Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
baek jin ho ❝ where i'm falling back to Ssds10baek jin ho ❝ where i'm falling back to Ssds10baek jin ho ❝ where i'm falling back to Ssds10baek jin ho ❝ where i'm falling back to Ssds10

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

baek jin ho ❝ where i'm falling back to

Baek Jin Ho
Baek Jin Ho
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 2:53

baek jin ho
runaway to leeway far from the past
Nom : baek (), la seule chose qui le raccroche encore à ses parents. Prénom(s) : jin ho (진호), littéralement d'une rareté immense comme avait l'habitude de dire sa mère. pourtant, lui voit surtout un prénom commun, pas compliqué à retenir. Surnom(s) : jin, pas besoin d'aller chercher midi à quatorze heures, il aime les choses simplesÂge : vingt-huit ans, il a passé l'âge de s'asseoir sur une chaise à écouter un prof et ça lui convient très bien. Date et lieu de naissance : 18 juin 1992, à alexandrie en egypte, lors d'une escale maritime de sa famille. Origines : sud-coréennes, néanmoins ses grands-parents paternel ont du sang égyptienNationalité : coréano-égyptienCursus universitaire : il a terminé les études, c'est un grand enfant. Métier : archéologue voguant au grès des flots, qui enchaîne les petits boulots. Orientation sexuelle : hétéro, pardon messieurs. Classe sociale : préfère ne pas regarder son compte en banque. Tu veux t'investir dans une fraternité ? citiz gang ♡  score du questionnaire love ♡
IDENTITY CARD
Il parait que...


« i breathe, i work again
like nothing's wrong
i just live. »




jin ho, c'est ce mec que t'as vu serveur dans le restaurant du quartier un jour, et le lendemain, livreur de pizzas et ouvrier sur un chantier. une ombre plane sur son vrai métier. ❝ en réalité, il a fait de longues études d'archéologie et d'histoire ancienne. ❝ il est atteint de narcolepsie légère, à cause de ça, il a raté ses arrêts de bus de nombreuses fois. ❝ il a beaucoup voyagé. il n'a décidé de s'installer que très récemment à seoul. ❝ il est pas trop sociable, mais ça ne veut pas dire qu'il est méchant. juste, il est pas du genre à gratter l'amitié. ❝ il est orphelin, mais il a apprit à vivre avec. il ne le dit pas, mais ses parents lui manquent. ❝ il est très manuel, il adore construire toutes sortes de choses et ça va de la plus petite maquette à son dernier bateau, qu'il a lui-même réalisé. ❝ son voilier, il l'a laissé à incheon à contre-coeur, et ça lui arrive souvent d'y faire un saut pour aller le chouchouter. ❝ jin ho a été archéologue missionné en égypte, au moyen-orient et en inde. ça n'a jamais duré bien longtemps dû à son fort caractère. ❝ il y avait toujours quelqu'un de plus haut pour lui donner des ordres et dieu qu'il n'aime pas ça. ❝ sur un tout autre registre, il a fait du piano quand il était jeune. c'est un sujet sensible pour lui, évitez de lui en parler. ❝ il a eu une inflammation des tendons de la main droite il y a quelques années suite à une bagarre. c'est de là que vient son arrêt soudain du piano, alors qu'il était prodige de l'instrument. ❝ ça lui arrive de passer devant des lieux où se produisent des récitals de musique, d'observer un moment le regard dans le vide avant de ronchonner et de partir sans demander son reste. ❝ c'est pas le type à enchaîner les nanas. au contraire, il est plutôt du genre à n'en regarder qu'une seule mais là encore, il ne le crie pas sur tous les toits. après tout, qui est-ce que ça intéresse ? ❝ il a un truc contre les personnes aisées ou qui montrent bien leur argent. il paraîtrait que c'est un truc personnel plus que de la jalousie. il est fils unique, mais il se rend régulièrement dans un endroit auquel il tient, qu'il considère comme son chez-lui. ❝ cet endroit, c'est la maison du coeur de son quartier. étant orphelin, il comprend leur détresse et s'il travaille dur avec des jobs pas toujours plaisant, c'est pour aider le personnel financièrement. ça ne fait que quelques mois qu'il s'y rend fréquemment mais les enfants l'ont déjà adopté. ou bien c'est peut-être l'inverse. ❝ ses proches lui répètent de faire attention à sa narcolepsie et d'aller à l'hôpital souvent mais il n'écoute rien de rien. ❝ il adore la mer, et pour un aventurier comme lui, s'installer à seoul a été une des plus grosses épreuves de sa vie.
Dis nous qui tu es !


« i don't know why i feel
wish i could tell you
why »




indépendance ; ainsi va la vie ; les choses viennent, vont, et s'en vont ; distant et pourtant si proche ; broken past ; ne me donne pas d'ordres ; manque ; fuite ; apparence abrupte, coeur tendre ; aventure, maître mot ; ne te fie pas à ce que je montre ; regrets ; la veille et le lendemain ne se ressemblent pas ; complexité torturée ; compte en banque, c'est quoi ça

artiste ☽ attendrissant ☽ attentionné ☽ généreux ☽ indépendant ☽ courageux ☽ protecteur ☽ droit ☽ buté ☽ jaloux ☽ critique ☽ sanguin ☽ renfrogné ☽ méfiant ☽ dur ☽ virulent

« jin ho ? baek jin ho ? non, je ne pense pas qu’il soit méchant. je dirais même qu’il est plus gentil qu’il en a l’air. il semble un peu aigri et grincheux souvent, mais l’autre jour, je l’ai vu aider une grand-mère qui traversait un passage piéton. il doit s’occuper plus des autres que de lui-même. »

le jeune homme n’a pas l’habitude d’être entouré. en réalité, il n’a que très peu d’amis. il a voyagé, un peu partout dans le monde, mais dû à ses fréquents déménagements, il n’a jamais réussi à garder contact. et comme il est du genre maladroit, il ne sait pas comment faire pour bien garder une relation. jin ho est un solitaire, et il a presque toujours fonctionné ainsi. il n’a pas l’habitude du monde, de la foule et il en est si peu habitué que se retrouver soudainement avec une foule de personnes différentes autour de lui, lui donne des maux de têtes, littéralement des grosses migraines qui n’en finissent plus. alors il s’éloigne, et continue son petit bout de chemin, en solitaire. et si par mégarde, il rencontre une ou plusieurs personnes, il risque de s’attacher très vite. il ne gère pas bien ses sentiments, comme être seul fait parti de son quotidien et de ses dernières années d’archéologue, il peut très bien confondre amitié, amour et vice-versa. il le sait très bien, il en est conscient, il se connaît alors il évite la foule. pas par timidité au contraire, mais par peur de l’abandon, et peur de s’emballer trop vite pour quelque chose qu’il ne maîtrise pas entièrement. maîtriser ça, il aime. s’il s’est engagé dans le métier d’archéologue, c’est parce qu’on lui avait soufflé à l’oreille qu’il serait son propre patron. arrivé en mission à l’étranger, il a vite déchanté. son caractère fort s’est tout de suite ressenti, n’acceptant pas de se faire marcher sur les pieds par d’autres patrons au-dessus, ses différentes expériences ne se sont pas bien terminées. son tempérament rebelle lui en a fait payer les frais.

au fond, jin ho est quelqu’un de très gentil. il est naturel, c’est quelqu’un de vrai qui ne connaît pas le mensonge, et il est capable de plus pour les autres que pour lui-même. généreux au possible, il donne tellement à ses proches et surtout, aux enfants de l’orphelinat dans lequel il est bénévole. c’est un côté de sa personne qu’il ne dévoile pas à tout le monde, parce qu’il considère que c’est sa faiblesse, que c’est quelque chose dont des personnes plutôt mal intentionnées pourraient se servir contre lui. alors bien sûr, lorsqu’on fait sa connaissance pour la première fois, il peut paraître un peu brute de décoffrage, renfrogné et bourru mais c’est aussi une autre facette de sa personnalité. jin ho est rude dans sa façon de s’exprimer, il ne sait pas y mettre la forme, ça fonctionne pas. rigide, il est souvent direct, un peu trop, quand il veut dire quelque chose. il est rare qu’il aille par trente-quatre chemins et s’il essaie de le faire, c’est qu’il tient énormément à vous. car oui, il est attentif aux autres, il est soucieux de ses proches, c’est un homme qui est attentionné avec un cœur en or. il est pas du genre à s’en vanter, d’ailleurs de manière générale, il n’est pas m’as-tu-vu. il est lui et c’est tout, ça lui suffit et il a en horreur les gens qui pètent plus haut que leurs culs. jin ho peut être en général très critique avec ces gens-là, comme avec tout ceux qu’il n’apprécie pas finalement. coléreux et sanguin, il a dû mal à se retenir quand quelque chose lui tape sur les nerfs, et quand ça ne lui plaît pas, ça se voit. il s’est déjà mêlé dans des bagarres qui ne le concernaient pas simplement parce que le sujet l’énervait et qu’il trouvait ça injuste. jin ho a le sens de la justice et il a la protection facile, de ce fait, il a souvent finit la tête en sang tout ça pour sauver quelqu’un qu’il ne connaissait ni d’adam, ni d’ève.

l’archéologue en a visité des pays, il a déjà fait un bout de chemin, il connaît beaucoup de choses. en conséquence, il ne rêve pas, et sait ce que la vie est capable de lui apporter. il a les pieds sur terre, il est très réaliste sur certains sujets, parfois même négatif sur les bords, se disant qu’une telle folie ne lui arrivera jamais. pourtant, ça ne l’empêche pas d’être très créatif. depuis petit, il a l’âme d’un artiste, il sait se servir des touches d’un piano autant que des outils d’un menuisier et s’il ne joue plus de piano depuis un moment, il continue ses constructions navales pour lui-même.  il en a vu du pays, oui, et c’est ce caractère d’explorateur qui a renforcé son côté travailleur et courageux. jin ho n’abandonne jamais, et son tempérament borné peut limite être à deux doigts d’être exaspérant. il est capable de rester toute une nuit sous une pluie torrentielle tout ça pour réparer son voilier le plus vite possible. ça ne lui fait pas peur, il l’a déjà fait de nombreuses fois déjà… il se pousserait bien trop au-delà des limites de son propre corps. a ce propos, il ne veut rien entendre. il est négligent envers sa santé, il sait qu’il doit se rendre fréquemment à l’hôpital pour faire surveiller sa narcolepsie bénigne, mais monsieur n’en fait qu’à sa tête, évidemment. a contrario pourtant, c’est quelqu’un de mature, débrouillard et indépendant. il a eu l’habitude de s’en sortir seul, sans ses parents ni personne pour l’aider, et encore aujourd’hui, il fait de son mieux avec ses multiples boulots pour monter doucement la pente. faut dire que son voilier lui coûte un bras à l’entretien et il faut vivre à seoul le plus correctement possible, sans compter le bénéfice financier qu’il reverse à la maison du cœur. comme le démontre ses actions pour les enfants de l’orphelinat de son quartier, jin ho a un cœur tendre sous sa carapace d’homme dur comme la roche. c’est même un grand romantique, mais ça, il n’en a pas réellement conscience étant donné qu’il ne collectionne pas les petites-amies. jaloux en amour il l’est, et pas qu’un peu. mais il lui arrive d’être jaloux pour pleins d’autres choses différentes.


sarah
dois-je préciser à nouveau combien je suis faible ? je pense que vous le savez déjà ♡ junho c'est l'influence lolo

Si vous avez des DC, merci de les recenser ici
Code:
<z>SARAH</z> ► ahn eren ; nah wooyoung ; seo elias ; baek jin ho

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>lee jun ho (2pm)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1985]baek jin ho[/url]

Baek Jin Ho
Baek Jin Ho
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 2:59

It's my life...
it's been gone, it's somewhere
trigger warning: l'histoire que vous allez lire contient un contenu choquant et peut déclencher une réaction anxieuse, suivant vos antécédents.


《 aurora 》
l'aube se lève, la lueur brillante et rosée qu'est l'aurore s'était doucement installée dans le ciel. ce matin du 18 juin 1992, des cris d'enfants se font entendre dans le port encore calme d'alexandrie, en égypte. ils n’étaient pas prévus si tôt, les deux petits baek. mais les voilà tous les deux rejoignant la faible lumière du jour et les regards heureux de leurs parents. min ah et in ho sont dans la joie la plus pure. il ne manquait plus que ces deux petites têtes pour parfaire leur monde déjà baigné de bonheur. le bateau sur lequel se trouve la famille est doucement bercé par les flots. la mer est calme aujourd’hui. alors, in ho croisa le regard de sa femme, encore essoufflée par l’effort si beau qu’elle venait de faire. comment va-t-on les appeler ? min ah les observa tendrement pendant quelques secondes, paraissant en pleine réflexion avec elle-même. ils sont nés durant le plus bel aurore auquel les amoureux avaient pu assister. beau et en même temps, rare. jin soo et jin ho. in ho haussa un sourcil, min ah leva de nouveau sa voix douce et mélodieuse. le premier, parce que je lui souhaite d’avoir une longue vie heureuse et le second, parce qu’il est comme son jumeau et comme cette aurore, d’une rareté immense.

๑๑๑

《 i won't let you go》
mon père était un marin apprécié de tous. il avait passé la plus grande partie de son adolescence au port d’alexandrie, d’où venait sa mère, ma grand-mère. c’est lors d’un voyage sur les racines de son père, au pays du matin calme, qu’il a rencontré ma mère. je me souviens qu’il faisait tout en voyage, il avait beaucoup de difficultés à s’ancrer quelque part. il était toujours parti en mer, parce que c’est ce qui le faisait vibrer. ma mère, une historienne spécialisée dans l’égypte ancienne, l’a suivi dans ses croisières innombrables. ils voyageaient ensemble, ils ne s’arrêtaient jamais. ils étaient habités par ce sentiment étrange et perturbant, qu’on appelle l’amour.

๑๑๑

vous vous ressemblez bien tous les deux ! ça prouve bien que les jaunes sont tous les mêmes ! c’est ce qu’on appelle des jumeaux, face de vomi. mon regard toise mon vis-à-vis, sans rien dire, mains dans les poches, l’air nonchalant. ça fait longtemps que ça dure. je sens jin soo trembler à côté de moi. l’egyptien en face de nous ricane avec ses potes. bah quoi le bridé n°1, t’as peur ? remarque, ça ne m’étonne pas, étant donné la brindille que t’es.. tous les jours se ressemblaient, aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle. jin soo était d’un caractère plus faible que le mien, et même si nous étions jumeaux et que nous nous ressemblions parfaitement au niveau du physique, c’était facile de nous différencier pour qui le voulait bien. pour qui souhaitait même faire l’effort. mais ici, au lycée européen d’alexandrie, c’était différent. et quand bien même il y avait beaucoup de nationalités et d’origines diverses, quand bien même nous parlions l’egyptien, nous n’avions rien d’eux. et c’était ce qui choquait, c’était ce qui dérangeait. jin soo amena sa main sur mon bras, il tremblait de plus en plus. j’avais les nerfs, mais je réussissais étonnamment à me contenir. j’étais fatigué de devoir répéter tous les jours les mêmes scènes. ferme ta gueule la momie. fut les seuls mots qui sortirent de ma bouche avant d’emmener jin soo dans un endroit plus calme. les jours se ressemblaient et ça me fatiguait. tu te fais encore défendre par ton frère l’endormi ? cassez-vous dans votre pays, rentrez chez vous. jin soo éclata en sanglots.

๑๑๑

《 how can i hold you back ? 》
ma patience était mise à rude épreuve. il y a des jours comme ça où rien ne va. j’ai peu de personnes avec lesquels je suis proche, de toute façon dans ce lycée, c’est pas comme si on était bien apprécié. mes doigts se baladent de plus en plus vite sur les touches du piano de mon professeur. j’ai l’impression que toute la haine que j’ai pour ceux qui font la misère à mon frère se transmet par mes mains. du coin de l’œil, mon professeur de musique me jette des coups d’œil interrogateurs. jin ho. ta musique est plus vive que d’habitude. il y a quelque chose qui te tracasse ? je me suis arrêté, des larmes coulant le long de mes joues. oui. si seulement hier n’avait pu être qu’un cauchemar. en réalité, ce n’est pas simplement le harcèlement de mon frère qui me pèse sur le cœur. hier, c’était notre anniversaire. hier, marque le début de la fin. hier, 18 juin 2008, nos parents ont disparu en mer. la voix de notre mère résonne toujours dans mes oreilles. on fêtera vos seize ans en rentrant, à ce soir !
non.

๑๑๑

《 our days 》
nouvellement orphelins, nous n’avions personne chez qui aller. mon professeur de musique nous a accueilli chez lui et a fait une demande d’adoption. il avait un fils. c’était une famille plutôt aisée, différente de la nôtre. de ce que nous avions toujours eu. un bateau en guise de maison. installation assez précaire mais qui nous allait bien. alors lorsque je suis rentré dans la grande salle du manoir de mon professeur, jin soo me suivant de près l’air inquiet, je pensais que nous y serions bien. je le pensais si fort. mais il ne suffisait pas simplement de le penser.

le fils de mon professeur, s’appelait apophis. rien que son prénom aurait dû me mettre la puce à l’oreille. pourtant, il n’avait pas l’air méchant. il devait tenir de son père et être quelqu’un de bien. c’est sûrement ce qu’il devait être.

๑๑๑

ce n’est pas ce qu’il était. si au tout début, il donnait l’impression d’être notre ami, un des seuls dans ce lycée, un jour tout a dégénéré.

la note finale se fait entendre dans la salle de musique. mon professeur et nouveau père paraît fier de moi. tu te débrouilles bien mon fils, tu es prêt pour le concours international qui a lieu dans un mois. encore un peu d’entraînement sur les dernières notes par contre. j’avais esquissé un léger sourire avant de quitter la pièce pour me rendre dans ma chambre. c’est là, que jin soo a frappé à ma porte. il avait le visage en sang. ils ont recommencé… ils m’ont frappé. je serrais les dents. apophis était avec eux. mon poing finit dans la porte, violemment. l’enculé.

๑๑๑

《 standing next to me 》
c’était notre ami, on le considérait comme tel. un des seuls que nous avions, un des seuls sur lequel nous pouvions compter. suite à cela, jin soo m’avait supplié de ne pas agir, de ne rien faire. j’avais envie de tout casser, alors je me défoulais de plus en plus sur le piano.

qu’est-ce que tu veux faire dans la vie, jin ho ? musicien. je veux être le pianiste le plus reconnu du monde entier !

ce rêve que j’avais depuis tout petit était sur le point de s’effondrer. à l’époque, je n’en avais pas du tout conscience. mais jin soo, lui, n’avait plus de rêves, depuis trop longtemps. quand il franchit la rampe du pont qui menait au port d’alexandrie, et qu’il se laissa tomber dans l’eau, le cœur vide et l’âme dénuée d’espoir, il était déjà trop tard pour que je le sauve. mon jumeau, avait décidé de mettre fin à son existence trop dure. et moi, dans tout ça, j’étais empli d’une haine que personne ne pouvait guérir.

๑๑๑

《 in this sad story 》
tu nous l’as mise à l’envers, sale fils de chien, avais-je hurlé à la figure d’apophis. je crachais mon sang et mes poumons sur le sol sableux, mais froid et dur. la poussière du sable qui volait dans l’air d’alexandrie m’empêchait de bien tous les voir. mais une chose était sûre, lui était présent. et je m’étais rué sans trop réfléchir sur eux, à cinq contre un, c’était compliqué. mais j’avais la haine d’avoir perdu jin soo, j’avais la haine que ce soit à cause d’eux, à cause de lui. pourquoi tu me fais ça ?! pourquoi tu nous a fait ça ?! apophis me regardait sans expression apparente sur le visage. tu n’as qu’à le rejoindre, il a trouvé le chemin qui le menait à ses vrais parents, lui au moins. il avait parlé d’un ton dédaigneux, un ton qui me faisait soudain, tout comprendre. dans un élan de rage, je me suis jeté sur lui, me relevant avec force et lui enfonçant mon poing dans sa gueule. j’hurlais. il avait tué mon frère. tout ça pour ça. est-ce que t’as fait tout ça.. parce que tu ne voulais pas qu’on se fasse adopter par ton père ? juste à cause de ça ?! après m’avoir poussé au sol, apophis écrasa ma main droite violemment avec son pied. une forte douleur se fit ressentir. la jalousie est un putain de vilain défaut.

๑๑๑

le diagnostic est tombé. inflammation des tendons de la main droite. jin ho, je suis désolé, mais il va falloir arrêter le piano. ce n’est plus possible, tout du moins, pas dans l’immédiat. mon rêve est tombé à l’eau. j’ai tout perdu. mes parents, mon frère, la nouvelle famille que j’avais avec le professeur et apophis, ainsi que ma passion pour la musique. tout s’est envolé. le professeur m’explique qu’il ne peut plus me garder. j’ai 18 ans, l’âge légal pour prendre mes cliques et mes claques et me casser. je rentre à l’université d’arts et d’histoire d’alexandrie. je pense à ma mère et l’envie d’étudier ce qu’elle a pu étudier me passe par l’esprit.

j’entre en bachelor d'histoire option égypte ancienne et me spécialise par la suite en archéo. comme j’ai un peu de temps libre parfois, je me mets à traîner le long du port, et commence à me construire un voilier. je n’ai plus personne sur qui me reposer, plus personne d’autre que moi-même alors je m’occupe le plus possible. pour éviter de penser.

๑๑๑

《 one more day 》
je passe des années à étudier ce qui devient une véritable passion. une passion qui remplace celle que je ne peux plus pratiquer à cause des tendons sensibles de ma main. un jour, je croise un marin, un ancien ami de mon père, vieux loup de mer qui m’observe un moment puis me reconnaît. tu s’rais pas un des fils baek toi ? beau voilier que t’as là. tu tiens bien d’ton père et d’ta mère.

lors de mes études universitaires, je multiplie les expériences professionnelles sur le terrain et à la fin de ma dernière année, je trouve une boîte où l’on m’envoie en mission de fouilles au moyen orient et en inde par la suite. ça ne se passe pas très bien, on m’avait vendu une liberté de faire que je n’ai pas. je déteste me faire commander et je quitte mon taff sans prévenir. parce que je l’ai décidé.

je reviens en égypte et recroise le vieux loup de mer pendant que j’étais assis sur le rebord de mon voilier. les vagues me berçaient doucement, comme à ma naissance. bah alors petiot, pourquoi tu fais cette tronche ? t’as trouvé un pharaon en inde ? j’ai ricané à l’entente de ses mots, mâchouillant tranquillement un brin d’herbe dans ma bouche. ce que tu dis n’a aucun sens, vieux crouton. et tu sens la marée, va te laver.

๑๑๑

《 other words you need 》
un jour, je suis parti. j’en avais marre d’être là. je voulais découvrir mes origines. cette envie de voyager, comme mon père, de partir à l’aventure. j’avais un objectif final, c’était le port d’incheon en corée du sud. si je suis bien en grande partie sud-coréen de sang, j’ai besoin de le ressentir et pas de juste savoir parler la langue.

j’ai voyagé avec mon voilier. un long moment. je ne saurais dire exactement combien de temps. mais la mer et la découverte de nouveaux pays me changeait les idées et m’aidait à grandir, à ma façon. j’ai affronté les pires tempêtes et j’ai fais des jobs par-ci par-là. des trucs n’ayant parfois aucun sens, des trucs à se rouler dans la boue mais finalement, après quelques mois de voyages, j’arrive à ma destination finale. incheon.

๑๑๑

voulant toujours rester auprès de mon bateau, je trouve un taff au port mais malheureusement, il est mal rémunéré. t’es bien bronzé pour un coréen toi. tu sors d’où avec ton bateau ? t’es un migrant ? je m’embrouille avec ce chef de chantier après quelques mois de travail. en plus d’être mal payé, il ne me verse pas mon salaire correctement. le chef se met alors à me menacer, si je parle, il balance que je vis dans mon bateau et que je n’ai pas de domicile fixe. c’est illégal et je me trouve obligé de fuir jusqu’à seoul, laissant mon voilier au port.

๑๑๑

《 it's been gone, it's somewhere 》


where we:
 

je descends les escaliers à toute vitesse. je n’ai pas réellement envie d’être en retard à mon premier taff de la journée. mais avant, j’ai autre chose à faire. je quitte mon petit studio étroit et sombre, loin d’être luxueux, pour sauter dans le bus qui passe juste à temps. ma vie est ainsi faite. les choses viennent, vont, et s’en vont. le paysage d’un des nombreux quartiers de seoul défile sous mes yeux. ecouteurs dans les oreilles, je sens que je suis prêt à m’endormir d’une minute à l’autre. au fond de moi, j’espère arrêter de multiplier les taffs comme je fais et j’espère trouver un cabinet d’archéo rapidement. pour l’instant, je me contente de différents boulots manuels et je me dis que ce n’est pas plus mal. mon ancien chef ne m’a toujours pas retrouvé mais je reste sur mes gardes. il pourrait me retrouver à tout moment. le sommeil me gagne soudainement, ma narcolepsie est sur le point de prendre possession de mon corps une énième fois. quand une voix féminine inconnue me réveille pour me signaler que je descends toujours là et que je vais à nouveau rater mon arrêt. encore dans les vapes, je la remercie sans trop la regarder et descends à toute vitesse. la maison du cœur. les enfants m’observent déjà aux fenêtres avec de grands sourires pendant qu’un pianiste de rue joue un petit air pas très loin.

qu’est-ce que tu veux faire dans la vie, jin ho ? musicien. je veux être le pianiste le plus reconnu du monde entier !

aujourd’hui, je ne suis peut-être pas pianiste, mais il m’arrive de jouer pour les enfants. j’exerce plusieurs métiers, je me fais le plus souvent virer parce que je réponds aux ordres, et l’aventure me manque, mais j’essaie de m’en sortir comme je peux. jusqu’à ce que je redevienne l’archéologue que j’ai toujours été. ou bien le pianiste que j'ai toujours rêvé être.



Lan Wang Ji
Lan Wang Ji
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 6:43
Encore une fois bienvenu chez les faibles :yay2:
Hate de voir ce que tu vas faire avec lui :06:




I woke up in the pastGazing through the snow by myself
Gazing into the past of my whole life
Shim Aliyyah
Shim Aliyyah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 8:21
je juge cette faiblesse sans limites mais j'apprécie la vue :perv:
rebienvenue parmi nous :heart:
encore un bel homme, tu vends du rêve avec ton f4 :y: (à quand le f5 ??)
calins calins :hug:


chant des sirènes
tell me you want me right now
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 10:01
hola beau gosse :perv:
encore une fois t’as bien choisi ta tête :y:
la faiblesse te va si bien au teint baek jin ho ❝ where i'm falling back to 1180617660
rebienvenue ici :heart:



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Yoon Nam Sun
Yoon Nam Sun
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 13:37
Re bienvenue :06:
Joo Min Jae
Joo Min Jae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Lun 7 Sep - 22:46
Ma cacahuète :han:

Voilà enfin notre petit Jin Ho, l'archéologue qui vogue sur son bateau :y:
J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec lui mais je suis sûre d'une chose : il sera aussi génial que tes 3 autres persos :cute: :heart:
(il est narcoleptique, OMG, ça risque d'être rigolo à voir en RP ça !!)

Méga poupouilles et pour t'encourager, tu sais que tu peux toujours compter sur moi et mes ptits gifs :hum: (désolée, j'en ai pas de junho mais je sais que tu ne diras jamais non à du Myung :P)

baek jin ho ❝ where i'm falling back to 17z9u

Spoiler:
 


In a room full of art I would still stare at you
Seo Il Kyang
Seo Il Kyang
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Mar 8 Sep - 9:45
Han ce choix TT
j'aime voir les anciennes bouilles **
re-bienvenu avec ce compte ! :D

Baek Jin Ho
Baek Jin Ho
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Mar 8 Sep - 14:59
@lan wang ji chouchouuu merci :heart:

@shim aliyyah tu apprécies la vue je sais bien :hehe: merci illo et t'en fais pas, le f5 arrivera bientôt :y: :hug: :hug: :hug:

@im eui geon ce compliment sur mon teint marion, j'apprécie :y: merci :cute:

@yoon nam sun merci jin lee :lick:

@joo min jae quel accueil en béton armée (et pas marée) :heart: t'es vraiment trop mimie, j'ai hâte aussi de le mettre en place, j'ai tellement hâte que j'écris même ce message au taff :faint: en rp ça va être plutôt drôle oui mdrrr c'est pas sévère parce que ce serait chiant à jouer, j'ai préféré laisser ça en mode "bénin" :eheh:
et en effet, tu sais comment m'encourager de la meilleure des façons.. tes gifs sont trop cute surtout celui de la chenille je m'en remets pas :aah:

@seo il kyang merciii ninis ! baek jin ho ❝ where i'm falling back to 1174020843


falling appart
life around your home, i hear your voices. lights resound your hope, i see your faces. letting it go, seeing your light, living my life away from you. being your light, far from you. falling apart, seeing your light, living with pain I'll always be. dream in my eyes, our days.

Park Yoon Hae
Park Yoon Hae
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty Mar 8 Sep - 15:22
Je plussoie tellement ton choix d'avatar :cry:
Rebienvenue à toi !
Hâte d'en savoir plus sur ton perso !
Je viendrais sans doute t’embêter pour un lien :y:
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: baek jin ho ❝ where i'm falling back to baek jin ho ❝ where i'm falling back to Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !