Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
anger trouble (yoohim) Gd1ifysc_oanger trouble (yoohim) Gd1ifysc_oanger trouble (yoohim) Gd1ifysc_oanger trouble (yoohim) Gd1ifysc_o

 :: Digital City :: Quartier Sud
Aller à la page : 1, 2  Suivant

anger trouble (yoohim)

Nan Chang Min
Nan Chang Min
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Jeu 8 Oct - 18:49
OUTFIT // Changmin s’échappa de chez lui avant même que son père ne puisse l’attraper ou même le voir. Il arrivait maintenant à savoir quand est-ce que c’était le bon moment où non de ne pas être présent à la maison. Il avait développé ce sixième sens à force de prendre des roustes et depuis que c’était le cas, il n’était plus présent chez ses parents quand ça arrivait. Si au début il suppliait son père d’arrêter de lui faire du mal, maintenant, il le laissait faire jusqu’à ce qu’il en ait marre et s’épuise tout seul. Parce qu’il finissait toujours par se lasser et le laisser en plan au milieu de la pièce où il avait commencé à le frapper. Parce que bien souvent, il le poussait là où il n’y avait pas de meubles et donc, où il avait plus d’amplitude pour lui faire mal. Chang se refusait à laisser passer le moindre bruit maintenant. Hors de question qu’il soit heureux de l’entendre grogner de douleur ou même pleurer. Il n’était plus un enfant et donc gardait tout en lui, même si ça lui faisait mal. Il en ressortait avec des bleus et des parfois des saignements. Mais il avait l’habitude. Puis il faisait passer ça pour des bagarres de rue.

Parce que ça aussi, Changmin avait l’habitude. Se battre dans la rue ne lui était pas inconnu et il passait énormément de temps à essayer de canaliser cette colère contre son géniteur qu’il ressentait. Ça sortait parfois sans même qu’il ne puisse l’expliquer. C’était étrange. Il allait bien et la seconde d’après ça lui prenait les tripes et il ressentait le besoin de frapper dans quelque chose ou même dans quelqu’un. Et puis parfois, comme aujourd’hui, ça sortait parce qu’on l’avait chauffé, en le bousculant. Il grogna et se retourna pour le fusiller du regard. « On s’excuse quand on bouscule quelqu’un. » lâcha-t-il en grognant presque alors que l’autre commençait à s’énerver le poussant encore une fois. Cherchait-il à rendre furieux Chang parce qu’il allait y arriver. Il serra ses poings, essayant de se contrôler comme il le pouvait. Il n’avait pas vraiment envie de lui sauter à la gorge et de le détruire. Parce que quand il commençait, il ne s’arrêtait difficilement voire jamais même. « Jte demande juste de t’excuser. » sale con Mais il garda son insulte pour lui alors que l’inconnu continua de le chercher. Changmin leva la main pour le frapper, estimant qu’il avait assez attendu et qu’il avait été plus que patient. Il ne vit pas ce que son poing fit mais il sentit qu’il avait de la résistance.


THE STEALER
the moment i feel like i could catch you. you disappear again from my fingertips and i see you standing over there. you’re looking at me with a smile, with that innocent looking face. the place you’re pointing at is my heart, my empty heart.
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Ven 9 Oct - 22:21
outfits. | La tête encore engourdie par toutes les choses qu’il avait dites et entendues lors de sa séance de thérapie, Yoo Him reprenait tranquillement la direction des dortoirs sango. Il n’était pas toujours aussi secoué après avoir parlé avec son thérapeute, mais parfois, comme ce jour-là, il lui arrivait d’avoir remis au jour des choses qu’il avait enfouies avec soin jusque-là. Souvent, il s’agissait de son enfance, de son père, c’était toujours lui... Lorsque le coréen pensait enfin se distancer de lui et des traumatismes infligés, quelque chose ressurgissait toujours de son subconscient pour le hanter ou le paralyser. Quand serait-il enfin libre de tous ces démons ? Mais il était réaliste, il savait qu’il ne le serait jamais réellement, il devait juste apprendre à faire la paix avec et apprendre à vivre avec.

Ses pas le menaient tranquillement vers sa destination, il sortit son téléphone de sa poche pour envoyer un message à sa petite-amie, lui disant qu’il rentrait bientôt et lui demandant si elle voulait qu’il passe prendre un café ou quelque chose à grignoter à emporter. Bien qu’encore troublé, il aspirait à être en sa présence. Rangeant son téléphone en attendant une réponse, son attention fût attirée par des mouvements vifs ur le trottoir mais surtout, une voix qui se hausse. Ce n’était pas tant le fait que la voix soit forte qui l’interpela, c’était plus l’agressivité qui s’y entendait largement, c’était la voix de quelqu’un qui cherchait les problèmes, la voix de quelqu’un qui s’énervait. Immédiatement, les sens de Yoo Him s’aiguisèrent, l’instinct de survie lui disait de se battre ou de fuir mais de ne surtout pas rester là. Et fuir était l’option qu’il retenait, mais en reconnaissant un étudiant qu’il avait déjà croisé sur le campus (parfois dans des situations similaires) et avec qui il avait déjà échangé, le coréen hésita. Il ne savait pas pourquoi ça l’importait tant, il était plus du genre à passer son chemin, mais quelque chose chez cet étudiant l’interpellait à chaque fois. Des réactions et mécanismes qu’il reconnaissait... Prenant une profonde inspiration, il franchit les quelques pas qui le séparait du jeune homme et attrapa son poing juste avant qu’il ne frappe le passant. Yoo Him tâcha d’ignorer que sa propre main tremblait. « C’est rarement comme ça qu’on obtient des excuses. » Et ce n’était pas dit d’un ton moralisateur, c’était juste un fait. Même si Yoo Him cédait encore parfois à la violence et à la rage, il savait que ce n’était pas un moyen de se faire entendre. Ignorant l’inconnu qui continuait de les chercher, l’étudiant en psychologie regarda Chang Min, s’il se souvenait bien de son prénom (ses troubles de la mémoire était un phénomène encore relativement récurent). « C’est pas lui ton problème. » Ce n’était pas parce qu’il se reconnaissait en lui qu’il se disait qu’ils avaient vécu une enfance similaire, mais clairement, il avait des problèmes de gestion de la colère et de la frustration. Quelles en étaient les causes, il ne pourrait le dire et n’avait pas à le savoir, mais le laisser s’enfoncer dans sa violence n’était pas l’aider, cela menait souvent à des drames. Yoo Him l’avait appris à ses dépens. Il relâcha le poing de l’étudiant, essayant de croiser son regard craignant d’y lire une colère sourde plutôt qu’une quelconque raison. « Hey... » Tenta-t-il pour voir comment il lui répondait.


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Nan Chang Min
Nan Chang Min
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Ven 23 Oct - 23:23
Son problème de gestion de la colère ne datait pas d’hier. Changmin avait toujours eu ce problème, depuis qu’il était enfant et ce à cause de son paternel. Lui qui levait la main sur lui à chaque fois que quelque chose n’allait pas dans sa vie, avait fait du jeune homme ce qu’il était devenu actuellement, un mec qui ne savait régler ses problèmes que par la violence. Pourtant, il faisait des efforts, essayait de prendre sur lui, mais c’était toujours en vain. Chang finissait par jeter l’éponge et redevenir ce gamin au comportement énervé que tout le monde s’attendait à voir arriver. Il ne dérogeait pas à la règle la plupart du temps malgré l’envie de résister à la tentation de frapper des gens. Cependant, même lorsqu’il tentait d’être aimable, on le faisait chier. Là, pour une fois, Changmin avait décidé de simplement utiliser la parole et avoir des excuses de ce mec qui l’avait bousculé. C’était sans compter sur le fait qu’il le cherchait, essayant de le faire sortir de ses gongs. La patience de l’étudiant étant minime dans ce genre de situation, fut mise à rude épreuve et au bout d’un moment, son poing se leva pour aller frapper le visage de cet inconnu.

Seulement, il fut arrêté avant qu’il ne puisse coller ses phalanges dans la gueule du type. Un grognement de mécontentement s’échappa des lèvres de Chang alors que son attention dériva vers le nouveau venu. Il l’avait vu à la Yonsei, avait remarqué son air renfrogné et cette aura un peu sauvage qui lui collait à la peau. Mais il ne le connaissait ni d’Adam ni d’Eve. « Lâche moi. Jt’ai rien demandé. » Changmin ne comprenait pas pourquoi il était intervenu. Ils ne se connaissaient pas et n’avait rien à voir ensemble. A moins qu’il l’ait fait parce qu’il connaissait l’inconnu qui l’avait fait chier. D’ailleurs en parlant de lui, les yeux du plus jeune se reposèrent sur lui et il essaya en vain de libérer son poignet de la prise du second inconnu pour frapper le premier, en vain. Il serra les dents en entendant son commentaire. « Non maintenant mon problème c’est toi. Lâche moi je t’ai dit. » Aucun respect ne s’entendait dans sa voix, juste un profond mépris et de l’agacement d’avoir été dérangé dans sa démarche. Le passant finit par partir en voyant le regard enragé de Changmin et l’autre finit par le lâcher. Chang se tourna lentement vers le nouveau venu, le regard aussi noir que ses son pantalon. La colère grondait en lui et il n’avait pas pu l’extérioriser. « La prochaine fois occupe toi de ton cul. Jt’ai rien demandé. J’avais la situation bien en main. » Au sens littéral du terme. Il allait le frapper donc il avait tout en main. « Tu cherches quoi ? A jouer les superhéros ? Pathétique. » Le jeune homme ne se souciait même pas de blesser par ses mots celui qu’il devinait plus vieux que lui. Il n’en avait rien à faire. A la place, il sortit un joint de sa poche, le portant à ses lèvres. Il sortit également un briquet mais eut toutes les peines du monde à l’allumer. Ses mains tremblaient à cause de la colère qu’il n’avait pas évacué. « Putain ! » jura-t-il alors qu’il tenta tant bien que mal de ne pas se brûler alors que le bout de son joint s’embrasait. Il soupira en voyant le mec encore devant lui. « T’as pas mieux à faire ? » grogna-t-il, le regard toujours aussi noir.


THE STEALER
the moment i feel like i could catch you. you disappear again from my fingertips and i see you standing over there. you’re looking at me with a smile, with that innocent looking face. the place you’re pointing at is my heart, my empty heart.
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Lun 26 Oct - 13:20
outfits. | Il n’était pas certain qu’intervenir soit la meilleure chose à faire. Surtout que se placer au centre d’une altercation remplissait Yoo Him d’une certaine anxiété et ravivait chez lui des souvenirs et des émotions qu’il aurait préféré laisser au passé. Mais il avait déjà croisé cet étudiant, et surtout, il avait déjà vu ce genre de comportement. Ce regard, cette tension, cette posture... C’était douloureusement familier. Alors intervenir n’était peut-être pas très judicieux de sa part mais à aucun moment le Sango ne se serait imaginé fermer les yeux et simplement tracer son chemin. Mais que devait-il faire une fois le poing de l’étudiant arrêté ? Que dire, que faire ? Comment ne pas être celui qui prendrait le coup également ? En toute honnêteté, il ignorait ce qui pourrait se passer s’il venait à être frappé. Qu’est-ce que cela pourrait réveiller en lui ? Mais il était trop tard pour penser à ces choses, il était intervenu.

L’agressivité de l’étudiant était palpable lorsqu’il s’adressait à lui ? Malgré sa nervosité, Yoo Him ne relâcha pas son poignet avant d’être certain que l’autre inconnu ne soit parti et donc en sécurité. Mais n’était-ce pas s’exposer à devenir le seul réceptacle de sa colère ? Peut-être. Il n’était pas sûr d’en avoir les épaules. Serrant les mâchoires, Yoo Him garda son regard fixé sur l’énergumène. « La situation bien en main ? Tu aurais pu finir à l’hôpital ou chez les flics, c’est ce que tu appelles avoir la situation en main ? » Parce que le Sango était bien placé pour le savoir, il l’avait appris de la manière forte. Il regarda le jeune homme s’agiter, se rendait-il compte de ses mouvements brusques rendant sa nervosité plus qu’évidente. Là encore, Yoo Him reconnu un état qu’il ne connaissait que trop bien. Haussant légèrement un sourcil, il tâcha de rester le plus calme possible, espérant que cela puisse déteindre sur l’étudiant. « Ça t’arrive souvent de te mettre dans ce genre d’états ? » Il ignorait si c’était la bonne chose à faire, si fumer un joint aussi ouvertement était judicieux (surtout que si des policiers passaient et les surprenaient, Yoo Him aurait des problèmes vu son casier déjà chargé), il lui prit des mains le briquet, l’alluma et le maintint devant lui pour qu’il puisse allumer sa cigarette. « Je m’appelle Yoo Him. » Il éteignit le briquet et le lui tendit pour le lui rendre. « Je t’ai déjà vu sur le campus de Yonsei. Dans une situation similaire. L’autre étudiant était dans un sale état. » Ce n’était pas dit sur le ton du reproche, une simple constatation, sous-entendant peut-être que ces élans de colère n’étaient pas rien ou si peu importants que le jeune homme le laissait croire.


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Nan Chang Min
Nan Chang Min
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Jeu 5 Nov - 18:29
Changmin ne décoléra pas en voyant qu’on venait de lui interdire ce qu’il allait faire avec envie et plaisir, foutre sur la gueule de cet inconnu. Ce n’était pas la meilleure chose à faire, il le savait, mais la rage qu’il avait en lui ne pouvait pas s’exprimer parce qu’un étudiant, plus vieux que lui, l’arrêta avant qu’il ne puisse atteindre son but. Les yeux du plus jeune se posèrent sur le nouveau venu et on pouvait clairement y lire qu’il ne l’aimait déjà pas. Pourquoi était-il intervenu ? Pourquoi avait-il voulu l’arrêter ? Ils ne se connaissaient pas. Il aurait simplement du tracer son chemin et laisser Chang se battre avec ce type qui l’avait passablement énervé. Seulement, il restait et il tenait plus fort son poignet, ne le lâchant que lorsque la pauvre victime fut hors de portée du futur journaliste. « Oui j’avais la situation bien en main pour le défoncer. Il aurait presque pu cracher par terre s’il n’avait pas enchaîner. « En quoi ça te regarde putain ? Ça peut te foutre quoi si je finis à l’hosto ou chez les poulets ? C’est pas comme si on se connaissait toi et moi. Fais pas genre tu t’intéresses à mon sort. L’inconnu s’était sûrement arrêté parce qu’il ne souhaitait pas voir un spectacle qu’il n’avait pas demandé.

Le jeune homme était réellement irrité par le comportement du plus vieux et pour décompresser, ou du moins essayer, il sortit un joint de sa poche. Ce n’était sûrement pas la bonne méthode, mais au moins, il tenterait de faire redescendre la pression. Cependant, Changmin eut toutes les peines du monde à l’allumer à cause du tremblement de ses mains et quand il réussit, il releva son regard noir vers l’étudiant qui l’avait dérangé. « En quoi ça te regarde ? » répéta-t-il avant de le fusiller encore plus quand il lui prit le briquet des mains pour lui allumer. Un soupir dédaigneux s’échappa de ses lèvres. Il n’allait quand même pas lui dire merci. Non mais ce n’était pas dans ses habitudes et encore plus alors qu’il n’avait pas demander d’aide. Yoohim, puisque c’était son nom, se présenta et Chang haussa simplement les épaules. Il s’en foutait un peu de son prénom. Ce n’était pas une information qui l’intéressait. Il récupéra son briquet et un sourire insolent s’afficha sur ses lèvres à la mention d’un autre étudiant qui avait été mis dans un sale état par ses propres soins. « Il l’avait sûrement mérité et a eu la raclée de sa vie. Comme celui-là si t’étais pas intervenu. » Changmin n’avait pas encore réussi à évacuer toute la colère qu’il ressentait et il tenait Yoohim pour responsable. Ne le voyant pas partir, il planta son regard dans le sien. « Quoi encore ? Tu vas me faire un discours maintenant sur le fait que je devrai pas faire ça ? Tu crois pas qu’on me l’a déjà fait et que je m’en contrefout royalement ? » Il remit le joint entre ses lèvres et prit une grande inspiration avant de souffler, le regard perdu au loin. Ça ne l’aidait pas réellement à aller mieux mais au moins, ça contenait son envie de frapper quelqu’un ou dans quelque chose.


THE STEALER
the moment i feel like i could catch you. you disappear again from my fingertips and i see you standing over there. you’re looking at me with a smile, with that innocent looking face. the place you’re pointing at is my heart, my empty heart.
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Lun 9 Nov - 12:10
outfits. | Vu l’était d'énervement de l’étudiant, si Yoo Him parvenait à aller au bout de cette conversation sans prendre un coup ou se faire bousculer, cela serait proche du miracle. Il s’attendait à tout moment à recevoir un poing dans le visage. Il en avait l’habitude à la boxe, mais plus dans un tel contexte. Il avait peur de ce que cela pourrait réveiller chez lui. Au moins, le passant, même s’il l’avait peut-être cherché, était en sûreté. Et c’était au Sango d’essuyer la rage et la colère disproportionnées de l’étudiant, et même s’il voulait assumer, il craignait de ne pas en avoir les épaules.

Il aida l’étudiant à allumer sa cigarette améliorée, espérant que le geste familier et la substance mettent un peu de baume sur les nerfs du jeune homme. Mais l’espoir semblait vain. Yoo Him inspira, son souffle légèrement tremblant. Il avait du mal à trouver ses mots face à la colère de l’étudiant, mais aussi parce qu’il ne savait comment le confronter à ce qu’il avait remarqué chez lui. Aborder le sujet de manière trop frontale pouvait le pousser dans un nouvel élan de rage et clairement, le Sango en serait le réceptacle. « Non je ne vais pas te faire de discours du genre, je suis bien mal placé pour ça. » Ce serait le comble qu’il se permette une telle leçon. « Mais... Qui es-tu pour décider si quelqu’un mérite ou non de se faire frapper ou tabasser ? » Il humidifia ses lèvres, son ton n’était pas accusateur, il lui posait réellement la question. Il le regarda ranger son briquet avant de rapidement reprendre la parole. « Qui décide pour toi quand tu l’as mérité ? » Et il regardait le jeune homme fixement avant de laisser ses yeux courir sur la rue, espérant ne pas voir des représentants de l’ordre passer dans le coin à cause de ce que l’étudiant tenait entre les doigts. « Ton père ? Ta mère ? Un grand frère peut-être ? Ou même un petit ami ? » Il n’y avait pas de schéma unique, les violences domestiques pouvaient venir de partout dans la famille, tristement, Yoo Him l’avait appris en centre de détention mais aussi à force de travailler au foyer. Parce qu’au final, ce n’était pas que des femmes battues par leurs époux ou compagnons qui venaient chercher de l’aide. « Je pourrais te dire que tu ne dois pas faire ça, mais je sais aussi qu’on ne peut pas s’en empêcher... » Relançant un regard autour d’eux par sécurité, il finît par pousser un petit soupir. « Cette rage aveugle qu’on n’arrive pas à réprimer, je l’ai eu aussi. » Il espérait que l’étudiant se rende compte qu’il le comprenait, que, de ce que Yoo Him voyait, ils avaient des parcours qui se ressemblaient. Et que même si beaucoup de cicatrices (au sens propre comme figuré) restaient, il y avait au moins la possibilité de se défaire, en partie, de cette violence et de la garder sous contrôle.


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Nan Chang Min
Nan Chang Min
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Ven 27 Nov - 18:26
Sa colère ne diminuait pas et ne pas avoir pu l’extérioriser ne l’aidait pas à aller mieux. Changmin aurait aimé pouvoir frapper sur quelqu’un ou dans quelque chose, mais le type en face de lui ne lui en avait pas donné l’occasion, l’arrêtant dans son mouvement. Maintenant, il avait les mains qui tremblaient et n’arrivait même pas à s’allumer son propre joint. Il était bien trop énervé pour ça. Chang n’arrivait même pas à se calmer en gueulant presque sur celui qui lui avait évité des ennuis. Seulement, le fait qu’il ne réponde pas à ce qu’il lui disait, l’agaçait encore plus. Cela se voyait aux réguliers regards noirs et glacials qu’il lui lançait. Cependant, il n’essaya pas de lui sauter dessus pour se décharger de cette rage qu’il ressentait. Il était bien plus grand et fort que lui et Changmin savait reconnaitre quand il n’était pas de taille et il n’avait pas encore envie de se prendre une raclée comme celle que son père lui mettait. Il n’était pourtant pas sûr qu’il le frapperait, mais il ne préférait pas tenter le diable.

Il grogna quand il se mit enfin à lui répondre. « Et toi ? Qui es-tu pour décider qui le mérite ou non ? » Parce que ça fonctionnait dans les deux sens. Il ne savait pas ce que l’autre avait fait pour énerver Changmin et donc n’avait aucun moyen de savoir non plus s’il le méritait ou pas. La suite le glaça le sang alors qu’il le regarda totalement tétanisé. Comment avait-il compris ? Et surtout avait-il réellement compris ? Il grimaça quand il continua de parler, mentionnant la personne qui lui faisait vivre un enfer chez lui, son paternel. Il darda à nouveau son regard noir sur lui au moment où il parla de son père, se vendant sûrement sans le vouloir. « Je vois pas de quoi tu parles. » lâcha-t-il alors qu’il détourna les yeux de lui. Chang n’avait pas envie d’en parler et encore moins de l’avouer à un inconnu. Ça avait déjà été assez éprouvant de le dire à Yeosang dont il était amoureux depuis des années, alors le dire à quelqu’un qu’il ne connaissait pas du tout, ce n’était même pas envisageable. Il savait cependant, ou du moins se doutait, qu’il ne lâcherait probablement pas l’affaire surtout après avoir mentionné qu’il les mêmes accès de colère. Changmin se mit à rire légèrement. « Ecoute, on se connait pas. On a du se croiser une fois ou deux. Je veux rien savoir de ta vie. » Chang savait pertinemment qu’il y avait des gens comme lui qui avait des problèmes de gestion de la colère, mais ça ne l’intéressait pas tellement de les rencontrer ou même de leur parler. Chacun sa vie et chacun ses problèmes. Il n’était pas là pour parler avec lui de ce qui se passait chez lui. Il tira violemment sur son joint, essayant de se calmer avec les effluves de la drogue. « Je sais pas ce que tu penses savoir sur moi ou voir en moi. Mais c’est complètement faux. Alors, laisse moi tranquille comme tu aurais du le faire depuis le début. » Changmin n’avait plus aucune patience. Pourquoi ce type cherchait-il à l’aider ? Il n’avais pas besoin d’aide.


THE STEALER
the moment i feel like i could catch you. you disappear again from my fingertips and i see you standing over there. you’re looking at me with a smile, with that innocent looking face. the place you’re pointing at is my heart, my empty heart.
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Lun 14 Déc - 19:47
outfits. | Il ne pouvait espérer qu’une chose, que sa fébrilité ne se voit pas. Parce que Yoo Him n’en menait pas large, mais il essayait de faire passer un message, pour cela, il devait avoir l’air sûr de lui. Il savait de quoi il parlait, il ne savait juste pas comment en parler, parce que c’était trop proche de lui, trop proche de ses propres fêlures. Les réactions qu’avait le jeune homme en face de lui, et le fait que son énervement ne semblait pas s’apaiser... Yoo Him le voyait bien. Cela lui confirmait bien qu’il s’y prenait mal pour essayer de raisonner l’étudiant. Il opta donc pour ne pas répondre à la question qu’il lui posa, il n’était personne pour décider si l’inconnu juste avant avait mérité ou non de recevoir des coups. Dans l’ignorance, il préférait opter pour l’option pacifiste, qui eût cru qu’il en arrive à ce point un jour. C’était ironique à bien y penser, parce qu’il ne répondît rien à ce sujet mais mit les pieds dans le plat quant au comportement du jeune homme. Il le reconnaissait, il avait eu le même. Les origines pouvaient être différentes, mais cette rage, cette violence... On l’avait quand on la subissait aussi. Il n’y avait eu aucune finesse dans l’approche de Yoo Him et il n’y en aurait sans doute aucune par la suite également. Il ne pouvait espérer qu’une chose : que ce joint détende assez l’étudiant pour qu’il n’en vienne pas aux mains avec lui. « Tu sais que c’est faux. » Il se passa la main dans la nuque, un geste à la fois de gêne et d’énervement. Enervement contre lui-même parce qu’il aurait aimé savoir quoi dire, trouver les mots justes. Mais sans préparation et surtout face à la violence prête à exploser chez le coréen, il perdait ses moyens. « Ça se voit. Tu penses que tu joues simplement les durs, c’est juste que tout ce que tu encaisses, faut que ça ressorte à un moment. » Il grimaça au ton qu’il utilisait, plus pressant et peut-être plus rude qu’il ne l’aurait voulu. « Et ça finit par t’envoyer là où tu n’as pas envie... » En taule, ou pire. Mais encore une fois, il avait l’air de donner des leçons. Il poussa un soupir, et ses bras le longs de son corps étaient raides, ses poings fermés. « J’ai été à cette place-là. » S’empressa-t-il de répondre avant de changer d'avis. « Mon père. » Précisa-t-il, comme si cela allait aider le jeune homme à se calmer et à comprendre qu’il ne voulait que l’aider. C'était fou, il n'abordait que rarement ce sujet, il ne l'avouait presque jamais. Hye Sun elle-même était encore en partie dans l'ombre de son passé. Mais il se reconnaissait tellement dans cette rage, et il savait ce qu’elle pouvait faire. Il avait failli tuer quelqu’un rien qu’avec ses poings... Il ne souhaitait à personne d’être battu ainsi et à personne de vivre avec la culpabilité d’un tel acte.  


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Nan Chang Min
Nan Chang Min
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Mar 5 Jan - 22:26
Trop focalisé sur sa propre colère, Changmin ne voyait pas vraiment la fébrilité de l’inconnu en face de lui. Il ne réalisait pas qu’il aurait aimé être loin d’ici et si ça avait été le cas, Chang lui aurait dit qu’il n’aurait pas du se mêler de ce qu’il ne le regardait pas. Après tout, il n’avait pas à s’interposer entre lui et le connard qui l’avait mis dans l’état dans lequel il se trouvait. Mais maintenant que c’était fait, il n’arrivait pas à faire redescendre cette rage qui bouillonnait en lui et ne demandait qu’à sortir. Elle aurait pu le faire si on l’avait pas empêcher de se décharger à coups de poings sur le type qui était parti la queue entre les jambes. Changmin était donc encore très énervé et le fait que le mec en face de lui essayait de savoir ce qui se passait dans sa vie l’irritait au plus au point. Il ne savait pas ce qu’il pensait savoir ou croire, mais il avait tort quand il assumait que Chang avait besoin d’aide. Il n’avait pas besoin d’aide, jamais ! Personne n’était jamais venu à son secours à part sa grande sœur Sori qui subissait la même chose, sinon, personne. Le futur journaliste avait donc tout fait pour se débrouiller tout seul, ne voulant pas que quelqu’un s’immisce dans sa vie. Malheureusement, c’était ce que le plus vieux était en train de faire et ça commençait à sérieusement taper sur le système de Changmin. Il se retenait de ne pas laisser éclater sa colère contre lui. Il n’avait pas envie de le faire sur quelqu’un qu’il jugeait innocent. Cependant, s’il continuait de le titiller de la sorte, ça n’allait pas bien se passer. Il serra les dents alors que son regard fuyait le sien. Il l’écouta reprendre la parole et ses poings se fermèrent, les jointures devenant blanches à cause de la pression qu’il exerçait dessus. Il ne voulait pas parler de ce qui se passait chez lui, il n’avait jamais voulu le faire, sauf avec Miree. C’était avec elle qu’il passait le plus de temps quand son père le frappait et elle était morte, et il avait perdu cette ancre qui l’aidait à ne pas dériver dans les eaux de sa rage. Plus il parlait, et plus la vision de Chang s’étrécissait à mesure que son champ de vision devenait plus rouge. Il n’aimait pas le ton qu’il employait, les mots qui formaient sa phrase et encore moins quand il mentionna qu’il avait été à sa place et que c’était son père, le coupable. Cela faisait écho à la propre vie de Changmin et ça ne lui plaisait pas. Il releva la tête rapidement, dardant sur lui ses yeux remplis de haine et de rage. « Ta gueule ! » siffla-t-il alors qu’il respirait plus fortement, rapidement et bruyamment. Il était mal poli, mais s’en moquait totalement. « J’ai pas besoin que tu me parles de ta vie ni même de ce que tu penses savoir de la mienne. J’ai besoin de personne. » Ce n’était bien entendu pas vrai, mais il préférait faire le fort qu’admettre qu’il avait besoin de quelqu’un. « Laisse moi tranquille. Je t’ai rien demandé. Fous moi la paix. » Changmin avait presque hurlé les derniers mots, faisant se retourner une ou deux personnes. Cependant, il s’en fichait totalement, son attention concentrée sur le fait de ne pas utiliser ses poings malgré l’envie qui devenait de plus en plus forte.


THE STEALER
the moment i feel like i could catch you. you disappear again from my fingertips and i see you standing over there. you’re looking at me with a smile, with that innocent looking face. the place you’re pointing at is my heart, my empty heart.
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty Dim 10 Jan - 19:07
outfits. | À le voir intervenir comme il était en train de le faire, beaucoup pourraient accuser Yoo Him de souffrir du complexe du héros ou du complexe du sauveur. Ce n’était pas le cas. En aucun cas il ne souhaitait sauver tout le monde, il n’en avait ni l’envie ni les moyens. Il aidait et soutenait ceux qu’il pouvait aider, ceux en qui il se reconnaissait et dont il se sentait capable de se rapprocher. Mais cette volonté ne faisait pas tout, le coréen était dépassé par la violence de l’étudiant, par cette rage complètement sourde et aveugle. Malgré lui, il se demandait si ce qu’il ressentait était la même chose que ceux qu’il avait malmené en étant plus jeune. Si aujourd’hui sa propre colère était sous contrôle (du moins, un contrôle approximatif), à l’époque, il était tout à fait semblable au jeune homme en face de lui. Complètement enragé, il avait dû terrifier une bonne partie de ceux qu’il avait malmené... Et il voyait enfin là le visage que lui-même avait pu avoir. Ce n’était pas une vision plaisante, cela lui retournait l’estomac, ou alors c’était l’angoisse et le stress. Ses mains tremblantes confirmeraient plutôt cette seconde hypothèse. Il s’accrocha à sa volonté, à ses propres convictions pour ne pas tourner les talons et lâcher l’affaire. « Clairement t’as besoin de personne. » Et malgré toute la tension qui l’habitait, Yoo Him n’était pas parvenu à cacher son exaspération. « Tu as l’air de te débrouiller très bien. » Son regard s’adoucit, se faisant plus compatissant. Il ne fallait pas qu’il s’agace, si lui aussi perdait son calme ou cédait à la panique... Que se passerait-il ? Il n’avait pas envie de le savoir. « T’en n’as pas marre de finir au poste ou à l’hôpital tous les quatre matins ? » Parce que c’était ce qui leur arrivait, il était bien placé pour le savoir. « Tu sais qu’un jour tu finiras par aller trop loin ? Tu enverras quelqu’un à l’hôpital et tu auras complètement détruit sa vie, ou pire, tu l’enverras à la morgue. » Ces mots étaient comme de l’acide sur sa langue et dans sa gorge, il ignorait s’il aurait aimé les entendre à l’époque, est-ce que cela aurait changé quelque chose ? Est-ce que cela lui aurait permis de ne pas commettre le pire ? Finalement il poussa un soupir, il recula de quelques pas, sachant pertinemment que les mots qu’il allait prononcer pouvaient aussi bien être un électrochoc positif comme négatif pour l’étudiant. « Peu importe qui te fait subir tout ça. » Il humidifia ses lèvres et ancra ses pieds au sol, comme pour encaisser l’impact de ses propres paroles qui, il le savait très bien, allaient violemment résonner en lui aussi. « T’en as pas marre de lui ressembler ? »


her smile shines

away the shadows
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: anger trouble (yoohim) anger trouble (yoohim) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.