a bel et bien véritablement changé. s’il est trop ancré dans ce monde-là déjà, qu’est-ce que je pourrais bien faire de plus pour l’empêcher d’y plonger trop profondément ? « oui.. ce que j’ai fait. » il continua, accompagné d’un rire jaune que je détestais par-dessus tout. ces mots me piquaient encore plus qu’ils n’auraient dû le faire. j’ai resserré mon emprise en grognant de mécontentement. « parles mieux ou je te fais ravaler ta salive jusqu’à ton sternum. » ai-je pesté en claquant la langue dans ma bouche. je prends réellement sur moi pour ne pas trop m’emporter, mais il joue avec ma patience. je risque de le laisser partir pour de bon s’il me confirme dans les prochaines secondes qu’il a bien changé et que je ne peux plus rien faire. il se dégagea de mon emprise grâce à une clé de bras plutôt bien maitrisée, et je me suis détaché de lui les secondes qui suivirent. ce que j’entendis me confirma que soit il avait changé, soit je ne m’étais jamais trop rendu compte de son véritable caractère. dans ces cas-là, je n’ai plus rien à faire ici. ji hae finit par me repousser aussi violemment que j’avais pu le faire en amont avant d’attraper mon col. instinctivement, j’ai attrapé ses poignets avec force, le menaçant d’arrêter tout de suite ce qu’il faisait. il finit par me lâcher tandis que je pousse un profond soupir. « ce n’est pas à moi que tu dois quelque chose crétin, c’est à toi-même. tu piges ? » dis-je d’un ton féroce alors qu’il tournait les talons. j’appuie sur ma casquette pour la remettre en place. « mais je réitère ce que je viens de dire. ne reviens plus ici, j’ai mes sources, on me le dira si jamais tu remets tes pieds dans le coin. »


(c) DΛNDELION




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yi Ji Hae
Yi Ji Hae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty Lun 26 Avr - 11:40
marijuana deal
ji hae & eren

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Leurs esprits commençaient à s’échauffer. Autant Eren que Jihae ne supportaient pas que l’autre lui dise quoi faire. Le pyo n’appréciait clairement pas que le basketteur mette son nez dans ses affaires. C’était son souci s’il se droguait, pas le sien. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire qu’il vienne chercher sa drogue près d’un de ses potes ou même ailleurs ? Ils ne se connaissaient pas plus que ça et Jihae n’avait aucun compte à lui rendre. Cependant, Eren pensait que c’était le cas et n’arrêtait pas d’interférer dans la vie du plus jeune. Alors, l’informaticien lui indiqua qu’il pouvait mettre fin à sa carrière s’il en avait envie en passant les bandes de vidéos surveillance de leur petite altercation. Est-ce que Jihae en avait quelque chose à faire ? Pas vraiment. Tout ce qu’il voulait c’était qu’on lui foute la paix et ce n’était pas le cas du beolsae qui continuait de fourrer son nez partout. Il grogna en entendant les mots de Eren et haussa les épaules avec désinvolture. « Et donc, la personne qui est devant moi est qui ? Personne. Tu n’es personne pour moi. Et non je n’ai aucun scrupule. » Il avait bien vendu son frère par jalousie et envie à son père, alors pourquoi il ne le ferait pas pour quelqu’un qu’il ne connaissait pas. Cependant, contrairement à son grand frère, Jihae ne ressentirait aucune culpabilité ni même aucun remord à le vendre à des journalistes qui souhaitaient un scoop de leur star préférée. Eren continua à parler et le plus jeune supportait de moins en moins ses paroles et ses rires jaunes se suivaient les uns après les autres alors que son arrogance ainsi que son insolence augmentaient exponentiellement. Il se foutait bien que Eren le frappe, ça lui ferait simplement plus de choses à montrer aux médias. Est-ce qu’il arriverait à survivre au fait que son secret avait été révélé ? Jihae ne pensait pas et son sourire mauvais et arrogant se fit plus large sur son visage. « Parce que tu crois que tu me fais peur ? Frappe-moi ! Vas-y Eren ! Frappe-moi que je puisse montrer à la Corée entière que leur basketteur favori est un dealeur mais en plus une raclure qui frappe des plus jeunes que lui. Tu t’en remettrais si ta carrière s’arrêtait, mon chou ? » Le pyo le cherchait mais simplement pour qu’il le laisse tranquille. Il ne souhaitait pas réellement se prendre un poing dans le visage, mais si c’était nécessaire, il le laisserait faire. Cependant, ce fut à son tour de s’énerver légèrement et Jihae repoussa violemment Eren, le plaquant contre le mur avant d’attraper son col. Il ne se soucia pas des mains de son aîné sur ses poignets. Il s’en moquait bien. Qu’allait-il lui faire ? Le frapper ? Il l’avait déjà menacé de le faire. Mais Jihae avait encore deux cartes dans sa manche. Il ne les ytiliserait néanmoins pas tant que le plus vieux arrêterait de le faire chier. Ce dernier reprit la parole et une nouvelle fois, un rire sans joie s’échappa des lèvres du pyobeom alors qu’il regardait Eren tourner les talons. « N’essaies même pas de m’empêcher de trouver ma dose Eren. Parce que si le fait d’être exposé ne te fait pas peur, je peux toujours briser tes os à tel point que tu ne pourras plus jamais jouer au basket ! » Il venait d’abattre une de ses cartes et se dit qu’il pourrait garder l’autre pour plus tard. Cependant, pour être sûr que Eren lui foute la paix, il s’en servit de suite. « Il me semble que tu as une sœur non ? Ce serait dommage qu’il lui arrive quelque chose… » Jihae laissa sa phrase en suspens, donnant à Eren tout le loisir d’imaginer ce qu’il pouvait bien dire en parlant ainsi de sa petite sœur. Regrettait-il son comportement ? Pas le moins du monde. Eren avait été le premier à le chercher alors, il ne faisait que rendre coup pour coup.

(c) DΛNDELION



☽☽ i don’t have biceps or pecs, i don’t have a super car like batman. it was my dream to become a hero but the only thing i can give you is anpan. i dreamed of a hero like superman. so i jumped around, bouncing to the sky. wasn’t scared of getting my kneecaps scratched up. it was my innocent childhood imagination.

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: marijuana deal (jihae) marijuana deal (jihae) Empty

Vent nouveau sur Yonsei
Ce qui devait arriver... Arriva. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu à maintes reprises par notre langue de vipère du campus ou par les visites des sponsors dans vos dortoirs. Et oui, oui, bye bye les dragons, les colibris, les panthères et les requins ! Vous allez nous manquer, mais il est temps de faire place à nos quatre nouvelles fraternités toutes neuves, toutes belles (/◕ヮ◕)/ Venez vite les découvrir par ici ~
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum