Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Gd1ifysc_o[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Gd1ifysc_o
-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% Sweat à capuche pour Femme
35.97 € 54.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong :: Why not
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae)

Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 6 Sep 2020 - 19:12
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Min Jae faisait vraiment tout son possible pour paraître sûr de lui et pas le moins du monde effrayé. Des situations comme celle-ci, il n'avait pas appris à les gérer en cours de théâtre, malheureusement. Mais tout ça n'avait rien d'un jeu, il n'y avait ni caméra, ni script, ni staff… Même si tout cela lui semblait irréel, c'était bel et bien vrai. Comment avait-il fait pour se fourrer dans une telle situation ? Il était vraiment chat noir en ce moment…! Abonné à la malchance, il espérait tout de même pouvoir se sortir sans encombre de cette situation. L'homme face à lui restait impassible même s'il le fixait de ses yeux noirs. Il avait fallu tout le self control de Min Jae pour réussir à ne pas flancher et avancer. Sans réponse de la part du gérant de la boîte, Min Jae en profita pour parler encore et encore (il savait parfaitement activer son monde pipelette quand il en avait besoin) tout cela pour essayer d'endormir tout doucement son interlocuteur. Et pour l'instant, cela fonctionnait, il arriva même à sa hauteur. Il n'avait plus qu'à le dépasser et à se diriger vers la porte du bureau et il serait libre !

Mais sa pire crainte arriva : pile quand il était à côté de lui, il sentit la main de l'homme se resserrer autour de son poignet. Min Jae comprit tout de suite que les choses n'allaient pas se passer comme il l'avait prévu… Il osa tourner légèrement la tête pour croiser le regard de son "hôte", s'il pouvait l'appeler comme ça. Tout ce qu'il vit furent deux prunelles noires. Il n'avait pas l'air content du tout… Min Jae aurait aimé à cet instant avoir les pouvoirs du professeur McGonagall et pouvoir se transformer en un animal minuscule pour pouvoir s'enfuir. Mais il n'était pas dans le merveilleux monde d'Harry Potter, même s'il commençait à comparer cet endroit à la prison d'Azkaban et à penser qu'il se trouvait à côté d'un détraqueur en train d'aspirer de son âme toute pensée positive…
Un petit souci… Le mot était faible. Min Jae avait du mal à voir l'issue de cette rencontre. Il lui avait tout raconté de A à Z, sans oublier le moindre détail, il voulait quoi de plus ?? S'il n'avait pas reconnu la star qu'il était, est-ce qu'il avait bien fait de lui faire comprendre qu'il en était une ? Peut-être qu'il allait vouloir le séquestrer ici et profiter de la situation pour réclamer une rançon à son agence…. Le cerveau de Min Jae était en ébullition mais il n'avait pas le temps de réfléchir, le voilà qu'il se trouvait tout à coup propulsé sur le bureau. Aucune seconde pour protester, voilà que l'homme revenait à nouveau à la charge et venait le coller. Cette proximité était totalement gênante, Min Jae ne pouvait même pas bouger, emprisonné par la main qui lui tenait toujours le poignet et par ce corps qui venait de se coller contre le sien, se plaçant entre ses jambes. Jamais de sa vie, il n'avait été dans une telle situation et il ne savait pas du tout comment réagir. Partir d'ici, oui il en avait rêvé mais il venait de comprendre qu'il n'était pas près de sortir de cet endroit…
Il avait encore placé son visage près du sien mais cette fois-ci, Min Jae ne voulait pas détourner le regard. Il le vit le détailler, ses lèvres qui se mordillaient alors qu'il le matait sans gêne aucune. Min Jae savait très bien dans quel genre d'endroit il était tombé et les pensées qui devaient traverser l'esprit de l'homme. Pas de chance pour lui, il était loin de faire partie de cet univers et il n'était nullement intéressé, même s'il devait bien avouer lui trouver un physique avantageux et un charisme incroyable. Mais ça s'arrêtait là. Il n'avait aucune envie de tenter quelque expérience que ce soit avec un homme et encore moins avec un total inconnu.

« Retourne-toi… » ce léger murmure avait réussi à envoyer des frissons dans tout le corps de Min Jae. Même s'il faisait tout pour empêcher son cœur de battre la chamade, il semblerait que ce dernier ait décidé de n'en faire qu'à sa tête. Le regard plongé dans le sien, c'était comme si le temps venait de s'arrêter, il ne savait même plus s'il continuait de respirer encore. Min Jae avait beau ne pas être intéressé par des membres du même sexe (il essayait de s'en persuader du moins), son corps semblait lui envoyer des signaux contraires. Il essayait d'interpréter le regard qui lui faisait face et il eut chaud tout à coup… Son regard n'était que luxure et lui faisait passer un message clair : Min Jae était à son goût. Bien sûr, il ne bougea pas d'un millimètre. Un gay qui vous demande de vous retourner avec une telle voix, si vous accédiez à sa demande, c'était un accord implicite pour vous prendre là tout de suite. Alors non, il était hors de question qu'il se retourne et qu'il lui donne un accès direct à son merveilleux postérieur. Il n'était pas fou. Ni gay. Ni n'avait envie que la moindre chose se passe entre eux.
Ce petit jeu de regard dura encore quelques instants et il vit la moue de l'homme changer sur son visage. Une lueur de colère. Min Jae laissa échapper un cri alors qu'il lui tordait à nouveau le bras. Il ne put rien faire d'autre que se retourner et se retrouver pris en sandwich entre le bureau et le corps de l'homme, maintenant positionné derrière lui.

Oh il était dans de beaux draps…. Il n'allait quand même pas le violer, si ? Un sentiment de panique s'empara de Min Jae. Incapable de bouger, il avait de moins en moins de chances de pouvoir s'échapper de là. Deux mains vinrent se poser sur les siennes et voilà qu'ils étaient collés l'un à l'autre, le torse de Min Jae allongé sur le bureau. Il le sentit s'approcher, le corps de l'homme qui frottait contre le sien, son torse qui s'allongeait contre son dos… Min Jae ferma un instant les yeux alors qu'il sentait la respiration de l'homme revenir au niveau de son cou. Il n'avait aucune envie de ce mec mais c'était terriblement excitant. Il se haïssait de penser une telle chose, à croire que les connexions ne se faisaient plus correctement dans sa petite cervelle. Mais oui, c'était grave excitant. Lui qui n'avait pas eu le moindre contact physique depuis des lustres (il ne savait même plus de quand datait exactement sa dernière relation) et puis…. Il n'avait jamais connu ça… Il n'avait eu que des relations gentillettes, rien qu'il ne pouvait qualifier d'intense. D'autres murmures arrivaient à son oreille et il le suppliait intérieurement d'arrêter, c'était de la torture.  Il ne comprit pas tout de suite ses mots mais sa tête se releva lorsqu'il vit le mur devant lui pivoter et tous ces écrans allumés lui faire face. Au départ, il ne vit que ces écrans où des couples étaient en train de passer du bon temps ensemble, alors il se força à regarder ailleurs. Et il les vit les groupes de lycéennes dont il parlait. Des dizaines de filles postées devant toutes les entrées. Il était vraiment coincé ici…

A sa dernière question, il déglutit difficilement. Il pensa à sa tante et à son agence si une telle chose arrivait. Lui sortant d'une boîte gay. Il aurait beau nier à la presse, il savait que ça allait leur faire leur chou gras et que le public serait choqué de voir l'un des acteurs les plus appréciés de Corée sortir d'un tel endroit… Il n'était pas fou, il savait qu'une carrière de star ne tenait qu'à un fil, qu'au moindre scandale on pouvait vous mettre sur la touche sans ménagement. C'est ce qui allait se passer si jamais on le surprenait à fréquenter un tel endroit.
« Laisse-moi rester ici… le temps qu'elles s'en aillent… » Avec les caméras de surveillance, il allait pouvoir repérer le moment où elles seraient toutes parties et quand il allait pouvoir sortir d'ici sans problème. Min Jae n'était pas dans une position où il pouvait exiger quelque chose mais il espérait que l'homme accède à sa demande… Sans contrepartie. Et il était là le problème. Au fond de lui, il savait que cet homme allait sûrement profiter de sa position de faiblesse pour lui demander je-ne-sais-quoi…. « Mais… S'il te plaît… Est-ce que tu peux éteindre les écrans tout à droite ?... C'est super gênant…» Ses yeux essayaient de ne pas bifurquer vers ces écrans là mais c'était comme si une force supérieure lui faisait bouger ses yeux vers la droite, vers l'endroit où on voyait tous ces mecs en train de s'envoyer en l'air…


⇜ 1467 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 13 Sep 2020 - 22:53
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Je le perturbais au plus haut point. Dans quel sens du terme, je ne le savais pas encore mais j'étais homme à mener l'enquête et à trouver des réponses à mes questions. Je voyais tout ça dans la lueur qui dansait dans ses prunelles. Il se posait des tas de questions, cela se voyait. J'étais comme le petit caillou dans une chaussure, arrivé là tout à coup et qui ne veut plus partir. C'était ce qui se passait avec cet acteur, je venais de planter le germe du doute dans son esprit et ça n'allait pas le quitter de la nuit. J'étais quelqu'un d'inoubliable et je le savais… J'avais constamment envie de marquer l'esprit des gens et encore plus l'esprit de ceux que j'ai envie de voir terminer dans mon lit.
Il était totalement à mon goût et cette aura d'innocence qui se dégageait de lui me donnait encore plus envie de réussir à le pervertir. Je n'avais aucune envie qu'il s'en aille et j'étais vraiment prêt à tout pour y arriver. J'avais eu un éclair de génie en pensant à ses fans qui devaient sûrement l'attendre devant l'établissement. Il devait être vraiment très connu parce que le nombre de ses fans s'était multiplié comme une colonie de Pokémons et il y en avait des tas devant toutes les entrées possibles du Why Not.
C'était mon soir de chance, j'allais avoir tout le temps de parvenir à mes fins et je ne pouvais pas m'empêcher de saliver devant un menu aussi appétissant. Ma proie bloquée sous moi, un autre rictus s'afficha sur mes lèvres lorsqu'il me supplia de le laisser rester ici tant que ses fans seraient encore là. Il était à ma merci et je savais maintenant que j'allais pouvoir en faire ce que je voulais. Et le programme qui était en train de se créer dans ma tête était vraiment très intéressant. Même si j'avais du travail dans la partie boîte de nuit du Why Not, il semblerait que j'allais passer une partie de ma soirée ici, en charmante compagnie. Et cela faisait longtemps qu'un hétéro n'était pas passé entre mes crocs. Ou sous ma langue experte plutôt.
J'allais me régaler.
Plus je le sentais s'agiter sous moi plus je sentais l'excitation monter. Il allait falloir que je le mette en confiance histoire qu'il ne prenne pas tout de suite ses jambes à son cou. « Bien sûr que tu peux rester là… Reste même tout le temps que tu voudras… » Je voyais sur les écrans que certaines filles s'étaient assises sur le trottoir en face des entrées. Très bien, elles allaient camper là un bon petit moment. A sa remarque suivante, je souriais tout en scrutant les écrans qui semblaient tant le perturber. C'était plutôt gentil ce qu'on voyait, s'il voyait ce qui se passait quelques étages plus bas, notamment dans la Dark Room, là j'aurais compris. Mais pour initier un hétéro aux joies de mon monde, je trouvais ça parfait.  « Ca ne te plaît pas ? Ou au contraire, ce que tu vois te plait un peu trop ? » Je n'avais pas pu m'empêcher de me pencher à nouveau vers lui pour lui murmurer ces quelques mots à l'oreille. Je ne savais pas tout ce qui était en train de se passer dans sa tête mais mon instinct me disait que le pervertir allait être plus facile que je ne pensais. L'une de mes mains arrêta d'emprisonner la sienne et je la fis descendre lentement le long de son dos en une délicieuse torture alors que je me relevais lentement, le libérant de cette prison que j'avais créée spécialement pour lui entre mes bras. Complètement redressé, je vins défaire d'un geste sec la cravate de ma chemise avant de donner deux coups de rein vers ce corps toujours allongé devant moi et qui m'appelait, mimant l'acte sexuel, mais sans le toucher. Mon autre main vint même lui donner une fessée imaginaire. Même pas sûr qu'il ait vu quoi que ce soit mais moi ça me motivait à continuer notre petit jeu. J'avais envie de me le faire.
J'attendais qu'il se redresse et qu'il me fasse à nouveau face. Il fallait faire durer le plaisir et puis il allait falloir que j'use de toute ma force de persuasion également. Ô que j'allais aimer ça. Son regard à nouveau planté dans le mien, je passais ma langue sur mes lèvres. Très bientôt c'était autre chose que mes lèvres allaient pouvoir goûter, il fallait juste que je me montre patient. « Tu as quel âge Min Jae ? Vingt-deux, vingt-trois ans ? » Je ne le connaissais pas du tout mais son visage angélique devait en faire craquer plus d'un dans leur canapé. « C'est pas l'âge où tu devrais baiser à couilles rabattues ? » Moi à son âge, c'était le cas. Et ça n'avait pas vraiment changé depuis. « Tu sais pourquoi mon établissement fonctionne si bien Min Jae ? Parce qu'on est des mecs. Et comme tout mec qui se respecte on pense tout le temps au sexe. On a constamment envie de baiser. Et si ce n'est pas le cas encore chez toi, si ta vie super occupée de star fait que tu n'as pas encore eu le temps de penser à tout ça, sache qu'il suffit que j'allume juste une petite étincelle pour que tu t'embrases complètement et que tu ne penses plus qu'à ça… » Je m'étais approché à nouveau de lui, mon index venant tracer le contour parfait de sa mâchoire. « Il y a de tout ici, des mecs mariés qui rentrent sagement le soir retrouver bobonne alors qu'ils se sont fait défoncer comme des chiennes ici, des chanteurs qui feraient pleurer leurs connes de fans si jamais elles savaient qu'ils préfèrent largement un bon coup de bite à leurs paires de nibards. Et des acteurs… Ô il y en a des acteurs… Peut-être même des gens avec qui tu as tourné et dont tu n'aurais jamais soupçonné leur degré de perversion… Tout ça pour te dire Min Jae…. J'en ai vu des hétéros passer par ici et personne n'est ressorti hétéro du Why Not. Une fois qu'on goûte à un mec on ne fait pas demi-tour… Parce que c'est le must. On sait ce qui va faire plaisir à l'autre. Y a pas d'excuse de la migraine. Y a pas de risque de voir débarquer 15 ans plus tard un merdeux à ta porte parce que la capote a éclaté. » Je n'arrivais pas à comprendre tous ces mecs qui s'entêtaient à vouloir se taper une nana alors qu'il n'y avait absolument aucun inconvénient à être avec un mec. Ou plusieurs. « Respire Min Jae, sois pas tendu comme ça, on dirait que tu as peur que je te tue… » Je le regardais avec une lueur de douceur dans mes prunelles. Il était tellement innocent et apeuré que je le trouvais touchant. « C'est plutôt le contraire tu sais… Je peux te faire te sentir extrêmement bien… » Ma main passa dans l'entrebâillement de sa veste, glissant sur son tee-shirt où je devinais en dessous des abdos légèrement dessinés. Je me rapprochais encore pour venir lui glisser à l'oreille « Il n'y aucune honte à vouloir se faire du bien… Depuis combien de temps quelqu'un ne t'a pas touché ? Personne n'en saura jamais rien… » Mon visage se pencha légèrement et mes lèvres vinrent capturer le lobe de son oreille, mimant ce que j'aimerais lui faire plus bas dans peu de temps…



⇜ 1237 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 20 Sep 2020 - 18:00
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Il aurait très bien pu le foutre dehors et le mettre alors dans une situation catastrophique. Si Min Jae pointait le bout de son nez en dehors de cette boîte de nuit maintenant, il allait se faire mitrailler par les flashs des téléphones des dizaines de fans qui l'attendaient devant de pied ferme. Et il pourrait dire adieu au calme qu'il avait réussi à trouver depuis quelques semaines à la Yonsei. Les paparazzis allaient le suivre de toute part, la presse allait s'enflammer pour cette news incroyable que Joo Min Jae a été vu en train de sortir d'une boîte de nuit gay. Enfin…Boîte de nuit… Ca avait l'air d'être tellement plus qu'une simple boîte de nuit vu ce qu'il avait eu l'occasion de voir. Et ça n'avait pas été une illusion… Les mecs qu'il avait vus en train de s'envoyer en l'air dans le couloir, il les voyait maintenant sur l'un des écrans face à lui. Dans quel genre de situation il s'était fourré ? Il ferma fortement ses paupières. Si c'était un cauchemar, il espérait pouvoir se réveiller maintenant… Mais ce ne fut pas le cas. Pas le moins du monde. Il avait senti la respiration de l'homme revenir dans son cou et sa façon doucereuse de s'exprimer lui procura un énième frisson. Cet homme jouait avec ses nerfs et s'en amusait et ça avait le don d'agacer Min Jae. « N'importe quoi… Comme si une telle chose pouvait me plaire… » siffla-t-il alors qu'il ouvrit à nouveau les yeux pour tomber une nouvelle fois nez à nez avec les écrans des caméras de surveillance qui montraient tous ces mecs prendre du bon temps, en couple ou à plusieurs.  

Il n'était pas gay alors pourquoi aurait-il aimé regarder une telle chose ? Il déglutit avec difficulté, regardant ailleurs pour ne plus voir ces images. Il ne fallait pas qu'il y pense, qu'il fasse abstraction de tous ces écrans… Heureusement l'homme derrière lui lui en donna l'occasion, il sentait son corps se relever et Min Jae savoura sa "libération", n'attendant pas plus longtemps pour se redresser et se retourner. Il réajusta sa veste en tirant sur ses manches et n'osa pas bouger davantage. L'envie de quitter cet endroit était énorme mais pour aller où ? Il ne pouvait pas quitter le bâtiment à cause de ses fans qui encerclaient la boîte de nuit. Et il n'avait aucune envie de voir ce qui se cachait derrière les murs, ce qu'il avait vu dans le couloir lui avait suffi amplement… Il était condamné à rester là pour l'instant mais le regard de l'homme face à lui ne lui disait rien qui vaille. Ce n'était peut-être pas ici qu'il serait le plus en sécurité on dirait… Min Jae avait l'impression d'être un morceau de viande dans l'étal d'un boucher et ce n'était pas une pensée agréable du tout.

A la question de l'homme, il releva la tête vers lui, un air surpris peint sur son visage. Il  ne savait pas pourquoi il voulait connaître son âge mais Min Jae acquiesça simplement. Il allait effectivement vers sa 23ème année. Mais la question suivante lui fit instantanément monter le rouge aux joues… Cet homme…  avait une façon très crue de parler et c'était super gênant. En quoi sa vie sexuelle le regardait ? Min Jae avait eu quelques petites amies, rien qui n'avait duré bien longtemps mais comment aurait-il pu faire autrement avec le métier qu'il faisait ? Il n'était tout de même pas un ignare en matière de sexe, sa virginité il l'avait perdue il y a déjà quelques années. Il n'avait tout simplement pas de temps à consacrer à ce genre d' "activités"… Pas le temps de rencontrer du monde, de draguer et plus si affinités… Même s'il était en plein break dans sa carrière, ça n'avait pas été une raison pour lui de se mettre à trouver quelqu'un ou de commencer un tableau de chasse. Il ne pouvait tout simplement pas parce qu'il portait le lourd fardeau d'être Joo Min Jae et que s'il voulait que son image d'acteur bien lisse reste intact, il ne pouvait pas se permettre de draguer tout ce qui bouge. De toute façon, ce n'était pas son genre. Il aimait les relations qui évoluent et qui durent dans le temps, alors les coups d'un soir, très peu pour lui…

Min Jae se cramponna tout à coup au bureau derrière lui. Ok, le gérant de la boîte de nuit pouvait parler de ce qui lui passait par la tête mais le jeune acteur n'était pas fan du fait que la discussion tourne maintenant autour de lui. Qu'est-ce qu'il comptait lui faire ? Quelle étincelle il voulait allumer ? Il n'avait pas intérêt à s'approcher à nouveau mais c'est cependant ce que l'homme fit. Min Jae détourna légèrement la tête alors qu'il sentit ce doigt venir tracer le contour de sa mâchoire. Son regard s'accrocha au sien. Une énième fois… Il ne savait pas ce que voulait dire cette lueur qui dansait dans ses prunelles mais c'était hypnotisant. Plus il croisait son regard, moins il arrivait à s'en détourner. Ce mec avait dû être charmeur de serpents ou hypnotiseur dans une autre vie… Min Jae l'écouta faire le récit de ses clients qui fréquentaient les lieux et il avait du mal à s'imaginer qu'il puisse y croiser d'autre stars, peut-être (et sûrement) des personnes qu'il connaissait et pour qui le comble du plaisir était de s'envoyer en l'air avec d'autres types. En tout cas, Min Jae comptait bien sortir de là indemne et être le tout premier mec hétéro à ressortir de cette boîte hétéro. Il pouvait bien lui faire la liste des avantages à se taper un mec, il faisait la sourde oreille et ne réfléchissait qu'à un moyen de se sortir de là… Bien sûr, il avait peur, sa situation n'était pas à envier. Bloqué dans une pièce avec un gay  qui lui fait comprendre clairement qu'il aimerait bien en faire son quatre heures. Est-ce qu'il allait devoir user de ses poings lui qui détestait toute forme de violence ? En plus il n'avait pas sa poêle sous la main. Elle avait été tellement efficace pour terrasser Lei…! En tout cas, il fallait qu'il réfléchisse à une solution et très vite car les sous-entendus de l'homme se faisaient de plus en plus lourd et le voilà qu'il s'approchait de nouveau. Tout contre lui. Min Jae retint encore une fois sa respiration. Il comprenait très bien ce qu'il sous-entendait lorsqu'il lui disait qu'il pouvait le faire se sentir bien, il n'avait pas besoin de dessin. Par contre, lui avait décidé de venir dessiner sur son corps les contours de ses abdos cachés sous son tee-shirt. Ok. Là il était dans une sacrée galère.
« Tu perds ton temps avec moi… Tu ne m'intéresses pas… » C'était ce dont il essayait de se persuader du moins. Parce que Min Jae ne pouvait pas nier ce pouvoir d'attraction qu'il ressentait et qui était de plus en plus fort. Et il ne pouvait pas passer à côté du fait qu'il avait la tête encore remplie de plein de questions. Et que peut-être il pourrait avoir une réponse là, ce soir. Tellement de choses se mélangeaient dans sa tête. Son attirance pour Eren. Est-ce qu'elle était réelle ? Est-ce qu'il avait vraiment de l'attirance pour un mec ? Dire qu'il avait failli embrasser Lei sous la douche juste pour voir s'il ressentait quelque chose en embrassant un garçon. Heureusement il s'était repris à temps et rien ne s'était passé. Il n'aurait pas pu faire une telle chose de toute façon sachant qu'il était amoureux d'un autre mec.
Mais là ce soir… S'il se laissait tenter… Ca résoudrait pas mal de choses et il serait fixé sur le fait qu'il puisse être gay ou non. Sa raison lui disait que c'était une très mauvaise idée. Bien sûr que l'idée était mauvaise. Mais son corps lui ne réagissait pas. Il ne l'avait pas repoussé malgré sa main qui continuait ses caresses sur ses abdos. Et encore moins maintenant qu'il se trouvait à nouveau les lèvres près de son oreille. Min Jae ferma les yeux, appréciant le souffle chaud qui s'échouait sur sa nuque. S'il rendait les armes, est-ce que ce serait grave ? Les mots de l'homme eurent fini de l'achever. Il avait raison, qui en saurait quelque chose de ce qui pouvait se passer dans ce bureau ? Enfermé entre quatre murs, sans caméra de surveillance dans cette pièce (il avait regardé et aucun écran ne diffusait le bureau sur les écrans de surveillance), tout était réuni pour que Min Jae puisse avoir une réponse à ce qui le taraudait depuis des semaines.
Lorsque les lèvres du gérant vint à l'encontre de son oreille, les mains du jeune acteur agrippèrent encore plus fermement le bureau. Il sentit une onde électrique le traverser de part en part. Waouh. Et quand ses lèvres commencèrent à se mouvoir sans équivoque sur le lobe de son oreille, il sentit qu'il était en train de perdre pieds.

« Hmmmmm… »

Il n'avait pas pu empêcher ce cri de sortir de la prison de ses lèvres. C'était tellement agréable et tellement excitant que Min Jae comprit immédiatement qu'il avait déjà la réponse à sa question. Jamais une fille ne l'avait fait voyager comme ça, jamais. Surtout pas en si peu de temps. Surtout pas en en faisant que si peu. Il ne pouvait pas aller contre l'attrait de l'interdit et l'excitation que ça procurait de bafouer les règles.

« Continue… » murmura-t-il. « T'arrête surtout pas… » Et voilà, il rendait totalement les armes. Il ne savait pas ce que la suite présageait et s'il était prêt à vivre tout ça mais pour une fois, il voulait lâcher les rênes, perdre le contrôle. Il voulait juste savoir ce qu'il aimait et qui il était réellement.

Et pour encourager son tentateur du jour, ses mains quittèrent le bureau pour s'accrocher à sa chemise, remontant lentement son dos musclé pour l'attirer encore un peu plus à lui. Sa nuque pivota légèrement vers l'arrière pour profiter encore plus amplement des sensations qu'il lui procurait. Il était là, ainsi, totalement offert. Et Min Jae n'en ressentait aucune honte.


⇜ 1702 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Lun 21 Sep 2020 - 1:17
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
« Je ne t'intéresse pas ? Pourquoi tu te mens à toi-même comme ça…? Je te donne chaud, Min Jae… Tu as complètement envie que je m'occupe de toi… » Il ne pouvait pas nier l'évidence même. Je savais repérer mes proies quand elles étaient sur le point de craquer et Min Jae était sur le bord du précipice, prêt à tomber dans mes filets. Je n'allais pas le laisser tranquille. Au contraire, c'était le moment d'attaquer… Là, maintenant, alors qu'il était le plus vulnérable. Il fallait que je profite de la situation, que je l'attaque de toute part. Je ne voulais pas qu'il se mette à réfléchir à la situation dans laquelle il se trouvait. J'approchais à pas feutrés de ma proie et je me positionnais face à lui, écartant légèrement ses jambes avec mes cuisses. J'étais en train de me faire ma place, totalement excité par ce rapprochement entre nous…

Excité par ses lèvres qui me disaient non mais son corps qui me disait oui…

« Je vais te montrer comment je vais aimer perdre mon temps avec toi… » Il avait les yeux clos, les mains agrippées à mon bureau si fort que ses jointures en devenaient blanches. Il n'avait même pas eu le temps de répondre à mes questions que mes lèvres avaient trouvé son oreille, passant ma langue sans aucune gêne d'avant en arrière, l'emprisonnant entre mes lippes dans un délicieux bruit de succion. Sa réaction ne se fit pas attendre plus longtemps et un gémissement des plus excitants parvint à mon oreille. Très bien. Un sourire satisfait étira mes lèvres un court instant avant de reprendre ma tache. Il était à moi. J'allais pouvoir en faire ce que je voulais. Je ne cherchais même pas à comprendre pourquoi il était passé du non au oui en si peu de temps, je n'étais pas dans sa tête mais j'allais me régaler à faire de cet hétéro mon nouveau petit jouet. Il avait beaucoup de chances d'être tombé entre mes mains expertes. Il n'allait pas être déçu du voyage.

Ses mains quittèrent le rebord de mon bureau pour se positionner dans mon dos et je les sentais m'amener encore plus vers lui. Quatre petits mots qui venaient de quitter ses lèvres prononcés avec la plus pure des innocences. Mais il fallait se méfier de l'eau qui dort. Il avait beau paraître être le plus innocent des hommes jamais entré au Why Not, ses mots venaient de trahir toute son envie. Et c'était là l'un de mes pêchés mignons : trouver un diamant pur et le souiller pour le façonner à mon envie. C'était toujours une satisfaction énorme pour moi de rendre gay et accro quelqu'un qui était persuadé d'être hétéro. Il ne fallait pas qu'il s'inquiète, je ne comptais pas m'arrêter là.
J'en profitais pour élargir l'horizon de ma ballade, ma main qui était restée sur son tee-shirt se faufila en dessous pour venir enfin toucher sa peau. J'aimais sa peau chaude et esquisser le contour de ces abdos que j'avais sentis par-dessus le tissu. Mon radar ne me trompait jamais, je savais qu'il était bien foutu sous cette épaisse veste dans laquelle il avait essayé de se cacher.
Il venait de pencher son cou en arrière, s'offrant entièrement à mes lèvres qui glissèrent de son oreille au côté de sa nuque. Enivré par l'odeur de son parfum de luxe, je plantais mes crocs dans sa chair, intensifiant l'échange, collant mon autre main dans le bas de ses reins pour le coller à moi, l'empêchant ainsi de prendre le moindre recul. Ma langue jouait avec sa peau, mes dents mordillaient tantôt doucement tantôt de façon féroce cet espace qu'il m'avait offert. J'avais envie de l'entendre gémir à nouveau, respirer fort, le sentir sur le point de perdre le contrôle. Il allait se réveiller en tout cas demain avec un joli souvenir bien visible de cette soirée dans son cou.

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Tumblr_p8cxe5mJwt1xptgh4o1_400
On passe sous hide les enfants… [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 2579241341




⇜ 1510 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 27 Sep 2020 - 21:55
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Grâce à son métier, Min Jae savait maîtriser l'art du mensonge, rester impassible, ne pas montrer ses émotions mais il fallait croire que cet homme arrivait à lire en lui comme dans un livre ouvert. C'est vrai qu'il l'intéressait. Depuis quelques minutes, il le voyait comme celui qui détenait peut-être la réponse à toutes ces questions qu'il se posait depuis des semaines. Min Jae ne savait plus trop où il en était, s'il était attiré par les filles ou par les garçons. Ou plutôt il se demandait pourquoi il n'avait jamais ressenti d'attirance envers la moindre fille et pourquoi il avait ressenti enfin quelque chose sur le terrain de basket pour Eren. Il avait besoin de comprendre où il en était avec sa sexualité, comprendre enfin qui il est et ce qu'il aime vraiment. Depuis qu'il faisait face au gérant de cette boîte, il avait senti l'atmosphère se charger, lourde de sens, lourde de sous-entendus. Il lui lançait des piques sans équivoque, lui faisait comprendre qu'il lui plaisait et qu'il aimerait plus. Acculé comme ça, dos au mur ou plutôt les fesses posées contre ce bureau, il savait qu'il ne tenait qu'à lui d'aller chercher la réponse à sa question. Mais est-ce qu'il oserait ? Il y avait un sacré pas entre y penser et passer le cap.
Min Jae était plein d'hésitations, ne sachant pas ce qui allait l'emporter… Sa curiosité ou la raison ? Parce que c'était contraire à tous ses principes que de se laisser aller dans les bras d'un parfait inconnu, lui qui croyait dur comme fer aux contes de fée qu'il continue de lire même à son âge. Il aimait le romantisme, la séduction et là il n'y aurait rien de tout ça. L'amour Vs la Luxure. Il n'aurait pas le premier mais très certainement le deuxième. Il suffisait de voir les flammes danser dans les prunelles de son hôte pour comprendre qu'il était là dans le royaume de la luxure et qu'il faisait face au roi lui-même. Tout en lui respirait le vice et la sensualité, de sa façon de se déplacer vers lui à sa voix doucereuse et diablement sexy.

Min Jae aurait pu tomber bien pire. Sur un vieux pervers bedonnant attiré par les petits jeunes par exemple. Mais l'homme, bien que semblant plus âgé, ne devait pas avoir dépassé la trentaine. Il était svelte et savait jouer de son charme, il avait bien du mal à se détacher de son regard incendiaire. Et surtout ce charisme, cette aura qui l'entourait, son côté sûr de lui qui le rendait encore plus attirant. Parce que Min Jae commençait à la ressentir cette attirance, ça commençait à lui brûler les veines, à lui faire augmenter son rythme cardiaque. Il appréhendait chacun de ses gestes parce qu'il se sentait sur le point de craquer, de faire gagner sa curiosité en lieu et place de sa raison. Mais comment fuir alors qu'il se plaçait ainsi entre ses jambes et que son souffle s'approchait une nouvelle fois de son cou  ?

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Original
le reste sous hide  :cute:




⇜ 1949 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 4 Oct 2020 - 22:03
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖


:y: hidden hidden hidden... :y:



⇜ 839 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Sam 10 Oct 2020 - 21:43
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 B0a943848a6dca4668196cc79fac4d98b1111b7d
/hide power/




⇜ 963 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Dim 11 Oct 2020 - 23:26
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖


:y: hidden hidden hidden... :y:




⇜ 883 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝
[/quote]


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Mar 27 Oct 2020 - 20:58
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖

[HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 B0a943848a6dca4668196cc79fac4d98b1111b7d
/hide power/




⇜ 1112 mots - tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝


i began to wonder how long you've been on my mind... then it occurred to me : since i met you, you've never left.
♡ ((soo jung, mon vilain)) ♡
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty Ven 30 Oct 2020 - 23:51
❖ Min Jae + Soo Jung ❖

I licked it, so it’s mine
❖ ❖ ❖ ❖ ❖


Il m'avait repoussé. Moi. Park Soo Jung. Ses mains étaient venues à la rencontre de mes épaules et il m'avait repoussé violemment. Je levais un sourcil, arquant et marquant ainsi ma surprise. C'était une chose qui ne m'était jamais arrivée depuis que je tenais la boîte de nuit. Bien sûr, il y avait eu des hétéros qui avaient refusé mes avances et je n'avais pas cherché à pousser les choses plus loin. Mais c'était la toute première fois que je me faisais dégager alors qu'on avait dépassé le premier stade. Une fois que ma magie opérait, c'était jackpot à tous les coups. Il semblerait que quelque chose n'ait pas fonctionné ce soir dans mon plan que je pensais pourtant parfait.
J'avoue le regarder avec un air interrogateur, cherchant dans ses paroles ce que je n'avais pas compris dans son geste. Il était en train de me faire une crise de panique ? Il n'osait même plus me regarder, bégayant des excuses que j'avais du mal à digérer. Mon égo venait de prendre un sacré coup et ce n'était clairement pas le genre de première expérience que j'aurais aimé vivre un jour. Quel gâchis, voilà ce à quoi je pensais alors qu'un goût amer venait petit à petit remplacer le goût exquis de sa queue dans ma bouche. Est-ce que j'étais allé trop loin dans mes paroles ? Est-ce que je lui avais laissé le temps de réfléchir à la situation dans laquelle je l'avais mis ? J'avais foiré quelque part et je m'en voulais, je sentais ma proie du jour m'échapper et je n'aimais pas ça du tout. Je pouvais baiser qui je voulais quand je le voulais entre les murs du Why Not, c'était un fait. Simplement, cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti de frissons avant de passer à l'acte sexuel. C'était souvent des jeux qui m'ennuyaient et je commençais à réellement ressentir quelque chose quand j'étais dans le fond d'un trou ou qu'on soit dans le mien. Pourtant ce soir, ce mec m'avait fait frissonner plusieurs fois. Lui et sa gueule d'ange. Son innocence. Mon envie de souiller ce petit hétéro si parfait.
Je n'allais pas me laisser abattre pour autant. J'avais peut-être perdu une bataille mais pas la guerre et ce soir, j'avais le cœur et le cul conquérants.
« Hey…Hey…! » Malgré son interdiction de m'approcher de lui, je la bafouais sans vergogne, mes mains venant entourer son visage, l'obligeant à me regarder dans les yeux. « Ok, je suis peut-être allé trop vite pour toi… Je m'en excuse d'accord ? » C'était un jour à marquer d'une pierre blanche, moi qui m'excusais auprès de quelqu'un pour mon comportement. J'étais vraiment capable de tout pour choper un joli petit cul on dirait. « Promis, je te ferai pas toutes les choses dont j'ai envie… » Et j'allais devoir prendre sur moi parce que je m'étais imaginé les scénarios les plus graveleux possibles.
« Dis moi très sincèrement… C'était pas bon ce que je t'ai fait ? » Jamais il n'allait pouvoir prétendre le contraire, pas après les regards qu'il m'avait lancés pendant que ma langue s'était occupée de lui. Je voyais qu'il paniquait toujours et ça n'allait vraiment pas le faire. Lui paniquer et moi ne pas niquer, ce n'était même pas envisageable. Il fallait que je tente de le rassurer, d'une façon ou d'une autre et tant pis si mon plan allait mettre plus de temps à atteindre son but. Je n'avais pas prévu de rencontrer d'obstacle en chemin mais ce petit ange m'avait mis des bâtons dans les roues. « Je m'appelle Soo Jung au fait… » Je lui avais murmuré ça d'une voix douce tout en le fixant de mes prunelles iridescentes.  « On va aller à ton rythme, ok ? » Et comme pour sceller cette promesse que je venais de lui faire, mes lèvres vinrent se poser sur son front. Délicat, Park Soo Jung ? Je n'en revenais même pas moi-même.


⇜ 649 mots - tag : @Joo Min Jae - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) [HOT] I licked it, so it's mine. (Soo Jung & Min Jae) - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.