Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
What the fuck ?! (ft Daeul) OriginalWhat the fuck ?! (ft Daeul) Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640What the fuck ?! (ft Daeul) 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28What the fuck ?! (ft Daeul) Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
Le Deal du moment : -30%
JBL LIVE 300TWS – Écouteurs ...
Voir le deal
105 €
Le Deal du moment :
ASOS : -20% en plus sur les articles ...
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Itaewon
Aller à la page : 1, 2  Suivant

What the fuck ?! (ft Daeul)

Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 15 Nov - 1:42
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@No Daeul

Non content d'avoir un emploi du temps surchargé, il faut en plus que ton colocataire soit du genre fouineur. Bon c'est vrai que ton rythme de vie a de quoi faire des curieux. En plus de tes cours, tu fais partie de l'équipe de natation de la Yonsei, pour parfaire ta couverture. Car oui, tu es un flic infiltré, ton objectif n'est pas d'obtenir ton diplôme, mais bien de faire tomber le réseau de drogue qui sévit sur le campus. Tu as intégré l'université en tant qu'étudiant et le gang en tant que dealeur, tu jongles donc entre ses deux casquettes, sans compte sur le célèbre acteur Min Jae que tu dois protéger. C'est d'ailleurs pour ça que tu fais partie des Beolsae et que tu occupes cette chambre en compagnie de Daeul, au lieu d'être tranquille dans une chambre seul. Enfin dans ton malheur, tu as de la chance car ton colocataire est plutôt agréable à regarder et tu l'as d'ailleurs déjà taquiner sur le sujet. Oh il a vite compris que tu es un blagueur, une grande gueule qui aime la vie et tous ces plaisirs. Même si tu es sous couverture, cette facette de toi est vraie. Si au sein du gang tu es plus sérieux, à l'université, tu ne joues pas de rôle, enfin pas tout à faire. Quoi qu'il en soit, ça t'aurait bien arrangé d'être seul dans une chambre, ça aurait éviter à Daeul d'en apprendre trop sur tes sorties nocturnes. En effet tu as beau faire attention à un tas de choses, comme ne pas le réveiller lorsque tu rentres tard, il est évident qu'il a dû comprendre que tu ne faisais pas la fête tous les soirs comme tu le prétends. Quoi qu'il en soit, tu es certain qu'il se doute que tu deals. Ses petites réflexions ne font pas de doute, les livres qu'il laisse trainer non plus. Cependant tu as toujours soigneusement éviter le sujet, tournant la conversation à la dérision ou jouant la carte du mec charmeur et provocateur. Jusqu'ici tout s'est bien passé et tu t'en tires avec brillo. Ton enquête sur le gang avance et tu as fait tes preuves. A présent tu es passé au stade d'homme de main. Tu fais le sale boulot, celui consiste pour l'instant à faire passer des messages, effectuer des livraisons ou rester en soutien dans une planque. Tu dois encore faire des preuves, ensuite tu pourras être affecté à des missions plus périlleuses avant de montrer en grade. Tu as déjà réuni pas mal d'informations sur le bas de la pyramide, donc tu tiens au courant tes collèges régulièrement. Tu ne leur fais un rapport détail tous les jours, d'abord car ça serait trop risqué, ensuite car tu n'as pas envie qu'ils sachent tout. Si l'un d'eux décide d'utiliser une information que tu as fournie, il pourrait te mettre en danger. Car oui dans cette affaire tu joues ta vie à chaque instant. Ce soir d'ailleurs, tu dois rejoindre ton partenaire et vous devez effectuer une ronde. En somme rien de très compliqué, le gang extorque de l'argent aux commerçants pour assurer, soit disant, leur sécurité. C'est toi qui te charge de récolter les fonds et de les amener à bon port. Il faut parfois user de persuasion, parfois de menace ou de violence. Tu es flic c'est vrai mais ton rôle n'est pas d'empêcher les petits méfaits, tu vises beaucoup plus haut, ce qui t'oblige à fermer les yeux sur un bon nombre de choses pour atteindre tes objectifs. Tu quittes donc la chambre après t'être changé rapidement. Tu lances à Daeul un salut de la main avec un clin d'œil

« M'attend pas ce soir beau brun, je vais rentrer tard. Tu sais que je suis très demandé…»

Tu esquisses un sourire charmeur accompagné d'un rire avant de fermer la porte et partir. Pour rejoindre Seoul, tu as pris un taxis, tu es descendu dans le quartier d'Itaewon pour rejoindre ton partenaire du jour sur un parking. Un check symbolique et vous voilà à remonter la rue à l'heure où les magasins commencent à fermer leurs portes pour récolter les taxes. Au départ tout c'est plutôt bien passé, jusqu'à cette librairie. Là les problèmes ont commencé, dernière enseigne du quartier dont vous êtes en charge, c'est le moment ou vous avez le plus de fric en poche. Nul doute que le gang rivale le sait et vous attend là. Ton partenaire attendait dans la voiture pendant que tu t'occupais de récolter l'argent. Quand tu l'as rejoint, il t'a indiqué une voiture suspecte avec quatre hommes à l'intérieur. Tu as voulu tracer jusqu'à votre planque, il n'a pas voulu, préférant régler cette histoire dans un parking. Inutile de créer un désastre en pleine rue, cependant être coincé dans un parking n'était clairement pas l'idée du siècle. Tu ne t'es pas fait prier pour lui dire, seulement le mal était fait. Arme aux poings, les coups de feu se sont fait entendre. Un homme tombe, pas de leur côté, la témérité de ton partenaire lui a couté la vie et te voilà seule face à quatre hommes armé. Leur voiture bloque la sortie, le seul moyen de t'enfuir c'est de quitter le parking à pied. Première étape, te faufiler entre les voitures pour rejoindre les escaliers de service, ensuite tu aviseras. Digne d'un film d'action, quelques balles sont tirés quand tu cours pour remonter entre les voitures. Tu te remets vite à couvert, seulement quelle est ta surprise quand tu te cognes à une personne accroupie, elle aussi contre le flan d'une voiture. Non en réalité ce n'est pas tellement ça le pire, cette personne aurait pu être n'importe qui, juste là au mauvais moment ou mauvais endroit. Non ce qui te choque le plus c'est que tu connais ce type.

« Daeul !! Bordel qu'est-ce que tu fais là ? Tu m'as suivie ? »

 
CODAGE PAR AMATIS



« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
No Daeul
No Daeul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 6 Déc - 19:48
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@Suh Ji Woong

Pas un seul instant tu n’as la prétention de dire que tu connais du bout des doigts celui avec qui tu partages ta chambre depuis le début de l’année universitaire du printemps 2020 – mais pour autant, plus tu passes de temps avec et plus tu réalises qu’il n’est pas aussi simple qu’il ne paraît. Que derrière sa bonne humeur, son humour salace, il garde des secrets bien gardés. Rien d’inhabituel, chacun a quelque chose qu’il garde à l’abri des regards, une part de noirceur, un grand de vulnérabilité, pourtant, il a fallu que tu découvres accidentellement, un de ses mensonges. Pour autant, tu n’oses lui en faire part directement, le déni t’empêche d’accepter la réalité et ton éternel optimiste te fait relativiser, tu te dis que c’est une erreur de ta part, que ce simple fait ne pouvait en aucun cas te permettre de porter un jugement. Plutôt que d’y aller frontalement, tu préfères introduire le sujet avec prudence, en ornant sa table de chevet de petits livres. Si tu retombes plus sur un de ces petits sachets de poudre blanche, tu ne te sens pas rassuré pour autant – bien au contraire, chaque fois qu’il s’absente, l’anxiété prend le contrôle sur tes pensées. Tu l’imagines dans les ruelles sombres à acheter ses doses, et puis, à se droguer dans un lieu où tu ne pourrais plus le surprendre. Pour son bien, plus que pour votre amitié, tu ne pouvais pas rester dans l’inaction. Tu te refusais de le voir sombrer, d’ignorer la mauvaise passe dans laquelle il était. Tu n’étais pas faiseur de miracle, mais au moins, tu espérais prodiguer un soutien fort et inébranlable. « Je ne comptais pas t’attendre, surtout si tu m’affiches éhontement tes aventures » lances-tu en agitant la main sans lui prêter de regard, faisant mine d’être concentré sur l’écran de ton téléphone portable. Échanges de banalité, même si la première fois cela t’avait déconcerté, tu pouvais dire t’y être habitué.

Aussitôt disparu, aussitôt tu quittes ton pieu pour enfiler ta veste et tes chaussures pour le suivre. Bien évidemment, tu laisses une distance raisonnable entre vous car tu ne voulais pas que ton plan tombe à l’eau, au premier – et seul – essai que tu aurais. Alors, tu fais preuve de prudence, tout comme tu fais preuve de détermination. Filant le taxi, tu gares ta moto à l’extérieur du parking pour poursuivre à pied, mais parce que tu as un temps de retard, quand tu arrives, ce sont des coups de feu qui retentissent dans les lieux. Pas question pour toi de retourner sur tes pas, reprendre la route vers le dortoir, il te fallait plus que tout sauver ton colocataire. T’armant de courage, quand celui-ci te désertait tous les treinte-et-un du mois d’octobre, tu longes les voitures tout en faisant guettant les bruits. Accroupi, tu t’arrêtes pour tenter de distinguer Ji Woong, mais pour autant, tu frôles la crise cardiaque car ce dernier te fait soudainement face. « Je. » commences-tu avant de te frotter la nuque, esquissant un demi-sourire gêné, « j’avais oublié un truc dans les parages alors je m’étais dit que… ». Tu t’arrêtes avant de te frotter la tempe droite de ton index, « à ton avis ? C’moi qui devrait plutôt la question de savoir ce que tu fais là ?? Dans quel pétrin tu t’es mis ? », les rôles s’inversent, tu l’accuses mais pour autant, cela trahit plus de l’inquiétude qu’autre chose. Tu n’oses pas lui redemander si tu as bien entendu des coups de feu, que tu étais présentement en train de risquer ta vie. Ce n’est pas ton optimiste qui t’en empêche, mais ton instinct de survie. « T’as un plan pour sortir… ? J’imagine que ce ne sont pas tes potes les gars en noir là-bas… ! »


 
CODAGE PAR AMATIS




( you're like the sun )
il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce que, sans que nous le sachions nous-mêmes, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque


Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Jeu 10 Déc - 17:44
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@No Daeul

Tu adores ton colocataire. T'es conscient d'être un cas particulier et pourtant il n'y est fait. Il vient même courir avec toi le matin. Cette relation est bénéfique et pas compliqué. Enfin tu la rends forcément un peu compliqué avec tes attitudes charmeuses et tes sous-entendu constants, mais au fond Daeul est un mec bien et tu l'apprécies. Il se soucie des autres, comme il l'a fait avec toi lorsqu'il a trouvé un sachet de blanche. Il ne t'a rien ditn mais tu sais qu'il sait. Cela ne t'aide pas qu'il soit du genre à se mêler des affaires des autres. Ton travail n'en est que plus compliqué et tu dois composer avec. Tu n'as pas le choix et tu joues donc sur plusieurs tableaux, organisant ton emploi comme un ministre. Heureusement ta réputation de dragueur t'aide à éviter les soupçons sur tes sorties nocturnes ou tes nuits d'absences. Tu veux bien qu'on te colle une étiquette, pour une fois celle-ci t'arrange. D'ailleurs pendant un instant tu te demandes si Daeul t'a suivi parce qu'il a des soupçons sur toi ou juste pour savoir où tu vas lever tes conquêtes. Intérieur tu ris en te disant qu'il doit être bien surpris de découvrir la réalité, qui est loin d'être rose. Tu fronces les sourcils lorsqu'il te ment. Il pense sérieusement que c'est crédible, tu ne sais pas si c'est ton regard noir ou le bruit des coups de feu, mais il a vite changé de discours. Pour toute réponse, tu hausses les épaules avec un sourire désolé comme si tout cela était normal. Dans un sens c'est le cas, c'est ton job. Tu ne fais que ton travail, là où certains sont payés à avoir le cul sur une chaise, toi tu as signé pour mettre ta vie en danger. Ton meilleur ami t'a toujours dit qu'il te manquait une case et il a raison parce que le danger tu adores ça. Il faut dire que c'est ton quotidien depuis un moment maintenant. Tu pouffes de rire quand Daeul mentionne l'ennemi

« Très perspicace Waston. »

Tu te lèves légèrement pour voir la position de l'ennemi. Tu en profites pour tirer deux coups histoire de gagner un peu de temps et stopper leur progression vers vous. Tu reportes ton attention de l'autre côté, indiquant d'un signe de tête la porte qui mène aux escaliers.

« C'est ça l'objectif. On va essayer de l'atteindre sans se faire trouer ok ! »

Tu lui offres un sourire confiant, alors qu'au fond il n'y a rien de sûr. Tout seul, tu aurais surement joué les casses-coups, cependant avec un civil avec toi, tu ne peux pas te permettre de risquer sa vie. Cela aurait été un inconnu, tu lui aurais peut-être dit de se cacher sous une voiture mais c'est risqué et surtout ce civil est ton colocataire. Maintenant qu'il a découvert ta double vie il devient une menace mais tu ne pas le laisser mourir ici pour autant. Tu t'occuperas des conséquences plus tard.

« Ok reste devant moi et baisse toi autant que possible. On va essayer de remonter l'allée. On y va à trois. »

Tu commences le décompte, te rapprochant du bord de la voiture. Au départ, tu tires un coup de feu, en espérant gagner du temps. Une main sur l'épaule de Daeul devant toi, tu restes légèrement plus redressé que lui pour lui offrir une protection. Si quelqu'un doit prendre une balle tu préfères que ce soit toi. L'objectif est de remonter plusieurs voitures et pouvoir se remettre à couvert et recommencer l'opération jusqu'à atteindre la porte donnant sur les escaliers.

Réussite : Vous arrivez à faire la moitié du chemin, passant à traverse les balles
Echec : Une balle t'érafle l'épaule, t'arrachant un grognement et vous obligeant à vous remettre à couvert


 
CODAGE PAR AMATIS



« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Jeu 10 Déc - 17:44
Le membre 'Suh Ji Woong' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
What the fuck ?! (ft Daeul) 160116052237365034



Darkness is your candle.
welcome to the panic room ☽Beauty queen on a silver screen, living life like I'm in a dream. I know I've got a big ego, but I really don't know why it's such a big deal though.
No Daeul
No Daeul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 13 Déc - 11:41
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@Suh Ji Woong

Difficile pour toi de comprendre comment ton colocataire s’est retrouvé dans pareille situation quand tu ne t’imagines pas un seul instant encore que ce dernier, lorsqu’il troque ses lunettes et maillot de natation, est en réalité un policier en infiltration. L’idée ne te traverse pas du tout l’esprit, tout simplement parce que tu pensais sur le moment, en le suivant, le prendre sur le fait, en train d’acheter son propre poison, ou si tu te ratais, en train d’échanger des mots doux, autour d’un verre – mais jamais à courir pour sa vie. Tu réalises à cet instant que tu ne connais pas si bien Jiwoong, celui qui partage ta chambre depuis presque un an. Cette fois, plutôt que laisser ton imagination, tes suppositions, prendre le dessus, tu comptais avoir des réponses claires. Toutefois, l’occasion ne se prêtait pas à une tentative d’interrogatoire à chaud, ils vous faillaient déjà vous en sortir. Tu ne savais pas qui était l’adversaire, mais lui semblait le savoir. De ce que tu avais pu voir, entendre, comprendre, ce n’était pas une simple question d’évasion, d’échapper à leur croc, mais de survie. Tu es plus que certain d’avoir entendu un coup de feu.

Tu n’as pas le temps de répondre à ce Sherlock, qu’il tire également deux coups. Tes yeux s’arrondissent à la vue de l’arme qui ne ressemblait en rien à un jouet, une reproduction grossière. « Bon sang… » murmures-tu pour toi-même, les options se déroulent fasse à toi sur l’identité de Ji Woon, il ne pouvait plus être juste un consommateur de drogue, sinon il ne serait pas armé ainsi pour ce qui serait une simple transaction, où contre de l’argent, il recevait un sachet. Tu as le sentiment que malgré toi, tu as enfoncé une porte dont tu ignorais longtemps l’existence.

Tu hoches la tête en signe de ta parfaite compréhension du plan : accéder à la porte menant aux cages d’escaliers, certainement ce qui permettait l’accès piéton après avoir garé son véhicule dans le parking. « C’est vraiment la seule solution ? », question posée avec une grimace de ta part, tu te doutes déjà de la réponse mais tu cherches confirmation car tu ne pensais vraiment pas te retrouver dans un tel scénario. Son sourire confiant n’est pas rassurant, mais sa présence te suffit et puis, tu te rappelles la raison de ta venue : l’aider, dans tous les cas, qu’importe le contexte. Tu voulais repartir avec ton partenaire entier, et vivant.

Tu suis les seules instructions données (peu nombreuse et tant mieux, au vu de la situation, tu n’aurais pas tout retenu), tu ne perds pas de vue votre cible. « D’accord… on va y arriver Hyung », tu tentes de positiver, mais ton optimiste à ses limites. Tes mains sont moites, ton cœur tambourine contre ta poitrine, tes sens sont en alerte. Le décompte commence, au coup de feu, tu remontes l’allée à toute vitesse, jetant de rapides coup d’œil en arrière pour t’assurer que Jiwoong suivait également. Tu jures avoir vu une balle passer juste devant toi et étrangement, la scène de matrix fait un tour dans ton esprit. Un frisson te parcourt l’échine, la moindre erreur pouvait t’être, vous être fatale.

Réussite : Vous faites l’autre moitié du chemin et arrivez devant ladite porte, indemnes. Elle s'ouvre.
Echec : Votre progression est compromise, la porte est fermée. Il faut l’enfoncer, ou changer d’itinéraire. Des coups de feu se font entendre, ils se rapprochent.


 
CODAGE PAR AMATIS




( you're like the sun )
il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce que, sans que nous le sachions nous-mêmes, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque


Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 13 Déc - 11:41
Le membre 'No Daeul' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
What the fuck ?! (ft Daeul) 160116052237365034



Darkness is your candle.
welcome to the panic room ☽Beauty queen on a silver screen, living life like I'm in a dream. I know I've got a big ego, but I really don't know why it's such a big deal though.
Suh Ji Woong
Suh Ji Woong
❝ MEMBRE ❤ DU MOIS
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 13 Déc - 12:49
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@No Daeul

Tu vois bien que ton colocataire est choqué. C'est évident qu'il ne devait pas s'imaginer ça quand il pensait à tes sorties. Est-ce qu'il pensait que tu étais un consommateur de drogue plutôt qu'un dealer ? Peut-être, à moins qu'il ne s'attendait qu'à te voir en train de chasser ta prochaine conquête ? Tu n'en sais rien et tu n'as pas vraiment la tête à réfléchir à ça pour l'instant. L'urgence c'est de vous sortir de là et si possible sans finir en passoire. Tu acquisses lorsqu'il parle de seule solution. En réalité tu as imaginé d'autres échappatoires, tu aurais pu faire face à la menace ou voler une voiture et leur rouler de dessus pour sortir, mais dans les deux cas cela ne fait qu'augmenter le risque d'en prendre une dans la peau. Tu aurais surement fait ça si tu avais été seul, maintenant que tu es accompagné, la meilleure solution est encore de rejoindre l'escalier, accéder à la rue et prendre les jambes à votre cou.

Votre première remontée se passe bien, Daeul te jette tes regards pour être sûr que tu es encore là. Tu resserres la pression de ta main sur son épaule pour le rassurer. Une fois arrivée derrière votre première cachette, vous vous arrêtez quelques secondes, juste le temps de reprendre votre souffle. Heureusement vous êtes tous les deux sportifs. Tu bénis d'ailleurs les footings que vous faites le matin. Tu te félicites même des petits sprints que tu imposes à Daeul lors de vos entrainements, ils sont bien utile ici. En effet vous êtes rapidement arrivé à votre destination et par chance la porte est ouverte. A l'abri dans la cage d'escalier, tu cherches de quoi bloquer, mais il n'y a rien à portée de main. Tu te tournes vers Daeul et l'entraine hors du champ de la porte. Tu sais que des balles vont traverser et tu ne voudrais pas qu'il soit derrière quand ça arrivera. A l'écart, tu reposes tes mains sur ses épaules, plongeant ton regard dans le sien.

« Ca va ? Tu vas tenir le coup ? »

Le regard que tu poses sur lui n'acceptera pas de réponse négative. Tu as une détermination et une confiance que tu espères communicative. Il doit te prendre pour un fou d'être aussi calme et sûr de toi dans un moment pareil. Il doit comprendre que tu es un habitué de ce genre de situation. Tant mieux s'il pense que tu fais partie d'un gang, ça t'évitera d'avoir à t'expliquer.

« Ok ils vont débarquer d'un instant à l'autre. Je vais les retenir et toi tu te casses ! Va y ! »

Tu lui indiques de prendre l'escalier qui rejoint la rue. Tu vois bien son regard alarmé, tu affiches alors un sourire amusé, bombant le torse en reprenant sur le ton de l'humour

« T'inquiète pas dans cet étroit corridor leur nombre ne comptera plus ! »

Tu ajoutes un haussement de sourcil en riant. Oui tu fais de l'humour dans une situation comme ça, c'est surtout pour rassurer Daeul. Tu n'es pas certain que ta réplique de film est fait mouche. Est-ce qu'il a vu ce film d'ailleurs et comprend la référence des Spartiats qui ont attendu l'ennemi dans un endroit exiguë car ils étaient moins nombreux. Bref tu n'en sais rien, mais le bruit des pas et des voix attire ton attention. Tu entends un des hommes parler au téléphone. Il donne votre position et déploie ses hommes.

« Merde ! »

Ton plan tombe à l'eau. Tu auras beau te débarrasser de vos poursuivants, d'autres sont en routes. Décidément ils sont bien décidés à mettre la main sur l'argent que tu as dans ta veste, il faut dire qu'il y a un petit pactole et ça serait un coup dur pour le gang de perdre sa recette de la taxe de protection. Tu dois tout faire pour garder cet argent, plus encore, tu ne peux pas laisser Daeul sortir au risque qu'ils tombent nez à nez avec l'ennemi. Tu te retournes vers ton colocataire que tu attrapes par le bras pour l'entrainer avec toi dans les escaliers qui montent.

« Changement de plan ! »

Réussite : vous arrivez dans le hall de l'immeuble mais l'ennemi est déjà en train d'entrée par les portes principales et vous a repéré.
Echec : En ouvrant la porte pour rejoindre le hall, vous tombez nez à nez contre un adversaire. Le combat est inévitable et tu fonces dans le tas.


 
CODAGE PAR AMATIS



« Ne prenez pas la vie au sérieux,
de toute façon, vous n'en sortirez pas vivant. »
 
Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Dim 13 Déc - 12:49
Le membre 'Suh Ji Woong' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
What the fuck ?! (ft Daeul) 160116052237278110



Darkness is your candle.
welcome to the panic room ☽Beauty queen on a silver screen, living life like I'm in a dream. I know I've got a big ego, but I really don't know why it's such a big deal though.
No Daeul
No Daeul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Lun 14 Déc - 23:53
What the fuck ?!
Daeul + JiWoong

▼▲▼
@Suh Ji Woong

Ce qui pouvait éventuellement jouer en ta faveur, sans que tu ne le réalises, c’est ta capacité d’adaptation – et ce, peu importe les situations dans lesquelles tu te retrouves. Malgré toutes les questions qui te tiraillent l’esprit et dont le détenteur unique de toutes les réponses est ton colocataire, tu te concentres sur la situation actuelle et votre objectif qui est de vous en sortir. Le reste pouvait attendre encore un peu plus longtemps. T’encombrer l’esprit de questions ne pouvaient que te, vous, ralentir et présentement tu n’avais plus loisir à te donner plus de temps à la réflexion quand des hommes en noire vous pourchassaient avec des armes à feu, et certainement d’autres. Tu cours ainsi pour rejoindre la porte métallique, tes pas sont rapides, silencieux, l’habitude de parcourir le terrain de basket de long en large, de travers, l’habitude des joggings matinaux pour entretenir et développer, toujours plus, ton endurance. L’exercice t’est familier aux côtés de ton coéquipier qui assure sa présence d’une main fermement posée sur ton épaule, pour autant inédit car les balles volent, sifflent à côté de tes oreilles – tu as le sentiment qu’un seul faux pas, faux mouvements pourraient te blesser, mais vous vous en sortez indemnes, tous les deux.

Tu esquisses un demi-sourire, rassuré, mais toujours anxieux. C’est un sourire sans en être un, car tu réalises la gravité de la situation, mais pour autant une partie de toi aimerait le nier. Toutefois la réalité n’est pas une chimère, et tu te mordilles les joues à espérer ce qui ne peut l’être. « Est-ce que j’ai vraiment le choix ? », ta voix ne sonne pas comme un reproche, au contraire, ton sourire s’étire même davantage. Optimiste, tu sais que vous allez vous en sortez, comment ? Tu l’ignorais malheureusement.

« J’ai connu pire », sortant fraichement de ton service militaire, tu ne pouvais pas dire que les situations demandant des nerfs d’acier, ne t’étais pas étrangère – pour autant, faire face à hommes en costume noir armés, non, « enfin, y’a une première à tout j’imagine ». Dardant ton regard dans le sien, tu acquisses silencieusement à une autre question qui t’étais posé. Tu allais faire de ton mieux pour ne pas être un poids, tu allais faire de ton mieux jusqu’au bout. Baisser les bras n’avait jamais fait partie de tes habitudes après-tout.

Écoutant les instructions, si ses tentatives d’humour décontracte temporaire les traits de ton visage, tes muscles quant à eux restent tendus, prêts à se décontracter pour la moindre action. Mais la pause est de courte durée quand des voix se font entendre. Même sans comprendre entière la situation, tu sais que cela ne joue pas à votre profit – surtout lorsque le juron de Jiwoong se fait entendre. Tu ne poses pas de question, après tout, tu n’avais pas de suggestions pertinentes à lui proposer. Pour autant, tu ne comptes pas rester simplement en arrière, être protégé par ton colocataire qui n’était en rien un bouclier à tes yeux. Quand il fonce dans le tas, plutôt que d’attendre près de la porte, tu portes tes premiers coups à celui qui, le pensant seul – comme la majorité – ne t’avait pas remarqué. La sensation est étrange, mais t’as pas le temps de te poser plus de questions. Alors qu’il te fait dos, tu lui attrapes l’épaule d’une main, tandis que l’autre lui tient fermement le poignet afin d’exercer une pression et l’immobilier, et quand il se retourne, tu le projettes alors en pivotant sur tes talons. Il en sort assommé. Tes bases de judo te servaient…. Pour autant, maintenant que ta présence était connue, tu ne pouvais que te défendre, rendre les coups. Dos à dos à ton partenaire, tu lui souffles « j’ai garé ma moto à l’extérieur… ». Tu sais qu’il est accompagné, mais pour autant, l’absence de son partenaire te permet de supposer sa non-fiabilité et le fait que Jiwoong ne le mentionne pas en tant que renfort potentiel te confirme le fait qu’il ne vous fallait pas compter sur lui.  

Réussite : tu penses à subtiliser la matraque de l’homme à terre, tu es armé. À défaut de savoir-faire de l’escrime, tu misais ta seule expérience sur le maniement de la batte.  

Échec : tu n’y penses pas et pas le temps de réfléchir que la bande vous encercle et tente de vous attaquer. « Il doit y avoir une autre sortie de secours…. », tu supposes que la sortie principale est condamnées.


 
CODAGE PAR AMATIS




( you're like the sun )
il y a des êtres qui nous touchent plus que d'autres, sans doute parce que, sans que nous le sachions nous-mêmes, ils portent en eux une partie de ce qui nous manque


Han Ye Jin
Han Ye Jin
❝ ULTIMATE QUEEN ♔ JUST BEWARE
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty Lun 14 Déc - 23:53
Le membre 'No Daeul' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION & ATTAQUE !' :
What the fuck ?! (ft Daeul) 160116052237278110



Darkness is your candle.
welcome to the panic room ☽Beauty queen on a silver screen, living life like I'm in a dream. I know I've got a big ego, but I really don't know why it's such a big deal though.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: What the fuck ?! (ft Daeul) What the fuck ?! (ft Daeul) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum