Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 6f74065477f1211cc615d258db51e2c8Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Tumblr_pgawnfyL9u1vzztm0o1_400Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 OriginalButterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 A2bdbaacc8eff56cbfed0f3acd60d0e1f9329143
Le Deal du moment : -41%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
16.64 €

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Hongdae
Aller à la page : Précédent  1, 2

Butterfly touches feat. Park Ju Ri

Wang Dana
Wang Dana
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty Dim 10 Jan - 18:38




outfits. | La relation qu’elle avait avec Juri ne rendait pas le fait de parler des rencards que lui imposaient ses parents gênants. Cela aurait pu l’être dans d’autres circonstances, mais Dana n’éprouvait pas vraiment de difficultés à en parler avec son amie. Du moins, jusqu’à un certain point. Parce que la question que lui retourna la jeune femme, la figea dans le mouvement qu’elle était en train de faire à cette table de restaurant. Dana regarda l’étudiante, hésitante, presque apeurée, et elle déglutît avec difficulté. Pourquoi ces rencards ne fonctionnaient-ils pas ? La réponse était évidente. L'homosexualité de Dana était en cause. Mais entre le savoir et l’exprimer il y avait tout un monde. Parce que dire une chose à haute voix, c’était la rendre réelle, et elle n’était pas certaine d’être taillée pour encaisser cette réalité. « Tu sais bien ce qui me fait fuir... Ces gars-là ne sont pas pour moi. » Dit-elle fuyante, alors que la formulation correcte aurait été « les gars ne sont pas pour moi ». Comme au courant de sa détresse, le serveur vint déposer le sake sur la table, et Dana s’empressa de leur servir un verre à chacune, comme pour détourner l’attention sur le sujet des hommes, mais non pas des rencards. « Ah oui c’est vrai... Et Park Juri tient toujours ses promesses ? Ce serait mal venu de partir avant la fin alors. » Et si elle avait suivi avec une attention extrême les mouvements qu’avait fait la bouche de la jeune femme, cela ne regardait qu’elle. C’était tout aussi dangereux comme sujet, non ? Dana ne saurait dire, mais jouer avec les limites de leur amitié et de ce petit plus qui semblait les animer lui paraissait presque plus sécurisant. Sans doute parce qu’il s’agissait là d’une habitude à présent. Elle porta son verre de sake à ses lèvres, prenant une gorgée, souriant doucement à la réflexion de son amie, et elle hocha la tête en reposant le contenant. « Contre date c’est parfait. Et je suis d’accord, on ne veut pas de négativité entre toi et moi ! » Et elle lâcha un petit rire, suivant des yeux le serveur qui allait de table en table, espérant le voir arriver avec leurs plats. Elle reporta son attention sur Juri, inclinant légèrement la tête sur le côté. « Je ne sais pas... Les possibilités sont multiples non ? » Son regard était légèrement baissé, mais loin d’être fuyant. Inconsciemment, elle joua avec ce qui se trouvait sur la table, notamment ses baguettes, faisant aussi courir ses doigts sur la nappe pour attraper le bout de sa serviette ou encore un pied de verre. « Et pourquoi penser à la fin quand je peux être dans le présent avec une superbe jeune femme hmm ? » Elle lui sourit franchement. « Que, en plus, je n’ai pas vu depuis longtemps et qui a plein de choses à me raconter ! Du moins je l’espère. » Elle lâcha un petit rire, et après une brève pause, elle se mordit la lèvre, relevant un regard chargé vers Juri. « Tu l’imaginerais comment toi, la fin de cette soirée ? » Et de nouveau, elle posa son menton au creux de sa main, lui donnant une certaine contenance. Mais ne parvenant pas à rester immobile bien longtemps, elle finit par ses redresser et les resservit toutes les deux. « J’espère que nos plats vont bientôt arriver, on aura fini la bouteille à ce rythme. » Et sur leurs estomacs si peu remplis, elles n’allaient plus répondre de rien.  

(c) SIAL ; icons solsken






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
I need love like anybody else, 'Cause Lord knows that I don't love myself. And I'm tired of living in this hell, stuck inside looking out the window. And it's too much, Feeling too much Feeling used up, thinking I'ma lose touch... (f.o.b)
Park Ju Ri
Park Ju Ri
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty Dim 31 Jan - 0:10




outfits. | La jeune femme n’avait jamais compris pourquoi les dates de Dana n’aboutissaient pas réellement. A chaque fois, il y avait quelque chose qui n’allait pas et elle était curieuse d’en apprendre la raison. Elle avait cependant une petite idée, mais ce n’était encore qu’un germe et elle n’était absolument pas sûre que ce fût vrai. Alors, à la place, elle lui demanda directement ce qui la faisait fuir. Juri fronça les sourcils à la réponse de la jeune femme et la fixa quelques secondes avant de reposer une question. « Alors, c’est quoi un homme pour toi ? » Parce que clairement, elle n’en avait aucune idée. Elle imaginait bien quelqu’un qui prendrait soin de son amie mais elle n’avait pas plus d’idée que ça sur la personne. Juri se moquait bien de qui elle trouverait tant que Dana était heureuse et épanouie. Mais le jour où l’homme qui rentrerait dans la vie de son amie lui ferait du mal, elle n’hésiterait pas à sortir les griffes. On ne faisait pas souffrir impunément sa famille et ses proches. Le sujet changea alors et la taquinerie reprit comme si elle ne s’était jamais arrêtée, les deux filles jouant toujours à la limite de leur relation. Un jour, elles allaient tomber de l’autre côté et si ça ne dérangeait pas vraiment Juri parce qu’elle se moquait bien du genre de la personne qui lui faisait face, ce n’était pas forcément le cas avec Dana. Donc, elles s’amusaient, mais si la pyo se laissait plus aller que la sango. Elle sourit à cette dernière et hocha la tête. « C’est exactement ça Wang Dana. Je tiens toujours mes promesses. Et celle-là j’ai bien envie de la tenir, encore plus que les autres. » Ce n’était que des espiègleries mais sur un fond de vérité, du moins du côté de la stripteaseuse. Elle renvoya son sourire à Dana, prenant son verre de sake pour le porter à ses lèvres en miroir avec la jeune femme. Elle en but tout son contenu avant de reposer son attention sur l’étudiante en face d’elle. Une fois de plus, elle hocha la tête. Juri non plus ne voulait pas de négativité entre elles. Il y en avait bien assez autour d’elle pour que leur relation en soit dépourvue. Ainsi, elle lui demanda ce qu’elle attendait de la fin de cette soirée et la langue de la fille Park se retrouva inconsciemment sur ses lèvres alors qu’elle écouta Dana lui parler des multiples possibilités qui s’offraient à elles. Ça lui plaisait bien. Elle attendit qu’elle précise sa pensée et rougit presque en entendant le compliment qu’elle lui présenta. « Je ne peux que te retourner le compliment. Je ne pouvais pas mieux rêver comme compagnie qu’une magnifique femme à mes côtés. » Un sourire amusé ourla ses lèvres tandis qu’elle pencha légèrement la tête sur le côté, posant sa joue contre la paume de sa main, alors que son regard se fixa sans se détourner sur Dana. « Comme tu l’as dit, les possibilités sont multiples et je suis ouvertes à tout type. Ce sera à toi de choisir et de voir si tu veux la même chose. » Juri lui laissait le choix quant à ce qui adviendrait après ce repas. Elle, elle n’était contre l’idée d’aller plus loin, parce qu’elle savait que leur relation n’en pâtirait pas. Toutes les deux étaient assez matures et intelligentes pour savoir que ça ne changerait rien entre elles. Du moins, Juri le pensait. Elle ne savait cependant pas ce qui se passait dans la tête de son amie. Une nouvelle fois, un sourire amusé prit place sur le visage de la coréenne alors qu’elle regardait Dana les resservir à boire. « Effectivement, à ce rythme on aura fini avant d’avoir commencé à manger. C’est pas grave, on reprendra une bouteille. » La pyo n’avait pas forcément une grande résistance à l’alcool quand elle avait le ventre vide, ce qui était assez souvent, mais lorsqu’elle mangeait, elle pouvait boire un peu plus. Néanmoins, des rougeurs apparaissaient déjà sur son visage, signe que l’alcool lui montait au cerveau, et elle se lécha les lèvres sans s’en rendre compte. « Tu sais, on se cherche beaucoup, mais, j’aurai bien tenté. » Elle lâcha la bombe au moment où le serveur arriva avec leur plat et elle le maudit parce qu’il lui cachait complètement la réaction de Dana face à ses mots.

(c) SIAL ; icons solsken




† you smile, but you wanna cry. you talk, but you wanna be quiet. you pretend to like you're happy, but you aren't.
Wang Dana
Wang Dana
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty Ven 5 Mar - 22:25




outfits. | « Tu sais très bien quel est mon genre... » Dit-elle d’un ton bas, presque sombre. Ju Ri le savait, Dana n’était pas attirée par les hommes. Mais que personne ne s’attende à l’entendre dire « je suis lesbienne » ou « je suis gay », car elle en était incapable. Il n’y avait que dans des moments du genre, lorsqu’elle se savait protégée des regards, que personne ne la reconnaissait, qu’à voix basse, elle se permettait des échanges et des gestes comme ceux qu’elle avait avec son amie. Elle s’autorisait même de rougir à certains propos, mais jamais elle ne le ferait au grand jour. C’était pour ces mêmes raisons, l’anonymat, se sentir en sécurité loin de tout jugement, qu’elle se permettait ce petit jeu avec Ju Ri. Elle se permettait de parler de ces promesses avec un sourire en coin, de la complimenter sans cacher ce commentaire derrière une quelconque politesse : Ju Ri était le genre de femmes qu’elle désirait. Mais c’était bien parce qu’elles étaient dans une sorte de bulle que Dana se permettait d’être ainsi avec son amie. Ainsi, son regard planté dans celui de la coréenne, elle jouait avec le bord de son verre. « C’est difficile de savoir ce qu’on veut quand on a tant de possibilités en tête... » Se réprimant la majorité du temps, Dana était comme une cocote minute d’envies, de passions et de désirs qu’elle se refusait de vivre et d’expérimenter. Lorsqu’elle s’accordait quelques plaisirs, la honte était toujours là, à rôder, ternissant ce que l’étudiante vivait, en abîmant l’intensité et les souvenirs qui en resteraient. La sino-coréenne remplit de nouveau leurs verres, un moyen de passer le temps, un moyen aussi d’occuper ses lèvres de peur qu’elles ne laissent passer des envies inavouées. « Bien sûr ! Il faudra juste faire attention, ça serait bête de ne pas se souvenir de cette soirée ! » Et elle ponctua par un petit clin d’œil, reposant doucement la bouteille d’alcool sur la table. Portant son verre à ses lèvres, elle manqua d’avaler de travers lorsque Ju Ri lâcha une bombe. Elle aurait pu la vivre autrement, mais cela avait été dit devant le serveur. Dana sentit le rouge lui monter aux joues, n’osant commenter quoique ce soit tant que le serveur serait là. Elle baissa même la tête afin qu’on ne puisse voir son visage, comme si ce pauvre homme pouvait la reconnaître, comme s’il pouvait la balancer. Finalement il repartit, Dana releva finalement le visage. Elle croisa le regard de Ju Ri, il était rassurant, elle y lisait aussi une certaine attente. « Moi aussi. Je crois. » Elle humidifia ses lèvres tout en attrapant ses baguettes. « Je n’ai pas de très bons souvenirs des quelques expériences que j’ai eus. » Elle poussa la nourriture du bout des baguettes, soudain presque hésitante à manger. « C’est compliqué. » Et Ju Ri le savait, enfin, elle avait sans doute deviné des quelques bribes d’informations que Dana avait pu donner. Comprenait-elle aussi toute l’homophobie intériorisée que portait la sino-coréenne ? Elle-même en avait trop peu conscience pour comprendre son comportement. Finalement, se décidant à se remettre en mouvement, elle attrapa un des mets et le plaça sur la petite écuelle de son amie. « Allez, mange beauté. Dans tous les cas, il faut des forces pour affronter la soirée qui nous attend. » À son tour, elle prit une bouchée, la mâchant presque du bout des lèvres. « Si on tentait... » Commença-t-elle avec une pointe de réserve dans la voix, mais une réelle envie dans le regard. « Qu’est-ce que tu ferais ? » Que voulait-elle faire ? Quelles envies avait-elle ? Dana avait elle-même tant de mal à formuler les siennes, et tant de mal à les accepter.  

(c) SIAL ; icons solsken






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
I need love like anybody else, 'Cause Lord knows that I don't love myself. And I'm tired of living in this hell, stuck inside looking out the window. And it's too much, Feeling too much Feeling used up, thinking I'ma lose touch... (f.o.b)
Park Ju Ri
Park Ju Ri
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty Mer 24 Mar - 1:10




outfits. | Bien que Juri soit au courant de la sexualité de son amie, Dana n’avait jamais réellement posé les bons mots sur cette dernière. Ce n’était pas la pyo que cela dérangeait, ne voulait elle-même pas vraiment entrer dans une case, mais elle avouait quand même sans rechigner son attirance pour les deux sexes. Seulement, dans le cas de la sango, Juri savait que c’était parce qu’elle en avait presque honte. Seulement, elle, elle ne voyait pas pourquoi Dana devrait avoir honte de ne pas être attirée par les hommes. C’était tout à fait normal et même s’il y avait quelques années, c’était encore vu comme quelque chose de répréhensible, ce n’était plus le cas maintenant. Les mentalités changeaient pour le mieux avec les nouvelles générations. Cependant, la stripteaseuse comprenait totalement que son amie ne désirait pas parler de tout ça. C’était son choix et elle le respectait. Ça ne les empêchait pas de jouer avec la limite de leur amitié, touchant à chaque instant cette ligne entre l’ambiguïté amicale et le flirt pur et dur. Juri étant à l’aise avec sa sexualité et son attirance pour les femmes, n’hésitait jamais à chercher Dana, allant parfois sûrement un peu trop loin pour elle. Mais tant qu’elle la suivait, elle ne voyait pas d’intérêt à s’arrêter. « Le choix t’appartient au final Dana. » La jeune femme ne la forcerait pas et même si elle acceptait et se rétractait à un moment ou un autre, Juri accepterait son choix. Elle serait frustrée, mais ce n’était pas grave. Le bien être de son amie passait bien avant quelques désirs qu’elle pourrait assouvir avec un homme ou une femme, rencontrés dans un bar ou dans le club de striptease dans lequel elle travaillait. Un sourire s’afficha sur les lèvres de la pyobeom alors qu’elle hocha la tête aux paroles de son amie. « En effet, ce serait dommage de ne pas se souvenir. » Il était rare qu’elle boive jusqu’à ne plus se rappeler de ce qui s’était passé la veille. Cependant, ça avait du lui arriver une fois ou deux et l’expérience ne lui avait pas plu mais alors pas du tout. Avoir un trou dans sa mémoire n’’était pas quelque chose qu’elle espérait réitérer. Les plats n’allaient pas tarder à arriver mais en attendant, Juri fit part de ses pensées à Dana, lui avouant sans détour qu’elle aimerait bien tenter avec elle. Après tout, pourquoi devait-elle taire ce qu’elle pensait. Le serveur arriva alors, les coupant dans leur discussion et lorsqu’il partit, le regard de la coréenne se planta dans celui de son amie et elle attendit sa réponse, ayant déjà eu un aperçu de sa réaction. Elle sourit à la jeune femme quand elle se rendit compte que c’était réciproque et grimaça en entendant la suite. « Tu n’es sûrement pas tombée sur les bonnes personnes… C’est pareil pour moi. J’ai eu des expériences affreuses comme de très bonnes. » Cela dépendant totalement de la personne en face, de si on était à l’aise avec et si on avait une quelconque complicité avec. Ça ne faisait pas tout de se plaire physiquement, si derrière il n’y avait rien d’autre que ça, ça ne valait pas la peine aux yeux de Juri. Dana changea alors de sujet en lui mettant de la nourriture devant les yeux et un sourire entendu s’afficha sur ses lèvres. Elle avait compris que ça commençait à la mettre mal à l’aise. Elle n’insisterait donc pas et attrapa ses baguettes pour commencer à manger. Seulement, ce fut la sino-coréenne qui reprit la parole, ramenant le sujet sur le tapis. Elle prit le temps de mâcher et de déglutir, buvant même une gorgée de sake pour faire passer le tout. « Tu veux vraiment savoir Dana ? » Elle lui demandait pour être sûre mais également pour lui laisser le temps de se rétracter si jamais elle en avait envie. Parce que des envies, Juri en avait plein et quand son amie entrait en jeu encore plus. Dana lui plaisait, c’était un fait indéniable. « Si on tentait, je ne ferai rien que tu n’approuverais pas… J’irai à ton rythme, te laissant le temps d’assimiler qu’il n’y a aucune honte à avoir d’être attirée par une femme… Et si tu m’en laissais l’occasion… » Elle se pencha pour murmurer que pour la jeune femme. « Je te ferai l’amour. » Nouvelle bombe lancée par la panthère à son amie requin. Un sourire tendre s’afficha sur ses lèvres alors que l’envie se lisait dans ses yeux.

(c) SIAL ; icons solsken




† you smile, but you wanna cry. you talk, but you wanna be quiet. you pretend to like you're happy, but you aren't.
Wang Dana
Wang Dana
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty Sam 24 Avr - 16:11




outfits. | Le problème avec Dana, c'était que si on lui laissait le choix, elle ne le prendrait jamais. Elle resterait sur cette ligne entre la honte, le secret et ses désirs, l'affirmation de soi. Elle était partagée entre l'envie d'être mise au pied du mur (et plaquée contre ce dernier) et restée maîtresse de ses décisions. Au final, elle restait dans une inertie terrible, ne franchissant le pas que lorsqu'elle estimait les choses sans danger : comprenez des femmes qui ne pourraient la conforter dans l'idée qu'une relation sexuelle (et amoureuse) pouvait être épanouissante, l'aidant à repousser d'autant plus ses désirs les plus profonds. Alors la sino-coréenne resta évasive, ne répondant pas réellement à Ju Ri, sans réellement refuser non plus. Elle changea de sujet, l'alcool, la nourriture, des choses concrètes et immédiates sur lesquelles elle n'avait pas vraiment besoin de trop s’appesantir. Mais c'était sans compter sur ce sujet, l'éléphant au milieu de la pièce que les deux femmes ne pouvaient ignorer. Elles étaient amies depuis un moment et partageaient cette attirance et envie l'une pour l'autre (sans que cela n'altère vraiment leur amitié). Dana justifiait chacune de ses hésitations par ses expériences passées, alors qu'elle-même en était majoritairement responsable. Comment prendre du plaisir alors qu'elle était en train de se poser mille questions mais surtout de se mépriser parce qu'elle était justement en train de se perdre dans les bras d'une femme ? Mais elle avait du mal à en parler, certaines de ces expériences étaient proches du traumatisme. Alors elle mangea encore quelques bouchées, regardant Ju Ri sans la regarder, ou la regardant trop justement Et comme toujours pour la scientifique, elle cherchait des réponses. Autant sur ce que voulait son amie que sur ce qu'elle voulait elle, elle avait besoin de réponses. Elle avait donc hoché la tête, oui elle voulait savoir. Et la coréenne ne la déçut pas, Dana manqua de s'étouffer avec la bouchée qu'elle mangeait du bout des lèvres. Elle se sentit rougir, elle était certaine qu'il ne s'agissait pas que de ses joues, mais probablement son cou aussi. Essayant de ne pas montrer davantage de son trouble, elle bu doucement une gorgée d'eau et reposa son verre sans trop trembler. Pourquoi était-elle aussi impactée par les mots de Ju Ri ? Parce que c'était à la fois tout ce qu'elle voulait découvrir et tout ce dont elle avait peur. Elle en avait tellement envie elle aussi mais... Elle déglutit doucement, essayant d'organiser ses pensées. « Je ne sais pas ce que je veux vraiment... » Elle releva les yeux, son regard torturé planté dans celui de son amie. « Il y a ce que je désire, ce que je fantasme, les appels de mon corps et de mon cœur parfois, mais au dessus de tout, il y a cette voix dans ma tête... » Son poing posé sur la table se referma sur du vide, elle le serrait si fort que ses phalanges commencèrent à blanchir. Cette voix dans sa tête qui lui répétait que c'était mal, qu'elle n'était pas normal, que ce qu'elle ressentait était punissable. « Toutes les expériences que j'ai eu... Je les ai vécues en me sentant jugée, observée... Comme si j'allais être punie, foudroyée pour aimer ça, pour être heureuse avec elles... » En soit, ses partenaires n'étaient pas à blâmer pour les catastrophes que cela avait été à chaque fois. « Et ça me tue parce que je n'arrive pas à comprendre qui décide de ce qui est bien ou de ce qui est mal, alors comment juger ce que je suis ? Ce que je fais ? » Elle baissa les yeux et déglutit avec difficulté, elle regarda d'un œil un peu vide la nourriture en train de refroidir sur la table. « J'aimerais ressentir du plaisir, être avec quelqu'un sans être mortifiée... Juste me sentir en sécurité. » Elle sourit tristement, cela lui paraissait impossible. Néanmoins, en avoir parlé avec son amie la soulageait dans un sens, elle n'avait, avant ce jour-là, jamais verbalisé ces choses. Que Ju Ri sache qu'elle était homosexuelle était déjà énorme, elle savait à présent ce qui la hantait par rapport à sa sexualité. Elle releva le regard. « Ah je gâche notre non-date. » Elle secoua légèrement la tête et se resservit un verre de soju, qu'elle descendit d'une traite.

(c) SIAL ; icons solsken






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
I need love like anybody else, 'Cause Lord knows that I don't love myself. And I'm tired of living in this hell, stuck inside looking out the window. And it's too much, Feeling too much Feeling used up, thinking I'ma lose touch... (f.o.b)
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Butterfly touches feat. Park Ju Ri Butterfly touches feat. Park Ju Ri - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Vent nouveau sur Yonsei
Ce qui devait arriver... Arriva. Ce n'est pas faute d'avoir été prévenu à maintes reprises par notre langue de vipère du campus ou par les visites des sponsors dans vos dortoirs. Et oui, oui, bye bye les dragons, les colibris, les panthères et les requins ! Vous allez nous manquer, mais il est temps de faire place à nos quatre nouvelles fraternités toutes neuves, toutes belles (/◕ヮ◕)/ Venez vite les découvrir par ici ~
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum