Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
[Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 S43aQ9Pc_o[Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 S43aQ9Pc_o[Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 S43aQ9Pc_o[Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 S43aQ9Pc_o

 :: Le reste du monde :: Globe-trotter :: Air Asia
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

[Chapter 16] I can't trust you - Ye Won

Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 10:42
Il n’avait fallu que quelques minutes d’inattention pour qu’on se retrouve ici. L’air inquiet, attentif à ce que lui disaient les secouristes, je restais concentré. Je ne voulais pas lui donner l’impression d’être déçu. Je voulais juste faire attention et écouter les directives à suivre. Cependant, il n’y avait aucun doute quant au fait que les randonnées étaient terminées. Sur le moment je m’en fichais un peu. Ce qui m’importait c’était de savoir comment elle se sentait. Et vu son air désolé, je savais qu’elle avait l’impression d’être responsable de tout. Mais ce n’était en rien sa faute. Elle n’avait pas fait exprès de se fouler la cheville… alors je souriais pour tenter de la rassurer. L’aidant à se relever et à sortir du poste. L’un des secouristes, nous avait proposé de lui prendre un appuie pour l’aider dans les prochains jours. Mais le mieux étant qu’elle se repose et ne bouge pas. « Bon je vais te ramener à l’appart. Et je vais aller acheter ce qu’il te faut. » Déposant un bref baiser sur son front. Je ne voulais pas qu’elle se sente encore plus coupable, alors je tentais de la réconforter comme je pouvais. Le chemin était éprouvant, je le voyais aux grimaces qu’elle faisait et à notre lenteur. Si au début je l’avais laissé marcher un peu, je changeais vite d’avis en venant me poster devant elle et lui proposer de grimper sur mon dos. « Aller monte princesse ! » je lâchais un petit rire. Amusé, loin d’être contrarié et fâché. Je voulais toujours profiter de ce week-end. Qu’importe comment les choses se passaient. Je restais optimiste et ne lui laissais pas le choix de monter. L’aidant à s’accrocher, je me redressais avant de rire  malicieux « J’ai dit que je prendrais soin de toi. Mais j’imaginais pas que ça serait comme ça. » Je plaisantais une nouvelle fois, prenant le chemin qui menait jusqu’à l’appartement. « C’est rien vraiment. » j’insistais encore. Pour qu’elle comprenne que pour moi ça ne changeait rien. Et une fois arrivé, je la déposais doucement au sol. L’invitant à entrer tranquillement à l’intérieur. Déposant les clés à l’entrée, j’attrapais mon téléphone « Je vais décommander les randos. Assis toi sur le canapé. » Et sur ces mots, j’allais rapidement dehors dans le jardin pour téléphoner. J’avais quelques activités à décommander, celles qui demandaient le plus d’efforts ou de marches. Lorsque je revenais dans le salon, j’avançais vers elle pour venir m’accroupir « Comment tu te sens ? » ce qui m’intéressait le plus. Savoir si elle n’avait pas trop mal. « Ça te lance ? Je vais aller t’acheter tes antidouleurs. » Je ne voulais pas qu’elle souffre trop et trop longtemps surtout. Une moue sur les lèvres, je me penchais postant mes mains de chaque côté d’elle « Hey fais pas cette tête Yeki. C’est pas grave. » Je détestais voir son air triste. Cette façon qu’elle avait de s’en vouloir. « On peut encore faire des trucs. On pourra se balader un peu. S’assoir ou faire quelques boutiques. T’en fais pas. » lui souriant tendrement, je me redressais pour venir lui voler un baiser. Souriant contre sa bouche avant de lui dire « Puis on pourra profiter de la maison comme ça. » taquinant son nez du mien, j’embrassais à nouveau ses lèvres. Je restais positif, quoiqu’il arrive. Heureusement que nous avions cet appart. On pouvait faire pleins de choses. Loin d’être coincé dans une chambre d’hôtel. Me relevant, je regardais mon téléphone et avisait où se trouvait les endroits que je cherchais. Récupérant juste de quoi payer je lui lançais « J’y vais. Tu fais pas de folie pendant que je suis pas là hein ? » Amusé je souriais un peu plus. « J’en ai pas pour longtemps c’est pas très loin. Tu m’appelles si besoin. » et sur ces mots, je sortais à l’extérieur. Un sourire au coin des lèvres, j’en profitais pour lui envoyer « Tu me manques déjà. » comme un gosse amoureux. Mais je préférais la rassurer à ma façon. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 11:02
Il y avait une part de frustration, aussi minime soit-elle, mêlée à la déception, celle d’avoir gâché une bonne partie de leur séjour. Peut-être était-elle trop dure avec elle-même, mais Ye Won s’en voulait. Et ce, même s’il s’agissait simplement de quelques secondes d’inattention. Ce n’était pas faute d’avoir entendu le guide les mettre en garde, elle n’avait pas tenu, à vouloir observer les paysages, et la voilà désormais le pied immobilisé, l’empêchant de marcher correctement, profiter de toutes les activités qu’Il Kyang leur avait préparé. Pour ne pas en rajouter, elle faisait de son mieux pour marcher, au moins jusqu’à l’appartement, mais sa cheville était encore trop douloureuse pour ça. Elle avait du mal à contenir ces quelques grimaces, au point qu’il ne finisse par la porter sur son dos. Elle tentait d’en rire, autant que lui, mais n’y arrivait pas encore. Se raccrochant à lui, sa tête enfouie dans son cou une fois portée sur son dos, elle n’avait pu retenir d’autres excuses qu’elle marmonnait contre sa peau. Finalement, elle se laissait faire, retrouvait le sol une fois arrivés à l’appartement. Se tenant au mur, elle marchait difficilement jusqu’au canapé ou elle se laissait retomber. Du coin de l’œil, elle observait Il Kyang à l’extérieur, continuait de se mordiller la lèvre, nerveuse. Puis un soupire qu’elle avait fini par laisser échapper, tandis que son regard se posait sur son pied qu’elle avait pris le temps de poser sur la table basse. « Ca va… » Répondait-elle simplement, la voix basse, alors qu’il revenait vers elle. Elle n’avait pas besoin de le dire, il savait qu’elle s’en voulait encore. Malgré ses mots et ses sourires réconfortants, elle ne s’enlevait pas cette idée de la tête. Même le visage relevé vers lui, même avec ce léger sourire qu’elle finissait par aborder elle aussi. « Merci Ilki. » ajoutait-elle, répondant à son baiser. Ca lui faisait du bien, finalement, de voir que lui, ne lui en tenait pas rigueur. Qu’au contraire, il trouvait déjà d’autres moyens de pouvoir profiter de ces quelques jours ensemble. Une idée qui lui faisait du bien, alors qu’elle s’installait un peu plus confortablement dans le canapé. « On trouvera des trucs à faire. » disait-elle, comme pour s’en convaincre elle-même, gardant malgré tout ce léger rictus. Riant même à sa remarque, avant de l’embrasser une nouvelle fois. Son regard qui ne le quittait pas, elle le regardait partir, une moue sur le visage. « Ca va être compliqué. » lançait-elle, un peu d’amusement dans la voix. A peine avait-il quitté la pièce, qu’elle observait de nouveau son pied, lâchant un soupire. Encore à s’en vouloir, même si elle devrait passer outre. Un message sur son téléphone la sortait bien rapidement de ses pensées, quelques mots qui lui rendaient son sourire, tandis qu’elle pianotait déjà une réponse. « Toi aussi tu me manques déjà, rentre vite ! » S’était-elle appliquée à envoyer, finissant par basculer sa tête en arrière, ses yeux fixant le plafond. Un moyen comme un autre de ne pas penser à ce qu’il venait de se passer. De mettre tout ça de côté, et pouvoir reprendre au lieu leur séjour, dès qu’il serait de retour.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 11:42
« Ces petits bracelets. » indiquais-je un sourire sur les lèvres. Le vendeur s’arrêta devant le présentoir, avant de pouvoir attraper ce que je désirais. Je ne voulais pas m’éterniser longtemps, mais sur le chemin j’avais eu l’idée de lui prendre ce petit truc. Juste un bracelet, un souvenir de Jeju pensais-je avant de suivre l’homme jusqu’à la caisse. Mon sac de soin déjà en main, je lorgnais sur mon téléphone pour observer le temps que je prenais. « Un emballage cadeau ? » « Oui. Est-ce que vous avez un marqueur ? » J’avais envie d’inscrire un petit message dessus. Histoire de la réconforter et surtout la faire sourire « Il parait que je t’aime encore… malgré ta maladresse. » et je ponctuais le tout d’un petit cœur. J’avais surement l’air d’un gosse, je le savais. Mais je m’en fichais pour être honnête. Je voulais juste qu’elle se sente mieux. « Pas celui-là. » disais-je, en lui indiquant le deuxième qu’il tenait dans ses mains. C’était idiot, j’étais le premier à détester tous ces objets de couples. Mais j’avais pensé que nous prendre les mêmes c’était… amusant. Marquant aussi. Comme pour se rappeler de ce séjour ensembles. Une fois payé, je faisais demi-tour. J’avais mis plus de temps que je ne pensais, alors j’espérais qu’elle ne m’en tiendrait pas rigueur. De retour à l’appartement, je m’écriais déjà « Je suis là !! » et j’avais déjà cet air malicieux alors que je déposais le sac sur le bar. « T’as survécu ? » une petite moquerie, mais je parlais surtout du fait d’être loin de moi. Amusé, je me pressais pour lui verser un verre d’eau et lui donner un des cachets achetés. « Tiens ça devrait te faire du bien. » du moins j’espérais un peu. Et tandis que je retournais chercher dans mon sac son cadeau, je lui demandais « Le resto tu veux quand même le faire ? On peut se faire livrer sinon… et profiter de la piscine. » baissant les yeux sur son pied « Je pense pas que ça soit interdit. T’as pas de plâtre. » Comme si je nous trouvais une bonne excuse pour rester tous les deux. « Ferme les yeux ! J’ai un truc pour toi. » Un air espiègle sur le visage, j’attendais qu’elle s’exécute avant de lui prendre la main et lui donner le petit sachet. « Tadam. » je me laissais tomber à ses côtés, pouffant de rire comme un gamin. « J’aime pas quand tu fais la bouille. Alors j’ai pensé que ça te plairait. » Et qu’elle m’offrirait un vrai petite sourire. 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 11:55
Les minutes défilaient lentement en attendant le retour d’Il Kyang. Ye Won s’était simplement occupée en vagabondant sur les réseaux sociaux, tentant de mettre de côté cette mésaventure. Il était certain que le programme des vacances allait changer, et qu’elle avait sa part de responsabilité. Mais que pouvait-elle faire de plus désormais ? Un soupire, alors qu’elle verrouillait son téléphone, le laissant tomber sur le canapé près d’elle, elle devenait impatiente de le voir revenir. Préférant rester immobile, elle observait brièvement l’extérieur, tandis que la voix de son petit ami parvenait finalement à ses oreilles. Un léger sourire qui prenait place sur ses lèvres, elle reportait toute son attention sur lui. « J’ai cru que j’allais devenir folle à t’attendre. » répondait-elle de ce même air amusé. Peu à peu, elle se détendait, récupérait finalement ce cachet qui pourrait calmer sa douleur. Rapidement pris, elle relevait la tête vers Il Kyang à sa question, une moue qui se formait sur les lèvres. « On peut rester ici ce soir mais… J’ai quand même envie qu’on fasse au moins un restau avant de repartir. » Ils avaient encore du temps pour ça, mais pour aujourd’hui, il était certainement préférable pour elle d’en faire le moins possible, elle le savait. Et ce, même si elle aurait préféré éviter d’en arriver là. Ses sourcils se fronçaient finalement à la demande qu’il lui formulait, un air interrogateur, mais elle ne mis pas bien longtemps avant de s’exécuter, se demandant déjà ce qu’il avait bien pu préparer. « Qu’est-ce que t’as encore fait ? » Demandait-elle amusée, sentant finalement un petit sachet dans sa main. Elle remarquait la petite note qu’il va inscrit dessus, la faisant sourire. « Heureusement que tu m’aimes encore. » riait-elle tandis qu’elle l’ouvrait, pouvant découvrir un bracelet à l’intérieur. Ses lèvres s’étiraient davantage, l’enfilant rapidement à son poignet avant d’attirer Il Kyang dans ses bras. « Merci Ilki ! » S’exclamait-elle, le serrant contre elle. Des petits gestes qui lui faisaient bien plus plaisir encore qu’elle ne pouvait lui montrer. Une façon aussi de se rappeler que tout était bien réel désormais. Qu’il ne s’agissait plus seulement d’un espoir fou qu’elle avait fait grandir en elle en le retrouvant, mais bel et bien d’un nouveau quotidien, ou il était enfin à ses côtés. Malgré tout ce qu’ils avaient pu traverser.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 14:07
Je riais à ses mots, sans que je ne puisse en douter une seconde. Evidement que je l’aimais qu’importe que le séjour soit un peu… compromis. On trouverait des solutions j’en étais certains. Quant au restaurant ce n’était qu’une partie remise. C soir je voulais au moins qu’elle se sente un peu mieux. Embrassant ses lèvres, je lui montrais l’autre bracelet, avant de sourire « Et regarde ! J’ai pris le même. Pour moi. » Ça sonnait presque comme une histoire de gosses. Mais on avait bien le droit à ça ? Je pensais qu’avec tout ce que nous avions traversé, on méritait d’être innocents. De cette manière au moins, j’avais l’impression de me réapproprier ma vie avec elle. Lui tendant le bracelet « Tu me le mets ? » et j’en faisais autant pour elle avant de déposer un baiser sur sa main. Dire que j’aimais cette fille était un euphémisme… je ne voyais pas passer une seconde de ma vie sans elle… et ce séjour me rappelait à quel point elle m’avait manqué. Pour tout… même des petits détails. Qu’ils soient bons ou mauvais… ces trois années d’absences n’auraient jamais dût exister. Et j’étais fier en quelque sorte, qu’on parvienne à passer au-dessus… qu’on soit fragile ou non. On avait surtout la volonté de bien faire. Ce soir je ne pensais à rien finalement. Qu’à nous et au fait qu’elle devait se reposer. On avait su profiter de l’instant et que sa cheville dégonfle un peu. Le lendemain, j’avais pris des précautions. Quelques activités plutôt tranquilles, on s’était baladé un peu, je lui imposais souvent de rester assise. Mais Ye Won avait toujours cette fâcheuse habitude d’insister… d’être têtue. Une chose que j’aimais chez elle-même si je pensais que ce n’était pas toujours raisonnable. Abdiquant trop souvent, j’avais peur qu’elle n’ait plus mal qu’elle ne le montrait vraiment. Souvent je lui demandais si ça allait. Mais elle avait ce sourire, celui qu’elle savait aborder et qui me convainquait. Peut-être avais-je tort de la croire ? Je n’y pensais pas vraiment et quand la soirée était arrivée. Je n’avais pas hésité à ce qu’on aille à ce resto. Il y avait de quoi manger mais aussi une petite piste où les gens dansaient. Une mauvaise idée, mais je ne pouvais pas lui résister. Un seul regard, suffisait à ce que j’accepte. « Pas plus d’une. » mais elle avait l’air de tenir le choc. Comme si finalement rien ne lui était arrivé. Peut-être m’étais-je trop inquiété. Au bout de la soirée, j’étais convaincu que demain on pourrait sortir davantage. Et continuer à profiter. Je me disais même que peut-être on irait à la plage, flâner et marcher dans le sable. Il y avait aussi un superbe endroit à aller voir en hauteur. Et je pensais qu’en vue de son état c’était possible… Finissant la nuit dans ses bras, je m’endormais le cœur léger. A l’abri de toutes ces choses qui nous avaient tant abîmées. Plus rien ne pouvait m’atteindre… c’est du moins ce que j’avais pensé…
 
Le réveil était doux, silencieux… j’avais ouvert les yeux le premier, mon regard aussitôt porté sur elle et sa silhouette endormie. Quelques secondes où je m’égarais encore. A me dire que tout ça été vrai… elle était là. Avec moi… comme si jamais rien n’avait existé. Je me méprenais peut-être, à me revoir encore à nos vingt ans… attendri par son visage paisible, je déposais un baiser sur son front, avant de me glisser hors du lit. Ne faisant pas de bruit j’enfilais un pantalon rapidement. Avec pour seule idée d’aller nous préparer un petit déjeuner au lit. Il nous restait encore deux jours à profiter. Sourire sur les lèvres, j’allais à la cuisine, sortir les quelques affaires qu’il fallait. Déposant un plateau sur le bar, je laissais le café tourner avant d’aviser le bazar qu’on avait laissé. Quelques fringues un peu par ci par là, prit par l’ambiance et surtout l’envie d’être avec elle… Je souriais même encore de ces souvenirs, récupérant les vêtements, mon sac… et le sien. Le prenant dans le mauvais sens, son contenu s’écrasait au sol. Me baissant pour ramasser, je remettais tout dedans quand j’observais brusquement un petit sachet… transparent qui contenait des pilules. Mon cœur ratait un battement, tandis que je le laissais glisser dans ma paume. Et j’aurais pu penser bêtement qu’il s’agissait d’anti douleur… mais je connaissais que trop bien la couleur de ces pilules… de la crimson… et il n’en restait plus qu’une à l’intérieur. Etait-ce un vieux paquet qui trainaient ? J’avais envie de le croire, mais ma tête me criait tout l’inverse. Abasourdi, mes mains tremblaient déjà alors que je m’appuyais sur le bar… Elle ne pouvait pas en avoir. Pas après toutes les discussions que nous avions eut. Pas après qu’elle sache tous mes tourments… Ye Won n’aurait pas gardé ça… alors pourquoi étaient-elles là ? Le sachet était encore entrouvert et je craignais presque de comprendre tout ce qui arrivait. Déglutissant, je serrais les dents, incapable de savoir quoi faire. La réveiller ? Lui demander tout de suite de quoi il s’agissait ? Je n’en avais pas le courage. En réalité je me rendais compte que j’étais angoissé à l’idée de l’affronter. De connaitre la réponse… comme si ce qu’elle pourrait me dire… aller tout briser entre nous.
Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 14:25
Malgré cet incident, Ye Won ne comptait pas gâcher davantage encore leur séjour. Peut-être en avait-elle trop fait, le lendemain, à ne pas réussir à tenir en place. Et ce, même avec les inquiétudes de son petit ami. Mais elle refusait que cette blessure les empêche de profiter pleinement de ces quelques jours à l’abri du monde. Trop têtue, certainement. Elle préférait cacher les douleurs de sa cheville pour ne pas priver celui qu’elle aimait de ces activités qu’il avait prévues. Certes, les randonnées avaient été annulées, mais il était hors de question pour elle de l’obliger à s’enfermer et rester assis sur un canapé le reste des vacances. Alors, elle avait fait de son mieux, pour cacher les tiraillement qu’elle pouvait ressentir, se contentait de prendre quelques cachets pour tenir le plus longtemps possible. Mais surtout, elle gardait son sourire, cette malice dans le regard. A l’autre bout du pays, simplement en sa compagnie, elle oubliait tout le reste, et comptait bien en profiter le plus longtemps possible, avant de devoir rentrer. Et finalement, la journée s’était déroulée sans encombres. Une soirée partagée dans un restaurant non loin de l’appartement, qui l’avait tout autant ravie que le reste. A croire que rien ne pourrait se mettre en travers de ce bonheur qu’elle ressentait. Qu’aucune ombre ne pourrait venir obscurcir cette lumière qu’il lui apportait, et qui la faisait se sentir si vivante. Et pourtant…


Les premiers rayons de soleil venaient caresser sa peau, tandis qu’un autre jour se levait. Encore endormie, elle pouvait malgré tout sentir ce baiser qu’il déposait sur son front, avant de se lever. Un fin sourire ornait déjà ses lèvres, alors qu’elle se retournait dans le lit, profitait encore de quelques minutes paisibles avant de se réveiller complètement. Même ainsi, elle pouvait sentir Il Kyang quitter la pièce, distinguer quelques bruits sans être certaine de ce qu’il s’agissait. Elle prenait son temps, pour émerger, s’étirer, avant de se lever à son tour. Rapidement, elle enfilait un tee shirt pour se couvrir, vagabondait jusqu’à la cuisine, toujours ce léger sourire sur les lèvres. Pas encore totalement éveillée, elle se frottait les yeux, laissait un simple « coucou » s’échapper d’entre ses lèvres, tout en se rapprochant de son petit ami. Bien vite pourtant, elle remarquait que quelque chose n’allait pas. Du moins, c’était ce qu’elle pensait en voyant la mine de son compagnon. « Ca va ? » Osait-elle demander, cet air un peu inquiet, sans être certaine de quoi que ce soit. Ses sourcils se fronçaient rapidement, alors que quelques interrogations commençaient à parvenir à son esprit, jusqu’à ce qu’elle remarque ce sachet qu’il tenait entre ses mains. Ces pilules dont elle n’arrivait toujours pas à se passer, malgré tout ce qui était arrivé. Ces comprimés qui, pensait-elle encore, l’aidaient à tenir le coup, à supporter la pression qu’elle avait constamment sur les épaules. « Je … Ou t’as trouvé ça ? » Finissait-elle par demander fébrilement. Parce qu’elle savait, ce qu’il avait enduré à cause de la drogue, elle n’avait jamais réussi à lui en parler. Des semaines qu’elle le cachait, qu’elle tentait de trouver la force de lui en parler, sans y parvenir. Parce que ce n’était jamais le bon moment, selon elle. Parce qu’elle craignait sa réaction. Et la voilà désormais face à ce qu’elle redoutait, une certaine peur s’immisçant déjà en elle, sans qu’elle ne puisse le contrôler.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 16:43
Au son de sa voix, je me sentais tendu. Incapable de relever les yeux vers elle, incapable de savoir ce qui me traversait l’esprit. De la colère peut-être, de la déception je crois… mais c’était surtout cette crainte. Ce manque de courage qui m’accablait. Assit, je restais silencieux… peur d’être trop distant, j’avais peur de comprendre. Est-ce que tous ces mois étaient faux ? Avais-je vécu dans une illusion tout ce temps ? J’étais perdu et c’est finalement un regard noir que je relevais vers elle « Dans ton sac. » ma voix était sèche. Je n’avais plus envie de sourire. Encore moins de savoir comment elle allait. J’avais parlé les dents serrées, comme si je m’empêchais de dire quoique ce soit d’autre. Je pouvais lui laisser le choix. La laisser s’expliquer sans rien demander. Mais j’en étais incapable. Et sans pouvoir me retenir je lâchais « Pourquoi t’en avais sur toi ? » j’avais envie de le savoir en réalité. Parce-que depuis quelques minutes ça me rongeait. J’imaginé tout et n’importe quoi, sans connaitre la vérité. Peut-être était-ce un malentendu. Oui, j’étais prêt à l’accepter… enfin je crois. En fait, je ne savais plus vraiment. Serrant le sachet entre mes mains, je me redressais le jetant sur le bar « Vas-y je t’écoute. Quel mensonge t’avais prévu ? » Avait-elle imaginé qu’un jour on en serait là. Face à cette merde… face à cette chose que je haïssais. Comment pouvait-elle avoir de la drogue sur elle. Pas après tout ce que nous avions traversé. Elle savait tout le mal que ça nous avait fait. « Je suppose que tu avais tout préparé. » comme ces longs mois où tu m’as mentis. Et ça me frappait tout à coup. Qu’elle me mentait… que tout ça n’était pas vrai. Qu’elle n’avait pas été franche avec moi. Qu’elle m’avait assurée ne plus en avoir sur elle. Ne plus en prendre… et cette overdose putain. Comment pouvait-elle avoir oublié ? Et c’était brusque. Encore plus étouffant quand je pensais à ça. Si bien que je sentais cette pression monter. Plus qu’il ne fallait. J’aurais aimé être patient. L’écouter, lui laisser une chance. Mais je n’y arrivais pas. « T’en as pris ? » j’avais crié plus fort cette fois. Déjà impatient ! Je ne lui laissais pas beaucoup de répit. J’en avais conscience mais je ne pouvais pas être calme. Plus virulent encore « Pourquoi il reste qu’un cachet ?!! Dis-moi Ye Won !!! » Et je t’en supplie, ait la décence d’être franche avec moi. Dis le moi, même si ça va me faire mal. Pinçant mes lèvres, je détournais les yeux, déjà contrarié. Comment tout ça pouvait arriver ? Je croyais qu’on se disait tout. Je pensais qu’on voulait tout recommencer. Alors pourquoi ? Pourquoi m’avait-elle caché ça ? 

Kim Ye Won
Kim Ye Won
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty Dim 18 Oct - 17:52
Elle ne s'était pas vraiment attendue à ça, encore moins au réveil. Elle savait pourtant, qu'elle aurait du lui parler de sa consommation de crimson depuis longtemps. Mais elle n'avait su trouver le bon moment pour ça. Peut-être s'agissait-il que d'une excuse pour reculer encore et encore l'instant. Ou encore pour croire qu'elle arriverait à s'en défaire totalement sans qu'il n'ai à le découvrir. Pourtant, il était désormais trop tard pour ça. Son regard, sa voix, lui donnaient des frissons, tandis qu'elle l'observait, sous le chox de voir ce qu'il était en train de se passer devant ses yeux. Que pouvait-elle bien dire ? Elle ne pouvait plus mentir, n'avait aucun intérêt à rester dans ses retranchements. Pendant de longues secondes, elle restait silencieuse. La colère d'Il Kyang ne faisait que grandir, elle n'avait pas besoin de le voir pour le sentir. Et elle s'en voulait déjà. De ne pas avoir eu le courage de tout lui avouer avant. De ne pas avoir été capable de poser des mots exacts sur ses propres addictions, même si elle avait encore du mal à les voir comme telles. « Je ... J'en prends encore. » lâchait-elle finalement, sans réellement savoir comment réagir. Une bombe qu'elle venait de faire exploser, la tête baissée. Comme honteuse de cette aveu qu'elle lui faisait. Hésitante, elle s'approchait malgré tout d'un pas, osant relever légèrement son regard vers lui. « Je ... Je voulais t'en parler, je t’assure... » ajoutait-elle, de cette voix tremblante. Sa gorge nouée, il n'était pas question de trouver des excuses, bien au contraire. Mais une certaine peur s'emparait alors d'elle. La peur qu'il la rejette, qu'il ne puisse pas comprendre ce qu'elle pourrait lui dire, lui expliquer. « Ilki s'il te plait, ne m'en veux pas… » soufflait-elle, sans réel espoir sur la réponse qu'il pourrait lui apporter. Et ses yeux s'embuaient déjà. De cette erreur qu'elle avait pu faire. De ces omissions qui duraient depuis trop longtemps. La virulence dont il faisait preuve ne l'aidait en rien, bien au contraire. Elle ne savait pas quoi dire, quoi répondre à toutes ces questions, même s'il allait bien falloir formuler des réponses à un moment donné. Un soubresaut face à ses derniers mots, qui la faisaient alors reculer, ses yeux s'écarquillant devant ces cris qui emplissaient déjà la pièce. « Je ... Je peux tout t'expliquer. Mais s'il te plait Il Kyang, ne m'en veut pas… » répétait-elle, comme si tout ça pourrait le faire s'adoucir. Que pouvait-elle faire de plus ? A part lui expliquer qu'elle n'avait pas totalement décroché, et ce, malgré son overdose, malgré son retour dans sa vie. Il y avait de ces épreuves qu'elle surmontait encore, et pour lesquelles elle pensait naïvement que ces cachets pourraient l'aider.


tes rêves imaginaires
☾☾☾ AND I’D CHOOSE YOU; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I’D FIND YOU AND I’D CHOOSE YOU.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won [Chapter 16] I can't trust you - Ye Won - Page 3 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡