Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
you're not taking it seriously (sojin) Gd1ifysc_oyou're not taking it seriously (sojin) Gd1ifysc_oyou're not taking it seriously (sojin) Gd1ifysc_oyou're not taking it seriously (sojin) Gd1ifysc_o

 :: Digital City :: Quartier Nord :: Dortoir Cheonglyong :: Chambres des filles :: Chambre 4.1
Aller à la page : 1, 2  Suivant

you're not taking it seriously (sojin)

Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Sam 1 Aoû - 17:02
Haknyeon soupira en allumant une cigarette à la fin de son service. Il avait passé la nuit au poste à attendre un peu d’action, mais à part un appel pour du tapage nocturne, il n’y avait rien eu de palpitant. Ce genre de soirée ne lui convenait pas. En effet, ça l’énervait de voir qu’il ne se passait rien. Le jeune homme avait besoin d’action et savait qu’en entrant dans la police coréenne, ce ne serait pas forcément le cas. Il entendait presque les voix de ses parents lui dire qu’il aurait du entrer dans l’armée, là au moins, il aurait eu l’adrénaline nécessaire à sa vie. Cependant, il avait été hors de question, dès le départ qu’il soit un militaire. Pourquoi ? Parce qu’il ne voulait absolument pas se retrouver dans la même situation que ses parents, à toujours être en vadrouille sans jamais rester plus de quelques jours avec leur famille. Et il était hors de question que ça arrive à Hak parce qu’il fallait quelqu’un pour s’occuper de sa sœur. Certes, elle était une adulte maintenant mais à cause de son handicap, il passait tellement plus de temps à se faire du souci pour elle. Après être entré à l’école de police, il s’était dit qu’il avait fait une erreur et qu’il aurait du continuer d’aller à l’école et à l’université pour être avec elle, même s’il n’avait jamais voulu faire des études. Il aurait ainsi pu être sur place pour la surveiller et faire en sorte qu’elle ne se retrouve pas dans des situations merdiques.

Ça n’avait pas été le cas, mais la vie avait décidé de lui faire plaisir en lui donnant l’occasion de se rendre plusieurs fois sur le campus en uniforme et sans à cause de la crimson. Haknyeon faisait la chasse à cette drogue et le fait qu’il y en avait à la Yonsei le gênait mais lui donnait un prétexte d’aller voir Sojin sans aucune raison. Et aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. Il se rendit sur le campus avec l’envie de voir si sa sœur allait bien, mais il lui dirait que ce serait simplement dans un but professionnel. Verrait-elle le mensonge ? Potentiellement, mais comme il était encore en uniforme, elle ne pourrait pas réellement savoir si c’était vrai ou pas. Il se dépêcha donc de se rendre au dortoir des Cheonglyong après avoir écrasé la cigarette qu’il avait allumé et fumé. Hak roula tranquillement à cause de l’heure. Elle ne serait sûrement pas réveillée et il ne voulait pas qu’elle s’énerve parce qu’il se pointait trop tôt.

Il se gara devant le bâtiment et attendit qu’un élève sorte pour y entrer. Il avait déjà foulé les lieux et se dirigea vers la chambre de sa sœur. Il ne frappa pas parce qu’elle n’entendrait de toute façon pas et actionna par mécanisme la poignée. Il ne s’était pas attendu à ce que la porte s’ouvre. Il avait même déjà préparé son téléphone pour lui envoyer un message pour la prévenir. Haknyeon fronça les sourcils et la regarda un peu sur les nerfs. Il entra dans la pièce et tapota son épaule pour qu’elle se retourne. Il commença à signer en même temps qu’il parlait, signe qu’il était en colère. Parce que d’ordinaire, quand il signait, il ne faisait que ça. Là, il s’exprimait aussi à l’oral. « Pourquoi c’était ouvert ? Qu’est-ce que tu cherches Sojin ? A te faire agresser ? Ça aurait pu être n’importe qui ! »


:russe:
Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Lun 3 Aoû - 15:39
❖ Bae So Jin Ft. Bae Hak Nyeon
You're not taking it seriously

Je ne suis pas particulièrement matinale mais, en tant qu'étudiante, je me dois de garder un horaire stricte, que ce soit pour m'assurer de ne pas manquer un cours ou pour piocher sur des travaux scolaires, ce qui m'évite des nuits blanches à ratrapper le retard accumulé. Je profite d'ailleurs du fait que je n'ai pas encore de partenaire de chambre pour garder un horaire qui me convient en éteignant les lumières à une heure raisonnable, le soir. 

Comme je n'ai pas de cours aujourd'hui, j'en profite pour m'installer au bureau qui trône au centre de la pièce pour terminer quelques esquisses pour un de mes cours. Habituellement, j'ai d'assez bons réflexes pour sentir les gens s'approcher de moi, ce qui m'évite de sursauter brusquement. Cependant, comme je suis seule dans cette chambre que personne ne visite et que je suis concentrée sur mon travail, je ne sens aucune présence s'approcher de moi et je sursaute en sentant une main sur mon épaule.

Je soupire de soulagement en constatant qu'il s'agit de Hak Nyeon mais je fronce aussitôt les sourcils alors que ses mains s'activent pour me faire la morale. J'ai toujours apprécié ses visites surprises, même si je ne lui avouerais jamais. Il lui arrive d'être trop occupé avec son boulot et de ne pas me donner de nouvelles pendant plusieurs jours, ce qui m'insupporte. J'aime être sa priorité, même s'il lui arrive d'être lourd, comme en ce moment. Alors je me montre dure avec lui, c'est plus fort que moi. Mon coeur me dicte de ne pas me mettre en colère contre lui et de le serrer dans mes bras pour lui signifier que je suis contente de le voir, mais ma tête, elle, me dicte de le confronter. 

Personne ne peut entrer ici à moins de faire partie de la fratrie. Personne ne verrouille sa porte, l'endroit est sécuritaire.

Je ne suis pas certaine de ce que j'avance mais c'est vrai que je me sens en sécurité, ici. Je me lève pour lui faire face et lui montrer que je suis aussi, sinon plus, contrariée que lui.

Et maintenant tu crois qu'ils vont penser quoi les autres? À voir un flic en uniforme venir dans ma chambre le matin, comme ça?

Ils risquent de penser que je suis une fouteuse de merde, que j'ai des ennuis, ou je ne sais quoi.




@Bae Hak Nyeon
⇜ code by bat'phanie ⇝
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Mer 19 Aoû - 20:13
Trop protecteur envers sa petite sœur ? Hak l’était sûrement. Mais c’était normal du moins pour lui. Elle était la prunelle de ses yeux, la femme de sa vie et la seule pour qui, il pourrait tout faire. Cependant, parfois, il avait l’impression qu’elle ne prenait pas au sérieux toutes les mises en garde que son grand frère lui donnait. Après tout, il était dans les forces de l’ordre et sans dire qu’il avait tout vu, il en avait vu assez pour faire en sorte de donner des indications à suivre à Sojin. Il ne voulait pas qu’il lui arrive quelque chose et encore moins alors qu’il n’était pas là pour la protéger. Il aimait sa petite sœur de tout son corps et son cœur et il en mourrait probablement si elle venait à avoir un problème. Haknyeon savait aussi qu’il réagissait sûrement trop. Cependant, la sécurité de sa sœur passait avant tout. Sojin devait en avoir marre et très certainement vouloir lui dire, il en avait conscience mais le fait qu’elle soit sourde rajoutait au fait qu’il voulait la mettre dans un cocon et ne plus jamais l’en sortir. C’était un de ses plus gros défauts, vouloir que sa sœur reste saine et sauve.

Ce fut pour cette raison qu’il entra en colère dans la chambre de Sojin en voyant qu’elle ne l’avait pas fermé à clé. D’ordinaire, quand il signait pour la jeune femme, il ne parlait pas, utilisant juste ses mains pour s’exprimer. Mais là, il était en colère à cause d’elle et de son comportement dangereux et ne manqua pas de hurler presque en signant. Ses signes étaient furieux, presque désordonnés, mais il savait qu’elle comprenait ce qu’il lui disait. « ça ne l’est pas assez Sojin. Si j’ai pu y entrer, tout le monde peut le faire. » Ce n’était pas compliqué d’acheter sur internet un uniforme de policier et de se faire passer pour l’un d’eux, ou même avec n’importe quel autre uniforme ou subterfuge. Sojin ne réalisait pas la gravité de la situation et ça commençait à irriter le plus vieux de la famille. Il faisait tout pour la protéger mais ne pouvait pas le faire si elle, de son côté, elle n’y mettait pas du sien. Et là, clairement, elle faisait pas grand-chose pour sa sécurité et ça l’énervait réellement.

« Je m’en fous de ce que les autres pensent Sojin. Merde t’es inconsciente ! C’est chiant. Tu fais jamais attention à rien. »  Et c’était encore pire parce qu’elle était sourde. N’importe qui pouvait entrer dans sa chambre et s’en prendre à elle. Elle n’entendait pas et ne pourrait donc pas se défendre. Hak était d’accord avec elle quand elle disait qu’elle ne voulait pas d’implants ou d’appareils, cependant, dans ce genre de circonstance, il regrettait que ce soit le cas. « Réfléchis un peu bordel… » Il grogna presque en disant ces quelques mots.


:russe:
Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Lun 24 Aoû - 19:40
❖ Bae So Jin Ft. Bae Hak Nyeon
You're not taking it seriously

Même s'il m'est impossible pour moi de l'entendre, je devine, à le voir gesticuler, qu'il doit parler très fort. Il est emporté par le colère, je le vois bien, mais je crains que les murs ne soient très épais et que mes voisins l'entendent, ou encore, que certains curieux viennent écouter à la porte. Même si, en temps normal, j'apprécie les visites surprises de mon frère, je n'apprécie pas particulièrement ce genres de moments pendant lesquels il se permet de me faire la leçon. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'avais souhaité connaître la vie universitaire et vivre dans un dortoir, en dehors du nid familiale. C'est plus sécuritaire que de me prendre un appartement seule mais ça, il semble que Hak Nyeon ne le voit pas de la même façon. Je me lève de ma chaise brusquement et jette un rapide coup d'oeil vers la porte avant de lui faire signe de baisser la voix. Je m'approche suffisamment de son visage pour que mes mouvements aient l'air un peu plus violent et qu'il comprenne bien que je suis tout aussi énervée  par son intrusion. 

Ça suffit, je vois bien que tu dois parler trop fort alors baisse un peu le son.

Je dois avouer qu'avec le temps, j'ai appris à baisser ma garde. Si, plus jeune, les autres s'amusaient à me provoquer, cherchant à me faire réagir, ce n'est maintenant plus le cas depuis l'âge adulte. Je cherche désespérément à vivre ma vie d'étudiante avec un semblant de normalité mais il semble que mon frère ce soit donné le mandat d'être sur mon dos à la moindre liberté que j'ose me permettre. 

Moi je ne m'en fou pas.

C'est moi qui vit avec ces gens après tout, pas lui. C'est donc normal que j'accorde une certaine importance à ce qu'ils pensent et ce n'Est pas en voyant débarquer un jeune homme en uniforme venu m'engueuler que je vais passer pour une fille complètement normale. Je lui fais signe de s'asseoir, espérant qu'il se calme.

Tu sais très bien que je suis toujours prudente. C'est une résidence étudiante Hak, je ne suis jamais complètement seule, arrêtes de t'inquiéter ça te donne des rides.

Malgré mon énervement, je réussi à afficher un petit sourire amusé.

Et puis, qu'il m'arrive quelque chose, je ne m'en plaindrait pas. Ma vie est trop ennuyante.

Je sais bien que ces dernières paroles risquent de l'énerver encore plus alors je m'empresse d'ajouter:

C'est une blague. Mais tu dois apprendre à me faire confiance. Je ne suis plus une enfant, je sais me défendre et ne protéger toute seule. 




@Bae Hak Nyeon
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're not taking it seriously (sojin) I0wNH3dB_o
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Ven 18 Sep - 10:05
Haknyeon ne comprenait pas comment sa sœur pouvait être aussi peu responsable. Elle était seule dans la chambre et de surcroit sourde. Elle ne pourrait pas entendre si quelqu’un qu’elle ne connaissait pas venait à entrer et donc ne pourrait pas se défendre correctement. Il parlait donc avec de grands signes, amplifiait même ses mouvements pour qu’elle comprenne. Bien qu’il sût que ça ne changeait rien au fait qu’elle n’entendait pas, le policier criait presque dans sa chambre. C’était la colère et l’inquiétude qui parlait pour lui. Il n’arrivait pas à faire à cent pourcent confiance à sa sœur. Sojin était trop insouciante par rapport à ce qu’il aurait aimé qu’elle soit. Elle ne voyait que le bien chez les gens et elle n’était pas assez consciente de tous les dangers qui pouvaient la guetter. Peut-être que Hak était trop protecteur et que le fait d’être flic renforçait cet effet, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. La jeune femme était ce qu’il avait de plus précieux et il était hors de question qu’il la laisse être blessée. Il en faisait trop, il le savait et elle le voyait aussi puisqu’elle lui fit la réflexion. « Je suis énervé ! Les gens parlent fort quand ils sont énervés Sojin. »

Il grogna quand elle lui répondit qu’elle ne se moquait pas de ce qu’on penserait d’elle et de ce flic qui avait débarqué dans sa chambre en colère. De base, Hak voulait juste passer du temps avec sa petite sœur et au final, ils étaient en train de s’engueuler parce que le plus vieux voulait trop protéger la jeune femme. Ce n’était pas réellement de sa faute s’il ne voulait que le bonheur et la sécurité de Sojin. Haknyeon reprit la parole et une nouvelle fois, il fusilla du regarda la plus jeune de la famille. Comment pouvait-elle être si peu consciente des dangers qui l’entouraient. « N’essaie pas d’en rire. Il pourrait se passer n’importe quoi. J’ai réussi à entrer moi, sans être de ta fraternité, alors tout le monde peut le faire. » Ca l’agaçait que sa petite sœur ne voit pas les choses comme lui les voyait. Certes, il était peu être dans l’excès mais au moins, il savait à quoi s’attendre. La suite lui fit dresser les poils sur tout le corps et son regard se fit encore plus noir que d’ordinaire. D’habitude, il avait un sourire sur les lèvres quand il était avec Sojin, mais cette fois, Haknyeon était aussi glacial qu’un iceberg.

« Ne rigole plus jamais avec ces choses-là. » lança-t-il froid tandis qu’il continuait de regarder sa sœur. « Je te fais confiance. Je fais pas confiance aux autres. T’es sourde Sojin et n’importe qui pourrait l’utiliser contre toi. Je sais que tu veux pas être définie par ça et je le veux pas aussi, mais ça fait partie de toi aussi et tu dois le prendre en compte. » Il soupira et détourna le regard, tout en signant pour sa sœur. « Je dis pas ça pour te réduire à ta surdité. Je dis ça parce que je tiens à toi et que j’ai besoin de ma petite sœur. S’il t’arrivait quelque chose je m’en remettrait pas. » Sojin était la seule personne pour qui Haknyeon pourrait faire tout et n’importe quoi. C’était la seule femme dans sa vie qui comptait autant. Il espérait qu’elle comprenait ce qu’il voulait lui faire passer comme message.


:russe:
Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Mer 30 Sep - 14:02
❖ Bae So Jin Ft. Bae Hak Nyeon
You're not taking it seriously

J’hausse les sourcils en le voyant s’exprimer avec tant de vigueur. Je sais qu’il est incapable de voir la femme que je suis devenue. À ses yeux, je reste une gamine sourde est vulnérable qui doit faire attention à tout ce qui l’entoure. Il ne réalise pas que, tout comme lui, je suis une adulte depuis plusieurs années et que j’ai appris à me débrouiller seule. Avec ses études et son travail, il était moins présent depuis quelques temps déjà et nos grands-parents se font âgés, c’est maintenant à moi de prendre soin d’eux. Cependant, mon handicap semble aveugler le jugement de Hak Nyeon alors que j’ai appris à utiliser mes autres sens et il ne fait pas de moi une personne aussi fragile que ce qu’il croit.

Je sais très bien que les gens cris mais tu n’as aucune raison d’être énervé, calme toi !

Je ne peux m’empêcher de sourire, amusée, et de lever les yeux vers le haut en entendant ses paroles. Il exagère.

Bien sûr que tu peux entrer facilement, tu es en uniforme. Les gens ne s’interposeront pas. Hak…

J’interrompt mes gestes en apercevant le regard glacial qu’il pose sur moi. Ce n’est plus une querelle inoffensive et je sens que j’y suis peut-être allée un peu fort. J’ai mal choisi mes mots et je réalise que mon aîné n’est pas du tout rassurée par ces derniers alors que je tentais simplement – maladroitement, certes – de détendre l’atmosphère. Je me mord la lèvres inférieure et laisse retomber mes bras alors que son sermon se transforme peu à peu en une sorte de confession qui me fait aussitôt regretter mon insouciance.

Désolée…

Ce ne sont pas des signes que j’utilise fréquemment. Je ne suis pas du genre à m’excuser facilement mais je sens que j’ai poussé mon frère un peu trop loin et que je n’ai fait qu’amplifier son inquiétude à mon égard. Si nos querelles sont fréquentes, elles ne sont jamais très sérieuses, ce pourquoi je n’avoue jamais être désolée. Mais cette fois-ci, c’est différent et puis je n’ai pas envie de me prendre la tête davantage.

Si verrouiller ma porte suffit à ton bonheur je le ferai.

J’accompagne mes paroles d’un clin d’œil pour lui signifier que je n’ai pas l’intention de le provoquer davantage. Pour l’instant. Malgré les apparences, j’ai conscience que Hak est plus sensible. Il n’hésite pas à témoigner son attachement pour moi alors que, de mon côté, c’est plus difficile. Mon affection se reflète plutôt par de multiples provocations et des comportements possessifs à son égard qui sont généralement mal interprétés. D’ailleurs, il m’arrive d’utiliser son inquiétude à mon égard pour le voir plus souvent ce qui peut sembler malsain à plusieurs égards. Je ne suis pas parfaite, bien au contraire. Apprendre à vivre avec un handicap, c’est aussi vivre avec une attention particulière et obtenir une place privilégiée dans la vie des membres de ma famille.

Mais tu sais, bientôt je ne serai plus seule. Il y aura trois autres filles avec moi et tu ne pourras plus entrer sans t’annoncer. Je ne serai pas responsable de leurs habitudes, des gens qu’elles ramènent… Tu ne pourras pas intervenir aussi facilement.




@Bae Hak Nyeon
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're not taking it seriously (sojin) I0wNH3dB_o
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Dim 11 Oct - 22:47
Il s’énervait encore plus quand sa petite sœur lui disait de ne pas l’être. Elle n’avait pas conscience qu’elle n’était pas en sécurité et qu’elle ne faisait pas assez attention. Était-il dans l’excès ? Oui très certainement. Il le savait et l’avouait sans souci. Mais ce n’était pas sa faute. Sojin était la personne la plus importante à sa vie et il avait besoin d’elle. Alors, il était un peu un frère poule, la couvant bien trop aux yeux de leurs grands-parents, de leurs parents et même d’elle. Cependant, ce n’était jamais assez aux yeux du plus grand. Haknyeon désirait plus que tout que sa sœur soit en bonne santé et surtout en sécurité. Il criait donc sur sa sœur parce qu’il était énervé qu’elle ne prenne pas autant de précaution qu’il l’aurait voulu. Il ne lui répondit pas quand elle rappela qu’elle savait que les gens criaient quand ils étaient en colère. Elle ne comprenait pas la raison de cette colère et elle souriait même amusée par la situation. Cela eu le don de l’agacer encore plus et il la fusilla du regard quand elle reprit la parole. « N’importe qui peut acheter un uniforme comme ça et s’introduire dans le dortoir. » Il râlait parce qu’elle ne se souciait pas de ce genre de chose et que ça en devenait fatiguant.

Sojin alla ensuite trop loin, forçant Hak à devenir froid et presque méchant avec elle. Vraiment, elle ne mesurait pas ses mots et c’était ce qui chagrinait le plus, le plus vieux. Elle n’avait pas conscience de la portée qu’ils pouvaient avoir et de ce que cela impliquerait. Pire, elle ne se doutait pas une seule seconde de ce que Haknyeon ressentirait si elle venait à quitter ce monde pour quelconque raison. Il en serait anéanti, littéralement. Heureusement, elle ne mit pas longtemps à se rendre compte qu’elle avait poussé le bouchon un peu loin et s’excusa. Cela eut le don de lui dérider légèrement et il hocha la tête. Elle n’était pas le genre de filles à s’excuser et il soupira avant de signer la même chose, rajoutant d’autres mots à la suite. « Je suis aussi désolé. J’aurais pas du réagir comme ça. » Cependant, malgré ses excuses, il était quand même inquiet pour elle. Comparée aux autres filles elle n’entendrait pas s’il y avait un souci. Hak désirait simplement qu’elle se protège un peu plus et prenne plus de précaution qu’une personne avec une bonne audition. « Effectivement, verrouiller ta porte ce sera parfait. » murmura-t-il en même temps qu’il signait.

Il la remercia en silence, d’un nouveau signe de tête et grimaça quand elle mentionna le fait qu’elle allait bientôt avoir des colocataires. Il n’avait pas pensé à ça et mordit légèrement dans sa lèvre. « J’aviserai à ce moment-là. Mais pour le moment, tu es seule donc tu fais attention. S’il te plait. » Haknyeon la suppliait parce qu’il avait l’habitude des agressions ou même de simples intimidations et il n’avait pas envie que ça arrive à sa petite sœur. Il soupira en passant une main sur son visage comme pour effacer toute trace de la colère qui l’avait animé quelques minutes plus tôt. « T’as déjeuné ? Je sors du boulot, j’ai passé la nuit au poste… Je commence à avoir faim. » et sommeil mais il laissa ce détail de côté. Il dormirait plus tard.


:russe:
Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Jeu 22 Oct - 16:20
❖ Bae So Jin Ft. Bae Hak Nyeon
You're not taking it seriously

Je me mords la lèvre pour éviter de d’ajouter quelque chose qui risque d’accentuer davantage sa colère. Je ne suis pas la seule à penser qu’il exagère lorsqu’une situation me concerne. Je comprends son inquiétude, jusqu’à un certain point. Et puis je me doute bien qu’il doit être témoin de nombreux incidents qui ne font qu’empirer son impression que les gens sont indignes de confiance. Depuis que j’ai quitté le nid familial, cependant, je réalise que toutes les personnes que j’ai eu la chance de rencontrer sont principalement bien intentionnés et j’ai moi-même réussi à baisser ma garde contrairement aux années antérieures durant lesquels je trouvais les êtres humains sauvages et mesquins. Enfin, je m’excuse de l’avoir contrarié, bien que je trouve qu’il est celui, de nous deux, qui a un peu trop exagéré Ça semble fonctionner car les traits de son visage se détendent enfin et il avoue lui-même être désolé de s’être emporté. Je souris pour lui indiquer que ses excuses sont aussi acceptées. De toute façon, il vaut mieux mettre cette petite altercation derrière nous car j’ai quelque chose à lui annoncé qui risque de miner son humeur à nouveau. Je joue donc le rôle de la sœur obéissante pour le moment en acquiesçant à sa demande, prenant même la peine d’ajouter :

Bien sûr Hak je promets de verrouiller les prochaines fois.

J’espère que ma promesse suffira à le rassurer. Pour être honnête, il ne s’agit que d’un oubli banal parce que je n’ai jamais eu à verrouiller la porte de ma chambre lorsque je vivais encore sous le même toit que mes grands-parents, évidemment. Je suis ravie qu’il mentionne le déjeuner. Il semble fatigué mais ce n’est pas une raison pour sauter un repas. Et puis, je suis assez habituée à voir ses traits tirés par la fatigue mais après les reproches qu’il vient de me faire, je me vois mal lui retourner la pareille immédiatement. De toute façon, il ne risque pas de m’écouter. Son boulot passe avant tout, surtout depuis l’histoire avec Youngjae , ce qui me fait douter qu’il s’en est finalement remis.

Non je n’ai pas encore mangé. Il y a une petite place pas mal tout près d’ici.

Il s’agit d’un café très fréquenté par les étudiants mais comme il est tôt, l’endroit risque d’être plus tranquille. Sans attendre sa réponse, je me dirige vers un petit meuble pour en tirer un sweatshirt que j’enfile directement par-dessus le t-shirt que je portais pour dormir. Bien que j’aime prendre soin de mon apparence, je n’ai aucun problème à sortir dans ce genre d’accoutrement sans maquillage. De toute façon je suis avec mon frère qui n’en a certainement rien à faire de mon apparence. Je me retourne finalement vers lui en prenant un air un peu plus grave.

J'ai d'ailleurs quelque chose à t'annoncer.

Je ne pensais pas le lui révéler immédiatement mais j’ai du mal à lui cacher quoi que ce soit. Je veux lui dire que j’ai finalement décider de prendre un boulot. Deux, même. En effet, suite à ma rencontre avec Baek Ho, il s’est avéré que ce dernier ait besoins de mon aide pour quelques tâches administratives et la gestion de certains clients partageant le même handicap que moi. Et puis il y a ce concours auquel j’ai participé et qui m’a valu un travail freelance au sein de l’agence de Dong Jae. Pour une jeune femme de mon âge sans aucune expérience, je me sens assez privilégiée soudainement. Je sais cependant que Hak Nyeon n’appréciera pas la nouvelle. Chaque fois que je mentionnais vouloir me trouver un travail, il s’opposait fermement à cette idée. Pourtant, je vais bien devoir subvenir à mes besoins un jour et j’ai donc entrepris ces démarches sans le consulter. Une fois face au fait accompli, il ne pourra que protester. Ce pourquoi je garde la carte de son propre travail qui mine sa santé dans ma poche. S’il veut me reprocher quoi que ce soit, j’aurai suffisamment d’arguments pour calmer les choses.

Suis moi.

Après lui avoir fait signe, nous quittons ma chambre que je prends bien soin de verrouiller en lui jetant un long regard suivit d’un clin d’œil. Puis je prends la route du café en tentant d’ignorer les regards curieux posés sur mon frère en uniforme.





@Bae Hak Nyeon
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're not taking it seriously (sojin) I0wNH3dB_o
Bae Hak Nyeon
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Dim 1 Nov - 14:48
Il le voyait qu’elle avait quelque chose à dire et rajouter. Cependant, il lui en était reconnaissant de ne pas le faire. Il n’aurait pas aimé avoir encore une fois à devoir s’énerver et continuer de l’engueuler. Parce que même si elle ne l’entendait pas parce qu’elle était sourde, Sojin savait reconnaitre quand il était en colère. Alors lorsqu’elle s’excuse, il en fait de même. Haknyeon savait que parfois, pour ne pas dire tout le temps, il exagérait quand sa petite sœur était en jeu. Seulement, ce n’était pas sa faute s’il l’aimait plus que tout et qu’il avait envie qu’elle soit saine et sauve. Certes, il voyait le mal partout, mais c’était simplement parce qu’il s’inquiétait pour elle. Sojin était la personne qui comptait le plus pour le policier et l’idée qui lui arrive quelque chose lui était insupportable. Heureusement, la crise fut stoppée et rassuré par les propos de sa jeune sœur, Hak laissa la colère quitter son corps. Il n’avait clairement pas confiance envers les autres personnes qui entouraient sa petite sœur, mais il essaierait à l’avenir de faire des efforts. Il avait conscience qu’elle n’était plus une enfant, mais c’était quand même compliqué pour lui de ne pas la couver, parce qu’elle n’entendait pas et ne pouvait pas comme les entendants prévoir un danger avant qu’il n’arrive.

Cependant, il laissa ça de côté pour lui demander si elle avait déjà pris son petit déjeuner. Lui ayant été de service de nuit, il ne l’avait pas encore pris et n’avait pas encore dormi. Seulement, pour passer du temps avec Sojin, il était capable de sacrifier encore un peu de son temps de sommeil. De plus, Hak était de repos le lendemain, donc ce n’était pas parce qu’il n’allait pas au lit de suite, qu’il ne se reposerait pas. Il n’avait clairement pas envie d’être le jour d’après parce qu’il se retrouverait seul avec Pepero et il détestait se retrouver seul. Avant, il y aurait eu son ex petit ami. Mais depuis qu’il avait décidé de se marier avec une femme pour ne pas offenser la société et ses parents, Haknyeon se retrouvait seul dans cet appartement qu’il avait autrefois occupé avec Youngjae. « Parfait, allons-y alors. Je t’invite. » Hak partait du principe que comme elle était encore étudiante, elle n’avait pas vraiment beaucoup d’argent et donc, c’était son rôle de grand frère qui avait un métier et des revenus acceptables de payer pour elle. Il l’avait toujours fait et ne comptait pas réellement arrêté ça tant qu’elle ne serait pas diplômée.

Il la laissa s’habiller et quand elle se retourna vers lui, son visage exprimant une expression grave, il fronça les sourcils. Elle avait quelque chose à lui annoncer. Qu’est-ce que c’était ? Il avait légèrement peur d’apprendre ce qu’elle comptait lui dire. Il s’apprêtait à demander plus d’informations mais elle lui coupa l’herbe sous le pied en lui demandant de la suivre. Haknyeon était perdu. Elle ne pouvait pas lui dire qu’elle avait quelque chose à lui annoncer et le laisser dans le flou le plus complet sans rien ajouter d’autre. Même son petit clin d’œil après qu’elle ait fermé à clé sa porte ne réussit pas à le dérider et il ne prêta même pas attention aux regards qu’on leur lançait. Avant de passer devant la salle commune des Cheonglyongs, il tapota sur l’épaule de sa petite sœur pour qu’elle se retourne et qu’elle puisse comprendre ce qu’il allait lui dire. Ce n’était pas simple quand on était entendant et que la personne en face de soi ne l’était pas. Parce que si elle l’avait été, il n’aurait pas eu besoin de l’arrêter pour qu’elle lui fasse face et qu’il signe devant ses yeux. Il aurait eu juste à parler et elle l’aurait entendu.

« Tu peux pas me dire que t’as un truc à m’annoncer avec ce visage et tourner les talons comme si de rien était ! C’est quoi ? Tu vas pas bien ? Tu te drogues ? Tu fumes ? Tu bois ? T’as des soucis avec quelqu’un ? » Trop de questions et pas assez de réponses. Dans l’esprit de Hak, toute sorte de scénario se jouait. Il avait peur que quelque chose soit arrivé à sa précieuse Sojin. Dans tous les cas, il seraient là pour l’aider.


:russe:
Bae So Jin
Bae So Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty Mar 3 Nov - 17:06
❖ Bae So Jin Ft. Bae Hak Nyeon
You're not taking it seriously

Comme à son habitude, c’est lui qui m’invite, ce qui ne me surprend pas. C’est d’ailleurs une bonne façon pour moi d’aborder le sujet des deux petits boulots que je me suis dénichés. J’aimerais pouvoir l’inviter à mon tour, ainsi que mes grands-parents mais, pour ce faire, j’aurai inévitablement besoin de gagner mon propre argent. Je suis tout de même reconnaissante que Hak Nyeon se montre aussi compréhensif face à ma situation d’étudiante, bien que je suis très consciente que cette compréhension est très limitée. Je pense avoir beaucoup de mal à lui faire avaler la pilule à laquelle il n’est certainement pas préparé. Je prends rapidement les devants pour quitter l’établissement, passant par la salle commune des Cheonglyongs. Quelques personnes sont présentes et je remarque les regards des jeunes filles, principalement, posés sur mon frère. J’ai l’habitude, il a toujours su attirer les regards sur lui sans avoir à faire le moindre effort. Si seulement elles savaient qu’elles n’avaient aucune chance de l’intéresse. Je ne peux tout de même pas m’empêcher d’être agacée. Si Hak Nyeon est protecteur avec moi, je le suis également, plus particulièrement avec son cœur qui a déjà assez souffert malgré son jeune âge. Inutile de préciser que la prochaine personne à oser s’approcher de lui aura affaire à moi avant de pouvoir entreprendre quoi que ce soit avec lui. En attendant, l’attention de ces étudiantes sur mon frère m’insupporte et je lance un regard noir dans leur direction, quitte à me faire des ennemis. Je me fiche qu’elles me méprennent pour une copine un peu trop jalouse.

Je sens soudainement le contact de la main de Hak Nyeon sur mon épaule. Je la reconnais immédiatement, habituée à son toucher et à sa peau toujours particulièrement froide. Je me retourne, comprenant qu’il essaie de me dire quelque chose. Il reprend à nouveau son rôle de grand frère inquiet en émettant des hypothèses qui n’ont absolument rien à voir avec le sujet que je désire aborder en temps et lui. Il est donc incapable d’attendre que nous soyons tranquillement installé? Mon visage affiche aussitôt une expression exaspérée alors que je lui attrape brusquement les mains pour l’empêcher de signer davantage. C’est ma façon de l’interrompre.

Non, ça n’a rien à voir! Et si c’était le cas, tu crois vraiment que je t’en parlerai?

Je ne suis pas suicidaire non plus. Sachant le métier de Hak Nyeon, si je venais un jour à consommer quoi que ce soit – ce qui n’est pas le cas – je ne m’empresserai certainement pas de lui dire, bien au contraire. Évidemment, il m’arrive de boire de temps en temps depuis mon arrivée dans la fratrie mais il n’a pas à savoir.

Je vais bien, inutile de t’imaginer quoi que ce soit. Si j’ai des soucis je peux m’en occuper toute seule.

J’appréhende maintenant sa réaction car, si je croyais que mon déménagement à l’extérieur du nid familial allait lui faire réaliser que je suis maintenant une adulte responsable, il ne semble pas être complètement d’accord. Je me mords la lèvre inférieure, hésitante. Je voulais attendre que l’on soit tranquilles pour lui annoncer mes nouvelles démarches et éviter de faire une scène mais il semble que ce ne soit plus une option. Heureusement, je doute que qui que ce soit ici ne comprenne le langage des signes. Je décide donc de me lancer.

En fait, je voulais te dire que j’ai décidé de me trouver un boulot. Je ne m’attendais à rien de fructueux mais il se trouve que j’ai réussi à en dénicher deux.

Je devine facilement qu’il risque de me demander de quoi il s’agit alors je m’empresse d’enchaîner sans attendre la question.

Suite au conseil d’un professeur, j’ai participé à un concours de dessins pour une agence de musique et il se trouve que j’ai gagné. J’ai rencontré le gérant et il veut bien me donner ma chance en freelance.

J’espère que cette nouvelle sera plus facile à digérer pour Hak Nyeon que tout ce qu’il peut s’imaginer. Il s’agit tout de même d’une opportunité unique pour moi. J’enchaîne ensuite sur le reste.

Et puis j’ai rencontré le propriétaire d’une concession de voiture de luxe, complètement par hasard. Il avait du mal avec un client sourd alors je lui ai donné un coup de main pour conclure leur affaire et il m’a offert de me charger de l’administration et tout. J’ai accepté.





@Bae Hak Nyeon
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're not taking it seriously (sojin) I0wNH3dB_o
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: you're not taking it seriously (sojin) you're not taking it seriously (sojin) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.