Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ du mois de novembre
La maj de novembre aura lieu le dimanche 6 décembre !
N’oubliez pas de vous mettre à jour ainsi que de remplir vos activités rps
et / ou absence et ralentissement. Merci :heart:
Ils sont attendus
Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) JLM0KC9R_oPost-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) JLM0KC9R_oPost-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) JLM0KC9R_oPost-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) JLM0KC9R_o
-33%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
19.99 € 29.99 €
Voir le deal

 :: Digital City :: Quartier Sud :: Dortoir Sango

Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian)

Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Empty Lun 23 Nov - 0:19
L’attaque était passée. Mingwei s’était assuré que les tous les Cheonglyeong qui avaient participé étaient bien rentrés dans leur dortoir et les avait limite bordés pour s’assurer qu’ils étaient sains et saufs. Ça avait commencé de manière enfantine pour lui qui, avait été très partant lorsqu’il s’agissait d’aller embêter les Sango. Pourtant, il s’était vite calmé alors qu’il avait commencé à se prendre des objets dans la tête. D’accord, il avait été légitime que les Sango se défense, mais le sino-coréen avait pensé leur manière de se défendre quelque peu violente. Beaucoup trop violente même alors qu’il s’était mis à saigner à l’arcade sourcilière. Mais ce n’était rien. C’était simplement Mingwei qui avait récolté que la monnaie de sa pièce alors qu’il avait été laissé tout seul dans ce couloir pour attaquer une chambre en particulier. Le fait qu’il s’était fait quelque peu abandonné par sa fratrie qui s’était retrouvée au même endroit, le laissant devant cette chambre ne l’avait pas réellement dérangé alors qu’il poursuivait son objectif.
Pourtant, lorsque ce dernier fut atteint, ce n’avait pas été aussi drôle qu’il l’aurait pensé. Son meilleur ami ne semblait pas amusé par cette attaque surprise. Et Mingwei l’avait bien vu sur son visage alors qu’il s’était enfui au dernier moment. Sa moitié était sa priorité cependant, avec l’ambiance générale, le Sango qui était tombé et le sino-coréen qui avait pensé bien faire en s’assurant que ses camarades de fratrie sortaient bien du dortoir avant de fuir lui-même. Pourtant, ça avait été tout le contraire. Il avait vu Qin Tian tomber au sol, sur la peinture qu’il avait lui-même étalée et le verre du cadre qu’on avait tenté de lui lancer dessus. Il aurait du s’inquiéter plus et il s’en voulait grandement, maintenant qu’il avait le temps de se reposer pour réfléchir un peu aux conséquences de ses actes.

Il avait été un très mauvais meilleur ami. Sa priorité aurait dû être Qin Tian avant les Cheonglyong. Il s’agissait de sa moitié, de son âme sœur, la personne à laquelle il tenait le plus au monde, avec sa mère et sa grand-mère. Pourtant, il avait failli à cette tâche et s’en voulait grandement. Il était retourné à son dortoir pour se passer de l’eau sur le visage, pour mettre un pansement à son arcade sourcilière et vider son sac qui contenait encore des restes de peinture. Sa fratrie était fatiguée, tous, et ça se voyait sur leur visage. Pourtant Mingwei n’en avait pas fini là et il envoya un message à son meilleur ami. ’Tian tian, ça va ?’. Pas de réponse. L’étudiant fronça les sourcils. Rares étaient les moments où le chinois ne répondait pas à ses messages. Il retenta cependant ’Tian baobei réponds moi ):’. Toujours rien. L’étudiant commença à s’inquiéter. La première pensée qui passa dans sa tête était celle qui lui disait que sa moitié était trop blessée pour lui répondre. Alors ce fut la panique. Mingwei se leva d’un coup et sortit de son dortoir. Il faisait déjà nuit et seul, il prit la direction du dortoir des Sango, à nouveau. Il savait qu’il n’allait pas forcément bien se faire accueillir mais il devait s’assurer que son meilleur ami allait bien. Il ne pensa même pas au fait que son meilleur ami pouvait lui en vouloir pour l’avoir attaqué puis abandonné alors qu’il avançait toujours dans les rues de la digital city.

Finalement, il arriva enfin devant le dortoir et alors qu’il rentra de nouveau le code, avec un léger sentiment de culpabilité par ce qu’il venait de se passer, il poussa la porte. Il voyait les dégâts. De la peinture bleue partout, qui lui rappelait chaque moment de l’attaque, les réussites et les échecs (sa fratrie n’avait pas été gâtée avec leur matériel qui n'avait pas fonctionné comme ils l'auraient voulu). Passant son chemin, il alla vers la chambre qu’il connaissait si bien et qui était pleine. Il eut cependant un moment d’hésitation avant de frapper à la porte, inquiet de la réaction des colocataires de sa moitié, surtout qu’il s’était déjà pris deux ou trois objets sur le visage ou dans les côtes.
Devant la porte, il leva la main pour frapper à la porte avant de s’arrêter au dernier moment, ce n’était peut-être pas très intelligent surtout s’il réveillait de nouveau les Sango qui l’avaient tellement maudit. Il renvoya donc un nouveau message à son meilleur ami. Qin Tian, je suis devant ta chambre, viens me voir. Puis il tenta d’ouvrir la porte qui, heureusement, n’était pas verrouillée. « Tian tian. » Murmura-t-il pour ne réveiller personne d’autre alors qu’il passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte. Il avança dans la chambre, sur la pointe des pieds alors qu’il s’approcha de sa moitié. « Tian tian, parle moi. » même s’il était évident qu’il était difficile de parler dans cette chambre avec d’autres garçons qui dormaient déjà. Lui prenant la main, il le tira vers la sortie, dans le couloir pour pouvoir parler plus librement. « Tian tian, tu vas bien ? Tu t’es pas fait trop mal ? » Il fit la moue, cette fois, sincèrement. « Je ne voulais pas que ça finisse comme ça. »


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Wu Qin Tian
Wu Qin Tian
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Empty Sam 28 Nov - 23:27
Qin Tian se recouchait enfin, il était las mais il n’était pas certain de pouvoir dormir. Il était encore perturbé par cette soirée mais aussi encore agité. Il faut dire qu’il venait de s’activer alors qu’il aurait été plus judicieux de se reposer. Mais après que Ming Wei soit parti, les cheonglyong avaient suivi et l’attaque s’était terminée ainsi. Le chinois était resté bêtement dans le couloir, tout un côté du corps couvert de peinture, le bras et le pied plein de coupures. Avant de s’occuper de lui, il avait eu le réflexe étrange de nettoyer le couloir, surtout le verre. Il ne voulait pas que d’autres personnes puissent marcher dedans et se blesser. Ce n’était pas impeccable, mais c’était mieux que rien. Il avait ensuite essayé de trouver une salle de bains utilisable, et il avait repris une douche et s’était changé. Son pyjama précédent était bon à jeter, ce qu’il fît une fois dans sa chambre. Il avait aussi nettoyé ses plaies, il avait le bras couvert de pansements ici et là, sur le dessous du pied également, il avait même été obligé d’enlever un morceau de verre planté dans sa peau, rien de bien réjouissant.

Il avait espéré que s’occuper ainsi de lui passerait ce sentiment d’amertume collé au cœur, mais rien n’y faisait. C’était puéril sans doute, mais Qin Tian ne se remettait pas du fait que son meilleur ami avait simplement tourné les talons après sa chute et après tout ce fracas. Le jeune chinois n’avait jamais vraiment aimé les attaques. Le fait que des personnes s'introduisent de cette façon pour les surprendre, les effrayer et les attaquer, le ramenait à la peur profonde qu’il avait eu enfant et adolescent, lorsque lui et ses parents ne savaient pas où ils pouvaient être en sécurité. Ce genre d’intrusions le ramenait à ce passé avec lequel il avait fait la paix mais n’en gardait pas moins quelques marques. Il était donc perturbé, d’autant plus que son âme sœur semblait être celui qui avait mené l’attaque. Puis il y avait eu tout le reste, cette chute, ce départ soudain et Do Ha qui lui en voulait presque... Il s'était senti abandonné. Il détestait cette idée mais d'un coup, le jeune chinois s'était senti très seul et même un peu perdu. À croire qu'une simple soirée et un enchaînements de décisions malheureuses l'avaient ramené à des émotions plus profondes.

Qin Tian avait le cœur lourd alors qu’il se tournait dans son lit, tâchant de placer son bras de façon à ne pas avoir mal. Il n’avait vu les messages de Ming Wei qu’une fois dans son lit, mais peut-être plus rancunier que ce qu'il se pensait, il avait préféré les ignorer et avait glissé son téléphone sous son oreiller. Il commençait à somnoler lorsqu’une voix le ramena à l’éveil complet, et il sursauta en trouvant son meilleur ami à côté de son lit. « Ming Wei ? » Un peu hébété, il se laissa entraîné à l’extérieur de la chambre, non sans lâcher une petite grimace lorsque sa plante de pied toucha le sol. Dans le couloir, il croisa ses bras pour se réchauffer, ne portant qu’un fin t-shirt et un pantalon en coton le chinois avait froid. « Les attaques finissent rarement bien ici. » Dit-il un peu fatigué pour répondre au jeune homme. Ce n’était pas une critique, les Sango répondaient souvent de façon véhémente aux attaques et les dégâts étaient nombreux après. Il finit par hausser les épaules. « Je suis fatigué, la soirée a été plus longue que prévue. » Il croisa un peu mieux ses bras de façon à cacher les pansements sur sa peau. « Tu devrais être couché toi aussi, tu es crevé depuis l’explosion aux laboratoires... Tu n’aurais pas dû participer à tout ça. » Et si c’était un reproche, c’était un reproche nourri par l'inquiétude, Ming Wei accusait encore les effets des vapeurs toxiques. Il poussa un petit soupir. « Ça va tu n’as pas été blessé ? » Parce que connaissant ses camarades de fratrie, c’était une grande possibilité. Et se mordant la lèvre inférieure, il se retint de lui dire qu’il aurait aimé le retrouver dans d’autres circonstances. Ils avaient été plusieurs semaines sans se voir, et les contacts qu’ils avaient eu ces derniers temps étaient assez minces et ils n’avaient jamais été seuls. Qin Tian aurait aimé un moment privilégié avec son meilleur ami... Cela rajoutait à toute cette amertume qu’il ressentait, une émotion à laquelle il n’était pas habitué et dont il ne savait pas quoi faire.


original minds are not distinguished by being the first to see a new thing, but instead by seeing the old, the familiar thing that is over-looked as something new, worth being seen ☉ ☾ ⊕ ☿ ♃ ♄ ♅ ♆ ♇ ✰
Choi Ming Wei
Choi Ming Wei
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Empty Jeu 3 Déc - 8:57
Mingwei s’était faufilé dans le dortoir des Sango pour la deuxième fois cette soirée-là. Si la première fois c’était avec des idées claires, joyeuses et pleines d’espièglerie, cette fois-ci, c’était dans un tout autre état d’esprit qu’il poussa la porte d’entrée. Il revoyait les dégâts, que lui-même et sa fratrie avaient causés. L’odeur de poisson dans la cuisine était puissante et se sentait depuis l’entrée, à tel point que le sino-coréen regretterait presque cette farce. Il n’avait jamais participé à ces attaques entre fratries par le passé car il avait toujours eu un empêchement et peut-être là était la raison de son emportement. Les murs et le sol étaient recouverts de peinture bleue, suite aux réussites ou échecs qu’ils avaient accumulés lors de cette attaque. Au final, les Cheonglyong avaient simplement réussi à mettre plus de peinture sur eux-mêmes que dans les locaux. Ils n’avaient pas été assez prêts, certainement trop imprudents et impatients et, s’ils avaient pensé à vérifier le matériel, tous ces échecs ne seraient pas arrivés.

Le téléphone coincé dans sa main, à l’affût de la moindre vibration qui signifierait une réponse de la part de son meilleur ami, Mingwei avançait lentement et silencieusement dans les couloirs. Il n’était pas question d’attirer l’attention sur lui et qu’on lui lance d’autres objets à la figure. Il n’avait pas forcément apprécié cette réaction agressive de la part des Sango mais il n’était pas forcément dans une position légitime pour s’en plaindre. Pourtant, sa fratrie avait simplement prévu de s’attaquer aux lieux, non aux personnes, veillant à ce que la seule chose qui serait blessée était leur fierté. Mais, non seulement ils avait lancé des objets au visage, mais en plus des objets dangereux une fois brisés. L’étudiant n’avait pas manqué de remarquer le verre à terre, verre qui avait pu lui exploser aux yeux si la visée avait été bonne. Il avait été chanceux et s’en sortait simplement avec l’arcade sourcilière blessée (qu’il avait déjà caché d’un pansement).

Il arriva devant la chambre de son meilleur ami, et entra discrètement pour le chercher. Sûrement de part son état à moitié endormi encore, Mingwei n’eut aucun mal à sortir Qin Tian du lit pour le sortir de la chambre. Ils n’allaient pas discuter avec lui dans la chambre, entourés de trois autres dormeurs. En voyant la tête de sa moitié, le sino-coréen regretta tout ce qu’il s’était passé, l’attaque du début à la fin. Devant la réaction du chinois, il resta silencieux. Il savait que quelque chose n’allait pas, que tout n’était pas dit derrière les mots échangés, il le ressentait.
Il avait envie de répondre qu’il allait bien, que même si c’était un mensonge, aujourd’hui, il allait bien. Ce qui n’avait pas été le cas la veille alors qu’il était resté au lit, souffrant de maux de tête et d’une fatigue extrême qui l’empêchaient d’en sortir. C’était un peu plus atténué cette soirée-là. « Assis-toi. » Il était stupide mais loin d’être aveugle lorsque ça concernait son meilleur ami. « Là, doucement contre le mur. » Son ton dur donnait l’impression qu’il réprimandait Qin Tian, or il voulait simplement qu’il ne reste pas en appui sur son pied. Il avait rapidement aperçut son ami tomber avant qu’il prenne la fuite comme un lâche.
S’agenouillant devant sa moitié, Mingwei enleva son pull et le jeta sur son ami. « Mets ça, tu vas attraper froid. » Son visage était toujours fermé et pourtant il savait que ce n’était pas à lui d’être en colère or, pour la première fois depuis qu’il avait rencontré Qin Tian, il n’était pas sûr des mots qu’il devait utiliser, des explications qu’il devait lui donner. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas réellement vus, à part cette fois-là avec Wangji, mais ils n’avaient pas pu s’asseoir et parler sérieusement.

Finalement, il s’assit en tailleur, face au chinois, lorsqu’il vit les pansements sur ses bras. « Attends, c’est quand t’es tombé ça ? » S’il avait pu penser que son meilleur ami s’était simplement foulé la cheville en glissant, il n’avait jamais pensé à toutes les coupures qui avaient dû être causée par le verre au sol. « C’est quoi le problème avec les Sango de jeter des choses dangereuses comme ça. » Cette fois la colère se sentait dans sa voix. Il refusait de penser que tout était de sa faute, que si les Cheonglyong n’avaient pas attaqué, jamais il n’y aurait eu de verre au sol et, jamais Qin Tian n’aurait chuté. « T’as bien nettoyé ? Tu veux que j’aille chercher Wang Dana ? Elle peut peut-être te soigner. » Pourtant, il ne bougea pas. Il garda les mains de Qin Tian dans les siennes alors qu’il observait les pansements, la culpabilité grimpante.


  

☾ UNDER THE BRIGHT MOON ☽
A breeze caresses the heart. Someone watches the snow, gazing into days long gone. fools that came before, asking again for the departed people. Black and white, praise and blame, what is it all worth? ○○○ 
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Post-attaque : On est jeunes et cons (Qin Tian) Empty

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.