Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Gd1ifysc_o[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Gd1ifysc_o[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Gd1ifysc_o[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Gd1ifysc_o

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé

[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung)

Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

[Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty Dim 20 Sep - 21:02
❖ Eren + Soo Jung ❖

Get Ready For The Storm
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Le jour était difficilement en train de se lever, Séoul se réveillait la gueule maussade, couverte d'un épais voile grisâtre. On avait traversé tout le quartier à pied, pas de bus le dimanche dans cette partie de la ville et aucun rond pour se permettre de voyager en taxi.  Arrivés à l'angle d'une ruelle, deux mains étaient venues me plaquer contre le mur avant de venir attraper mon visage. Ses yeux se noyèrent dans les miens et je sentais cette boule d'excitation me gagner comme à chaque fois qu'il me touchait. « N'oublie pas Soo Jung…» Il me murmurait ça au visage comme un coach à son meilleur joueur avant un match important. « Si tu y arrives, on pourra être ensemble. » Je n'avais pas besoin de plus pour me motiver. A part peut-être ses lèvres qu'il vint m'offrir un instant plus tard et que je refusais de lâcher. J'aimais être contre lui, à lui et j'avais enfin atteint mon but hier soir. Cela faisait des semaines que je voulais m'offrir à lui, depuis que je l'avais rencontré en fait… Le genre de mec qui ne pouvait pas me laisser indifférent, il avait tout pour lui, le physique, le caractère et j'avais appris qu'il était gay. Des semaines passées à faire en sorte qu'il me remarque et pour me faire remarquer je savais y faire. Je lui avais sorti le grand jeu, le narguant et le toisant du haut de ma jeunesse, j'étais un petit con qui n'avait peur de rien. A part peut-être du fait qu'il me rejette. Pour la première fois de ma vie, j'avais ressenti cette impression étrange en moi, je n'avais pas envie de passer à côté de l'occasion d'être avec lui. Pour une fois, la seule fois, j'avais permis à mon cœur de se mettre à battre, à espérer quelque chose. J'étais tombé grave amoureux de lui. Pourtant nos rencontres se terminaient souvent en affrontements… Son gang contre le mien. Ennemis jurés. Je n'avais aucun droit de pactiser avec l'ennemi mais j'étais prêt à enfreindre toutes les règles pour pouvoir l'approcher.
Depuis hier soir, je lui appartenais. Corps et âme. Il ne restait qu'une petite chose à régler et mon salut ne se trouvait qu'à quelques rues de là où on était. « T'as compris ce que tu dois faire ? » m'avait-il murmuré, lèvres contre lèvres. J'avais hoché la tête. Il n'avait pas besoin de me le répéter. « Va alors. On sera là pour couvrir tes arrières. A 13h pile, ok ? » Je lui fis signe à nouveau avec la tête que tout était ok. Un dernier baiser incendiaire que la pluie qui s'était mise à tomber sur nous était bien incapable d'éteindre et je me dirigeais vers la planque de mon gang. Je ne savais pas s'ils étaient déjà tous réveillés mais j'avais au moins quelques heures devant moi pour mettre mon plan à exécution. A peine entré, j'envoyais valser mon sac près de mon matelas, qui avait été squatté durant la nuit par Sol Ah. « Bouge tes fesses, fais-moi de la place… » Je la poussais légèrement du pied et elle râla, à moitié réveillée, avant de se tourner. J'entrais sous la couette et regardais autour de moi. Les lieux étaient plutôt silencieux, ce qui allait me laisser un peu de temps pour parfaire mon plan d'attaque…



tag : @Ahn Eren - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty Mer 30 Sep - 20:36
❖ Eren + Soo Jung ❖

Get Ready For The Storm
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
ça fait un peu plus d’un an qu’il est mort sous mes mains. le souvenir glaçant est encore bien net dans mon esprit. les cris de ma mère, le visage terrifié de sol ah. je relève doucement la tête pour observer le ciel de seoul s’illuminer faiblement. « j’ai encore passé une nuit terrible.. » le jour allait se lever d’une minute à l’autre mais le brouillard commençait à peu à peu se former. un frisson me parcouru soudainement. j’aurais dû prendre ma veste. mon regard se baisse vers un vieux qui traverse la ruelle dans laquelle je suis assis, sur une des marches du restaurant qui fait face au qg de la bande. il traîne un charriot plutôt étrange et dont je ne souhaite pas trop en savoir le contenu. il fredonne un air que je ne connais pas, sûrement une vieille musique coréenne des années 70. je prends soin d’enrouler plus mon écharpe noire autour de mon cou et de mon visage. j’ai l’impression d’être en hiver et pourtant, il n’en est rien. le vieux passe devant moi en me dévisageant un instant. je lui rends son regard suspicieux et il finit par marmonner un sympathique ah ces jeunes de nos jours.. tous des chômeurs. j’ai ricané pour moi-même, enfonçant un peu plus ma tête dans mon écharpe. « quel vieux schnock. » la raison de ma présence ici, c’est que j’ai encore cauchemardé. depuis le 9 avril 2009, je ne fais que de me réveiller en pleine nuit, revoyant encore et toujours la même scène. sauf qu’à l’inverse de le tuer de mes propres mains, c’est lui qui met fin à nos vies. les paumes de mes mains s’ouvrent et je les analyse sans rien dire. je l’ai tué. le regard dans le vide, je finis par me lever et descendre l’escalier d’en face qui mène au sous-sol, là où se trouve notre qg. il le méritait.

je ne sais pas depuis combien de temps je suis revenu me coucher. mais une chose est sûre, je l’ai entendu revenir. car je ne me suis pas rendormi en revenant. la pluie tombait au-dehors et tous les autres dormaient à poings fermés. un bruit sourd se fit entendre et la voix de soo jung dans la pénombre perça le silence. ma tête se tourna discrètement pour distinguer une forme féminine râler et se blottir un peu plus contre moi. elle avait dû squatter son matelas pendant qu’il était absent. j’ai roulé des yeux avant de refermer les paupières. je me demande où il a dormi et pourquoi il se glisse dans son lit aussi étrangement. bah, après tout, ce ne sont pas mes affaires. j’ai d’autres chats à fouetter en ce moment. ma tête fit le vide et j’étais prêt à me rendormir pour quelques petites heures lorsque le bras de kyung jong vint atterrir soudainement sur mon visage. c’est pas gagné.

ces enfants endettés, qu’ils aillent au diable ! « eren ? » mes paupières trouvèrent la lumière du jour presque instantanément. mon cœur battait à cent à l’heure. encore un cauchemar de merde. la tête enfantine de kyung jong apparu dans mon champ visuel. « tu sais que tu parles dans ton sommeil ? on dirait un mec possédé.. » la force s’empara de mon bras et je vins l’asséner d’un grand coup dans l’épaule en souriant faiblement. « enfoiré, dégages. » mon cadet fit la moue et marmonna quelque chose d’incompréhensible. la silhouette farfelue de byung hee, le leader, traversa la pièce rapidement, les bras chargés de je ne sais quoi. « très poétique dès le matin eren ! tu devrais écrire les paroles de notre nouvelle chanson, ji hyuk y tient. » je me suis relevé pour m’asseoir sur le vieux matelas qui était aussi confortable qu’un plancher en bois. le concerné tira sur la fin de sa clope, assis sur le rebord de la fenêtre du sous-sol. « si je le laisse faire, la chanson risque de se faire censuré. les flics nous détestent déjà assez comme ça. » j’ai ricané, observant autour de moi. « sol ah est partie en cours ce matin, ça a l’air d’aller mieux. » le visage paisible de do il fit son apparition dans la pièce, comme s’il avait lu dans mes pensées. je me suis contenté d’acquiescé, me levant par la même occasion pour aller fouiller dans le frigo. « quelqu’un a vu ha jin ? » ji hyuk jeta sa clope dans une poubelle pas très loin de lui. « encore avec sa meuf. enfin, ça doit pas être la même que la dernière fois. » j’ai grimacé, chopant une brique de lait dans le frigo. j’ai seize ans, mais je ne pense pas encore à ça. j’imagine que ça viendra un jour, mais pour l’instant, je commence à me faire une place au sein de la bande de byung hee. et c’est clairement la meilleure des sensations depuis longtemps. je me suis éloigné des gars, m’approchant de soo jung un peu plus à l’écart, et me posant à côté de lui sur le rebord d’une fenêtre en face de celle occupée par ji hyuk. « salut hyung. t’as une sale mine ce matin. tu viens avec nous chercher la cam à 15h ? » mes yeux l’analysent comme ils ont toujours eu l’habitude de le faire depuis que je suis parmi eux. j’apprécie soo jung, comme tous les mecs ici présents. ils nous ont accueilli quand sol ah et moi n’avions rien plus tôt cette année. je leur dois tout. même si les trucs qu’ils font ne sont pas supers légaux, ils sont les seuls en qui j’ai aveuglement confiance. j’ouvre la brique de lait et en boit un peu pour me rafraîchir. « t’en veux ? » lui ai-je proposé avec un léger sourire en coin, lui tendant la brique sous les yeux.




tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty Ven 30 Oct - 23:36
❖ Eren + Soo Jung ❖

Get Ready For The Storm
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
J'aurais aimé dormir quelques heures mais la perspective de ce qui m'attendait dans la journée m'avait empêché de fermer l'œil une fois installé sur mon maigre matelas. Je les avais tous entendus se lever et regardé s'affairer dans notre planque. Ils avaient l'air de bonne humeur ce matin, ce qui contrastait totalement avec mon humeur à moi. Les heures passaient et le stress montait. Il fallait que je récupère cette fichue clef coûte que coûte sans me faire capter par l'un d'eux : c'était ça qui risquait d'être le plus compliqué dans toute cette histoire. Je ne perdais pas de vue l'objectif : si tout se passait comme on avait planifié, ce soir je ne dormirais plus ici et je n'aurais plus à voir leurs sales têtes. Je leur étais redevable de pas mal de choses et surtout du fait d'avoir un toit au dessus de ma tête. Mais à partir de cet après-midi, ils allaient tous me haïr pour ce que j'allais leur faire, tous sans exception. Même Sol Ah. Alors vu qu'ils allaient me détester, je prenais un peu d'avance sur ce qui allait se passer… J'essayais de les détester en premier. J'essayais de prendre en grippe leur bonne humeur, leurs mots réconfortants, la pitié qu'ils avaient tous les uns pour les autres. Mais est-ce que c'était de la véritable compassion ? Cette bienpensance dégoulinante ne cachait-elle pas un comportement intéressé ? On s'utilisait tous les uns les autres à dire toute la vérité. Chacun voyait son propre intérêt à rester dans le gang. Soit financièrement, soit pour sa sécurité, soit pour le toit, soit pour le frigo qui était souvent rempli. Mais au final, nos liens ne tenaient à rien, c'était fragile, aussi fragile qu'on pouvait se l'imaginer. Et j'allais le leur prouver dès aujourd'hui que leurs beaux discours ce n'était que du vent. J'allais foutre un sacré merdier dans cette soit disant unité, ils allaient devoir se confronter à la dure réalité.
Je ne ressentais même pas le moindre remord en pensant au sale coup que j'allais leur faire. Tout ce qui m'importait, c'était de faire mes preuves et d'être accepté dans le gang ennemi. Et de pouvoir vivre cette histoire d'amour dont je rêvais depuis des semaines. Rien ne me ferait dévier de mon objectif et, sachant la tête de mule que je pouvais être, je savais que j'irais jusqu'au bout, jusqu'à atteindre mon but.
J'avais décidé de sortir de mon lit pour me poser quelques mètres plus loin, posant mon cul sur le seul radiateur de la pièce commune, mais un radiateur qui n'avait jamais fonctionné depuis qu'on créchait ici. Je jouais avec mon briquet entre les doigts, essayant de me réchauffer avec la faible flamme qui en émanait. Je faisais abstraction des conversations futiles autour de moi, captivé par les couleurs de la flamme qui dansait devant mes yeux. Je n'avais pas vu Eren se pointer devant moi et je relevais, avec un air indifférent, mon regard vers lui. Chercher la cam à 15h ? Un léger rictus s'afficha sur mes lèvres. S'il savait qu'à cette heure là, ils allaient tous pleurer pour la cam qui aurait disparu d'ici… Je le regardais agiter une brique de lait sous mes yeux et je la dégageais vivement d'une main, faisant tomber la boîte cartonnée par terre, le liquide blanc se répandant sur le sol. « Lâche-moi la grappe, ok ? T'as personne d'autre à emmerder ce matin ? Tu viens me gratter l'amitié parce que t'as rien de mieux à foutre ? Achète-toi une vie, Eren. Finis pas comme un loser comme tous ceux qui sont présents ici. » Moi y compris. On était tous perdus, on n'attendait que des miracles de la vie mais même défoncés on savait qu'on n'allait pas s'en sortir. Seul ou à plusieurs, le résultat c'était qu'on était tous des merdes et des déchets de la société. Personne ne voulait de nous et nous on voulait de personne. Et on n'attendait rien de cette putain de société étriquée. Je me levais de mon radiateur, sachant pertinemment ce qui allait se passer dans les secondes suivantes. Tout le monde avait entendu mon petit discours à Eren, j'avais bien fait exprès afin que toutes les oreilles curieuses, même à l'autre bout de la planque, l'entendent. « C'est quoi ton problème encore ce matin, Soo Jung ? » Byung Hee, en bon leader du gang qu'il était, était le premier à se poster devant moi. « Laisse le gamin tranquille et viens t'en prendre à moi si t'as besoin de te défouler. » Je penchais la tête pour regarder Eren du coin de l'œil, un rire narquois sortant de ma gorge. « Tu te sens obligé de couver tout le monde, hein , Byung Hee ? C'est comme ça que tu règnes sur ton petit groupe. Mais ça ne marche pas avec moi. Tu sais très bien que ça n'a jamais marché et ça te fait terriblement chier, avoue. » J'avais décidé de foutre le bordel et d'y aller à fond, je n'allais pas hésiter à lui dire ses quatre vérités, depuis le temps que je me retenais. Dans l'histoire, j'allais être seul contre tous. Mais ce n'est pas comme si je n'en avais pas l'habitude….



tag : @Ahn Eren - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty Ven 6 Nov - 20:16
❖ Eren + Soo Jung ❖

Get Ready For The Storm
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
la fraîcheur de l’hiver passé dans la rue avec sol ah ne me manquait pas. s’ils n’avaient pas tous été là pour nous épauler il y a quelques mois, je n’ose pas imaginer dans quel état les flics nous auraient retrouvés sur le bord du trottoir. j’ai l’habitude de faire des cauchemars à la con, mais celui-là était particulièrement épicé. je me réveille alors en sursaut, le visage fin de kyung jong qui me surplombait. après un énième coup dans son épaule bien mérité, je me suis relevé pour aller chercher quelque chose à boire. depuis mon arrivée, il y a beaucoup plus de bouteilles et briques de lait. j’adore ça, je pense que je ne fonctionne qu’à ça, surtout le matin. j’attrape l’objet de mes désirs et me dirige presque automatiquement vers soo jung, un peu à l’écart des autres de la bande. je n’ai pas de raison particulière d’aller le voir mais apparemment, lui, tient à m’en trouver une. je lui propose malicieusement un peu de lait qu’il balaie vivement d’un geste rapide de la main. j’ai fixé d’un regard vide mon lait qui se déversait sur le sol bétonné et froid du sous-sol. ces mots percutèrent l’intérieur de mon cerveau comme des coups de marteau. le sang me monta immédiatement au crâne. j’ai serré le poing, mon humeur venait de changer soudainement. déjà il balance ce que je lui propose comme s’il m’urinait dessus et ensuite, il me parle comme un chien. c’est pas parce qu’il a un an de plus que moi, qu’il doit agir ainsi. j’ai envie de lui refaire le portrait mais avant que je n’ouvre la bouche, c’est notre leader, byung hee qui se poste devant nous, l’analysant étrangement avec son regard surligné de son eye liner noir. l’ambiance entre les deux devenait plus animée au fur et à mesure des paroles lancées. moi, je n’étais toujours pas redescendu. et même si je respectais énormément byung hee, je n’avais absolument pas besoin de lui pour me défendre. j’ai levé les yeux au ciel et j’ai poussé doucement mon leader d’un geste, me postant à sa place devant soo jung. je l’ai analysé sans rien dire pendant quelques secondes, les mains dans les poches. j’ai fait claqué bruyamment ma langue avant de le toiser d’un regard noir dédaigneux. j’apprécie soo jung, mais souvent en ce moment, il dépasse les limites. des limites qu’il ne devrait pas dépasser. « t’as tes trucs de nanas soo jung ? si t’as un problème, on peut très vite le régler. » ai-je pesté en me rapprochant dangereusement. byung hee haussa un sourcil et passa un bras entre nous deux, pour m’éviter d’aller au front. « hop hop hop, du calme les gars. » il fit bouger ses doigts arborés de différentes bagues devant nos yeux respectifs. « peace and love, vous avez capté ? et toi soo jung, fais comme ça te chante, je ne t’ai jamais mis le couteau sous la gorge mon pote. » il lui adressa un simple sourire avant de s’éloigner vers do il un peu plus loin dans la pièce. j’ai fusillé soo jung du regard avant de m’en aller du sous-sol, donnant un coup de pied violent dans la porte pour l’ouvrir. inutile que je reste plus longtemps dans cette pièce avec un mec à l’humeur d’un véritable con ce matin. mes yeux observent ma montre accrochée à mon poignet. il est 11h du matin.

dix minutes plus tard, je rentre à nouveau, silencieux. soo jung m’a mit d’une humeur exécrable. j’ai envie de tout casser. mais il n’y a pas que ça. en réalité, ça me gonfle d’aller chercher la cam à 15h. ça me gonfle de ne faire que ça à longueur de temps. sol ah et moi, nous nous sommes réinscris à l’école grâce à l’aide des autres qui sont aussi scolarisés mais.. ce ne sont pas les étudiants les plus brillants et ça me convient bien. par exemple, je doute que ji hyuk ait déjà vu la couleur de sa salle de classe au lycée où nous étions tous. personnellement, je déteste la théorie. pour sol ah c’est plus simple, mais pour moi.. je ne préfère pas évoquer le sujet. alors je me dis que ma vie ne va se résumer qu’à ça, vendre de la drogue. et ça me fout la haine. même si nous organisons des concerts tous ensemble, ils restent illégaux. bref, y a rien qui va. « j’ai le démon. » ai-je lâché en attrapant ma guitare dans un coin pour l’accorder. ji hyuk croisa mon regard et ricana. « gardes ton démon au cas où que ça dégénère à 15h. » j’ai lâché un rire narquois et puis, mes yeux croisèrent ceux de soo jung. je n’ai rien dis, je lui ai simplement lancé un regard mauvais. je ne sais pas ce qu’il a ce matin mais il a pas qu’une sale mine. il est con.  


tag : @Park Soo Jung - code by bat'phanie ⇝




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Park Soo Jung
Park Soo Jung
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty Dim 13 Déc - 21:42
❖ Eren + Soo Jung ❖

Get Ready For The Storm
❖ ❖ ❖ ❖ ❖
Je n'étais plus à un mensonge près. J'avais menti à tout le monde. Mes parents en premiers qui me pensaient sagement au chaud dans l'internat du lycée privé dans lequel ils m'avaient inscrit. Seul sur Séoul, j'avais fini par péter un plomb, les gouttes que je me prenais dans la gueule depuis tout petit venaient de faire déborder le vase. Crise d'ado ultra-violente. Y avait vraiment un fusible qui avait grillé là-haut. Les insultes et les moqueries ont cessé quand j'ai commencé à me rebeller, à rendre les coups, j'en avais de la colère à faire sortir. Des connards à faire payer. Si mes parents savaient où j'étais en ce moment, ils me tueraient. Parce que j'avais brillamment orchestré mon coup. J'avais donné au lycée l'adresse d'un mec que je payais pour leur faire croire qu'il était l'un de mes deux papas. Les toxicos acceptent tout en échange d'un petit billet. Mon plan avait fonctionné à merveille jusque là et mes parents ne se doutaient de rien alors qu'ils bossaient loin de moi, sur l'île de Jeju. Ici, le soleil était loin d'être au rendez-vous mais je vivais enfin la vie que je souhaitais. Personne ne venait m'emmerder maintenant, personne ne me saluait le matin en me traitant de fils de PD, je n'étais plus ce garçon chétif qui pleurait dès qu'on le bousculait un petit peu. Symbole de mon changement, je m'étais décoloré les cheveux en blond platine, je portais une veste en cuir que j'avais acheté pour une bouchée de pain dans une friperie. J'aimais trouer mes jeans, rouler mes clopes, faire comme si j'étais le roi du monde. C'était moi l'emmerdeur désormais et ce rôle me plaisait. Chacun son tour.

Je n'avais pas peur du moustique qui virevoltait devant moi, il prenait même la confiance en décidant d'éloigner Byung Hee pour régler ses comptes avec moi. Je l'avais énervé à l'envoyer chier comme ça et sa fierté, aussi intense que la mienne, ne l'avait pas supporté. Je souriais à ses propos, décidant de l'énerver encore un peu plus. « Pas du tout mon chou, tu veux venir vérifier peut-être ? » Je me touchais les parties devant lui, donnant un coup de bassin vers l'avant. Byung Hee sentit la tension monter entre nous et décida de nous éloigner un peu. J'envoyais un bisou bien sonore à Eren par-dessus l'épaule de Byung Hee afin qu'il me voit bien et qu'il soit à braise. Je n'avais rien contre ce gamin même si je pensais qu'il n'avait rien à foutre ici, encore moins avec une mioche dans ses pattes. Mais je n'avais jamais voulu me mêler de son histoire, on avait tous de bonnes raisons d'être parti de chez nous et de crécher dans cette planque. Il avait été tout simplement le bon prétexte pour que Byung Hee s'approche de nous. J'hochais la tête devant lui, comme si j'étais d'accord avec ses propos, faisant le signe peace avec mes deux mains. « Tu as raison Byung Hee… Je me suis emporté un peu… J'ai pas assez dormi, je crois… » C'était pas faux, j'avais pas fermé l'œil et mes seules minutes de repos c'était depuis que j'étais revenu ici. De mes deux mains, je tapotais le torse de Byung Hee pour lui faire comprendre que je signais le pacte de paix, j'en profitais pour remettre son col droit. Avant qu'il ne se retourne, mes doigts de voleur avaient réussi à se refermer sur le trousseau qui dépassait de sa poche. Méfait accompli. Les clefs étaient désormais en ma possession. J'évitais d'afficher un sourire victorieux sur mes lèvres, au contraire je lançais un regard noir à Eren qui était en train de me mitrailler de son côté du regard. Ce n'est que lorsqu'il se retourna pour sortir de la pièce, coup de pied dans la porte en prime, qu'un léger rictus déforma mes lèvres.
Le plan se déroulait sans accroc. Je me jetais sur mon matelas, sortant mon téléphone portable de ma poche.

Ils prévoient de chercher de la came à 15h. Qu'est-ce qu'on fait ? On attend un peu pour rafler toute la marchandise ?

Quelques secondes plus tard, la réponse s'afficha sur mon écran :  Non, on reste sur ce qu'on avait prévu. A 13h, on fout le bordel. Tout se passe bien, tu seras à l'heure au rendez-vous ?

Je sentais le trousseau de clefs qui alourdissait ma poche.  Tout se passe comme prévu. Y a plus qu'à attendre 13h.  

Je relevais la tête alors que j'entendais la voix d'Eren revenir dans la pièce. Il avait toujours l'air d'être en pétard et je m'amusais déjà d'imaginer sa gueule dans deux heures quand ça allait être le chaos ici.

--------------------------

Treize heures. Un bruit assourdissant résonna dans nos tympans à tous, me faisant même sursauter alors que je savais ce qui se préparait pourtant. Tous les autres se demandaient ce qui se passait. Sourire en coin, j'attrapais mon sac de sport dans lequel j'avais mis toutes mes affaires.  C'était le moment de la grande évasion. Pendant qu'ils étaient tous partis voir ce qui se passait à l'entrée, je prenais la fuite par la seule petite fenêtre de la pièce. Je balançais mon sac à l'un des membres de mon futur gang, courant aussi vite que me le permettaient mes jambes jusqu'à l'endroit secret où Byung Hee cachait toute la came et autres marchandises. Les autres m'attendaient déjà devant, prêts à charger le tout dans leur véhicule. Je sortais le trousseau de clefs de ma poche et ouvrais la porte à la va-vite, regardant derrière moi si Byung Hee, Eren et les autres ne se ramenaient pas. Pour l'instant ils devaient encore être occupés avec le comité d'accueil à l'entrée de la planque. On avait un peu de temps devant nous mais pas beaucoup.
Qu'ils aillent tous se faire foutre.


tag : @Ahn Eren - code by bat'phanie ⇝


even when you leave my bed, you're in my head. you're all i need.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) [Flashback 2010] Get Ready For The Storm (ErenxxSooJung) Empty

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.