Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ du mois de novembre
La maj de novembre aura lieu le dimanche 6 décembre !
N’oubliez pas de vous mettre à jour ainsi que de remplir vos activités rps
et / ou absence et ralentissement. Merci :heart:
Ils sont attendus
Let's go to the party please - Lei  JLM0KC9R_oLet's go to the party please - Lei  JLM0KC9R_oLet's go to the party please - Lei  JLM0KC9R_oLet's go to the party please - Lei  JLM0KC9R_o
-9%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
299 € 329 €
Voir le deal

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall :: Bibliothèque
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Let's go to the party please - Lei

Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mar 28 Juil - 16:16
« Rendez-vous à vingt heure. Soit pas en retard. » « Ouais pas de soucis. » Il souriait. Amusé, comme si la soirée qui arriverait serait la plus fascinante qu’il ait connu. Mais à peine jetait-il un coup d’œil à ses autres messages qui se rappela avoir rendez-vous avec quelqu’un d’autre. Lei… ou plutôt celui qui lui sauverait la vie avant les examens. « Merde. » lâchait-il. Il avait oublié que c’était ce soir. Une nuit de révision en perspective, la tête plongée dans les bouquins. Le genre de soirée idéale qu’on n’oubliait pas. Génial pensait-il, avant de lever les yeux au ciel. Il pouvait toujours annuler, mais s’il le faisait, il porterait faux bonds à un ami. Et ça Junho détestait le faire. Ses amis c’était précieux, surement parce-que c’était les seuls à pouvoir lui apporter un peu de normalité dans son monde tordu et débraillé. Alors évidemment, il refusait de sortir avec cette simple bande de pote, avec qui il avait juste l’habitude d’aller en soirée pour plaisanter ou boire comme un trou. Grimace sur sa bouille de gosse mal lunée, il envoya rapidement « Désolé, je peux pas finalement. » sans explication. Hors de question qu’il se vante de devoir étudier. Pauvre gosse qu’il était. Esclave de ses troubles de la concentration. Les études étaient difficiles pour lui. Il avait souvent du mal à suivre, et il ne comptait plus les personnes qui l’aidaient en classe. Rien qu’en lui prêtant leurs notes, ou bien le sortir de ses pensées quand il était ailleurs. Lei était le genre de type surdoué, beaucoup plus intelligent que lui. Soupirant doucement, il retourna dans sa chambre préparer ce qu’il avait besoin pour la soirée. En passant, il essaya à nouveau d’appeler sa sœur. Mais comme à son habitude elle restait sans réponse. Ça avait le don de l’agacer. Sunan faisait tout pur l’éviter et l’ignorer. Pourquoi ? Qu’avait-il fait de plus à part quémander son attention. Il ne pensait pas avoir mal agis. Ne lui avait jamais montré le moindre signe un peu glauque ou étrange. Non, il n’était qu’un petit frère qui voulait passer du temps avec elle. Mais peut-être s’était-il trompé. Peut-être avait-elle finit par comprendre que quelque chose n’allait pas ? Si tel était le cas, il était incapable de dire s’il voulait le savoir ou non. Frisson qui lui parcourait la peau, il grimaçait encore. Attrapant tous ses bouquins sous son bras. Se rendant à la bibliothèque, il fut le premier arrivé sur place. Arrivé trop tôt d’ailleurs, mais il en profita pour griffonner sur ses feuilles de papier de quoi s’occuper en attendant Lei. Maigre espoir de se dire que si il ne venait pas, il partait faire la fête.

Kim Lei Oh
Kim Lei Oh
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mar 28 Juil - 21:11
Tu es en retard pour ton rendez-vous avec Junho et pour cause tu as ta Raspberry Pi qui a planté. Tu as du aller dans ta chambre pour vérifier qu'elle n'avait pas cramé. Il faut dire qu'installer un système comme ça dans ton armoire n'est pas la meilleure des idées. Une fois le problème résolu, tu as fait redémarré les services depuis ton deuxième téléphone tout en rejoignant la bibliothèque ou tu dois retrouver ton ami. Oui Junho est un ami, c'est la première personne que tu as rencontré en arrivant à Séoul. Tu n'avais rien, nulle part où dormir et aucune idée de quoi faire. Evidement tu es retombé dans un monde dangereux que tu connais bien, celui de l'ombre, de la nuit.. Cependant Junho est différent des fréquentations que tu as pu avoir. C'est vrai que c'est un dealer et toi un hackeur underground, pourtant chacun suit un cursus à l'université, surement dans l'espoir de sortir de cette misère. C'est le cas pour toi et malgré tes activités illégales, tu espères secrètement un jour pouvoir vivre décemment. Si pour toi les études ne sont pas compliqués, ce n'est pas le cas de Junho et c'est pour ça que tu lui as proposé de bosser avec lui. Tu n'as clairement pas les mêmes matières, quand toi tu as des cours plutôt scientifique et accès sur l'informatique, il est plus dans le domaine artistique et littéraire. Cependant tu as bonne mémoire tu n'as aucun mal à lire ses manuelles et à lui faire réciter l'essentiel. C'est d'ailleurs le programme ce soir. De ton côté tu dois terminer quelques exercices de code enfantin ensuite tu auras tout le loisir de débuter ton prochain projet. En arrivant tu ne mets pas longtemps à le trouver. Tu es plutôt quelqu'un de discret, tu ne l'interpelles donc pas. Une fois arrivé près de lui, tu t'installes à la table en silence. Ce n'est qu'après que tu as tourné la tête vers lui sans retirer ta capuche.

« T'es prêt ? »

Tu n'es clairement pas doué pour la politesse et la courtoisie. Ces futilités te passent bien au-dessus. Tu t'adresses souvent aux gens comme tu codes et tu ne salues jamais ton ordinateur avant de commencer à lui taper dessus. Tu sors d'ailleurs ton ordinateur, celui pour tes études bien entendu. Tout en l'allumant tu as jeté un œil sur ce qu'il dessinait. Tu n'es pas du genre bavard mais tu ne manques pas de remarquer qu'il a du talent, si toi tu es un petit génie au clavier, lui est clairement un virtuose du dessin, ce que tu ne lui diras jamais, pourtant c'est ce que tu penses en voyant ce qu'il a griffonné à la va vite.

« Tu veux bosser quoi ? »

Encore une fois tu n'es pas le plus amical et pourtant c'est surement le mieux que tu puisses faire. C'est vrai que tu n'es pas du genre blagueur, il t'arrive de vouloir faire des blagues, mais la plupart du temps tu te retiens conscient que peu de personnes ne pourrait comprendre tes allusions binaires. Tu as beau avoir l'air coincé, c'est encore pire avec les inconnus. Avec Junho tu te sens à l'aise, c'est un ami mais tu n'es pas du genre à sourire à tour de bras.


« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction »
 
Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mer 29 Juil - 13:55
Lei le faisait sourire, cette nonchalance qu’il avait, cette non courtoisie qui le caractérisait tant. Relevant la tête vers lui, il était amusé de son comportement. Le trouvait toujours plus cool que les autres. Il le détaillait, mettant son crayon à la bouche avant de le toiser amicalement. S’il ne le connaissait pas, il lui aurait surement dit qu’il pouvait être plus aimable. Mais il la trouvait amusant. Lâchant un petit rire s’échapper de ses lèvres, il retira son crayon et fit la moue « Ouais je crois. » peu convaincu. Il n’était pas prêt pour bosser encore moins quand il savait qu’une fête l’attendait quelque part. Mais qu’avait-il de plus banal qu’une soirée à passer à étudier ? Rien. C’était ce qu’il voulait n’est-ce pas ? Et sur ces pensées, il posait son coude sur le bureau. Observant son ami s’installer à son tour, sans rien dire. Il avait du style ce garçon, pensait-il pour lui-même. Il n’était même pas sûr qu’il s’en rendre compte. Lei était le genre de type un peu discret sur sa vie. Il ne savait pas tout, juste quelques brides. Mais ça lui avait suffi à l’intéresser. Junho n’était pas un idiot, ni même un salopard qui jugeait les gens. En réalité, il se sentait mal placé pour faire ça. Qui pourrait-il juger alors qu’il était amoureux de sa… sœur. Et de cette idée qu’il balayait brusquement il lâcha un pauvre « Euh… les maths. » un truc qu’il n’avait jamais compris. Pourquoi s’obstiner à lui apprendre ça ? En quoi ça lui servirait pour le dessin ? « Tous ces trucs ça me rend fou. » et sur ces mots il grimaçait. Posant sa joue sur sa paume d’un air dépité. Il avait l’air d’un gosse. Comme souvent. Attrapant ses cours de math, il les déposa devant Lei. C’était brouillon… les feuilles étaient griffonnées. Des dessins partout, quelques notes ci et là. Il n’était pas certain que Lei puisse y lire quelque chose. Mais il n’était jamais assez concentré pour écrire plus de deux lignes. « Hum… euh… regarde là, le truc. » il lui indiquait un calcul, qui devait soit disant les aider à gérer les perspectives et autres conneries du genre. Pour devenir architecte un jour hein ? Que ça pouvait lui foutre à lui. Il s’en fichait. Il se mit à sourire, se redressant avant de lâcher « Tu crois que ça sera rapide ? » autant qu’il le sache. S’il serait coincé toute la soirée là. Observant son téléphone, il reçut une notification de ses amis. Une quémande pour qu’il se débrouille et vienne. Verrouillant l’écran, il ajouta « Comme t’es un petit génie. Ça peut prendre que quoi… une heure max ? C’est bien une heure non ? » Pas vraiment. Il était si en retard. Il aurait besoin d’une bonne dose de révision. Mais Junho n’avait pas envie de rester trop longtemps. Avait-il déjà l’air trop impatient ? Toujours. Mais il n’y pouvait rien. Le pauvre Lei allait devoir subir son manque de concentration. C’était compliqué à gérer pour ceux qui n’avait pas de patience. S’avançant sur sa chaise, il avait l’air d’un enfant qui ne tenait pas en place. Se tortillant déjà dans tous les sens avant de venir embêter Lei et de tirer sur sa capuche « Tu te la joues assassins creed ? » il trouvait ça drôle. Sale petit morveux qu’il était.

Kim Lei Oh
Kim Lei Oh
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mer 29 Juil - 22:08
Tu ne te vexes pas lorsqu'il sourit et pouffant même de rire. Tu sais qu'il ne se moque pas vraiment. Il t'a déjà dit que tu étais vraiment bizarre. D'ailleurs il essaye souvent de te rendre normal, pour l'instant sans trop de succès. Tu comprends qu'il n'a clairement pas envie au ton qu'il emploit pour te répondre. Cela ne t'étonne pas non plus, tu ne le connais pas trop, mais tu as compris que ce n'est pas un fan des études. En réalité tu n'es pas non plus un adepte des bancs de l'école. Pour l'instant c'est clair que tu te fais royalement chier en cours mais c'est un passage obligatoire. Quand Junho t'annonce la matière, tu esquisses un léger sourire. S'il y a bien un truc que tu aimes c'est les mathématiques. Le raisonnement cartésien qu'il faut pour résoudre un problème te détent. Tu apprécies la rigueur et la logique appliquée dans cette matière. Tu as rassuré par la froideur d'un calcul, contrairement à la violence d'une émotion. Ton sourire s'étire légèrement sur le côté lorsqu'il ajoute devenir fou avec ça. Ce rictus disparait aussi vite qu'il est apparu et tu tapotes l'épaule de Junho en signe de réconfort. Tu ne réagirais pas ainsi si ce n'était pas un ami. Tu reportes ton attention sur les cours qu'il sort et tu parcours les pages des yeux en soupirant.

« Putain mec, c'est de la calligraphie ! C'est pas un algorithme de déchiffrement qu'il faut c'est un décrypteur ! »

Tu sais bien qu'il ne fait pas la différence entre l'un et l'autre. C'est souvent ça avec tes blagues, elles ne sont pas comprises. Peut-être qu'il te faudrait aussi un décodeur pour que les gens te comprennent. Quoi qu'il en soit, tu observes ce qu'il te montre et tu comprends que c'est un calcul de perspectives. Tu vois quelques mots clés comme l'angle de fuite et bien sur le calcul de ces angles. Tu entends ces questions, mais tu n'y réponds pas, tu es concentré sur les feuilles que tu parcours rapidement en essayant de comprendre ce qu'il a voulu écrire. Il attire ton attention en tirant sur ta capuche. Tu te tournes donc vers lui en soupirant.

« Si j'étais Eziro, je t'aurais déjà assassiné pour gagner du temps. Comment tu veux que je t'apprenne à calculer des angles de perspective en une heure ? Pourquoi t'as qu'une heure, t'as un train à prendre ? »

Toujours dans l'optique de le faire étudier, tu te tournes vers ton ordinateur. Il est clair que tu vas avoir besoin de ton ami Google pour aider Junho. Tu pianotes rapidement sur le clavier et tu ouvres plusieurs pages que tu parcours tout en reprenant.

« En vrai c'est pas compliqué en plus tu sais déjà dessiner les perspectives. »

Tu tapotes une feuille lui indiquant un petit dessin qui utilise les perspectives. Si toi tu es un génie de l'informatique, lui a un don inné pour le dessin et sans le savoir il applique déjà les principes de bases des lignes de fuite.

« Va y dessin moi un carré en 3D et on s'y met petit padawan. »

Tu ajustes ta capuche en lui lançant un regard sévère pour lui faire comprendre que tu es plutôt un jedi qu'un assassin, parce que la force est avec toi.


« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction »
 
Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Jeu 30 Juil - 19:11
Il ouvrait de grand yeux, surprit mais à la fois amusé par les propos de son ami. Il n’avait rien comprit à la blague, mais c’était aussi ça qui le faisait subitement sourire. Il supposait que son cours n’était pas assez lisible. Se penchant même par-dessus pour y jeter un œil curieux. C’est vrai que c’était un peu le bazar... mais lui s’y retrouvait. Faisant la moue, il n’était pas motivé à rester des heures à travailler. Juste une serait bien assez suffisante. Puis il pourrait partir, sortir et faire la fête. Ce soir il avait envie d’en profiter. Depuis le départ de sa sœur, c’était un peu compliqué pour lui. Dans sa tête, mais aussi dans son cœur. Alors le meilleur moyen pour se rendre heureux c’était de boire et se droguer. Une parfaite alchimie entre les deux, pour qu’il puisse oublier tout ce qui le tourmentait. Il n’avait pas l’air comme ça. Mais en réalité, Junho était triste. Malheureux même, d’être lui. Mais il faisait avec. Et ce depuis sa naissance… malgré que parfois cela lui pesait à l’esprit. Il savait jouer des codes, de ces humeurs que tout le monde appréciait. Lui qui donnait l’air d’être un gosse. Une nouvelle moue sur les lèvres, il poussait un soupir. Peu convaincu par ce que lui disait Lei. Le garçon était gentil, trop sérieux pour les études. Et lui… tout l’inverse. S’il pouvait le dévergonder un peu. Surtout ce soir. Ça lui plairait, mais il restait sage, enfin pour l’instant. Observant brièvement ses indications. Il se mit à rire néanmoins à ses phrases. Ces remarques qu’il trouvait drôle. Est-ce que Lei se prenait pour un maitre jedi ? Il faut croire, et ça avait le don de le faire ricaner. « Très bien maitre. » dit-il avant de pencher la tête en guise de respect. Il ria un peu plus, attrapant de nouveau son crayon pour dessiner un carré. Il faisait ça à l’instinct. Mais il ne voyait pas en quoi les calculs pourraient l’aider. Bien que ce ne fût pas long, ça avait l’air fastidieux. A tel point qu’il se mit encore à soupirer. « Y’a que toi qui trouve pas ça compliqué. » puis il releva les yeux vers lui avant d’observer son ami. Lei était un beau garçon. Junho le trouvait plutôt mignon, le genre de geek dans son art qui excellé. Ça le rendait surement même un peu sexy aux yeux de beaucoup. Mais ce type n’avait surement pas la moindre idée du potentiel qu’il avait. Et parce qu’il laissait son ami réfléchir à sa place, il pencha la tête avant de lâcher « Tu sais que t’es plutôt beau gosse ? » il disait ça pour le taquiner, pas pour le draguer. Bien que sa vie sentimentale était compliquée et bien qu’il s’avouait être attiré par les garçons. Une chose qu’il venait tout juste d’apprendre… Se penchant sur la table « Tu ne penses pas que deux beaux mecs comme nous devraient plutôt être ailleurs qu’à la bibliothèque ? » il se mit à rire. Il plaisantait. Il ne se croyait pas beau en plus. Mais il tentait comme il pouvait de lui mettre l’idée dans la tête. Sortir, c’était mieux que d’être ici non ? Il essayait, mais il devinait que son ami était trop sérieux pour tout lâcher aussi facilement. « Moi je dis ça. Je dis rien. » Sale gosse qu’il était. Il releva les yeux vers lui, amusé. « On va se prendre un truc à boire au distributeur ? S’il te plait !! Je vais me dessécher sinon. » tant qu’il pouvait fuir.

Kim Lei Oh
Kim Lei Oh
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Jeu 30 Juil - 20:49
Il soupire à nouveau et tu lui frappes doucement l'épaule pour l'encourager. Quand il t'appelle maître, tu lèves les yeux au ciel. Ce n'était clairement pas pour te faire cirer les pompes que tu lui as dit ça, mais cela t'amuse et un sourire traverse furtivement ton visage. Tu l'observes dessiner un carré en deux coups de crayons. Tu es certain qu'il serait capable de te dessiner un parallélépipède sans en connaitre réellement la définition. Alors qu'il a fini, tu attrapes un crayon et grise les faces qui sont censées être cachées. Tu n'es clairement pas doué et tu abandonnes en soupirant alors qu'il te dit déjà que c'est compliqué alors que tu n'as pas commencé. Tu lui lances un regard réprobateur entre-ouvrant la bouche. Seulement il est plus rapide et sa réflexion te surprend. Tu hausses les sourcils, réellement étonné. Tu finis par secouer la tête.

« Arrête, t'as surement plus de succès auprès des filles que moi ! »

Tu détournes le regard, te replongeant dans la lecture des pages ouvertes sur ton ordinateur. Tu n'es pas spécialement à l'aise lorsqu'il s'agit de compliments, encore moins au sujet de tes sentiments et tes émotions. En réalité tu sais depuis longtemps que tu aimes les hommes. Ton cœur s'est déjà enflammé pour quelqu'un, ton meilleur ami. Au fond tu ne l'as toujours oublié, à moins que tu refuses de l'oublier. Pourtant Junho est tout à fait ton type, il a un beau visage anguleux et un regard percent. Cependant tu n'acceptes pas ton orientation, tu sors d'ailleurs avec des filles pour cacher ton homosexualité. Il ne tient pas compte de ta gêne et ajoute que vous pourriez être ailleurs en riant. C'est à ton tour de soupirer. En réalité si tu es là c'est pour lui, de ton côté tu n'as clairement pas besoin d'étudier. En tout cas pas les cours qui te sont donnés ici. Tu as une vision de la société bien à toi. Tu détestes le gouvernement fantoche et démuni qui gère le pays. Si certains l'acceptent, toi tu ne peux pas supporter que les conglomérats fassent la loi, imposant leurs règles et leurs visions. Tu es révolté par le système de castes, qui enfonce les pauvres pour engraisser un peu plus les riches. Si tu es là, à étudier pour un diplôme bidon, c'est bien pour fuir de la misère. A sa réplique innocente, tu lui lâches un sifflement acerbe. Tu ne le connais pas beaucoup, mais tu as bien compris qu'il a une idée en tête et cette mimique signifie simplement que tu vois clair dans son jeu.

« Pfff, t'es vraiment pas croyable mec…»

Tu te lèves, signe que tu acceptes d'aller chercher à boire. Tu n'as pas ouvert la bouche du trajet, réfléchissant une idée. En arrivant devant le distributeur, tu te postes devant pour taper un code de maintenance. Tu bénies l'obsolescence programmée des appareils électroniques. Cela permet, notamment aux hackeurs, de s'introduire dans des systèmes qui ne sont pas censés être connecté à l'extérieur. C'est le cas de cette machine. Quand une suite de dièse apparait sur l'afficheur, tu te décales avec nonchalance.

« Va y sert toi, c'est gratuit. »

Pendant qu'il choisit, tu en profites pour prendre la parole.

« T'as doit à une calculette pendant tes examens ? Si c'est le cas, je peux te faire un programme pour faire ces foutus calcul, comme ça on peut se tirer. T'as l'air d'avoir mieux faire, je me trompe ? »

Ta réplique n'est clairement méchante, tu es juste un peu brute sans le vouloir. Quand il a fini, tu prends toi aussi un soda, avant de repasser le distributeur en mode normal.


« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction »
 
Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Dim 2 Aoû - 13:56
Plus de succès, il se mit à rire, peu convaincu par ses mots. « Tu crois ? » lui disait-il d’un air provocant. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait cette attitude. Surement parce qu’il ne se prenait pas au sérieux. Junho n’était pas de ces garçons qui se trouvaient beau. « Tu sais… j’ai eu qu’une seule petite amie. » pas de quoi se vanter. Il avait peut-être l’air banal ainsi. Et l’idée lui plaisait finalement. Un garçon de son âge avait le droit de ne pas avoir eu beaucoup de filles dans sa vie ? Il n’en savait rien. Se demandait même si Lei avait eu plusieurs copines ou pas. Quoiqu’il en soit le temps était trop long. Ils avaient à peine commencé mais il avait déjà trouvé une excuse pour s’en aller d’ici. Ravi d’entendre son ami accepter, il se leva à son tour et le suivi dans le couloir. Regardant son téléphone, il envoya un message à ses amis en leur disant qu’il ferait tout pour venir plus vite. Mais une fois devant le distributeur Lei avait joué de passe passe pour rendre les choses plus excitantes. Arquant un sourcil satisfait, le gosse attrapa une boisson avant de lancer « Tu m’impressionnes. » et plus qu’il ne le faudrait surement. Ce genre de bidouille rendait son ami intéressant. C’était une chose qu’il aimait chez lui. Cette faculté à rendre la vie parfois plus facile ou exaltante. Se mettant à sourire, il ne put s’empêcher d’ère honnête avec lui. « Désolé… y’a une fête énorme chez un pote. » et c’était beaucoup plus plaisant que d’être là. « Si tu peux me faire ça. Je saurais te remercier comme tu le veux. » Il n’espérait pas trop d’argent, parce qu’il n’avait pas beaucoup. Mais sa proposition était plaisante. Se mettant à rire, il passa un bras autour des épaules de son ami « Tu viens avec moi le geek ? » il était évident qu’il n’allait pas le laisser là tout seul. Il aimait passer du temps avec lui. « Aller me fait pas croire que t’as mieux à faire. » il se mit à rire, le taquinant encore avant de se reculer et l’observer. Il le toisa même, une pointe de provocation dans les yeux. Il ne le cherchait pas, mais il avait du mal à croire qu’il pourrait avoir de quoi s’occuper. Quelque chose de plus intéressant qu’une soirée où l’alcool coulait à flot et les substances illicites aussi. A cette idée lui souriait, partant déjà vers la bibliothèque. Sortant de son sac sa calculatrice, il la tendit à son ami. « Cadeau. » et pendant ce temps il prenait son téléphone avant d’appeler son pote « Hey !! Bon je débarque dans… trente minutes. Je ramène un pote. Prépare les boissons. » Et il se mettait à rire en observant Lei. Il n’allait pas lui laisser le choix. C’était sa manière à lui de le remercier pour le reste. Il était un sale gosse ce soir, et ça l’amusait de jouer à ça. Qui pourrait croire qu’il cachait tant de secret derrière cette façade de gosse insolent. Raccrochant, il s’empressa de rassembler ses affaires. Il avait l’air d’un gamin beaucoup trop pressé pour ce qu’il avait à faire. Mais il s’en fichait ! Il s’impatientait même que Lei prenne du temps pour les calculs. « On prends un taxi. Je serais trop déchiré pour rentrer. » il se mit à rire. Commandant même déjà la voiture.

Kim Lei Oh
Kim Lei Oh
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mar 4 Aoû - 20:07
Tu esquisses rapidement un sourire ironique, réponse affirmative à son interrogation. Tu es certain qu'il peut se lever n'importe quelle fille. Quand il avoue n'avoir eu qu'une petite amie, tu lui pousses l'épaule amicalement.

« Arrête de te foutre de moi, t'es vraiment con. »

Tu ne le crois pas, c'est évident et en même temps ce n'est pas un sujet avec lequel tu es à l'aise. Toi-même tu as eu quelques conquêtes lorsque tu faisais partie d'un gang. C'était une étape obligatoire pour ne pas se faire traiter de chiffe molle. Tu as donc embrassé et même couché avec une ou deux filles. Tu n'étais jamais lucide et tes souvenirs sont assez vague. Tu te rappelles beaucoup plus de bagarres auxquelles tu as participé que du nombre de partenaires que tu as eu. En réalité, ton cœur n'a jamais appartenu à personne, sauf...Non tu n'as pas envie de penser à lui. Heureusement tu as d'autres chats à fouetter puisque tu lui lances ton idée de triche pour ses examens. Tu n'es clairement pas quelqu'un avec beaucoup de morale, si tu n'as pas besoin d'anti-sèche, tu n'en as rien à faire que les autres trichent. A tes yeux s'ils ne se font pas prendre c'est qu'ils méritent de gagner des points facilement. Comme les voleurs, après tout c'est un métier comme un autre. C'est peut-être parce que ton père était un petit arnaqueur et que toi-même tu baignes du côté obscur de la force. Tu ne relèves pas le compliment de Junho, pour toi c'est facile, comme reprogrammer une calculette. Tu avais déjà mis en réseau plusieurs d'entre elle quand itu étais au lycée pour pouvoir discuter avec ta bande sans te faire remarquer. Quand il annonce qu'il a une fête et qu'il te sera redevable, tu affiches un sourire plus large.

« Ça va te couter cher mec ! »

En effet tu n'es pas du genre à faire les choses gratuitement, à part pour les amis. Dans son cas tu ne comptais pas lui faire payer mais s'il propose tu vas en profiter. Tu ne lui demanderas pas un billet car tu sais qu'il n'a pas les moyens de louer tes services, par contre tu vas lui faire comprendre qu'il te doit un repas et un pack de bière. Tu acceptes son bras autour de tes épaules, l'observant rire en te proposant de l'accompagner. Tu fais la moue en levant les yeux au ciel. En réalité il a raison, tu n'as rien de mieux à faire, à part peut-être passer la soirée à jouer tranquillement au fond de ton lit. Cependant une petite soirée ne te fera pas de mal et tu sais que Junho est un vrai troubadour avec lequel tu ne t'ennuieras pas. Quand il te dévisage, tu fronces les sourcils, te demandant s'il n'a pas une idée derrière la tête. Si tu veux bien venir avec lui à cette fête, il est hors de question qu'il t'impose un dresse code. Tu attrapes la calculette qu'il te tend et tu observes celle-ci quelques secondes, le temps qu'il passe son appel. vu le modèle cela ne te prendra pas longtemps de la démonter et installer l'amélioration. Au nouveau rire de Junho, tu le toises à ton tour.

« Ça va, ça va, je vais venir. Quoi tu veux ma photo ?! »

Tu esquisses un léger sourire, signe que tu plaisantes. Sous tes airs rustres, tu n'es pas un mauvais fêtard et tu sais t'amuser. Quand il commande la voiture annonçant qu'il ne serait pas en état tu pouffes de rire.

« T'es vraiment pas croyable. Ok pour le taxis mais c'est toi qui paye. »

Il ne te faut pas longtemps pour ranger tes affaires, tu insistes pour passer à ton cassier et laisser deux ou trois bricoles. Il est hors de question que tu te trimballes avec ton ordinateur et tes livres de cours. Une fois cela fait, vous rejoignez la voiture qui attend. Junho a l'air d'un gamin qui va à une fête d'anniversaire ou il va pouvoir s'empiffrer de gâteaux. Il est évident que ce n'est pas des confettis et des bonbons que vous allez trouver là-bas. Tu es d'ailleurs curieux de savoir où se déroule la fête. Tu es du genre parano et tu n'aimes pas débarquer dans un endroit que tu ne connais pas. Tu commences donc à la questionner au cours du trajet.

« On va où et c'est qui ton pote, je l'ai déjà vu ? »


« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction »
 
Bang Jun Ho
Bang Jun Ho
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Jeu 10 Sep - 10:06
Il rit encore, s’amuse de cette situation. Il sait qu’il devrait étudier mais les fêtes sont plus marrantes. Il dévisage son ami, le taquine déjà du regard en espérant qu’il cédera. En réalité il ne lui laissait pas le choix. Lei était un mec cool, juste parfois un peu… renfermé sur lui il trouvait. Pourtant il était le pire des deux surement. Au fond qui le connaissait vraiment ? A part Mok dans cette université, il mentait à tout le monde. Et ça lui pesait parfois. Mais pas ce soir. Pas quand il était avec des amis comme lui. Amusé, il s’était précipité pour se lever. L’accompagnant jusqu’à son casier avant de pouvoir commander le taxi et l’attendre dehors. Il n’avait pas tardé à être là. Grimpant dedans, il releva les yeux vers son ami. « En fait c’est le pote d’un pote. Tu le connais pas et moi non plus. » Et il se met à rire. Parce-que c’est plus excitant ainsi. Il se redresse, donne l’adresse avant de se laisser retomber. « En tout cas c’est grosses baraques. Sa famille a du pognon. » Et il trouvait ça jouissif. Se mettant à fouiller dans son sac, il en sortit des petits sachets qu’il cachait pour venir les compter. Des pilules, de la blue sky, de la crimson. Il en avait des tas pour s’amuser. C’était aussi pour cette raison que ses potes l’aimaient autant. Parce qu’il en fournissait directement. Relevant le visage vers Lei « On va bien s’éclater t’en fais pas. » il se voulait rassurant ? Ou alors juste provocant. Peut-être avait-il un goût pour le vice. Pousser les autres à fauter c’était relaxant. Amusant aussi… tous pouvaient sombrer comme lui le faisait. Il laissé échapper un nouveau rire, comme un gamin qui allait faire des bêtises. Il passa une main dans ses cheveux, rangea ses pilules. Puis avisant l’extérieur, il observait le paysage défiler. Avant de se tourner vers Lei « Tu préfères quoi en soirée ? L’alcool, la drogue ou le sexe ? » il parlait naturellement. De cette façon qu’il avait d’être toujours trop sincère. Lui préférait de loin la drogue. C’était son truc. Pouvoir partir ailleurs. Oublier qui il était… ses démons… Il se mit à rire, cachant sa bouche derrière sa main avant de lancer « T’es peut-être une grosse bête de sexe sous tes airs de coincé. » il le charriait. Juste pour s’amuser ! En réalité il ne pensait pas qu’il était coincé. Juste un peu réservé. Comme lui l’avait longtemps été. Puis parce qu’il avait envie de l’embêter, il attrapa le bout de son haut pour tenter de lui soulever « Tu caches quoi là-dessous Lei ? » ça le faisait rire. Le garçon avait toujours une tonne de vêtements sur lui. Junho n’avait que son pauvre tee-shirt et son jeans. « Si ça se trouve t’es gaulé comme un dieu. Hum. » et il l’observa, l’air sérieux presque un peu intéressé. Est-ce que Lei pourrait être son type d’homme ? Il n’en savait rien. Il ne pensait pas en avoir d’ailleurs. Mais il le trouvait assez intriguant pour être intéressant. Mais il ne cherchait rien ! Lui voulait juste s’amuser avec son pote et le taquiner. Il avait l’air sur la défensive, peut-être inquiet de cette soirée et de chez qui ils allaient ? Il n’aurait pas besoin de se poser longtemps la question, car la maison se dessinait déjà sous leurs yeux. 

Kim Lei Oh
Kim Lei Oh
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty Mar 15 Sep - 22:52
Lei n'aimait pas aller dans des lieux qu'il ne connaissait pas, surtout si même Junho ne savait qui était le propriétaire. C'était d'ailleurs pour ça qu'il avait écouté l'adresse donné par son ami. Il avait ensuite tapé celle-ci sur son téléphone pour la localiser et faire un repérage des lieux. Oui Lei était comme ça, méfiant au possible. Il aimait toujours avoir un coup d'avance et si la soirée se terminait mal, ce qui était tout à fait possible. Si les flics arrivaient parce qu'une bagarre s'était déclenché, ou qu'un voisin con les avait appelé, il fallait que le hacker connaissait les alentours. Il avait levé un instant les yeux vers Junho, ne l'écoutant pas vraiment. En voyant la drogue, il avait acquiescé, pas perturbé par la consommation de son ami. Il lui arrivait aussi d'en prendre, même si c'était plus rare. Lei n'aimait pas perdre le contrôle, donc il était regardant sur ce qu'il avalait pourtant il savait s'amuser, contrairement à ce que les gens pensaient. A sa question Lei avait froncé les sourcils, réfléchissant un instant.

« Hum, j'sais pas, je dirais l'alcool et toi ? »

Il avait haussé les épaules, pas réellement convaincu de ce qu'il avançait. En réalité, ce qui l'amusait le plus en soirée, c'était de voir les gens saouls qui avaient du mal à marcher, qui s'embrouillaient dans leurs mots et qui finissaient par s'étaler ou vomir. Oui Lei était mauvais, il aimait voir les autres dans le mal et riait intérieur de la déchéance de ces types. En réalité c'était une façon comme un autre de relativiser par rapport à sa vie merdique, rien de plus. Quand Junho avait commencé à le taquiner, Lei avait soupiré. Il avait repoussé la main de Junho et lui avait mis un coup sur l'épaule, pas fort mais assez pour lui faire comprendre qu'il ne plaisantait pas.

« T'inquiète pas pour moi de ce côté-là j'ai pas à me plaindre. »

Il avait enlevé sa capuche lui-même, dévoilant son visage que Junho connaissait déjà. En effet Lei n'avait pas honte de son corps, ni de ses tatouages. Il se cachait pour éviter d'être abordé et surtout pour ne pas être reconnu, préférant être discret et rester dans l'anonymat. Il avait lâché un sourire furtif, avec une pointe de fierté.

« Avoue que t'as peur de la concurrence, c'est tout. »

En arrivant devant la maison, Lei avait laissé Junho payer et l'avait suivi. Il ne connaissait personne et ne voulait pas réellement se faire d'amis, tant qu'il pouvait boire et fumer ça lui allait. Il n'était pas du genre porter sur le sexe. En réalité il aimait les hommes, un homme plus précisément. Cependant c'était un secret et il jouait toujours les hétéros. Il ne draguait jamais en premier, par contre il lui arrivait de coucher avec des femmes pour crédibiliser sa couverture. Il n'en tirait aucun plaisir, enfin si un peu mais ce n'était clairement jamais un objectif de soirée de lever une petite chatte.

« J'espère qu'il y a fumer au moins ? »


« On n'entre pas dans un monde meilleur sans effraction »
 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Let's go to the party please - Lei Let's go to the party please - Lei  Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.