Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
warzone;; ieg S43aQ9Pc_owarzone;; ieg S43aQ9Pc_owarzone;; ieg S43aQ9Pc_owarzone;; ieg S43aQ9Pc_o

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

warzone;; ieg

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

warzone;; ieg warzone;; ieg Empty Lun 27 Juil - 2:49

{ W A R Z O N E } @im eui geon

ootd
la panique.
au pied du mur, comme ton père sait si bien le faire. et son sourire satisfait quand il a annoncé la mErVeIlLEusE NouVeLlE sous ton nez, bordel que tu aurais voulu le lui arracher. au lieu de ça, colère, t'es allée t'enfermer dans ton ancienne chambre d'adolescente, celle de cette grande maison où ton enfance a passé jusqu'à ta majorité, dans tous les coins sinistres et froids de ce manoir à la con. tu le détestes, ton père, ta mère cette plante verte qui ne dit rien, cette maison.
"on reçoit ce soir, mets toi quelque chose d'élégant, qu'il te trouve au moins un peu à son goût." tu l'entends hurler du couloir, ragant encore plus. ta solution? enfoncer ta tête dans l'oreiller pour lâcher un cri étouffé. toi qui pensait, naïvement, être finalement tranquille. tu te débrouilles bien, les affaires marchent d'elles-même, toi, seule, célibataire, sans enfants, quel besoin d'encore essayer de te foutre un mec dans les pattes? tu n'as pas le temps, ni l'énergie et encore moins la moindre, petite, minuscule, putain d'envie. à la limite cette facilité qu'il a de te vendre comme un bout de viande plus que comme une femme, t'es habituée, ça ne touche même plus.
tu le connais, tu sais qu'il a déjà tout préparé, un grand repas à la maison, traiteur gastronomique français, décoration ultra chicos pour envoyer des paillettes et impressionner, toujours ce besoin de montrer qu'il a la plus grosse, la bague, c'est quasi certain. toi t'es effondrée dans ton lit, aucune envie de bouger, inerte. peut-être que si tu restes comme ça encore un moment, tu arrêteras de respirer ? est-ce que ce serait la fin de tes emmerdes ? dieu non, tu tiens trop à la vie, c'est le vieux qui devrait succomber à un avc, un cancer ou une maladie exotique, ou un malencontreux coup de couteau, une chute dans une baignoire remplie d'acide... des tas de possibilités. trop de possibilités. t'as un flash. rapidement tu te redresses pour trouver ton téléphone et pianoter quelques mots sympathiques et chaleureux à une vieille connaissance.

Citation :
de: ren boa
à: im eui geon

MAISON REN
TOUT DE SUITE

tu t'empresses de l'envoyer, aussi rageante qu'impatiente. première fois sans doute que tu lui envoies un message, miracle par ailleurs d'avoir trouvé son nom dans ton repertoire, tu ne sais même plus comment tu l'as eu et franchement tu ne préfères pas t'en souvenir, sûrement par politesse lors d'un moment de faiblesse avant d'avoir envie de l'étrangler à nouveau, l'avoir est déjà bien assez. comme un lion dans une cage, tu tournes en rond nerveusement dans ta chambre, l'attente est agaçante, longue, insupportable, tellement que tu te retiens vraiment du plus fort de ton être pour ne pas l'harceler toutes les 10 secondes. tu tentes de réaliser quelques exercices de respiration, en vain, ton cerveau est concentré sur tout autre chose, impossible de t'en défaire. le temps presse et tu sens réellement que cette fois le contrat est vraiment sur le point de se signer que tu le veuilles ou non. alors quand tu entends la sonnette, tu ne réfléchis pas et descends en courant sur tes loulou, dopée par l'adrenaline qui te donne des ailes, bousculant même le maître d'hôtel pour l'empêcher d'ouvrir la porte.
"c'est pour moi, retournes nettoyer les toilettes." tu hisses, désagréable, plus que d'habitude, avant d'ouvrir, déjà le regard noir qui se pose sur le garçon que tu attrapes par la manche et que tu entraînes rapidement jusqu'à ta chambre, sans le moindre mot. avec toute ta délicatesse, tu te pousses à l'intérieur et fermes la porte derrière, collant ton dos contre pour t'y reposer après cette course folle. "pourquoi t'as été si long? j'ai eu le temps de mourir 15 fois!" peut-être un peu dramatique, mais c'est ton charme. disons.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: warzone;; ieg warzone;; ieg Empty Sam 8 Aoû - 13:56

{ W A R Z O N E } @ren boa

ootd

Un simple message. Quelques mots écrits sur un clavier, sans aucune émotion, aucun enthousiasme. Euigeon la reconnait bien là, Boa. Toujours cette amabilité qui la caractérise. Elle s’étouffera un jour avec, il en était persuadé. Quand il avait vu l’expéditeur du message, il avait d’abord pensé à ne pas l’ouvrir et surtout à ne pas lire. Après tout, ils n’étaient rien l’un pour l’autre. Il ne savait même pas comment elle avait pu avoir son numéro. Pire, pourquoi l’avait-elle gardé ! Ils ne s’aimaient pas particulièrement mais ne se détestaient pas non plus. Ils se toléraient tout au plus, essayant à chaque fois qu’ils devaient se voir de ne pas s’étriper. Boa et Euigeon était comme le feu et l’eau. Indomptable tous les deux et faisant beaucoup de dégâts si on les laissait exploser. Leur relation aurait pu être tout autre, s’ils n’étaient pas tous les deux des têtes brûlées avec un caractère de merde. Mais il devait avouer que Boa était encore pire que lui. Mauvaise foi ? Très certainement. Ça le rassurait de penser que c’était le cas, qu’elle était encore plus pénible qu’il ne l’était lui. Mais malgré tout ça, dans les bons jours, ils s’entendaient plus ou moins bien. De toute façon, là, ils n’auraient pas vraiment le choix.

Euigeon avait appris quelques heures plus tôt que son paternel lui cherchait une femme, un arrangement entre deux familles puissantes pour avoir un héritier encore plus puissant. Des conneries tout ça. Le jeune homme ne voulait pas se marier, encore moins à quelqu’un que son père avait choisi et encore moins à Boa. Elle était belle, canon même, mais jamais ils ne pourraient s’entendre. Ils passeraient plus leur temps à se foutre sur la gueule et se réconcilier sur l’oreiller dans une session torride et sensuelle, qu’à réellement s’aimer et communiquer. Ce ne serait pas mauvais en soit. Cependant, le jeune homme avait d’autres projets. Il voulait parcourir le monde, découvrir des oiseaux rares, les photographier et ensuite en apprendre un peu plus sur eux. Se marier, faire des gosses et reprendre l’entreprise familiale ne faisaient pas parti de ses projets qu’ils soient sur le court ou le long terme. Alors, même avec toute l’envie qui l’animait, il n’ignora pas le message de la fille Ren. Après tout, peut-être qu’ils pourraient mettre au point un plan pour humilier leurs deux familles et faire en sorte de ne pas avoir à se marier l’un à l’autre.

Le pyobeom prit donc le chemin de la maison familiale Ren, après avoir lu le message, la laissant sur un vu, pour rejoindre Boa. Il ne mit pas longtemps à arriver et se gara devant chez elle en soupirant. Ce soir, il devrait revenir, habillé un peu plus formellement pour qu’ils puissent être introduits l’un à l’autre comme des futurs époux. Euigeon sonna à la porte et n’attendit pas longtemps avant de voir Boa dans l’entrebâillement de la porte. Il voulut parler, ouvrit la bouche pour le faire, mais se retrouva à presque courir dans les escaliers pour être ensuite enfermé dans la chambre d’adolescente de la jeune femme. Encore une fois, elle lui coupa l’herbe sous le pied quand il voulut parler et il leva les yeux au ciel. « Arrête de faire ta dramaqueen. T’as envoyé le message y a dix minutes. Et contrairement à toi, y a des gens qui bossent ! » Il était en train de réviser ses cours quand elle l’avait dérangé. « Bon c’est quoi le problème ? T’as appris que tu pourrais pas t’acheter le nouveau sac chanel ? Tu t’es cassé un ongle ? On t’a recalé à l’entrée d’une boite de nuit super hype ? » Sarcasme dans la voix quand il énuméra les choses qui auraient pu se passer et pour lesquelles il se moquait très clairement de la jeune femme. Il savait la raison de sa présence ici, mais il voulait l’emmerder un peu.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: warzone;; ieg warzone;; ieg Empty Mer 12 Aoû - 20:46

{ W A R Z O N E } @im eui geon

ça n'a jamais semblé aussi vrai qu'en ce moment et ça t'angoisse à tel point que tu ne peux réfléchir correctement. jouant nerveusement avec un élastique entre tes doigts, tu tentes d'utiliser le temps d'attente pour pondre quelque chose, un début, un brin d'idée, tout, n'importe quoi qui pourrait te soulager de euigeon. non seulement tu n'as pas le temps d'être gentille, mais en plus le connaissant, la tâche risque d'être ardue. rien ne vient, juste l'idée de le faire passer pour le pire gendre possible, peut-être qu'il finira par le détester ? jeter l'idée de te marier avec un tel mec qui pourrait ruiner sa précieuse réputation. ouais en voilà une bonne idée, mais si seulement c'était si simple, les deux vieux boucs ont déjà dû se promettre des belles choses, planifier quelque chose de grand pour le futur.  

le temps n'est pas au small talk, tu n'épargnes pas euigeon, pas le temps de discutailler sur sa vie ou prendre des nouvelles, juste entrer dans le fond du sujet pour que ce tête-à-tête dure le moins longtemps possible. surtout dans ton ancienne chambre, t'as sûrement encore des secrets cachés et presque inavouables planqués sur le bureau ou sous le lit. et pourtant, dix secondes semblent déjà trop pour toi, levant les yeux au ciel. "t'es à la fac j'te rappelle, tu passes plus de temps à te branler qu'à travailler." tu lâches, nonchalante, tu ne vas pas te mettre à plaindre les étudiants friqués du coin. "le problème, abruti, c'est que j'ai pas envie d'être coincée toute ma vie dans un mariage arrangé, encore moins avec toi." t'alternes entre soupir et grimace, toute cette histoire serait comique dans une autre situation. en comparaison à la douzaine de vieux que t'as eu l'horreur de rencontrer qui t'ont complètement plombé la libido, il n'est pas si mal. parfois il n'est même pas si désagréable que ça, mais en l'état actuel des choses ce serait vivre en enfer et t'attends ta mort pour ça.

tu te laisses tomber sur ton lit, dos au matelas, main contre ton front. t'as chaud, qu'on te laisse te faire rouler dessus par un train. "tout ce qui intéresse mon père c'est que t'aies une queue et que tu sois capable de me dominer, et clairement... j'en doute." à ces derniers mots, tu ris face au ridicule de tout ça, tournant les yeux dans sa direction pour le dévisager, clairement moqueuse. pourtant c'est triste, dans un sens le peu de considération envers les femmes, envers sa propre fille. m'enfin tu gardes ça pour toi, tu vas pas te faire plaindre par euigeon, il doit probablement se foutre de tes états d'âme, tout autant que de toi. "il veut juste que tu me fasses des gosses pour pouvoir les prendre et les manipuler pour qu'ils deviennent des robots à sa botte, des minis-lui, avec des oreilles énormes. un peu comme les tiennes." tu soupires encore, accentuant tes paroles de larges gestes, toujours dans la démonstration théâtrale de tes pensées. le dire à voix c'est encore plus effrayant. "crois moi, je vais me nettoyer la bouche au karsher après ça, mais-" tu t'arrêtes, fermes les yeux et deglutis. tu te redresses et te ventiles pour accentuer le côté dramatique. c'est si dur, les mots restent coincés dans ta gorge, t'as presque envie de vomir. "je vais avoir besoin de ton aide." le ton est assez autoritaire, comme si tu parlais à un de tes employés, seule manière que tu as de demander de l'aide. pas habituée du tout, tu préfères te démerder seule, mais là, contre ton père tu n'as aucun pouvoir et... tu as besoin d'un coup de main. puis c'est aussi dans son intérêt à lui, tous les deux, vous serez gagnants à vous allier, pour une fois.
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: warzone;; ieg warzone;; ieg Empty Mar 8 Sep - 23:09

{ W A R Z O N E } @ren boa


Euigeon ne voulait pas de ce mariage. Il ne désirait se marier qu’avec une femme qu’il aimait et qu’il s’était choisi lui-même. Il avouait même que pour le moment il n’avait pas vraiment eu de succès avec les femmes qu’il avait trouvé. Narae l’avait trompé juste avant qu’il ne lui fasse sa demande et Malia s’était barrée sans même donner de nouvelles ou d’explications. Il n’avait pas eu de chance et refusait cependant de laisser tomber. Il était hors de question que ce soit père qui lui trouve quelqu’un et le force à se marier simplement pour le nom de la personne et pour avoir un héritier quand il serait vieux. Parce que c’était pour ça, il en était sûr. Pour qu’il fasse un gamin qu’il puisse façonner à son image, ce qui n’avait pas pu faire avec son fils biologique. Avec son fils adoptif il avait réussi mais Euigeon non. Et ça, il en était hors de question. Si un jour le jeune homme avait des enfants, son père n’aurait aucun droit de regard sur leur éducation. Il ne serait que le grand père et c’était tout. Leur père serait Euigeon et ça, il ne le laisserait pas faire ce qu’il voulait. C’était inimaginable.

Alors, il s’était précité chez Boa pour régler le problème. Il se doutait qu’elle avait le même avis que lui et il espérait qu’ils arriveraient à s’entendre pour mettre fin à cette mascarade. Il soupira en l’entendant lui parler de la fac. « C’est vrai que j’ai que ça à faire me branler… » répondit-il ironiquement. Etant en dernière année de fac avant de pouvoir passer son diplôme et devenir professeur. Il avait envie de donner le savoir qu’il avait acquit pendant toutes ses années. Cependant, avant de le devenir officiellement, il voulait voyager autour du monde. Il souhaitait réellement voir des oiseaux qu’il n’avait contempler que dans des ouvrages scolaires et potentiellement découvrir de nouvelles espèces. Euigeon la regarda alors qu’elle reprenait la parole et il tiqua à ses mots. « Abruti ? T’es sérieuse ? » Oui il n’avait retenu que ça parce qu’elle allait un peu loin. « Crois moi, j’ai pas plus envie que toi d’être coincé dans ce mariage avec toi, bouffonne. » Il grimaça et l’observa s’échouer sur son lit comme une baleine sur une plage. Quelle élégance ! Dire que son père voulait le marier à elle. Plutôt crever parce que ça n’était pas près d’arriver. Jamais.

Le pyobeom l’écouta rajouter des détails et un rire jaune s’échappa de ses lèvres. « Tu penses vraiment que je n’arriverai pas à te dominer… » Il était sûr de pouvoir le faire et pas que sexuellement. Boa n’était qu’un chien qui aboyait. On disait bien que plus le chien aboyait et moins il était dangereux. C’était comme ça qu’il voyait la jeune femme. Elle ouvrait énormément sa bouche, mais ne faisait pas grand mal. Euigeon rit une nouvelle fois et la regarda avec un sourire presque arrogant. « Ton père aussi veut que t’aies des enfants pour essayer de faire avec eux ce qu’il n’a pas réussi à faire avec toi ? On est pas si différent l’un de l’autre alors. » Parce que c’était exactement pareil de son côté à lui. Son père voulait en faire des petits robots à sa solde. « Et laisse mes oreilles tranquille. Elles sont très bien. » Il était outré par son commentaire sur la taille de ses oreilles. Il n'avait pas de grande oreilles, c'était son visage qui était trop petit par rapport à elles.

Boa reprit la parole et les sourcils de Euigeon se froncèrent. Qu’avait-elle de si difficile à dire pour parler ainsi et jouer à la drama queen ? Il attendit patiemment qu’elle lui dise tout et à nouveau, un rire s’échappa de ses lèvres. Vraiment, elle pensait qu’il allait l’aider alors qu’elle lui parlait comme à un chien. « Alors déjà, apprends à demander plus gentiment. » Insolent et arrogant, il l’était, mais encore plus avec Boa parce qu’elle lui tapait sur le système. Il n’était pas un de ses hommes à tout faire qui pullulait dans la maison des Ren. « Et ensuite, j’y gagne quoi à t’aider à part me débarrasser de toi ? » Sachant surtout qu’il arriverait à faire en sorte que ce mariage ne se déroule pas. Il trouverait une solution tout seul si jamais elle était trop chiante.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: warzone;; ieg warzone;; ieg Empty

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡