Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Gd1ifysc_o
-40%
Le deal à ne pas rater :
Réduction de 40% sur le pull zippé à col montant Lacoste
90 € 150 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong :: Why not
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae)

Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Dim 9 Aoû - 23:31
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
C’était la toute première fois que Min Jae mettait les pieds dans le quartier de Myeongdong et ses ruelles étroites n’étaient pas faites pour le rassurer. Il était tard et le jeune homme jaugeait du regard chaque silhouette qu’il apercevait. Le traumatisme de son agression était encore grand, il se méfiait de chaque personne qui croisait son chemin, avait un mouvement de recul dès qu’on s’approchait trop près de lui. Sa cicatrice encore tout fraîche sur ses côtes lui rappelait qu’une lame de couteau avait meurtri sa chair et qu’il n’était pas à l’abri que ça ne recommence pas. Son agresseur, ou plutôt la sasaeng, qui l’avait agressé courait toujours dans la nature.

Il avait voulu rentrer chez lui pour le week-end dans sa maison située dans le quartier de Gangnam mais la présence de fans et de paparrazis devant chez lui l’avait dissuadé de rejoindre son domicile pour l’instant. Alors il avait fait demi-tour et garé sa voiture un peu plus loin, laissant dans son coffre sa large valise. Il avait besoin de prendre l’air et de réfléchir, aussi décida-t-il de marcher un petit peu malgré l’heure avancée de la nuit.. Ces premières journées à la Yonsei s’étaient plutôt bien passées mais il se sentait épié par presque tout le monde. C’était l’énorme inconvénient de sa vie : il rêvait d’anonymat mais tout le pays connaissait son visage…

Ses pas le firent traverser la rivière Han pour se retrouver dans le quartier situé en face de Gangnam, celui de Myeongdong. S’il avait su, il n’aurait jamais fait ça, lui qui avait voulu prendre l’air pour se vider l’esprit se sentait totalement oppressé dans ces ruelles. Il allait faire un tour vite fait et reprendre le chemin vers son véhicule. Et tant pis si les paparazzis l’attendaient encore devant chez lui : il allait mettre son masque et une casquette ainsi ils n’auront pas de photo intéressante à montrer dans leurs torchons que le commun des mortels appelle « magazines people ».
Les mains enfoncées dans les poches de sa veste, Min Jae tentait de ne croiser aucun regard par peur qu’on le reconnaisse. Tout se passa idéalement pendant deux minutes, jusqu’à ce qu’il entende un « C’est Joo Min Jae !! Venez, on va lui demander un autographe ! » qui lui fit relever immédiatement la tête. Une horde composée de cinq filles commença à marcher à vive allure vers lui et un signal rouge lumineux « danger » clignota dans l’esprit du jeune acteur. Son coeur s’emballa, repensant inexorablement à ce qui s’était passé sur le terrain de basket où il avait bien failli y rester. Qui lui disait qu’aucune de ces filles n’était son agresseur d’il y a quelques semaines ?

Min Jae fut pris tout à coup d’une peur indicible. Il sentit son coeur se mettre à battre à vive allure d’un seul coup, l’angoisse de se faire agresser à nouveau pulsant dans ses veines. Il augmenta la cadence de ses pas : il fallait qu’il sème ses poursuivantes. Coûte que coûte.


⇜ 498 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Mar 11 Aoû - 19:05
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
« Quel jour on est ? » demandais-je en ne jetant même pas un regard à mon employé qui me suivait dans le dédale de couloirs comme un vulgaire petit toutou. « On est vendredi soir, boss. » Je poussais un soupir, la semaine me semblant bien plus longue que d’habitude. La boîte n’avait pas désempli de la semaine et c’était parti pour les trois pires soirées : le vendredi, samedi et dimanche soir le Why Not affichait constamment complet. Je n’allais pas m’en plaindre, c’était mon business après tout, mais le fait d’avoir dû enchainer galère sur galère depuis le lundi m’avait mis sur les rotules. J’aimais être à genoux mais pour d’autres raisons, voyez-vous… Sauf que je n’avais pas pu vraiment m’amuser depuis lundi, entre le putain de contrôle de l’hygiène et trois de mes fournisseurs qui s’étaient plantés dans leurs commandes. Je bossais comme un taré le jour pour rattraper les conneries des autres et le soir je n’avais plus une once d’énergie pour profiter comme je sais pourtant si bien le faire.

« Je vais bosser à la boîte ce soir. Gère les clients de la MC. » ordonnais-je à mon fidèle toutou. La MC ? C’était tout bêtement l’acronyme pour cette partie du bâtiment où je me trouvais encore : la maison close. Vous comprenez donc pourquoi on ne l’appelle que par ses initiales : ici à Séoul, les maisons closes sont tout simplement illégales. Bien cachée du regard des fêtards de la boîte de nuit, la maison close n’est ouverte que pour le gratin le plus fortuné de mes clients. Hommes politiques, stars de la musique ou chaebols font parti des rares personnes qui ont le droit d’y accéder… et de s’y amuser.
Ce soir, je n’avais vraiment pas l’énergie pour m’occuper moi-même de ces portefeuilles sur pattes, je préférais prendre la direction de la boîte de nuit en priant pour que la musique techno arrive à me réveiller.

Arrivé dans l’autre partie du bâtiment, je m’accoudais à la rambarde et regardais la piste de danse qui grouillait à quelques mètres en dessous de moi. Il y avait du monde ce soir et ça risquait de ne pas être de tout repos.
« Je suis en place » dis-je en actionnant le bouton situé sur mon oreillette (on communiquait comme ça avec le staff de la boîte et de la MC depuis quelques mois et ça nous faisait gagner un temps fou). « Si jamais il y a le moindre problème, contactez-moi. » Je priais intérieurement pour que personne ne me contacte ce soir. J’étais vraiment crevé et donc de très mauvais poil…



⇜ 430 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


Spoiler:
 


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Sam 15 Aoû - 19:37
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Il s’était mis à courir sans même savoir où il allait. Min Jae ne connaissait pas du tout ce quartier et il n’avait aucune idée de là où allaient l’amener ses pas. Zigzaguant dans un dédale de ruelles, il avait espéré que cela suffise pour distancer et semer le groupe de jeunes filles qui s’étaient mises à le courser mais il fallait croire qu’il était tombé sur des membres de l’équipe nationale d’athlétisme parce que même après deux bonnes minutes de course, il les entendait toujours hurler « Oppaaaaaa ! » derrière lui.
En cet instant, c’était plutôt lui qui avait envie d’hurler mais sa peur l’empêcherait de toute façon de prononcer le moindre mot. Il s’imaginait les pires des trucs, qu’elles étaient toutes armées d’un couteau et qu’elles allaient lui faire la peau… Qu’elles allaient finir le travail qui n’avait pas pu être terminé la dernière fois. Il n’avait pas envie de finir à nouveau en sang au milieu du bitume avec un couteau enfoncé dans son ventre, rien que d’y penser ça lui glaçait le sang. Min Jae se mit à courir plus intensément, regardant à chaque fois dans tous les sens pour voir s’il pouvait trouver une porte de sortie, un endroit où il pourrait se cacher. Mais il ne semblait pas y avoir grand chose à part des habitations à l’endroit où il se trouvait. Il tourna sur sa droite et vit tout à coup une lumière bleue au loin. Qu’est-ce que c’était ? Un restaurant ? Un bar ? Peu importe, il y voyait là ce qui allait pouvoir le sauver. Il allait rentrer dans cet endroit et se cacher dans les toilettes. Pourquoi pas s’enfuir en passant par la fenêtre. Au pire, il pourrait toujours resté enfermé dans les chiottes et appeler quelqu’un de l’agence pour qu’on vienne le libérer de là. A grandes enjambées, Min Jae arriva devant le néon bleu accroché sur la devanture du bâtiment. Il y avait du monde devant la porte, une file immense qui attendait pour pénétrer les lieux.
Qu… Quoi ? Il lisait bien là ? « Un nightclub gay ? » souffla-t-il médusé en voyant un poster collé à côté de la porte : Le Why Not, nightclub gay. Soirée spéciale chemise-cravate, entrée 50000₩. Sa seule porte de sortie, c’était…. une boîte de nuit gay ??!! Il n’avait absolument rien contre les homos mais il avait peur des répercussions si jamais quelqu’un le reconnaissait dans un tel endroit. Joo Min Jae, surnommé le petit fiancé de la Corée, acteur préféré de ces demoiselles et ahjummas de tout le pays, dans une boîte gay. Ca risquait de faire les gros titres des journaux pendant des jours….!!
Jetant un coup d’oeil derrière lui, il vit le groupe de jeunes filles sortir de la ruelle et le prendre en chasse à nouveau. Le cerveau déconnecté, Min Jae passa par dessus le cordon de sécurité et bouscula l’un des videurs de l’entrée. Tant pis pour les conséquences, au moins il était sûr d’une chose : jamais elles n’oseraient le suivre jusqu’ici. Essoufflé, il arrêta sa course et posa ses deux mains sur ses genoux pour reprendre sa respiration. Lorsqu’il releva la tête, il vit cinq paires de jambes et jupes de lycéennes. « Oh c’est pas vrai…. » lâcha-t-il. Elles avaient osé le suivre jusque là… Son calvaire semblait loin d’être fini…



⇜ 553 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Dim 23 Aoû - 21:58
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Je n’étais pas particulièrement inquiet pour les clients de la maison close. J’avais recruté dernièrement deux nouveaux hosts et je savais qu’ils allaient parfaitement s’occuper d’eux. Ils avaient toutes les compétences pour, et je savais de quoi je parlais pour les avoir testés personnellement.
Mais je ne me sentais pas particulièrement serein ce soir, comme si je « sentais » que quelque chose allait se passer. Ce n’était pas une sensation que j’appréciais particulièrement, surtout après avoir passé une semaine aussi compliquée. Je vérifiais tout, surveillais mes employés de la boite de nuit du coin de l’oeil. C’était peut-être la fatigue qui me faisait réagir comme ça et je crois que je ne serais complètement rassuré que lorsqu’on allait fermer les portes demain matin à six heures.
On en était très loin pour l’instant. Ce n’était que le début de la soirée et les premiers clients entraient dans le Why Not. Du haut de l’escalier, j’avais une vue d’ensemble où je pouvais superviser tout et intervenir le plus rapidement possible au cas où. Etant le gérant, j’étais très souvent sollicité. Que ce soit par mes employés ou les clients eux-mêmes. Ceux qui fréquentaient la zone VIP m’invitaient souvent à leur table pour m’offrir un verre de champagne.
Un son bien caractéristique se mit à grésiller dans mon oreille, signe que l’un de mes employés allait sûrement avoir besoin d’un coup de main. « Boss… Un homme a forcé l’entrée sans payer. » Encore un qui voulait profiter de la soirée spéciale de la boîte sans débourser le moindre won. « A quoi il ressemble ? » J’allais me faire un plaisir de faire un retour à l’envoyeur et le renvoyer à la case départ. « Mais euh… C’est pas tout, y a un groupe de filles qui le suivaient qui est rentré également. »

« QUOI ?! » J’avais hurlé dans l’oreillette. Des filles carrément ! Dans ma boîte de nuit ! Je vis rouge instantanément. Il allait falloir que j’intervienne. Et vite.



⇜ 331 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝



even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Sam 29 Aoû - 10:23
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
« Hé, arrêtez ! » entendit-il le videur hurler alors qu’il venait vers eux. Mais Min Jae, instinct de survie oblige, avait déjà repris sa course, remontant sur sa tête la capuche de sa veste. Ce n’était pas du tout pour se fondre dans le décor et semer les cinq furies derrière lui - c’était soirée chemise- cravate et il était le seul mec de la boîte habillé en veste, tee-shirt et jean - c’était surtout pour que personne ne puisse voir son visage et le reconnaître.
Courant dans les couloirs à la lumière bleue tamisée, Min Jae se fraya un chemin dans la foule compacte en train de danser sur le dancefloor. Jouant des épaules, alors que des « Oppa, oppaaaa !! » continuaient d’hurler derrière lui, il ne se retourna pas et emprunta un grand escalier menant au premier étage. Ils étaient où les toilettes ici, bordel ? C’était sa seule chance pour pouvoir les semer…! Il s’engagea dans un long couloir, sa main touchant les rebords des murs afin de voir s’il n’y avait pas de porte, c’est qu’on n’y voyait pas beaucoup avec cette faible lumière.
Arrivé au bout du couloir, Min Jae ne comprenait pas : c’était quoi ça ? Un couloir sans rien ? Sans pièce, sans fenêtre, sans rien ? Une impasse ? Se sentant complètement pris au piège, il s’adossa contre le mur du fond. Une seconde plus tard, il se retrouvait les quatre fers en l’air. « Qu’est-ce que…???? » Le mur avait bougé sous son poids et Min Jae se retrouvait maintenant de l’autre côté. Il ne chercha même pas à comprendre : il se releva tout à coup et poussa le mur avec ses mains afin que ce dernier se referme. Mission accomplie : jamais les furies n’allaient pouvoir le retrouver. Poussant un profond soupir de soulagement, il n’entendait maintenant que faiblement la musique techno de la boîte de nuit qui lui parvenait de l’autre côté du mur. Par contre… Il se demanda tout à coup d’où provenaient les différents gémissements qu’il entendait bien distinctement…. Il tourna légèrement la tête, comme dans les films d’horreur quand les héros ont peur de ce qu’ils risquent de voir.

« Oh mon dieu…. » murmura-t-il alors que s’affichaient devant lui les mêmes lumières bleues présentes dans la boîte de nuit… Sauf que ça n’avait rien à voir avec l’ambiance de la boîte de nuit là… A quelques mètres de lui, il vit deux hommes masqués et en tenue de cuir en train de s’emboîter tranquillement dans un grand canapé en velours. Ouip, là, comme ça, en plein milieu d’un couloir.
Il ne savait pas où il était mais maintenant, il se posait sérieusement s’il ne préférait pas se retrouver face à sa horde de fans plutôt que d’être là…. #GênancePuissance1000.


⇜ 453 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Sam 29 Aoû - 12:59
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Je descendais l'escalier au pas de course et je vis arriver le gars que venait de me signaler l'un des videurs de l'entrée, caché sous une épaisse capuche qui m'empêchait de voir sa tête de resquilleur. Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu le cas, pas de bol pour lui, il n'avait pas le dress code de la soirée et parmi tous les mecs qui déambulaient en chemise-cravate dans la boîte, on ne voyait que lui. J'allais pouvoir l'intercepter facilement.
Quelques marches plus bas et une autre intervention de mon videur dans l'oreillette plus tard, je stoppais net ma progression. Des nanas dans mon établissement.... J'étais en train de voir rouge. Les incompétents de l'entrée, déjà ils allaient virer dès ce soir. Incapable de faire leur boulot, j'allais devoir gérer tout ça moi-même. Le fraudeur venait de gagner un sursis, j'avais plus urgent à gérer.
« Bonsoir les filles ! » Je venais de débarquer devant elles, un sourire complètement faux collé au visage. Je voyais à leurs têtes que je les gênais, je n’avais aucune idée de qui était ce type mais elles ne semblaient pas ravies d’être stoppées ainsi dans leur poursuite. « Désolé mesdemoiselles mais il faudra repasser ici quand vous aurez fait « beaucoup » de chirurgie… » J’avais insisté sur le beaucoup. « Il vous manque un élément de taille pour pouvoir entrer ici si vous ne l’aviez pas remarqué… » Je regardais autour de nous pour leur faire comprendre de quoi je parlais. Après quelques secondes, je fis un pas dans leur direction et prenais d’eux d’entre elles par les épaules. Demi-tour, direction la case départ. Elles piétinaient, essayaient de regarder derrière elles mais j’avais réussi à les ramener gentiment à l’entrée.
« Boss, problème… » J’avais repris le chemin vers la pièce principale de ma boîte nuit., prêt à aller intercepter notre élément perturbateur de la soirée. « Quoi encore ? » C’est pas vrai, les merdes s’enchaînaient cette semaine… Je m’attendais au pire. « Le mec est monté à l’étage… Il est dans la MC. » Si quelques secondes auparavant j’étais énervé, ce n’était rien comparé à l’état dans lequel j’étais désormais. Comment est-ce qu’il avait réussi à passer de l’autre côté ? Là, je ne rigolais plus du tout. « Attrapez-moi ce connard et amenez-le moi dans mon bureau. Exécution ! » Et si les mecs de la sécurité étaient aussi incapables que ceux de l’entrée de la boîte, c’est moi qui allais finir par les exécuter.
Le regard noir, je montais les marches de l’escalier puis longeais le couloir menant au passage secret. D’un coup de paume de la main, je tapais sur le mur qui pivota pour révéler l’entrée de la maison close. Je ne prêtais même pas attention aux quelques clients qui m’interpellais, je me rendais tout droit à mon bureau. Les gars avaient intérêt à être là avec ce type, sinon des têtes allaient tomber. L’un de mes bras droit arriva à côté de moi. « Vous l’avez ? » Il devait presque courir pour pouvoir suivre le rythme de mes pas. « Oui Boss… Et je crois comprendre ce qui s’est passé… » Je m’arrêtais net, attendant la suite. « Il s'agit de Joo Min Jae. »
Je levais un sourcil qui voulait dire « Et je suis sensé savoir qui c’est ? » que comprit instantanément mon bras droit. « C’est l’acteur… Joo Min Jae… Vous savez, les films et les dramas, on le voit à la télé depuis qu’il est petit… » Je faisais semblant de chercher dans ma mémoire. « Non je vois pas. » Comme si j’avais le temps d’aller au cinéma ou de regarder la télé. J’avais aucune idée de qui était ce type et je m’en foutais royalement. Il avait créé une merde monstre dans mon établissement et avait fini par se retrouver dans l’aile interdite de l’établissement. Les choses allaient mal se passer pour lui, star ou pas star.

J’ouvris la porte avec fracas. Mes hommes se tenaient face à notre intrus, toujours caché sous sa capuche mais je pouvais enfin voir son visage.

« Laissez-nous seuls. » ordonnais-je en regardant mon nouvel « invité » droit dans les yeux.

Je jetais ma veste sur l’un des sièges près du bureau. J’allais m’occuper de son cas dès maintenant.



⇜ 686 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Sam 29 Aoû - 17:19
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Totalement gêné, Min Jae ne savait même plus où regarder. Ces deux mecs étaient à quelques mètres à peine de lui et continuaient leur petite affaire comme si de rien n'était, comme si Min Jae n'était pas là. Sauf que lui n'arrivait pas à faire comme si de rien n'était, ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur un couple en train de s'envoyer en l'air. Il allait devoir se rincer les yeux au gel hydroalcoolique une fois qu'il serait sorti d'ici :bago: Mais le problème il était là pour l'instant : comment sortir de cet endroit ?! Il ne pouvait décemment pas rester là à attendre qu'ils aient terminé leur petite partie de jambes en l'air.... Il n'avait aucune envie de voir (et d'écouter) ça et il préférait encore faire demi-tour et faire face à ses groupies. Décidé, il se retourna pour faire face au mur par lequel il était entré. Il n'y avait rien, pas de poignée, pas de digicode. Il tâta le mur dans l'espoir que ça s'ouvre à nouveau comme par magie mais rien ne se produisit cette fois-ci... Il était donc condamné à entendre ces gémissements et à voir... ça ?
Qu'est-ce que c'était que cet endroit ? Pourquoi avait-il eu la mauvaise idée de se réfugier ici ? Déjà se réfugier dans une boîte gay n'était pas l'idée du siècle mais alors se réfugier ensuite là où il était, l'était encore moins...

« Vous là ! » Il se retourna et vit quatre hommes costauds dont l'un le pointait du doigt. Min Jae ne broncha pas et les regarda arriver près de lui. L'un d'entre eux l'empoigna et commença à le tirer par la manche de sa veste. « Hééééé mais !!! » Un autre mec l'empoigna de l'autre côté et Min Jae n'avait plus aucun mouvement libre, les mecs étaient si costauds qu'ils portaient presque le jeune acteur, ses pieds décollant parfois du sol. « Où est-ce que vous m'emmenez comme ça ? » La seule bonne nouvelle dans l'histoire c'est qu'ils avaient dépassé le couple dans le canapé et que Min Jae ne s'en était même pas rendu compte. « Toi mon mignon, tu vas passer un sale quart d’heure… Le boss est d’une humeur de chien ce soir… » Il détourna la tête vers l'homme qui venait de parler et tout ce qu'il vit était un sourire mauvais qui ne lui disait rien qui vaille. Dans quel guêpier venait-il de se fourrer ? Qu'est-ce que c'était que cet endroit ? Qu'est-ce que c'était que ces hommes ? Des gangsters ? Il n'eut même pas le temps de réfléchir plus longtemps qu'on l'envoya voler dans une pièce. Min Jae se retrouva par terre, assis face aux quatre hommes qui se plantèrent devant lui, créant une sorte de barrière pour l'empêcher de passer. Il regarda autour de lui, il était dans un immense bureau qu'il aurait pu prendre pour un salon à cause de l'immense canapé Chesterfield derrière lui. « Vous êtes qui ? Et où est-ce que je suis ? » Les hommes se mirent à ricaner mais ne lui répondirent pas pour autant.

Tout à coup, la porte du bureau s'ouvrit à la volée laissant entrer une silhouette dont la veste scintillait de mille feux. Un frisson inconnu traversa Min Jae de part en part alors que ses yeux se posèrent sur le visage de l'homme qui venait d'arriver. Aucun doute possible, c'était le patron des lieux qui venait de débarquer. Il dégageait une aura tellement impressionnante que lorsque ses yeux plongèrent dans les siens, tout ce que put faire Min Jae était de détourner le regard. Juste le temps d'une seconde. Juste le temps de reprendre contenance.

Les hommes de main penchèrent légèrement la tête en guise de respect envers leur boss et ils quittèrent tous la pièce suite à l'ordre donné par leur patron.
Min Jae ne savait pas pourquoi mais il craignait les instants qui allaient suivre. Il ne se sentait pas du tout à l'aise. Intimidé totalement. Et encore plus lorsqu'il vit l'homme enlever sa veste et se diriger vers lui, regard collé au sien. Il essaya cette fois-ci de maintenir le regard. Il savait ce que l'homme cherchait à faire : prendre le dessus sur lui. Mais Min Jae pouvait remercier les différentes techniques apprises durant toute sa carrière d'acteur. Il savait parfaitement donner l'illusion et maintenant était un moment parfait pour faire croire qu'il n'avait pas peur du tout. Alors qu'il se demandait ce qui allait bien pouvoir lui arriver...

« Je ne sais pas à quoi vous jouez ici et je ne veux pas le savoir mais vous faites une terrible erreur à me retenir contre mon gré.... Il suffit que j'appelle la police pour que.... » Min Jae s'arrêta en pleine phrase. Il avait beau fouiller dans ses poches... Plus aucune trace de son téléphone...

Et merde.


⇜ 850 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Sam 29 Aoû - 18:10
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Débarrassé de ma veste et de mon oreillette, je marchais d'un pas assuré vers la petite proie acculée au fond de la pièce. Même si la colère prédominait, j'affichais tout de même un sourire sur mes lèvres. Ce gamin osait soutenir mon regard. Téméraire.... On allait voir s'il était également courageux. Je me rapprochais de lui et nos yeux ne se quittèrent pas un instant. Intéressant. C'était le genre de défi qui m'émoustillait au plus haut point. Faire craquer l'autre en premier... J'étais le meilleur à ce petit jeu et il allait vite devoir s'avouer vaincu. Je sentais déjà la panique le gagner alors qu'il ne restait que deux petits mètres entre lui et moi. Un joli visage mais pas étonnant s'il était acteur, me dis-je. Et sa voix, même sous le stress, avait une jolie mélodie. Le genre de garçon que j'aimais faire hurler sous les draps. Mais avant d'en arriver là, je devais d'abord régler cette histoire d'intrusion dans mon établissement.
Je souris lorsqu'il évoqua la police et partis ensuite dans un rire gras, penchant la tête vers le plafond. « La police ?... » Plus qu'un mètre. « La police ?... » répétais-je alors que j'étais désormais à son niveau et que mon sourire s'effaçait petit à petit pour laisser place à mon visage des mauvais jours. Je le regardais avec cette pointe de colère dans les yeux, il n'avait pas intérêt à trop me chauffer.
« La loi c'est moi qui la fais dans cet établissement... » On faisait à peu près la même taille et j'avais quasiment collé mon nez contre le sien. « C'est ça que tu cherches peut-être ? » Avant de sortir l'un de mes hommes m'avait tendu le portable de notre intrus. Je le faisais tourner entre mes doigts avant de le saisir complètement à pleine main et d'appuyer longuement sur l'une des touches sur le côté pour l'éteindre. J'envoyais ensuite valdinguer l'objet qui s'échoua dans un bruit sourd sur l'un des fauteuils. Je penchais légèrement la tête, arborant mon sourire du crétin satisfait. Il sentait bon et je prenais définitivement le pouvoir sur lui. J'entrais dans sa zone d'inconfort. J'étais trop près, bien trop près. Ca déstabilisait n'importe qui de se retrouver collé à un inconnu et il ne ferait pas exception à la règle. « Eh bien alors ? On dirait bien qu'on a perdu toute sa confiance du début... Pourquoi tu trembles comme ça ? » murmurais-je à son oreille avant de reculer et de le regarder à nouveau. Je sentais l'adrénaline pulser dans mes veines, la satisfaction de l'avoir désarçonné était jouissive.

Je me reculais tout à coup. Il fallait bien que je le laisse respirer le pauvre sinon il allait me faire une syncope dans la seconde. « Explique-moi maintenant pourquoi tu t'es retrouvé ici... Et n'oublie aucun détail. » On verrait après ça si j'allais me montrer magnanime.  Ou pas....


⇜ 488 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Dim 30 Aoû - 19:50
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Sans téléphone et n'ayant aucune idée de l'endroit où il se trouvait réellement, Min Jae n'avait qu'une pensée en tête : il était dans la merde. C'était dingue comment les choses pouvaient basculer en une fraction de seconde… S'il n'avait pas eu la brillante idée de se réfugier dans cette boîte de nuit, rien de tout cela ne se serait passé… Il s'en voulait tellement de subir encore aujourd'hui les conséquences de son agression et d'avoir si peur dès que quelqu'un s'approche de lui… Vu les proportions que ça prenait, peut-être serait-il temps qu'il en parle à un professionnel. La psy de l'hôpital n'avait pas vraiment fait son boulot et il faut dire que lui aussi était resté muet comme une carpe pendant les consultations. Il n'avait eu aucune envie de se confier, croyant bêtement qu'il allait pouvoir oublier tout ça et aller de l'avant sans l'aide de qui que ce soit. Seulement voilà, il fuyait dès qu'il sentait une menace - parfois inexistante. Il savait que ces cinq filles n'étaient que des lycéennes fans de lui mais il n'avait pas pu aller contre l'idée qui avait germé dans sa cervelle que l'une d'entre elle était peut-être celle qui lui avait infligé un coup de couteau dans le ventre quelques semaines auparavant et qu'il devait prendre ses jambes à son cou…

Résultat des courses, il se retrouvait retenu contre son plein gré dans le bureau d'un mec qui avait l'air de tout sauf sympathique. Min Jae le regarda avancer vers lui. Il sentit la panique le gagner… Qu'est-ce qu'il allait lui faire ? Malgré son self-control et son envie de montrer à l'homme qu'il n'avait pas peur de lui, il sentit ses jambes vaciller. Il fit un léger pas en arrière pour prendre appui contre le mur derrière lui. Il n'aimait pas du tout la façon dont l'homme le regardait et se mettait à rire. Est-ce qu'il était vraiment tombé sur des gangsters ? Le sentir si près de lui commençait à le faire paniquer totalement. Min Jae savait que tout ça n'était qu'un jeu d'intimidation mais qui sait s'il n'allait pas lui planter un coup de couteau ? Ou l'étouffer ? Et enterrer son corps ensuite dans un terrain vague ? Les distances de sécurité avaient volé en éclats depuis longtemps et la situation lui était vraiment inconfortable. Il sentait désormais son parfum, mélange d'une fragrance de luxe et de tabac froid, une odeur unique qui allait sûrement lui rester en tête pendant quelques temps. Lorsqu'il lui dit d'un ton dur que c'était lui qui faisait la loi ici, Min Jae déglutit difficilement… Il n'allait rien répliquer car il était loin d'être dans une position de force et il se doutait que ses gorilles ne devaient pas être loin, prêts à donner un coup de main à leur patron au cas où les choses tournent mal. Mais ce n'était pas Min Jae qui serait capable de faire quoi que ce soit… Il ne se sentait pas le courage de s'enfuir, de lui foutre un coup de poing ou un bon coup dans les parties… Ils étaient maintenant le nez collé l'un contre l'autre et le jeune acteur sentit à nouveau ce frisson le traverser de part en part. Jamais il ne s'était retrouvé aussi près d'un autre homme et c'était très… perturbant. Il n'arrivait pas à mettre de mots sur ses émotions mais s'il y avait bien une chose qu'il constatait c'était que son cœur s'était mis à battre très vite. Sûrement la peur qui avait pris le dessus sur tout…

Il tourna la tête lorsqu'il vit son téléphone, qu'on lui avait dérobé, finir sa course à quelques mètres d'eux. L'homme ne s'était pas reculé pour autant et voilà que maintenant il approchait son visage de la nuque de Min Jae. Il tenta de réprimer tous les frissons que son souffle dans son cou lui procurait… L'homme s'était parfaitement rendu compte de l'état de fragilité dans laquelle se trouvait le jeune acteur et n'hésita pas à le lui murmurer à l'oreille… Oui, il tremblait comme une feuille et sa main vint s'accrocher au mur derrière lui pour trouver un soutien.
« Qu'est-ce que vous me voulez ? » grommela-t-il alors que l'homme s'éloignait enfin de lui. Il voulait tellement quitter cette pièce, tout cet endroit et pouvoir rentrer tranquillement chez lui… Mais est-ce qu'il allait le pouvoir ? « Explique-moi maintenant pourquoi tu t'es retrouvé ici... Et n'oublie aucun détail. » Min Jae était soulagé que l'homme se tienne désormais à une distance correcte, il n'avait aucune envie de revivre ça à nouveau. « J'étais poursuivi par des fans… » commença-t-il, ne sachant même pas si l'homme le connaissait et l'avait déjà vu à la télé. « Je me suis réfugié dans le premier endroit qui s'est présenté, c’est-à-dire la boîte de nuit… J'ai cherché à m'enfermer dans les toilettes mais je ne les ai pas trouvés…. Et au final, je me suis retrouvé je ne sais pas comment par terre après m'être appuyé contre un mur… Je ne voulais pas que les lycéennes me trouvent alors j'ai poussé sur le mur pour qu'il se referme et ensuite….» Et ensuite c'était le début d'un grand n'importe quoi….! « C'est quoi cet endroit au juste ? Des mecs qui baisent dans un couloir à la vue de tous ? Sérieusement ? » Il ne connaissait rien au monde gay mais vu comment l'état coréen était strict et vieux jeu par rapport aux mouvements LGBT, Min Jae se demandait si cet endroit était bien légal… « Ecoutez, je n'ai aucune idée de qui vous êtes mais tout ce que vous faites ici, je m'en contrefiche. Tout ce que je voulais c'était trouver un endroit où me réfugier. Maintenant que mes fans ne sont plus à mes trousses, je vais vous laisser tranquille, OK ? J'ai rien vu, vous m'avez pas vu, tout le monde oublie tout ce qui s'est passé et tout ira bien dans le meilleur des mondes…! » Min Jae prit son courage à deux mains et s'éloigna du mur, prêt à passer à côté de l'homme pour se diriger vers la porte.


⇜ 1123 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty Dim 6 Sep - 0:21
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
J'avais reculé de quelques mètres et la vue qu'il m'offrait était encore plus jouissive que lorsque je n'avais été qu'à quelques centimètres de lui. J'aimais voir ses jambes trembler sous la pression que je venais de lui mettre. Si j'avais insisté un peu, peut-être aurait-il craqué et serait tombé à genoux. Et dans ce cas là, sans force et ma proie à mes pieds, j'aurais pu pleinement profiter de la situation… Mais j'étais homme à aimer faire durer le plaisir. Notre petit jeu ne faisait que commencer et je venais de remporter la première manche haut la main. J'allais voir ce qu'il avait dans le ventre désormais… Sa voix ne trembla pas, exploit s'il en était, lorsqu'il m'expliqua le pourquoi de sa présence au Why Not. Cela collait avec la présence des filles qui étaient entrées juste après lui dans mon établissement mais je restais tout de même sceptique face aux nombreuses coïncidences qui avaient réussi à l'amener jusqu'à la maison close. Il avait tout de même fallu qu'il aille à l'étage, longe le seul couloir sans porte de tout l'établissement et qu'il s'appuie sur le seul mur qui pouvait basculer.
Mais dans ma grande bonté, j'allais tenter de le croire. Il avait beau être acteur, je n'avais pas l'impression qu'il était en train de jouer. J'allais faire en sorte, en tout cas, qu'il joue avec moi plutôt qu'il ne se joue de moi…
Je restais impassible face à ses questions. Tout d'abord parce que les questions ici, c'était moi qui les posais et deuxièmement parce qu'il était au courant de l'existence de la maison close et c'était la toute première fois que quelqu'un entrait dans les lieux sans y être invité. J'allais devoir faire en sorte qu'il se taise car il était hors de question que cette information sur le Why Not n'arrive à des oreilles un peu trop curieuses. Lorsqu'il quitta son mur et sortit son laïus sur le fait qu'on allait effacer un trait sur tout ce qui s'était passé, une grimace s'afficha sur mon visage et j'attrapais son poignet qui passait juste à côté de moi. Bloqué dans son élan, il était à nouveau à quelques centimètres de moi. Je tournais la tête en le fusillant du regard. « Je crois que toi et moi, on a un petit souci… » D'un geste sec, je tirais sur son bras pour qu'il se retrouve de l'autre côté, à ma droite, les fesses posées tout à coup sur mon bureau. Sans attendre, je me rapprochais à nouveau, le collant, imposant mon visage à quelques centimètres du sien. Je détaillais les traits de son visage de haut en bas, m'imprégnant de la couleur noisette de ses pupilles dilatées, de son nez fin et de ses lèvres charnues. « Tu as vraiment cru pouvoir partir d'ici ? » Mes pieds se rapprochèrent, j'étais entre ses jambes, ma main n'avait pas lâché son poignet que je serrais fort. Je sentais nos souffles qui se mêlaient l'un à l'autre et sa respiration saccadée. Il savait bien trop de choses sur le Why Not et ça ne me plaisait pas. En temps normal, j'aurais demandé à mes hommes de s'occuper de lui, intimider quelqu'un, ils savaient comment s'y prendre et ça m'évitait le sale boulot mais je me sentais faible face à ce doux visage qui me scrutait. Un air aussi innocent, voilà bien longtemps que je n'avais pas eu l'occasion d'en apercevoir dans ma boîte de nuit. Tout le monde savait ce qu'il allait trouver en entrant au Why Not, mais lui était perdu. Une frêle brebis au milieu d'une meute de loups… Et je savais à quel point j'étais friand de chair fraîche, surtout quand je n'en avais pas eu depuis longtemps…
Dans ma liste de clients de la MC, il y avait bon nombre d'acteurs, d'idols et d'autres personnalités. Je ne dirais pas non si j'arrivais à mettre la main sur lui également. Un autre acteur célèbre. Et si j'en jugeais par ce physique caché sous ses vêtements, il devait avoir un corps aussi bien fait que son visage. J'en salivais à l'avance… J'avais trouvé le moyen - mon moyen - de le faire taire. Le rendre accro au Why Not, en faire l'un de ses membres VIP ayant un accès exclusif à la MC. Si je faisais de lui un client fidèle, je n'aurais pas à avoir peur de ce qu'il pourrait dire à l'extérieur. Je n'avais pas peur de la tache à accomplir, hétéro ou non : j'étais capable de rendre dingue n'importe qui. Et s'il était hétéro, cela n'allait que rendre le jeu encore plus intéressant.
Je me mordillais la lèvre tout en regardant les siennes, il avait ce qu'il fallait pour me rendre dingue moi aussi. Un physique agréable à regarder et des lèvres qui risquaient de me plaire quand elles allaient entrer en action.
« Retourne-toi… » susurrais-je d'un ton doucereux. Voyant qu'il n'accédait pas à ma demande aussi vite que je le souhaitais, je lui donnais un petit coup de main en tirant à nouveau sur son bras. Mes deux bras vinrent encercler les siens, mes mains vinrent se poser sur les siennes avant de les faire se poser contre le rebord de mon bureau. La position était diablement excitante, encore plus quand je dus me rapprocher de son oreille pour lui murmurer autre chose…. « Regarde bien ce qui va se passer si tu sors d'ici.. » J'attrapais la télécommande posée sur mon bureau et appuyais sur l'un des boutons. Le mur devant nous pivota, dévoilant toutes les caméras de surveillance de la boîte de nuit et de la MC. « Regarde… Tes groupies sont toujours là et on dirait bien qu'elles ont appelé du renfort… » Il y avait quelques groupes de lycéennes positionnés à chaque entrée ou sortie de la boîte de nuit, téléphone en main… « Alors dis-moi, Min Jae…. Il va se passer quoi si la star que tu es ose sortir d'une boîte de nuit gay ? Est-ce que ta réputation va pouvoir tenir ? » J'allais le laisser digérer l'information. La première partie de mon plan était terminée. Maintenant j'allais pouvoir attaquer les choses sérieuses. Lui. Moi. Ici. Et maintenant.


⇜ 1022 mots - tag : @Joo Min Jae  :bed2:  - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) Empty
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.