Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Ssds10you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Ssds10you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Ssds10you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Ssds10

 :: Digital City :: Quartier Nord :: Dortoir Cheonglyong :: Chambres des garçons :: Chambre 2.2

you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)

Park Su Won
Park Su Won
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥) you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Empty Mer 16 Sep - 2:13
Suwon la détestait. Cette femme, ce qu'elle représentait, absolument tout ce qu'elle dégageait, disait ou faisait. N'était-il pas malheureux d'en venir à haïr la personne qui vous avait mis au monde ? Quand il était question de sa mère, Suwon était malheureusement incapable de faire autrement. Parce que sa mère n'avait jamais eu à son égard le comportement qu'on aurait attendu d'une génitrice digne de ce nom. Parce que sa mère n'avait jamais rien fait d'autre que lui causer des problèmes et le rendre malheureux, en cherchant à combler le vide qu'avait laissé son père. Pas vis-à-vis de lui, non. Vis-à-vis d'elle-même et de son porte-monnaie alors bien rempli. Elle n'avait pas eu tant de difficultés à le remplacer.

Et voilà que maintenant, elle se permettait d'essayer de le contrôler.
Pourquoi un appartement à Busan ?
Avec qui ?
Fils indigne.

Oh, il l'était. Depuis des années, ils se lançaient ce genre de critiques. Pourqui fallait-il absolument qu'il y ait quelqu'un ? Pourquoi ne pouvait-il pas simplement avoir pris un appartement avec un ami ? Cacher Yanjun était la chose la plus horrible que la vie lui avait imposé de faire. Parce qu'il l'aimait. Parce qu'il était venu se greffer à lui comme un nouvel organe sans lequel il ne pouvait vivre, et qu'on lui demandait de ne plus en dépendre. C'était tout simplement impossible. Il ne pouvait pas agir comme sa mère, cette femme horrible qui essuyait d'un revers de main les personnes dont elle n'avait plus besoin. Il avait déjà trop perdu, malgré ce qu'on pouvait penser en voyant la cuillère dorée qu'il avait dans la bouche à la naissance.

Après l'appel de Yanjun, Suwon avait fui la maison familiale. Il était retourné comme un aimant, à l'endroit où il savait trouver le réconfort. Le seul endroit où il se sentait pleinement en sécurité, sans avoir à se soucier du reste. Il se sentait faible, dans ce genre de moments. Faible, épuisé. Un tas de choses qu'il aurait préféré ne pas éprouver. « Mon coeur. » C'est tout ce qui lui avait échappé au moment où son regard avait finalement croisé celui qu'il cherchait désespérément depuis le moment où il avait quitté cette fichue maison. Il l'avait retrouvé, tout comme les bras dans lesquels il s'était précipité sans même pouvoir s'en empêcher. « Je t'aime tellement. » Mais ces mots avaient rapidement pris une autre couleur quand un sanglot était venu barrer la gorge de l'étudiant, incapable de le contrôler.



sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
Feng Yanjun
Feng Yanjun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥) you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Empty Mer 16 Sep - 16:24
l'inquiétude parsemait sa chair, ça ne le quittait pas. ces messages se répétaient dans cesse dans sa tête, sans qu'il n'en comprenne le sens, ni le sous-entendu. yanjun tant habitué à ce bonheur imperméable à tout anicroche, c'était là un scénario nouveau qui s'infiltrait dans ce roman écrit à deux. l'alarme sonnée, finalement, elle n'était qu'un rappel de ce que le garçon avait perdu de vue par l'illusion de leur royaume ; que savaient-ils vraiment de l'un et l'autre ? si ce n'était les habitudes de chacun, leur présent, ou encore la façon dont ils voulaient construire leur futur indépendamment de l'autre, ainsi qu'à deux.

il ne savait rien, finalement.
ce qui eut forgé suwon.
ce qu'il fut autrefois.
cette vie passée qui, pourtant, paraissait le hanter comme un boulet accroché à sa cheville.

cette détresse, yanjun s'en rappelait pourtant. de vague souvenirs d'une soirée passée à busan. sa curiosité l'eut amené à causer une peine que, pourtant, suwon avait tenté de dissimuler. une habitude que son petit-ami avait tendance à faire, certainement pour ne pas l'inquiéter. hélas, ça fonctionnait rarement, car ce qui affectait le coréen, l'affectait tout autant.
ne pas savoir, ne pas comprendre... tout ceci n'apaisait évidemment pas ce feu qui s'attisait au fond de lui. ce même feu qui projetait ses peurs, de la même façon qu'il diffusait tout un scénario que yanjun refusait de visualiser. pourtant, il prenait sur lui. il encaissait silencieusement, prétendant de la même façon que suwon le faisait. jusqu'au jour où ce dernier souhaiterait parler.

c'était sans savoir vraiment pourquoi, que yanjun écouta et appliqua les consignes dictées par suwon. il l'eut appelé sans poser davantage de questions, et laissa la suite se faire en emmenant suwon dans ses bras. et sans dire un seul mot, l'étudiant en médecine l'accueillit, et l'enveloppa de cette chaleur lui étant propre. son visage s'était aussitôt emmitouflé dans le creux de son cou afin de lui susurrer des sons réconfortants. « je t'aime... je suis là » toujours. pour lui. tant de questions mordait sa muqueuse,. des questions qui ne demandaient qu'à être libérées mais auxquelles yanjun refusait tout passage. non, il ne comptait pas apporter un tel sujet sur le table. qu'importe l'envie, qu'importe l'inquiétante nervosité qui le piquait ci et là en entendant cette voix tant chérie se briser sous le poids des sanglots. il ne dirait rien. par respect pour suwon, par respect pour son confort.
que c'était douloureux de le voir ainsi, tant démuni face à un quelque chose qui l'échappait. le visage de l'ange était à présent entouré de ses mains, ses pouces caressant délicatement l'épiderme de celui-ci tout en essuyant les quelques gouttes salées qui la parsemaient. « t'es beau » ses lèvres s'étirèrent dans un sourire que le garçon espérait réconfortant. oui il l'était, qu'importe ses faiblesses et ses blessures. c'était exactement ce pourquoi yanjun l'aimait : pour tout ce qui construisait suwon. et chacune de ces choses, ses lèvres les caressèrent en un furtif baiser. son front, son nez, ses joues, tout comme ses jumelles tant manquées.

Park Su Won
Park Su Won
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
Mes petits secrets

Re: you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥) you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Empty Lun 21 Sep - 17:33
Les mots acérés de sa mère demeuraient à l'esprit de Suwon comme une chanson dont il ne pouvait se débarrasser. Des menaces proférées comme s'il n'était qu'un enfant incapable de prendre des décisions par lui-même; des propos ridicules qui remettaient en question ce qu'il pouvait et ne pouvait pas faire. Tout cela pour quoi ?

Satisfaire un égo si gonflé qu'il prenait pied sur le reste ?
Satisfaire une fierté qui refusait de se remettre en question ?
Satisfaire une femme qui détestait le visage de son propre fils, qui ressemblait trop à son défunt mari.
Probablement un mélange de tout cela.

Dans tous les cas, le résultat était le même, et Suwon n'avait d'autre solution que d'échapper par la ruse à cette conversation qui avait déjà trop duré. S'éloigner des propos moqueurs, des jugements hâtifs. De tout ce que sa mère pouvait dire ou faire à son égard pour lui faire comprendre qu'il n'avait aucun droit d'acheter cet appartement, même avec l'argent qui lui appartenait. Cet argent auquel elle n'avait pas pu toucher, parce que son père lui avait légué en héritage plutôt à qu'elle. Oh la jalousie devait être sérieusement implantée dans l'esprit de cette femme, cette harpie qui prétendait avoir tous les droits sur lui.

Retrouver Yanjun était comme pénétrer dans un havre de paix où personne ne pouvait venir le tourmenter.

« Non, c'est pas vrai. » répondit-il en essayant de contrôler les sanglots qui lui venaient en nombre, alors qu'il glissait les mains sous ses yeux en espérant en faire partir les larmes qui avaient désormais commencé à s'en écouler. Ce que la faiblesse lui semblait laide, en de telles situations.  « Ma mère a appris pour l'appartement. » dit-il enfin, reniflant honteusement avant de chercher quelque chose des yeux, l'air un peu perdu. « T'as pas un mouchoir quelque part ? » Il détestait la situation dans laquelle il se trouvait. Être dans cet état devant Yanjun, alors qu'il se prétendait fort et intouchable d'habitude. N'était-ce pas ridicule ? Il aurait aimé ne pas avoir à lui montrer une fois encore cette facette de lui-même. « J'ai vingt-trois ans putain, elle a plus rien à me dire cette gueuse. » Et pourtant il lui obéissait encore, parfois. Mais pas cette fois. Il refusait de sacrifier le bonheur qu'il avait trouvé avec Yanjun, et encore moins leur havre de paix à Busan. Pour cela, il faudrait lui passer sur le corps.



sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥) you jump, I jump, remember? (ft. yanyan ♥)  Empty

BONNE RENTREE !

Bonne rentrée à tous <3
le staff de STW vous envoi tout son courage pour ce retour en cours, et au travail ! Mais pour égayer un peu plus vos journées n'hésitez pas à venir participer aux concours d'écriture et de graphisme que vous trouverez >> par ici !