Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
It's the police, please, open up ! (Dong Hun) OriginalIt's the police, please, open up ! (Dong Hun) Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640It's the police, please, open up ! (Dong Hun) 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
-25%
Le deal à ne pas rater :
Appareil Photo Instantané Fujifilm Instax (Divers Coloris)
59.99 € 79.99 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul

It's the police, please, open up ! (Dong Hun)

Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Mer 11 Nov - 18:51
Yun Seok était de service de nuit aujourd’hui. Ce n’était pas vraiment un problème pour lui, il avait l’habitude de travailler la nuit. C’était un des désavantages, comme certains diraient, d’être flic mais cela convenait à Yun Seok. De toute façon ce n’était pas si il avait beaucoup de choses qui l’occupait en dehors de son boulot. Et il n’avait personne qui l’attendait chez lui donc peu importe quand il travaillait cela lui convenait. Cependant il n’avait pas pensé qu’il devrait sortir ce soir-là. Le téléphone de son bureau avait sonné et la personne au bout du fil se plaignait de bruit étrange provenant de l’appartement voisin au leur. Pour ne pas mentir c'était ce que le policier détestait le plus dans son boulot. Les plaintes continuent des gens pour le bruit ou les disputent entre voisins. A croire que l’être humain n’était pas capable de vivre en paix. Alors c’est en soupirant qu’il avait récupéré sa veste et fait signe à l’un de ses collègues de l’accompagner. Car même si c'était juste pour une histoire de tapage nocturne, un flic ne devait jamais être seul en mission. C’était donc avec un équipier qu’il avait fait face au deux petits degrés extérieurs pour rejoindre la voiture. Malgré être dans le véhicule le froid se faisait encore grandement ressentir. Et il avait fallu attendre un peu pour que la chaleur se manifeste. Ce qui fut vite coupé par leur arrivée sur le lieu reporté. Le duo de flics avaient sonné à l’appartement qui les avait contactés pour pouvoir entrer dans le building. Quelques instants plus tard, ils étaient devant le fameux appartement qui posait problème. Yun était venu frapper deux coups à la porte avant de prononcer suffisamment fort pour qu’on l’entende de l’intérieur. “Police. Veuillez ouvrir la porte s'il vous plaît.” L’homme s’était un peu reculé de la porte, attendant que les propriétaires viennent ouvrir afin de pouvoir s’expliquer avec. En théorie, ça ne devrait pas leur prendre longtemps pour faire le point et mettre au clair la situation. Et ainsi il pourrait vite retourner se mettre au chaud au poste. Son collègue devait sûrement partager son avis sur le sujet de toute façon. Doucement la porte était venu s’ouvrir, dévoilant un homme légèrement vêtu et qui semblait avoir été coupé en plein milieu de quelque chose. “Nous avons reçu une plainte pour tapage nocturne. Alors nous sommes là pour savoir ce qu’il se passe afin de faire le point et pouvoir clôturer cette plainte.”
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Dim 29 Nov - 1:38
Donghun ne prenait généralement pas de clients en dehors de la Fleur Blanche. Pourquoi ? Parce qu’il savait que dans la maison close, il avait au moins la protection des propriétaires et qu’ils faisaient tout pour que des clients avec de mauvaises intentions ne mettent pas la main sur leurs prostitués. Dehors, quand on n’avait pas de cadre, il n’était pas rare d’avoir des clients un peu limites qui avaient des désirs qui ne seraient pas accepter dans l’établissement où il travaillait. C’était pour cette raison que Hun n’acceptait pas de requêtes ailleurs, sauf quand c’était quelqu’un de haut placé et qu’il avait l’accord de ses patrons. Cependant, ce jour-là, alors que sa tante l’avait engueulé parce qu’il n’avait pas ramené assez d’argent le mois précédent pour éponger la dette que son hospitalisation ainsi que les funérailles de sa famille avait fait, le jeune homme avait accepté de voir un de ses clients réguliers à l’extérieur. Ce n’était pas la première fois qu’il lui demandait et à chaque fois Donghun refusait pour les raisons évoquées plus haut. Mais là, désespéré, il avait accepté ne sachant pas dans quelle merde il allait se trouvait.
Il devait finir son service avant de le retrouver ce soir-là, dans un petit appartement pas très loin de son boulot. Ce ne serait donc pas très loin et il n’aurait pas à marcher trop longtemps dans le froid pour y parvenir. Il ne savait pas ce qui allait l’attendre là-bas, mais il se rassura en se disant qu’il n’avait rien à craindre. Que pourrait-il lui arriver avec un client qu’il connaissait depuis quelques mois déjà ? Le prostitué se dépêcha donc de prendre sa douche pour arriver tout propre là-bas et parcourut les quelques mètres qui le séparait de l’appartement, au pas de course, le froid le faisant frissonner. Il sonna à la porte en arrivant devant et entra sans réfléchir, se jetant dans la gueule du loup. Donghun n’eut pas le temps de penser qu’on le jetait déjà sur le lit, l’attachant pour l’empêcher de se défendre et le déshabillant. Il hurla tout ce qu’il savait pour qu’on l’aide et le détache sans que quelqu’un ne fasse quelque chose. Il y avait bien trop de monde, au moins trois hommes. Hun n’avait jamais accepté d’avoir autant de personne à la fois et s’il avait su, il ne se serait pas pointé. Il continua à se débattre, essayant de se défaire de leur emprise avant d’entendre quelqu’un frapper à la porte. Il gigotta encore plus, couinant sous la main d’un des hommes qui le maintenait contre le matelas. La police était là. Ils allaient le sauver. Cependant, avec la main de l’homme, il ne pourrait pas se faire entendre. Il mordit alors violemment dans cette paume avant de se mettre à hurler. « A l’aide ! Au secours ! » espérant qu’on lui vienne en aide.



HATE AT FIRST SIGHT
Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Jeu 17 Déc - 22:10
Bosser de nuit n’était pas un problème pour lui. Cependant il n’était pas toujours enjoué quand une mission se présentait soudainement. Enfin s’était plus parce qu’il faisait terriblement froid à l’extérieur et qu’il n’avait pas spécialement envie d’aller rencontrer se geler les machins. En soit c'était compréhensible, il n’était surement pas le seul à penser cela en cette saison. Et bientôt l’été serait de retour avant qu’il n’ait le temps de s’en rendre compte. S’était d’ailleurs ce qu’il pensait en venant à la rencontre du froid mordant en sortant du commissariat. Les plaintes pour tapage nocturne étaient celles que détestait le plus le jeune flic. Car c'était généralement du règlement de compte entre voisins et il disait souvent que ce n’était pas le boulot des policiers de gérer les gamineries des gens. Mais au final, il était toujours celui qui finissait par se déplacer pour régler les problèmes. Ne voulant pas se retrouver avec un cadavre sur les bras à la place.
C’était donc accompagné d’un de ses camarades qu’il avait quitté le poste pour se rendre au lieu indiqué par l’appel. Un complexe d'appartements assez sobre, ne laissant pas trop dire si il s’agissait d’un lieu luxueux ou simplement correct. Le duo avait avancé pour aller rejoindre l’appartement qui posait problème. Toquant à la porte de celui-ci en s'annonçant pour éviter de prendre de court les occupants du logement. Se retrouvant donc nez à nez avec celui qui semblait être le propriétaire. “Peut-on savoir ce qu’il se passe ici ?” Demanda-t-il poliment pour éviter toute tension inutile. Son collègue était resté légèrement en retrait sur le côté. Laissant Yun Seok régler le problème pour l’instant surtout qu’il n’avait pour le moment aucune raison de s’imposer aussi. Cependant la voix qui retentit au loin fit vite réagir le duo de policiers. Qui sans hésiter plus longtemps poussèrent l’homme qui était sur le chemin pour entrer dans le logement sans y être invité. Il ne fallut pas longtemps à Yun Seok pour trouver le propriétaire de cette fameuse voix. Bloqué par deux autres hommes. “Vous feriez mieux de libérer ce jeune homme maintenant.” Il n’avait pas l’air beaucoup plus jeune que lui mais comparé aux deux autres hommes, il faisait jeune d’où son choix de mot. “Je n’ai pas envie de faire usage de la force donc vous feriez mieux de le relâcher sans faire d’histoire.” Le flic continuait de fixer l’inconnu étalé sur le lit, attendant qu’il soit libéré. Yun n’avait pas envie de se battre ce soir et encore moins envie d’utiliser la carte mafia car son collègue n’était pas loin et risquerait d’entendre ce qui disait. Donc il espérait que ça se déroulerait sans incident.
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Mer 6 Jan - 19:09
On lui avait toujours dit de se méfier des gens en dehors de la Fleur Blanche. On lui avait souvent dit qu’il ne devait pas accepter de retrouver des clients en dehors de ses heures de travail parce qu’on ne savait jamais ce qui pouvait se passer. Au moins, à la Fleur Blanche, s’il y avait un souci, il était protégé par le personnel du bordel. Mais une fois, dehors, il était livré à lui-même. Cependant, Donghun avait accepté de retrouver un de ses clients réguliers en dehors, dans un petit appartement. Le jeune homme n’était pas encore au courant qu’il fonçait droit vers un piège. Pour lui, ça ne pouvait pas être le cas. Il avait toujours été sympathique avec lui, prévenant même ce qui était rare quand on parlait de ses clients. Pourtant, c’était le cas avec lui et il y avait accepté autant parce qu’il était charmant avec lui que parce que sa tante l’avait engueulé parce qu’il avait encore des dettes à lui rembourser. Alors, à la fin de son service, il se dirigea vers l’appartement, pensant qu’il aurait une soirée payée où il n’aurait pas réellement grand-chose à faire. Après ça, il pourrait rentrer chez lui. Du moins, il l’espérait.

Cependant, quelle ne fut pas sa surprise quand il fut jeté sur un lit et attaché sans même pouvoir faire quelque chose pour se dégager. Trois hommes se tenaient au dessus de lui et il ne pouvait rien faire. La peur s’insinua en lui et il avait beau essayé de se défaire de leur emprise, il n’y parvenait pas. Il tenta donc de faire du bruit pour qu’on puisse l’entendre et vienne le sauver. Ce fut le cas et il soupira de soulagement en entendant la police à la porte de l’appartement. Seulement, Donghun ne put pas faire de bruit pour prévenir de sa présence dans les lieux, une main sur une la bouche l’en empêchait. Il mordit alors cette main, avant d’appeler de l’aide. Une lueur de reconnaissance et de soulagement emplit ses yeux alors qu’il sentit les larmes menacer de sortir. « Aidez moi ! Je veux pas être là… » Certes, il avait accepté de se rendre dans l’appartement, mais parce qu’il pensait qu’il serait seul avec son client, pas accompagné de deux autres hommes. « Il devait être seul… Pas plusieurs… Je veux pas. » Il se faisait un peu passer pour une victime mais dans un sens il l’était un peu. Donghun espérait qu’ils enlèvent les hommes de sur lui, parce que pour le moment, ils ne semblaient pas vouloir le lâcher. « Il ment. Il a accepté de venir et c’est un jeu. » Hun secoua vigoureusement la tête, cherchant le regard du policier le plus jeune, celui qui était potentiellement le plus susceptible de comprendre qu’il n’avait pas envie de se trouver là.



HATE AT FIRST SIGHT
Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Mer 20 Jan - 19:24
Yun Seok est son collègue avait fait au plus vite pour arriver sur le lieu qui posait problème. Il n’était pas motivé pour sortir avec le froid. Mais ca ne voulait pas dire qu’il ne ferait pas d’effort pour son travail. Il tenait quand même à faire son boulot correctement, après tout il restait flic. Un flic clairement véreux mais un flic quand même. Et c’était pour cette raison qu’il n’avait pas hésité une seule seconde à entrer de force dans l’appartement. Tant pis si il se faisait taper sur les doigts par la suite pour être entré sans mandat. Mais la voix qu’il avait entendue plus loin l’avait fait réagir. Partant directement à la recherche du propriétaire de cette dernière. Avant de tomber nez à nez avec une scène qu’il aurait préféré sûrement ne jamais voir. Il avait beau faire partie de la mafia, ça le dérangeait pas toujours de voir ce genre de chose. Yun Seok préférait encore tomber sur un cadavre putréfié que sur un presque viol. Pourtant il avait essayé de garder contenance alors qu’il demandait aux hommes de s’éloigner du plus jeune. Ce qui ne semblait pas vraiment leur plaire. Mais le policier savait être très têtu quand il avait quelque chose en tête. Et actuellement, il voulait que ce jeune homme sorte d’ici. Chose qui se passerait avec l’approbation des agresseurs ou non. “Seul ou non. Cela ne change rien. Lâchez-le." Son regard s’était un peu durci alors qu’il répétait son ordre. N’ayant aucunement l’intention de changer ce dernier avant qu’il ait été exécuté. Après tout ca ne lui plaisait pas du tout de se trouver dans une telle situation. Il aurait bien échangé sa place avec son collègue. Mais puisqu’il avait été le premier à entrer, il ne pouvait pas vraiment faire demi-tour maintenant. “Je m’en fiche qu’il mente ou non. Il a dit qu’il ne voulait pas. Donc, il est temps que ce jeune homme rentre chez lui.” Doucement le flic s’était approché de l’homme qui se trouvait le plus proche de lui afin de lui faire lâcher prise. Il n’avait pas envie d’utiliser la carte mafia maintenant mais rien ne lui empêcher d’utiliser l’entraînement qu’il en avait reçu. C’est à dire une magnifique clé de bras qui fit lâcher un cri de douleur à l’homme. Et décrochant un léger sourire au policier. “Je réitère ma demande, lâchez-le.” Et cette fois, il ne comptait la libérer l’homme tant que le plus jeune ne serait pas libre de ses mouvements.
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Lun 22 Fév - 1:17
Espérant que tout ceci se finirait vite, Donghun préféra jouer la carte de la victime un peu plus que ce qu’il aurait fait d’ordinaire. Seulement, se retrouver seul avec plus de personnes que prévu n’avait pas été dans ses projets. Donc, dans un sens, il était une victime. Il n’avait accepté de venir simplement pour son client, pas pour les autres ports qui le maintenaient contre le matelas. Puis le policier semblait être de son côté et donc, ça lui convenait parfaitement. Il tentait de faire en sorte qu’on le lâche sans utiliser la violence. Cependant, Donghun ne pensait pas que ce serait efficace. Ces hommes ne comprenaient pas le non, sinon, il n’aurait pas été attaché dans cette position plutôt inconfortable. Même s’il était nu, ça ne le dérangeait pas plus que cela. Il n’avait pas de gêne et la pudeur il ne connaissait pas réellement. Donc qu’on le voit nu comme un ver ne lui faisait pas grand-chose. Néanmoins, il aurait bien voulu partir de là et donc, il tenta à nouveau un échange de regard avec le policier, le suppliant du regard de faire quelque chose de plus. Parce que ce n’était pas en juste ordonnant que Donghun se sortirait de ce pétrin. Son appel à l’aide fut entendu parce qu’il reprit la parole, une nouvelle fois pour donner un ordre, mais également pour s’approcher d’un des hommes qui le collait au matelas. Le prostitué sentit alors qu’on lui lâchait un bras et sourit avec délice en entendant le son qui s’échappa de la bouche de son agresseur. Il vit celui de l’agent, en reflet au sien et il sentit le sien s’agrandir. L’étudiant vit son client apparaitre dans son champ de vision et il grimaça en le fusillant du regard. S’il avait jusque-là accepté la plupart de ses délires bizarres, ça ne serait plus le cas. Il allait en parler avec ses patrons pour lui refuser l’accès de la Fleur Blanche. Ainsi, il ne verrait plus le cul de Hun de près, ni même de loin. « Vous ne pouvez pas faire ça ! Vous ne pouvez pas entrer chez les gens de cette façon ! » Il essayait encore de justifier son comportement et Donghun n’en pouvait plus. « Est-ce que votre collègue peut venir vous aider, parce que je compte pas passer ma nuit dans cette position…. » Il tentait de faire de l’humour mais ce n’était pas vraiment réussi. Ce n’était pas la première fois qu’il était surpris par les demandes de ses clients à la Fleur Blanche. Cependant, c’était bien la première fois qu’il avait eu peur. L’avantage de la maison close était que s’il y avait un problème, il était complètement en sécurité. Là, ce n’était pas le cas. Donghun vit l’autre policier bouger enfin et immobiliser l’autre. « Détache moi maintenant ! » ordonna-t-il à celui qui restait et peut-être que quelque chose dans sa voix le fit bouger mais quelques secondes après, il se retrouva libre de ses mouvements, massant ses poignets meurtris par les liens qui avaient été utilisé. Il passa ensuite à ses chevilles et se redressa pour faire face à l’homme. « Tu ne me toucheras plus gros porc. Et ne reviens même pas. » C’était clairement une menace, mais il s’en moquait. Donghun entreprit alors de se rhabiller et se tourna vers le premier policier qui était entré. « Merci. »



HATE AT FIRST SIGHT
Yang Yun Seok
Yang Yun Seok
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Mar 23 Mar - 19:21
Yun Seok aurait préféré tomber sur une dispute de couple plutôt que la scène qu’il avait découvert en forçant le passage. Mais comme il était là, il n’allait pas rester les bras croisés et laisser ces types faire. Il avait essayé de faire preuve de politesse dans un premier temps cependant ça n'avait pas l’air de suffir pour convaincre les hommes de lâcher l’inconnu nu sur le lit. Néanmoins comme cela ne semblait pas être suffisant, il avait dû user de la force. Bien qu’il n’aimait pas forcément le faire car il risquait toujours de s’exposer dans ces moments-là. Son entraînement était bien loin d’être celui d’un flic lambda et il ne fallait pas le regarder longtemps pour comprendre cela. Pour le moment, ce qui comptait surtout était de le sortir de là. Et ça ne semblait pas encore gagné à l’heure actuelle. Surtout que le propriétaire du lieu avait fait son entrée. Même si son collègue allait à son tour rejoindre le petit groupe. Il n’était pas certain que ça se passerait sans encombre mais il allait essayer. “C’est vrai. Mais vous ne pouvez pas non pu violet un gamin.” Dit il avec un ton plat et normal, alors que son regard sombre se posait sur l’homme qui était responsable de tout cela. Ne prenant même pas la peine de répondre à la provocation du jeune homme en détresse qui cherchait à se faire remarquer. De toute manière, ce n’était pas le moment pour traîner. Yun Seok voulait rentrer au poste et ne rien faire. Alors il valait mieux gérer le problème rapidement avant que cela ne dégénère. Le flic n’avait aucunement envie de devoir faire usage de plus de force pour aujourd’hui. Donc ça l'avait arrangé quand le second individu avait lâché le plus jeune. “Ca va aller gamin ?” Demanda-t-il en posant doucement sa main sur son épaule. Avant de lui tendre pour l’aider à se lever. Il n’allait pas le laisser là. Tant qu’il ne serait pas habillé et dehors, Yun Seok resterait sur ses gardes pour être certain qu’il ne lui arrive rien. Sachant qu’il ne comptait pas amener quelqu’un au poste si cela se passait sans plus de problème. “Rhabille toi en vitesse qu’on puisse y aller.” Et de préférence avant que le gorille devant lui ne cède à la rage qui semblait le ronger depuis plusieurs minutes. Car face à lui le mafieux était certain de ne pas faire le poids.
Hong Dong Hun
Hong Dong Hun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty Sam 3 Avr - 20:49
Le policier mit un mot sur ce que Donghun était en train de subir. Bien qu’il n’y eût eu pour le moment pas grand-chose, le mot violer résonna en lui et il frissonna quelques instants. Ça ne lui plaisait pas réellement d’avoir failli endurer cet acte. Il tenta donc de faire accélérer les choses pour lui, ne souhaitant clairement pas rester nu, dans cette position et avec eux. Ça ne lui plaisait pas vraiment et il voulait que les choses s’accélèrent. Heureusement, ce fut le cas et après quelques minutes, il fut libéré. Il se releva et lança un regard noir au policier quand il fut appelé gamin. « Je pense pas que nous ayons une si grande différence d’âge pour être appelé gamin… Donc ouais ça va le vieux. » Hun n’allait pas gagner grand-chose de ce comportement et il aurait du être reconnaissant envers lui. Mais il l’était, cependant, se faire traiter de gamin ne l’enchantait pas réellement et il le faisait savoir, même si ça ne lui plaisait pas. Le policier recommença à lui parler, le pressant pour qu’ils partent et une nouvelle fois, un regard noir le fusilla sur place. « Pas la peine de me presser. J’ai pas plus envie que vous de passer ma soirée là. » Il grogna et finit par s’habiller et sortit de l’appartement suivi par les deux policiers. Donghun se retourna avant de partir et planta son regard dans celui de son client. « Ton nom, description et adresse seront donnés aux gérants… Si tu remets ne serait-ce qu’un pied là-bas… Je ne donne pas cher de ta peau. » Il se doutait que Yohan et Ilkwon n’apprécieraient pas ce qu’il avait fait subir à l’un de leurs prostitués. Hun détourna alors le regard et descendit rapidement les escaliers pour retrouver enfin l’air libre. Il respira fortement pour remplir ses poumons et se laissa finalement aller à quelques tremblements alors que l’adrénaline retombait peu à peu. Il ne fit pas attention aux policiers qui l’avaient rejoint et il sentit les tremblements s’accentuer. Pourquoi avait-il accepté de se rendre au lieu de rendez-vous ? Ce n’était pas comme si on ne leur avait pas dit de nombreuses fois qu’il ne fallait pas qu’ils se voient leurs clients à l’extérieur. Mais encore une fois, Donghun avait pensé qu’il ne lui arriverait rien. Ça n’avait malheureusement pas été le cas. Il avait failli subir un sévices. Ça n’aurait malheureusement pas été la première fois, mais à plusieurs, si et ça l’avait effrayé bien plus qu’il ne voulut bien l’admettre.



HATE AT FIRST SIGHT
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: It's the police, please, open up ! (Dong Hun) It's the police, please, open up ! (Dong Hun) Empty

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum