Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Ils sont attendus
telling you my feelings (luwen ♡ ) Originaltelling you my feelings (luwen ♡ ) Tumblr_px4kyhE3pq1xt5whko1_640telling you my feelings (luwen ♡ ) 1cebeddac92a193930ff6e9678dc9d28telling you my feelings (luwen ♡ ) Tumblr_pupejikGgR1tf3ycdo1_400
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
Aller à la page : 1, 2  Suivant

telling you my feelings (luwen ♡ )

Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Sam 28 Nov - 19:07


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


avril 2017. mon regard se perd dans ses cheveux colorés bleutés que j’aperçois depuis mon bureau. assis au fond de la classe depuis le changement de place de la rentrée, je suis souvent perdu dans mes pensées. ce n’est pas dans mes habitudes de rêvasser, mais depuis un mois, je ne fais presque que ça. j’ai l’impression que ça s’accentue de jour en jour. le professeur indique une formule de mathématique au tableau et m’interpelle, me demandant de répondre. je cligne des paupières et me stoppe dans ma contemplation. je me racle la gorge.  « l’équation n’est pas vérifiable. comme celle d’avant, monsieur. vous vous êtes trompé. » j’affiche un sourire malicieux lorsque le professeur commence à effacer son erreur. c’est toujours ainsi. je m’ennuie un peu en cours. j’ai l’impression de connaître déjà en avance toutes les leçons. les cours sont d’une banalité, d’un ennui sans nom. et puis, je commence à me poser des questions. je n’ai toujours pas débuté dans le groupe d’idole qui était prévu. pourtant, autour de moi, je les vois tous ou presque, grimper les échelons, sauf moi. je me demande ce qui cloche. on me dit que je ne suis pas assez talentueux pour débuter pour le moment et qu’il faut que je continue les entraînements. je ne comprends pas, ça fait sept ans que je m’entraîne jour et nuit. ennuyé par le déroulé du cours, je griffonne un léger dessin de la mer sur ma feuille de cours. la tête posée contre la paume de ma main, je termine mon art en un temps record. plutôt satisfait de ce que mes doigts viennent de produire, je détourne mon regard vers sa position d’origine. kang lucah. je reste l’observer un moment, il n’a pas l’air de m’avoir remarqué. depuis un mois, depuis que la rentrée a débuté et qu’il est rentré dans la classe, mes journées sont moins ennuyeuses. je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle ou pas, mais je me focalise moins sur mes soucis à l’agence. je le trouve attirant et ça me perturbe. je ne sais pas d’où ça sort, je n’ai jamais ressenti ça avant pour un homme. j’ai commencé à en parler à ma meilleure amie l’autre soir pendant une énième partie de call of. je suis totalement perdu, parce que jusqu’à présent, je n’ai toujours trouvé que les filles attirantes. et aussi précisément que je peux l’analyser encore maintenant, il n’y a rien à dire. lucah est bien un mec. je finis par griffonner à nouveau sur ma feuille de cours, mais cette fois-ci, c’est sa silhouette et son visage de profil, à son bureau, que j’esquisse avec la mine de mon crayon. ça fait quelques jours que je me surprends à lui jeter des regards en cours. il est vraiment mignon, et je l’apprécie. pendant les pauses, on passe régulièrement du temps ensemble. il est comme un véritable rayon de soleil dans ma vie, je m’en suis rendu compte. mes yeux détaillent précisément son doux visage qui écoute attentivement le cours et ses mèches de cheveux bleues qui lui donne un style original et décalé. je continue de dessiner, détachant le moins possible mon regard de lui. mais j’ai dû me montrer un peu trop indiscret puisque quelques secondes plus tard, mes yeux croisent les siens. son visage vient de se tourner vers moi. c’est la première fois qu’il me grille comme ça. ça ne m’arrange pas et je sens mes joues se teindre de rouge immédiatement et je détourne la tête rapidement, comme si de rien n’était. a ce moment-là, je me rends bien compte d’une chose : j’ai sûrement le béguin pour lui. et même si ce n’est pas une bonne idée avec ma future possible carrière d’artiste, j’ai beaucoup de mal à m’enlever cette image de la tête. cette image de nous deux, main dans la main. je ne peux pas me contenter de ça. de juste le fantasmer. la sonnerie de midi retentit soudainement et je me lève presque immédiatement, rangeant mes affaires proprement. je me dirige vers le bureau de lucah qui n’est pas très loin du mien. je pose mes mains sur sa table, la lanière de mon sac sur l’épaule. je lui adresse un grand sourire. « 50 000 wons si tu veux manger avec moi. je coûte plus cher que la veille, désolé, ma côte de popularité commence à grimper. » je lâche un léger rire farceur. en réalité, c’est simplement que je veux qu’on aille manger ensemble dehors, à l’abri des regards. je veux lui dire ce que je ressens.



code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Dim 29 Nov - 18:10


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


Avril 2017 ; Lowen vivait seul depuis quelques semaines déjà quand son père a débarqué tout droit sortis de nul part devant sa porte. Il avait peur d'entrer dans le studio qu’il payait à son fils, par peur de croiser une “nouvelle conquête", ce qui d’ailleurs n’arriverait pas. Ça faisait un moment que Lucah n’avait ramené personne chez lui, en vérité, il n’avait emmené qu’une seule personne et elle vivait avec lui la moitié du temps, Ma Nah.  Pourtant ce détail il se gardait bien de lui dire préférant mettre ses chaussures pour rejoindre son père dehors sur le palier de son appartement. Son père avait un but bien précis quand il venait et ce n'était certainement pas pour être gentil avec son fils. Il ne prévient jamais de sa vénus histoire de toujours mettre le doute dans la tête de son fils, qu’elle stratégie. Il avait passé une bonne heure à dire à Lucah que ces études étaient la seule chose qui lui permettait encore d’être dans ses faveurs et qu’il devrait donner le maximum de tout ça pour être bien vu, au moins par les autres vu que son père n’en avait que faire de lui.

Lucah, les mains dans les poches rentrait chez lui et fermait la porte derrière lui et s’écroulait derrière de suite rattrapé par Ma Nah, qui s’occupait déjà de lui remonter le moral comme elle en avait malheureusement, l’habitude. Elle avait tout vu de lui alors il n’avait juste aucun secret pour elle, il savait qu’elle ne le jugerait certainement pas.

Ce matin-là Lucah avait affiché un tel sourire que personne n’aurait pu voir que derrière il avait juste du stresse et qu’il voulait ne pas décevoir plus son père qu’il ne l’avait déjà fait, visiblement quand il a comprit qu’il était gay. Lucah entrait dans la classe joyeux et heureux mais une fois que les cours ont commencé un nouvel homme avait fait face au professeur et bien sagement il prenait autant de note qu’il ne posait de question au professeur pour être sûr d’avoir bien compris le cours. Il fallait que les professeurs soient aussi contents de lui afin qu’ils en parlent à ses parents quand il y avait les réunions. Puis en plein milieu du cours, Lucah sentait qu’on le regardait, il n’aurait cependant pas cru qu’il s’agirait de son nouvel ami qui qu’on se le dise était un véritable canon. Il sourit et reprend par la suite la concentration impénétrable qu’il avait de son cours.

La pause arrivant enfin il rit en écoutant le fameux Lowen venir lui dire qu’il devrait payé 50000 won pour manger avec lui, ce par quoi Lucah lui donne un pichenette sur le front s’approchant sûrement trop prêt de son visage et lui répondant. « Certainement pas, tu n'auras que… 20000 wons et c’est tout, à prendre où à laisser monsieur ! » Il rit cependant rangeant ses affaires dans son sac puis une fois fait il met son sac sur son épaules et de l'entrée de la classe il regarde Lowen. « Bah alors, on va manger ou tu veux rester ici ? » Il regarde les autres élèves prendre leur affaires pour s’en aller à leur tour et il fait signe aux autres de ne pas les attendre, lui aussi voulait manger seulement avec Lowen.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Mer 2 Déc - 18:41


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


quand la pause de midi est arrivée, c’est avec un sentiment de soulagement non caché que je me suis hâté de ranger mes affaires dans mon sac à bandoulière. ça ne fait que quelques semaines que je le connais, mais je comprends déjà que mon cœur bat pour lui. il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre ce que je ressens, et maintenant que c’est chose faîte, je ne peux plus me contenter de le regarder de loin. il faut que je lui dise, aujourd’hui. je sais très bien que ce que je vais faire est dangereux pour moi, mais alors il faudrait que je me contente de rester ami avec lui ? à l’heure actuelle, ça m’est tout bonnement impossible. je m’entends bien avec lui, même très bien, et ce n’est pas simplement que de l’amitié entre mecs. c’est dans cette optique dynamique de révélation que je me suis levé rapidement et que j’ai rejoins la table de lucah qui rangeait lui aussi ses affaires, mais moins vite que je n’avais rangé les miennes. je l’ai fixé d’un air jovial, lui adressant un énorme sourire. bien sûr que je n’allais pas lui faire payer le repas avec moi, c’était uniquement pour la blague et pour le taquiner un peu. après tout, qui aime bien châtie bien. et c’est exactement le genre de philosophie que j’ai adopté avec lui. philosophie qui n’a pas l’air de lui déplaire puisque je le vois avec bonheur afficher une mine scintillante. j’ai du mal à rester stoïque mais je fais tout de même de mon mieux pour ne pas lui montrer à quel point je le trouve mignon. surtout quand il m’adresse une pichenette bien placée sur le front. mon cœur s’est accéléré soudainement en voyant son visage se rapprocher du mien. il est un peu trop près… je sens mon regard tomber sur ses lèvres pendant qu’il me répond en riant. je détourne le regard pour faire mine de rien en souriant. « t’as de la chance que j’accepte les réductions.. » il s’était déjà dirigé vers la sortie de la salle de classe et m’observait de là-bas. je pensais qu’il était parti vite fait mais c’était plutôt moi qui restait encore un peu perturbé par le rapprochement qu’il avait intimé entre nous deux sans trop s’en rendre compte. « euh, oui non bien sûr. on y va. » je me gratte la tête, et tenant ma lanière contre mon épaule, je le rejoins avec joie, un sourire toujours planté sur mes lèvres.

nous nous dirigeons vers la cafétéria du lycée pour aller chercher nos repas à emporter. il fait beau dehors, un beau temps de printemps. je tourne la tête discrètement vers lucah et me retrouve à nouveau face à mes sentiments qui sont de plus en plus forts. je rougis encore et regarde ailleurs. je me demande comment je vais bien pouvoir lui annoncer tout ça. je sens qu’entre nous deux, c’est plus que de l’amitié. les regards que l’on s’échange, les sourires. je n’ai pas ça avec mes autres potes mecs. seul problème : je ne sais pas si je suis le seul à ressentir tout ça. mais je ne le saurais pas tant que je ne lui aurais pas tout avouer. nous arrivons à la cafétéria et je décide de choisir une salade pour conserver ma diet imposée par l’agence. je tourne à nouveau mon regard vers celui qui fait battre mon cœur plus vite que la normale. « ça te dit si on mange dehors ? il fait super beau. j’ai pas vraiment envie de rester à l’intérieur. autant qu’on en profite en allant dans le parc du lycée. les cerisiers sont en fleurs, raison de plus. » je lui ai adressé un clin d’œil avant de me tourner vers la dame qui servait les salades. « je vais prendre celle-ci, merci ! » j’ai attrapé mon dû, masquant toujours au maximum à quel point j’étais stressé.



code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Lun 7 Déc - 20:27


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


Avril 2017 ; Vous avez déjà regardé quelqu’un longtemps, en silence en pensant à tout un tas de trucs sur cette personne, puis vous rendre compte que cette personne est faite pour vous ? Que ce soit en amitié ou en amour on ressent des sentiments et c’est sentiments ils sont réels. Lucah quand il prenait le temps d'analyser son amitié nouvelle avec Lowen il se rendit déjà compte de combien il avait de sentiments envers Lowen, cependant dans ce cas-ci précisément, Lucah n’arrivait pas à mettre de mots dessus. Bien sûr ces sentiments qu’il ressentait il n’en avait encore parlé avec personne, pas même avec lui qui était directement concerné. Non, Lucah attendait le bon moment pour comprendre ce qu’il ressentait vraiment. Faut dire qu’avec la dernière relation de ce genre-là que Lucah avait eu et les retombées de cette même histoire, Lucah n'avait pas trop envie de retenter le diable une seconde fois. Cependant là aujourd’hui il était content de pouvoir passer du temps avec lui, il était même heureux de le suivre dans le bâtiment pour y rejoindre la sortie. « Tu prends des réductions parce que c’est moi, où juste parce que t’as besoin de thune ? » Faisant une moue de réflexion, Lucah plongeait son regard dans celui de son ami marchant face à lui et donc dos aux autres personnes derrière.

Lucah, il était taquin, il aimait la vie autant que tout autre chose mais parfois il faisait pas attention à ce qu’il faisait, comment dit-on déjà ? Il était maladroit et souvent on trouvait ce défaut mignon chez lui. Une fois à la cafétéria, ils prennent leurs repas et Lucah s'occupe de les payer en donnant un gentillet coup d’épaules à son ami. « Voilà ta réduction, elle est faite ! » Il marchait plus vite le laissant dans le vent en riant à plein poumons le tout en sortant du bahut. Une fois dehors Lucah ouvrait les bras, il regardait le ciel en courant toujours plus loin, il voulait trouver un endroit sympathique et calme surtout, c’est alors qu’il trouvait une vieu bâtiments avec un écriteau qui disait qu’il serait bientôt détruit, et Lucah fût automatiquement attiré par cet endroit. « T’es capable de me suivre jusqu’au toit de l’immeuble ? » Puis sans même attendre sa réponse, le voilà lancé montant les étages le plus rapidement possible balançant son sac à même le sol, un fois arrivé tout en haut. « Whoa ! J’adore regarder le ciel, c’est magnifique, tu ne trouve pas ? » Il parlait peut-être seul mais il était presque sûr que Lowen l’avait suivi jusqu’en haut.

Après un moment, il voyait Lowen arrivé vers lui, il rit de toute son âme narguant son ami. « Bah alors tu n’as pas peur de mourir enseveli sous les déchets de ce vieux bâtiment ? » Il sourit et finit par s'asseoir à même le sol, limite à s'allonger pour profiter du soleil qui tapait par cette belle journée. Il prend son sandwich et sa boisson et en prend une bonne gorgée en regardant son ami en face à face. « Tu n'as pas faim, Lowen ? » Il commençait à manger comme si de rien n’était, mais même sans rien dire il sentait que son ami avait un truc sur le cœur qu’il chercherait peut-être à lui dire pendant ce repas. « Elle est bonne ta salade ? » Il ne comprenait pas vraiment pourquoi un bon repas n’était pas possible pour lui mais il le laissait gérer les choses à sa façon. « Tu me fais goûter ? » Il s’approchait de Lowen pour lui quémander une cuillère de cette salade qu’il semblait apprécier.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Jeu 10 Déc - 14:46


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


le soleil brillait haut dans le ciel. je marchais tranquillement à côté de lucah, mains dans les poches tentant de cacher mon stress qui m’envahissait le corps et l’esprit. lui, insouciant, n’avait pas l’air de se douter de quoique ce soit. je l’observais en souriant, mine de rien, le suivant du regard à chaque mouvement qu’il faisait. se mettant devant moi et ne faisant pas forcément attention à ce qu’il se passait derrière lui, je plonge mon regard dans le sien à sa question. effectivement, c’est un peu des deux. je glousse en baissant légèrement la tête et repose mon attention sur lui. « sûrement les deux, si tu veux tout savoir. » l’argent ne rentre pas facilement à la maison, mais je n’ai pas envie de détailler. fidèle à moi-même, je préfère rester mystérieux au possible. les entraînements aussi, ça coûte et pas que physiquement. ça va que j’ai bien démarré dans le hacking il y a quelques années, parce que sinon j’aurais du mal à joindre les deux bouts. je ne le quitte pas des yeux et le pousse légèrement sur le côté en riant, lui évitant une petite bousculade avec un étudiant qui arrivait dans son dos et qui ne l’avait aussi pas vu. « fais attention où tu marches, idiot. je veux pas jouer le super-héros toutes les secondes, on est pas encore arrivés dehors que t’es déjà dangereux pour les autres.. » je lâche un nouveau rire, le forçant à reprendre place à côté de moi pendant que nous entrions dans la cafétéria du lycée.

une fois devant la dame qui servait les repas, je n’ai pas pris très longtemps pour réfléchir. un sandwich, c’est pas bon pour moi. j’examine les différents aliments qui les composent. non, il vaut mieux se diriger vers quelque chose de plus sain. l’agence ne me pardonnerait pas de prendre trop de poids. déjà que je n’ai toujours pas débuté, si en plus, je me permets de prendre du gras.. c’est certain que je serais rayé de la liste des trainee. j’ai donc attrapé ma salade en m’inclinant poliment devant la dame qui servait les salades. alors que je m’apprêtais à sortir mon porte-monnaie pas trop rempli, je vis lucah me devancer en m’adressant un léger coup d’épaule. je lui ai jeté un coup d’œil en fronçant les sourcils. « yah. depuis quand tu paies pour moi ? j’y crois pas, reviens ici !! » j’ai accéléré le pas dans la cafétéria pour en sortir et le suivre dans le couloir du lycée qui menait à l’extérieur. je vais éviter de trop courir, ne sait-on jamais si je fais un effort de trop. enfin, c’est pas comme si je faisais trop attention à mon cœur ces temps-ci. je l’entends battre rapidement pendant que je suis tant bien que mal lucah qui se dirigeait vers un bâtiment de l’enceinte scolaire qui ne servait plus trop. il ne ressemble plus à grand-chose maintenant. je le vois disparaître dans les escaliers alors que j’étais toujours à l’extérieur et que je m’apprêtais à y rentrer à mon tour. « attends lu- » le voilà déjà parti. j’esquisse un léger sourire en le suivant plus doucement mais néanmoins d’une démarche saccadée. je finis par le rattraper et je le vis balancer son sac en arrivant tout en haut. je prends la peine d’observer le ciel à sa remarque, les yeux grands ouverts. je respire une grande bouffée d’air frais et fait fonctionner mes poumons à plein régime. « oui, t’as carrément eu une trop bonne idée. t’approches pas trop, tu pourrais tomber. » je lui indique vivement le vide, proche de là où il s’était assis. « tu t’en es bien sorti cette fois, mais la prochaine, c’est moi qui paie par contre. » j’agite vivement ma salade et finit par moi aussi balancer mon sac dans un coin. je le rejoins, prenant place à côté de lui en souriant. la vue que l’on avait du toit de l’immeuble était quand même incroyable. les cerisiers en fleurs étaient magnifiques. certains lycéens riaient et traversaient la cour doucement, d’autres plus rapidement. les vélos se croisaient en-dessous des pétales de fleurs qui volaient dans le vent. « et toi ? tu n’as pas peur qu’on nous enferme ici ? faudrait que t’arrives à tenir en place à un seul endroit pendant toute une journée ce qui, mathématiquement parlant, est totalement impossible. » je me moque de lui et m’attends à recevoir un coup après mon clin d’œil taquin. j’ai tellement l’habitude des jeux vidéos que je pense pouvoir m’en sortir si l’immeuble me fait défaut. enfin, sous réserve que j’ai une jauge de vie suffisante et assez d’xp. du coin du regard, je le vois prendre son sandwich et sa boisson. je tourne mon regard vers ma salade, toujours dans mes mains et pas encore entamée. en fait, je suis totalement ailleurs. je n’arrive pas à me focaliser sur l’instant présent. j’essaie d’imaginer toutes les situations auxquelles je pourrais possiblement faire face après lui avoir déclaré mes sentiments. mon cerveau tourne à plein régime quand j’analyse peu à peu les réactions que lucah pourrait avoir. j’aime bien anticiper, beaucoup même et si je peux anticiper un maximum pour éviter de me prendre un trop gros mur… sa question me sortit alors de mes pensées les plus troublantes. j’ai cligné des paupières, un peu perturbé mais je me suis vite repris et j’ai affiché un sourire, ouvrant rapidement ma salade au saumon. « si si, je euh, vais manger. bon appétit. » je ne suis pas du tout dans mon état normal et ça se voit. je ne suis absolument pas détendu et j’ai l’impression de me faire hacker, ce qui pour un hackeur, est le comble du comble. je suis donc très mal à l’aise. j’ai commencé à manger, et après trois bouchées, lucah voulut savoir si ce que je mangeais était bon. tu me fais goûter ? la nourriture que j’étais en train de manger tranquillement se coinça dans ma gorge quand j’entendis sa question et que je sentis son rapprochement soudain. manquant de m’étouffer, j’ai toussé immédiatement, portant mon poing à mon thorax comme pour m’aider à faire passer la salade plus doucement. ma main gauche attrapa ma bouteille d’eau et j’en bu un peu pour essayer de me calmer. le rouge avait envahi mes joues, mais on se demande si c’est à cause lucah ou de la nourriture qui n’est pas bien passée dans les premières secondes. « euh oui oui.. oui bien sûr tu peux. » instinctivement, j’ai planté mes baguettes dans la salade et les ai amené à sa bouche. « tiens, goûtes. » j’ai tourné mon regard vers mon geste, ce qui signifiait vers ses lèvres. merde. qu’est-ce que je n’ai pas fait.. lucah était beaucoup plus proche que moi que lorsque je me suis assis il y a quelques secondes. ce n’était pas du tout prévu au programme. mon cœur bat encore plus fort que lorsque je fais trop d’efforts pour ma santé. j’ai attendu qu’il mange ce que je lui proposais avant de regarder ailleurs à nouveau. comment je vais pouvoir lui dire ? décidément, le hacking c’est clairement plus facile que les sentiments. je me racle la gorge et reprends contenance la seconde qui suivit. « tu as aimé le cours de mathématiques de ce matin ? le prof se trompe beaucoup, je lui ai dit plusieurs fois que son équation n’était pas vérifiable.. il devrait revoir son cours avant de vous apprendre des choses qui n’ont aucun sens. » vous apprendre, puisque personnellement, j’avais toujours l’impression de connaître à l’avance tout ce que j’étudiais. sûrement un lien avec mon quotient intellectuel de 130. je continue sur ma lancée. « rien n’est logique dans ce qu’il dit. tu vois, on dit qu’une matrice carrée a est réalisable s’il existe une autre matrice carrée p inversible et des réels a et b. tu les a vu toi ses réels ? il en a mit aucun. ça m’a pris deux secondes pour comprendre qu’il vous apprenait n’importe quoi. et quand je m’en suis rendu compte, je te regardais et tu, euh, tu.. » mon bavardage s’arrêta immédiatement en me rendant compte que je venais de confirmer que je le regardais en cours. je te regardais. une vague de stress s’empara de moi et je me suis mordu la lèvre, jouant avec mes baguettes dans ma salade comme si de rien n’était. « .. tu avais l’air concentré sur ce qu’il disait. » et moi concentré sur toi.



code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Ven 11 Déc - 10:44


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


Avril 2017 ; Lucah était joueur avec tout le monde mais en particulier avec son nouvel ami, Lowen.Il s’amusait trop à le faire tourner en bourrique et bien que Lowen le sache il s’en fichait prenant même part dans ces demandes bizarres de Lucah. Il l’adorait à Lowen. Il n’en dirai pas plus à ce sujet suite à sa dernière histoire qui l’a conduit à ne plus vivre avec ces parents et ça avait eu le dont de ruiné pas mal de choses dans sa vie, alors Lucah avait pris la ferme décision que s’il avait des sentiments pour un garçon de l’école, il garderait tout pour lui peut importait la douleur que sa lui causerait, il pourrait au moin resté proche de la personne qu’il aimerait.

Il avait poussé Lowen à se suivre dans ce vieil immeuble que personne ne connaissait pour manger sur le toit, il faisait beau aujourd’hui et Lucah se sentait comme le roi du monde proche du vide, sur ce toit. Lowen lui fit quand même la remarque de ne pas trop s'approcher et voilà que Lucah se jetait déjà sur son sandwich, il avait une faim de tueur. Il haussait les épaules face à la question de son ami. « Je me fiche qu’on m’enferme ici, ils finiront bien par comprendre qu’il leur manque deux élèves hyper talentueux non ? Enfin mon père lui il m’en voudrait c’est sûr… » Il ne voulait pas s'étaler sur le sujet parce qu’il savait que ça ruinerait l’ambiance entre eux deux et pour changer de sujet, Lucah vient demander de goûter le repas de son ami. S’approchant un peu trop prêt de lui le regardant dans les yeux il mangeait ce qu’il avait mis sur le fourchette avant de sourire en voyant que Lowen détournait le visage après avoir regardé ses lèvres. Lucah trouve ça trop mignon mais n’en dit rien. Il se frottait le ventre. « Plutôt bon, mais ça ne me calerait pas pour la journée, moi… J’aime trop manger. » Continuant son repas Lucah le propose à son ami pour lui faire goûter en retour sachant par avance qu’il refuserait catégoriquement. Lucah écoutait son ami parler du cours de mathématique et il l'observait en même temps. « Ta passion c’est de dire aux professeurs combien ils se trompent, n’est-ce pas ? » Lucah continuait de l’écouter en finissant son sandwich prenant maintenant sa boisson pour boire un peu avant de s'arrêter net. Il l’avait regardée alors, pendant combien de temps ? Lucah sentait son cœur battre légèrement dans sa poitrine. « Je… Oui, j’étais concentré, j’ai pas le droit de faire autrement avec mes parents, mais pourquoi tu me regardais Lowen ? » Rigolant finalement pour détendre l’atmosphère, Lucah regarde Lowen et s’approche une nouvelle fois de lui. « Je sais que je suis trop sexy, tu as le droit de le dire aussi ! » Restant un instant, sérieusement, devant lui et son visage, Lucah se prend d’un léger fou rire en donnant une tape gentille à son ami, puis il finit par s'allonger à même le sol pour regarder le ciel. « Non, je ne pense pas que je ne soit sexy, je pense juste qu’un jour je tomberai sur une personne qui me dévoilera ses sentiments et là je verrai si mon coeur bat pour cette personne.» Non Lucah n’avait pas dire à Lowen qu’il était gay, parce qu’il avait peur de Lowen ne s’en prenne à lui, où qu’il ne veuille simplement plus qu’ils soient ami alors que Lucah tient férocement à lui. Il regardait simplement le ciel, prêt à discuter de ce qu’il voudrait avec lui.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Sam 12 Déc - 19:32


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


j’aime taquiner lucah. j’aime le taquiner parce que je sais qu’avec lui, ça marche à tous les coups. alors quand je le fais une énième fois en lui sous-entendant qu’il faudrait qu’il se fasse violence à rester au même endroit, je fus tout de même surpris de ne pas le voir répliquer. c’était assez inhabituel, en fait. j’ai l’habitude de l’observer plus que je ne le devrais, et pour le coup, je connais presque toutes ses réactions par cœur. normalement, il aurait du rire et me donner une petite tape en renchérissant. et pourtant.. pourtant, c’est loin d’être ce qu’il s’est passé. il a haussé les épaules devant mes yeux interrogateurs en mentionnant son père, notamment. j’ai bien remarqué qu’il ne souhaitait pas s’étaler plus sur le sujet et j’ai fait mine de rien, reposant mon regard dans le vide. je sais qu’il ne porte pas son père dans son cœur, je n’en sais pas plus mais je sais que c’est loin d’être facile. pour des lycéens comme nous, on pourrait simplement se dire que c’est la puberté qui joue. mais honnêtement, je ne crois pas que ça soit simplement ça. je ne tiens pas à creuser le sujet, je ne veux pas le mettre mal à l’aise alors je finis par lui tendre mes baguettes pour qu’il puisse gouter à ce que j’étais en train de manger. au moment où mes yeux dévièrent sur ses lèvres, je me suis détourné rapidement pour ne pas qu’il le remarque mais si ça se trouve, c’était déjà trop tard. finalement il reprit la dégustation de son sandwich, me laissant une nouvelle fois pris par mes pensées les plus anxieuses possibles. je triturais ma salade, continuant la conversation sur le cours de ce matin, histoire de changer un peu de discussion. enfin.. ta passion c’est de dire aux professeurs combien ils se trompent, n’est-ce pas ? je l’ai entendu et j’ai esquissé un petit sourire malin, continuant mon discours sur les exercices illogiques que le prof avait noté au tableau. mais mon bavardage s’est stoppé net en m’entendant avouer tout seul le fait que je le regardais. je ne savais plus trop où me mettre. mon cœur s’accélérait pendant que je jouais toujours avec mes baguettes dans ma salade déjà bien entamée. secoues-toi lowen, les morceaux de saumons ne vont pas se manger tout seuls… pourquoi tu me regardais lowen ? mon cœur rata un battement et j’ai sentis mon corps se tendre un peu plus. pourtant, le rire de lucah résonna entre nous deux, détendant l’atmosphère par la même occasion. je ne le regardais pas, sentant que j’avais déjà trop chaud pour le supporter sainement. mais je sentais qu’il s’était de nouveau rapproché, comme si de rien n’était. ça me crève le cœur, je me dis que s’il agit aussi naturellement avec moi, ça veut sûrement dire que.. mes sentiments ne sont pas partagés. une nouvelle fois, je me laisse emporter par mes conclusions hâtives intérieures et je ne lui réponds pas tout de suite. je laisse quelques secondes planer mais ça n’avait pas l’air de le déranger tant que ça. au contraire, il continuait à papoter sur le fait qu’il était trop sexy et mes joues rougirent encore plus. j’ai tourné la tête hors de son champ visuel, faisant mine d’observer les bâtiments d’un quartier aisé de seoul sur ma droite, au loin. je l’entendis s’allonger sur le sol du toit. un jour je tomberai sur une personne qui me dévoilera ses sentiments et là je verrai si mon cœur bat pour cette personne. j’ai ravalé ma salive et j’ai tenté de remettre de l’ordre dans mes pensées qui partaient dans tous les sens. j’ai posé ma salade sur le côté et j’ai tourné mon visage vers lucah, allongé, qui observait le beau ciel printanier. je le détaille avec précision, et même si je me battais à l’intérieur pour faire disparaître la chaleur de mes joues, c’était loin d’être gagné. « si j’ai le droit de le dire alors je le dis. tu es sexy, lucah. » je l’ai observé avec des yeux rieurs et un doux sourire quand bien même je mourrais intérieurement. prenant une profonde inspiration, je lui ai alors dit : « tu veux savoir pourquoi je te regardais ? tu es certain que tu veux le savoir ? après, c’est pas comme un jeu vidéo, tu peux pas revenir en arrière ou recommencer la partie, tu sais. » c’était plus destiné à moi-même cet avertissement. si je me plante, c’est game over et c’est tout. je prends mon courage à deux mains et décide de jouer ma carte mystérieuse. je me déplace vers lucah, m’allonge à côté de lui et bascule ma tête au-dessus de la sienne, le cachant soudainement du soleil et de sa jolie vue sur le ciel. plantant mon regard dans le sien, j’ai pris le temps d’observer tous les traits précis de son visage que j’avais tant de fois regarder de loin. maintenant il était si proche.. si proche que je pourrais bien l’embrasser. mes yeux toujours dans ses pupilles, je l’interroge avec une voix plus grave qu’à l’accoutumée. « mais avant de te dire pourquoi, est-ce que je peux te poser une question ? » l’ambiance entre nous deux avait commencé à changer au moment où j’avais basculé au-dessus de lui. j’espère que je ne me trompe pas et que je ne vais pas m’en vouloir. vas-y lowen, vas-y. « est-ce que ton cœur bat pour moi ? » parce que le mien, avec toutes les malformations qu’il peut avoir, oui.  


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Dim 13 Déc - 17:45


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


Avril 2017 ; Sur ce toit, ils étaient installés pour manger tranquillement mais l’ambiance autour d’eux était celle d’un printemps ou les sentiments s’en mêlent. Lucah n’en fit aucune réflexion bien que de nombreux de ses potes se soient mis en couple, lui l’avait déjà dit, quand une personne viendra lui déclarer sa flamme alors à ce moment-là il verra si son cœur bat pour la personne en face de lui. Il venait d’ailleurs de le dire à Lowen, en regardant le ciel. Il savait que ça faisait de lui un niais ou un naïf, mais il s’en fichait c’était sa manière à lui de voir les choses et il préférait que ce soit comme ça depuis...lui.

Ce garçon dont lucah s’était épris à l’époque avait ruiné beaucoup de choses dans sa vie. Lucah en avait eu des sentiments pour lui et le garçon aussi. Ils partageaient pas mal de choses, passaient beaucoup de temps ensemble aussi. Puis est venu un jour où le garçon l’avait invité chez lui, prétextant à ses parents qu’ils devaient travailler sur un dossier de cours ensemble, arrivé la-bas. Lucah était gêné mais tout se passait bien alors il restait. Le garçon avait envie de Lucah, ils étaient jeunes et souhaitait découvrir tout un tas de trucs d’adolescent quoi. Alors de baisers en baisers et de caresses en caresses, les voilà à vouloir plus de sensations. C’était sans compter que le père de ce garçon rentrait plus tôt et les découvres, non pas à travailler ensemble, mais bien en train de s'embrasser furieusement. L'histoire à fuité à l’école et commençaient alors les premières bagarres. Lucah comprenait pas, c’était qu’une question d’amour dans le fond. Il cherchait pas à savoir si c’était normal, pas normal pour lui c’était juste comme ça. Mais les parents dudit garçon ont porté plainte contre lui et commencèrent alors la guerre avec ses parents qui lui ont pris un appartement tellement ils furent déçus.

Revenant de ses pensées, Lucah fut surpris d’entendre Lowen lui dire que s’il avait le droit de lui dire alors oui il le trouvait sexy. Lucah riait doucement. « Tu ne sait pas ce que tu dis, idiot. » Il était touché que le garçon lui avoue qu’il le trouvait beau, mais Lucah ne voulait pas que l’histoire recommence, il était passé à autre chose et si Lowen et lui ça provoque ça à nouveau ? Finissant par reprendre la parole, Lowen lui demande s’il a vraiment envie de savoir, Lucah plaça ses bras derrière sa tête pour y caler sa tête et ferma les yeux un instant. « Eh bien même si je sais qu’on est pas dans un jeu et que je pourrais sans doute pas revenir en arrière, je suis si curieux que ouais, je crois bien que j’ai envie de savoir pourquoi tu me regarderait moi alors que ton passe-temps favoris c’est de prouver aux professeurs qu’il ont tort. » Il rit un peu puis continuait à regarder le ciel, enfin c’était avant que Lowen n’en décide autrement et qu’il se place au-dessus de Lucah, de son visage et qu’il lui pose la question. Est-ce que son cœur battait pour lui. « Tu… quoi ? » Il le regardait franchement dans les yeux, son souffle se bloquait dans sa gorge et il sentait en effet son cœur battre la chamade. Un million de questions lui viennent en tête. Pourquoi est-ce qu’il voudrait que son cœur batte pour lui ? Il avait des sentiments pour Lucah ? Lowen ? « Est-ce que ça veut dire que tu… ? » Il n’arrivait même pas à finir sa phrase et finit même par se détendre un peu. « Touche par toi même si t’as envie de savoir s’il bat pour toi. » Lucah et ses petites provocations, il n’aurait qu’à venir chercher les réponses par lui-même si vraiment il voulait savoir. Lucah sentait que ses joues devenaient rose. C’était surréaliste pour lui, pas après son passé chaotique en amour.

code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Min Lowen
Min Lowen
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Lun 25 Jan - 21:02


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


nous ne sommes pas installés sur le toit depuis très longtemps, et pourtant déjà, je ne ressens plus la douceur de la brise du printemps. les pétales de cerisier volent autour de nous, mais j’ai chaud comme en été. je venais de me griller tout seul en disant que je le regardais en plein cours. même si je suis pratiquement certain de m’être fait grillé au moment précis où j’ai agi. mais maintenant que j’ai abordé le sujet, lucah veut savoir pourquoi est-ce que justement, je lui portais une telle attention. pourquoi, hein.. je le sais pourquoi. mais les mots sont difficiles à sortir. et surtout, j’ai peur que tu ne ressentes pas la même chose. si je te le dis, si je prends le risque de te l’avouer et que je me prends un vent glacial… je ne sais pas si je pourrais toujours être ami avec toi. parce qu’au fond ami, ce n’est pas le véritable mot que j’aimerais mettre sur notre relation. je cache ma gêne en regardant ailleurs mais je tourne bien vite la tête, me décidant à lui répondre point par point. j’observe lucah, allongé sur le toit, les bras derrières la tête et je lui demande s’il tient vraiment à le savoir. est-ce que je ne suis pas en train de repousser l’instant où je vais lui avouer ? et si cet instant, c’était maintenant ? je ne réponds rien et je préfère me déplacer pour m’allonger à ses côtés. je m’étais décidé. j’avais décidé de lui avouer, tout en essayant tant bien que mal de ne pas trop me focaliser sur les différentes situations qui pourraient découler de ma déclaration. bref, j’essaie de me calmer alors même si on dirait que c’est tout à fait réussi, c’est que je le cache plutôt bien. j’analysais tendrement les traits de son visage qui me plaisent tant, en finissant par ses lèvres que j’avais fortement envie d’embrasser. ma demande parut le surprendre et je le sentais déjà mal mais tant pis, comme je suis lancé, je n’ai plus le choix. je dois lui dire. je dois lui dire ce que je ressens. mes yeux s’étaient plantés dans les siens avec un air assuré qui n’était pas du tout ce que reflétait mon cœur de l’autre côté. est-ce que ça veut dire que tu… ? « tu as très bien entendu. » ma tête au-dessus de la sienne, je tentais de calmer mes sentiments qui se dévoilaient de plus en plus dans ma voix, et mes agissements. ce qu’il me répondit alors, me surpris à mon tour. touche par toi-même si t’as envie de savoir s’il bat pour toi. encore une fois, je reste silencieux et l’observe sans bouger. je plisse les yeux pendant deux secondes pendant que ses joues devenaient rosées. je rêve ou… ? instinctivement, je rapproche mon visage du sien mais en gardant quelques centimètres de sécurité entre nos lèvres. je le fixe toujours dans les yeux, mes pensées habituellement si organisées commencent à se mélanger. « lucah… » c’est qu’il serait plus doué que moi parfois à jouer au mec mystérieux. je me reprends et pose ma main doucement sur sa poitrine, à l’endroit où se trouve son cœur. et même si le mien est malformé depuis ma naissance, il bat au même rythme que le sien. je n’en reviens pas. je baisse mes yeux noirs vers sa poitrine où était posée la paume de ma main puis relève la tête pour afficher un air surpris. je n’arrive pas à ouvrir de nouveau la bouche. je ne sais pas quoi dire. pourtant, je le sens bien, il bat très fort. pour moi. pour moi et personne d’autre. sous cette agréable sensation, je me sens rempli d’une joie que je n’avais encore jamais ressenti auparavant. peu à peu je reprends mes esprits et je réalise. mon air surpris se transforme en un regard doux et un grand sourire. j’enlève ma main de sa poitrine et la déplace délicatement vers une de ses mèches de cheveux qui lui retombait sur le front. comme nous n’étions plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre, je sentais son souffle percuter le mien en harmonie. ma main continue de descendre et mon regard la suit d’un regard amoureux que je ne cache plus. j’arrête sa descente sur une de ses joues et je me mords la lèvre. « tu as dis que tu voulais savoir pourquoi je te regardais ce matin. donc… » je me stoppe dans mon élan et je relève la tête pour vérifier que nous étions bien seuls. je repose mon regard sur lui et je rapproche de nouveau mon visage. « peut-être que la suite t’éclaircira les idées. » je n’ai pas l’habitude des sentiments, je suis plutôt logique comme mec. alors pourquoi lucah me fait ressentir ce genre de choses ? j’ai beau essayé de l’effacer de mes pensées et de mon cœur, rien ne fonctionne. j’en ai donc déduit que je devais me laisser aller. je caresse doucement sa joue et continue de le regarder avec amour tandis que mon cœur essaie de prendre ses jambes à son cou. ma bouche n’est plus qu’à un centimètre de la sienne quand je me décide enfin à lui chuchoter, « je t’aime. » ça y est, je l’ai dit. et puis, je ne lui laisse pas le temps d’apercevoir mes joues rouges que déjà, je romps l’espace restant entre nos lèvres.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr






‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
this is one and a half billion, one met and fell in love and kiss like a matter of course. it’s an ordinary story, one is an hacker guy, the other one is a medecine guy. the first man says, “I was born to meet you.” baby stand by me, i will stand by you ☾☾
Kang Lucah
Kang Lucah
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty Ven 29 Jan - 10:52


“ lucah & lowen : telling you my feelings .” &


Avril 2017 ; L’espace est comme arrêté dans le temps quand Lowen s’approche de Lucah de cette manière. Au-dessus de lui, Lucah a alors tout le plaisir d’observer le visage penché au-dessus du sien. Il sourit doucement, il n’avait pas été dans une telle posture depuis l’incident et Lucah sentait pointer le bout d’une petite panique que Lowen viendra effacer en le regardant avec ce regard-là. Soupirant son prénom, Lowen d’ailleurs, le rappelle à lui et Lucah n’a d’yeux que pour lui. Le mettant au défi de vérifier par lui-même, Lowen ne se fait pas attendre et pose lentement sa main sur la poitrine de Lucah qui ferme les yeux un court instant. Cette scène elle est juste magnifique, Lucah s’était promis de ne plus faire ça pour ne pas être blessé mais si c’était Lowen qui le blessait la tout de suite, Lucah était presque sûr de vouloir en connaître les douleurs toute sa vie, il n’en dis rien cependant laissant même Lowen regarder vers sa main avant de remonter un regard surpris sur lui.

En effet, même si Lucah à tout fait pour le cacher, il avait bel et bien des sentiment pour lui et il s'efforce de ne rien bousculer pour ne pas provoquer de malentendus mais Lowen à commencer à le regarder de plus en plus et Lucah n’as su garder ses sentiments caché. Ici, loin du regard de tous, il pouvait les laisser aller et filer. Lowen se ramène une nouvelle fois à lui en remontant sa main vers son front ou il joue avec ses cheveux et Lucah ne peut s’empêcher de sourire tendrement à ce geste qui se déplace vers sa joue. Reprenant la parole, il lui dit que la suite pourrait bien lui donner des réponses à ses questions. Lucah hochait la tête curieuse d’en savoir plus sur cette situation qui clairement lui plaisait. Il caresse sa joue, observe à nouveau autour d’eux avant de lui dire ses trois petits mots qui font beaucoup trop plaisir à Lucah. Merde, il avait jamais ressentit ça enfin pas de cette manière-là ! Lucah s’apprêtait à lui répondre mais Lowen en décidait autrement et il posait enfin ses lèvres sur celle de Lucah.

Fermant les yeux, Lucah monta sa main dans les cheveux de Lowen et s’accrochait doucement à eux en répondant doucement et langoureusement au baiser que lui offrait Lowen. Son cœur battait plus qu’il n’était possible de le faire et il savourait ses lèvres, chaudes, douces et vraiment agréables. Prenant appui Lucah repoussait Lowen pour pouvoir monter sur lui à son tour il plaquait les bras de Lowen au dessus de sa tête, son visage au dessus du sien et il plongeait son regard dans le sien glissant parfois son regard sur ses lèvres. « Tu triches, tu ne me laisses plus en placer une… » Lucah souris doucement et assis sur son ventre le visage face au sien en tenant les poignets de Lowen au-dessus de sa tête il l’observe. « Ne joue pas avec moi à ce jeu-là, Lowen. Si tu le dis, il faut aussi que tu le penses, je veux pas souffrir à nouveau moi. » Une lueur de tristesse passe sur les traits du visage de Lucah et il finit par sourire à nouveau. « Je suis aussi amoureux de toi Lowen. Je t’aime moi aussi ! » Et sans même lui donner l’occasion de répondre, en écho aux gestes de Lowen précédemment Lucah revenait prendre ses lèvres pour un baiser légèrement plus sensuel cette fois, histoire démontré à lowen l'intensité de ses sentiments.


code by EXORDIUM & SOLOSAND. | imgs by tumblr




S T O R M.
Je vois l'aura autour de toi, elle change elle redeviens celle que j'ai toujours connue...
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: telling you my feelings (luwen ♡ ) telling you my feelings (luwen ♡ ) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Yonsei sous panique !
Des rumeurs circulent dans les couloirs, des on-dits, des murmures qui courent et parcourent les allées du campus. Apparement notre chère directrice est en bien mauvaise position après la catastrophe survenue dans le nouveau bâtiment.
Quelques liens utiles

Les Recherches de Rps
Les Rps libres
Le Bizutage des Fraternités
Les Recherches de Pairings
Les Pré-Liens
Les défis RP
Le Discord du Forum