Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
What's the matter -- Azriel & Jiwoong S43aQ9Pc_oWhat's the matter -- Azriel & Jiwoong S43aQ9Pc_oWhat's the matter -- Azriel & Jiwoong S43aQ9Pc_oWhat's the matter -- Azriel & Jiwoong S43aQ9Pc_o

 :: Campus Universitaire Yonsei :: Grand Hall

What's the matter -- Azriel & Jiwoong

Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Dim 4 Oct - 19:00
ootd -- Les températures commençaient à baisser, petit à petit, en cette fin d'année. Ce n'était pas pour en déplaire Kô qui, pour l'occasion, troquait ses vêtements moins chauds contre ses habits plus confortables. Ils n'en demeuraient toutefois pas moins élégants. Ce matin-là, après avoir passé un peu (beaucoup) de temps dans la salle de bain de la fraternité (et avoir attiré quelques foudres de la part des moins patients), l'étudiant en stylisme revint dans la chambre pour terminer de se préparer. Il en profita pour légèrement onduler ses cheveux blonds mi-longs avant d'enfiler sa fidèle paire de bottines aux talons compensées. Il n'y avait que grâce à elles que Kô se sentait clairement à la hauteur des coréens qui inondaient les couloirs de l'université. Après tout, lui était japonais et, là-bas, son mètre cinquante-cinq était loin de le défavoriser.
La journée de cours se déroula sans encombres. Comme d'habitude, et grâce à certaines facilités, Kô n'eut pas de mal à suivre et fut même ravi d'obtenir une excellente note d'un devoir qu'il avait rendu la semaine passée. Même si la décision de venir étudier dans une université coréenne avait un peu été prise dans la précipitation, il ne passait pas un jour sans que l'étudiant se dise qu'il avait bien eu raison de s'entraîner tout seul dans cette aventure. La sonnerie de la fin du dernier cours retentit et il prit son temps pour ranger ses affaires dans son sac. Il en profita également pour jeter un coup d'oeil sur son téléphone portable. Après tout, on était vendredi soir, alors il devait sans doute y avoir une fête dans laquelle s'inviter ici ou au coeur de la ville. Ce fut donc la tête courbée sur son écran que le blond quitta en dernier la salle de classe et déambula sans trop regarder devant dans les couloirs.
De fait, il percuta le dos d'un élève et son portable fit un vol plané sur plusieurs mètres. Il abandonna un léger "désolé" avant de se précipiter vers ce précieux objet qui, il l'espérait, n'avait pas subi de gros dégâts. Alors qu'il se relevait du sol, il tomba cette fois nez-à-nez avec un visage qu'il n'avait que trop bien connu lors d'une nuit envoûtante. Depuis lors, ils s'étaient revus pour un exercice organisé par l'université, mais ce fameux jeune homme n'avait eu de cesse de l'éviter.

« Salut, lui dit néanmoins Kô, tu te souviens de moi ? Tu essaies de m'éviter depuis que nous avons passé une délicieuse soirée ensemble. »

Il rangea avec grâce son portable dans son sac et offrit à Azriel son sourire le plus charmeur, porté du bout de ses lèvres aujourd'hui rosées. Il s'approcha alors de lui pour saisir délicatement le haut de son teeshirt et se hissa à son oreille sur la pointe des pieds.

« Moi, je ne t'ai pas oublié. »

Puis il le relâcha et se mit à rire, caché derrière sa main, les prunelles brillantes de malice fixées dans sa direction. Il n'y avait pas beaucoup de monde dans les couloirs, et le peu d'élèves qui passaient se dépêchaient pour pouvoir profiter un maximum du weekend en perspective. D'ailleurs, Kô songea que le sien commençait d'une bien agréable manière.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Im Azriel
Im Azriel
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Dim 4 Oct - 19:19
Azriel avait passé une semaine merdique, dès le lundi il avait compris qu'il passait une sale semaine, entre les examens du premier trimestre, les travaux de groupe et tous les soucis personnels auxquels il devait faire face, l'héritier n'était pas au meilleur de sa forme. Il avait été exécrable avec tout le monde et l'annonce du week end ne l'emballait pas. Contrairement à certains qui allaient pouvoir faire la fête et se détendre, lui allait être contraint de participer à un évènement stupide sur l'ile Juju. Tout un week end à jouer les marionnettes pour un mariage mondain dont il ne connaissait même pas les protagonistes. Cette perspective le rendait encore plus morose que d'habitude. Aussi quand son chemin avait croisé celui du travesti qui lui avait offert sa première expérience homosexuel, Azriel avait pété un câble. L'homme toujours aussi efféminé s'était approché le sourire aux lèvres, le narguent suite à leur dernière rencontre. En effet lorsqu'une mission d'intérêt public, l'étudiant en médecine s'était retrouvé face à son erreur, celle qu'il voulait garder secret. Les rumeurs allaient vite et il n'avait pas envie qu'on parle de lui dans les couloirs. Il préférait garder cette étiquette de petit con, plutôt que de gay refoulé. Son visage s'était instinctivement fermé, laissant passé à une voile de rage. Il s'était fait avoir ce soir-là et même si l'expérience avait été enrichissante et plaisante, il avait trop de fierté pour l'avouer. A sa réflexion, Azriel l'avait toisé d'un regard noir, espérant qu'il se tairait. Même s'il n'y avait pas grand monde, les murs avaient des oreilles et il ne voulait surtout pas ébruiter la nuit qu'ils avaient partagé avec elle, enfin lui, enfin peu importe.

Quand il était venu s'accrocher à lui, lui susurrant à l'oreille, Azriel avait vu rouge. Il l'avait repoussé gentiment, sans violence, car il ne voulait pas attirer l'attention. Il l'avait cependant fait redescendre sur terre en lui murmurant.

« T'as plutôt intérêt à faire comme si tu ne me connais pas. Si tu ne fermes pas ta gueule sois sur que je vais m'en charger, c'est clair...»

Il l'avait fait lâcher, sans détourner son regard. Il voulait lui faire comprendre le message et être sûr qu'il saura tenir sa langue. Azriel n'avait pas besoin qu'il aille se vanter de vos ébats. Il était donc resté planté devant lui, attendent une réponse, positive il va s'en dire, il n'admettrait rien d'autres.


« Je suis beaucoup moins sage que mon image. »
 
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Dim 4 Oct - 19:28
What's the matter  
Kô + JiWoong + Azriel

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | La semaine a été longue. Ta nouvelle vie te demande une organisation sans faille. Tu dois être présent en cours, suivre chaque entrainement de l'équipe, en plus de tes exercices personnels, sans parler des séances de renforcement musculaire. Par-dessus ce programme déjà chargé, tu dois t'intégrer au clan qui gère la crismon. Tu es dealer pour eux et cela implique de faire du chiffre, tu as une quantité de drogue à vendre par semaine et tu dois respecter les délais si tu veux prendre du galon. Tu n'aimes pas ce rôle et pourtant tu n'as pas le choix, tu dois être discret et efficace. Par-dessus le marché, comme si ce n'était pas assez, tu es le chaperon d'un acteur connu de ta fraternité, sur qui tu dois veiller. En somme, comme toujours tes supérieurs t'ont pris pour superman et comme toujours tu n'as rien dit, usant de toute ton ingéniosité pour t'acquitter de toutes tes tâches. C'est pour ça que tu es doué et que tu te retrouves ici. Tu n'as pas ton pareil pour jongler habillement avec tes obligations et ça tes responsables l'ont bien compris et en profite. Aussi lorsque tu vois la jeune femme rencontrée à la soirée du week end dernière, tu esquisses un sourire. Étrangement elle illumine ta fin de semaine. C'est aussi un mystère que tu dois résoudre, comme si tu n'en avais pas assez. Pourtant avec elle, c'est différent, c'est un jeu agréable qui te fait oublier le tumulte de ton quotidien.

Au loin tu l'observes en train de parler avec un autre étudiant de ta fraternité. Tu le connais, fils de riche qui se prend pour un grand alors qu'il est juste un clown. Tu ne lui as jamais parlé pour l'instant. Tu sais qu'il pourrait d'être utile pour intégrer les hautes sphères de l'université, pour l'heure tu es en phase d'observation. Cependant tu fronces les sourcils en comprenant vu l'attitude du garçon qu'il y a un souci. Instinctivement tu t'es rapproché, te posant à côté de Yon.

« Il y a un problème ? Est-ce qu'il t'embête ? » Demandes tu à Yon. « On t'a jamais appris à bien traiter les jolies filles ? » Lances tu de façon désinvolte au jeune homme.

Celui affiche une mine surprise et hausse un sourcil. Il commence une phrase mais Yon intervient avant.

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Dim 4 Oct - 20:58

Kô ne se rendit pas tout de suite compte que son interlocuteur n'avait clairement pas envie de revenir sur ce sujet. Il se sentit néanmoins repoussé, bien qu'il en conserva son plus grand sourire, à moitié caché derrière sa main. N'était-ce donc pas amusant ? Azriel n'avait de cesse de le fuir alors que pourtant c'était lui qui était venu le trouver. Puis, en découvrant la supercherie dont avait fait preuve Kô à son égard, il lui avait grand ouvert les bras, appréciant les délicates attentions dont le japonais l'avait paré. Vraiment, le blondinet ne comprenait pas les raisons que pouvaient avoir le garçon en face de lui. A moins que... hm, il avait bien une petite idée derrière la tête, mais pour l'heure, Azriel venait plus ou moins de proférer des menaces contre sa personne. Le sourire s'effaça des lèvres de Kô qui reprit une mine plus consternée.

« Tu me menaces ? lui demanda-t-il, tu crois vraiment que je vais te laisser faire sans rien dire ?! Tu ne peux pas t'amuser avec moi quand ça te chante puis me fuir comme la peste ensuite ! »

Kô ne se gênait pas pour lui répondre de la même manière que lui venait de lui parler. Il pensait que son weekend allait bien se débuter, mais visiblement, Azriel semblait ne pas vouloir aller dans ce sens-là. Ca ne faisait rien, Kô pouvait très bien s'amuser à le faire chanter puisqu'il comprenait bien que cette aventure lui déplaisait. Sinon, pour quelle autre raison le menacerait-il en plus de le fuir ? Sauf que le plus âgé détestait qu'on agisse de cette façon avec lui.
Néanmoins, alors que le brun allait dire quelque chose, Jiwoong surgit de nulle part. Kô ouvrit de grands yeux étonnés, nota avec le plaisir de compliment indirect qu'il reçut et réagit aussitôt en sautant presque sur Azriel pour l'entraîner un peu à l'écart et être certain que Jiwoong ne pourrait pas entendre leurs paroles. Kô échangea un regard avec Azriel qui semblait rire sous cape en se disant probablement que cet autre garçon était aussi en train de se faire berner de la même manière. Kô se frotta le bras, clairement ennuyé pour le coup ; étaient-ils quitte ? Kô conserverait leur aventure d'un soir et Azriel ne dirait rien à Jiwoong...

« Je tiendrais ma langue à condition que tu ne dises rien non plus. »

C'était lancé ainsi sans autre forme que l'obligation d'accepter. Du chantage, en outre, mais ni l'un ni l'autre n'avait d'autres choix. Kô pivota alors sur ses talons pour rejoindre Jiwoong qui paraissait l'avoir attendu à quelques pas de là. Il troqua son agacement contre un délicieux sourire et lui fit un petit signe de la main comme pour le saluer convenablement désormais. Il prenait vraiment sur lui et sentait qu'il pourrait exploser pour bien moins que ça.

« Tout va bien, ne t'en fais pas, dit-il en venait se pendre à son bras. Je suis ravi de te revoir.  Tu as pu te reposer après la bagarre de la semaine dernière ? »

Néanmoins, tout en faisant la conversation, le jeune homme s'était retourné pour voir si Azriel était bien parti. Cette histoire ne l'arrangeait clairement pas. Qui savait s'il n'allait pas accourir après Jiwoong un de ces quatre pour lui déclarer tout ce qu'il savait au sujet de Kô ? Ca n'allait pas, ça n'allait pas du tout. Et cela devait certainement se voir sur le visage de l'étudiant en stylisme.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Dim 4 Oct - 21:37
What's the matter  
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Tu ne comprends pas réellement ce qui se passe mais ton instinct ne te trompe pas, il y a embrouille entre ces deux là. Tu ne sais pas si le beolsae est le petit ami de la belle, ou s'il est juste une conquête mécontente. Tu penches d'ailleurs pour la deuxième option. Tu ne connais pas encore beaucoup l'étudiante en stylisme pourtant tu as compris qu'elle était une croqueuse d'homme, il n'y avait qu'à voir son comportement avec toi lors de votre rencontre. Alors que ton confrère s'apprête à répondre, elle l'entraine avec elle. Tu fronces les sourcils les observant sans t'approcher. Des années en tant que flics t'ont appris beaucoup, comme lire sur les lèvres. Si tu ne vois pas celle de Yon, tu ne manques pas la réplique du colibris. " Ok marché conclus. T'as pas intérêt à parler" Tu es clairement intrigué, quel est ce marché, quel est le sujet ? Cela pourrait être tout et n'importe quoi d'un deal de drogue à un malentendu idiot. Forcement tu imagines tous les scénarios et tu comptes bien cuisiner la jeune femme. Lorsqu'elle revient vers toi, avec un sourire radieux, tu affiches une mine suspicieuse, alors l'autre étudiant s'éloigne. Il est clair que tu n'es pas né de la dernière pluie et même si elle veut te faire croire que tout va bien, tu es convaincu du contraire. Cependant pour l'instant, tu ne vas rien dire. Tu la laisses s'accrocher à ton bras en levant les yeux au ciel. Décidément soit elle t'adore, soit elle fait ça à tout le monde, soit c'est la réincarnation d'une sangsue. Enfin tu ne t'en plains, après tout elle est de bonne compagnie, élégante à souhait et affublé d'un parfum divin. Il n'y a pas à dire, elle arrive à te faire oublier un peu ton quotidien compliqué.

« Ça va t'inquiète pas. Je ne sais pas si on peut parler de repos, tu sais c'est un concept inconnu pour les sportifs. Et toi, ca va, tu es sûre ? Je connais ce type, c'est un petit con de ma fraternité, s'il te pose des problèmes je peux aller lui parler...»

Tu plonges ton regard dans le sien, voyant bien qu'elle est perturbée, inquiète même. Tu veux arriver à déchiffrer cette lueur dans ses yeux. Tu esquisses même un sourire charmeur, avant d'ajouter.

« Toi, t'as besoin de te détendre. Tu veux aller prendre un verre, après tout c'est vendredi soir...A moins que tu es mieux à faire ? » termines tu avec un mou digne d'un gamin prêt à bouder.

En effet c'est l'occasion parfaite pour faire plus ample connaissance. Elle a l'air soucieuse, tu vas pouvoir la bombarder de questions et creuser sous la surface. C'est vrai que tu as un emploi du temps chargé, seulement tu n'as aucune obligation ce soir. Tu serais sorti de toute façon, pour vendre ta came, autant allier l'utile à l'agréable et profiter de sa compagnie.

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Mar 6 Oct - 15:51
Kô était-il en train de se faire prendre à son propre jeu ? Non, c'était impossible de songer cela. Après plus de deux années à exercer ses charmes et ses atouts, il avait réussi à développer de véritables forces et il n'allait très certainement pas se laisser avoir par Azriel. C'était lui qui s'était fait avoir. Lui qui s'était fait berner jusqu'au dernier instant et qui, finalement, avait quand même succombé à la douceur et à la langueur du blondinet. Définitivement, Kô était un grand joueur qui n'avait pas encore posé sa dernière carte. Il savait qu'il avait de la ressource, tout au fond de lui, et il n'avait pas envie de voir le sourire vorace du Beolsae s'étendre sur son visage pour le dévorer tout crû. Même si ce dernier avait de quoi faire chanter Kô, c'était tout autant réciproque et, bizarrement, Kô était même curieux de savoir pourquoi Azriel ne voulait pas l'entendre dévoiler leur petite soirée intime...
Il avait abandonné un soupir quand son interlocuteur lui avait déclaré que le marché était conclu. A vrai dire, il n'avait pas eu d'autres choix que de proposer ce deal. Et ça lui brisait l'âme d'avoir eu à le faire. Pour quoi, dans le fond ? Pour qu'il puisse continuer son petit jeu avec Jiwoong ? Pensé de cette façon rendait le tout extrêmement désopilant et deux fois moins agréable... Alors que ce garçon était délicieux avec Kô depuis leur précédente rencontre.

« Oui, ce n'est rien, ne t'en fais pas. Azriel est juste... une vieille histoire sans vraiment d'importance. »

Il haussa les épaules en serrant un peu la mâchoire. Une vieille histoire sans importance... comme si tu n'aurais pas pu trouvé mieux à dire, Kô. Il avait envie de se frapper le front tout seul, mais préféra se pendre au bras du plus âgé en tâchant de lui offrir son sourire le plus paisible. Néanmoins, Kô n'était pas aveugle non plus et il se rendit bien compte que Jiwoong avait compris que quelque chose le dérangeait plus que ça n'aurait dû.

« J'avais quelque chose de prévu, avoua alors timidement Kô en essayant de reprendre une certaine contenance, mais Azriel est tellement agaçant que j'ai peur de l'y croiser. Tu as une bonne adresse à me faire découvrir ? »

Il avait légèrement penché la tête sur le côté après avoir rehaussé son sac sur son épaule. Oui, clairement, si c'était pour croiser cet idiot à la fête qui était prévue, ce n'était pas la peine. Puis, de toute façon, Kô préférait largement passer du temps avec Jiwoong afin d'apprendre à le connaître un peu mieux. Au cours de la semaine passée, il avait pensé plusieurs fois à lui, notamment à cause du pari qu'ils avaient fait (ça, c'était une bonne excuse). Il avait des esquisses dans ses cahiers qu'il avait envie de lui montrer et c'était aujourd'hui l'occasion rêvée de le faire. Ce fut donc avec un Kô toujours accroché à son bras que Jiwoong put quitter l'université pour se rendre dans la ville qui commençait à s'agiter sous l'appel du vendredi soir.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Ven 9 Oct - 23:47
What's the matter  
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Une vieille histoire sans importance...Ces mots ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd. Tu n'es pas certain de ce que cela sous-entend. Est-ce qu'elle a couché avec lui ? Possible et donc, qui n'arrive pas à lâcher l'autre ? Surement lui...A moins que cela soit toute autre chose, un litige différent. Ton esprit d'enquêteur a envie de savoir et tu comptes bien essayer d'en apprendre plus. Pour l'heure tu la laisses s'accrocher à toi, préférant lui proposer d'aller se détendre. A sa réponse, tu fronces les sourcils. Visiblement Azriel est un vrai problème et tu vas devoir t'occuper de son cas. Il a beau faire partir de ta fraternité, tu l'as vu en action et il n'a pas la lumière à tous les étages ce pauvre gosse. Cependant tu n'as pas envie de l'accable alors qu'elle a l'air si soucieuse. Tu préfères donc lui offrir un sourire en répondant.

« Hum, ça doit pouvoir se trouver. J'ai entendu dire qu'il y avait un bar dans le centre plutôt sympa. J'y suis encore jamais allé. Le Kurss Bar tu connais ? »

Tu ne l'as pas repoussé, appréciant de marche avec elle à ton bras. Après tout tu te moques du regard des autres. Cela ne t'a jamais dérangé et même sous couverture cela ne te perturbe pas. Ce n'est que positif si les gens pensent que tu es un mec normal qui sort avec des filles. Tu reportes ton attention sur elle, appuyant ton regard, esquissant un sourire en coin pour aborder un autre sujet.

« Au fait, cette tenue, t'as pas oublié ? J'ai une compét ce week end, si je gagne me faut un truc qui déchire pour en mettre plein la vue. »

Tu as ri tout en l'entrainant hors du bâtiment et à traverse l'allée pour sortir de l'université. Une fois dehors, d'une main tu as sorti un paquet de cigarette. Tu l'as tapoté pour en faire sortir quelqu'unes et lui proposer. Tu en prends une toi-même et range le tout avant de sortir du feu. Tu t'arrêtes pour allumer sa cigarette et la tienne. Tu connais les stupidités qui se disent sur qui allume, cependant tu ne fais aucune remarque. Tu ,'as pas l'intention de lui donner de faux espoir. C'est vrai que tu apprécies sa compagnie, seulement tu es déjà en couple avec une femme. Ta conception de la fidélité est bizarre. Cela ne te dérange pas de coucher avec des hommes en attendant que ta petite amie reviennent, par contre tu ne toucheras pas à une autre fille, par respect pour les deux femmes. Tu sais ou aller chercher ce que dont tu as besoin. Ton meilleur ami tient un paradis ou tu n'as qu'à poser les pieds pour contenter ton désir sexuel. D'ailleurs tu n'es pas certain de pouvoir arrêter tes visites même lorsque ta petite amie sera là. Enfin pour l'heure tu reportes ton attention sur Yon, donc tu ne connais toujours pas le véritable prénom. Tu n'en as pas fini avec elle d'ailleurs. Qui joue avec qui, ce n'est pas encore bien défini.

« Alors dit moi, à part Azriel combien d'hommes t'a rendu fou ? Tu tiens un tableau de chasse ? Avoue que je suis sur ta liste. »

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Lun 12 Oct - 22:56
Kô n'était pas dupe et voyait bien que son histoire ne semblait pas totalement fonctionner face à son interlocuteur. Allait-il s'en mêler ? Comptait-il aller voir Azriel pour discuter avec lui ? Jiwoong ignorait tout de la relation (et c'était le cas de le dire) qui les liait ensemble, et encore moins de cette forme de promesse/chantage dont ils venaient de convenir ensemble un instant plus tôt. Le blondinet en conclut donc qu'il n'avait sûrement pas de soucis à se faire. De toute façon, Jiwoong n'avait de cesse de déclamer qu'il n'était pas intéressé par lui ; alors pourquoi diable irait-il se mêler de tout cela ?
Accroché à son bras musclé, l'étudiant en stylisme avait retrouvé son sourire et il hocha doucement le visage à la proposition du brun.

« Non, je ne connais pas ce bar, mais je serais ravi de le découvrir en ta compagnie. »

Tandis qu'ils déambulaient ainsi dans les couloirs, Kô surprit plusieurs regards dans leur direction et ne put s'empêcher d'en être satisfait. Quelles questions passaient dans les esprits des élèves ? Quelles interrogations faisaient-il tourner en boucle dans leur tête ? Un homme accompagné d'une femme ? Ou bien... deux hommes ? Kô aimait tant créer le doute qu'il en sentit une pointe d'excitation envahir son cœur.

« Ah ! fit-il alors, ne t'en fais pas, j'ai tout de noté dans mon sac. Tu pourras en avoir l'avant-première dans un instant. Tu ne sais pas à qui tu as affaire. »

Un nouveau sourire malicieux se traça sur ses lèvres délicatement rosées tandis qu'il y portait son index comme pour lui dire "chut, c'est un secret". Il lui adressa un clin d'œil en riant légèrement alors qu'il quittait l'établissement de la Yonsei. Oui, Jiwoong finirait sans doute par l'apprendre à ses dépends, mais Kô n'était pas n'importe qui. Il était un jeune homme ambitieux qui travaillait sans relâche sur les projets qui lui tenait à cœur de mener à bien. Et puis, pour tout avouer en entier, imaginer les courbes et les formes si plaisantes du brun... il y avait plus difficile comme défi à relever !
Le plus jeune accepta la cigarette avec plaisir, laissant son camarade lui allumer avec tout autant de plaisir. Bizarrement, il y avait comme une chaleur dans ce simple acte qui fit du bien à Kô. Il se remémora également l'épisode de cette maudite veste sur ses épaules et songea qu'il avait vraiment besoin d'un peu de douceur. Puis, après l'altercation qu'il venait d'avoir avec Jiwoong, cela ne pouvait pas tomber plus à pic. Il abandonna un petit soupir d'aisance, tirant sur sa cigarette, avant de rire à la question posée.

« La question est plutôt de savoir combien d'hommes sont devenus fous après moi ? s'amusa le blond. Et puis, qui te dit que je tiens un tableau de chasse ? Après tout, il y a bien des secrets que tu ne m'avoueras toi non plus pas... »

Cet air énigmatique, cette façon de répondre sans le faire vraiment ; certains adoraient cette facette de Kô tandis que d'autres l'abhorraient purement et simplement.

« Mais je l'avoue, je suis démasqué ! Tu es un homme très agréable, mais ça tu le sais, rit de nouveau l'étudiant. J'ai un faible pour les hommes plus âgés que moi. »

Une petite confidence qui ne lui faisait par risquer grand-chose. Son identité était encore inconnue pour Jiwoong et ça lui plaisait terriblement d'instaurer cette relation particulière avec lui sans pour autant être capable de la nommer. Le jeu était loin d'être terminé ; la partie ne faisait que commencer. Et elle était sacrément plaisante.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Jeu 15 Oct - 23:41
What's the matter  
Kô + JiWoong

▼▲▼
@Hitoshio Kô

Tenue | Lorsqu'elle te répond qu'elle a déjà tout prévu, ton regard s'illumine d'admiration. Tu ne pensais pas qu'elle avait pris au sérieux ce petit défi. Tu croyais naïvement qu'elle s'était donné un genre pour te plaire, qu'elle ne pensait pas sérieusement à créer une tenue pour toi. Visiblement tu t'es bien trompé, comme souvent à son sujet, ce qui t'amuse dans un sens. C'est bien la première fois qu'une personne arrive à te surprendre autant. En général tu cernes assez vite les gens, il faut dire que cela fait partie de ton métier et c'est ce qui te permet de survivre. Avec elle tu as toujours l'impression d'aller de surprises en surprises.

« Oh, je ne pensais pas que tu étais sérieuse lâches tu avec un petit rire. J'ai hâte de voir ça. »

Tu te mords le coin de la lèvre à sa mimique de secret en acquiesçant, signe que tu acceptes de ne pas la cuisiner sur le chemin. Une fois une cigarette chacun pendu à vos lèvres, tu lui offres ton bras pour continuer. Tu as bien vu les regards des élèves et tu t'en moques. Tu n'as jamais été du genre à te soucier de l'avis des autres. C'est un peu différent depuis que tu es flic, tu dois faire attention à l'image que tu donnes c'est vrai. Cependant se balader aux bras d'une jolie fille ne peut qu'être bénéfique pour ta couverture aussi tu ne t'en prives pas. A sa réponse énigmatique, tu pouffes de rire. Décidément tu adores son caractère joueur et mystérieux.

« D'accord, d'accord, garde tes secrets, après tout je ne connais toujours pas ton véritable prénom Yon. »

Tu n'as pas répondu à son sous-entendu. Après tout il est évident que chacun a son jardin secret, le tien est surement différent du sien. Quoi qu'il en soit, tu joues aussi la carte mystère avec un sourire, tirant sur ta clope en continuant la marche. Le bar que tu veux rejoindre n'est pas très loin, vous pouvez vous y rendre à pied. Tu pouffes de rire lorsqu'elle reprend, te complimentant et indirectement te taquinant d'égocentrique. C'est vrai que tu connais ton potentiel, tu sais jouer de tes charmes et en général tu arrives à tes fin sans souci. Lorsqu'elle ajoute son faible pour l'âge, tu hausses un sourcil.

« Tu me prends pour un vieux ! J'y crois pas... soupire amusé Quel âge tu me donnes ? »

En réalité tu n'es pas vexé de cette réflexion. Il est évident qu'elle est plus jeune que toi. Si en général c'est une coutume de demander l'âge, vous ne l'avez pas fait immédiatement, vous contenant d'un tutoiement amical. Tu n'es pas à cheval sur les traditions et les politesses. Tu te fais d'ailleurs souvent réprimander parce que tu n'emploies pas le ton approprié à face à tes supérieurs. Alors avec elle, tu n'as clairement pas envie d'instaurer une quelconque forme de courtoisie officielle. Malgré tout, tu la taquines en lui lançant un sourire.

« Tu peux l'appeler Oppa si tu veux, ça ne me dérange pas...»

Tu lui fais un clin d'œil alors qu'au fur et à mesure de la conversation vous êtes finalement arrivés au bar. Tu lui tiens la porte entrant après elle. L'établissement est très familier, c'est un garage transformé en bar, des canapés comme chez soi et une ambiance chaleureuse. Tu indiques une table dans un endroit tranquille. Avant de t'asseoir, tu te penches vers elle lui demandant.

« Est-ce que tu bois, je vais chercher ça au bar, je crois que c'est comme ça que ça marche ici. »

 
CODAGE PAR AMATIS



« I don't do drugs. I am drugs. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty Mer 21 Oct - 21:46

Le futur styliste n'avait pas manqué de froncer légèrement les sourcils à la remarque de son interlocuteur. Lui, pas sérieux ? Quand il s'agissait de mode, il était l'homme le plus sérieux qui fût. Le dos courbé au-dessus de ses dessins, ses pupilles fixées sur les lignes, toujours concentré et jamais égalé, n'est-ce pas ? Jiwoong n'allait pas être déçu, Kô avait hâte de lui présenter ce à quoi il avait pensé.
Une fois à l'extérieur, cigarette coincée entre ses lèvres rouges tandis que son bras était lui aussi coincé sous celui de Jiwoong, Kô se plaisait à déambuler dans les couloirs, puis dans les rues, ainsi. D'ordinaire, c'était plutôt la nuit, tard, quand personne ne se voyait, que Kô avait l'occasion de se balader bras dessus-dessous avec de beaux garçons. Légèrement saouls, la plupart du temps. Sauf que cette fois-ci, l'ambiance était plus légère, agréable, malgré l'altercation qu'il venait d'avoir avec Azriel. Cela ne semblait plus qu'être qu'un mauvais souvenir.

« Je suis sûr que tu gardes toi aussi tes propres secrets, s'amusa Kô en souriant derrière sa cigarette. Mon vrai prénom, tu pourrais facilement l'apprendre... mais n'est-ce pas plus charmant ainsi ? »

Cela ajoutait un certain charme, il était vrai. Mais le blondinet adorait jouer de la sorte, ainsi sûr que Jiwoong reviendrait vers lui s'il souhaitait obtenir davantage de choses de sa part, s'il souhaitait élucider le mystère que représentait le plus jeune. D'ailleurs, en parlant d'âge, Kô retint un rire cristallin quand le sportif lui dit qu'il le prenait pour un vieux. Il devait maintenant estimer son âge ? Kô n'était pas très doué pour faire ça. Il esquissa alors une légère moue, tâchant de réfléchir pour ne pas le vexer si jamais ce n'était pas ça.

« Je ne sais pas vraiment... je dirais vingt-six ans ? tenta-t-il. Moi, j'en ai vingt-deux. »

Au moins un mystère que Jiwoong n'aurait pas à chercher. Kô l'avait dit de lui-même, de toute façon, qu'il était plus jeune que lui. Et oui, les hommes plus âgés le faisait frissonner, imaginant sans doute qu'ils avaient des expériences plus remplies sur la vie en règle générale. Curieux par nature, Kô aimait s'abreuver des histoires de ceux qu'il rencontrait ; et il devait bien avouer que cela lui plaisait aussi sur le plan plus sexuel. Mais ils n'en étaient pas là, n'est-ce pas ? Et, quelque part... ça plaisait atrocement au blond.
Un instant plus tard, ils entrèrent dans le bar. Presque gêné de se faire ouvrir la porte par le brun, Kô espéra que son fard sur ses joues ne le trahisse pas. Depuis quand ne s'était-on pas occupé de lui de la sorte ? Cela pouvait paraître idiot, ce n'était peut-être pas grand-chose, mais l'étudiant en design avait réellement l'impression de compter pour Jiwoong. Perdu dans ses pensées, il battit plusieurs fois des paupières avant de comprendre ce que ce dernier venait de lui demander. Il s'en excusa brièvement en lui demandant simplement un cocktail fruité sans alcool. Son regard accompagnant la silhouette du sportif qui partait au comptoir, Kô abandonna un soupir. Ce garçon avait une drôle d'influence sur lui et il avait l'impression de ne pas toujours se reconnaître à ses côtés. C'était... perturbant.
Il se reprit en secouant la tête, fouillant ensuite dans son sac pour en extirper ses planches de dessins et les installer sur la table pour les montrer à son interlocuteur. Il le remercia pour la boisson (encore une attention qui ne manquait pas de le faire chanceler) et lui désigna ses fiches.

« Je suis partie d'une tenue assez basique, c'est à dire, un chino et une chemise à casser avec une paire de baskets pour rappeler le côté sport. Le pantalon restera soft tandis que je vois bien une chemise bi-colore, noire d'un côté, rayée de l'autre... et des baskets blanches, bien entendu. Niveau accessoires, une belle montre et un collier, juste apparents, oui ça me semble bien. Qu'est-ce que tu en dis ? »

Kô le fixa de ses yeux passionnés, imaginant parfaitement ce que pourrait donner cet ensemble sur Jiwoong. Mh, peut-être lui demanderait-il de venir faire quelques essayages afin qu'il soit bien sûr. Juste pour son petit plaisir, à l'évidence. Il lui sourit avant de finalement prendre son verre et de le cogner contre celui du brun pour trinquer avec lui.


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻ practicing an art, no matter how well or badly, is a way to make your soul grow, for heaven's sake. sing in the shower. dance to the radio. tell stories. write a poem to a friend, even a lousy poem.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: What's the matter -- Azriel & Jiwoong What's the matter -- Azriel & Jiwoong Empty

BIENVENUE À L'AUTOMNE !

Bon mois d'octobre à tous ❤
L'automne est arrivé et il a apporté le froid avec lui. On suppose que vous avez sorti les plaids polaires et les écharpes en grosse laine pour faire face à la situation~ (et peut-être aussi les imperméables). On espère que vous allez survivre à ce brusque changement de saison sans tomber malade ! Bon courage à tous ♡