Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 S43aQ9Pc_oAh il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 S43aQ9Pc_oAh il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 S43aQ9Pc_oAh il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 S43aQ9Pc_o

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Myeongdong :: L'Évidence
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji

Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 16:06
Ah il est à toi ?
Elle comprend son comportement et encore elle le trouve bien gentil, elle elle se serait surement énervée et l'aurait traité de tous les noms, elle se retourne cependant lorsqu'il lui dit qu'elle ne l'a pas raté. Elle penche la tête vers la droite et ne comprend qu'une fois qu'elle voit le sang sur sa main. Elle écarquille les yeux, elle déglutit  comprenant qu'elle a dépassée les bornes, chose qui lui arrive trop souvent. Il suffit qu'elle s'enflamme et ça part toujours en catastrophe, est ce que s'excuser va changer quelque chose à la situation ? Non pas trop, elle se contente de le regarder sans rien dire, si elle est douée pour voler et se battre lorsqu'il s'agit de s'excuser c'est tout autre chose. Elle ne dit rien et se contente de le regarder, c'est lorsqu'il fait un pas en arrière qu'elle en fait deux en avant prête à le rattraper s'il se casse la gueule par terre. C'est lorsqu'il reprend son équilibre qu'elle pousse un soupir de soulagement regardant le sol, très vite ses yeux se reporte sur lui lorsqu'il reprend la parole. Il la remercie ? Pourquoi ? Pour lui avoir fracassé le crane ? Elle plisse les yeux et finit par les lever au ciel lorsqu'elle le voit lui tourner le dos. Putain.... Pourquoi est ce qu'elle culpabilise comme ça ? Hein ! Sans doute parce qu'elle a vu qu'il saigne de la tête et qu'il n'a même pas était méchant. Elle se mord la lèvre inférieure énervée d'être dans cette situation, elle pousse un long soupir levant la tête vers le ciel traitant intérieurement les dieux qui l'ont foutus dans cette merde. C'est lorsqu'elle reporte son regard vers lui qu'elle sort son portefeuille et cour vers sa direction, sans lui demander son avis elle prend sa main et la pose sur son épaule et passe son autre main sur ses cotes pour le maintenir. Ne voulant pas se faire rejeter elle ne lui laisse pas le temps de reprendre la parole qu'elle lui dit.

"Laisse-moi t'aider, et si tu ne me crois pas prend mon portefeuille"

Elle met son portefeuille dans sa main et commence à marcher, elle n'est pas à l'aise, aider les gens c'est pas son truc, non elle ne le fait jamais, mais savoir qu'il peut tomber et ne plus se relever lui fait peur. Être recherché pour meurtre ne fait pas partie de ses plans et pourrait la foutre dans la merde plus que ce dernier ne peut le croire. Elle marche doucement, à son rythme, elle ne sait pas trop où aller, il est hors de question qu'ils retournent dans son bar, elle risque de se faire égorger par ses groupies qui vont voir qu'elle a osé toucher à leur prince charmant. Aller à la pharmacie n'est pas une bonne idée car elle n'est pas docteur et vu le coup qu'il a prit il a peut-être quelque chose de grave. À aucun moment elle ne le regarde non, elle se contente de regarder le sol et d'essayer de lui faciliter la marche du mieux qu'elle peut.

"On va aller à l'hôpital, c'est par là... "

Elle le tire vers sa droite et l’entraîne dans des petites rues, non elle ne va le racketter, elle n'attaque pas les faibles, pourquoi est ce qu'elle prend toutes ses ruelles plus bizarres les unes que les autres ? Simplement parce qu'elle passe sa vie à l'hôpital elle a donc trouver des chemins qui l'y mène plus rapidement. Elle lève de temps en temps les yeux vers lui pour vérifier qu'il est toujours conscient, depuis qu'elle l'a vu perdre l'équilibre elle est inquiète et le voir crever dans ses bras n'est pas une option. Il va tenir le coup jusqu'à l'arriver à l'hôpital. Heureusement pour eux et grâce aux raccourcis de la brune ils s'y sont quelques minutes seulement, c'est devant les portes du bâtiment qu'elle prend une inspiration, aller il ne lui reste plus beaucoup à faire pour qu'il soit prit en charge par des professionnelles. Elle le dépose sur un siège et encore une fois elle ne lui laisse pas le temps de dire quoique ce soit qu'elle va signaler sa présence et son problème à la réceptionniste. Elle reviendra vers lui quelques secondes plus tard.

"Ils ne vont pas tarder à venir, tu vas sans doute passer un scanner est ce que tu peux me rendre mon portefeuille ?"


Elle tend sa main vers lui, oui son rôle est terminé elle a fait ce qu'elle avait à faire, puis elle se doute qu'il ne veut qu'une chose c'est être tranquille et ne plus avoir à faire à elle. Ça lui va, elle n'a pas eu le portable et blessé un mec il est temps pour elle de se retirer avant de faire d'autres conneries.
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Chae Yoon Ji
Chae Yoon Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 18:58
Ah il est à toi ?

 
Tenue |Tu en as plus que marre de cette journée. Tu as la tête qui tourne et tu n'as qu'une envie : t'asseoir dans ton bureau, prendre un bon verre de whisky en espérant que cela fasse passer le mal de tête qui commence à arriver. Tu sais que c'est surement une mauvaise idée. Après un tel choc à la tête il est plus prudent d'aller aux urgences, de consulter un médecin et surtout éviter l'alcool. Pourtant à cet instant c'est la seule chose à laquelle tu penses. Tu n'es pas porté sur la bouteille, c'est vrai que tu bois quotidiennement. En réalité il ne se passe pas une journée sans que tu avales un verre, cependant tu n'es pas alcoolique. Tu ne te saoules que très rarement, tu n'aimes pas avoir la tête dans les vapes et ne plus être maître de toi-même. C'est d'ailleurs ce qui t'énerve le plus à présent, être diminué comme ça. Lorsque tu la sens contre toi, tu te raidis la toisant avec un regard noir. Après t'avoir agresser en t'embrassant, mis au sol puis blessé, voilà qu'elle se colle à toi pour te soutenir. Tu ne comprends pas cette fille, un coup dangereuse, l'autre mielleuse. Est-ce qu'elle cherche à se faire pardonner ? Tu es plutôt du genre rancunier et tu n'as pas envie qu'elle t'aide. Tu vas pour refuser mais elle t'as déjà donné son portefeuille avant de t'offrir un soutien. Tu mets celui-ci et ton téléphone dans la poche interne de ta veste machinalement.

Tu ne supportes pas cette proximité. Tu es quelqu'un de tactile c'est vrai que tu apprécies les contacts uniquement avec les gens que tu as choisis et elle n'en fait pas partie. Tu ne la connais pas et tu n'as pas envie de la connaitre, tu veux....Ta tête tourne à nouveau et tu ne peux rien faire d'autre que t'accrocher à elle. Cela t'arrache un soupir roque, alors que tu essayes d'éloigner ta tête d'elle. Tu ne veux pas sentir son parfum en encore moins être touché. Pourtant elle est en train de te porter à moitié, te soutenant comme si elle le pouvait. Tu as presque envie de te laisser tomber par terre pour l'entrainer avec toi. Seulement ce n'est pas ton style et tu n'as pas envie de rencontrer encore une fois le sol, tu n'as vu d'assez près pour aujourd'hui.

« Non c'est bien merci, je n'ai pas besoin d'aller à l'hôpital. Non, je dois rentrer. »

Il n'y a rien à faire, elle n'a pas l'air de t'écouter et arriver à te trainer avec elle. En voyant le chemin qu'elle emprunte, tu n'es pas plus rassuré. Si précédemment tu la trouvais déjà détestable, à cet instant elle est clairement dangereuse. Vu ton état, elle pourrait bien terminer ce qu'elle a commencé, soit te dépouiller dans une ruelle à l'abri de tous. Tu n'as clairement pas envie de finir à poils comme un verre de terre. Tu as essayé de la stopper, te débattant un peu pour ralentir sa progression, cependant tu n'as pas la force de te détacher d'elle et de partir en courant. Surtout que visiblement elle est bien accrochée à toi, tel un koala à sa branche. Quel pote de colle cette fille, pourquoi elle ne peut pas te laisser tranquille.....A nouveau tu fermes les yeux un instant, espérant que le monde arrête de tourner autour de toi. Les minutes passent, vous avancez et tu vois finalement l'hôpital. Tu as baissé la tête, incapable de la tenir plus longtemps. Tu préfères encore regarder le sol, tu as moins d'impression d'avoir le tournis. Tu as même enlevé la main que tu avais derrière la tête, laissant à présent le sang couler sur ta veste et son bras. Lorsqu'elle t'assoies, tu n'as plus la force de résister. Tu te laisses tomber sur le siège, prenant ta tête entre tes mains. Lorsqu'elle te parle tu n'as plus vraiment les idées claires. Tu ne comprends qu'un mot sur deux et tu ne parviens pas à saisir le sens de sa phrase. Tu as juste plongé ton regard dans le sien, cherchant quelque chose à dire. Visiblement elle attend quelque chose de toi, mais quoi... Ta vision devient flou et tu as du mal à distinguer sa main. Avant de fermer les yeux par réflexion tu t'es accroché à ton bras pour éviter de tomber de ta chaise alors que tu as perdu connaissance. C'est à ce moment qu'une infirmière arrive visiblement ayant compris que tu as perdu connaissance.

« Oh mon dieu, Qu'est qui s'est passé ? Aidez-moi à le mettre sur le brancard. Vous êtes sa petite amie ? »

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. »
Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 20:09
Ah il est à toi ?
Elle attend patiemment qu'il veuille bien lui rendre son portefeuille mais très vite elle comprend que quelque chose ne va pas lorsqu'il ferme les yeux, elle commence à paniquer lorsqu'il se rattrape à son bras. Elle écarquille les yeux et s'agenouille en face de lui et essaie de lui parler se mettant même un moment à crier parce qu'il ne répond pas. Elle panique, putain il est en train de crever devant elle, qu'est-ce qu'elle va faire s'il crève comme ça devant elle hein ? C'est une voleuse pas une meurtrière. Elle regarde autour d'elle et voit une infirmière arriver elle la supplie de l'aider alors que cette dernière lui demande de l'aider elle hoche la tête. La fin de sa phrase en temps normal l'aurait fait rire, mais là elle se contente de l'ignorer, elle ne pense même plus à son portefeuille et se contente de le porter avec l'aide de l'infirmière qui l'emmène plus loin. Elle se contente de la regarder l'emmener parce qu'elle sait très bien qu'elle ne peut pas y aller et que de toute manière sa place n'est pas là-bas. Elle se contente d'aller voir la réceptionniste pour qu'elle lui dise de la prévenir une fois qu'il se sera réveillé. Putain, ils ont raison on dirait sa copine, s'il savait que la fille qui lui a fait ça et aussi celle qui est entrain de stresser sur la chaise il ne la regarderait pas avec autant de compassion. Elle fixe l'horloge qui est accrochée en face d'elle, trouvant que les secondes passent trop longuement, elle regarde aussi les différents patients passer. Pourquoi est ce que l'infirmière ne revient pas ? Il est mort c'est ça ? Putain elle vient de tuer un mec sans le vouloir...

Elle est finalement appelée par l'infirmière qui croit encore que c'est sa petite amie, chose que cette fois elle compte régler. Non, elle ne sortira jamais avec lui, elle ? Être sa copine ? Non, non jamais ! L'infirmière semble complétement et lui dit qu'il s'est réveiller avant de lui donner le numéro de sa chambre. Elle hoche la tête pour la remercier, elle hésite à y aller. Ils ne se connaissent pas et elle sait qu'il va l'envoyer chier à juste titre, elle déglutit et préfère fouiller dans son sac à la recherche de quelques pièces. Oui elle ne veut pas y aller les mains vides, ça passerait peut-être mieux avec un café non ? C'est une fois ses deux trois pièces en mains qu'elle va à la machine à café. Elle reste pendant deux minutes à regarder la machine ne sachant pas comment il boit son café elle se retrouve là à essayer de découvrir l'impossible. Elle pousse un soupir et se rabat sur une brique de jus de fruits et une barre de céréales avant de se diriger d'un pas plus que lent vers la fameuse chambre où se trouve le mec qu'il a faillit tuer. C'est une fois devant sa porte qu'elle prend une grande inspiration avant de toquer, elle attend qu'il répond pour fermer les yeux et reprendre un de ses rôles, sauf que cette fois c'est un peu plus compliqué la culpabilité est bien trop forte pour faire comme si de rien n'était. Elle laisse en premier dépasser de la porte ses mains qui tiennent la barre de céréales et la brique avant de reprendre la parole.

"Je viens en paix !"

Elle ne tarde pas se montrer complètement affichant un faux sourire sure d'elle avant d'entrer dans la pièce. Elle ne lui demande pas si ça va parce qu'elle sait très bien que ce n'est pas le cas sinon il ne se serait pas évanoui. Elle pose ce qu'elle lui a ramené sur sa table de chevet et ne prend pas la peine de s'asseoir parce qu'elle très bien qu'elle n'est pas la bienvenue. Elle reprend la parole quelques secondes plus tard, elle ne veut pas lui laisser le temps de dire quoique ce soit, elle s'en veut déjà bien assez et même si c'est culotté elle ne veut pas qu'il en rajoute une couche.

"Je ne compte pas rester ne t'inquiète pas, je vais te laisser seul j'ai juste besoin de mon portefeuille…"

Cette fois-ci elle ne tend pas la main, elle préfère attendre qu'il le lui tend, elle se contente juste de regarder la porte, oui elle ne le regarde pas, elle ne lui a adressé aucun regard depuis qu'elle est rentré. Ce n'est pas pour le provoquer, elle ne veut juste pas croiser son regard parce qu'elle sait qu'elle a plus que merdé.
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Chae Yoon Ji
Chae Yoon Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 20:42
Ah il est à toi ?

 
Tenue | Tu as repris connaissance alors qu'une infirmière te brancher le doigt à un appareil médicale. Tu as voulu refuser en retirant ta main, cependant elle t'a fait comprendre que tu n'avais pas le choix. Tu maudis cette journée, tu détestes cette fille et plus que tout tu ne supportes pas les hôpitaux. Tu n'y as pas de bon souvenirs et tu n'as aucune envie de rester allongé là. Le problème ce n'est pas les frais médicaux, c'est surtout que tu ne fais pas confiance aux médecins. En réalité à qui tu fais confiance ? Pas beaucoup de monde, même avec tes conquêtes tu es méfiant. Un psy te dirait surement que c'est pour ça que tu te sens seul, car tu n'arrives pas à t'ouvrir aux autres. C'est d'ailleurs pour ça que tu ne vas pas voir de psy. Quoi en soit, l'infirmière t'informe qu'un médecin est passé, il a recousu ta plaie, tu as subis un scanner et les résultats arriveront dans quelques heures. En attendant tu as droit à une perfusion et du repos. Elle t'annonce que tu vas devoir passer la nuit ici. Tu refuses littéralement mais elle n'a pas l'air de s'en soucier. Elle te dit qu'elle va chercher ta petite amie et là tu écarquilles les yeux. De qui elle parle ? Non, ce n'est pas possible.....

Malheureusement on frappe à ta porte et quand tu vois ses mains tu comprends que c'est elle. Il n'y a pas une loi qui interdit une victime d'être seul avec son agresseur ? Tu te demandes si tu ne devrais pas porter plainte pour obtenir une injonction d'éloignement. Tu as beaucoup trop vu cette voleuse et lorsqu'elle entre, même avec des présents en gage de paix, tu te redresses dans ton lit, prêt à l'affronter à nouveau. Cependant tu constates rapidement qu'elle a totalement changé. Tu deviens que son sourire est faux et que derrière son visage confiant elle n'est pas à l'aise. Est-ce qu'elle a eu peur pour toi ? Impossible, elle a surement simplement eu peur d'être une meurtrière ? Pathétique, pourquoi elle est encore là ? C'est la question qui te brule les lèvres, pourtant tu gardes ces dernières scellées, refusant de lui adresser la parole en premier tu n'as rien à lui dire. Quoi que tu pourrais malgré tout la remercier. Si elle ne t'avait pas conduit à l'hôpital tu te serais peut-être évanouie dans ton bureau et tu aurais pu en mourir avant que quelqu'un ne s'en rendre compte. Finalement dans un sens après avoir essayé de te tuer, elle t'a peut-être sauvé la vie. Cette pensée ne te plait pas, pas plus que son air fautif et son regard fuyant.

« T'es schizo ou quoi ? T'es incroyable mais....je crois que je dois te remercier. Si tu ne m'avais pas amener là, je....enfin bref merci. Ton portefeuille est dans ma veste. »

Tu as indiqué le placard ou tu supposes que l'infirmière à mis tes affaires. Tu ne la quittes pas des yeux, n'ayant aucune confiance en elle. Tu te retiens même d'ajouter qu'elle n'a pas intérêt à prendre autre chose que ce qui lui appartient. Tu ne dis rien, mais tu ne manques pas de l'observer récupérer son portefeuille. Tu te doutes qu'elle va partir après ça et ça sera tant mieux. Tu n'as pas vraiment envie de la voir après tout ce qui s'est passé. Pourtant une idée te traverse la tête, elle pourrait encore t'être utile. Tu ne comptes pas passer la nuit ici. Hors de question de dormir là, dans cette chambre aseptisée et impersonnelle. Tu as l'impression d'être un objet posé là dont personne ne se soucie. Tu as déjà ce sentiment en temps normal, ici c'est pire. Tu es sûr de ne pas pouvoir fermer l'œil de la nuit et surtout tu penses à Sun, ton perroquet qui t'attend et qui doit commencer à paniquer. Ces animaux sont comme des enfants et ont besoin d'une présence affective constante. Tu te racles donc la gorge pour attirer son attention. Tu as attrapé la barre de céréale et la brique de jus de fruit en lui tendant.

« C'est gentil mais je n'ai rien le droit d'avaler, ordre du médecin. Tu as l'air d'en avoir plus besoin de que moi, tu es toute pâle. Ca va ? »

Pourquoi tu es gentil d'un coup ? Par intérêt c'est évident. Tu n'as pas oublié qu'elle t'a mis les nerfs à vifs toute la soirée. Néanmoins à cet instant, tu as quelque chose à lui demander et tu espères qu'elle acceptera. De toute façon avec ou sans son aide tu sortiras d'ici.

« Tu peux me rendre un service ? Tu me dois bien ça non ? Aide moi à sortir d'ici. Je ne peux pas rester ici. »

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. »
Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 21:13
Ah il est à toi ?
Elle ne répond pas à ses paroles, il a raison et ça elle le sait, elle se contente seulement d'aller ouvrir l'armoire qu'il lui a indiqué, elle esquisse un sourire lorsqu'elle voit la veste. Elle ne perd pas de temps avant de récupérer son portefeuille, elle est soulagée maintenant tout est terminé, elle va pouvoir rentrer chez elle et dormir. Oui, elle a vraiment besoin d'une bonne nuit de sommeil après tout ce qui s'est passé seulement voilà il attire une fois de plus son attention. Elle se retourne levant les mains comme pour lui montrer qu'elle n'a que son portefeuille, sauf que voilà il... Il lui tend ce qu'elle vient de lui acheter ? Et sa phrase est gentille ? Mon Dieu le choc à la tête a été si rude ? Elle penche la tête du côté tout en plissant yeux, elle n'a pas confiance, il lui prévoit un mauvais coup. Elle ne prend pas ce qu'il lui tend. Elle ne doit pas s'approcher de lui, une personne qui devient gentille après avoir subi ce qu'il a subi c'est louche et ça elle le sait, elle reste sur ses gardes alors qu'il reprend la parole. Elle écarquille les yeux, il se fout d'elle ? Oui ça doit être ça, il doit se foutre de sa gueule, et s'il s'évanouit lorsqu'il fuit hein ? Elle va faire quoi ? Le remettre dans son lit et se casser ? Non elle n'est pas inconsciente à ce point, mais il n'a pas tort elle lui doit bien ça. Elle pousse un long soupir ne savant pas du quoi faire.

"Et si tu t'évanouis hein, je fais quoi, t'es déjà bien amoché on ne va pas tenter le diable"

Elle rouvre l'armoire et prend le portable qu'elle lui avait volé quelques instants plus tôt et le lui tend. Oui l'objet du démon c'est à cause de lui s'ils en sont là c'est une fois le portable dans les mains de son propriétaire qu'elle reprend la parole.

"Si tu ne veux pas être seul, je reste avec toi jusqu'à que la personne que tu vas appeler arrive"

Elle s'assoit sur la chaise à côté du lit et regarde en face d'elle se demandant pourquoi est ce qu'il ne veut pas rester ici. Enfin les hôpitaux lui ont toujours donné la chair de poule. C'est un endroit trop silencieux et beaucoup trop grand pour elle qui à l'impression de n'être rien au plein milieu de ce grand bâtiment vide et c'est sans doute pour ça qu'elle voulait partir. Elle reporte son regard vers lui, la première fois depuis qu'elle est rentré dans la chambre et lui fait signe d'appeler quelqu'un.

"Va-s'y t'attend quoi ?"

Il n'est pas à l'aise, mais alors pas du tout, elle est en territoire inconnu avec un inconnu, elle aimerait bien mettre un peu de musique histoire que tout ça ne paraisse pas aussi vide, mais cette habitude plus que bizarre elle ne compte la dévoiler à ce mec à côté d'elle. Prendre ses écouteurs et les mettre serait mal poli, elle prend donc son mal en patience, essayant de penser à des choses agréables et essayant d'oublier un peu où elle se trouve et surtout ce sentiment qu'elle connait que trop bien.
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Chae Yoon Ji
Chae Yoon Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 21:58
Ah il est à toi ?

 
Tenue | Etrangement elle ne réplique pas à sa première réflexion, ce qu'il trouve surprenant mais dans un sens c'est reposant. Visiblement la hache de guerre est enterrée, enfin pour l'instant. Tu n'as clairement aucune confiance et lorsqu'elle se retourne en levant les mains comme une voleuse tu ne peux pas t'empêcher de rire doucement. Finalement elle est amusante quand elle s'essaye de pas de te voler un truc ou de te tuer. Malgré ton attitude gentille, elle ne s'approche pas, comme si tu pouvais lui faire quelque chose, pff... C'est plutôt toi qui devrait être méfiant et te languir qu'elle parte. Seulement tu n'as qu'elle à portée de main et tu lui demandes donc l'impensable de l'aide. Tu comprends qu'elle ne va pas t'aider vu la tête qu'elle tire et tu soupires à sa réponse.

« L'infirmière a dit que ça allait, j'avais juste besoin de repos et je n'ai pas envie de rester ici. »

Tu as surement l'air de te justifier, et c'est un peu le cas. Tu ne peux compter sur elle pour te faire sortir. En réalité qu'elle accepte ou non, tu vas partir peu importe que ce soit contre avis médical. Il est hors de question tu passes une heure de plus dans cet hôpital. Lorsqu'elle réouvre l'armoire pour se servir, tu te redresses en lui attrapant le bras. Tu n'as aucune confiance en elle mais tu es surpris quand elle te tend ton téléphone. Tu récupères l'objet sans la lâcher du regard, étonné de son comportement gentil. Soit elle est vraiment schizo, soit elle est meilleure actrice que tu l'avais imaginé. Dans les deux cas, tu es méfiant et tu es certain que ce n'est pas sa vraie personnalité. Toi-même tu te caches derrières ton masque de gentleman alors qu'en réalité tu aurais bien envie de lui hurler dessus pour passer tes nerfs. Seulement tu as plus de classe que ça et surtout tu as encore besoin d'elle, enfin c'est ce que tu dis, mais visiblement elle n'est pas prête à t'aider.

Lorsqu'elle te balance qu'elle peut rester le temps que tu trouves une meilleure compagnie, tu te sens mal et tu baisses les yeux sur ton téléphone pour le déverrouiller. Tu n'aimes pas montrer que la solitude te fait peur et tu n'es pas prêt d'avouer être incapable de rester dans une pièce silencieuse. Même chez toi tu ouvres souvent une fenêtre pour que les bruits de la rue entre et que tu es l'impression de faire partie de ce monde. Tu navigues dans ton téléphone te demandant si tu dois appeler quelqu'un et rester là ou si tu dois partir. En réalité la décision est prise. Tu lèves la tête en entendant sa voix.

« Pas la peine, je ne reste pas. Tu n'es pas obligé de m'aider, t'en a déjà assez fait. »

Tu as ôté la perfusion sans même une grimace. Tu t'es penché pour éteindre la machine et débrancher les capteurs sur toi. Tu t'es ensuite levé sans lui accorder la moindre attention, tant pis si elle ne veut pas t'aider. Tu sens bien que tes jambes sont flageolantes. Il est clair que ton idée n'est pas la meilleure du siècle mais tant pis. Tu trouveras bien une canne ou une béquille en cours de route. Tu aurais été plus discret si elle t'avait accompagné, mais tu feras sans. Tu attrapes tes affaires et tu te tournes vers elle.

« Si tu comptes te rincer l'œil t'as intérêt à m'aider. »

Tu as un ton mi-amusé, mi-sérieux. Tu es plutôt du genre pudique, pourtant à cet instant tu es prêt à faire une exception car tu ne te sens pas la force d'aller à la salle de bain. Tu aurais préféré qu'elle se tourne, ou pire qu'elle sorte si elle refuse de participer à ton évasion. Tu ne l'as pas lâché du regard pour lui faire comprendre qu'elle doit une décision, rester ou partir. C'est surement un méchant de ta part, seulement tu n'es pas à l'aise dans cet endroit et ça te rend tendu.

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. »
Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 22:39
Ah il est à toi ?
Il se justifie, mais rien n'y fait elle a bien trop peur pour le laisser partir dans cette état, c'est bien la première fois que le sort d'une autre personne qu'elle l'intéresse. Elle le voit qu'il n'est pas à l'aise ici, c'est pour ça qu'elle lui propose de rester avec lui le temps qu'il appelle quelqu'un seulement voilà il hésite. Elle arque un sourcil, ben il attend quoi ? Elle ne dit rien, si ça se trouve il a un trou dû au choc et il ne sait pas qu'il doit appeler. Mon Dieu par sa faute il a perdue la mémoire, elle ne peut s'empêcher de mettre ses mains devant sa bouche choquée par les dégâts que lui a fait la chute. Elle s'apprête à reprendre la parole lui demandant s'il y a un problème mais il l'a devance. Attend il a dit quoi ? Il est sérieux il ne va pas ? Ah ben si... Il enlève la perfusion sans pression et se débranche de la machine. Elle se retient de rire, oui elle ne pensait pas qu'il allait si loin. Elle esquisse un sourire amusée de la situation. Il est marrant et sa détermination semble être sans limite. Cependant son corps ne semble pas suivre ce que veux sa tête, elle a tout de suite remarqué que ses jambes ont faillit le lâcher quand il s'est levé. Oui, c'est certain il a besoin d'elle sur ce coup et même si elle ne veut pas l'aider il va partir, alors autant l'aider à rentrer vivant chez lui non ? C'est lorsqu'il se retourne et qu'il reprend la parole qu'elle se permet de rire avant de reprendre la parole.

"Je vole, regarder un mec se déshabiller c'est pas mon trip"

Elle pousse un léger soupire avant de se lever de sa chaise. Elle pose un dernier regard vers lui, il devait réussir à se sapper non ? De toute manière elle ne va pas l'aider. Elle se dirige vers la sortie et c'est une fois devant la porte qu'elle reprend la parole.

"Je surveille la porte dépêche toi"

Elle sort et prend bien soins de fermer la porte la derrière elle avant de se mettre contre celle ci. Personne ne passera, si elle doit casser des nez elle le fera, elle regarde autour d'elle et voit une salle un peu plus loin. Elle esquisse un sourire avant de s'approcher de cette dernière, heureusement pour elle et malheureusement pour eux elle peut voir à travers la vitre le différent matos qu'ils y rangent et parmi tout ça elle le voit. Lui, le fauteuil roulant qui pourrait leur être utile, elle ne perd pas de temps avant de fouiller dans son sac et de sortir son couteau suisse. C'est avec une grande facilité et un grand sourire qu'elle arrive à ouvrir la porte. C'est en entendant des pas qu'elle rentre rapidement dans la salle et qu'elle s'y cache quelques secondes avant d'entendre les pas et les voit s'éloigner . Elle pousse un petit soupire rassurée et se lève avant de prendre un des fauteuils et de sortir aussitôt de la salle. Elle revient devant la porte de la chambre de jeune homme poussant doucement le fauteuil pour le moment vide. Elle est fière d'elle oui se sera beaucoup plus rapide s'il s'assoit là dessus et qu'il l'a laisse faire. La porte de la chambre ne tarde pas à s'ouvrir et elle le voit, elle lui esquisse un franc sourire avant de lui montrer le fauteuil.

"Aller princesse ton carrosse est arrivé"


Elle ne lui laisse pas le temps de protester qu'elle le pousse doucement dedans lui posant par la même occasion son sac à main sur les genoux. Son but ? Traverser le couloir, prendre l'ascenseur pour aller au rez de chaussée et aller à la porte de sortie. Non elle ne compte pas voler le fauteuil, ils le laisseront à l'entrée avant de quitter l'hôpital. Elle se penche un peu en avant en lui chochutant.

"Même si tu m'aimes pas joue la comédie, j'ai un mensonge de prêt au cas où on devrait se faire interpeller par un médecin tu dois juste avoir l'ai heureux"

Elle n'attend pas sa réponse et commence à le pousser doucement même si elle voudrait aller plus vite et courir elle sait qu'il risque d'être prit de vertiges. Elle marche d'un pas plus lent faisant comme si de rien n'était alors qu'elle s'apprête à s'enfuir d'un hôpital avec le mec qu'elle a failli tuer. Est ce qu'il y a plus étrange comme situation ?
Non je crois pas...

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Chae Yoon Ji
Chae Yoon Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Sam 5 Sep - 23:27
Ah il est à toi ?

 
Tenue | Lorsqu'elle se moque tu la toises un instant. Tu as bien envie de répliquer, mais tu as besoin de son aide alors que tu retiens ta phrase que tu comptais lui sortir : plus rien ne m'étonnerait venant de toi. Tu l'as observé se lever, te demandant si elle va se casser ou t'aider. Tu es rassuré lorsqu'elle te dit qu'elle surveille la porte. Pourquoi d'ailleurs ? Tu devrais plutôt avoir peur, après tout tu ne sais pas de quoi elle est réellement capable. Tu as déjà vu une belle palette de ses capacités et tu n'es pas sûr d'être prêt à en voir d'autres. Tu chasses ces pensées, se concentrant sur ton problème actuel, s'habiller et sortir d'ici. Le silence de la pièce te met mal à l'aise et tu as l'impression d'entre ton cœur battre jusque dans tes tempes. La crise de panique, voilà elle arrive, c'est vraiment pas le moment. Tu s'assoit sur le lit pour éviter de tomber et tu respires doucement. Tu dois te reprendre et t'habiller au plus vite. Tu te concentres sur tes gestes tout en pensant au verre d'alcool que tu vas prendre en rentrant. Voilà une perspective qui te fait sourire comme celle de retrouver Sun. C'est un bon programme, chill sur le canapé en papouillant ton perroquet.

Une fois en tenue civil, tu te diriges lentement vers la porte. Lorsque tu l'ouvres et que tu découvres la jeune femme un sourire, fière d'elle et un fauteuil roulant, tu lui fais les yeux ronds. Elle est sérieuse...princesse...Tu lèves les yeux au ciel en soupirant, mais tu n'as pas le temps de refuser, ni l'envie d'ailleurs, car elle t'installe. Tu la remercies d'un regard, incapable de prononcer un mot. A cet instant tu ne sais pas vraiment quoi lui dire. Tu aurais pu la taquiner, mais ça serait risquer de la perdre. Quoi qu'à présent que tu es en fauteuil roulant tu serais bien capable de te débrouiller seul. Pourtant une partie de toi est rassurée d'être accompagné. Ta crise de panique n'est pas réellement passée et même si tu ne montres rien, ton cœur bat à mille à l'heure. Les couloirs de l'hôpital te donne la nausée et tu as besoin de sortir de là au plus vite. Tu ne sais pas réellement d'où te vient cette angoisse des établissements de santé. Tu ne t'es jamais senti à l'aise, comme si tu n'étais qu'un numéro parmi tant d'autres. A sa demande, tu acquisses.

« Je peux le faire ne t'inquiète pas. »

En effet tu n'auras aucun souci à faire le type heureux, c'est ce que tu fais toute la journée. Après tout, ta vie n'est qu'une comédie, une belle farce. Tu as toujours eu l'impression d'être un singe au cirque qu'on expose et qu'on admire. Peu de personnes s'intéressent vraiment à toi, à part tes partenaires que tu sélectionnes avec une attention particulière. Tu as besoin d'être désiré et d'avoir l'attention des gens, c'est surement pour ça que tu te mets souvent au piano dans ton bar. Tu vis au travers du regard des gens, c'est ce qui te dérange le plus avec la rencontre que tu viens de faire. Si au départ à ses yeux tu n'étais qu'un indésirable, maintenant qu'elle a posé sur toi un regard différent tu ne sais plus quoi penser. Tu avais pensé qu'elle n'était qu'une fille parmi tant d'autres, pourtant vu les évènements récents, il est clair qu'elle est à part. C'est vrai que cela a éveillé ta curiosité d'autant plus son attitude depuis ton réveil. Elle a proposé de rester avec toi, et encore maintenant elle t'aide sans rien savoir de toi. Tu ne lui as pas montrer les côtés les plus charmants de ta personnalité et pourtant elle là, à te pousser en fauteuil pour que tu puisses t'enfuir. C'est vrai qu'elle est responsable de ton état, cependant elle aurait très bien pu récupérer son portefeuille pendant que tu dormais et partir. Pourquoi elle est restée, pourquoi elle est revenue après t'avoir agressé c'est ce que tu t'apprêtes à lui demander. Tu tournes légèrement la tête pour capter son regard et prendre la parole pendant le trajet.

« Pourquoi est-ce que tu es revenue me rendre mon téléphone ? Est-ce qui t'a fait faire demi-tour ? »

Seulement elle n'a pas le temps de répondre car un médecin vous interpelle. Comme convenu tu affiches un sourire radieux, attendant de savoir l'attitude à adopter et ce qu'elle a prévu. Tu aurais pu prendre la parole et mentir en disant que tu avais juste besoin de prendre l'air. Cependant tu lui fais confiance, ce qui est étrange ? Plus que la situation actuelle et tout ce que tu as vécu jusqu'ici ? Peut-être.

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. »
Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Dim 6 Sep - 0:22
Ah il est à toi ?
Elle le pousse tranquillement regardant droit devant elle ne montrant à aucun moment son inconfort entre eux d'eux c'est sur elle que tout repose elle ne pas de permettre de partir en vrille. Elle est soulagée de ne croiser personne pour le moment ils sont si proches de l'ascenseur que se serait con que tout foire maintenant. Son attention est vite reporter vers l'homme qu'elle pousse dans la chaise roulante. Sa question l'interpelle, pourquoi est ce qu'il veut savoir ça ? Et surtout est ce qu'elle va lui dire la vérité ? Elle ne sait pas mais elle ouvre la bouche prête à reprendre la parole mais elle est interpellée par un médecin. C'est par réflexe qu'elle pose sa main sur l'épaule du blessé comme si elle le protéger contre le médecin. Très vite elle se reprend et fait ce qu'elle fait de mieux, elle reprend son rôle de la jeune fille frêle un peu bête se faisant passer par la même occasion pour sa copine. Elle s'incline devant son aîné avant de reprendre la parole.

"C'est le docteur Nam qui nous a dit de descendre apparement il y a un problème avec sa carte de sécurité sociale..."

Elle regarde quelques secondes le sol avant de relever la tête mimant un air faussement appeuré pour appuyer ses propos limite aux bords des larmes.

"J'ai eu si peur pour lui.... C'est pour ça que je n'ai pas pû attendre jusqu'à demain pour régler le problème !"

Elle comprend que c'est dans la poche lorsque médecin vient poser sa main sur son épaule et lui dit de ne pas s'inquiéter et qu'elle y aller maintenant. Elle esquisse un sourire avant de s'incliner une deuxième fois pour le remercier et c'est lorsqu'elle le voit bien assez loin d'eux qu'elle pousse un soupir et enlève ses larmes d'un revers de la main. Oui ça a encore marcher, ça marche tout le temps de toute manière. Elle reprend sa route et c'est une fois devant l'ascenseur qu'elle appuie sur le bouton et c'est en attendant que ce dernier vienne qu'elle reprend la parole.

"J'avais  peur de t'avoir gravement blessé"

Elle ne le regarde pas et le pousse dans l'ascenseur avant de sortir son portable pour appeler un taxi. Elle baisse les yeux vers lui et voit son pansement elle fait une légère grimace comme si elle aussi avait avant de raccrocher. Elle esquisse un sourire, oui ça y est ils s'y sont presque. Elle est tellement fière d'elle que lorsqu'ils sortent de l'ascenseur elle ne peut s'empêcher de sa baisser un peu vers son camarade de galère et de lui lancer.

"On y est presque tu vois la porte devant toi c'est la porte qui va te mener vers ta liberté"

Elle lui sourit même si elle sait qu'il ne doit pas bien la voir et se redresse continuant de jouer la comédie. C'est devant la porte d'entrée qu'elle s'arrête, elle le sait s'ils vont dehors avec le fauteuil il va bipper. Elle le bloque et met les freins avant d'aller en face de lui et de récupérer son sac avant de prendre son bras et de le poser sur son épaule et comme avant elle le prend un peu contre elle pour qu'il puisse s'appuyer sur elle. Elle regarde une dernière fois le hall qui semble vide, ils doivent saisir cette chance pour partir. Elle le tire un peu vers la sortie elle a appelé un taxi il ne va pas tarder ils doivent juste arriver à ce banc. Ils galèrent mais elle ne montre rien et parvient tant bien que mal à le mener jusqu'au banc. Elle pose doucement sur ce dernier avant de s'asseoir à côté de lui.

"Mission réussie"

Ce sera ses seuls mots, elle esquisse un large sourire elle est tellement heureuse d'être dehors s'il ne serait pas là elle aurait sûrement fermé les yeux pour pouvoir profiter de tous ces bruits se trouvant autour d'eux.


code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Chae Yoon Ji
Chae Yoon Ji
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty Dim 6 Sep - 2:12
Ah il est à toi ?

 
Tenue | Lorsqu'elle pose sa main sur ton épaule, tu gardes ton sourire serein alors qu'au fond tu es perplexe. Elle est vraiment prête à tout et peut jouer n'importe quel rôle. Ça tombe bien car toi aussi, tu déposes donc ta main sur la sienne. Tu viens même la serrer un peu alors qu'elle joue les filles désolées et émotives. Décidément tu n'es pas au bout de tes surprises avec elle. Evidement son manège fonctionne ce qui t'agace un peu. Il n'y a pas une personne qui est capable de lire entre les lignes ? C'est pour ça que tu n'aimes pas les gens. Ils ne se préoccupent pas des autres. Si le médecin s'était sincèrement intéressé à vous, il ne vous aurait pas laissé partir. Et pourtant vous voilà à nouveau en route vers l'ascenseur. Tu as enlevé ta main, reportant ton attention devant toi. Tu en as vu des gens comme toi, des acteurs hors pair qui se cachent dernière différents masques. Néanmoins tu as rarement eu l'occasion de voir l'étendue d'une palette de la même personne comme ce soir. Au moins cette mésaventure t'a appris une chose, ne faire confiance à personne. Tu as beau lui avoir demandé son aide, tu n'es pas prêt de recommencer. Si elle s'est montrée gentille depuis qu'elle t'a blessé, tu ne crois pas ce qu'elle t'avoue devant l'ascenseur. Etrangement c'est trop banal et en même temps c'est surement parce que c'est la vérité. Tu te poses trop de questions et ton mal de tête revient. Tu décides donc de garder le silence.

Lorsqu'elle appelle un taxis tu vois sa grimace en observant ton pansement, merci aux miroirs présents dans la plupart des ascenseurs. Cela te fait sourire un instant, est-ce qu'elle s'en veut vraiment ? Au fond tu espères que oui. Tu as conscience que ça ne lui fera pas apprendre la leçon. Tu ne la connais pas et c'est peut-être une cleptomane, malgré tout, tu espères qu'elle ne te prendra plus pour cible après ça. Quoi qu'il en soit, pour l'instant tu lui dois une fière chandelle, même si elle est responsable de ton état, elle t'a quand même amené à l'hôpital et t'en fait sortir maintenant. D'ailleurs vous êtes sorti de l'ascenseur et elle se penche à côté de toi. Dans cette position tu peux voir son visage de près. Cette proximité qui te mettait pas aussi mal à l'aise qu'avant, cela ne te fait pas le même effet. Comme si devenir complice de cette évasion avait changé quelque chose. Tu esquisses même un sourire en même temps qu'elle, avant de lui répondre.

« Bien joué, mais ne fait pas tout foiré maintenant. On y va. »

Tu t'es efforcé de rassembler toutes tes forces pour te lever du fauteuil et tenir sur tes jambes. Cette fois ci tu acceptes son aide, t'appuyant sur elle, en passant même ton bras autour de sa taille. Après tout, tu dois jouer le jeu jusqu'au bout du couple qui sort prendre l'air au cas où quelqu'un entrave votre fuite. Et surtout, tu n'es pas certain de tenir seul sur tes jambes. Une chose est sûre, une fois chez toi tu vas te trainer dans ton salon, sortir Sun, prendre un verre et finir sur le canapé, surement jusqu'au lendemain. Avant ça, il faut arriver à s'éloigner de l'hôpital ce qui n'est pas encore fait. Une fois sur le banc, tu soupires de soulagement. Le plus gros est fait c'est vrai. Il ne reste plus qu'à attendre le taxis.

« Oui, mission presque accomplie, on est encore sur le parvis ne crie pas victoire trop tôt... Au fait merci. T'était pas obligé de me ramener mon téléphone et m'aider. Ça ne veut pas dire que je te pardonne, mais on va dire qu'on est quitte. »

Tu lui tends la main pour confirmer ton message paix. C'est vrai que tu es rancunier, mais à tes yeux elle a payé sa dette. Tu ne sais rien d'elle et tu l'as peut être mal jugé. Elle vole peut être par nécessité et tu as peux être réagit excessivement pour un téléphone. Il a beau contenir tous tes contacts, tu aurais pu la laisser partir avec et attendre que les meilleurs conquêtes se bousculer au bar pour te revoir. Lorsque le taxis arrive, tu n'es pas certain qu'elle veuille t'accompagner. Néanmoins en bon gentleman, tu vas lui proposer. Tu t'es approché du taxis et une fois appuyé sur la porte pour garder ton équilibre, tu as ouvert le bras vers l'intérieur.

« Après toi ? Je te dépose, c'est moi qui règle la course. »

code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


« Des jumeaux vrais ne sont qu'un seul être dont la monstruosité est d'occuper deux places différentes dans l'espace. »
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji Ah il est à toi ? ( Feat Yoonji - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡