Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 OriginalCalling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -15%
-200€ sur ce PC Portable Gamer – LENOVO ...
Voir le deal
1099 €

 :: Le reste du monde :: Séoul
Aller à la page : Précédent  1, 2

Calling for help isn't a shame feat. Hojin

Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Calling for help isn't a shame feat. Hojin Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Empty Ven 5 Mar - 22:17
calling for help isn't a shame

KANG HOJIN & RA YOOHIM

outfits. + Tout en restant à la surface de ce qu’il avait vécu et de ce qui le hantait, Yoo Him essayait de distiller assez de sa propre expérience pour connecter avec la jeune femme. Il savait que son propre parcours était particulier et chaotique et que si les sessions chez le psy l’avaient aidé (ce qui n’avait pas été tout de suite le cas), ce n’était pas une solution universelle qui convenait à tout le monde. Il accepta son refus et ses explications avec un hochement de tête continuant de boire son thé alors que le jeune homme questionnait et échangeait avec Ho Jin dans l’espoir de lui apporter des réponses et de l’aider.

Si la médecine ne pouvait l’aider, peut-être la loi le pouvait-elle ? Encore, la jeune femme refusa et sa réponse amena les sourcils de Yoo Him à se froncer légèrement. « Il serait protégé ? Il vient d’une famille aisée ? » Il avait eu l’horreur de découvrir ici à quel point la corruption permettait à certains de ces hommes de bien s’en sortir. « J’espère que vous ne dites pas ça parce que vous vous sentez responsable de ce qui vous est arrivé. » Il se pencha un peu vers elle, gardant juste une distance pour qu’ils se sentent en sécurité tous les deux. « Rien de tout ça n’est de votre faute. » Mais plus la conversation avançait, plus il se disait que ce n’était pas la culpabilité qui bloquait la jeune femme. Il se rassit correctement sur sa chaise, le dos droit contre le dossier, hochant la tête à ce que lui disait Ho Jin pour lui montrer qu’il l’écoutait et ce, jusqu’à ce qu’elle ait fini. « Je vois... » Il s’accorda une pause pour reprendre une gorgée de son thé en train de tiédir et d’organiser sa pensée. « Vous ne voulez pas vous adresser à un psy, ce que je comprends. Vous ne voulez pas vous adresser à un avocat de peur que cela n’amène à rien, ce que je trouve injuste. Enfin, vous ne souhaitez pas échanger avec ces femmes qui peuvent vous comprendre mieux que personne. » Il termina son énumération par un autre hochement de tête, posant ses mains sur la table. Il était perdu sur la démarche à suivre, mais il refusait d’abandonner. « Ho Jin, je peux te tutoyer ? » Il se permit une familiarité qu’il n’avait pas encore eu jusque-là. « Pourquoi es-tu venue ici ? Qu’est-ce que tu es venue chercher ? » Il n’y avait aucun reproche dans sa voix, juste une réelle demande et peut-être un peu d’impuissance. « Je refuse que tu partes d’ici en te disant que personne ne peut t’aider. Parce que ce n’est pas vrai. Il faut que tu nous dises comment nous le pouvons. » Ce n’était pas dans toutes les petites aides qu’on lui avait donné, il utilisait davantage ses cours de psycho. De là où il était, le comportement d’Ho Jin ressemblait à de l’autosabotage et il pouvait le comprendre.


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Kang Hojin
Kang Hojin
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Calling for help isn't a shame feat. Hojin Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Empty Mer 24 Mar - 0:39
calling for help isn't a shame

KANG HOJIN & RA YOOHIM

outfits. + La jeune femme était reconnaissante envers Yoohim d’essayer de lui porter assistance comme il le pouvait mais qu’importe la solution qu’il lui donnait, elle refusait. Ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas mais parce qu’elle ne le pouvait pas. Mentalement, Hojin n’était pas prête à voir un psy et à lui parler de tous les sévices que Jinsun lui avait fais subir, pas plus qu’elle n’était prête à le dire à Wei. Il en savait quelques brides, mais elle avait gardé sous silence les détails les plus sordides. Elle savait que s’il avait été au courant, il aurait pu le tuer et il en était hors de question. Pour ce qui était de la justice, ce n’était pas non plus possible. Son ex petit ami était un mafieux et elle se doutait, à raison, que des membres de la mafia se trouvaient dans les forces de l’ordre et même dans des métiers comme avocats ou même juges. Elle ne pouvait donc malheureusement faire confiance à personne. Même Yoohim aurait pu être quelqu’un de la mafia. C’était pour cette raison qu’elle ne donnait que très peu d’informations concernant le jeune homme qui avait été la personne qui avait partagé sa vie pendant quatre ans.

« Il serait protégé effectivement. » répondit-elle, laissant de côté le fait qu’il venait ou non d’une famille aisée. Ce n’était pas le cas, mais la mafia et les gangs étaient comme une famille. Ils feraient donc tout pour le sortir de là et encore plus pour la faire taire elle, ainsi que ses proches. Alors, Hojin gardait le silence, et secoua la tête en entendant les mots du plus vieux. Elle ne se rendait pas responsable de ce qui lui était arrivé. Si ça avait été le cas pendant quelques temps, maintenant, elle avait compris que le véritable responsable était Jinsun et sa jalousie et possessivité maladive. « Je sais que ce n’est pas ma faute. C’est lui qui avait un problème de confiance en soi et en moi… Il est jaloux et possessif. Il me faisait des crises même quand j’enlaçais mes petits frères ou mon père. Comme si quelque chose aurait pu se passer entre nous. » Une grimace de dégoût se peignit sur son visage rien qu’à cette mention. Cependant, Jinsun ne l’avait pas vu ainsi. Pour lui, n’importe quel homme, qu’importe qu’il soit de la même famille que Hojin ou non, était un rival potentiel. C’était excessif, elle le savait et s’en était rendu compte, bien trop tard néanmoins. Il avait déjà commencé à la frapper.
Yoohim lui proposa finalement de venir parler aux femmes du foyer. C’étaient des femmes qui avaient vécu plus ou moins les mêmes choses que Hojin, mais encore une fois, elle refusa. Comme elle lui avait dit, elle tentait d’oublier ce qu’elle avait vécu. Ce n’était donc pas pour écouter les récits d’autres femmes. La pyobeom se savait égoïste, mais c’était comme ça qu’elle voyait les choses et malheureusement, ça ne changerait pas, malgré l’aide qu’il pouvait lui proposer. Le plus vieux reprit alors la parole et elle hocha la tête, lui donnant l’autorisation d’être familier avec elle. En l’écoutant, elle se rendait compte qu’elle-même ne savait pas ce qu’elle était venue chercher ici. Peut-être qu’elle avait simplement voulu se rassurer sur le fait qu’elle n’était pas la seule à avoir subi des maltraitances de la part d’un homme qu’elle avait aimé. Hojin soupira avant de répondre. « Je ne sais pas… » Elle était honnête. A quoi bon mentir. « Je pensais peut-être, naïvement, que j’aurai des réponses immédiates sur la façon d’oublier, de gérer tout ça… Mais c’est pas le cas. » Elle sourit tristement, se grattant la nuque gênée. « J’aurais sûrement pas du revenir… C’était une mauvaise idée. »
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Calling for help isn't a shame feat. Hojin Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Empty Sam 3 Avr - 23:00
calling for help isn't a shame

KANG HOJIN & RA YOOHIM

outfits. + Le fait que les victimes étaient souvent celles qui devaient se cacher, fuir, changer de vie, était révoltant aux yeux de Yoo Him. Il revoyait à chaque fois la fuite de sa mère, elle avait quitté des décennies de vie avec une simple valise et quelques photos de ses enfants. Elle avait laissé tout le reste derrière elle, la violence et la souffrance bien évidemment, mais c'était elle qui avait perdu sa maison, ses meubles et tout le reste. C'était injuste. Mais quand, en plus, le coupable était protégé... Il en viendrait presque à la violence, lui qui voulait pourtant la fuir à tout prix. Mais face à Ho Jin, à l'injustice de vivre dans la peur alors que l'autre vivait dans l'impunité, il irait bien échanger quelques mots avec cet homme. Mais parfois, cela n'en valait pas la peine, rien ne les changeraient. Plus il en apprenait sur celui qui avait traumatisé la jeune femme, plus Yoo Him était écœuré et à la fois, il se demandait ce qui avait poussé cet homme à avoir si peu confiance en lui pour se dire que la femme qu'il aimait pourrait même l'abandonner pour les bras d'un membre de sa propre famille. N'était-ce pas pathologique à ce niveau ? Mais cela n'excusait aucune la violence qu'il avait faite subir à Ho Jin, surtout si cela restait impuni. « À ce niveau de manque de confiance, on peut parler de pathologie. Tout le temps qu'il ne fera pas de travail sur lui-même, il restera cet homme qui vous a autant fait souffrir. » Il eut un sourire triste. « Je ne l'excuse aucunement, rassurez-vous. » Parce que cela voudrait dire que Yoo Him s'excusait lui-même, ce qu'il refusait de faire malgré les années qui étaient passées.

Malgré le fait qu'il comprenne la jeune femme, le coréen savait qu'il n'était pas le mieux placé pour parler de ce qu'elle avait vécu. Comme elle avait déjà refusé l'aide d'un avocat spécialisé, il avait proposé un échange avec d'autres femmes du foyer. Il s'était presque attendu à un refus, ce qu'il eut en effet, mais bien qu'il ne soit pas tout à fait surpris, il était complètement désarmé. Alors il décida de ne plus utiliser les conseils du livret, et juste de parler et d'échanger avec elle, il ne s'attendait pas à ce que la conclusion à laquelle elle parvienne soit l'inutilité de sa venue. Bien qu'un vent de panique en lui souffla, il essaya de le garder sous contrôle et il sourit un peu tristement. « Tu as très bien fait de venir. » Il réfléchit à la formulation à donner à ses pensées. « Les réponses mettent un peu de temps à arriver. Et guérir encore plus. Lorsqu'il s'agit des traumatismes qu'on a vécu, rien n'est immédiat et on ne peut même pas établir de temporalité pour s'en remettre. » Sans s'en rendre compte, il avait utilisé le « on », révélant par là qu'il avait lui aussi des traumatismes qui pouvaient être communs à ceux de Ho Jin. « Je devrais m'en vouloir de décevoir tes attentes. Mais moi ou un ou une autre, on te dirait tous la même chose. C'est le temps qui fera tout. Le fait de parler pas forcément. Certaines femmes gèrent mieux sans réellement en parler, alors voir un psy ou un groupe de paroles n'est pas forcément la solution. » La jeune femme pourrait bientôt se vanter de parvenir à le faire enchaîner des phrases de plus de quelques mots. Lui d'habitude assez taciturne et silencieux, il se surprenait à parler tant dans l'objectif d'aider et c'était, en quelque sorte, la confirmation de quelque chose pour lui. « Par contre, on peut reprendre clairement pour voir ce qui serait à faire ? » Il joua avec sa tasse, le fond de sa boisson à présent complètement froid, mais il était bien plus absorbé par la conversation que son thé. « Tu cherchais des réponses à quelles questions exactement ? » Il laissa une petite pose pour la laisser assimiler la question avant de reprendre. « Et qu'est-ce que tu n'arrives pas à gérer ? » De nouveau, il laissa une petite pause. « C'est bête, mais c'est parfois en étant le plus concret possible qu'on parvient le mieux à organiser ses pensées. » C'était quelque chose que Yoo Him avait appris à faire en thérapie. Il listait parfois ses pensées, faisait même des tableaux pour savoir quelles pensées étaient les siennes et lesquelles étaient celles de ses traumatismes qui s'exprimaient. Au final, est-ce que cela ne pouvait pas l'aider ? « Ce serait dommage que tu sois venue jusqu'ici pour repartir exactement dans la même situation. » Il faisait tout ce qu'il pouvait pour la retenir craignant de ne plus la revoir s'il la laissait partir ainsi.


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Calling for help isn't a shame feat. Hojin Calling for help isn't a shame feat. Hojin - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum