Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
light us (saeren ♡ ) UOAwuO7j_olight us (saeren ♡ ) UOAwuO7j_olight us (saeren ♡ ) UOAwuO7j_olight us (saeren ♡ ) UOAwuO7j_o
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC XIAOMI – 24″ – MI MONITOR 1C
Voir le deal
99.99 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville

light us (saeren ♡ )

Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty Mer 16 Sep - 17:32

“ eren & risae : light us. ” &

la durée du trajet etre séoul et carribean bay passe le cap de l'heure. habituée à prendre les transports en commun, il m'arrive souvent de m'endormir ou de perdre dans l'écoute d'une chanson au point d'en oublier mon arrêt. or, ces problématiques ne se poseront pas aujourd'hui. eren a eu la bonne idée de se proposer en tant que chauffeur. quant à moi, j'ai eu l'excellente idée de lui suggérer de passer un week end dans un parc aquatique. si nous n'avions jamais eu trop les moyens de partir à la mer avec ma famille, je suis tout de même la reine des toboggans. ainsi, une certaine excitation se lit facilement sur mon visage. avec les cachets plus élevés que je perçois grâce au mannequinat, je vais pouvoir m'offrir quelques extras. " un jour, je devrais me forcer à passer le permis. " dis-je subitement alors que nous venons tout juste de nous garer sur le parking de l'hôtel. d'ici les monts de la région nous empêchent de jeter un coup d'oeil sur le parc. pourtant, sa taille est assez conséquente. " le soleil est avec nous. depuis le temps que je patiente pour quitter la chaleur de séoul, il n'avait pas intérêt à nous faire faux bond. " je me mets à rire en levant le poing vers l'astre alors que je devrais le remercier ou faire preuve de respect, de gratitude. je relève ensuite le menton après avoir saisi la lanière de mon sac étonnamment léger. la façade de l'hôtel est assez agréable à regarder. j'espère qu'il en sera de même à l'intérieur. je m'approche de l'établissement sans demander mon reste sauf qu'en voyant mon reflet sur la baie vitrée en face de moi, je me rends compte que mon comparse est aux abonnés absents. je me retourne vers mon meilleur ami. " monsieur ahn, vous adorez vous rendre désirable. " plus qu'il ne l'était déjà, en tout cas. un sourire se dessine sur mes lèvres à cette pensée tandis que je stoppe tout mouvement. attendant de croiser son regard dans ce reflet, ce week-end nous fera le plus grand bien. nous prenons toujours soin d'échanger quotidiennement, de nous voir souvent mais prévoir des sorties était malheureusement compliqué. puis, c'était shin qui était à l'origine de la plupart de nos activités. maintenant qu'il n'était plus avec nous, les cartes avaient dû être distribués autrement. il aurait été ravi d'être avec nous, aujourd'hui. je l'aurais observer faire ces plus belles acrobaties en plongeant. on aurait fait des batailles d'eau durant des heures. oui jusqu'au moment où il aurait pu se déclarer grand champion. son énergie, son optimisme me manquent. il était comme un rayon de soleil pour moi. la littéraire que je suis se demande si ce n'est pas grâce à lui que le soleil est présent, ce jour. il n'aurait pas laissé ces meilleurs amis faire des kilomètres dans le vent. distraite, pour changer, j'entends brièvement la voix d'eren me chatouiller les oreilles, accompagné de sa main délicatement posée sur mon dos. si j'avais pu me concentrer sur les paroles d'une femme à la vingtaine d'années, à côté de nous, j'aurais pu l'entendre dire que j'étais bien chanceuse d'avoir eren avec moi. je ne saurais le nier mais aurait-ce été un compliment ? le gratifiant d'un nouveau sourire, je secoue la tête. nous devons continuer à aller de l'avant. ça fait plus de six mois maintenant, et nous étions venus ici pour souffler, nous amuser aussi. la saison de basket étant terminée, eren est plus disponible. je compte bien profiter du jeune homme un maximum.

l'employé nous signale que notre chambre est à l'étage le plus haut. nous aurons donc droit à une jolie vue. il nous invite à prendre l'ascenseur sur notre droite. le pass en main, je regarde le beolsae avec toujours cette expression d'excitation sur le visage. " c'est marrant de voir à quel point ils font des efforts sur les chambres alors que je compte bien passer mon temps dehors. " certainement pour justifier le prix ? enfin, je ne vais pas non plus cracher sur le confort. " quoi que. les piscines à vagues, ça creuse. et qui sait, ça nous laissera des bleus. autant éviter les matelas trop durs. " une fois arrivés devant la chambre, je passe le badge et entends le bip sonore. la chambre ressemble plutôt à un appartement composé donc de plusieurs pièces. inspectant les lieux, je me comporte définitivement comme une gosse quand je me jette sur un lit double. je ne remarque pas qu'une meilleure chambre se trouve à quelques mètres de nous. " dommage pour toi. le canapé t'ait destiné. " un sourire moqueur suspendu à mes lèvres, celui-ci fait face à son homologue. deux-trois secondes plus tard, je vois eren disparaître. je décide de me lever aussitôt et de le suivre. c'est ainsi que ma bouche s’entrouvre. cette chambre est plus grande et surtout donne à un accès privilégié à une terrasse. pour une personne qui se moquait de la décoration et du design, voilà que je compte bien attendrir eren pour échanger aussitôt. " c'était une blague. tu peux prendre l'autre, oppa. " à vouloir être aussi cute, et presque ironique, je sens que mon meilleur ami va me donner du fil à retordre. au lieu de se battre pour un lit, nous devrions courir vers le parc, non ? on aura le temps de voir ça plus tard...

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty Sam 26 Sep - 21:33

“ risae & eren : light us. ” &

le paysage défile rapidement à travers les fenêtres du véhicule. nous avons de la chance, la météo est avec nous. une main sur le volant de mon audi, l’autre accoudée sur le rebord de ma portière conducteur, je suis avec attention les indications du gps intégré au tableau de bord tactile. si celui-ci au tout départ de seoul, m’avait bien indiqué une demi-heure de trajet, actuellement, il en était tout autre. quand bien même je n’allais pas m’en plaindre, car je m’étais bien proposé pour être le chauffeur du jour. l’idée de passer 2h dans les transports en commun ne m’avait absolument pas chauffé et j’avais trouvé plus pratique de prendre ma a8. même si j’étais l’homme le plus concentré du monde sur la route, je me permettais quelques coups d’œil sur ma meilleure amie de temps en temps. j’étais plutôt heureux de passer ce week-end avec risae. elle m’avait suggéré que nous partions nous détendre à carribean bay et évidemment que j’ai automatiquement accepté. la saison de basket s’était terminée, et j’avais bien besoin de m’amuser un peu. ce matin, avant de partir, je m’étais regardé au moins dix fois dans le miroir de la salle de bains. en passant, j’avais remarqué sol ah qui m’avait jeté des regards suspicieux. j’avais fais mine de rien mais en réalité, dans ma tête, c’est tout autre chose. je gare ma voiture sur une place de parking de l’hôtel que nous avions réservé. je tourne mon regard vers risae, alors que le moteur venait de s’éteindre automatiquement. « si tu veux, je te donne des cours de conduite. » ai-je répondu d’une voix suave. autant dire que ça me plairait bien de lui apprendre à conduire. mais pas certain que ce soit pour de très bonnes raisons. pendant que risae sort de la voiture, je lâche un profond soupir. je ne sais pas combien de temps mon cœur va me faire du mal comme ça. j’ai bien compris mes sentiments, depuis déjà longtemps. et lorsque j’observe le ciel bleu azur à travers le pare-brise, je pense toujours à shin. ça fait maintenant plus de six mois qu’il est là-haut et ça a été compliqué au début de cette année. peu à peu, je remonte la pente et je me sens bien mieux que je ne l’ai été il y a quelques mois. je sors finalement de la voiture pour entendre risae commenter la météo. oui, il fait beau et c’est sûrement notre meilleur ami qui nous observe et qui nous envoie le soleil. quand il était là, il avait l’habitude d’être le soleil lui-même, et sa personnalité sociable contrebalançait avec la mienne, un peu plus observatrice et méfiante. mes oreilles se plaisent à entendre le rire de celle que j’aime et mon regard se perd un instant dans la contemplation de sa silhouette, toujours aussi gracieuse et élégante. comme je reste complètement perdu dans mon observation, je me réveille légèrement au son de la voix douce de risae. monsieur ahn, vous adorez vous rendre désirable. oui, eh bien.. je sens mon cœur s’accélérer de nouveau alors que je m’approche tranquillement d’elle, jetant un coup d’œil à la façade de l’hôtel. pas mal, et si l’intérieur est de même, ça peut être vraiment cool. une fois à ses côtés, dans son dos, je croise son regard dans le reflet de la baie vitrée. comme elle avait l’air un peu ailleurs, je me suis doucement penché jusqu’à son oreille avec mon sourire taquin sur le bord des lèvres. « désirable.. pas autant que vous, madame yeo. » si elle savait.. j’ai posé une main délicate dans son dos alors que je me redressais, continuant d’observer les alentours avec une expression satisfaite. « je sais à quoi tu penses. mais ça va aller. je pense qu’il est avec nous. » même si physiquement il n’était plus là, j’étais pratiquement certain qu’il était au-dessus et qu’il nous observait en ce moment-même. il fallait aller de l’avant, nous n’avions pas le choix. j’avais eu du mal à le laisser partir et maintenant que j’étais enfin sur la bonne voie, j’espérais qu’il en était de même pour ma meilleure amie. nous ne pouvions que passer un très bon week-end.

comme prévu, la chambre que nous avions réservée se trouvait à l’étage. la superbe vue nous attend de pied ferme et c’est dans cette optique positive que nous sommes entrés dans l’ascenseur. j’avais laissé risae prendre le pass, elle semblait heureuse de ce qui nous attendait et rien que de la voir si radieuse remplissait mon cœur de bonheur. j’ai lâché un léger rire à ses paroles. « je ne dis pas non à un matelas bien confortable personnellement. » je ne suis pas du genre pointilleux là-dessus, mais comme risae l’a si bien rappelé, la piscine en général, ça creuse et et ça fatigue. je pense qu’on risque d’être bien lessivés après s’être arrosés l’un l’autre de chlore. « attends que je te fasse boire la tasse avant d’avoir des bleus. »

risae ouvre la porte de la chambre avec le badge et mes yeux noirs parcourent l’intérieur des pièces. ça ressemble plus à un appartement qu’à une simple chambre. risae court presque vers le premier lit double qu’elle trouve, se jetant littéralement dessus comme une enfant. je la suis tranquillement, les mains dans les poches de ma veste grise. d’un air malicieux, j’attrape du coin de l’œil une autre chambre a l’air plus spacieuse juste à côté mais je reste silencieux. je lui rends son sourire moqueur avant de disparaître dans la pièce que j’avais déjà remarqué. évidemment, tu peux prendre la première chambre si tu le souhaites. j’entends risae me suivre et je m’avance dans la plus grande chambre, observant l’accès unique sur la terrasse et le balcon. les rayons du soleil flottaient dans la pièce et illuminaient le grand lit. c’était une blague. tu peux prendre l’autre, oppa. j’ai ri légèrement, posant mon sac sur le lit, en signe d’appartenance. je lui ai jeté un regard que je n’aurais pas dû, puisqu’elle me sortait son expression mignonne qui me faisait littéralement fondre. elle sait comment m’avoir. et le petit oppa n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd… j’ai affiché un petit rictus à sa réaction. « je pensais que pocahantas avait déjà choisi sa chambre… » je lui ai adressé un léger clin d’œil amusé avant de m’approcher de la salle de bains communicante avec la chambre. « cette pièce, c’est comme une suite un peu, elle a sa propre salle de bain.. oh. » je me suis interrompu volontairement alors que j’avançais dans la salle de bain. ce que nous n’avions pas vu en entrant dans la première chambre, c’est que cette salle de bain communiquait avec les deux chambres. il doit sûrement y avoir une autre salle de bain… non ? je me suis retourné vers risae, avec un petit sourire joueur. « on dirait bien que ce soir, ce sera le premier arrivé, le premier servi. » je suis revenu dans la chambre où j’avais déposé mon sac. « je te laisserai la chambre si tu es sage.. » ai-je ajouté en la regardant d’un air coquin. c’était bien beau de choisir son lit, mais j’avais bien envie de profiter un maximum de cette journée, du parc aquatique, mais aussi et surtout, de la jeune mannequin. « on y va ? j’ai hâte de mettre en pratique ce que je t’ai dis dans l’ascenseur. » ce n’est pas la seule raison pour laquelle je suis impatient d’aller me baigner. mais je vais taire l’autre raison bien volontairement et je laisserai mes yeux en profiter.



code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty Mar 20 Oct - 22:28

“ eren & risae : light us. ” &

le trajet a été bercé par nos playlists, laissant le plaisir à mon meilleur ami de découvrir les nouvelles musiques qui ont eu mon coup de coeur ces derniers jours. parcourir de longues distances n'était pas le meilleur des programmes mais nous diriger vers un endroit aussi agréable que carribean bay est motivant. et puis, cela nous permet de laisser nos pensées, nos rêves envahir notre esprit en contemplant les paysages parfois très similaires qui bordent la route. c'est en tout cas l'occupation du passager et j'espère que le joueur professionnel ne tend pas à suivre cette direction. d'ailleurs, je dois avouer que ces différentes sensations m'empêchent de sauter le pas pour passer mon permis. je suis un peu affolée à l'idée de faire une erreur, d'avoir un accident aussi. et puis, quel est l'intérêt d'avoir le permis alors que nous habitons en plein coeur d'une grande capitale ? les transports en commun sont un véritable coup de pouce, excepté pour ces activités qui demandent d'additionner une centaine de kilomètres sur le compteur de la voiture. arrivant devant l'hôtel, je ne sais pas si je suis prête à accepter sa proposition pour les motifs énumérés précédemment. " entre savoir conduire et apprendre à conduire, il y a une différence. tu n'as pas peur que j'abîme ta voiture ? " les personnes ont tendance à avoir une certaine affection pour leur véhicule. je m'en voudrais particulièrement de heurter sa carrosserie ou que sais-je. je n'aurais clairement pas les moyens, ce jour, pour payer les réparations. bien sûr, eren pourrait éventuellement me faire une offrande mais ce n'est pas vraiment mon genre. eren est mon meilleur ami pour bien d'autres raisons que l'aspect pécunier. toutefois, cet hôtel me laisse un peu rêveuse. cette façade est magnifique mais pas autant que le parc aquatique qui nous attend de pied ferme. tous les deux. une vague de nostalgie s'empare de moi avant que je rappelle à l'ordre eren. si ce n'est moi. celui-ci se rapproche avec son sourire taquin sur les lèvres. je sens comme un frisson me parcourir tandis que je l'observe dans le reflet de la baie vitrée. son visage s'approche du mien comme les fois précédentes et pourtant, je ne parviens pas à m'y faire. j'échappe un soupir, sentant mon coeur battre un peu plus fort. le mieux, c'est de ne pas répondre. nous n'allons pas tomber d'accord. si eren n'était pas aussi bon dans ce qu'il faisait, il devrait songer à devenir mannequin. je pose ma main sur son avant-bras alors que nous nous avançons vers le hall d'entrée. " je sais. ne t'inquiète pas. "

ensuite, un membre du personnel nous informe que notre chambre se trouve au dernier étage. pas question d'épuiser notre stock d'énergie en montant les escaliers. l'ascenseur peut très bien nous accueillir comme il se doit. je rigole légèrement avant de le pointer du doigt : " tu aurais dû garder le silence. maintenant, je vais me méfier de toi dés que tu voudras t'approcher de moi. " je fais mine de le menacer en agitant la main comme si j'étais prête à lui donner une correction. je pouffe de rire et ouvre la porte de la chambre. comme les autres pièces qu'on a pu découvrir de cet hôtel, celle-ci est tout aussi charmante. le lit king size s'offre à notre vue dés le début et je ne compte pas me faire prier pour en prendre possession. désolé eren, mais parfois il faut savoir faire preuve d'égoïsme. son silence me déconcerte. j'ai besoin de réponses et je mets donc à le suivre vers une chambre encore plus jolie. il le savait, le bougre ! tentant de l'amadouer, je compte sur son côté gentleman pour obtenir satisfaction. " oui oui mais Pocahontas manque de jugeote de temps en temps ! " et voilà qu'il commence à faire son numéro, à me narguer. pas besoin du carribean bay pour qu'il ait des bleus s'il continue ! j'arque un sourcil : " comment ça ? " je me demande si c'est un piège pour que je quitte la chambre mais je finis par le faire pour jeter un coup d'oeil vers la salle de bain. " ça fait beaucoup de compromis pour un week end ça ! " heureusement que nous sommes que deux. on trouvera bien une alternative, ce n'est pas le plus dérangeant d'attendre dix minutes pour se doucher... par contre, une nuit dure bien plus longtemps. " je suis toujours sage ! mais si tu ne respectes pas ta promesse, n'oublie pas que je suis soit disant désirable et que je peux obtenir satisfaction quand je veux. " loin d'être sérieuse, je devrais faire attention à l'ambiguïté de mes propos mais je ne peux pas m'en empêcher. " tu fais trop le malin... le karma va venir te chercher. mais allons-y ! " sans tarder, nous quittons la chambre d'hôtel en laissant quelques affaires dans la pièce. j'ai pris soin de les laisser dans la seconde chambre, en simple guise de rappel. je fais bien attention à ne pas oublier mon téléphone pour nos e-billets. plusieurs mètres plus loin, nous faisons face à l'entrée du carribean. nous faisons la queue mais je montre déjà des signes d'impatience. en effet, je me penche de tous les côtés pour apercevoir un bout de parc. pourtant, pas besoin de faire de grands efforts. les toboggans sont tellement hauts et imposants, c'est incroyable ! " rassure-moi eren, tu n'as pas le vertige ? quoi que avec la taille que tu fais, t'es peut-être habitué. " mais je ne suis pas en reste de mon côté.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty Ven 6 Nov - 22:55

“ risae & eren : light us. ” &

voir risae aussi heureuse, pass en main, alors que nous prenions l’ascenseur rimait avec excellent week-end pour moi. j’étais aussi très impatient de voir ce que la chambre allait donner. ce si beau soleil ne pouvait que nous éclairer sur la jolie vue que nous aurions. blague à part, j’avais bien envie de lui faire boire la tasse. elle fait mine de me menacer en agitant sa main devant moi et je fronce les sourcils faussement en souriant. je la suis du regard sans rien répondre, mains dans les poches alors qu’elle sort de l’ascenseur et nous nous avançons à présent à l’intérieur de la chambre de l’hôtel. la chambre ou plutôt, l’appartement. je n’ai pas souvent vu de ma vie une chambre ainsi. comme risae saute sur le premier lit king size venu, je préfère afficher une expression remplie de malice et partir dans l’autre pièce voisine communicante. l’accès privé sur la terrasse et la grande baie vitrée de cette chambre n’avait rien à envier à la première. j’ai ri légèrement en déposant mon sac sur le lit, pour montrer que j’allais prendre ce lit. c’était simplement sans compter sur risae qui m’avait suivi de curiosité et qui marchandait maintenant avec son expression de visage toute mignonne. enfin, marchander. je ne sais pas vraiment si tu peux prendre l’autre, oppa, ça s’appelle marchander. ça me fait plutôt fondre sur une place comme une glace au soleil. j’aimerais foutre mes sentiments au placard, ça m’aiderait bien parfois. je lui adresse un petit rictus en rétorquant que je pensais que pocahantas avait déjà choisi sa chambre. oui mais pocahantas manque de jugeote de temps en temps ! j’éclate de rire en lui lançant un clin d’œil amusé avant de me diriger vers la salle de bains. cette pièce communique avec les deux chambres. il n’y a pas d’autre salle de bains. j’imagine qu’il ne faut pas oublier de fermer à clé des deux côtés. encore faut-il s’en rappeler le moment venu. « j’espère que tu ne restes pas une heure sous la douche, sinon je me verrai obligé de t’y déloger moi-même. » pas que l’idée me déplaise, bien au contraire. mais je n’ai pas envie de devoir me retenir de quoique ce soit. c’est déjà assez compliqué au quotidien de faire en sorte de cacher ce que je ressens. sa réponse à ma phrase en retournant dans la fameuse chambre tant convoitée me fit déglutir. je sais qu’elle n’est pas sérieuse, pourtant ça me fait tiquer. je me mords la lèvre en lui tournant le dos pour reprendre mon sac et me rediriger dans la première chambre que nous avons vu, une main dans une poche. « je te donne entière satisfaction… pour le moment. » j’ai tellement envie de lui dire que sa phrase est remplie d’ambiguïté mais encore une fois, je me retiens. je préfère m’éclipser dans la première chambre, déposant mes affaires sur mon vrai lit de ce soir. nous finissons par sortir de la chambre et une nouvelle fois je la suis, détaillant sa silhouette sans broncher. « qui de nous deux est le plus malin ? qui vient de me faire les yeux doux pour obtenir ce qu’elle voulait ? » j’ai ris en lui ébouriffant les cheveux doucement pendant que nous nous dirigions vers l’entrée du parc aquatique. la file d’attente est assez conséquente. il y a des enfants, des jeunes comme nous mais aussi des plus vieux. le soleil brille à son zénith et j’observe tranquillement autour de nous. étant donné que je fais une tête de plus que la plupart des coréens présents devant nous, je peux bien observer l’avancée de la file d’attente. mains dans les poches, je tourne la tête vers la femme que j’aime en secret. elle semble avoir plus que hâte de rentrer dans le parc. elle se penche dans tous les sens pour apercevoir ne serait-ce qu’une infime partie de l’endroit et ça a le don de me faire rire. j’analyse ses réactions d’un regard amusé. « moi, le vertige ? je n’ai peur de rien, tu as oublié ? » fièrement, je fais mine de redresser les épaules comme un coq. après avoir bien fait le pitre pendant quelques secondes, je considère que c’est suffisant et pose un bras autour des épaules de risae, me rapprochant consciemment d’elle. « et toi jolie mannequin ? pas trop le mal de l’air ? » j’ai ricané avant de tourner mon regard vers les entrées qui semblaient avancer plus vite suite à un rajout de personnel. je n’ai pas mis ma casquette aujourd’hui, et tant pis si l’on me reconnaît. oh, regardez là-bas ! c’est pas eren des thunders ? aïe. finalement, j’aurais peut-être dû prévoir quelque chose. je me colle instinctivement à risae comme si elle allait pouvoir me cacher mais elle a beau être grande pour une coréenne, elle n’est pas plus grande que moi. est-ce qu’on va lui demander un autographe ? non. je n’ai pas envie qu’on vienne me déranger pendant mon week-end avec risae… je me crispe et lâche un profond soupir discret en les entendant se rapprocher. euh.. excusez-nous ? ahn eren ? je me tourne comme si je ne m’y attendais pas. deux adolescents d’une taille plutôt conséquente se tenaient devant moi, accompagnés de deux filles qui faisaient au moins deux têtes de moins qu’eux. on joue au club de basket de notre lycée et on vous aime bien.. on se demandait si, enfin voilà, un autographe.. je les observe et j’affiche un sourire sincère. bien que je n’aime pas qu’on me dérange lorsque je suis avec risae, ça me touche toujours quand on m’avoue qu’on me suit à mon échelle. « vous pouvez me tutoyer, je n’aime pas tellement les manières de parler trop formelles. » ils semblent surpris mais me rendent mon sourire. un des deux fouille dans son sac à dos et en ressort un crayon qu’il me tend. il me tend aussi son téléphone et m’indique de signer au dos. je fais la même pour le second téléphone que l’autre adolescent me donne. ils s’inclinent ensuite et repartent, les deux adolescentes gloussant derrière eux. pas mal votre joueur de basket là ! il a un air occidental, vous trouvez pas ? d’après hyun, il est américano-coréen, trop classe ! je grimace, me remettant à observer les entrées. « les nouvelles vont vites, on dirait. je pense que certains fans connaissent même la marque de ma voiture. » quand bien même je n’aime pas être dérangé, je ne suis pas au point d’être une idole. alors je vais peut-être de nouveau être reconnu, mais rien de trop grave. la chaîne sportive est suivie par les adolescents, mais pas tous. je jette un regard à risae, me rapprochant un peu plus encore. « tu es aussi impatiente qu’un enfant. tu as si hâte de te faire pousser dans l’eau ? » évidemment je m’attends à recevoir un petit coup bien mérité.

quelques minutes plus tard, nous arrivons à l’entrée et un membre du personnel demande les tickets qui se trouvent être sur le téléphone de risae. pendant que ma meilleure amie les cherche sur son écran, mon regard noir remarque l’homme qui fixe risae d’un air plus que curieux. je ne connais que trop bien cet air. ma main sur l’épaule de la jeune mannequin se crispe et je croise le regard de l’employé. il semble comprendre le message dans mes yeux et se racle la gorge, gêné. très bien, allez-y, passez une bonne jour- j’attrape le plan de ses mains vigoureusement avant qu’il ne le donne à risae et emporte ma meilleure amie à l’intérieur du parc. je boude comme un gosse pendant quelques secondes mais en observant l’immensité du carribean bay, je me détends. toujours un bras sur ses épaules, je tourne mon regard sur elle. elle a l’air si heureuse. mon cœur bat à cent mille. pour l’instant, c’est plutôt tranquille mais j’appréhende le moment maillot de bain. d’aussi loin que je m’en souvienne, je ne l’ai jamais vu dans cette tenue, à part en shooting. « tu veux aller où ? honneur aux dames. » je la fixe avec un air malicieux. honneur aux dames certes, mais comme c’est un parc aquatique, on ne va pas faire autre chose que d’aller dans l’eau. j’espère que les douches sont froides, ça m’aidera à réguler la température.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Yeo Risae
Yeo Risae
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty Sam 2 Jan - 23:35

“ eren & risae : light us. ” &

un des premiers rires du week-end s'échappe dans la chambre d'hôtel. la salle de bain sera à partager et le jeune homme s'inquiète de devoir s'impatienter, le temps que je puisse finir de me préparer. " tu t'adresses à une femme qui doit partager une salle de bain avec quatre personnes. c'est peut-être le seul moment où je peux prendre mon temps sous la douche. " la rapidité est devenue une habitude dans la famille yeo. si j'aurais certainement opté pour un bon bain chaud, je me rappelle aussitôt l'objet de notre séjour. " rassure-toi. nous allons passer les deux prochains jours à faire mumuse dans l'eau. je n'aurais pas envie de faire prolonger le plaisir jusqu'à l'hôtel. " pas de question d'envahir la salle de bain pendant une éternité. maintenant que ce débat est clos, j'insiste pour profiter de cette chambre. pour le coup, j'ai confondu vitesse et précipitation, ce qui amuse beaucoup mon meilleur ami. celui-ci semble avoir cédé mais j'imagine que je vais devoir me méfier jusqu'à ce que la nuit tombe. je ne pourrais pas lui en vouloir. il avait été le plus malin si nous ne prenons pas en compte un certain détail. détail que je prends soin de souligner. " personne ne t'a obligé à capituler. " je hausse les épaules tandis que nous fermons la suite.

le parc aquatique est à notre portée. il n'est pas question de perdre plus de temps. enfin, si l'attente ne se fait pas trop longue. plusieurs personnes se trouvent devant nous à l'entrée du parc. je commence à m'agiter tandis que le jeune homme observe les alentours. sa réplique me pousse à le frapper amicalement l'épaule. " dans ce cas, tu vas pouvoir faire le tobogan le plus haut sans rechigner. " à vrai dire, je compte sur lui pour me motiver et me rassurer à prendre un tel risque. bien sûr, tout est contrôlé dans les parages mais le risque zéro n'existe pas. de toute façon, si je suis vraiment trop inquiète, je ne prendrais pas le risque de le faire. nous sommes ici pour nous amuser et non pas pour dépasser nos peurs. enfin, pour ceux qui en ont. eren se rapproche de moi et pose son bras autour de moi, certainement pour se protéger de nouveaux coups de ma part. je m'attends donc à tout. j'arque un sourcil quand le basketteur me retourne la question. comme une gamine, je secoue la tête. " si, un peu. tu as oublié de mettre ton parfum avant de partir ou tu es plus stressé que tu ne le dis ? "  j'hésite à lui tirer la langue mais finis par me raviser quand le jeune homme se rapproche de moi. et encore, le mot est peut-être faible. surprise dans un premier temps, j'échappe ensuite un rire. " quoi ? tu veux me prouver le contraire ? " mais apparemment, je fais fausse route depuis le début. apparemment, eren ne passe pas inaperçu. cela ne m'étonne pas. son charisme était la première chose que j'avais pu voir chez lui. et puis, mon meilleur ami a sa petite popularité à gérer. pour l'instant, je n'ai pas cette chance ou cette malchance. oh bien sûr, dans certaines boutiques, on me repère parfois mais ce n'est rien comparé à lui. je me demande si je ressens une pointe de jalousie à cet égard mais ce n'est pas le cas. je suis heureuse de savoir qu'il ait des supporters. il le mérite amplement bien que son soupir exprimerait son dépit. je regarde silencieusement son échange avec ses fans. ils sont polis, pas oppressants non plus. c'est plutôt agréable comme moment, même si je pourrais finir par avoir un mal de tête en entendant les adolescentes glousser sur lui. ne préférant pas soulever, je me permets de zieuter mon meilleur ami qui s'est éloigné de moi. à vrai dire, je ne peux que comprendre leurs remarques. je retiens un soupir, noyé par mes pensées à cet égard. " à mon avis, c'est plutôt une question de chance. ils ont été respectueux, c'est cool. " je le complimente. " tu ne peux pas passer inaperçu, qu'on connaisse ton statut ou non. " soyons honnête. si les deux garçons n'étaient pas venus le voir, je suis convaincue que leurs deux amies auraient apprécié la vue. enfin, ce n'est pas la première fois que ce type de scènes se produit devant moi. j'ai appris malheureusement à m'y habituer. eren se rapproche une nouvelle fois de plus tandis que je décide de l'aider à se fondre dans la masse. c'était peut-être le message qu'il voulait me faire passer depuis le début. or, sa provocation m'oblige à lui donner un nouveau coup. " ne me provoque pas. tu vas le regretter. " je pourrais être plus violente si ce n'était pas à notre tour de montrer nos billets. je cherche ces derniers sur mon téléphone. j'avais anticipé mais entre temps, mon smartphone s'était verrouillé. je m'apprête à le ranger quand eren récupère avec force le plan. et on dit que c'est moi l'enfant ? mon sourire s'élargit sur mon visage après avoir remercié l'employé.

il est temps pour nous de profiter ! je commence à sautiller en avançant, bien que mes mouvements sont moins expressifs que prévu. il faut dire qu'eren ne me lâche pas une seule seconde. je ne vais pas m'en plaindre. j'ai l'impression que rien ne peut m'arriver quand il est près de moi. " je te signale que c'est toi qui as le plan. comment je peux choisir ? " je lui arrache le plan des mains avec un sourire moqueur. " gardons les activités à l'intérieur pour ce soir. je crois qu'ils ont des espaces détentes, un peu thalasso si je me trompe pas... j'imagine que ça nous fera du bien en fin de journée ! " j'imagine que ce raisonnement paraît logique aux yeux du sportif. je m'arrête de marcher pour lire les descriptions du plan. je ne pensais pas que le parc serait aussi grand. comment choisir la première activité de notre week end ? avec un peu de chance, nous aurons l'occasion de faire la totalité ? je suis gourmande, bien trop gourmande. " commençons par ce bassin avec les tobogans ! et ensuite, on fera le mega storm tous les deux. " tobogans, piscine à vague, piscine pour surfer... je crois même apercevoir une corde pour tomber dans l'eau un peu plus loin. nous pourrons toujours digérer du déjeuner ou nous reposer avec les transats un peu plus loin. " le dernier dans le bassin devra faire le sauna le plus chaud du parc ! " pas très inspirée par mon gage, je m'empresse de courir vers les vestiaires. je ne vais pas lui laisser la moindre chance. payant un casier, je n'ai jamais été aussi rapide pour enfiler mon maillot de bain. il couvre une partie de mon corps mais pas la totalité. normalement, je ne devrais pas choquer les plus vieux. et puis l'intérêt de porter une seule pièce, c'est certainement pour éviter tout désagrément dans une descente. en attendant, je rejoins le bassin, cherchant eren du regard, uniquement quand je m'y trouve à l'intérieur. je ne pense pas le voir à l'horizon. j'espère qu'il ne s'amuse pas à imiter le requin dans les profondeurs de la piscine.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: light us (saeren ♡ ) light us (saeren ♡ ) Empty

Bonne année 2021 !
Après une année 2020 difficile, nous vous souhaitons une bonne année 2021, en espérant qu'elle sera bien plus belle et meilleure que celle que nous venons de passer ♡Nous espérons également que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année et que vous êtes prêts à commencer cette nouvelle année sur les chapeaux de roue (#teamadminmamies).Pour l'année des sept ans du forum, nous souhaitons avoir votre avis sur l'avenir des fraternités, n'hésitez pas à le donner en passant ici ➤ sujet. N'hésitez pas à consulter les news pour en savoir plus sur ce que nous vous avons réservés (/◕ヮ◕)/