Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ
La maj aura lieu le 7 Mars à 14h !
Pensez à mettre vos acti rp à jour ainsi que
les absences et ralentissement
Ils sont attendus
ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Gd1ifysc_ociel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Gd1ifysc_ociel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Gd1ifysc_ociel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Gd1ifysc_o

 :: Digital City :: Centre Ville :: L'hôpital

ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty Mar 3 Nov - 21:13
Il avait réussi à se défaire de Rin pour un moment. Après avoir grignoté ce qu’elle lui avait ramené, il avait prétendu avoir encore faim et lui avait demandé d’aller dans un café lui chercher un sandwich chaud, du café et prendre plus de pâtisseries pour qu’ils puissent manger ensemble de retour à la maison. C’était à la fois vrai, il avait faim, mais aussi un moyen qu’elle ne soit pas présente lorsque les médecins viendraient lui donner leurs dernières recommandations avant qu’il ne sorte. Une fois de plus, il fût mis en garde sur les effets indésirables possibles, les produits étant toxiques et son organisme y ayant été exposé pendant un laps de temps assez conséquent, il était fort possible qu’il développe des symptômes dans les jours ou les semaines à venir. Ils étaient incapables de lui dire de quoi il pouvait s'agir tant les possibilités étaient nombreuses, il ne pouvait qu’espérer passer à travers les mailles du filet. Mais il ne voulait pas que ses sœurs soient au courant, ils ne voulaient pas les inquiéter davantage sur de simples probabilités.

Profitant de l’absence de la benjamine, il se rendit aussi au guichet pour finaliser la paperasse liée à son hospitalisation. Il devait aussi recevoir une ordonnance avec de quoi soulager sa respiration si jamais elle le faisait souffrir. Bref, il faisait en sorte que tout soit bouclé avant que sa petite sœur ne revienne le chercher et qu’il ne rentre. Attendant au comptoir que la secrétaire médicale s’occupe des autres patients devant lui, il regarda un peu autour de lui. La soirée avait été rude pour le personnel soignant, il y avait du monde et beaucoup de bruit, les conséquences de l’explosion. Son regard se posa sur une jeune femme très familière avant de glisser vers d’autres personnes et de revenir sur elle presque comme un zoom. En identifiant Bora, les yeux de Raon s’exorbitèrent légèrement, que faisait-elle là ? Elle n’était pas à l’université, il avait eu un œil sur les invités et ceux qui entraient, c’était son boulot ce soir-là. « Bora ? » Jetant un petit coup d’œil à la file en hésitant, il abandonna finalement sa place pour rejoindre la jeune femme qui semblait aussi surprise que lui de le voir là. « Qu’est-ce que tu fais là ? Tout va bien ? » Il la détailla mais elle ne semblait ni blessée ni malade, et c'était un soulagement il fallait l'avouer. « Tu étais aux abords de l’université ? » C’était aussi une possibilité, il ne savait pas jusque quel périmètre ils avaient décidé d'examiner les personnes exposées aux émanations toxiques et jusqu'où ces dernières pouvaient être dangereuses.


tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty Dim 8 Nov - 22:57


|
ciel ! son mari !
Bora & Raon


ce numéro inconnu s'affiche sur son écran de téléphone et bora hésite à décrocher, ne supportant pas les démarchages commerciales par téléphone. toutefois, quand elle voit la localisation en-dessous du numéro, elle se lance et décroche. si dans un premier temps, la surprise et l'inquiétude jouent avec les expressions de son visage, dans un second temps, elle a le réflexe de prendre son manteau pour se diriger vers l'hôpital. apparemment, son mari est aux urgences après une explosion à l'université de la yonsei. pendant un instant, elle s'est demandée l'origine de ce déplacement avant de réaliser qu'elle ne pourra pas trouver la réponse à cette question. les secrets sont monnaie courante chez les époux kwak & nah. pour autant, la jeune femme dépense toute son énergie pour regagner le métro le plus proche. elle tourne le dos à un temple et à une pensée qui survient dans son esprit : elle qui avait murmuré son souhait de le voir dépérir quand elle broyait du noir, voilà que bora pourrait presque lui donner un organe. heureusement, la trentenaire est trop préoccupée pour réfléchir une seule seconde aux autres victimes. elle aurait pu anticiper beaucoup de choses si ça avait été le cas.

trente minutes plus tard, l'hôpital se dessine devant la mine bouleversée de bora. l'agitation pourrait lui créer des maux de tête mais c'est plutôt les alarmes des ambulances qui atteignent cet objectif. elle jette un coup d'oeil sur son téléphone qu'elle avait gardé en mains durant le trajet. sait-on jamais si son mari woo young prendrait soin de l'alerter. enfin s'il le pouvait. les explications de l'infirmière avaient été brèves, elle ne sait pas dans quel état elle le retrouvera. au moins, il est pris en charge. s'avançant vers le secrétariat, la file d'attente est conséquente. la bijoutière devra s'armer de patience. la guerre des nerfs vient seulement de commencer. du coup, elle tue le temps en observant les personnes à ses côtés jusqu'au moment où elle croise le regard d'un homme, qu'elle appréciait peut-être un peu trop. il est tout aussi étonné de la voir ici. c'est à l'entente de sa question qu'elle fait le lien. bora l'observe de la tête aux pieds. " oui oui, je vais bien. " elle se sent honteuse de ne pas avoir pas pris de ses nouvelles mais son cerveau avait été trop embrouillé. ça serait sa piètre excuse si on venait à lui demander de se justifier. raon faisait tellement attention à elle... elle n'était même pas capable de lui renvoyer l'ascenseur. " non. mais j'ai été contactée et j'ai eu légèrement vent de ce qui s'est passé. je n'ai pas tout compris mais.. ça a l'air grave. " bora ne cache pas son inquiétude. " et toi ? tu te portes bien ? plus de peur que de mal, j'espère ? " et puis, elle ajoute : " tout le monde a pu s'en sortir ? " ses collègues, les étudiants qu'il connaît ou non... elle glisse sa main sur sa joue et le fixe du regard, espérant qu'il ne soit pas du genre à mentir lui aussi... elle le fait déjà assez pour deux.  
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty Mer 18 Nov - 17:07
À bien y penser, il y avait des dizaines de raisons qui pouvaient expliquer la présence de la jeune femme dans l’hôpital. Mais le cerveau de Raon était fortement chamboulé par ce qu’il venait de vivre, alors il avait du mal à choisir une seule raison qui expliquait pourquoi Bora était là, devant lui. Ce qui était rassurant, c’était qu’à bien la détailler, il ne voyait aucune trace de blessure sur elle, ni même de la suie, pas même un froissement sur ses vêtements qui montreraient qu’elle avait été dans un accident et encore moins dans l’explosion qui avait eu lieux à la Yonsei. Il hocha la tête lorsqu’elle lui confirma, en effet, ne pas être blessé et ne pas être là pour elle-même. Il souffla un « c’est bien », qui le surpris presque, mais lui et elle étaient amis, de bons amis s’il osait le penser, il était donc normal de s’inquiéter. Quelqu’un passa en courant presque, manquant de bousculer la jeune femme au passage. Raon eut le réflexe d’attraper les bras de la jeune femme, la forçant à faire quelques pas vers lui et évita ainsi la bousculade. « C’était... Le chaos. Je suis content de savoir que tu étais loin de tout ça. » Il laissa retomber une de ses mains, gardant l’autre sur le bras de Bora, cela l’aider à se rassurer. « Oui je vais bien. » Il hocha doucement la tête. « Quelques inhalations et effets secondaires à cause de la fumée toxique sur le coup. » Il tenta un sourire rassurant. « Ils m’ont aidé à nettoyer tout ce machin. » Dit-il en riant doucement en montrant sa propre personne d’un mouvement de main. Il la laissa ensuite retomber mollement contre son flanc, il était quand même très fatigué, autant par l’adrénaline qui était retombé que par un effet résiduel des toxines. « Je ne sais pas si tout le monde a eu ma chance. Certaines personnes étaient brûlées, ça avait l’air assez sérieux, deuxième ou troisième degré. » Il secoua doucement la tête. « D’autres ont perdu connaissance, certains ont eu de gros soucis respiratoires je crois qu’il y a eu plusieurs crises d’asthmes sévères... » Il poussa un profond soupir. « C’était pas beau à voir et c’était impossible de tous les aider. » C’était d’ailleurs ce qui pesait le plus sur la conscience de Raon, il aurait aimé pouvoir aider plus de monde mais son état ne le lui avait pas permis. « Les urgences sont complètement saturées... » Et les soins prenaient un temps fou, heureusement pour lui, c’était presque terminé.


tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Kwak Bora
Kwak Bora
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty Ven 25 Déc - 11:12


|
ciel ! son mari !
Bora & Raon


elle ne devrait pas être étonnée de croiser le responsable administratif par ici. lors de sa communication téléphonique, l'infirmière lui a laissé quelques bribes d'explications. entre temps, les informations à la radio ont évoqué l'incident de l'université au même titre que les murmures des gens présents dans la rame de métro. pour autant, la panique à l'égard d'un homme qui l'ignorait l'a rendu encore plus confuse. parfois, bora voudrait se rappeler la définition du bon sens. si elle maudit intérieurement woo young, elle ne souhaite pas pour autant sa mort. cependant, elle ne peut pas s'empêcher de s'en vouloir. raon a été certainement sa source de réconfort, ces derniers temps. il a ce don de lui faire oublier ses problèmes, de la faire voyager même s'ils ne vont jamais très loin, en réalité. si elle le pouvait, la créatrice souhaiterait passer à l'étape supérieure. il a ces qualités, de belles qualités qui plus est. sa générosité la trouble. son état n'est pas des meilleurs et pourtant, une nouvelle fois de plus, le trentenaire la fait passer en priorité. elle imagine que sa vie en tant que grand-frère lui a laissé quelques séquelles et qu'il ne pourra pas changer. à tort ou à raison. soudain, la jeune femme est bousculée par une autre personne, ce qui réduit sa distance avec raon. s'il avait percé bien nombre de mystères, cette proximité pourrait la faire rougir mais ses mots lui permettent de se calmer. enfin façon de parler. bora écarquille les yeux et répète ses dires : " le chaos ? " sa réaction témoigne de sa curiosité et de son inquiétude. quand l'employé évoque ses blessures, bora le regarde en fronçant les sourcils. les hommes ne sont pas remplis de nuance quand ils sont blessés : soit ils minimisent leurs blessures ou ils les exagèrent. est-ce que raon serait la première exception ? elle se le demande. continuant son jeu d'observation, il lui fait part de ses effets secondaires sans rentrer dans le détail. "de la fumée toxique ? apparemment, il y a eu une explosion... décidément, cette université doit être maudite. " elle soupire. " quels sont tes effets secondaires ? tu es sûr de pouvoir rester debout ? je peux attendre pour toi.. si tu veux ? " son sourire rassurant ne fonctionne pas trop mais ce n'est pas le cas de sa blague qui lui permet de se dérider un peu.  " comme si tu étais rouillé... " un compliment ? dans son esprit, ça en était un, oui. en attendant, la liste des victimes ou des blessés s'allonge. chacun était touché par des effets différents. elle retient un frisson. " oui... ils commencent à en parler presque partout... les prochains jours risquent d'être difficiles. en espérant que ça reste qu'un mauvais souvenir pour la majorité d'entre eux. " elle échappe un soupir avant de reprendre la parole en plantant son regard dans le sien. " je suis certaine que tu as fait ton maximum. n'aie pas de regrets. et puis, je ne voudrais pas qu'il t'arrive quoi que ce soit, ni tes soeurs. il faut parfois accepter qu'on est dépassé par les évènements. " bora tente de le rassurer comme elle peut. il ne faudrait pas qu'il culpabilise, surtout avec son tempérament. " quelqu'un vient te chercher ? si tu as besoin de moi, n'hésite pas... je peux sûrement t'aider bien qu'apparemment, monsieur a tout fait pour ne pas réclamer une infirmière. "
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Yeo Raon
Yeo Raon
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
Mes petits secrets

Re: ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty Lun 4 Jan - 17:19
Il était rassurant de voir que Bora n’était pas au courant du déroulé des événements. Cela confirmait bien qu’elle n’était pas sur les lieux de l’explosion et n’était donc pas blessée. La présence de la jeune femme aux urgences n’était malheureusement pas expliquée, mais dans un premier temps, Raon la mettait au courant de la situation. Et surtout, de sa situation qui était, visiblement, plus inquiétante que ce qu’elle était vraiment. Il était certain, dans tous les cas, d’avoir une sale tête et il espérait ne pas trop inquiéter la jeune femme en face de lui. « Ne t’inquiète pas, je n’ai pas vraiment d’effet secondaire. » Il se retint d’ajouter « pour le moment », puisqu’il ignorait si d’ici quelques jours rien n’allait se déclencher. Il resserra doucement sa main sur le bras de la jeune femme, il n’avait pas défait sa prise depuis qu’il avait empêché quelqu’un de lui rentrer dedans. « Ne t’en fais pas pour moi. J’ai été mis sous oxygène un moment et on m’a fait passer des examens, je suis bon pour rentrer. » Et il forçait toujours cet air rassurant sur son visage malgré cette soirée éprouvante. Il poussa un soupir en hochant doucement la tête. « J’imagine que les images doivent être partout... Certaines personnes ont déjà mis des choses sur les réseaux sociaux de ce que j’ai vu, mais... Ce n’est pas plaisant à regarder. » Il grimaça légèrement et finalement relâcha le bras de la jeune femme en lui souriant. « Tu t’inquiètes vraiment pour moi... » Et allez savoir, cela lui donna l’audace pour remettre derrière l’oreille de Bora, une mèche de cheveux qui tombait devant son visage. « Ne t’en fais pas, ma sœur est là, elle est allée remplir des papiers, elle prétexte que c’est à elle de s’occuper de moi aujourd’hui. » Il eut un petit rire. « Et on rentre en taxi ensuite. Mais c’est gentil de te proposer. » Et de nouveau, sa main vint trouver son bras pour y effectuer une légère pression à la fois rassurante et chaleureuse. « Et toi ? Qu’est-ce que tu fais là ? Je te retiens peut-être, tu devrais être auprès d’un proche ? » Et il regarda autour d’eux comme s’il allait poser les yeux sur quelqu’un qui cherchait ou attendait Bora. « Tout va bien ? » Lui demanda-t-il en reposant un regard soucieux sur elle.


tell me where our time went and if it was time well spent. i don't know.
JUS'T DON'T LET ME
FALL ASLEEP
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora ciel ! son mari ! feat. Kwak Bora  Empty

Joyeuse St Valentin !
Un peu de douceur dans ce monde de brute, c'est l'heure de la St Valentin ! C'est l'occasion pour l'université et la ville de Séoul de faire oublier les malheurs de ces derniers mois. Alors toute la digital city est en effervescence autour du festival de la St Valentin ! Stands en tout genre, atelier d'écriture de lettres d'amour l'après midi. Feu de camp et feu d'artifices le soir. Les étudiants et les citizens auront de quoi s'amuser lors de ce beau dimanche de février.