sombre
Le Deal du moment : -45%
PARISOT ZOLA Lit combiné 90×200 cm
Voir le deal
174.99 €


Le jeu de la folie (KwangYong)

Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Lun 5 Avr - 21:35
Citer EditerSupprimer
Kwang Ho essayait de faire de son mieux pour ne pas perdre son calme. Alors que l’homme devant lui faisait en sorte de le faire sortir de son gonds. Ce qui finirait par arriver s'il continuait à agir ainsi. Car le CEO faisait preuve de retenue envers l’homme avec lequel il avait couché il y a quelques jours. Et si ce dernier voulait retenter l’expérience, ce n’était pas l’avis du plus âgé. Ou alors en tout cas pas sur son lieu de travail. Mais ca il n’allait pas le dire à un gamin qui semblait immature et qui ne comprenait pas le mot non. Sinon, il n’allait pas le lâcher et ca Kwang Ho en était certain vu comment c’était déjà le cas. “Pas besoin d’y avoir déjà mis les pieds pour connaître l’établissement.” Ce qui était vrai, ce n’était pas un endroit où il se rendait mais il en avait entendu parler par certaines de ses connaissances ou certaines de ses conquêtes il y a un bon moment maintenant. “Vous devriez aller voir, vous pourriez être surpris. Quant à moi, je ne suis pas à vendre. Et cela n’arrivera pas. Je vous le rappelle encore une fois.” Il était sur le point de craquer, l’attraper par le cou et le jeter dehors comme on l’aurait fait à un chiot qui a fait une bêtise.

Heureusement, Jun Yong avait finalement donné la véritable raison de sa venue. Ce qui avait réussi à calmer un peu l’homme. Même si au final il n’était pas certain que ce soit quelque chose qui l’enchante plus. Vendre son entreprise ? Ce n’était clairement pas dans ses projets et ça ne le serait jamais. Il se donnait bien trop pour cette dernière pour la vendre aussi facilement. Surtout pour qu’elle soit détruite de cette manière. “Je ne sais pas qui est votre père et je m’en contre carre pour être exact. Je ne compte pas vendre.” Tant pis si cela ne plaisait pas. Il était hors de question qu’il sacrifie des années de travail ainsi.

Kwang Ho n’aimait pas la manière dont son vis-à-vis parler de son travail, de ce qu’il avait accompli depuis plusieurs années. Qui était-il pour venir ainsi, dans son bureau et ouvertement lui cracher dessus et sur ce qu’il faisait alors il n’avait aucune connaissance de son travail. Cela ne lui plaisait pas du tout et ça devait se lire sur son visage en plus de l’agacement qui y était déjà présent. “Mettons les choses au clair une bonne fois pour toutes. Je me fous de ce que votre père veut, je ne vendrai pas. Que ce soit aujourd’hui, demain, dans une semaine ou dans un mois. Je ne compte pas vendre. Donc qu’il se mette à chercher ailleurs car ce n’est pas mon entreprise qu’il aura pour construire son foutu centre commercial. Vous pouvez partir avec ce contrat car il ne sera pas signé.” Il pensait que cette fois-ci serait la bonne pour que le plus jeune comprenne le message. Mais à la place ce dernier recommença ses avances. Faisant soupirer une nouvelle fois le CEO. “Ça n'arrivera pas non plus, mettez vous le bien en tête.” A croire que l’homme ne comprenait pas le principe de conquête d’une nuit pour insister autant. “Vous feriez mieux de partir maintenant. Je n’ai plus rien à vous dire et plus de temps à perdre pour rien.” Ses mains à plat sur son bureau, il s’était levé pour raccompagné le plus jeune vers la porte. Voulant être certain qu’il comprenne bien le message cette fois. Il n’avait pas envie de se prendre encore plus la tête avec ce dernier, ca ne servait à rien vu qu’il ne comprenait pas le message.
An Jun Yong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
An Jun Yong
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : LEE JAE HYUN (HYUNJAE, THE BOYZ).
Crédits : UNRAVEL.
Messages : 232
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t23263-an-jun-yong-teenagerhttp://www.shaketheworld.net/t23352-an-jun-yonghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#970342
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Mer 5 Mai - 20:04
Citer EditerSupprimer
« Tu sembles quand même vachement bien renseigné pour quelqu’un qui n’y a jamais mis les pieds. » ne put-il s’empêcher de dire alors qu’un sourire insolent s’afficha sur ses lèvres. Abusait-il de son temps et de sa patience ? Très certainement, mais Junyong s’en moquait totalement. Pour le moment, il n’avait envie que d’une chose, le faire craquer à nouveau pour lui. Ils avaient déjà eu une relation le weekend précédent et le plus jeune n’était pas contre le fait de réitérer l’expérience avec le CEO. Au contraire, il avait bien aimé ce qu’il avait fait et il se disait même que Kwangho n’avait potentiellement pas laisser sortir tout ce qu’il savait ou pouvait faire. Un sourire arrogant s’afficha sur les lèvres de Yong quand il refusa une nouvelle fois sa proposition. « Je finirai par te faire craquer Kwangho. On ne me dit jamais non bien longtemps. » La seule personne qui lui avait dit non plusieurs fois et dont il n’avait jamais réussi à avoir de oui, notamment concernant la vie qu’il avait décidé de mener était son père. Sinon, il obtenait toujours ce qu’il voulait. Toujours.

Néanmoins, avec le plus vieux cela semblait compromis. Entre le fait qu’il ne souhaitait plus le toucher et qu’en plus, il ne voulait pas vendre, Junyong se retrouvait dans une position qu’il n’aimait pas réellement. S’il arrivait à ne pas paraitre trop agité devant le CEO, ce n’était pas forcément le cas dans sa tête. Il savait que s’il ne parvenait pas à faire vendre, il pouvait dire au revoir à son confort chez ses parents. Ça l’emmerdait parce qu’il n’avait pas besoin de penser à quoique ce soit, mais s’il venait à être mis à la porte, il ne pourrait plus streamer comme il le voulait. Où irait-il ? Il se doutait que Soyong accepterait de le prendre chez elle, mais jusqu’à quand ? Yong n’était clairement pas prêt ni même fait pour vivre seul et sa grande sœur n’apprécierait probablement pas le fait qu’il se laissait plus ou moins vivre. Cependant, ça Kwang ne le savait pas et ne pouvait même pas le deviner encore moins alors que Junyong continuait de lui taper sur le système. « Ça nous fait encore un point en commun. Si ce n’est pas génial. Je m’en bas les couilles de mon père et toi aussi ! Par contre, tu vendras. »

De toute façon, qu’est-ce qu’il avait à gagner à refuser de vendre ? Ce n’était pas comme si c’était une entreprise très lucrative. Il devait bien gagner sa vie, mais il y avait des entreprises bien plus performantes et surement mieux gérer. Il aurait tout à perdre à continuer de refuser. Yong viendrait l’emmerder tous les jours à son boulot pour lui faire signer le contrat. S’il était un minimum intelligent, il signerait tout de suite pour ne plus avoir le gamin sur le dos et irait réimplanter son entreprise ailleurs. Seulement, Kwangho était formel sur le fait qu’il ne vendrait pas. Un soupir de frustration passa la barrière des lèvres de Yong alors qu’il écouta ce qu’il avait à lui dire. Il recommença même ses avances parce qu’il ne pouvait pas nier que le jeune homme renvoyait des daddy vibes assez impressionnantes et Yong n’aurait pas dit non pour un petit coup rapide contre le bureau. Cependant, une nouvelle fois il se prit un refus dans les dents. Il grogna presque et secoua la tête quand il lui demanda de partir. Il jouait avec le feu. Junyong se rendait compte qu’il ne lui faudrait plus très longtemps pour le foutre à la porte moins gentiment et patiemment que ce qu’il faisait actuellement. Tant pis, il prenait le risque. « Je te l’ai dit. Je ne compte pas partir sans cette signature. Donc que ce soit dans une semaine, un mois ou même une année, je serai tous les jours là pour te demander de signer. Si tu le fais maintenant, tu seras débarrassé de moi… Du moins pour ce côté-là. » Parce que Yong voulait quand même regoûter une nouvelle fois à ce corps. Il ne bougea donc pas d’un pouce, restant toujours assis sur le fauteuil et continua de lui sourire, le provoquant sûrement de cette façon. « Donc tu signes ? Et après tu me sautes ? »
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Jeu 29 Juil - 21:13
Citer EditerSupprimer
L’homme soupira en entendant la réponse du plus jeune devant lui. Il connaissait l’établissement parce qu’un ami à lui y était allé plusieurs fois. Kwang Ho n’était pas pour payer quelqu’un pour avoir du sexe. Déjà qu’il n’était pas quelqu’un qui couchait souvent alors payer pour ça, ce n’était pas pour lui. “Pas besoin de mettre les pieds là bas pour savoir.” Mais ca il n’allait pas l’expliqué au gamin, ca serait une perte de temps, il le sentait. Il valait mieux pour l’instant qu’il calme les ardeurs de ce dernier car il ne comptait pas lui donner ce qu’il désirait. “Ça ne risque pas d’arriver. Mettez-vous bien ça en tête, je ne compte pas changer d’avis.” Jun Yong allait devoir se mettre ça en tête.

Kwang Ho était connu par ses employés pour être sacrément borné dans son boulot. Alors ce n’était pas étonnant qu’il le soit aussi concernant sa vie privée. Son entreprise était la chose la plus importante dans sa vie donc il était normal qu’il refuse de la vendre. Il avait investi tellement de temps dans son travail et l’homme devant lui ne semblait pas en prendre conscience. “Je m’en fiche que ca nous fasse un point commun. Et je ne vendrais pas. Que ce soit vous, votre père ou n’importe qui d’autre qui se pointe ici pour me faire vendre.” Si il devait le répéter encore et encore, il le ferait jusqu’à ce qu’on le laisse tranquille. Car Kwang Ho ne comptait pas céder. Surtout qu’il n’aimait pas la manière donc Jun Yong avait dévalorisé ce qu’il avait mis tant d'années à construire. “Évitons de faire perdre le temps de l’autre. Je ne vais pas vendre et encore moins coucher avec vous une nouvelle fois. Donc rentrez chez vous et laissez tomber.” Le CEO espérait vraiment que cette fois-ci le message passerait et qu’il serait enfin tranquille. Car là, si Jun Yong insistait une nouvelle fois il le mettait dehors pour de bon. “Vous feriez mieux de partir maintenant.” Dit-il la main sur la poignée de porte, attendant que le plus jeune se lève pour rejoindre enfin la sortie. Et il valait mieux qu’il se bouge vite, sinon Kwang Ho allait l’aider à sortir et faire appeler la sécurité pour être certain qu’il soit raccompagné à l’extérieur du bâtiment.

Quand il entendit le plus jeune insister une nouvelle fois, il manqua d’exploser. Ce n’était pas en continuant ainsi qu’il obtiendrait quelque chose de lui. Ouvertement agacé, il ouvrit la porte avant de lancer un regard noir à l’homme. “C’est le moment où tu t’en vas et ne reviens plus. Je n’ai plus rien à te dire alors arrête de me faire perdre mon temps j’ai du travail à faire.” Et ce n’était pas avec un gamin dans ses pattes qu’il allait pouvoir avancer comme il le désirait. Surtout qu’il espérait pouvoir finir son programme rapidement pour passer aux essaies ensuite.
An Jun Yong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
An Jun Yong
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : LEE JAE HYUN (HYUNJAE, THE BOYZ).
Crédits : UNRAVEL.
Messages : 232
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t23263-an-jun-yong-teenagerhttp://www.shaketheworld.net/t23352-an-jun-yonghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#970342
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Dim 8 Aoû - 12:04
Citer EditerSupprimer
Il fronça les sourcils en l’entendant. C’est vrai qu’il n’y avait pas besoin d’entrer dans un établissement pour en connaître la réputation. Mais Kwangho semblait bien trop renseigné à son goût pour que ce ne soit que par simple “on dit”. Il lui adressa alors un regard lubrique alors qu’il lui rappelait une fois de plus qu’il le ferait craquer, qu’il aurait ce qu’il voulait. On ne disait jamais non bien longtemps à Junyong. Kwangho allait l’apprendre à ses dépends parce que lorsque Yong avait quelque chose en tête, il ne l’avait pas ailleurs. Il était souvent bien trop têtu pour son propre bien. Abandonner ne faisait pas partie de son vocabulaire. Il avait pris son pied avec le plus vieux, alors, il voulait recommencer, c’était normal. « Je n’abandonne jamais. Faudra t’y faire Kwangho. » L’un des deux allait craquer et ce ne serait pas Junyong.

Ce dernier finit d’ailleurs par révéler la véritable raison de sa venue ici et un sourire s’afficha sur ses lèvres alors qu’un nouveau point commun entre eux se dessina. Ils en avaient tous les deux rien à foutre du paternel de Yong. Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’il haussa les épaules. « Normal que tu ne vendras pas à n’importe qui d’autre, puisque ce sera à nous. » Il insistait bien trop que ce soit pour la vente ou pour le refaire coucher avec lui. Pourquoi ? Parce qu’il n’avait pas envie de se faire mettre à la porte de chez lui et parce qu’il avait bien trop pris son pied dans les bras du CEO. Pourtant, ce dernier ne semblait pas vouloir vendre et encore moins recoucher avec lui. Il donnait de la voix avec véhémence et Junyong voyait sa patience s'effriter petit à petit. Ça ne le faisait sourire que plus alors qu’il continuait ses attaques. Espérait-il que ça fonctionne ? A dire vrai oui ! Il se doutait que s’il continuait d’être si persistant pour les deux sujets, il céderait pour l’un ou pour l’autre, voire même les deux. Cependant, les deux, il n’était pas sûr. De ce fait, même simplement un, ça lui conviendrait. « Je suis désolé de te contredire mon cher Kwangho, mais je ne perds pas mon temps. Toi par contre, tu le perds en refusant. Ce serait plus simple que tu acceptes... »

Il l’observa se lever et lui montrer le chemin de la porte. Junyong secoua la tête. « Je ne pense pas non. Pas sans signature. » Et il ne bougea pas d’un pouce alors qu’il attendait sagement qu’il revienne à son bureau, prenne un stylo et vienne signer les papiers que son père avait soigneusement pris le temps de faire. Il insista donc et sourit en coin en voyant qu’il manqua d’exploser. Jusqu’où avait-il le droit d’aller avant de le voir se mettre complètement en colère ? Se rendait-il compte que ça allait l’exciter ? Apparemment pas, parce qu’il ouvrit la porte et lui intima de partir. « Oh, on repart sur du tutoiement. J’aime bien cette facette de toi Kwangho. Du vous pour la partie professionnelle mais dès que ça devient un peu plus intime, tu passes au tu. » Il se lécha les lèvres en le regardant. « Ça m’excite ce côté daddy que je devine. J’y ai pas assez goûté... » Il le cherchait, il le savait, mais c’était plus fort que lui.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Dim 26 Sep - 18:41
Citer EditerSupprimer
Kwang Ho sentait bien que le plus jeune ne le croyait pas quand il disait connaître la Fleur Blanche de par sa réputation mais aussi suite à son ami qui y était allé. Ce n’était pas un truc pour lui ce genre d’endroit. Il préférait les bars tranquille, comme celui où il avait rencontré son vis-à-vis ce week-end. Mais ca il n’allait pas l’expliquer maintenant. Ce qu’il voulait pour le moment était ce débarrasser du gamin gênant qui se trouvait dans son bureau. “Pourtant vous devriez. Ça vous fera gagner du temps sur ce coup là. Allez plutôt faire le tour des bars si vous voulez tant que ça trouver quelqu’un pour vous sauter.” Car ce n’était pas lui qui allait le faire, donc il était plus simple pour le plus jeune de chercher ailleurs.

Le CEO n’avait pas aimé la manière dont le plus jeune essayait de le faire plier pour vendre. Que ne comprenait-il pas dans le fait que Kwang Ho était attaché à cette entreprise et qu’il avait travaillé comme un dingue pour en être là aujourd’hui. “Je ne vendrais pas. Vous feriez mieux de lâcher l’affaire.” Si le gamin était têtu, il n’était clairement pas le seul. Car une chose était certaine, il n’allait pas vendre. Tant pis si cela ne plaisait pas au père du plus jeune, c’était une réalité qu’il allait devoir accepter. Ce n’était pas ainsi qu’il obtiendrait son entreprise et ce n’était pas non plus ainsi que le jeune homme arriverait à le convaincre de coucher une nouvelle fois lui. Il avait pourtant été clair quand ils l’avaient fait, ce n’était qu’une nuit et rien de plus. Kwang Ho n’aimait pas s’embêter avec des relations sérieuses, surtout parce qu’il n’était pas assez normal stable pour cela. “Mettez vous cela en tête, je ne vais pas vendre et je ne vais pas coucher avec vous une nouvelle fois. Donc rentrez chez vous c’est ce qu’il y a de mieux à faire.”

Le plus âgé était bien déterminé à mettre dehors le cadet. Si il ne le faisait pas maintenant il allait réellement perdre son sang froid et il n’était pas certain de ce qu’il pourrait faire si cela venait à se produire. “Je ne vais pas signer ce foutu bout de papier. Si il fini entre mes mains ça sera pour le réduire en confetti.” Cette fois il perdait sérieusement patience et attendait devant la porte que l’homme se décide à partir. Si il continuait à insister ainsi, il allait vraiment finir par contacter la sécurité de l’établissement pour le mettre dehors. Et clairement ça serait bien moins doux que ce qu’il avait pu faire jusqu’à maintenant. “Je perds patience actuellement. Donc tu ferais mieux de quitter mon bureau avant que j’appelle la sécurité pour te faire mettre dehors.” Son regard noir ne lâchait pas Jun Yong, se demandant si cette fois il allait comprendre qu’il était temps de partir. Mais ça l'homme n’était pas certain qu’il le comprenne. La preuve, il soupira grandement en l’entendant parler une nouvelle fois. “Et tu n’y goûteras plus donc tu ferais mieux d’abandonner maintenant et de rentrer chez toi.” Dit il grandement agacé en sortant son téléphone portable de la poche de son pantalon, prêt à appeler la sécurité pour sortir le jeune homme.
An Jun Yong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
An Jun Yong
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : LEE JAE HYUN (HYUNJAE, THE BOYZ).
Crédits : UNRAVEL.
Messages : 232
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t23263-an-jun-yong-teenagerhttp://www.shaketheworld.net/t23352-an-jun-yonghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#970342
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Dim 3 Oct - 14:08
Citer EditerSupprimer
Un sourire insolent prit place sur les lèvres du plus jeune alors qu’il haussa les épaules. « C’est con, mais la personne par qui je veux me faire sauter est devant moi et c’est toi ! » Il ne renoncerait pas si facilement à se faire sauter une nouvelle fois par Kwangho. Pourquoi ? Parce qu’il se doutait qu’il n’avait pas tout vu de l’expérience sexuelle du plus vieux et qu'il avait encore envie d’y goûter. Yong jouait avec le feu, il le savait, mais ce n’était pas réellement sa faute. Il était attiré par les hommes plus vieux et surtout qui lui donnait des daddy vibes, tout ce que le CEO en face de lui, lui donnait. Il n’aurait donc de cesse de le harceler pour avoir ce qu’il voulait. C’est-à-dire qu’il viendrait tous les jours pour tenter de l’avoir sexuellement parlant mais aussi pour le faire vendre. Parce que de base, c’était pour cette raison qu’il était là. Il n’avait appris qu’en le voyant qu’il avait couché avec avant. « Je te l’ai dit Kwangho, je ne lâche jamais l’affaire et tu vendras. » Il en était persuadé et surtout il n’aurait pas le choix, parce que lui ne l’avait pas. S’il voulait rester chez ses parents et ne pas se retrouver à la porte de sa maison, il lui fallait absolument la signature du CEO de cette entreprise afin que son cher paternel puisse mettre en place son chantier pour le nouveau centre commercial qu’il avait en tête.

Leur débat stérile et digne d’un discours de sourd se continua encore et encore et le sourire de Junyong ne cessait de s’agrandir en fonction des refus toujours plus prononcés du plus vieux. Kwangho n’avait pas compris à quel point qu’il était têtu et qu’il ferait réellement tout ce qui était en son pouvoir pour le faire vendre. Alors ses paroles ne lui faisaient aucun effet et il haussa une nouvelle fois les épaules. « Pas sans signature Kwangho... » Et il le fixa attendant de le voir perdre son sang froid. Ça commençait petit à petit à arriver et il ne put s’empêcher de sourire encore plus. Il s’amusait, il n’y avait pas à dire. Autant parce qu’il était têtu que parce que plus il s’énervait et plus son côté autoritaire se dévoilait, excitant le plus jeune. Yong se lécha les lèvres et ne lâcha pas le CEO du regard. « C’est dommage que ce ne soit pas mon cul que tu réduits en confettis… Je suis sûr que si c’était le cas, tu te sentirais mieux après. » Et Junyong ne pourrait très certainement plus marcher le lendemain. Il l’observa perdre patience, le cherchant encore une fois, et notant le changement de personne. Il le vouvoyait quand ils étaient dans la sphère professionnelle mais le tutoyait quand cela relevait de l’intime.

À force de jouer avec le feu, Yong allait réellement se faire mettre dehors par la sécurité. Mais est-ce que ça le dérangeait et l’empêchait de continuer ? Absolument pas. A la place, il se lécha encore un peu les lèvres et sourit un peu plus. « Appelle la sécurité. Montre à quel point tu es incompétent pour me foutre toi même à la porte... » Il allait se faire frapper à ce rythme. Mais tant pis, il prenait le risque. Ça l’amusait et l’excitait en même temps. « Donc tu ne nies pas le fait que tu es un daddy ! Ça me plait énormément ça. » Junyong finit par se lever et s’approcha de lui, tirant sur sa cravate pour le faire s’approcher de lui. « J’ai envie que tu me fasse crier Kwangho… Déchire moi les cordes vocales ! » Et accessoirement une autre partie de son anatomie.
Invité
Invité
Anonymous
 
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Dim 24 Oct - 15:33
Citer EditerSupprimer
L’homme soupira une nouvelle fois en entendant le plus jeune parler. Ce n’était clairement pas dans ses plans de coucher une nouvelle fois avec lui. “Et cette personne comme tu dis, n’est pas intéressé, donc tournez la page et passez à autre chose.” Il ne comprenait même pas pourquoi Jun Yong insistait autant pour qu’ils couchent une nouvelle fois ensemble. En général Kwang Ho ne recroisait pas ses conquêtes. Mais pour une fois il s’était retrouvé nez-à-nez avec lui sans le vouloir. Il avait essayé d’être correct avec lui mais le fait qu’il force autant le dérangeait de plus en plus. Que ne comprenait-il pas dans son refus pour continuer de forcer autant ? Que se soit pour le sexe ou la vente, Kwang Ho avait été suffisamment clair et pourtant le plus jeune ne voulait toujours pas lâcher l’affaire. “Je vois ca… Mais je ne vais pas vendre n’y cédez à vos avances.” Il tenait bien trop à son entreprise pour la vendre. Ce que ne semblait pas comprendre l’homme devant lui pour son plus grand malheur.

L’homme en avait marre de cette discussion. C’était une perte de temps pour lui et pour le plus jeune aussi. Il le sentait bien et il avait essayé de lui faire comprendre plusieurs fois déjà. “Vous n’aurez pas ma signature. Mettez vous le bien en tête.” Dit-il en soupira encore une fois comme si il ne l’avait pas déjà fait un nombre incalculable de fois aujourd’hui. Il n’en pouvait plus du plus jeune. Il pouvait au moins lui reconnaître une fois, c’était qu’il était tenace. Et dans d’autres circonstances, Kwang Ho aurait sûrement considéré cela comme une bonne chose. Mais pas maintenant, là cela l’insupportait. “Il faut que je te le dise combien de fois pour que tu comprennes ? Je n’ai pas l’intention de coucher une nouvelle fois avec toi.” Il commençait sérieusement à se demander si il devait lui dire dans d’autres langues pour qu’il imprime enfin l’information. Peut être qu’ainsi il serait enfin tranquille.

“Ce n’est pas une question d’incompétence. C’est une histoire d’être certain que si tu finis blessé tu ne puisse pas te retourner contre moi.” C’était plus de la sécurité qu’autre chose. Voilà pourquoi il préférait faire appel à la sécurité plutôt que de le mettre dehors par lui-même. “Que ce soit le cas ou non, ça ne te concerne pas Jun Yong.” Grimaçant alors que la distance entre leurs deux corps se réduisait soudainement. “L’envie n’est pas réciproque donc laisse tomber.” Il était venu remettre de la distance entre eux, tout en retirant sa cravate des mains du plus jeune. “Tu dépasses les bornes là, vas-t'en maintenant. Je ne veux plus te voir.” Il ne le supportait plus du tout, il avait réussi à atteindre les limites de sa patience. En tout cas, il espérait ne plus avoir à faire à lui après aujourd’hui. Car il sentait que les choses se passaient mal sinon, même si il ne savait pas exactement quoi.
An Jun Yong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
An Jun Yong
Pseudo, pronom(s) : MARION (SHE/HER).
Célébrité : LEE JAE HYUN (HYUNJAE, THE BOYZ).
Crédits : UNRAVEL.
Messages : 232
Âge : 23
 http://www.shaketheworld.net/t23263-an-jun-yong-teenagerhttp://www.shaketheworld.net/t23352-an-jun-yonghttp://www.shaketheworld.net/t22447p10-marion-fearless#970342
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | Mer 17 Nov - 11:47
Citer EditerSupprimer
Kwangho était têtu, peut-être même autant que le jeune homme qu'il avait sous le nez et ça, Junyong ne l'avait pas prévu. Ce dernier s'était attendu à rencontrer quelqu'un de récalcitrant et sûrement vieux qui n'avait aucune envie de vendre, mais là le problème était double. Kwangho n'était pas vieux mais refusait de vendre et encore plus de réitérer leur expérience du week-end. Ça, c'était plus gênant pour le jeune homme. Il aurait aimé que le CEO le fasse crier à nouveau et il voyait très bien que le plus vieux n'en avait aucune envie. Il grimaça quand il lui parla de tourner la page. Autant, il pouvait se le permettre sur la partie sexe, autant sur la vente, non. Junyong n'était pas agent immobilier et ne voulait pas le devenir. Ce secteur ne l'intéressait pas vraiment et il n'y avait que sa sœur qui l'était. Mais leur père ne souhaitait pas d'une femme à la tête de l'entreprise et faisait tout pour que son fils devienne l'héritier. Alors, récupérer ce bâtiment pour le nouveau projet de son paternel était son billet de sortie vers la vie qu'il voulait mener. S'il arrivait à le faire vendre, il garderait sa chambre et ne serait plus embêté par son père. Si ce n'était pas le cas, il serait mis à la porte. Ainsi Yong n'avait pas le choix. « Tant pis, je reviendrai ici tous les jours jusqu'à ce que ce soit le cas. » Est-ce que ça le dérangeait ? Pas vraiment. C'était plus Kwangho qui serait dérangé par sa présence.

L'agacement, peut-être même un début de colère, pouvait se lire sur le visage du plus vieux alors que Junyong continuait de le presser pour qu'il signe. Il n'en avait pas l'intention et rien que de le voir s'évertuer à lui répéter, lui plaisait. Il ne put s'empêcher de sourire en l'entendant lui dire une nouvelle fois. « Et toi, mets toi bien en tête que tu signeras. » Yong avait toujours ce qu'il voulait et là, il voulait la signature pour la vente et coucher à nouveau avec lui. Mais aucune des deux options ne semblait convenir au CEO qui continuait de lui rabâcher qu'il n’aurait rien du tout. « Autant de fois que moi quand je te dis que je veux que tu vendes et que tu couches à nouveau avec moi. Je n'abandonnerai pas ! » Pour son plus grand malheur sûrement. Junyong n'était pas du genre à le faire et ce même s'il devrait, surtout dans cette situation.

La suite le fit rire et il secoua la tête. « Je ne me retournerai pas contre toi. Je veux être retourné par toi... Tu vois la nuance ? » Yong continuait de lui courir sur les nerfs. Il voyait presque la patience de Kwangoh s'effilocher à mesure qu'ils parlaient, comme un t-shirt sur lequel on tirait un fil. C'était drôle et en même temps terriblement excitant pour Junyong. Il sourit un peu plus. « Cela ne me concerne pas encore Kwangho... » Parce qu'il était persuadé qu'ils recoucheraient ensemble. Quand, il ne savait pas mais ils le referaient. Il se leva et s'approcha de lui, attrapant sa cravate entre ses mains et lui donnant clairement une idée des envies qu'il avait derrière la tête. Un nouveau sourire ourla ses lèvres et il se décala du plus vieux. « C'est dommage ! Tu n'as pas vu tout mon potentiel Daddy ! » Yong se lécha les lèvres et passa sa main sur le ventre du plus vieux avant d'attraper sa ceinture et le rapprocher de lui. « T'as de la chance que je me sois assez amusé pour aujourd'hui... Je vais te laisser... Mais je reviendrai. » Il se pencha légèrement sur lui et murmura à son oreille. « Tu vendras et me défoncera... N'en doutes pas. » Junyong le lâcha avant de s'en prendre une et sortit un sourire sur les lèvres. « A demain Kwangho. » Et il quitta les lieux avant que le plus vieux ne puisse réagir.
Contenu sponsorisé
 
Re: Le jeu de la folie (KwangYong) | 
Citer EditerSupprimer

Une petite réponse rapide


Aller en hautAller en bas