Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Frist meet (fr Kô) S43aQ9Pc_oFrist meet (fr Kô) S43aQ9Pc_oFrist meet (fr Kô) S43aQ9Pc_oFrist meet (fr Kô) S43aQ9Pc_o

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Bâtiment Sejong
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Frist meet (fr Kô)

Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Mer 30 Sep - 22:21
Frist meet
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Pourquoi tu t'es proposé pour aider à la préparation d'un buffet en l'honneur de l'équipe de natation. Peut-être parce que tu fais partie de cette équipe qui a gagné la première compétition de la saison. Et aussi parce que c'est une bonne façon de te faire des contacts. Tu n'es clairement pas un étudiant comme les autres, en effet tu es un flic sous couverture. Ton but est simple infiltré le réseau de drogue de l'université pour le faire tomber. En réalité tu connais déjà des cibles et tu sais comment procéder. Ce soir n'est qu'une extra durant lequel tu pourrais faire des rencontres intéressantes. Tu es donc arrivé dans la cuisine ou tu dois retrouver les autres étudiants, certains du club de natation comme toi et les autres sont du club de cuisine. Visiblement il donne un coup de main, ce qui vaut mieux vu la réputation des talents culinaires de sportifs, en tout cas des tiens. En arrivant dans la salle, tu vois déjà quelques personnes qui s'activent autour des plans de travail, aucune de ton équipe. Tu es doué avec un couteau...pas pour couper les carottes bien entendu. Malgré tout tu dois faire un effort ce soir. Dans un sens ce n'est pas un gros sacrifice, tu as toujours été plutôt enjoué, même lorsque tu dois faire quelque chose qui ne te plait guère. Ta philosophie, il faut de mauvais moments pour apprécier les bons. Ce soir c'est pareil, la préparation de cette soirée te permettra de l'apprécier d'autant plus le reste. Tu t'es annoncé d'une voix joviale sincère en t'avançant.

« Salut la compagnie. Vous avez besoin d'aider quelque part ? »

Tu t'es approché d'un plateau pour gouter son contenu. Tu es conscient que tu vas peut être te faire taper sur les doigts. Cependant cela ne t'empêche pas de porter le morceau à ta bouche. Immédiatement tu lâches un "hum" bruyant en écarquillant les yeux. Si tu n'es pas doué en cuisine tu adores manger et nul doute que le club de cuisine à un sacré niveau.

« Waou ! C'est délicieux, vous êtes des fêes des fourneaux les filles ! »

A ce que tu vois il n'y a que des filles, tu souris à certaines, dont une qui ne t'a pas lâché du regard. Tu appuis ton regard sur elle, esquissant un sourire en coin, la remerciant d'une signe de tête pour tout ce qu'elle fait pour l'équipe de natation. Tu n'es pas en train de la draguer, loin de là, c'est juste ton charme naturel. En réalité tu es en couple, tu n'as donc de vu sur personne ce soir.

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Mer 30 Sep - 22:30

ootd — Kô faisait partie du club de cuisine depuis un peu plus d’un an à présent, et il n’avait jamais vraiment eu l’occasion de se mettre derrière les fourneaux. Quand il se rendait au club, ils préparaient souvent des recettes simples (ce qui lui convenait bien en soit), jamais rien de poussé. Alors, quand on leur avait proposé de s’occuper de préparer quelque chose à manger pour fêter la victoire du club de natation, c’était une occasion à ne pas manquer. Le club de cuisine de l’université existait bel et bien et comptait le montrer ! Ils désiraient tous faire de leur mieux afin que tout le monde puisse fêter cette réussite comme il le fallait.
Les manches de son yukata remontées, Kô était concentré sur la découpe de ses fruits et légumes. Il n’avait pas envie de laisser un morceau de doigt dans cette préparation ! Cela serait vraiment embêtant, d’autant plus pour un étudiant en stylisme et design... des mains étaient à ses yeux ses outils les plus précieux et dont il devait prendre un grand soin. Sourcils froncés, il abandonna un léger soupir en entendant le raffut que faisaient l’équipe de sport de l’autre côté. Malgré tout, cela mettait une petite pression à lui et aux autres cuisinières. Car oui, Kô était le seul garçon... enfin, un jeune homme assez efféminé pour parfaitement se fondre dans le décor, comme à son plus grand jeu.
Alors qu’il terminait de laver des légumes, Kô releva la tête aux paroles qu’un des sportifs avança. Il sourit en songeant qu’ils étaient tous aussi prétentieux à croire que leurs muscles pouvaient aider en toute situation. Approché non loin, Kô finit par se faufiler pour taper doucement sur la main du testeur culinaire improvisé.

« Interdiction de goûter davantage si tu ne nous aides pas, Monsieur muscles. »

D’ailleurs, ce dernier ne venait-il pas de lui offrir un sentiment de réconfort ? Le blondinet le fixait depuis un instant, tout comme lui semblait lui renvoyer. Il ne devait clairement rien soupçonner de sa véritable identité - et réciproque.

« Félicitations pour la victoire, ajouta Kô en reprenant ses activités, mais je ne t’avais jamais vu ici... pourtant, les sportifs sont très convoités. »

Un délicat sous-entendu sous une apparence douce et délicate de la fleur fragile qu’il désirait montrer. Pourtant, Kô n’hésitait pas à rentrer dans la danse, quitte même à la mener. C’était beaucoup plus intéressant quand les jeux prenaient des tournures tout à fait inattendues.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Sam 3 Oct - 15:01
Frist meet
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Tu as juste eu le temps de gouter un morceau qu'une des filles s'est approché et t'as tapé sur la main, comme on ferait avec un enfant. Tu pouffes de rire à sa réflexion, que tu deviennes sérieuse. Pourtant tu ne te vexes pas et tu affiches un visage désolé, cachant tes mains derrière ton dos en hochant la tête, signe que tu as compris le message. Tu termines par lâcher un sourire. Tu répliques même avec un ton enfantin.

« C'est quand même super bon...»

Ton sourire s'élargit un instant et tu reprends ton sérieux lorsqu'elle te félicite. Tu n'as pas fait grand-chose lors de cette compétition. Enfin tu ne t'es pas classé en individuel mais tu as aidé à obtenir la victoire par équipe.

« Merci...»

Tu t'inclines légèrement pour qu'elle comprenne que tu la remercies de son double compliment. Tu as clairement compris son sous-entendu, cependant tu ne veux pas d'ambiguïté. Si la plupart des sportifs sont réputés pour sauter sur tout ce qui bouge, ce n'est pas ton cas. Tu restes charmant en toutes occasions, ce qui peut être parfois mal pris. Enfin tu ne t'attendais pas te faire repérer comme nouveau. Soit elle connait toutes les têtes des sportifs par cœur parce qu'elle est une croqueuse d'homme, soit tu as une étiquette : ptit nouveau, sur le front.

« Tu as l'œil, je suis nouveau, je suis arrivé cette année. En réalité j'y suis pas pour grand-chose dans la victoire mais j'ai soutenu mes coéquipiers, ça compte ? »

Tu ris doucement avant de reporter ton attention un instant sur la cuisine. Tu as beau ne pas être doué, tu vas proposer ton aide. Après tout, elles n'ont pas à tout faire. Tu reprends donc en reportant ton attention sur la jeune femme avec un nouveau sourire plus sérieux cette fois.

« Besoin de muscles quelque part ? »

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Sam 3 Oct - 20:32
Kô secoua doucement la tête de ses cheveux blonds relevés en une petite queue de cheval, un sourire en coin des lèvres. Ce garçon avait vraiment eu l’air d’être pris la main dans le sac quand Kô était venu le réprimander doucement, comme un enfant qui faisait une bêtise. Aaaah, c’était vraiment amusant, tout ça. Un sportif qui se faisait reprendre par une frêle jeune femme... heureusement que Kô ne dessinait pas des bandes dessinées sinon son imagination serait partie à des kilomètres à la ronde.
Il finit par s’atteler de nouveau aux légumes car cette préparation n’allait pas se terminer toute seule. Il acquiesça aux propos de son interlocuteur, ravi d’avoir tapé en plein dans le mile. En tout cas, ce garçon semblait bavard et n’était pas avide de donner des détails sur lui. C’était une chose que Kô appréciait chez les autres. Au moins lui n’était pas obligé de s’étendre sur ses propres histoires.

« Tu fais partie de l’équipe, alors je pense que tu as autant de mérite que les autres, non ? »

Toujours un peu flatteur, pour marquer le terrain, faire plaisir ou faire rougir. Néanmoins, il n’avait pas relevé la tête et continuait sa cuisine, pour ne pas non plus montrer trop d’intérêt à son camarade.

« Mmh, tu pourrais m’attraper les poissons qu’il y a dans le bac du frigo et les laver ? »

Une tâche qui, clairement, répugnait un peu Kô qui adorait pourtant manger du poisson. Les préparer... c’était autre chose. Mais il comptait en faire des sushis, rien de trop difficile. D’ailleurs, une fois les légumes coupés, il irait égoutter le riz qui reposait à côté.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 11:44
Frist meet
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Il est évident que la jeune femme est charmante, tu ne peux pas le nier. Cependant tu ne vas pas lui dire au risque de lui donner de faux espoir. Pourtant tu ne peux pas manquer sa féminité et sa grâce, qui te font afficher un sourire rieur. Tu n'es pas du genre timide d'autant plus lorsque tu dois passer pour un sportif. Tu sais que tu dois préserver ton identité mais rien de mieux que de parler de soi pour éviter les questions indiscrètes. D'autant plus que ta couverture tient la route, ta fausse identité est inscrite dans les registres d'établissement scolaire, tout comme dans toute l'administration publique. Tu as même des photos dans ton portefeuille de tes fausses sœurs et tes parents. En somme tu as une couverture en béton, c'est bien le minimum quand tu te lances dans une infiltration de longue haleine. En effet tu es là pour quelques années. Ta dernière mission a durée trois ans, tu es donc ici pour un moment, alors c'est vrai que tu as un objectif mais tu dois aussi vivre ta vie. Ce soir il est clair que tu ne trouveras pas de toxicomanes au sein du club de cuisines. Tu es donc plus libre de tes mouvements. Tu dois malgré tout faire attention à ce que tu dis, mais depuis le temps tu as l'habitude.

« C'est peut-être vrai. C'est gentil de me rassurer. »

Tu apprécies la sollicitude gratuite dont elle fait preuve. Tu te doutes qu'elle est soit trop mielleuse pour être vrai, soit qu'elle est réellement trop gentille. Dans les deux cas, pour l'instant tu apprécies sa compagnie. Lorsqu'elle se détourne pour reprendre la cuisine, tu t'approches observant par-dessus son épaule. Tu as beau avoir proposé ton aide, tu pries pour qu'elle ne te donne pas une tâche trop compliquée. Quand la sentence tombe, tu écarquilles les yeux, les rendant aussi grand que balles ping pong. Tu captes son regard pour être sûr que tu as bien entendu en mode : seriously ? Visiblement oui et tu vas donc chercher ce qu'elle te demande.

« Et toi ? Tu es dans quel cursus, la cuisine ? »

Autant discuter maintenant, car vu la tâche qui t'attend tu n'es pas certain de pouvoir ensuite. Tu as bien aidé ta mère en cuisine, cependant tu n'as jamais préparé de poissons. Bon les laver c'est ok, tu devrais t'en sortir. Tu es d'ailleurs à l'éviter, un poisson entre les mains. Ce n'est pas tellement la texture qui te dérange, ni le côté répugnant de vider les entrailles. Tu as fait tellement pire. C'est plutôt le côté découpe. Enfin pour l'instant tu dois juste les laver, les écailler, tu lui demanderas ensuite un peu d'aider pour manier la lame.

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 12:44

Kô n’avait pas dit cela seulement pour faire plaisir à son interlocuteur. Il pensait vraiment que même s’il n’avait pas spécialement concouru, il faisait malgré tout partie de l’équipe et aidait les autres d’une manière ou d’une autre. Néanmoins, le jeune cuisinier n’avait pas envie de trop se montrer intéressé par ce bel homme qui surgissait un peu tout à coup de nul part. Kô n’était pas du genre à avoir le cœur qui palpitait si vite, mais cette fois-ci semblait légèrement différente. Puis, ressentir la présence du sportif juste au-dessus de son épaule le déconcentrait un peu. Il l’envoya donc s’occuper du poisson qu’il y avait dans le frigo non loin de là, amusé de voir ses pupilles brunes si grandes ouvertes. Kô ne releva pas cette exclamation et termina les légumes en répondant à la question qu’il venait de lui poser.

« Non, dit-il, la cuisine n’est qu’un club, un passe-temps. J’étudie la mode et le design. Tu aurais pu le remarquer. »

Il esquissa une moue se voulant boudeuse et amusée en désignant son accoutrement si soigné et présenté.
Déposant ensuite les légumes dans une poêle pour les faire revenir quelques minutes, Kô reporta son attention sur son bras-droit qui se battait avec les poissons pourtant déjà morts depuis longtemps.

« Et toi, qu’est-ce qui se cache derrière ces bras musclés ? »

Il rit doucement en replaçant une mèche blonde derrière son oreille. Tout en remuant ce qu’il y avait sur le feu de temps en temps, il se pencha vers l’évier pour voir ce qu’il s’y passait.

« Ta petite-amie doit être bien contente d’avoir un homme qui sait se débrouiller en cuisine... »

Un nouveau sous-entendu souligné d’un délicat sourire rosé du bout des lèvres. Une façon détournée d’en apprendre un peu plus sur ce garçon dont il ignorait pourtant toujours l’identité. Mais n’était-ce pas à lui de décliner son nom avant que Kô ne le fasse ? Après tout, Kô était une frêle demoiselle... dans ce rôle.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 12:52
Frist meet
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Tu lui jettes un regard amusé lorsqu'elle mentionne sa tenue. Tu as bien remarqué son style unique et son regard envoutant. Si au départ tu as préféré ne pas faire de remarque à ce sujet, vu qu'elle te tend une pêche, tu vas la saisir.

« D'accord, je pensais que c'était ta tenue pour servir...» lances-tu avec un clin d'œil. « C'est vrai que tu as du style on ne te rate pas. »

Il n'y a rien de méchant dans ta première réflexion et ta deuxième est clairement un compliment. Certains diraient que cela manque de classe, cependant tu n'as pas envie qu'elle se fasse de fausses idées. Malgré tout tu avais envie de souligner qu'elle est jolie. Tu esquisses un sourire en reprenant.

« En tout cas c'est très joli, c'est une tenue japonaise c'est ça ? J'en déduis que tu es japonaise ? »

Tout en discutant tu te bats pour écailler les poissons. Décidément tu n'es pas doué et le poisson meurt une deuxième fois entre tes mains. Tu es clairement plus l'aise lorsqu'il s'agit de manier une arme blanche en combat. Pourtant tu y mets de la bonne volonté et puis la compagnie est agréable. Tu ne regrettes pas d'être venu pour aider en cuisine. Lorsque la conversation revient sur toi, tu te tournes un peu vers elle, haussant un sourcil arrogant à son compliment en miment un bodybuilder avec un rire.

« Hey hey JiWoong un futur champion de natation...enfin je ferais tout pour ! »

Tu pouffes rire témoignant qu'en réalité tu n'es clairement pas hautain, juste un clown. Tu n'es pas du genre à te présenter de façon conventionnelle. C'est surement un tort puisque tu marques les esprits, cependant dans ce contexte, loin des dangers du crime, tu peux te le permettre.

« Et toi c'est quoi ton petit nom ? »

Suite à sa question indirecte, tu affiches cette fois ci un sourire légèrement gêné toujours teinté d'humour. Tu comprends qu'elle cherche à en apprenant plus sur toi, peut-être parce qu'elle est intéressée. Malheureusement tu es accompagné dans la vie et tu vas en profiter pour lui faire comprendre.

« Oh elle me croira jamais quand je lui dirais que j'ai aidé en cuisine. Je suis "tellement" nul. »

Tu as appuyé tes mots car c'est un fait. Les poissons sont lavés et écaillés mais le plus dur reste à faire : vide les poissons et sortir les filets. Tu t'es rapproché un air triste sur le visage. Même si tu es en couple, tu es quelqu'un de sociable, qui va facilement vers les gens. C'est une de tes qualités dans ton travail. Il faut que tu saches t'intégrer rapidement et inspirer confiance. Dans ce cas, tu n'as aucune arrière-pensée, si ce n'est celle de passer un bon moment en agréable compagnie.

« Tu crois que tu pourrais me montrer comment les vider. J'ai pas envie de faire de bêtises. »

Tu joins tes mains pour la supplique avec un sourire charmeur sans le vouloir. Tu réalises alors que la tâche que tu le demandes peut être salissante. Un éclair de génie traverse ton regard et tu ôtes ta veste, la tournant vers elle en guise de tablier. Tu lui affiches un sourire ravi, comme si tu avais trouvé l'idée du siècle.

« Enfile ça comme un tablier, je ne voudrais pas que tu te tâches par ma faute. »

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 13:04

Une tenue pour servir ? Kô ne se gêna pas pour lui lancer un regard assez noir. C'était un yukata de grand couturier qu'il avait la chance de rencontrer en personne... et son interlocuteur pensait à une simple tenue pour servir ? Non, clairement, les sportifs étaient loin d'avoir le sens du raffinement. Il rit un peu jaune à la suite de ses propos, le trouvant peut-être un peu trop... familier ? Enfin, c'était une façon de voir les choses, après tout. Peut-être était-ce Kô qui était un peu trop... précieux ?

« Ce yukata est splendide oui, en effet, répondit Kô sur un ton un peu agacé. Je vois que tu ignores donc tout de la qualité japonaise... »

Était-ce bien placé ? En tout cas le jeune homme se sentait mieux et espérait l'avoir remis à sa place comme il fallait. Kô avait bien ça en horreur ; que l'on dise que ses vêtements soit beaux. Ils étaient parfaits. Ils avaient tous une âme différente, quelque chose qui les rendaient unique... et savaient bien mieux que personne écouter les envies de celui qui les portait. Certains, à qui il avait exposé son point de vue, avait trouvé ces pensées un peu absurdes, mais elles avaient au moins du sens pour l'étudiant.
Tout en s'occupant des légumes pour qu'ils ne brûlent pas sur le feu, Kô jeta un œil sur ce qui se passait dans l'évier d'à côté. Il pouffa un peu derrière sa main en voyant Jiwoong, donc, mimer un homme super musclé. Cela faisait bien longtemps que le jeune homme n'avait pas rencontré quelqu'un de si léger, mais dans le bon sens du terme. Il lui faisait un peu oublier tout le reste.

« Enchanté de te rencontrer dans cette cuisine, s'amusa Kô, tu peux m'appeler comme tu le désires du moment que c'est raffiné. »

Il lui adressa un clin d’œil avant de baisser le feu. Jouer à ce jeu était assez compliqué quand il s'agissait de donner son prénom. Après tout, "Kô" n'était pas un prénom bien féminin... et loin de lui l'idée de s'en inventer un autre. Jouer dans le vague et le désirable était plus excitant.
Finalement, l'étudiant en stylisme apprit donc que son interlocuteur avait bel et bien une petite amie. Soit. Ca ne changeait pas grand-chose, dans le fond. Kô s'en moquait un peu et ne comptait clairement pas changer son attitude envers lui sous prétexte qu'il était "pris". C'était plutôt à Jiwoong de faire attention...

« Oh ! Euh... oui, bien sûr. »

S'il avait pu tout faire tout seul, cela aurait été bien mieux... mais résister à un tel sourire sans avoir le rouge aux joues était un peu difficile. Kô préféra se cacher derrière ses mèches qui retombaient sur son visage tout en saisissant le couteau de la main de Jiwoong. Il allait s'atteler à cette tâche qu'il aimait le moins quand le sportif ôta sa veste pour faire en sorte de protéger le yukata de l'apprenti cuisinier. La chaleur de son interlocuteur l'enveloppa immédiatement avant qu'il n'ait eu le temps de protester et il demeura stoïque une brève seconde avant de se rabattre sur les poissons. Personne n'avait jamais pris soin de lui de cette manière. C'était une idée stupide de prêter sa veste, mais ça lui réchauffait aussi le cœur.
Kô le remercia dans un murmure qui avait perdu son répondant d'un instant plus tôt. Il s'en rendit compte et, ne voulant pas sombrer dedans, il se reprit :
   
   « Si elle est sale, ne viens pas te plaindre ! »
   
   Puis il termina de s'occuper des poissons, non sans esquisser quelques grimaces de temps en temps. Il les déposa sur une planche à découper après les avoir rincés et rendit le couteau à Jiwoong pour l'inciter à les couper en petits morceaux, le temps qu'il prépare le riz pour les sushis. Il en aurait presque oublié cette maudite veste...


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 13:12
Frist meet
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Tu as tout de suite compris au regard de la jeune femme que ta petite blague était de trop. Visiblement celle-ci attache beaucoup d'importance à la mode, en même temps tu aurais pu t'en douter vu les études qu'elle fait. Lorsqu'elle te répond un poil énerve, tu t'excuses presque du regard. Tu es conscient qu'une femme peut être dangereuse lorsqu'on la braque. Si elle aime la mode et attache de l'importance à sa tenue, dans ton cas c'est un peu différent. C'est vrai que tu sais adopter des styles différents, mais à tes yeux ce n'est qu'un outil. Tu baisses légèrement la tête lors qu'elle parle de ton ignorance.

« Désolé oui…Tu sais je suis plus souvent en maillot de bain avec une serviette sur les épaules. »

Tu esquisses un léger sourire espérant la faire rire un peu. Tu ne t'en veux pas de l'avoir taquiner sur le sujet, au contraire cela t'a permis d'en apprendre un peu plus indirectement. Sa réaction précédente t'a montré toute l'importance qu'elle attache à ses études et tu as pu voir la passion qui l'anime. Dans un sens tu lui envies presque ce loisir plus sain que le tien. Il est évident que ton métier t'a plongé dans un monde beaucoup plus sombre ou la mode n'est qu'une illusion des personnalités des gens. Par contre ce que tu connais bien c'est les armes. A tes yeux toutes ont une âme et certaines appellent à plus de violence que d'autres. Tu saurais démonter et remonter n'importe quel pistolet, tout comme tu fais mouche à chaque fois que tu lances un couteau, tel qu'il soit. En un instant tu arrives à comprendre l'équilibre entre le manche et la lame et cela même sur une fourchette basique. Quoi qu'il en soit, c'est quelque chose que tu ne peux pas afficher aussi ouvertement que la future styliste à côté de toi.

Tu es soulagé de la voir pouffer de rire, signe qu'elle ne t'en veux pas ta maladresse et ton manque de culture. Tu souris acquiesçant lorsqu'elle dit être enchanté, pour lui indiquer que c'est réciproque. Par contre lorsqu'elle te permet de lui donner le nom que tu veux, tu hausses un sourcil étonné de cette réaction. Instinctivement tu te dis qu'elle cache quelque chose, à moins qu'elle veuille simplement jouer avec toi malgré le fait que tu sois en couple. Dans un cas comme dans l'autre tu es légèrement mal à l'aise mais tu ne veux pas le montrer. La première idée qui te vient c'est de lui donner le surnom de geisha, après tout elle a la tenue parfaite et visiblement elle aime transmettre la culture du japon. Après tout si tu prépares du poisson c'est surement pour des sushis. Cependant elle risque de mal le prendre et ce n'est pas ce que tu veux.

« Hum tu es bien mystérieuse…A ton aise alors je peux t'appelle Yon ? »

Un prénom qui lui va comme un gant puisqu'il signifie fleur de lotus. Tu as beau être avec quelqu'un, tu sais apprécier la beauté, l'élégance et la grâce sous tes yeux. Pour toi c'est bien une fleur unique, aussi belle qu'épineuse, une merveille de la nature qu'il faut contempler sans cueillir au risque de se blesser et que la belle se fane. D'ailleurs lorsque tu lui demandes de l'aide, tu lui prêtes ta veste, refusant qu'elle puisse se froisser une pétale. Tu as bien vu sa gêne et son étonnement. Est-ce qu'elle se fait des idées ? Si c'est le cas tu seras toujours à temps de lui faire comprendre qu'elle se trompe. Pour l'heure tu as juste gardé un léger sourire au coin des lèvres, espérant ne pas paraitre trop entreprenant. En réalité tu es comme ça naturellement, tu aimes prendre soin des autres. Après tout si tu es flic c'est bien pour protéger et service autrui. Tu élargis un peu ton sourire à son remerciement avant de pouffer de rire à sa réflexion.

« Oh ne t'inquiète pas, elle ne craint rien et puis c'est mieux elle que ton yukata non ? »

Lorsqu'elle s'occupe des poissons, tu te postes à côté elle observant ses mouvements. Tu as bien compris l'entaille qu'il faut faire et ce qu'il faut sortir. Tu n'as pas raté ses grimaces de dégout de temps en temps et cela t'a fait sourire.

« Tu as le coup de main dit donc....Tu es impressionnante. »

Après ton compliment tu reprends la main t'acquittes du reste sans souci et sans une tâche. Alors que tu termines de couper les filets, un membre de ton équipe débarque en cuisine. Il s'approche instinctivement de toi et te tape l'épaule

« Alors qu'est-ce que tu fous, tu dragues ?! On a faim nous ! »

Tu ris sans gêne, battant des cils pour montrer ta surprise. Tu lui répliques donc en lui tapent les fesses pour l'embêter. Tu n'as jamais été timide, ni même susceptible. Tu sais qu'en tant que nouveau dans l'équipe tu es un peu celui qu'ils taquinent souvent. Tu n'es pas sans ressources pour répondre, si là tu n'es pas très violant, tu sais que ce geste mettra mal à l'aise ton coéquipier.

« T'as qu'à faire le servir, aller hop au boulot ! Certains plateaux sont prêts non ? » Demandes tu à Yon. « D'ailleurs vous venez à la fête, vous n'avez pas fait tout ça pour partir ensuite j'espère ? »

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty Dim 4 Oct - 13:13
Bon, peut-être que Kô avait été un peu direct dans ses propos par rapport à son habillement, mais au moins son interlocuteur semblait avoir compris l'importance que cela avait pour lui. Kô ne lui en avait pas voulu longtemps, comprenant que lui-même avait peut-être des centres d'intérêt qui seraient tout autant étranger à Kô que la mode pour Jiwoong. Mais quand même ! La mode était importante, elle permettait à chacun d'afficher ses idées, ses pensées, de ne pas ressembler à tous les moutons de la bergerie... Enfin, c'était un autre sujet de conversation qu'ils auraient peut-être ensemble un jour, qui sait ?
Kô acquiesça en souriant au prénom que le sportif voulut lui donner. A son aise. Yon était de son invention, alors quand il finirait sans doute par apprendre la vérité, il n'aurait pas la possibilité de lui en vouloir. Kô n'avait pas menti, il jouait juste le jeu en étant un peu mystérieux sur les bords. Ce ne serait pas la première fois qu'un homme se ferait prendre dans les cordes de son arc. Envoûtés, disaient ceux qui voulaient bien en reparler par la suite. Et Kô aimait ça, d'être au centre de l'attention. De sentir qu'on l'appréciait, qu'on le désirait, peut-être pour mieux s'en amuser. Jusqu'à présent, le japonais n'avait jamais joué si loin jusqu'à ressentir un sentiment amoureux ; c'était une image bien abstraite pour lui.
Tout en terminant de vider les poissons puisque son camarade ne savait pas comment s'y prendre, cette maudite veste chaude sur sa poitrine, il opina du visage quand il le complimenta une fois encore. Il viendrait faire plus souvent la cuisine pour les sportifs si c'était ainsi à chaque fois...

« J'aime tellement la nourriture qu'il a bien fallu que j'apprenne. Et puis, ça sera toujours un petit plus mentionné dans mon dossier, n'est-ce pas ? »

Laissant de nouveau le côté à Jiwoong afin qu'il coupe les filets, Kô s'attela à modeler les premiers sushis après s'être lavé les mains. Il se rappelait de la technique grâce à sa mère, un des rares bons souvenirs qu'il appréciait se remémorer quand il s'agissait de sa famille, et de sa génitrice plus en particulier.
Peu après, l'un des membres du club de natation vint les rejoindre pour embêter un peu Jiwoong. Kô haussa un sourcil en le voyant répliquer par une tape sur les fesses du nageur et se mit doucement à rire en terminant ses rouleaux. A faire que pouffer comme une fille pour laquelle il s'était fait prendre, il avait de plus en plus l'impression d'en devenir une. Toute cette situation était tellement légère pour lui qu'il avait un peu l'impression de perdre pieds, sans savoir comment réagir.

« Oui, il peut emporter ce qu'il y a dans le frigo, déclara Kô. Je termine les sushis et je vous rejoins ensuite. »

Ce qu'il fit une dizaine de minutes plus tard, la veste de Jiwoong pendue à son bras dont il venait de redescendre les manches de son yukata. Il ne se gêna pas pour rejoindre le jeune homme parmi les sportifs et lui rendit son vêtement en le remerciant encore, non sans ressentir les regards de plusieurs autres de ses équipiers tournés dans sa direction. Il fit alors signe à Jiwoong de se pencher vers lui et déclara à son oreille :

« Si jamais, fais attention à ce que tu bois, j'ai entendu des rumeurs sur le jus d'orange... »

Il lui adressa son plus beau sourire avant de tourner les talons pour partir déguster quelques petits fours qu'ils avaient préparé. Il trouva aussi une chaise où s'installer et abandonna un soupir, plus fatigué qu'il ne l'aurait crû. Ses prunelles surmontées de lentilles bleues se laissèrent porter un instant par la foule des festivités.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Frist meet (fr Kô) Frist meet (fr Kô) Empty
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡