Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez UOAwuO7j_oChoi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez UOAwuO7j_oChoi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez UOAwuO7j_oChoi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez UOAwuO7j_o
Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €
Le Deal du moment : -36%
-36% sur la pot à plante en lévitation ...
Voir le deal
53.63 €

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 18:18

Choi Ming Wei
됐거든요
Nom : Choi (최 / 崔), le nom coréen de sa mère qu'il a reprit avec fierté après l'avoir rejoint dans son pays natal. Ainsi, il coupa enfin ses dernières relations avec son paternel. Prénom(s) : Mingwei (明威),  un prénom chinois choisi par le père à sa naissance et qui signifie le 'pouvoir brillant'. Il ne le déteste pas forcément, mais il pense qu'il le porte très mal. Surnom(s) : Mingwoo (최밍우), pour ses amis coréens qui auraient du mal à prononcer son prénom. Âge : 24 ans. Date et lieu de naissance : 17 mars 1996, à Wuhan, où il n'a grandit que quelques trois à cinq années. Origines : Sino-coréennes. Nationalité : Coréenne. Il a officiellement repris la nationalité coréenne après qu'il soit retourné au pays pour rejoindre sa mère et pour mettre en colère son père. Cursus universitaire : Commerce international, en cinquième année. Une matière choisie pour plaire non seulement à son père mais aussi à sa mère. Il n'avait pas grandes ambitions dans sa vie et a donc choisi quelque chose d'assez général. Métier : Cuisinier dans un restaurant de nouilles, c'est sa seule passion dans la vie. Orientation sexuelle : Bisexuel, dit-il généralement car il ne veut pas commencer à s'expliquer sur le fait qu'il met l'ouverture d'esprit avant tout. Classe sociale : Élevée du côté de son père car il est un riche héritier mais moyen du côté de sa mère. Tu veux t'investir dans une fraternité ? Cheong bb forever :heart:
IDENTITY CARD
Il parait que...
I. On dit que Mingwei connait plus de cinq arts martiaux différents et les maîtrise à la perfection. ((vrai)), il a prit des cours lorsqu'il était tout jeune jusqu'à ses vingt ans ayant rajouté le taekwondo une fois qu'il fut arrivé en Corée du Sud. II. Il se prendrait pour un auteur classique européen en parlant de mélancolie à tout va. ((faux)), il est lui-même mélancolique pour ne pas utiliser l'expression dépressif, mais ne s'est jamais considéré au même niveau que les auteurs classiques européens ou non. III. Il aime les animaux à tel point qu'il sauverait un chien plutôt qu'un humain. ((vrai)), il ne supporte même plus l'espère humaine, lui y comprit. IV. Il reste toujours discret lorsqu'il éternue. ((faux)), lorsque ça arrive, on peut entendre son cri à des kilomètres à la ronde. V. Il a le vertige. ((faux)), au contraire, il adore prendre de la hauteur et retrouve ses moments de paix lorsqu'il est sur les terrasses des immeubles, avec la vue sur la capitale. VI. Il a un tatouage peu visible à cause de ses vêtements. ((vrai)), son tatouage représentant un dragon autour d'un soleil commence sur sa hanche droite et descend vers son organe sexuel. VII. Il parle couramment quatre langues. ((vrai)), Il parle le chinois, le coréen le japonais et l'anglais couramment suite à l'éducation qu'il a reçu plus petit, cependant lorsqu'il chante, il aime le faire en chinois. VIII. Il est gourmand. ((faux)), malgré le fait qu'il adore cuisinier (des nouilles), il ne mange pas beaucoup car il culpabilise à la moindre bouchée qu'il prend.
Dis nous qui tu es !
Il pourrait se faire insulter de tous les noms, mingwei ne bougerait pas le petit doigt. Il a mieux à faire, il dirait. Il n’aime pas perdre son temps, il dirait. Pourtant, lorsque c’est un membre de sa famille (en dehors de son père) ou un proche comptant dans son cercle d’amis qui est concerné, il n’hésite plus à se mettre en colère et à utiliser des points. Rares sont ces cas-là mais ils arrivent encore. La leçon à retenir serait de ne pas se mettre mingwei à dos ou de toucher à ses proches, ou alors de le faire sans qu’il ne s’en rende compte. Il est très protecteur et pourrait mettre sa propre vie en l’air juste pour s’assurer du confort d’un proche. Sa mère dit bien souvent qu’il en fait trop, mais trop bon, trop con. Le jeune homme reste finalement assez naïf à s’attacher aussi facilement aux autres et à croire que l’on puisse être amis aussi facilement. Cependant cette naïveté reste une qualité alors qu’il se montre très souvent amical avec tout le monde.
Il dirait qu’il est pacifiste et déteste la violence (verbale et physique) et pourtant, il a participé à des combats de rue. Depuis tout petit, il a toujours eu l’impression d’étouffer sous le poids de surplus d’énergie qu’il accumulait en lui s’en jamais s’extérioriser. Il s’était mis aux arts martiaux, puis aux combats de rues afin de pouvoir relâcher tout cette pression sur lui. Néanmoins, de part la récurrence de ces combats, il était devenu dépendant à cette adrénaline qu’il ressentait sur le terrain. Il a du mettre un terme à ces combats et s’est rabattu sur d’autres dépendances pour compenser. Cigarettes et alcools sont vite devenus ses meilleurs amis alors qu’il se rendait compte qu’il ne pouvait plus faire confiance à l’espère humaine (lui y compris). Il tente toujours de sortir de cette naïveté pour ne plus faire confiance à personne, mais en vain car il ne supporte pas la solitude.

Parfois il arrive de se relaxer, à ne plus penser et ces moments n’arrivent que lorsqu’il cuisine. Il a découvert depuis peu un amour pour la cuisine et en particulier les nouilles qu’il fait lui-même jusqu’à la soupe dans laquelle elles sont servies. Il passe aussi la plupart de son temps, lorsqu’il n’est pas derrière les fourneaux, à regarder films et séries. Ces derniers lui permettent de se projeter dans une vie qu’il n’a pas, de vivre aux travers des autres alors qu’il trouve que la réalité est triste et monotone. Jamais, il ne dirait qu’il est dépressif. Il préfère utiliser le terme mélancolique car plus poétique et intellectuel. Cependant, cette mélancolie le ronge petit à petit jusqu’à lui donner des envie d’en finir pour ne plus jamais avoir à souffrir. Il n’a encore jamais réussi à passer le pas, de peur de faire souffrir sa mère et sa grand-mère, mais cette pensée reste dans un coin à l’arrière de son cerveau.
SWGZL
hm.  :oo:

Si vous avez des DC, merci de les recenser ici
Code:
<z>SWGZL</z> ► mukai yami ; choi ming wei

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>Lee Donghun (A.C.E)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1995]Choi Ming Wei[/url]

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 18:18

It's my life...
Je n'aime pas les guêpes lorsque celles-ci se trouvent dans ma salade.
Il s’était brûlé. À nouveau. Une goutte d’huile qui s’était échappée de la poêle à cause du point de chaleur sur laquelle elle était posée. Une simple goutte mais qui pouvait causer tant de douleurs. Pourtant, l’expression sur le visage de Mingwei ne bougea pas, comme entraînée à rester avec ce sourire ahuri à jamais. Il n’avait rien senti, bien trop habitué à se brûler les mains en cuisinant, il était comme immunisé à la douleur. C’était la vie d’un cuisinier, n’ayant pas peur des flammes car il les dominait. Cependant, cela n’avait pas toujours été le cas pour le sino-coréen. Jamais son père n’aurait accepté qu’il finisse par vivre de cette seule passion trouvée par hasard. Il était le jeune héritier de la famille Meng (孟), naissant d’un père autoritaire (mais qui le faisait pour son bien), et d’une mère coréenne d’un autre statut social moins élevé. Inacceptable pour cette riche famille de Wuhan depuis des générations. En tant que Meng, il y avait des attentes à atteindre afin d’être complètement accepté dans la famille. Ces derniers consistaient à maîtriser toutes les bases nécessaires pour devenir le parfait gentleman bien qu’il fallait qu’il soit aussi ferme et froid afin qu’il puisse hériter de l’entreprise familiale en temps voulu.
Enfant, Mingwei ne tenait jamais en place et défiait toutes les règles familiales. À tel point que ses parents se mirent à l’inscrire à des sports de combats dans le but qu’il puisse brûler toute cette énergie qu’il accumulait chaque jour en lui. En tout, il grandit en apprenant plus de cinq arts martiaux différents jusqu’à la parfaite maîtrise. Il reçut toujours l’éducation qu’un Meng se devait de suivre et ce, malgré les tragédies qui touchèrent sa famille. Après la mort du grand-mère paternel du garçon, les tensions entre les Meng et les Choi ne cessèrent d’augmenter jusqu’à ce qu’un divorce soit prononcé. Le père de Mingwei avait fini par céder aux attentes de la matriarche et ne voulait plus de Choi dans sa maison. Cependant, il était question de garder le jeune garçon pour l’héritage et la génitrice n'eurent aucunement l'occasion de prononcer un avis. Elle s’était vue offrir une belle somme d’argent afin de ne pas chercher à garder le fils mais elle refusa et retourna dans son pays natal. Mingwei n’avait que cinq ans alors.

Les années passaient sans encombre si ce n’était pour le jeune héritier qui ne cessait de demander quand est-ce que sa mère rentrerait, quand est-ce qu’il pourrait la revoir. Il garda cette frustration en lui pour la ressortir sur les arènes de combat, continuant les entraînements avec toujours plus de férocité. Quand un jour, alors qu’il venait de fêter ses douze ans, son père lui présenta une nouvelle personne. Une nouvelle femme, une remplaçante pour sa mère chassée. Jamais il ne réussit à l’appeler ‘mère’, jamais il ne réussit à l’accepter dans la famille et, à force, il était devenu lui-même l’intrus. Un nouvel héritier était né, un qui n’était plus considéré comme un bâtard, un qui avait le sang pure des Meng. Mingwei se rassurait en se persuadant qu’ainsi, il n’avait plus à suivre de près le règlement des Meng, qu’il était plus libre de faire ce qu’il voulait et de reprendre ne serait-ce qu’un peu les rennes de sa vie.
Il étouffait. Il ne s’y sentait plus à sa place, il devait partir. C’étaient les pensées qui lui traversait l’esprit sans arrêt pendant sa scolarité. Son père ne le regardait même plus et sa belle-mère lui faisait vivre un calvaire, comme s’il était devenu esclave dans sa propre maison. Tout était pour l’héritier, le jeune héritier qui convenait mieux aux attentes des Meng que le bâtard.

Il fuit. Loin, dans un autre pays pour y rejoindre sa mère. En Corée du Sud, dans sa capitale où il avait rejoint sa mère qui vivait seule avec sa grand-mère dans un petit appartement. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour la retrouver, tout comme il n’eut pas besoin d’expliquer sa situation alors qu’elle l’accueillait à bras ouverts, les larmes de joies coulant sur ses joues. Mais il gardait toujours cette colère en lui. Envers son père, sa grand-mère paternelle, envers les Meng. Pendant ses dernières années au lycée, il s’était mit à participer à des combats illégaux. C’était le seul moyen qu’il avait trouvé pour extérioriser toute cette colère et toute cette énergie, c’était aussi le seul moyen qu’il avait pour ressentir quelque chose. L’adrénaline faisait vibrer sa poitrine au rythme de son cœur balancé par les coups qu’il donnait et recevait. Il en devenait dépendant. Continuant ainsi pendant des années. Il avait abandonné ses origines, son nom (il reprenait celui de sa mère, Choi), son passé et se disait complètement coréen malgré l’accent chinois qui persistait dans ses phrases.

Il restait cependant une coquille vide. Il n’avait aucune ambition, aucune envie, aucun plaisir. Ses bonheurs ne duraient que pour des temps déterminés et il ne pensait pas pourtant avoir une si mauvaise vie. Il n’avait aucune raison d’être malheureux mais c’était simplement ainsi. Il ne le choisissait pas et, quand bien même il essayait de changer, il n’y arrivait pas. Il se décida à suivre des études supérieures qui lui ouvriraient le plus de portes possible, n’ayant aucun but dans sa vie et grâce aux économies de sa mère et l’aide qu’il apportait avec ce qu’il gagnait pendant les combats (jamais il n’avait dit d’où venait cet argent, prétextant avoir trouvé un travail propre), il put se permettre des études dans une des meilleures université du pays.

Il dut brutalement arrêter les combats. Un soir qu’il remarqua à quel point il était devenu dépendant de cette adrénaline, il prit peur. Il ne contrôlait plus son corps et ça l’effrayait. Ce fut aussi la nuit où il avoua tout à sa mère pendant une longue discussion qui dura des heures. Il lui parla des Meng, de ce qu’il y avait vécu, des combats illégaux, de cette mélancolie qui ne le quittait pas. Sa mère accepta tout, non sans larmes, mais elle continua à le câliner et lui répéter que tout irait bien.
Mingwei changea du jour au lendemain. Il reprit sérieusement ses études, chercha un travail légal et se fit la promesse de protéger sa famille avant tout. Il avait un nouveau but et c’était de vivre pour sa mère et sa grand-mère. C’était lui qui rapportait l’argent pour qu’elles puissent être plus confortable à la fin du mois, qu’elles puissent s’offrir le vélo de salon de leurs rêves et un nouveau canapé. Pourtant, le plus surprenant était l’amour que Mingwei avait pour la cuisine. Il le découvrit bien tard, et par hasard alors qu’il remplaçait un cuisinier là où il travaillait, mais il devint une obsession. L’homme à tout faire, lorsqu’il ne rentrait pas trop tard les week-ends, il s’occupait de toutes les taches ménagères de la maison. Tout pour sa famille.
Gong Na Young
Gong Na Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 18:20
DONGHUN !!!!!!!
je suis comme une folle devant mon pc :hot: je t'ai dit que j'allais te réclamer des liens et je le ferai :mdr:
rebienvenue :plz:
et bon courage pour ta fiche Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez 1174020843
Yoon Nam Sun
Yoon Nam Sun
❝ PRESIDENT ♛ I'M YOUR LEADER
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 18:41
Olalla Donghun !

Trop contente de te voir DC, courage pour ta fiche <3


Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez 24_che10
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 18:43
Haha tu as succombé à la faiblesse !
Je connais pas du tout l'avatar par contre, tmtc les nouveaux groupes et moi :cry:
Courage pour ta fiche, hâte d'en lire plus sur ce nouveau perso ! :cute:


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 21:10
@Gong Na Young - Je me doutais bien que tu aller kiffer :y: même si j'ai hésité vraiment jusqu'à la dernière seconde. Merci :love:

@Yoon Nam Sun - Je rajoute du monde dans les rangs des Cheong :y: Mercii. :love:

@Wu Qin Tian - Je suis trop faible, je pensais /vraiment/ pas faire un dc si tôt. :cry: (pour le coup, a.c.e est un des rares 'jeunes' groupes que j'adore avec day6 ahah -- et en plus j'ai longuement hésité avec bb wang zhuo cheng :cry: :heart: ), & merciii. :love:
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 21:17
rebienvenue à toi :06:
cheong les plus beaux hihi :heart:


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Park Su Won
Park Su Won
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 21:52
Rebienvenue :uknow:
Les Cheongs cette bande de beaux gosses (ouais je nous fais des compliments, yakoi) :sara:



sign : me'ow; icon: solsken (bazzart).
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ SATAN SQUAD ◈ VICE PRÉSIDENT
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 22:26
@Hitoshio Kô - Les plus beaux et les meilleurs. :love: merci.

@Park Su Won - On va pas se priver de compliments si c'est pour les Cheong :y: :heart:


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Ahn Eren
Ahn Eren
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty Sam 26 Sep - 22:39
OULAAAAAAAAAAAA mais donghun il me semble avoir vu de nombreuses fois sa bouille ces derniers temps :y:
rewelcome, bon courage pour ta fiche et du coup, très très bon choix :05:




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i must have been through about a million girls. i'd love 'em then i'd leave 'em alone. i didn't care how much they cried, their tears left me cold as a stone. but then i fooled around and fell in love. free, on my own is the way I used to be. but since I met you, love's got a hold on me. yes it did. ☾☾
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Choi Mingwei ☞ il est interdit de se mettre des cornichons dans le nez Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Bonne année 2021 !
Après une année 2020 difficile, nous vous souhaitons une bonne année 2021, en espérant qu'elle sera bien plus belle et meilleure que celle que nous venons de passer ♡Nous espérons également que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année et que vous êtes prêts à commencer cette nouvelle année sur les chapeaux de roue (#teamadminmamies).Pour l'année des sept ans du forum, nous souhaitons avoir votre avis sur l'avenir des fraternités, n'hésitez pas à le donner en passant ici ➤ sujet. N'hésitez pas à consulter les news pour en savoir plus sur ce que nous vous avons réservés (/◕ヮ◕)/