Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
(jiwoong) trick or threat  UOAwuO7j_o(jiwoong) trick or threat  UOAwuO7j_o(jiwoong) trick or threat  UOAwuO7j_o(jiwoong) trick or threat  UOAwuO7j_o
Le Deal du moment : -40%
Remise de 40% sur le sac à dos en cuir Lacoste ...
Voir le deal
156 €

 :: Digital City :: Centre Ville
Aller à la page : 1, 2  Suivant

(jiwoong) trick or threat

Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

(jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Mar 10 Nov - 12:38

ootd / Le temps s'était rafraichi, apportant avec lui son lot de peine. La célébration de la nouvelle partie de l'établissement de la Yonsei demeurait dans les esprits de nombreux étudiants, et Kô ne manquait pas d'y penser avec encore beaucoup trop d'intensité. Ils s'en étaient tous sortis, avec plus ou moins de traumatismes, mais ils étaient encore là. Vivants. Et le cœur serré, la gorge sèche, à chaque rappel. Installé en face du miroir, l'étudiant en stylisme passa une main sur son visage un peu fatigué. Son moral n'était pas au beau fixe, chose qui ne lui ressemblait pas du tout. A vrai dire, il avait eu peur. Tellement peur de rester enfermer dans le hall d'entrée et que tout se termine ainsi. Pauvre enfant de vingt-ans passé qui n'aurait rien réalisé de tous ses rêves, de toutes ses ambitions. Toujours emprisonné dans ses souffrances de l'adolescence. Il étouffa un étouffa un sanglot, main portée à ses lèvres, alors que portable vibrait annonçant un message de Jiwoong.

Maquillage surfait, pupilles rehaussées de lentilles de couleur, lèvres peintes avec sobriété ce soir-là, c'était son déguisement qui le cachait. Qui cachait son cœur tambourinant aux portes de sa poitrine. Pourtant, rien qu'à l'évocation de Jiwoong, il avait l'impression de se sentir apaisé. Le sportif l'avait protégé, l'avait aidé à se sortir de cette situation effrayante et depuis ces derniers jours, ils prenaient à tour de rôle des nouvelles l'un de l'autre. Ou plutôt l'une de l'autre. Car l'identité de Kô restait encore secrète. Et même s'il avait eu la peur de sa vie, le plus jeune n'avouerait rien encore pour cette soirée à laquelle son ami l'avait invité. Il aimait plus que tout les attentions qu'avait le brun pour cette Yon qu'il était ; alors avec égoïsme, une fois de plus, le blond resterait muet sur cela.
Se jugeant prêt, il fit appeler un taxi pour le conduire dans le centre de la Digital City. Ce n'était pas très loin à pieds, mais Kô ne pouvait s'empêcher de redouter une quelconque autre histoire rocambolesque. D'autant plus que ce soir, c'était le soir de la fête d'Halloween. Il n'avait pas envie de rencontrer qui que ce soit d'autre que Jiwoong qu'il saisit tout de suite par le bras quand il débarqua à la fête. Il nota son déguisement et eut un sourire en coin, se sentant alors plus détendu. Il avait envie de profiter de cet instant en sa compagnie.

« Tu t'es fait beau pour moi ce soir ? lui demanda-t-il. En tout cas, je n'hésiterais pas à me servir de mes menottes si jamais tu es un mauvais garçon. »

Retrouver cette atmosphère si légère lui permit de les entraîner à l'intérieur et de s'approcher du buffet où trônaient des boissons, de la nourriture et, bien sûr, des friandises. Kô tendit la main vers des bonbons et en proposa à son camarade avec un clin d'oeil complice :

« Trick or threat? »

Prunelles malicieuses derrière ce masque puisque, sans le savoir, Jiwoong ne pouvait choisir que trick... un peu comme le blond. Mensonge éhonté des deux côtés. Mais Halloween n'était pas justement la fête parfaite pour se déguiser et prétendre être quelqu'un d'autre le temps d'un instant ?

@suh ji woong


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Mer 11 Nov - 22:36
tenue & style | Ces derniers temps ont été plus que mouvementé pour toi, sans parler de tes activités de gang, tu t'es mis à fricoter avec un tueur à gage dans l'espoir de pouvoir l'utiliser pour ton investigation. Et ça c'est sans parler du bordel qu'à foutu le gang à la soirée d'inauguration. Depuis l'explosion tu as ressenti comme une baisse auditive, qui ne s'arrange pas avec les heures que tu passes à la piscine. Heureusement les brûlures cutanées ne se sont pas infecté. Il te reste des traces mais tu n'es plus obligé de mettre des pansements. Tout ça pour dire que tu as bien besoin de te détendre, de prendre du bon temps sans penser à l'affaire, ni aux dangers que tu cours en permanence. Tu as besoin de souffler et pour ça rien de mieux qu'une soirée d'halloween en bonne compagnie. Tu as invité Yon, cette jeune styliste que tu apprécies de plus en plus. Etrangement tu te sens proche d'elle, d'abord car elle est joueuse comme toi, ensuite car tu as l'impression qu'elle cache quelque chose. Ce qui t'intrigue, après tout tu es un flic et tu ailes résoudre les mystères. D'ailleurs depuis votre mésaventure, tu as pris son numéro et vous échangez souvent des sms. C'est devenu un rituel que tu apprécies, comme une pause dans le tumulte de ta vie au rythme infernal. C'est donc elle que tu attends à l'entrée de la boite de nuit. Tu as déjà du recaler plusieurs filles et garçons qui sont venus t'aborder avec le classique : Qu'est-ce qu'un mec aussi beau fait tout seul. Ceux à quoi tu as chaque fois répondu : Il attend son égale. D'ailleurs lorsque celle-ci est arrivé, tu lui as souri en t'approchant d'elle. Tu admires son déguisement qui tu fais exploser de rire intérieurement. Si elle savait que tu as le même uniforme chez toi, dans ton appartement dont peu de gens connaissaient l'existence. De ton côté tu t'es mis en vampire, beau costume noir, cape élégante et bien sûr un peu de maquillage pour parfaire le tout. Tu lui dévoiles un sourire ravageur digne du Comte Dracula lui-même avant de lui répondre.

« Ne sais-tu pas cher enfant que les vampires peuvent se transformer en chauve-souris. Tes pauvres menottes ne m'arrêteront pas si je veux te croquer ce soir. »

Tu hausses un sourcil en signe de provocation avant de te laisser entrainer à son bras vers le buffet. A sa question tu ris avec un rire ténébreux, presque malveillant. Après tout tu es dans ton rôle et tu lui fais comprendre en posant sur elle un regard perfide pour répondre à ses prunelles rieuses

« Tu oses me poser la question alors que tu connais la réponse. »

Tu attrapes quelques bonbons et deux verres, l'un pour elle, l'autre pour toi. Tu ne sais pas ce qu'il y a l'intérieur, de l'alcool ou pas et au fond peu importe. Ce qui t'a attiré c'est la couleur rouge sang du liquide. Tu trinques avec elle avant de gouter, un cocktail aux fruits rouges rien de bizarre, ce que tu lui indiques un regard approbateur.

« C'est plutôt bon, tu sens le gout ? »

A cet instant tu es redevenu sérieux, sachant que depuis l'explosion elle a des soucis de ce côté-là. Vous avez partagé par mal de choses depuis cet évènement, comme les effets secondaires qui vous sont tombés dessus récemment. Tu sais que c'est handicapent pour elle vu sa passion pour la cuisine, elle sait aussi que de ton coté ce n'est pas évident avec les heures que tu passes dans l'eau.


« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Ven 13 Nov - 21:45

ootd / Kô ne put s'empêcher de sentir ses lèvres s'étirer en un grand sourire quand il aperçut Jiwoong debout, devant l'entrée de l'établissement où ils s'étaient donnés rendez-vous pour passer cette soirée d'Halloween. Il nota bien sûr son déguisement qui lui seyait à merveille, laissant entrevoir ses épaules carrées et sa mâchoire si belle. C'était quelque chose qui faisait craquer Kô... même s'il ne comptait pas spécialement se l'avouer ce soir-là. Il rit des propos qu'eut son interlocuteur en réponse aux siens, sentant un frisson lui parcourir l'échine. Serait-il la friandise interdite de Jiwoong, ce soir ? A l'évidence... il n'attendait que cela.

« Je vois que tes crocs sont bien affutés ! s'amusa-t-il en tirant doucement sur la cape qui allait au vent derrière le plus âgé. Tu t'es fait très élégant pour moi, ce soir... »

Sa bonne humeur revenait tout doucement, à mesure qu'il avait l'occasion d'être entouré par les bonnes personnes. Manifestement, Jiwoong était l'homme de la situation. Homme pour lequel le cœur de Kô battait un peu plus fort à chaque attention qu'il avait envers sa personne. C'était peut-être idiot, peut-être si peu, et Jiwoong agissait sans doute de même envers beaucoup d'autres, mais tout cela faisait du bien au plus jeune qui, malgré tout, avait cruellement besoin de douceur. Surtout après les événements survenus lors de l'explosion.
Finalement, le policier pour la soirée entraina le vampire à l'intérieur pour lui proposer une poignée de bonbons. Des friandises, ou un sort ? C'était bien ça, la formule, n'est-ce pas ? Et ça le faisait sourire, Kô, les yeux brillants de malice. Parce que le sort était déjà lancé... probablement dans les deux camps. Il remercia Jiwoong pour la boisson et y trempa ses lèvres rosées avant de secouer doucement la tête.

« Non, dit-il en un soupir, je n'ai plus le goût de grand-chose et ça devient un problème aussi pour le club de cuisine... Bien sûr, les autres comprennent, mais j'aime tellement manger. »

Il conserva néanmoins sa coupe dans sa main tandis qu'il levait délicatement l'autre vers le cou du jeune homme qui lui faisait face. Il avait appris pour les brûlures de Jiwoong et il s'en était vraiment inquiété. A côté de sa perte de goût, c'était bien plus important, et une blessure physique... Kô s'estimait plutôt chanceux de ne pas en avoir eu.

« Comment vont tes blessures ? lui demanda-t-il doucement en touchant celle sur son cou du bout des doigts. Au moins, on peut dire qu'elles sont de circonstances. »

Certains risquaient sans doute de complimenter Jiwoong pour le réalisme de ces brûlures ; il fallait voir le positif dans tout cela. Après tout, Halloween était la fête de tous les possibles.

@suh ji woong


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Sam 14 Nov - 12:59
tenue & style | Tu ne peux t'empêcher de laisser ton regard déambulé sur la tenue de policer de celle que tu nommes Yon. Son rire, ses grands yeux bleus et ses gestes envers toi te plaisent. Tu l'apprécies de plus en plus, ce qui réveille en toi un soupçon de culpabilité par rapport à celle qui va bientôt te rejoindre. Au fond tu sais que tu n'es pas l'homme d'une seule femme. Tu es trop frivole pour t'attacher et pourtant tu t'es lié à cette jeune femme que tu as sauvé des griffes du gang de Daejeon. Si lorsque tu étais près d'elle, tu avais l'impression de l'aimer, l'adage : loin des yeux loin du cœur, s'applique rudement bien. Aussi à la réflexion de Yon, tu affiches un sourire à moitié vexé à moitié amusé.

« Tu sous entends que le reste du temps je ne suis pas élégant…»

Tu la taquines bien entendu, c'est devenu un jeu entre vous que tu apprécies particulièrement. Au choix bonbon ou sort, tu ne réponds pas explicitement. Il est évident que vous êtes tous deux sous le coup d'un sort, un sort d'enchantement par lequel tu te laisses porter. Cependant tu lui tends une boisson et des bonbons pour éviter de la tenter. Si tu avais répondu : sort, tu te doutes qu'elle en aurait profité pour déposer ses griffes sur toi pour te piéger dans son filet, ce qui te tente au fond. Joueur oui, infidèle non, enfin à ta façon. Tu repars donc sur un sujet plus délicat et tu fais la grimace lorsqu'elle t'annonce qu'elle n'a pas retrouvé son gout. Tu esquisses un sourire tendre pour lui répondre.

« Ça reviendra j'en suis sûr. Ne t'inquiète pas trop. En plus tu ne manques rien le cocktail n'est pas fameux. »

Tu espères la réconforter un peu même si ce n'est pas grand-chose. En réalité c'est vrai le cocktail alcoolisé n'est pas extraordinaire, il a même un arrière-gout étrange pourtant tu continues à boire, avalant une poignée de bonbons avec. Tu la laisses effleurer tes brulures avec un soupire amusé.

« Ça va ne t'en fait pas pour moi. Je suis fort comme un roc tu devrais le savoir après tout ça. »

Tu te permets de rire bombant le torse, prenant une posture imposante dévoilant ta carrure et ta taille.

« C'est vrai que ça ajoute un effet réaliste au déguisement. Tu aimes ? »

Tu lui jettes un regard sérieux, comme si tu étais réellement le Comte Dracula prêt à lui sauter au cou. Tu t'approches d'ailleurs d'elle, l'attire vers toi d'une main alors que tu te baisses pour venir lui murmurer au creux de l'oreille.

« J'ai envie d'aller danser, fini vite ton verre qu'on passe aux choses sérieuses…»


« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 15:19
ootd / Jiwoong le taquinait gentiment et c'était sûrement l'une des raisons pour lesquelles il se sentait autant serein en sa présence. Cet homme lui faisait du bien à plusieurs échelles et aujourd'hui était un jour où il avait bien besoin de se sentir calme, apaisé. Il souhaitait juste s'amuser dans cette soirée et tenter de se dire que cette explosion n'était qu'un mauvais souvenir. Puis, d'un certain côté, cela leur avait permis de se rapprocher, de se parler davantage par message, de s'inquiéter l'un pour l'autre... Cela faisait longtemps que Kô ne s'était pas réellement inquiété pour quelqu'un. Il se revoyait encore à genoux dans la pelouse, ses pupilles braquées sur le hall d'entrée noir de fumée à attendre que Jiwoong en ressorte.
Son cocktail dans la main, le policier de la soirée avait but plusieurs gorgées, se rendant malheureusement compte que non, son goût n'était pas revenu. Il en abandonna un soupir, souriant aux paroles bienveillantes du beau vampire devant lui.

« Oui, je l'espère aussi, dit-il, au moins, je peux me saouler avec n'importe quel alcool, je n'en ressentirais que les effets ! »

Il rit doucement, but encore, avant de laisser son autre main s'approcher des brûlures de son camarade. Celle sur son cou lui semblait importante et il se mordit légèrement la lèvre. Et s'ils avaient pu sortir plus rapidement de ce bâtiment ? Néanmoins, son sourire revint doucement orner ses lèvres rosées en assistant à la démonstration de force de Jiwoong. Solide comme un roc... Kô lui tapa sur légèrement sur la poitrine de son poing, amusé.

« ça te donne un côté badboy très plaisant... »

Mais qu'est-ce qui lui déplaisait chez le plus âgé depuis qu'ils s'étaient rencontrés ? Rien. Et c'était bien ça le problème dans le fond, personne n'était parfait, même si on se plaisait à vouloir prétendre le contraire. Kô était le premier à tenter d'être une personne parfaite ; sauf que s'emmurer dans un rôle qu'il n'était pas était le premier pas vers le mensonge. Il trompait Jiwoong depuis le début... mais le regard et l'approche qu'eut ce dernier ne le laissa pas de marbre. Décidément, il avait vraiment la tête ailleurs, ce soir.

« Allons-y, comte Dracula, se reprit-il en déposant son cocktail vide à côté de lui avant de saisir Jiwoong par le haut de son déguisement et l'entraîner à sa suite au milieu de la piste de danse. J'ai hâte de voir ces talents cachés sous votre cape... »

Nouveau rire amusé, bien conscient que ses paroles portaient à confusion. Mais, et alors ? Ils étaient venus se détendre, s'amuser, alors Kô le faisait. Et, tout doucement, les effluves de l'alcool l'aidait à sentir ses muscles se décontracter tandis qu'il dansait tout contre son interlocuteur, lui montrant une nouvelle fois ses pas de danse. Mais pas trop près... au risque de se faire repérer. Même s'il en mourrait d'envie.


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 16:52
tenue & style | Tu ne peux que comprendre qu'elle se sent démunie face à la perte de gout. Tu as beau ne pas être passionné de cuisine tu n'imagines pas vivre sans gout. En soit ce n'est rien de grave, comparait à la gorge brulé qu'elle a eu, ou à tes propres brulures, cependant c'est assez handicapant. Toi-même tu as quelques difficultés avec ta baisse auditive. En plus de t'handicaper pour tes cours, c'est source de douleur lorsque tu passes du temps dans l'eau, un comble pour le nageur que tu es. Enfin malgré tout tu positives et tu transmets ces ondes à Yon, après tout, vous êtes en vie, ce qui est l'essentiel après cette expérience traumatisante. Enfin tu es surement moins perturbé par cette mésaventure qu'elle, il faut dire que tu as vu des horreurs beaucoup plus marquantes. Pourtant tu feins d'être touché, pour cacher l'indifférence que tu as acquérir avec ton métier. A sa remarque drôle, tu pouffes de rire.

« C'est une façon de voir les choses. »

Un frisson te parcourt lorsque ses doigts effleurent ta peau. Ce n'est pas la première fois qu'elle te touche, pourtant à cet instant tu sens une douce chaleur t'envahir. Est-ce que c'est déjà l'effet de l'alcool ? Non c'est impossible tu as l'habitude de boire et ce n'est pas un verre qui va te faire cet effet là. Alors quoi ? Pourquoi est-ce que tu as chaud d'un coup ? Et d’où vient cette sensation de légèreté qui t'envahit petite à petite ? Tu n'as pas le temps de comprendre qu'elle attire à nouveau ton attention, te frappant doucement le torse. Tu souris franchement à son compliment, répondant sur le ton de humour

« Vous allez pas m'arrêter pour ça monsieur l'agent ? »

Tu aimes son humour et cette attitude joueuse qu'elle a toujours avec toi. Tu as l'impression que rien n'est jamais vraiment sérieux et ça te plais. C'est une relation insouciante qui n'est rempli que des plaisirs, de sourires, de rire et ça te fait un bien fou. Ce soir plus que jamais tu as besoin de vider la tête. Tu sens d'ailleurs ton esprit se libérait un peu, ce qui est étrange, toi qui d'habitude garder toujours une alerte en marche, surveillant tes arrières qu'importe la situation. Cette sécurité à l'air d'être en veille lorsqu'elle t'attrape par le col pour t'entrainer avec elle. Un sourire rieur illumine ton visage comprenant bien sûr le sous-entendu de ta partenaire.

« Tu aimerais bien en voir plus hein….»

Une fois entrain de danser, tu joues d'ailleurs avec ta cape, t'amusant comme un enfant, l'entrainant dans des virevoltes qui fait voler ta cape et ses cheveux. Tu n'as pas conscience d'être sujet à une montrée de drogue. La chaleur que tu ressens tu la mets sur le compte des minutes de danse qui viennent de passer. Cette sensation d'allégresse et de bien être, à tes yeux, c'est la compagnie de Yon. Dont tu t'es rapproché dangereusement, approchant tes lèvres à quelques centimètres de son oreille pour lui murmurer.

« J'ai terriblement chaud, tu m'accompagne prendre l'air ? »

Tu enlaces tes doigts dans les siens, espérant qu'elle accepte ta proposition. Tu as la gorge sèche, tu as besoin de boire un verre, de prendre l'air et de fumer une cigarette. N'ayant jamais touché à la drogue, tu n'imagines pas être en train de vivre ton premier flash, ta première montée et quels conséquences sera aura ? En effet les cocktails étaient agrémentés d'une petite surprise, une petite doses de drogue.



« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 17:53

ootd / Il esquissa une petite moue se voulant mystérieuse en haussant un peu les épaules. Qui sait s'il ne l'arrêterait pas avant la fin de la soirée ? Pour le menotter et être bien certain qu'il resterait là, tout près... Kô se mit alors à songer qu'il n'avait jamais expérimenté ce genre de jeux. Il aurait peut-être l'occasion de porter une nouvelle fois sa tenue mais pour une soirée qui se voudrait légèrement plus dénudée ; en espérant qu'il fut accompagné de son interlocuteur, à l'évidence. Sourire en coin, clairement amusé et sans se douter une seule seconde de la drogue cachée dans le verre qu'il venait de terminer, il attrapa Jiwoong par le col de son costume pour l'emmener sur la piste de danse. Il voulait danser, il allait être servis.

« Oui, répondit-il, j'aimerais en voir beaucoup plus... et toi ? »

Mutin par excellence, il se fondit dans la foule pour danser quelques instants avant de se laisser emporter par Jiwoong. Parce que ce soir, il n'y aurait que lui, même s'il devait finir la nuit tout seul dans son lit au dortoir. Il s'en fit la promesse alors que, pourtant, rien ne le retenait ou ne l'accrochait véritablement à son partenaire de danse. Alors, un moment, il repensa à ces paroles qu'ils avaient échangé autour d'un verre, cette histoire de tomber amoureux, que cette personne soit la bonne... et il en rougit. Sous les lumières tamisées, il se sentit rougir à la fois de honte et d'innocence. Non, il n'était pas amoureux. Il l'appréciait, il l'aimait vraiment bien ; mais jusqu'où ?
Et alors qu'il dansait, ses quelques cheveux blonds sortant de sous son képi, il eut tout à coup l'impression que son corps était plus léger. Il avait chaud, lui aussi, mais cette chaleur était comme rassurante, réconfortante. Était-ce Jiwoong qui avait un tel pouvoir ? Ou la soirée en elle-même après l'explosion qui avait eu lieu ? Kô ne savait plus très bien, mais il laissait ses mouvements le porter et il se vit acquiescer quand le vampire lui proposa de sortir un peu. Ses doigts dans les siens, le policier se fit entraîner, sourire béat plaqué sur le visage. Une fois dehors, il prit l'air frais en pleine figure et abandonna un soupir en retirant son képi pour le poser sur la tête de Jiwoong.

« Aaah, je crois que ce verre était bien chargé, tout à l'heure, se mit-il à rire avant de tourner sur lui-même et de saisir une nouvelle fois le col du brun. J'ai vraiment très chaud... »

Il se mordit la lèvre avant de repousser doucement Jiwoong comme il avait maintenant si bien l'habitude de faire. Il ouvrit la fermeture éclair de sa tenue avant de remarquer les pupilles de son camarade braquées sur ce qui était sa poitrine. Oui, sa poitrine.

« AH ! cria-t-il à moitié, espèce de vicieux. »

Mais il riait, Kô. Il riait encore en remontant un peu sa fermeture avant de dérober la cigarette des lèvres du plus âgé. C'était une belle nuit. Une belle nuit pour ne pas se rendre compte de la drogue qui affluait dans tout son système. Lui qui détestait perdre ses moyens... comment réagirait-il quand tout tournerait autour de lui ?


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 18:28
tenue & style | Tu lâches un rire léger lorsqu'elle affirme vouloir voir plus. Il est évident que tu as déjà entendu ça de nombreuses fois. C'était agréable d'être ainsi complimenter et bizarrement à cet instant il avait même envie de céder. Il avait attrapé la main de la blondinette pour la poser sur son torse, la faisant descendre doucement avant de se rapprocher pour lui répondre.

« J'aimerais aussi voir ce que tu caches sous ton déguisement, mais…. »

Il s'était reculé d'un pas de danse, levant les mains en l'air comme un criminel. Même si ce n'était pas l'envie qui lui manquait de laisser ses mains découvrir les courbes de la jeune femme, il se retenait. Non pas par décence, plutôt par loyauté, pas envers sa petite amie, plutôt envers lui-même et cette promesse qu'il s'était faite de ne pas céder en premier. Dans le jeu auquel ils jouaient ils inventaient les règles au fur et à mesure et celle de ne pas toucher il n'y avait que lui qui se l'appliquait. Est-ce que c'était elle qui lui donnait aussi chaud ? Visiblement oui, car après cet échangé, tu as vraiment besoin d'un peu d'air. Tu as l'impression d'étouffer. Tu as l'impression que ton corps ressent tout, du frottement de tes vêtements sur ta peau brulante, jusqu'au la musique qui fit vibrer chaque parcelle de ton épiderme. Est-ce que c'est normal d'avoir le sentiment d'être en osmose avec l'environnement alors qu'en même temps tout te permet lointain, sauf elle. La seule que tu vois parmi la foule et a qui tu t'accroches. Tu es soulagé qu'elle t'accompagne dehors. Au passage tu as pris deux verres, de ce que tu espères ne pas être de l'alcool mais tu as trop soif alors tu vides ton verre. Une fois cela fait, tu soupires en sortant une clope que tu allumes sans attendre. Tu as l'impression que ton corps flotte et cette sensation est aussi agréable que perturbante. Tu plonges ton regard dans le sien, te questionnant sur l'effet qu'elle a sur toi. Tu ne t'es jamais senti comme ça en compagnie de quelqu'un, est-ce que c'est…non tu refuses de croire d'être épris d'amour pour elle. Tu ne peux t'empêcher de rire alors qu'elle te met son képis. A sa remarque, tu acquisses.

« Oui, je pensais pas qu'il était si alcoolisé….je… »

Tu n'as pas le temps de finir ta phrase, qu'elle s'accroche à toi, te poussant jusqu'à ce que tu sois dos au mur. Un instant tu te demandes si elle ne va pas t'embrasser. Tu n'es pas certain de ses intentions et tu t'apprête à te dégager lorsqu'elle se met à ouvrir sa veste. Tu écarquilles les yeux, laissant ton regard se poser sur ce spectacle. Est-ce qu'elle a pris tes paroles précédentes au pied de la lettre. Tu restes sans voix lorsqu'elle se reprend réalisant peut être le sous-entendu de son geste. Tu ris avec elle, réellement amusé de cette scène. Tu n'as pas vu grand-chose, ce qui te fait dire qu'elle doit avoir une petite poitrine comme tu les aimes. Cette pensée te fait d'autant plus sourire, temps durant lequel elle en profite pour te piquer ta cigarette, qui était resté pantois entre tes lèvres.

« Me fait pas des trucs comme ça, j'ai déjà assez chaud.  »

Tu pouffes de rire avant d'ajuster le képis qu'elle t'a mis.

« Ça me va bien ? Ça doit dénoter avec mon costume, il te va mieux.  »

Tu viens donc lui remettre avec un sourire, laissant sa main glissé sur ses cheveux et sur son cou. Tu t'es ensuite reculé, t'adossant au mur pour te stabiliser. Tu as tiré une nouvelle clope que tu as allumé avant de reprendre.

« Tu sais que tu es sexy en agent des forces de l'ordre. Si c'est toi je me laisserais arrêter sans résistance.  »

Tu as, se faisant, tendu les mains jointe vers elle en riant.


« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Hitoshio Kô
Hitoshio Kô
❝ REGULAR ☙ MEMBER
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 20:43

ootd / Kô n'avait jamais consommé de drogue jusqu'à ce jour. Même durant son adolescence, il n'avait pas voulu tester cette expérience après les problèmes qu'il avait subi à la maison. Depuis toutes ces années, il buvait en soirée, oui, mais avec raison. Il connaissait parfaitement ses limites, mais se limitait souvent à un verre ou deux, par sécurité. Il détestait perdre ses moyens, ne pas se souvenir, et il désirait conserver ce contrôle de lui-même. Ce soir-là, emporté par les sourires et les attentions de son interlocuteur, il s'était fait avoir - mais il n'était pas le seul. Néanmoins, pour l'instant, ils ne le sauraient pas.
Le jeune policier conservait sa malice sur son visage, amusé de cette situation qui, pourtant, avait failli compromettre le jeu auquel il se plaisait tant de jouer avec Jiwoong. Et s'il avait découvert qu'il n'avait pas de poitrine ? Et s'il avait découvert qu'il était un homme ? Bien sûr, Kô se rappelait des paroles du plus âgé lui disant qu'il aimait aussi les hommes, qu'il avait déjà couché avec des hommes, mais s'il découvrait par mégarde le pot-aux-roses, qu'en serait-il ? Se laisserait-il séduire ou, au contraire, repousserait-il le blond ? D'ailleurs, plus le temps passait et moins ce dernier se résignait à lui avouer la vérité. N'était-ce pas beaucoup plus agréable de tourbillonner à l'instar de cette nuit ?
Parce qu'il se sentait désiré, Kô. Peut-être plus fort que la plupart des autres relations qu'il avait pu avoir auparavant. Et ça lui réchauffait l'âme autant que ça lui brûlait le cœur. Il n'était pas une bonne personne ; il n'était que le reste de ce que la société avait bien voulu laisser de lui. Il avait été dévoré depuis longtemps, mais il continuait, il s'évertuait, à conserver la tête hors de l'eau. Il n'était pas prêt de s'arrêter, surtout quand il sentit le contact de la main de Jiwoong dans ses cheveux, sur son cou... Ne pouvait-il pas aller encore plus loin dans ses gestes ? Kô se mordit la lèvre et extirpa avec habileté les menottes qui complétaient sa tenue. Dans un geste machinal, il enferma l'une des mains du vampire et l'une des siennes, riant encore.

« Comme ça, on ne pourra pas se perdre, dit-il, parce que je n'ai pas envie qu'on se perde... Et toi, Jiwoong ? »

Ses pupilles tournoyaient doucement, preuve qu'il n'avait plus tout à fait tous ses esprits à leur place. A l'évidence, même sans s'en apercevoir, le sous-entendu était encore une fois bien présent. Se perdraient-ils, ce soir ? Mais pourquoi pas ? Car demain serait un autre jour. Alors, ce soir, pour la fête d'Halloween, tout était possible. Ils étaient un vampire et un policier, non ? Alors c'était aussi simple que cela.
Ce fut pour cette raison que Kô tira sur la menotte, amenant son camarade à se décoller du mur tandis que lui venait à son tour y prendre appui, tirant de son autre main la cape du vampire pour qu'il revienne vers lui. Plus près, encore un peu plus près, Jiwoong. Il sentait son cœur battre à fond sous sa poitrine tandis que le monde commençait à tourner, mais il n'y avait plus rien ni personne d'autre qui comptait tant que son interlocuteur demeurait à ses côtés. Il se sentait en sécurité. Nouveau sourire alors qu'il déployait légèrement son cou hors de sa veste.

« Mon très cher comte Dracula », murmura-t-il tandis que sa main libre venait de se réfugier sur la joue du brun. Hors du temps.


fill the void
lately i can't find a beat i used to feel the rush and now i need you to feel the vibe i need you to see the point i need you to feel alive i need you to feel the void

「R」
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty Dim 15 Nov - 21:22
tenue & style | Qu'est-ce qui t'arrive pour que tu te sentes aussi bien en compagnie de la policière blonde, pour que tu t'offres à elle aussi ouvertement alors que depuis que tu l'as rencontré, tu refuses de tomber entre ses griffes ? Comment tu en es arrivé à te retrouver menotté à elle et qu'en plus cela te fasse rire ? Tu t'es déjà retrouvé les menottes aux poignets, lorsque tu étais jeune et aussi quand tu étais flic pour ne pas révéler ta couverture. Cependant c'est bien la première fois que c'est une femme qui te les passe pour le plaisir. Oh tu en as essayé des choses, sexuellement parlant, jamais de ce genre. Et pourtant à cet instant tu ris. Tu acquisses machinalement à la question de Yon. Tu n'as pas envie de te perdre, tu es perdu, perdu dans son regard envoutant, totalement conquis par son visage rieur à la beauté délicate. Lorsqu'elle te décolle du mur pour prendre ta place et te ramenait vers elle, tu t'es laissé faire, ayant l'impression que ton corps flotte, comme si tes pieds ne touchaient plus le sol. Tu n'as jamais ressenti cette sensation avec personne, même en compagnie de Soo Jung tu n'as jamais été aussi euphorique. Un sourire est ancré sur tes lèvres, un sourire passionnel, révélant ton envie d'elle. Car oui plus les minutes passent et plus c'est elle que tu désires ardemment. Tu as beau lui résister depuis votre rencontre au fond tu as envie de la gouter, de la déshabiller pour croquer dans sa chair et laisser se consumer cette tension sexuelle qui s'enflamme chaque fois que vous êtes ensemble.

Lorsqu'elle s'offre à toi, dévoilant ton cou, tu ne sais pas vraiment ce qui te prend. C'est peut-être parce que tu es déguisé en vampire que tu as terriblement eu envie de la dévorer, de planter tes crocs dans son cou. A ses mots tu as cédé, lâchant un soupire rauque en t'approchant lentement d'elle. Tu humes son parfum, t'enivrant de son odeur. Tu viens d'abord déposer tes lèvres sur son cou, laissant ta langue glisser contre sa peau pour découvrir sa saveur. Tu as l'impression de passer ta langue sur un bonbon acidulé, ce qui te fait frémir de plaisir. Est-ce que c'est normal ? Tu n'en sers rien mais à cet instant la drogue dans ton organisme t'empêche de réfléchir correctement. Ta main libre est venue se nicher au creux de ses reines, la plaquant contre toi alors que tu as entrouvert la bouche pour commencer un suçon. Si tu avais été lucide tu aurais pu sentir qu'elle avait des attributs en moins et d'autres en trop. Cependant ton esprit est focalisé sur tes lèvres contre sa peau. Celles-ci sont mêmes remontées jusqu'à sa bouche à coup de petits baisers. Tu as terminé par sceller tes lèvres aux siennes, te collant un peu plus à elle. Cela n'a pas duré longtemps et pourtant tu as eu l'impression qu'une explosion avait eu lieu dans ton cœur. Ton rythme cardiaque n'a aucun sens, ton sang bouillonne dans tes veines, tu as même fermé les yeux, appuyant ce baiser.

En te reculant pour reprendre ton souffle, tu as réalisé ton geste. Tu viens de l'embrasser...Tu n'as jamais fait avant...Même ta petite amie n'a jamais eu de baiser de ta part, c'est une règle chez toi, tes lèvres servent à un tas de choses mais pas à ça. Cette constatation te fait te reculer d'un coup, horrifié de ton geste. Tu as oublié qu'elle était accrochée à toi, tu l'as donc entrainé violemment avec toi. Tu as perdu l'équilibre, tombant à la renverse avec elle. Ta tête a cogné le sol, ce qui t'a remis les idées en place. Tu n'es pas dans ton état normale, tu n'aurais jamais fait ça, même saoul. Ce n'est pas l'amour qui parle, c'est impossible, c'est autre chose, tu es drogué ce n'est pas possible autrement. Après un grognement sourd, tu lui as jeté un regard noir, secouant ta main attachée.

« Enlève moi ça !! Vite !! Est-ce que tu m'as fait ? Tu m'as drogué ? »




« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: (jiwoong) trick or threat (jiwoong) trick or threat  Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Bonne année 2021 !
Après une année 2020 difficile, nous vous souhaitons une bonne année 2021, en espérant qu'elle sera bien plus belle et meilleure que celle que nous venons de passer ♡Nous espérons également que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année et que vous êtes prêts à commencer cette nouvelle année sur les chapeaux de roue (#teamadminmamies).Pour l'année des sept ans du forum, nous souhaitons avoir votre avis sur l'avenir des fraternités, n'hésitez pas à le donner en passant ici ➤ sujet. N'hésitez pas à consulter les news pour en savoir plus sur ce que nous vous avons réservés (/◕ヮ◕)/