Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 S43aQ9Pc_o[chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 S43aQ9Pc_o[chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 S43aQ9Pc_o[chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 S43aQ9Pc_o

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

[chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 18:15
Ye Won s’apaise, en quittant la foule, en se mettant à l’écart avec lui. Même si la soirée ne fait que commencer, elle a déjà besoin de cette coupure, d’un moment d’intimité. D’une petite parenthèse avant de retrouver tous ces fauves, et reprendre le cours de ce gala. Installée tout contre lui, elle lâche un soupire de soulagement, profite autant qu’elle peut de ce contact. « J’ai cru que ça n’arriverait jamais. » souffle-t-elle, ce léger sourire se dessinant sur ses lèvres. Ses mains qu’elle pose sur ses bras, elle se niche un peu plus contre lui, savoure cette proximité qu’ils peuvent finalement s’accorder. De là ou ils sont, ils peuvent encore entendre cette musique se jouer, quelques voix qui vont et viennent dans la grande salle. Mais elle préfère se couper de tout, ne se concentre que sur sa voix, ses mots. « Je suis contente que tu sois là… » Malgré ce qu’elle lui fait vivre ce soir. Elle se doute, que ça ne doit pas être évident pour lui, ne lui en tient pas rigueur. Le simple fait qu’il se soit tenu devant son père était impensable quelques années en arrière, mais cette fois tout est bien réel. Après toutes les épreuves qu’ils ont traversé ensemble, cette soirée marque un nouveau tournant, bien plus important que les autres. Cette fois, dans ces présentations faites, elle montre véritablement au monde qu’il n’y a que lui. Depuis si longtemps, pour le reste de ses jours. Qu’importe leurs milieux, leurs différences. Ils s’aiment, et c’est ce qu’il y a de plus important en fin de compte. Ils ont vécu le pire pour le comprendre parfaitement, mais désormais, dans ses bras, elle ne retient qu’une seule chose. Ils seront toujours plus forts ensemble. Ils pourront désormais tout affronter, surtout après ce soir. Et ça lui suffit maintenant. Elle n’a pas besoin de plus pour être certaine de ce qu’elle veut pour son futur. Même si ça parait parfois encore compliqué. Elle répond à son baiser, avec tout l’amour qu’elle peut bien lui porter, lui offre un autre de ces sourires. Ceux qui avaient longtemps disparus. La proposition qu’il ose lui faire la surprend, sans qu’elle n’arrive réellement à le cacher. Bien sûr, qu’elle en meurt d’envie. Partir loin, ne serait-ce que quelques jours, seulement avec lui. Se couper du monde pour se retrouver. Pour vivre de nouvelles choses, juste tous les deux. Mais depuis son overdose, son père lui met bien plus de pression, fait en sorte de suivre chacun de ses faits et gestes. « T’es sûr … ? » murmure-t-elle. Elle hésite un instant, malgré cette envie bien présente, qui se fait déjà de plus en plus forte. Si elle avait cette même audace qu’à l’adolescence, elle lui dirait qu’elle serait prête à partir dans la seconde. Mais les choses ont bien changé, ces dernières années. « J’ai hâte de voir ce que tu prévois pour nous… » qu’elle souffle, ancrant son regard dans le sien. Et quelque part, Ye Won se sent grisée par cette idée. De créer des projets à deux. De voir l’avenir ensemble. Ils n’ont jamais rien fait de tel auparavant, n’ont fait que se laisser porter par la vie, les événements qui se profilaient devant eux. Ses mains qu’il pose sur son visage lui coupent le souffle, alors qu’elle l’observe, de ce regard pétillant. Cette façon qu’il a de la connaître aussi bien, de pouvoir déceler en elle ce dont elle a besoin, l’électrise. Pendant quelques secondes, elle reste silencieuse, ne fait que le regarder. Dans un geste tendre, elle se rapproche, dépose un baiser chaste sur ses lèvres. Relevant son regard vers lui, elle mordille sa lèvres, comme enchantée. « Tu voudras aller ou ? » demande-t-elle, presque innocemment. Sa façon à elle d’accepter cette requête, de lui dire ‘je suis prête à te suivre n’importe ou, même au bout du monde s’il le faut’. Et elle espère qu’il arrive à le voir, à le comprendre. Les mots ont beau lui manquer encore parfois pour exprimer tout ce qu’elle ressent, pour autant, elle a le sentiment qu’il arrive désormais à le deviner à travers son regard. « Je t’aime Il Kyang. Je veux vivre la plus belle des histoire avec toi. » Tournée vers lui, sa main se perd dans ses cheveux. Plus rien ne compte à cet instant à part lui. Quelques mots qui ne sont pas assez forts pour exprimer véritablement ce qui se trame dans son coeur, mais qu’elle arrive à lui offrir. Qu’importe l’endroit ou ils se trouvent. Et dans un de ces élans d’amour, elle lui offre un nouveau baiser, se perd un instant dans ce geste salvateur. Le seul dont elle ai réellement besoin pour continuer d’avancer.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 18:36
Je le sais, les choses ont changé. Nous ne sommes plus des gosses, qui se laissent vivre et n’aspire qu’à profiter des bons moments. Je me rends compte qu’auparavant je n’ai jamais vécu une telle chose. Et j’ai conscience que j’aurais surement des maladresses, des choix un peu bancal pour elle, pour nous. Mais je tente, j’essaye parce-que je veux réellement construire quelque chose avec elle. Pour une fois j’ai envie qu’on s’éloigne, rien que tous les deux. Sans les autres, sans quelqu’un… juste elle et moi. Je ne me souviens plus vraiment si c’est déjà arrivé. Dans mes souvenirs, c’était de brèves excursions, juste des moments volés. Cette fois, c’est bien plus que ça. Et je me fiche de savoir qu’on a des responsabilités… les cours au final m’importe peu. Je sais cependant que Ye Won doit avoir de la retenue, doit douter que ça soit une bonne idée. Et je le vois, dans son regard, cette petite hésitation. De quoi à t’elle peur ? De son père ? On s’en fout ! Il ne dirigera pas sa vie pour toujours, je m’en fais la promesse. Tout va changer désormais, tout prendra un nouveau tournant. Alors je veux qu’elle cède, qu’elle voit qu’elle aussi en a besoin. Si tu savais Ye Won, toutes ces idées folles qui naissent dans mon esprit depuis que tu es là avec moi. J’ai tellement d’images de nous, des désirs, des souhaits, mais aussi des choses dont je suis convaincu. Je me sens bien… si apaisé… j’ai envie de rattraper tout ce temps perdu. Ces trois années à s’ignorer, et cette dernière à se déchirer. Je veux qu’on vive notre histoire, plus fort qu’il ne le faut. Et je me perds un peu plus, dans ses yeux, ce regard qu’elle m’offre et toutes ces sensations. « On pourrait aller à Jeju… loin dici. » j’ai besoin de cette coupure. D’aller dans notre petite bulle à nous. Ça nous fera du bien de s’éloigner, de pouvoir oublier le stresse qu’on pourrait trouver ici. Et sous ce regard, je pourrais mourir… cette façon qu’elle a de me regarder, de me faire croire que tout est plus beau. C’est pire encore quand elle m’embrasse de cette façon. Quand on oublie tout le reste. Qu’on s’aime simplement. Qu’importe l’endroit, il n’y a que nous… Je profite de ses lèvres encore un peu, avant de me détacher doucement. Laissant mes doigts glisser sur la ligne de sa mâchoire, je caresse sa bouche, un sourire aux lèvres « Je prends ça pour un oui. » et je mordille les miennes, le cœur gonflé de cette émotion si particulière. Je n’ai plus envie de réfléchir. De nous empêcher d’être heureux ensembles. « On profitera de la saison comme ça. » et je frôle son nez avec le mien dans un petit geste tendre. J’ai déjà des idées de ce qu’on pourrait faire. D’où on pourrait aller. « Je veux quon puisse profiter ensembles. Faire des choses quon a jamais faites. » Même si c’est un peu fou. On le fera quand même ! Me reculant davantage, je souris un peu plus « Tas pas idée de tout ce à quoi je pense. » je ris, parce-que si elle savait elle me prendrait pour un rêveur. J’ai tellement de choses en tête. Si je m’écoutais, je ferais surement des folies. Et je ne veux pas aller trop vite. Je ne veux pas l’effrayer non plus. Même si nous sommes sur de nous, il y a encore toutes ces blessures. Trop présentes et pas encore guéries. Mais ce n’est pas grave ! On prendra le temps qu’il faut, on se reconstruira réellement. Et peut-être qu’un jour tout ça deviendra vrai. J’ai de plus en plus envie de vivre avec elle. D’avoir ces projets à deux. Plus rien ne m’effraie vraiment. Et je m’emballe trop, je le sais, mais j’aime y croire. Imaginer toutes ces choses. Je me penche à nouveau vers elle, lui voler un baiser « Laisse-moi. Je moccupe de tout. » Je veux t’offrir toutes ces choses Ye Won. Je veux qu’elle voie qu’elle peut compter sur moi. Qu’elle puisse avoir confiance même pour des détails. Et je ne résiste pas à l’envie de l’embrasser une nouvelle fois. Délicatement, avant de souffler contre ses lèvres « Je crois quil y a des gens qui nous regarde. » et ça me fait rire, avant que je ne relève doucement la tête pour apercevoir un petit groupe de personnes. Je croise le regard de l’un, détourne le mien vers Ye Won « Jespère que ce ne sont pas des amis de ton père. » sinon on allait en entendre parler. « Quelle réputation Kim Ye Won… » je plaisante, lui jette un regard malicieux, sans vraiment me décoller d’elle. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 18:49
Même lors d’une telle soirée, Ye Won est heureuse de voir qu’ils arrivent aussi facilement à se recréer leur bulle, loin du monde. Une aparté, ne serait-ce que quelques minutes, le temps de reprendre son souffle. Une image d’eux, bien différente, mais tout autant enchanteresse. Elle aime cette façon qu’ils ont d’écrire cette nouvelle page de leur histoire. Cette manière d’appréhender les choses différemment. De croire en des projets à deux, d’imaginer des instants qui n’appartiendraient qu’à eux. Ca l’enivre, gonfle son coeur d’un peu plus d’amour. Et dieu qu’elle aime cette émotion qui l’englobe. Dans son regard, elle croit en eux, toujours plus fort. Elle grave ses paroles dans un coin de son esprit, s’en nourrit pour reprendre ses forces. « C’est un oui… » finit-elle par souffler, ce léger sourire qui ne la quitte pas. Elle se doute déjà, qu’il y aura des répercussions, que son père pourrait facilement l’apprendre, la punir pour ça. Mais tout ce qui compte pour elle, c’est ces nouveaux moments qu’elle peut vivre avec Il Kyang. Tous ces souvenirs qu’ils veulent se créer. Cette histoire qui prend une nouvelle forme, qui se dessine autrement devant eux. Un autre chemin à emprunter ensemble cette fois, et qu’elle veut découvrir, qu’importe le prix à payer. Sa main qu’elle pose sur sa joue, et de son pouce, elle caresse sa peau, son regard ancré dans le sien. « Je le veux aussi. » répond-t-elle simplement. Mais dans ses yeux, on peut y voir à la fois toute cette sincérité, et cette impatience qui la gagne peu à peu, de découvrir ce dont ils seront capables cette fois. Elle le sait, ils ont grandit, traversé tant de choses. Et s’ils ont réussi à se retrouver, plus rien ne sera jamais comme avant. Ce soir en est une preuve, en fin de compte. Un autre baiser dans lequel elle se perd un instant, elle sourit contre sa bouche. Un simple « d’accord » peinant à se frayer un chemin jusqu’à ses lèvres, avant qu’elle ne se redresse, observe autour d’elle. Un léger rire la prend, à voir quelques uns de ces invités en train de les observer. Elle se cache presque innocemment, sa main devant son visage, se retournant vers Il Kyang. « Je crois qu’on est foutus. » Au même moment, une autre silhouette arrive à leur hauteur, plus imposante. Ce n’est que lorsqu’il se met à parler, que Ye Won devine, de qui il s’agit. « Vraiment, Ye Won ? Tu te caches pour batifoler dans un coin alors que je t’attend pour le discours ? » Sa voix est grave, on peut y sentir cette pointe d’agacement qu’il tente de contenir. Elle se fige sur place, écarquille ses yeux un bref instant, avant de se tourner vers lui, un air agacé sur le visage. « Comme si ça allait changer quelque chose que je sois en train de faire semblant de t’admirer au premier rang. » lance-t-elle, plus virulente qu’elle ne l’aurait cru. « Ne m’oblige pas à paraître désobligeant. » grogne-t-il, tentant de garder la face devant quelques uns de ses invités. « Comme si tu ne l’étais pas déjà. » soupire-t-elle, avant de se relever. Sans plus tenir compte de sa présence, elle tend sa main à Il Kyang, l’observe avec ce sourire désolé sur son visage. « Viens… » qu’elle souffle à son égard, contournant son père sans un regard de plus vers lui. Elle lâche un soupire, alors qu’elle les guide vers la scène, installée au fond de la grande salle de réception. On peut aisément y voir un micro, un immense vase en verre, qui servira à récolter l’argent ce soir, ainsi que le groupe s’étant installé un peu plus tôt. Se positionnant là ou elle doit être, juste en bas de la scène, elle se blottit contre Il Kyang, peinée une fois de plus par son père, sans qu’elle n’ose réellement le montrer. « Je suis désolée… » peinte-t-elle à murmurer contre lui. Ce n’est certainement pas la dernière fois de la soirée qu’elle prononcera ces mots, s’en rend finalement compte. Comme désabusée, elle n’ose finalement plus bouger, et attend simplement que ce supplice s’arrête, pour pouvoir s’isoler de nouveau, comme si de rien n’était.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 19:39
Sa voix s’élève parmi les autres, tandis que sa silhouette apparait sous nos yeux. Je déglutis, maladroit sans trop savoir si je dois le regarder ou non. Il était là… son père, encore une fois. A croire qu’ici il saurait tout de toute façon. Une vague d’angoisse me prend tout à coup, seulement parce qu’il m’enrage un peu intérieurement. Je suis partagé entre le fait d’être désolé pour elle, et celui de me dire que je m’en fiche. Si ça peut l’agacer de nous avoir vu ainsi alors ça me va. Et je penche plus pour la seconde idée, cachant mon sourire satisfait derrière un air assuré. Ces échanges de paroles fusent, et j’imagine à quel point cela doit être lassant d’être toujours dans un rapport de force. Son hypocrisie me donne la nausée. Est-il toujours ainsi ? A faire semblant ? A mentir effrontément devant les autres ? Il sauve la façade, les apparences comptent beaucoup trop pour lui. Et je peine à croire qu’un jour il se soit remis en question. Désobligeant il l’était, condescendant aussi et son attitude me fait hérisser le poil. Je m’en veux de devoir assister à cette scène sans pouvoir rien faire. Impuissant, nous sommes obligés de suivre ce qu’il nous dit. Et malgré ma forte envie de l’envoyer valsé, je ne dis rien. Pour Ye Won surtout... je ne veux pas lui attirer d’ennuis. Cette scène me fend le cœur, car malgré tout ce qu’on pourrait croire, Ye Won souffre. Je le vois… elle se force. Elle obéit bêtement. Pour quoi ? Pour ne pas avoir d’ennuis ? Pour éviter les sermons ? Ou alors pour chercher encore l’amour de son père ? Je ne sais plus vraiment. Et je n’oserais pas lui demander… je suis un peu mal à l’aise pour elle. Alors je la suis, silencieux, serre ses doigts contre les miens. Je n’aime pas te voir comme ça Ye Won… avoir cet air que tu caches sous des sourires factices. Je n’aime pas… ce n’est pas toi. Posté à l’endroit où elle doit être, je l’observe du coin de l’œil, soucieux. Je ne veux pas l’entendre s’excuser pour lui… tout ça ce n’est pas sa faute. C’est la sienne, celle de son père. De cet homme qui se croit au-dessus des autres. Me tournant vers elle, je passe un bras sur sa taille avant d’approcher mon visage du sien « Tu n’as pas besoin de l’être… » C’est moi qui le suis pour toi. Je n’ai pas l’habitude de la voir ainsi, et malgré les apparences qu’elle aussi veut garder, je comprends. Je vois à quel point ça la peine. Quelle image se fait-il d’elle ? Est-ce qu’il la connait ? Rien qu’un peu… je ne sais même pas. La blottissant contre moi rapidement, je dépose un baiser dans ses cheveux, la gardant tout près. « T’en fais pas, y’en a que pour quelques minutes. » après ça je la sors de là. Je ne veux pas qu’elle vive ça. Et j’ai du mal à croire qu’elle l’ait fait aussi souvent. Qu’elle tienne encore le coup. Je jette un rapide coup d’œil autour de nous. Tous sont prêt à écouter son père, comme un véritable messie Et l’image m’écoeure un peu. Tous doivent le prendre pour un homme formidable. Osera-t-il se servir de Ye Won pour dorer son image ? Je suppose oui… ça doit faire partie du scénario. Mais cette idée me déplait, terriblement. Réduire sa fille à un objet qui le met en valeur lui. Un homme d’affaire, de famille… quelle connerie ! Et sur ces pensées, je refuse de m’éloigner. Je reste tout proche d’elle. Ma main toujours à sa taille. Une provocation surement, un moyen de dire à cet homme que désormais je suis là pour elle. Et lorsqu’il monte sur scène, je suis navré d’entendre ces gens impatient de l’écouter. De le voir jouer son rôle et une scène à faire vomir. Cet homme se fout de faire le bien. Tout comme il se fiche de sa famille. Je ne le lâche pas du regard, je n’ai pas envie qu’il se croit meilleur que nous. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 20:00
Des rapports avec son père qui ont toujours été compliqués, bien loin de l’image d’une famille traditionnelle que le patriarche veut montrer au monde. Ca a toujours été ainsi. Et si pendant longtemps, Ye Won n’a fait que chercher un peu d’amour auprès de lui, désormais, elle sait qu’elle ne l’obtiendra jamais. Ca la désole encore souvent. Parfois même, elle se demande ce qu’elle a bien pu faire pour subir ça. Ca tourne encore bien souvent dans son esprit, pourtant elle sait qu’elle ne pourra jamais rien y faire. Alors elle se contente simplement de suivre les ordres qu’il lui donne, ose parfois lui donner du fil à retordre, alors qu’elle sait qu’elle en paiera le prix. Mais c’est devenu trop usant, au fur et à mesure des années. Epuisant, au point qu’elle fait de son mieux pour désormais éviter ce genre de soirée. Mais parfois, comme ce soir, le devoir la rattrape. Même en marchandant, même en faisant de son mieux pour s’éloigner le plus possible de ce monde. C’est là d’ou elle vient, elle ne pourra jamais l’effacer, quoi qu’elle en dise. Alors, elle se poste simplement à sa place, se blottit contre Il Kyang. Cette simple présence la soulage un tant soit peu de cet enfer dans lequel elle ose encore baigner, alors qu’elle lui offre un nouveau sourire. Au même moment, son père monte finalement sur scène, aborde ce sourire franc, fier même. Une image de lui que Ye Won déteste, mais qu’elle ne connait que trop bien. Il ne faut pas bien longtemps avant que tout le monde applaudisse son entrée, qu’il ne commence son discours. Toujours le même. Il se présente, se permet quelques blagues qui ne font rire que ses invités. Il explique brièvement la raison de cette soirée, présente l’organisation qu’il prétend soutenir depuis tant d’années — alors qu’il ne fait que leur donner de l’argent qu’il récolte des autres. Un discours qui semble interminable pour Ye Won, alors qu’elle reste accrochée à Il Kyang, ne bouge pas. Elle détourne parfois le regard, pour observer celui qui la tient dans ses bras. Elle perd déjà patience, même si elle sait que ce n’est pas terminé pour elle. Et ça se confirme quand son père finit par lâcher son prénom, la désigne depuis la scène. « Et pour inaugurer comme il se doit cette soirée sous le signe du partage, j’appelle avec moi sur cette scène ma chère fille Ye Won qui, et j’en suis certain, se fera une joie d’être la première à déposer un don ce soir ! » Sous ces nouveaux applaudissements, elle soupire, passe discrètement une main sur son visage. Se détachant d’Il Kyang, elle l’observe, l’air désolé une fois de plus. Un autre de ces manèges dont le patriarche aime jouer, alors qu’il la serre dans ses bras quelques secondes tout au plus. Sur cette scène, elle se sent mal à l’aise, comme à chaque fois. Mais depuis que Ye Jun est parti, c’est elle qui a repris ce rôle. Aussi dérisoire soit-il. Un sourire de façade qu’elle aborde, elle récupère une liasse de billets dans son sac, le jette dans le grand vase prévu à cet effet. Ne perdant pas plus de temps, elle s’incline devant les invités avant de retrouver son homme, le seul capable de la sortir de là. « Voyez vous donc la générosité dont elle fait preuve ce soir, n'est-ce pas merveilleux ? Je compte sur vous pour faire de même, et vous souhaite une agréable soirée ! » finit-il par lancer avant de repartir à travers la foule. « Je déteste ça… » grimace-t-elle au même moment. Une torture qui se termine avant qu’une autre ne la rattrape, alors que Monsieur Kim s’avance déjà vers eux, ce regard sombre la toisant au loin. « Tu aurais pu au moins faire un effort. Je ne te demande pas grand chose. Mais il faut croire que tu es bien trop distraite ce soir. » Une autre réflexion qui l’agace, bien plus encore qu’elle ne le montre. « Au moins ta potiche a fait son travail, tu devrais t’estimer heureux non ? » lance-t-elle froidement, avant de se retourner, attrapant au passage la main d’Il Kyang pour qu’il la suive. Instinctivement, elle part vers l’extérieur, ce besoin pressant de prendre une bouffée d’air frais. Mais c’était sans compter sur un couple d’invités s’avançant vers eux, sourire aux lèvres. « Ah Ye Won, toujours aussi admirable. Vous voilà encore bien fabuleuse ce soir, félicitations pour ce don que vous faites. » Crispée, elle ne sait quoi répondre, alors qu’elle sent toute cette hypocrisie dont ce monde sait si bien faire preuve.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 20:19
Est-ce que ma vie deviendrait comme celle-ci ? Devrais-je m’inquiéter de me perdre dans cette masse de gens hypocrites et sans cœur ? J’ai longtemps été égoïste, à ne penser qu’à mes rêves, ma propre passion pour la musique m’avait poussé à oublier le reste du monde. Mais aujourd’hui, j’avais ouvert les yeux. Je me rendais compte qu’en fait, j’avais aussi envie d’autre chose. Mais pas de ça… j’ai ces pensées qui traversent mon esprit. Cette crainte soudaine de devoir baigner dans cette crasse qui ne me correspond pas. Pourrais-je le faire par amour ? Surement… oui. Parce-que aimer, c’est aussi se perdre un peu parfois. Mais je ne sais pas vraiment quoi penser de tout ça. Quelque part je me sens mal à l’aise, encore plus quand le père de Ye Won l’interpelle. Elle si différente de ce que j’ai l’habitude de voir. Je déteste tout ce qui l’entoure, ces faux sourires, ces applaudissements… mes lèvres brûlent, incapable de lui crier que ce n’est pas elle. Que je la connais, pas comme ça. Mais je me retiens, évite son regard pour me concentrer sur cet homme. La scène est quasi parfaite. Dirigée à la seconde près… à croire qu’elle s’était longuement entrainée pour ce rôle. Et j’ai ce pincement, celui qui me fait baisser les yeux sur moi-même. Egoïstement, j’aurais envie de partir. De tenir tête à tous ces gens pour leur dire de la laisser tranquille. Mais je reste là, surement trop lâche pour éviter les éclats de voix, les affrontements qu’ils taisent depuis des années. Et brusquement la culpabilité, de se sentir trop bien. Mieux que ces gens qui nous entourent. Et je m’en veux, d’être aussi con. Je ne voulais pas faire dans le cliché, je ne voulais pas être aussi dur. Puis j’en oublie presque cette haine soudaine en la voyant descendre, me rejoindre à nouveau. J’aimerais lui sourire, lui dire qu’on s’en fout. Mais c’est faux, nous ne sommes plus des gosses. On ne peut pas toujours fuir, faire semblant que tout va bien. M’avançant vers elle, je voulais lui dire quelque chose, pour la soutenir, avant que son père ne débarque à nouveau pour lui faire ce reproche. Et je reste encore là silencieux, à assister à cette scène. Combien de fois s’est-elle opposée à lui ? Combien de fois lui a-t-elle crié au secours de ses yeux lumineux ? Je hais ce type ! Je n’ai que mon regard comme seule arme ce soir. Incapable de lui tenir tête vraiment. Je la laisse m’entrainer, la suis sans rien dire. A quoi bon lui dire ce que j’ai sur le cœur ? Me mordillant la lèvre, je reste à ses côtés. Mais je n’ai plus envie de sourire quand ces gens viennent vers nous. Je n’ai plus envie de faire semblant. Ce n’est qu’une mise en scène. Tout ça n’est pas vrai. Ce n’est pas la Ye Won que je connais, encore moins celle dont je suis tombé amoureux. Alors je leur accorde qu’un regard, avant d’attraper sa main et l’emmener encore plus loin. « On s’en va. » j’ai lâché ça sans réfléchir. Je sais que la soirée ne fait que commencer mais… je ne veux pas rester ici. « Il ne fait que des reproches. J’y arrive pas… si je reste, je lui colle mon poing dans la figure. » Et j’aimerais rire, mais en réalité je suis fatigué. Cet homme m’épuise, ses regards, ses mots… j’ai envie de lui crier que Ye Won a besoin d’aide. « T’as pas besoin de ça. » je souffle, presque pour moi-même. Parce-que je pense que cet homme ne l’aide pas à aller mieux. Qu’il l’enfonce, encore et toujours. Que j’ai une part de responsabilités dans les choses qui lui sont arrivés. Mais lui aussi ! Et ça me bouffe tout à coup. J’ai peur qu’elle refuse, qu’elle se sente forcer de rester. Pense-t-elle que je prends la fuite ? Il pensera avoir gagné… « Je sais que tu dois rester. Que tu dois faire bonne figure. Et j’ai pas envie de lui donner raison mais putain… je veux qu’on s’en aille. » Mon ton est plus ferme. Ce n’est pas contre elle, c’est pour nous. Je baisse les yeux, passe une main dans mes cheveux. « Tu sais quoi… j’ai pensé à un truc… » Me rapprochant d’elle, je me met à sourire d’un air insolent « Fais un chèque à mon nom. Juste pour le faire chier. » J’ai envie de l’agacer. Qu’il voit ce morceau de papier avec mon nom à moi. Qu’il devienne fou. « Je sais que c’est pas mon argent. Que… c’est beaucoup. Mais… » je suis dingue. Je  voudrais juste lui faire ce coup fourré. Pour qu’il s’énerve tout seul dans son coin. « Il sera tellement énervé ! On le remettra un peu à sa place. Ça me fatigue qu’il te dénigre et qu’il ait cet avis sur moi. » Il me croit incapable de pouvoir faire quelque chose. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Mer 29 Juil - 20:40
Voilà à quoi se résume sa vie, depuis toujours. Des faux semblants, des tableaux idylliques pourtant bien loin de la vérité. Monsieur Kim ne montre en public qu’une image parfaite, depuis toujours. Sait afficher des sourires, a appris comment parler aux autres. Mais dans l’intimité, tout est bien différent. Il n’est qu’un homme opiniâtre, qui ne pense qu’au bien être matériel avant le reste, à l’image qu’il dégage. Il le prouve, dans ces remarques qu’il ne peut s’empêcher de faire, dans ces attitudes qu’il prend lorsqu’il se retrouve en face de sa fille. Et même si elle garde bonne figure devant les autres, Ye Won ne supporte plus cette attitude, ce monde rempli de mensonges. Cet univers qui ne lui ressemble pas, qu’elle a toujours voulu fuir, sans y parvenir. Ce soir encore, elle se sent bloquée, sans aucune échappatoire. Sans prêter attention à ce couple plus que nécessaire, elle suit Il Kyang jusqu’à l’extérieur. Au fond d’elle, elle s’en veut, de le faire assister à tout ça. Que les situations de son père soient de pire en pire à chaque fois qu’ils se croisent, et ce même si la soirée ne fait que commencer. Mais même cet air frais ne lui fait aucun effet, alors qu’elle baisse la tête, presque honteuse. Se détestant de le voir ainsi, de lui faire subir une telle chose. « Je suis désolée … Je pensais que ça se passerait autrement … » avec moins de reproches, sûrement. Elle a beau connaître son père à la perfection, elle aurait cru qu’il aurait fait un effort, pour une fois. Elle n’est pas déçue, juste triste de voir que rien ne changera jamais. Qu’importe ce qu’elle fera. Son père sera toujours aussi imbu de lui-même, égoïste. « J’ai envie de partir aussi… » avoue-t-elle, alors que ses yeux s’embuent sans qu’elle ne puisse le contrôler. Relevant son regard vers lui, elle pince ses lèvres, navrée d’en arriver là. L’idée qu’il peut avoir la fait écarquiller des yeux de surprise. Elle reste interdite un instant, sans savoir quoi répondre à ça. Bien sûr qu’elle aime l’idée de pouvoir énerver son père. Mais le fait de l’impliquer lui fait peur, quelque part. « Est-ce que … t’es sûr de toi ? » demande-t-elle presque timidement. « J’veux dire… C’est pas toi le problème, c’est moi. Je suis pas comme il voudrait que je sois, je le sais. » Et cette simple idée lui tord encore le coeur, même après toutes ces années. Elle s’en mord les lèvres une fois de plus. Se demande parfois comment sa vie serait si elle était à l’image de ce qu’il voulait qu’elle soit. De ses yeux brillants, elle plonge son regard dans le sien, l’observe un instant. « Je suis prête à le faire, mais avant ça, prends moi dans tes bras, s’il te plait… » J’ai besoin qu’on me donne un peu de force pour continuer de l’affronter. J’ai besoin de toi à mes côtés pour ne plus m’effondrer. Un regard suppliant, ses mains tremblent légèrement. Elle est prête à n’importe quoi, mais n’est pas certaine d’avoir le courage nécessaire pour affronter cette nouvelle scène, pas encore. Elle a besoin de reprendre ses esprits, quelques minutes. Des bras réconfortants d’Il Kyang pour s’apaiser un tant soit peu. Et dans le fond, elle sait, qu’elle n’aurait pas aussi bien supporté cette soirée sans lui. Parce que les dernières auxquelles elle a pu participé n’était qu’une torture infinie, sans personne à ses côtés. Cette fois, elle n’est pas seule, et a ce besoin irrépressible de le sentir, ne serait-ce que dans une simple étreinte qu’elle quémande.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Jeu 30 Juil - 6:07
Les hommes de sa vie l’avaient abandonnée, ou dénigrée. Aucun d’eux n’avait eu le courage d’être là pour elle. Son frère, moi et son père. Chacun de nous avions été égoïste. Nous n’avions pensé qu’à notre propre intérêt plutôt que les siens. Et je me hais ! Juste pour ça. Pour avoir fait partie de ces hommes-là. Et si elle avait eu la force de nous donner ces autres chances, je crois qu’elle en avait surement fait autant avec son père. Avant d’être déçue. Toujours, à chaque fois qu’elle avait essayé... un espoir fou. Ou alors juste une quémande d’une petite fille qui avait besoin d’un repère paternel. Je déteste tout ça. « Ye Won arrête de t’excuser. C’est pas ta faute. On choisit pas sa famille. » je ne veux pas qu’elle s’en veuille pour ce père. Pour cet homme qui partage sa vie. Tout ça aurait finit par arriver. Parce-que je ne regrette pas d’être là. Qu’importe comment se déroule la soirée. Je n’ai pas envie de fuir pour moi, mais pour elle. Parce-que l’idée qu’elle souffre m’ait insupportable. La voir aussi fragile… et ces yeux brillants qui me regardent. Je ne peux pas rester là, à la regarder se faire humilier. Je l’aime trop pour ça. Je voudrais la protéger, la rendre heureuse... « Je suis sûr de moi Ye Won. » comme je ne l’ai jamais été. Tout ce qui la concerne désormais, ce ne sont que des certitudes. Je n’ai plus de doute nous concernant. Sa vie, c’est la mienne aussi. Emu, je la prends aussi vite dans mes bras, la serrant tout contre moi. Je voudrais qu’elle soit souriante, qu’elle se sente apaisée. Qu’une fois pour toute sa famille ne soit plus un obstacle à son bonheur… mais je sais que tout ça ce n’est qu’un rêve. « Ne dis pas ça… t’es pas un problème. » pour moi, elle est mon tout. Mon univers… alors ça me met en colère. Assez pour que quand j’y pense, je veuille la blottir davantage. La réconforter, lui apporter ce soutien dont elle avait besoin. Elle n’est plus toute seule… et dans un geste tendre, je me recule doucement, attrapant son visage entre mes mains avant de m’approcher d’elle « Tu sais que pour moi, t’es ma solution ? » je souris tendrement, frotte mon nez au sien délicatement. Je ne veux pas la voir triste. Je ne veux pas qu’elle doute d’elle. Qu’elle se dénigre autant… « T’es la réponse à toutes mes questions… » L’évidence même dans mon existence Ye Won. Sans toi… je ne suis plus rien. Je voudrais qu’elle puisse s’accrocher à ça. Son père… on s’en fout. Ce qui compte aujourd’hui c’est nous. « T’es plus toute seule… c’est lui contre nous. » je me fous des représailles. Qu’il puisse vouloir me faire du mal. Je ne crains rien ! Je pourrais sauter dans le vide, juste parce-que je sais qu’elle est là désormais. C’est ces risques-là que je veux prendre. Lui souriant « Tu ne l’as pas choisi… mais nous on s’est choisi. » je ne pensais pas être capable de dire ces choses-là. De me livrer autant à elle. Mais après tout ce que nous avions vécu, je me rends compte que pouvoir libérer tout ce que je ressents ça me faisait du bien. C’est plus facile aujourd’hui de parler. Je n’ai plus vraiment honte, je n’ai pas peur non plus parce-que je sais qu’elle m’aime. De cette même façon un peu folle. Puis riant contre ses lèvres « Et si on peut le rendre fou, alors ça me va. » je ne me rends peut-être pas compte de ce que ça représente. Mais je crois que pour rien au monde je n’hésiterais à prendre cette route avec elle.

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Jeu 30 Juil - 7:05
On ne choisit pas sa famille. Une évidence certaine dans ce monde, celle qu’elle déteste certainement le plus. Ye Won aurait préféré naître dans une autre famille, ne s’en cache plus depuis plusieurs années. Elle en est arrivée au point ou ce simple mot ne trouve plus aucune réelle signification à ses yeux. Pendant longtemps, elle s’était accroché au fait qu’elle pourrait trouver une seconde famille, auprès de ses amis les plus chers. Mais même parmi eux, elle a subit l’abandon, les déceptions. Arrivée à un stade ou elle ne savait plus à qui se raccrocher, quelle sera la personne qui l’aidera à s’en sortir. Il aura fallut la voir sombrer, tomber au plus bas, avant qu’il ne revienne, avant qu’elle ne retrouve le seul qui arrivait un tant soit peu à calmer ses peurs les plus profondes. Et être avec lui ce soir, vaut bien plus que tout ce qu’ils ont pu se dire. Cette étreinte la soulage, lui fait un bien fou. Plus encore qu’une simple bouffée d’air frais, elle a le sentiment de reprendre son souffle, peu à peu. De respirer à nouveau correctement, et ce malgré la douleur que son père arrive encore à provoquer en elle. « Ilki… » gémit-elle tout contre lui, alors qu’une larme glisse lentement sur sa joue. Comprend-t-il à quel point ces quelques mots lui font du bien ? Arrive-t-il à voir à quel point sa simple présence arrive à la soulager de ce poids qu’elle ressent sur ses épaules ? « Je sais pas ce que je ferais sans toi. » qu’elle murmure avant de se redresser, plongeant son regard dans le sien. S’il savait, la puissance de ses sentiments pour lui. S’il voyait, qu’elle est devenue incapable d’avancer sans lui. D’affronter ce monde sans son aide. Elle tente un sourire, encore marqué par ces dernières minutes éprouvantes pour elle. Venant jouer nerveusement avec sa main, elle ne fait que l’observer. S’accroche à cette image de lui, d’eux, enfin réunis. Pour le meilleur et pour le pire. Même si ça parait encore fou parfois. De sa main libre, elle caresse sa joue, reprend peu à peu contenance. « J’ai vraiment de la chance de t’avoir… » souffle-t-elle dans un autre sourire, plus sincère cette fois. Malgré les blessures, malgré la rage dont ils ont su faire preuve l’un envers l’autre, Ye Won reste persuadée que cette chance là est unique. Que s’ils ont réussi à se retrouver, ils sauront tout affronter. Elle ne trouvera sa force et son courage qu’auprès de lui, mais elle continue de prendre ce risque, et le fera autant qu’il le faudra. « Viens avec moi. » Attrapant plus fermement sa main, elle l’attire un peu plus loin, dans l’immense jardin caché derrière cette demeure. Certaine d’y être à l’abri de tout regard, elle les amène vers un banc, sous un arbre, et s’y installe. « J’ai besoin d’une pause, mais après, on ira lui donner ça… » lance-t-elle, d’une voix encore un peu tremblante. En même temps, elle fouille dans son sac, en sort un chéquier. Elle le tend à Il Kyang, mordille légèrement sa lèvre. « Met la somme que tu veux, ne compte pas. C’est son propre argent qui finira dans le vase de toute façon. » ajoute-t-elle, encore un peu fébrile. Mais une fois de plus, elle est prête à subir les foudres de son père, pour un autre de ces coups bas qu’elle osera lui faire. Parce qu’il n’y a que de cette façon, qu’ils savent échanger. Qu’il arrive à voir qu’elle peut être le parfait opposé de cette marionnette qu’il a tenté de façonner. Qu’elle peut être un être humain, capable de n’importe quoi pour un peu d’attention. Même si malgré tout ça, il ne lui donnera jamais ce qu’elle a toujours recherché auprès de lui.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty Jeu 30 Juil - 9:26
Je souris à ses mots, encore convaincu que tous les deux nous saurons nous armer de patience. Peut-être même déjouer les pièges de cet homme. Je n’ai pas encore conscience de quoi il serait capable. Pour être honnête, j’ai du mal à le cerner. Quel intérêt aurait-il à vraiment se mettre entre nous ? Aucun n’est-ce pas ? Si ce n’est juste façonner Ye Won à l’image qu’il souhaitait. Je n’y comprends pas l’intérêt, même si mes parents auraient souhaité que je fasse autre chose que de la musique, c’était simplement par crainte. Pas pour me contrôler. Mais son père… cet odieux personnage. Je le méprisais… réellement. Pour la première fois de ma vie, je savais ce que haïr voulait dire. Malgré que je posais mes yeux sur elle, je tentais de rester confiant. Rien ne nous arrivera. Ce n’était qu’une soirée, pas un avenir qui se dessinait devant nous. Il fallait que je balaye toutes ces pensées, celles que je jugeais négatives pour nous deux. Je l’aime tellement…  à en perdre le sens de la réalité. Je sais que c’est fou, mais quand je suis avec elle, je me sens si puissant. Personne ne peut m’atteindre et encore moins cet homme-là. Alors j’y crois encore, et avec ses mots je ne peux que me laissais berner par tout ça. Je souris encore, la laisse m’entrainer plus loin. Cette fois, je me sens mieux. Ici, on est tranquille… je m’installe à ses côtés, lève les yeux vers elle et observe ce chéquier qu’elle sort. Mon cœur bat à tout rompe surement parce-que j’ai peur au fond. Que cela lui attire des ennuis à elle, plutôt qu’à moi. Etait-ce une si bonne idée ? Bien sûr que ça l’était. Juste pour lui montrer que nous n’avions pas peur de lui. Je voulais garder ça à l’esprit, alors que j’attrapais ce qu’elle me tendait. « J’aimerais bien voir sa tête quand on va dire mon nom. » je ris, tente de trouver le moment plus léger qu’il n’est vraiment. Mais elle, comme moi, savons que rien de tout ça ne l’est. M’appliquant à inscrire un chiffre sur le chèque, je me mis à hésiter quelques secondes, avant de relever un regard complice vers Ye Won. « Je rajoute un zéro ? » on avait surement l’air de deux gosses qui faisaient une connerie, mais ça m’allait. Parce-que je ne voulais pas le laisser gagner cette manche. Ricanant un peu plus franchement, je finissais par inscrire un nouveau zéro. Fier de moi et de notre idée, je lui rendais avant de lui voler un baiser plus chaste. « Ça sera drôle ! » je l’espérais en tout cas. Et j’avais beau rire de tout ça, en réalité je me sentais un peu mal à l’aise. Surtout inquiet pour elle. Ce n’était qu’une première soirée pour moi. Un vague aperçu de tout ce qu’elle avait pu vivre durant toutes ces années. Et je réalisais à quel point j’avais été égoïste. Me mordillant la lèvre, je gardais un regard posé sur elle. Puis tandis que je me rapprochais « Dis Yeki… est-ce… est-ce que tu veux qu’on parle ? » j’ai l’air nerveux. Mais j’ai peur de remuer quelque chose qui la blesse. Seulement, je n’ai pas envie de faire semblant, de faire comme si de rien n’était. C’est à cause de ça qu’elle a plongé. Parce qu’il n’y avait jamais personne avec qui elle pouvait vraiment tout dire. « Je veux dire… tout ça. Pas seulement ce soir. Mais tout le reste… » Parce-que je n’étais pas là. Parce-que j’ai été idiot de prendre tout ça à la légère. « Même quand on était ensemble, je ne t’ai jamais demandé vraiment ce que tu vivais. On ne s’est vu que pour les bons moments… j’ai été con. » je le sais ce soir. Je le comprends. Parce-que pendant que moi je vivais ma vie de mon côté, je la laissais seule avec son père. Et jamais je ne prenais tout ça au sérieux. Je me moquais de lui, de son air qu’il avait. Des paroles que j’entendais parfois. Mais rien de plus. Je n’avais pas assuré… après le départ de Ye Jun j’aurais dût être plus présent pour elle. Mais au lieu de ça, je n’avais pensé qu’à moi. Et je lui avais ajouté cette putain d’année où elle s’était occupée de moi. Quel genre de mec j’étais ? En y pensant je me dégoute. Réellement je veux dire… « Je me rends compte ce soir ce que tu dois vivre au quotidien… » Et j’imaginais qu’il n’avait pas donné le meilleur de lui. Toute cette pression, tous ces jeux d’images, d’apparat. E n’est pas elle, et malgré qu’elle tente de s’opposer à lui, je crains qu’il ne soit toujours le dessus sur elle. Je ne veux pas qu’elle sombre plus, je ne veux pas que son père l’enfonce. Ye Won doit se sortir de tout ça. Je n’ai pas été là durant toutes ces années. Et je sais que j’ai des tonnes de choses à rattraper… nous ne sommes pas dupe. Je n’ai rien fait pour l’aider... mais aujourd’hui c’est différent. Je veux être là pour elle, et je tente de lui faire comprendre tout en attrapant sa main délicatement. « Yeki… je veux que tu me parles. Je ne veux pas que tu gardes les choses pour toi. Tout ça c’est finis. » Si elle éprouve le besoin de se confier, ou même si elle n’ose pas. Je veux qu’elle sache que je suis là. Je lui ai déjà dit, mais il y a des sujets sur lesquels nous n’avons pas échangés. Et je sais que sa famille en fait partie. Parce-que je n’avais pas conscience de tout. 

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang [chapter15] meet me in the pale moontlight - il kyang - Page 3 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡